Forum LE SUA VAINCRA

Espace Rugby
 
Le sua-vaincraAccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexionLe sua-vaincra

Partagez
 

 Interview Pierre Camou (Sud Ouest)

Aller en bas 
AuteurMessage
gir3347
Champion du monde
Champion du monde
gir3347

Masculin
Nombre de messages : 19112
Age : 71
localisation : Girondin mais Bon-Encontrais de coeur
Date d'inscription : 07/10/2006

Interview Pierre Camou (Sud Ouest) Empty
MessageSujet: Interview Pierre Camou (Sud Ouest)   Interview Pierre Camou (Sud Ouest) Default12Sam 14 Mar 2009 - 9:12

PIERRE CAMOU. Le président de la FFR veut remettre les Bleus au centre des structures du rugby français. Il évoque la possibilité d'engager, à terme, des provinces en Coupe d'Europe

« La France au -dessus de tout »

« Il nous est arrivé de penser qu'on était champion du monde après un succès, et le match suivant était contre l'Angleterre... », prévient Pierre Camou. (photo fabien cottereau)
« Sud Ouest ».

Après l'euphorie qui accompagné la victoire contre Galles, redoutez-vous le match de Twickenham ?

Pierre Camou. On est Français. Et je connais notre tempérament. J'ai donc très peur. Il nous est arrivé plusieurs fois de penser qu'on était champions du monde après un succès, et le match suivant était contre l'Angleterre. Je connais le talent de compétiteurs des Anglais. Je ne les aime pas mais je les admire.

Le résultat du match contre le Pays de Galles vous a-t-il rassuré ?

Ce n'est pas le résultat qui m'a soulagé, c'est plus la manière et la conviction. J'ai aimé la volonté, la combativité.

Est-ce que vous avez craint la pression grandissante et les critiques hostiles contre Marc Lièvremont ?

La pression, elle n'a jamais été de mon fait. J'ai toujours dit que je demandais à construire dans la durée et que je ne m'arrêterais pas à l'épiphénomène que peut être une défaite. L'important est de savoir si l'on est dans la vérité. Quant aux critiques, elles viennent surtout de ceux qui n'ont jamais rien prouvé.

Vu le contexte particulier du match avec une préparation écourtée, ce succès vous a-t-il surpris ?

Non, parce que c'est la France. Je me souviens qu'après la demi-finale de 1999 remportée contre la Nouvelle-Zélande, Syd Millar, alors vice-président de l'International Board, avait pris le micro et avait dit : « La France sera toujours une énigme ». C'était encore la teneur de la presse britannique le week-end dernier. J'aimerais que la France soit dans la continuité, pas dans l'énigme.

Revenons au contexte du match.

On ne peut pas dire que le rugby français ait placé son équipe nationale dans les meilleures conditions...

C'est un constat que je suis obligé de reconnaître.

Vous avez exprimé de l'agacement vis-à-vis de Toulouse...

Oui, dans la mesure où l'on me rapportait qu'on voulait faire faire aux internationaux toulousains de la relation publique après le match contre Clermont. J'avais l'impression qu'on tirait un peu trop sur la corde.

Vous étiez prêt à laisser les Toulousains de côté s'ils ne s'étaient pas présentés à Marcoussis le dimanche soir ?

Oui. L'équipe de France est au-dessus de tout. Je suis prêt à perdre des matches si c'est pour le bien de la France de demain. On est à la croisée des chemins. Il faut remettre une hiérarchie. Je crois qu'à la Ligue, Pierre-Yves Revol le comprend aussi.

Vous souhaitez installer les Bleus au centre du rugby français

La seule chose qui soit pérenne, c'est l'équipe de France. Regardez l'histoire. Lourdes est aujourd'hui en Fédérale 1, Béziers risque d'y aller. Mais l'équipe de France est toujours là. Les clubs peuvent avoir des hauts et des bas. Le pivot et le moteur, c'est l'équipe de France. Croire que dans l'embellie d'un moment, le rugby doit se construire autour des besoins de tel ou tel endroit, est une erreur stratégique, une erreur de vision pour le rugby français.

Pensez-vous pouvoir bâtir avec la Ligue un projet commun ?

C'est l'intérêt économique et sportif de la Ligue de le comprendre. Elle doit savoir que ses zones de marché ne se trouvent pas obligatoirement en Côte Basque-Landes. Elle a intérêt à se développer dans d'autres zones en s'appuyant sur la Fédération. Mais elle doit le faire en remettant en cause certaines de ses structures : Top 14, Pro D2, Coupe d'Europe.

Votre souhait de voir diminuer le nombre de joueurs étrangers relève du même combat ?

Si l'an prochain le Racing-Métro monte, si Toulon reste, combien y aura-t-il de joueurs français dans ces équipes. On me demandera quand même de bâtir une équipe de France. Mais avec qui ? Il y a des questions à poser. Le problème du rugby français n'est pas seulement celui du calendrier. Même si l'on passe à une élite à dix clubs, est-ce que j'aurais plus de joueurs français qui jouent ? Tout se lie.

Vous avez évoqué la possibilité d'engager des provinces en Coupe d'Europe...

Que me reste-t-il pour voir des joueurs français évoluer au plus haut niveau ? Les Coupes d'Europe. Je l'ai dit à la Ligue : si on ne parvient pas à terme à établir une proportionnalité de joueurs formés en France au sein des clubs, on arrivera aux provinces. Il faut peut-être repartir d'une page blanche et arrêter de penser que notre modèle économique est le meilleur.

L'Angleterre, qui s'appuie sur un système de clubs, est parvenue à un accord qui privilégie son équipe nationale.

Ce modèle est-il transposable ?

Dans le moyen et le long terme, c'est sans doute un bon système. Mais ils ont des moyens financiers que je n'ai pas pour avoir les joueurs à disposition.

Le Stade de Twickenham est la source de revenus de la RFU.

Le rugby français ne peut-il avoir son stade ?

On a peut-être loupé des occasions il y a vingt ans, mais on ne va pas refaire l'histoire. Se lancer dans l'aventure aujourd'hui est compliqué. On a à notre disposition le Stade de France. Le contrat s'arrête en 2013. Nous le renégocions. Je veux le rugby ait sa juste rémunération
Sud Ouest - 14/03/09
Revenir en haut Aller en bas
titus47
Champion d'europe
Champion d'europe


Masculin
Nombre de messages : 4739
Age : 41
Date d'inscription : 22/04/2008

Interview Pierre Camou (Sud Ouest) Empty
MessageSujet: Re: Interview Pierre Camou (Sud Ouest)   Interview Pierre Camou (Sud Ouest) Default12Sam 14 Mar 2009 - 10:20

oh la la, ce type me fout la trouille, qui est il pour mettre en avant la grandeur de l'equipe de france, au detriment des clubs de l'hexagone, fiers de leurs passes, de leurs histoires, de leurs cultures. Quel irrespect vis a vis des dixaines de milliers de supporters de ces clubs au passe plus ou moins prestigieux, au present plus ou moins complique, ses supporters a la culture identitaire chevillee a la couleur du maillot de leur club de toujours.
Meme si j'aime visionner ou assister a un match de l'equipe de france, (j'ai deja assiste a des tests matchs, matchs de coupe du monde et autre match de tournoi des 6 nations), rien ne peut remplacer ma passion pour l'equipe d'agen, le sua m'a fait decouvrir le rugby, il m'a fait aimer le beau jeu et l'esprit de ce sport merveilleux. J'aime et supporte l'equipe de france, mais son interet ne doit pas s'elever au dessus de 100ans d'histoire des nombreux clubs ayant fourni des internationnaux. Mon club, c'est mon histoire, mes racines, ma ville, le bonheur que j'eprouve lorsque je vais a armandie assister a un match ou un entrainement, la proximite que nous avons avec nos joueurs et notre staff. L'equipe de france evolue dans un milieu asceptise, une sorte de vase clos, les internationaux sont pris entre le devoir de resultat, la pression mediatique, le devoir du discour de convenance face a la presse, et ce camp d'entrainement de marcoussis, qui, bien que dernier cri, aura definitivement accentue le clivage entre l'equipe de france et ses supporters. Je prefere definitivement, la culture rugbystique identitaire vis a vis de mon club, l'equipe de fance n'etant qu'une infime partie de la facade du rugby francais, de ses clubs, de ses villes et de ses clochers, de sa richesse, et de sa diversite. L'equipe de fance doit se donner les moyens d'exister et de progresser sans outrepasser les droits qui lui sont conferes, au risque monsieur camou, de facher la majorite des supporters comme moi, qui vivent leur passion rugbystique avant tout a travers le parcours de leur club de coeur.
L'equipe de france aurait tout interet d'avoir a sa tete, une personne de bon sens, a l'egaux non demesure afin de ne pas lancer des propos ultra patriotiques, limite sectaires, a meme de denaturer et entacher la france du rugby.
Revenir en haut Aller en bas
jipé
Champion du monde
Champion du monde
jipé

Masculin
Nombre de messages : 9461
Age : 63
localisation : Orléans
Date d'inscription : 14/04/2006

Interview Pierre Camou (Sud Ouest) Empty
MessageSujet: Re: Interview Pierre Camou (Sud Ouest)   Interview Pierre Camou (Sud Ouest) Default12Sam 14 Mar 2009 - 14:34

Titus, j'ai bien compris comme toi, en ce qui concerne ton 1er paragraphe, l'EDF au dessus des clubs, mais paradoxalement, j'aime bien ce qu'il dit après, concernant les clubs qui vont se retrouver dans l'élite avec peu ou prou de joueurs français...En fait, s'il pense très fort l'EDF, ça ne peux qu'encourager les clubs à avoir un centre de formation fort.... Bravo le SUA ! Wink thumright... Je pense de plus en plus que la politique du club est vraiment responsable, je suit de loin l'enthousiasme de ces jeunes du centre de formation, et franchement, j'ai le sentiment que ce club va dans le bon sens...Et j'espère qu'un jour Lourdes et Béziers aient autant de jeunes dans le giron.
Revenir en haut Aller en bas
agenais du 84
Champion du monde
Champion du monde
agenais du 84

Masculin
Nombre de messages : 15597
Age : 73
localisation : pertuis 84
Date d'inscription : 08/02/2006

Interview Pierre Camou (Sud Ouest) Empty
MessageSujet: Re: Interview Pierre Camou (Sud Ouest)   Interview Pierre Camou (Sud Ouest) Default12Sam 14 Mar 2009 - 14:45

Attendez un peu !! Moi j'ai compris que il y aurait toujours le Top 10...12...14 pour jouer le Brennus ... la ProD2 pour servir de carrotte avec "montée" "descente" , mais que la Coupe d'Europe se jouerait sur la base des provinces ! Et bien moi celà me convient tout à fait !

Je sais pas pour vous , mais entre le Brennus et la Coupe d'Europe , je préfére 100 fois que le SUA rajoute une ligne en dessous du Couvercle de la Lessiveuse .

Ensuite , que la province , Béarn-Pays-Basque- Landes ( composée que de joueurs français ) gagne la Coupe d'Europe , contre le Munster , pas de problème ... je serais supporter de la "Province" française .
Revenir en haut Aller en bas
jipé
Champion du monde
Champion du monde
jipé

Masculin
Nombre de messages : 9461
Age : 63
localisation : Orléans
Date d'inscription : 14/04/2006

Interview Pierre Camou (Sud Ouest) Empty
MessageSujet: Re: Interview Pierre Camou (Sud Ouest)   Interview Pierre Camou (Sud Ouest) Default12Sam 14 Mar 2009 - 14:59

De toute façon, c'est ce qui pends au nez... les clubs sont pourvus en étrangers qui ne peuvent être sélectionnables en EDF, c'est obligé que ce soit les régions qui fournissent...
Revenir en haut Aller en bas
agenais du 84
Champion du monde
Champion du monde
agenais du 84

Masculin
Nombre de messages : 15597
Age : 73
localisation : pertuis 84
Date d'inscription : 08/02/2006

Interview Pierre Camou (Sud Ouest) Empty
MessageSujet: Re: Interview Pierre Camou (Sud Ouest)   Interview Pierre Camou (Sud Ouest) Default12Sam 14 Mar 2009 - 15:09

Si on retire la C.E.aux clubs , ceux-ci vont faire triste mine vu la manne que celà leur rapporte . Et si cette manne va dans l'escarcelle de la Fédé , et bien c'est pas plus mal .
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Interview Pierre Camou (Sud Ouest) Empty
MessageSujet: Re: Interview Pierre Camou (Sud Ouest)   Interview Pierre Camou (Sud Ouest) Default12

Revenir en haut Aller en bas
 
Interview Pierre Camou (Sud Ouest)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Philippe SELLA, invité de Sud-Ouest le 14 janvier
» Interview Irakli Machkhaneli (Sud Ouest)
» Pierre-Etienne Drouault
» Pierre-Henri Lamy
» Dolmen : pierre couchée, dolvélo :

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum LE SUA VAINCRA :: **Forum de rugby du Sua** :: -Messages aux joueurs/interviews/articles-
Sauter vers: