Forum LE SUA VAINCRA

Espace Rugby
 
Le sua-vaincraAccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexionLe sua-vaincra

Partagez
 

 Mourad Boudjellal - Il y a un côté malsain avec l’argent

Aller en bas 
AuteurMessage
Dixit
Champion de france
Champion de france
Dixit

Masculin
Nombre de messages : 2511
localisation : Agen
Date d'inscription : 03/06/2005

Mourad Boudjellal - Il y a un côté malsain avec l’argent Empty
MessageSujet: Mourad Boudjellal - Il y a un côté malsain avec l’argent   Mourad Boudjellal - Il y a un côté malsain avec l’argent Default12Sam 21 Mar 2009 - 22:04

Mourad Boudjellal - Il y a un côté malsain avec l’argent Lg_libe

«Il y a un côté malsain avec l’argent»

Mourad Boudjellal, président du RC Toulon et initiateur des transferts à prix d’or.

Recueilli par ALEXIS DANJON - 23/02/2009 à 06h52

Depuis deux ans, le rugby est en pleine mutation : l’argent circule, les transferts sont plus nombreux et médiatiques, comme l’ont confirmé les arrivées du Néo-Zélandais Dan Carter (700 000 euros pour une pige de sept mois) ou de Sébastien Chabal, dont le transfert est annoncé au Racing Métro 92 (1,2 million d’euros de salaire par an). A l’origine de ces changements, un homme : Mourad Boudjellal, le président du RC Toulon, qui a fait exploser le système en recrutant Tana Umaga pour une pige de huit matchs en 2006. Une sorte de précurseur, donc. Qui ne prend pas de gants.

Vous avez été beaucoup critiqué par le milieu lorsque vous avez commencé à faire venir des stars du rugby en France. Maintenant, on vous copie…

Et je le savais. Il y a deux ans, je croyais déjà à, l’économie du rugby. C’est simple : le prix d’un joueur, c’est la différence entre ce qu’il coûte et ce qu’il rapporte. Quand on a un stade plein et du merchandising, ça aide à rentabiliser son investissement. Là, oui, l’évolution m’amuse. C’est marrant, remarquez : le milieu du rugby est beaucoup moins virulent avec Jacky Lorenzetti [le président du Racing Métro, ndlr] ou Paul Goze [celui de Perpignan] qu’avec moi. Quand Tana Umaga est arrivé à Toulon, on m’a tout fait. On me traitait de parvenu. J’étais le nouveau riche qui arrive et balance son pognon sur la table. Pourtant, en ce qui concerne la fortune personnelle, je suis un Mickey à côté de Lorenzetti [la fortune de l’ancien boss de Foncia est estimée à 92 millions, contre 40 à Boudjellal, ndlr].

Pourquoi faire venir Tana Umaga il y a deux ans pour disputer huit rencontres ?

Quand je le recrute, mon club est à deux doigts de crever et de redescendre en Fédérale 1 [3e échelon]. J’avais besoin de le réimpulser, sportivement et médiatiquement. Le sport : sa venue permet de sauver le club et de monter en Top 14 l’année qui suit. L’économie : le budget annuel est passé de 6 à 15 millions en deux ans.

L’argent, c’est positif pour le rugby ?

Et pourquoi le rugby devrait être le parent pauvre du sport ? Il y en a peut-être qui pensent ça. J’entends des présidents de club dire : «Nous, ce n’est pas comme cela que l’on procède. Le fait de ne pas avoir d’argent, c’est un choix.» Laissez-moi rire ! C’est complètement faux **_** ! Ils n’ont rien décidé ! Ils subissent !

Aujourd’hui, j’aimerais lâcher un million pour m’acheter certains joueurs : si je ne le fais pas, ce n’est pas un choix. C’est que je ne peux pas. Et puis, ces mêmes dirigeants disent qu’il n’y a pas d’argent dans le rugby : il faut voir les gars quand ils se déplacent avec leur équipe. Ils descendent dans le meilleur hôtel de la ville, se louent une suite, se font des gueuletons… Faut voir le montant des notes de frais. En fait, il y a un côté malsain avec l’argent du rugby.

C’est-à-dire ?

C’est parfois une très belle monnaie d’échange pour récupérer des marchés publics. Bon, je sens que je vais encore m’attirer des inimitiés dans le milieu. Le deal entre les mairies et les présidents est le suivant : «Vous venez, vous mettez du pognon dans le club, vous achetez des joueurs et, en échange, peut-être que vous récupérez des marchés publics.» Mais regardez-y de plus près ! En plus, l’économie du rugby est faussée. Il y a beaucoup de clubs qui ne sont viables économiquement que parce qu’il y a un mécène qui les soutient. Moi, si je quitte la présidence du RC Toulon, le club ne se casse pas la gueule : notre budget correspond à notre économie.

Est-ce difficile de faire venir George Gregan ou Jerry Collins en France ?

Ben non. C’est surtout cher. Une fois qu’on a les sous, on a tous les joueurs que l’on veut. C’est facile. Il suffit d’être indécent dans les chiffres : Dan Carter à 700 000 euros, c’est indécent. Et encore : c’est le salaire affiché, celui que le club envoie à la Ligue nationale de rugby. Faut aussi voir ce que le gars touche réellement, grâce aux droits à l’image. Il y a le Droit à l’image collective, qui permet d’exonérer 30 % des revenus brut, mais ça, en fait, c’est rien. Les gars inventent parfois de ces montages financiers…

Les retombées médiatiques ont été colossales, mais, d’un point de vue économique, est-ce intéressant ?

Si on investit dans une ville qui est sensible au rugby, oui. En revanche, si je vais dans une ville qui n’en a rien à **°_°** du rugby, comme Strasbourg par exemple, ce sera un échec. On ne peut pas faire n’importe quoi n’importe où.

Et sportivement ? Toulon est avant-dernier du Top 14…

Mon obsession, c’était de faire monter le club en Top 14. Ce que j’ai réussi l’an dernier. J’avoue que j’ai pris le Top 14 par-dessus la jambe. Comme on avait fait une saison incroyable en Pro D2, je me suis dit : «Tout roule.» C’était une erreur. Et je l’assume complètement.

Le rugby, c’est moins cher que le foot ?

Pour l’instant, oui. Dans le milieu du foot, faut voir les sommes qui circulent. Mais le rugby peut refaire son retard. Ça dépendra des droits télé [26 millions d’euros par an pour le rugby, ndlr]. Aujourd’hui, c’est peanuts. Si, demain, on a des droits beaucoup plus importants, les premiers bénéficiaires seront les joueurs. Et le Top14 sera encore plus attractif.

Chabal, c’est un bon coup pour le Racing ?

Si j’avais voulu le faire venir à Toulon, il n’y aurait eu aucun souci. D’ailleurs tenez : je l’ai rencontré. Et je ne l’ai pas senti. J’ai eu l’impression que le gars était plus concentré sur son après-carrière que sur le rugby. A 31 ans, c’est normal, aussi. Sinon, lorsque je vois Chabal filer à l’essai contre l’Irlande pendant les Six Nations [à la 38e minute, le deuxième ligne récupère le ballon dans ses 22 et porte l’action jusqu’aux 22 adverses, ndlr], je me dis : «Merde, c’est 100 000 euros de plus sur le contrat.» J’étais soulagé quand il a été stoppé (rires). Le fait de le voir jouer plus souvent, ça va casser le mythe. Les gens s’en sont fait une montagne parce qu’ils le voient rarement.

Les écarts de salaire entre joueurs ne posent pas de problème entre eux ?

Ils m’en posent. Après, les autres viennent me demander des augmentations (rires).

Lien : http://www.liberation.fr/sports/0101321172-il-y-a-un-cote-malsain-avec-l-argent

Crédit : Parigot (merci à lui thumright )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dixit
Champion de france
Champion de france
Dixit

Masculin
Nombre de messages : 2511
localisation : Agen
Date d'inscription : 03/06/2005

Mourad Boudjellal - Il y a un côté malsain avec l’argent Empty
MessageSujet: Re: Mourad Boudjellal - Il y a un côté malsain avec l’argent   Mourad Boudjellal - Il y a un côté malsain avec l’argent Default12Sam 21 Mar 2009 - 22:09

Excellente interview !

Dès lors où le rugby est devenu professionnel, il ne faut pas crier au loup ! Un ou le premier à avoir été critiqué était Max Guazzini. MB ne fait que prolonger ce professionnalisme, à sa manière qui peut plaire ou pas. Et si demain l'équipe-type de l'Equipe se réalise avec seulement 3 Français titulaires, je ne lui jetterai pas la pierre. Bravo pour tout ce qu'il a déjà fait à Toulon.

Credit à Cyril qui a écrit:

Dans l'Equipe du 09/03/2009, la future équipe de Toulon saison 2009/2010 :

15 Rory Lamont (ECO) Sale

14 Sean Lamont (ECO) Nortampton, 13 S.B. Willimas (NZ), 12 F. Contepomi (ARG) Leinster, 11 Sinoti (NZ)

10 Wilkinson (ANG) Newcastle, 9 Mignoni (FRA) Clermont

6 Collins (NZ), 8 J.M. Fernandez Lobbe (ARG) Sale 7 Van Niekerk (AFS)

5 Chesney (ANG) Saracens, Maestri (FRA)

3 Lea’aetoa (TON) London Irish, Bruno (FRA) Sale, Emmanuelli (FRA) Clermont

3 français mais Maestri est attendu sur la Garonne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Mourad Boudjellal - Il y a un côté malsain avec l’argent
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Toulon a vendre !!!
» Mourad Karouf [Ex-Entraineur]
» Boujellal contre attaque. Episode 3
» [Préparateur physique] Mourad TIKAOUINE
» RCT à vendre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum LE SUA VAINCRA :: Archives (2008-2009) :: -Contrats & Transferts du top 14 / Infos clubs-
Sauter vers: