Forum LE SUA VAINCRA

Espace Rugby
 
Le sua-vaincraAccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexionLe sua-vaincra

Partagez
 

 2ème journée de Pro D2

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



2ème journée de Pro D2 Empty
MessageSujet: 2ème journée de Pro D2   2ème journée de Pro D2 Default12Dim 30 Aoû 2009 - 17:31

2ème journée : 5 et 6 Septembre 2009

Lannemezan / Narbonne
Dimanche 6 Septembre 15h00

Bordeaux / Auch
Samedi 5 Septembre 18h30

Aurillac / Pau
Samedi 5 Septembre 18h30

Colomiers / Dax
Samedi 5 Septembre 18h30

Oyonnax / Tarbes
Samedi 5 Septembre 18h30

Agen / La Rochelle
Samedi 5 Septembre 18h30

Mt de Marsan / Grenoble
Samedi 5 Septembre 18h00

Lyon / Aix-en-Provence
Dimanche 6 Septembre 15h00
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



2ème journée de Pro D2 Empty
MessageSujet: Re: 2ème journée de Pro D2   2ème journée de Pro D2 Default12Lun 31 Aoû 2009 - 15:56

PRO D2: les arbitres de la 2e journée



LANNEMEZAN - NARBONNE
Terrain: Jean-Marie Piraveau
Touches: Pierre Chastrusse, Stéphane Duberger
4e et 5e arbitre: Christian Castello, Laurent Foucaud
Délégué: Yves Peyrelongue
Juges d’en but : Davis Passicos, Robert Crabos

LYON - AIX
Terrain: Stephan Pomarède
Touches: Didier Bonnet, Thierry Chanut
4e et 5e arbitre: Jean-Claude Labarbe, Vincent Genton
Délégué: Philippe de Miranda
Juges d’en but : Alain Montaux, Raphael Guaragna

AURILLAC - PAU
Terrain: Laurent Sclafer
Touches: Michel Couzier, Denis Grenouillet
4e et 5e arbitre: Jean-Marie Bouvier, Richard Nocard
Délégué: Pierre Guichard
Juges d’en but : Bruno Gabaldon, Jacques Chapon

MONT DE MARSAN- GRENOBLE
Terrain: Jérôme Lamirand
Touche: Jacques de Lemos, Jean-Paul Benoît
4e et 5e arbitre: Christophe Abadie, Jean-Claude Lansalot
Délégué: Richard Senssac
Juges d’en but : Damien Borderies, Laurent Breil

COLOMIERS - DAX
Terrain: Cyril Lafon
Touches: Jean-Christophe Clot, Jean-Claude Pairault
4e et 5e arbitre: Paul-Henri Courbier, Vincent Blasco
Délégué: Bernard Bach
Juges d’en but : Mourad Zitouni, Arnaud Blondel

OYONNAX - TARBES
Terrain: Christophe Duteruil
Touches: Philippe Graciet, Thierry Cazalet
4e et 5e arbitre: Pierric Gerbier, Alain Falaise
Délégués: Yves Levêque, Patrick Thomas
Juges d’en but : Grégoire Silvan, Fabrice Hand

BORDEAUX - AUCH
Terrain: Laurent Valin
Touches: Jean-Yves Quintin, Dominique Parrini
4e et 5e arbitre: François Godin, Thierry Castets
Délégué: Michel Roger
Juges d’en but : Philippe Milani, Fabien Cartault
Revenir en haut Aller en bas
babitcho
Champion du monde
Champion du monde
babitcho

Masculin
Nombre de messages : 13156
Age : 52
localisation : BON ENCONTRE
Date d'inscription : 10/06/2007

2ème journée de Pro D2 Empty
MessageSujet: Re: 2ème journée de Pro D2   2ème journée de Pro D2 Default12Lun 31 Aoû 2009 - 16:51

et nous qui arbitre !!

Adishatz
Revenir en haut Aller en bas
vulcain
Champion du monde
Champion du monde
vulcain

Masculin
Nombre de messages : 10000
Age : 53
localisation : Bédarieux
Date d'inscription : 19/06/2005

2ème journée de Pro D2 Empty
MessageSujet: Re: 2ème journée de Pro D2   2ème journée de Pro D2 Default12Lun 31 Aoû 2009 - 17:22

babitcho a écrit:
et nous qui arbitre !!

Adishatz

Dal Maso...pas l'entraineur de Mont de Marsan mais l'arbitre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



2ème journée de Pro D2 Empty
MessageSujet: Re: 2ème journée de Pro D2   2ème journée de Pro D2 Default12Lun 31 Aoû 2009 - 19:05

babitcho a écrit:
et nous qui arbitre !!

Adishatz


Indiqué dans le topic du match Agen / La Rochelle.

Sur le site de la LNR, notre prochain match n'est pas marqué. Certainement un oubli.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



2ème journée de Pro D2 Empty
MessageSujet: Re: 2ème journée de Pro D2   2ème journée de Pro D2 Default12Mer 2 Sep 2009 - 7:25

La grippe A est arrivée dans le championnat de Pro D2. Le club de Lannemezan est touché. Espérons qu'il n'y aura pas de cas supplémentaires qui entraîneraient une ou des annulations de matchs le week-end prochain.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



2ème journée de Pro D2 Empty
MessageSujet: Re: 2ème journée de Pro D2   2ème journée de Pro D2 Default12Mer 2 Sep 2009 - 16:52

Lyon: Loursac de retour

Romain Loursac et Antoine Nicoud, absents lors de la première journée, peuvent intégrer le groupe lyonnais pour la rencontre face à Aix-en-Provence ce dimanche.

En revanche, Castellina, Colliat, Hehea, Salellas, Kruzycki, Bontinck, Leite, Angulo sont toujours à l'infirmerie.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



2ème journée de Pro D2 Empty
MessageSujet: Re: 2ème journée de Pro D2   2ème journée de Pro D2 Default12Mer 2 Sep 2009 - 16:52

Colomiers : 2 forfaits

Le centre ou ailier de Colomiers Julian Rey souffre d'une aponévrose à la cuisse droite. Il est out pour quatre semaines et ratera donc le match contre Dax samedi. Autre joueur forfait samedi, le troisième ligne Pascal Vignard, victime d'un lulbago, reprendra toutefois l'entraînement lundi prochain.
Revenir en haut Aller en bas
manolo
Joue en top 14
Joue en top 14
manolo

Masculin
Nombre de messages : 1068
Age : 38
localisation : Fourques sur Garonne
Date d'inscription : 02/09/2008

2ème journée de Pro D2 Empty
MessageSujet: Re: 2ème journée de Pro D2   2ème journée de Pro D2 Default12Jeu 3 Sep 2009 - 12:10

Pro D2
03/09/2009 - 11:37
Aurillac : Le groupe pour Pau
Le staff aurillacois a dévoilé le groupe retenu pour la réception de Pau samedi soir. Ostrikov et Maya, qui n'avaient pu être alignés lors de la première journée en raison de problèmes administratifs, en font partie.

Le groupe aurillacois.-Avants : Caldayroux, Jacquet, Manukula, Laffon, Bouly, Kotze, Membrado, Hodge, Ostrikov, Gerber, Maréchal, Datunashvili, Fono, Lescure, Nieuwenhuis, Hireche, Hauman, Boukanoucha

Arrières : Gracia, Borel, Connellan, Teague, Bourlon, Valentin, Portero, Ratu, Lasagavibau, Maya, Kemp, Baleinadogo, Gontineac, Staniforth
Revenir en haut Aller en bas
http://dam.manuel@hotmail.fr
Invité
Invité



2ème journée de Pro D2 Empty
MessageSujet: Re: 2ème journée de Pro D2   2ème journée de Pro D2 Default12Jeu 3 Sep 2009 - 16:33

Grenoble : Le XV de départ

Le staff grenoblois a communiqué le XV de départ retenu pour le déplacement à Mont-de-Marsan samedi. Quelques incertitudes demeurent compte tenu des blessures mais il est déjà acquis que Newman et Dry ne joueront pas.

Le XV de départ grenoblois.- Gengenbacher ; Daunivucu, Helu, Lison, Hume ; (o) Vidal, (m) Cordingley (cap) ; Ollivier, Chaplain, Laurent ou Best ; Farley, Veyret ; Takiari, Bianchin, Mutapcic.

Remplaçants : Rasch, Campo ou Meynard, Sigoire, Tukino ou Laurent, Dut, Dupont, Perrier.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



2ème journée de Pro D2 Empty
MessageSujet: Re: 2ème journée de Pro D2   2ème journée de Pro D2 Default12Jeu 3 Sep 2009 - 19:05

Narbonne sans Aurignac

Le staff sportif de Narbonne vient de communiquer le groupe pour le déplacement à Lannemezan dimanche. Le deuxième ligne Bertrand Aurignac, touché au dos, a été contraint de déclarer forfait.

Le groupe narbonnais.- Griffoul, Fourie, Martial, Vunisa, Grammatico, Kaufana, S. Hegarty, Ruiz, Pottas, Chevtchenko, Buada, Madaule, Beaux, Salavea, Tawake, Strauss, Voves, Mynhardt, Ramey, List, Benali, Castex, Cartier, Algisi, Vuli
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



2ème journée de Pro D2 Empty
MessageSujet: Re: 2ème journée de Pro D2   2ème journée de Pro D2 Default12Ven 4 Sep 2009 - 10:07

RUGBY PRO D2 2E JOURNÉE, AVANT AURILLAC - PAU. Le nouvel entraîneur aurillacois, Pierre-Henry Broncan, semble revivre dans le Cantal après une saison très pénible à Auch

« Tout peut vite s'écrouler »



Le nom Broncan n'apparaît plus dans aucun organigramme du FC Auch. Henry avait tourné la page gersoise il y a deux ans, pour rejoindre Agen. Son fils Pierre-Henry l'a imité cet été, en signant à Aurillac. Malgré les contraintes liées à l'éloignement familial, -il a fait l'aller-retour jeudi soir pour s'assurer que la rentrée scolaire de ses deux garçons s'est bien passée - on ne peut pas dire que celui-ci regrette son choix, bien au contraire. Ses débuts, il les a parfaitement réussis, avec un succès probant sur Oyonnax (25-16) la semaine dernière. Et il espère bien doubler la mise face à la Section Paloise demain soir (18 h 30).

« Sud Ouest ».

Pourquoi avez-vous décidé de quitter Auch ?

Pierre-Henry Broncan. Je suis originaire d'Auch et ma femme, qui est prof d'EPS, y vit toujours. Donc forcément, c'était difficile de partir. Mais professionnellement parlant, cela n'a rien à voir. Ce que Bourgoin a connu jusqu'en septembre, je l'ai vécu toute une saison à Auch. C'était difficile de composer avec tout l'extra-sportif. Avec un effectif réduit, des joueurs qui partent en cours de saison, l'impossibilité de prendre des jokers médicaux et neuf joueurs qui n'acceptaient pas la baisse de salaire consentie par tous les autres, ça faisait vraiment beaucoup.

Qu'est-ce qui vous a plu dans la proposition aurillacoise ?

Le challenge sportif ! Et je ne suis pas déçu. Je me régale ici. Avec Thierry Peuchlestrade et les autres membres du staff, on ne parle que de sportif. Tout le reste est bien géré. À la limite, c'est reposant ! Quant à l'équipe, elle me donne toute satisfaction. Tous les titulaires de la saison passée ont été conservés, sauf Botha qui est parti à Pau. Sept joueurs sont arrivés et il y a beaucoup de potentiel au niveau des jeunes.

On peut dire que vous commencez bien, avec cette victoire sur Oyonnax...

C'est vrai que nous avons battu une équipe qui a été à quelques centimètres de monter en Top 14. Maintenant, il reste 29 journées, à commencer par cet énorme match contre Pau. C'est mieux d'avoir gagné face à Oyonnax. Cela nous met moins de pression, contrairement aux Palois, qui ont pris zéro point à Narbonne. Mais il faut garder à l'esprit que tout peut s'écrouler très vite. Ce championnat est très homogène. Il n'y a plus d'épouvantail, tous les matches seront importants.

En plus, vous avez l'embarras du choix pour composer votre équipe (NDLR : le groupe retenu est le même que face à Oyonnax)...

Oui, j'ai 32 joueurs à ma disposition, juste un suspendu (Van Vuuren, exclu lors du dernier match de la saison dernière face à... Pau) et aucun blessé. La préparation physique a été très bien gérée, il n'y a pas de licences bloquées, c'est tout confort !

Cela n'est pas le cas de la Section ! Avez-vous vu son match à Narbonne ?

Oui, les Palois sont passés près de la victoire. Le score (28-12) est très lourd et immérité. La Section, c'est un budget bien supérieur au nôtre, avec des ambitions de Top 14 que nous n'avons pas. Avec la descente de l'Élan Béarnais en Pro B, il y a la place pour un club de première division à Pau.

Avez-vous fixé des objectifs pour la saison ?

On veut aller le plus haut possible, mais, honnêtement, tout ce qui m'importe c'est de battre Pau, avant deux déplacements difficiles à Agen et à Bordeaux. On approfondira les objectifs plus tard. Cette saison, le minimum syndical sera de combattre. On ne lâchera rien, comme on l'a montré après avoir été mené 3-7 contre Oyonnax. Nos supporters sont derrière nous et je peux vous dire qu'il y aura du monde à Jean-Alric samedi !


SO
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



2ème journée de Pro D2 Empty
MessageSujet: Re: 2ème journée de Pro D2   2ème journée de Pro D2 Default12Ven 4 Sep 2009 - 10:09

RUGBY PRO D2 2E JOURNÉE, AVANT BORDEAUX-BÈGLES - AUCH. Le groupe de 26 joueurs mobilisés pour la 1re journée est reconduit ce week-end

Le FCAG joue la continuité


C'est bien connu : on ne change pas une équipe qui gagne. Grégory Patat a décidé d'appliquer ce vieil adage à la règle en reconduisant dans son intégralité pour cette 2e journée le groupe de 26 joueurs qui avaient préparé la réception de Colomiers.

Et sauf surprise de dernière minute, le nouvel entraîneur auscitain et son adjoint Julien Sarraute devraient coucher les 23 mêmes noms sur la feuille de match, écartant donc une nouvelle fois le talonneur Casals, le troisième ligne Medvès et l'ancien arrière des Espoirs bordelais Peluchon.

Paterson encore incertain

La seule chance pour celui qui avait offert le titre aux Espoirs Girondins face à leurs homologues agenais de retrouver le stade André-Moga serait un forfait de Tom Paterson. Le centre anglais souffre, en effet, d'une tendinite en haut de l'ischio-jambier. Il effectuera un dernier test lors de l'entraînement de mise en place ce soir. Son forfait pourrait profiter à Erwan Bérot qui serait titularisé, libérant ainsi une place pour Peluchon sur le banc.

La reconduction du groupe vainqueur (31-22) samedi dernier de Colomiers veut dire que les inquiétudes à l'issue de cette première journée concernant l'état de santé de Penalva, Dulin ou Ricaud ont bel et bien disparu. C'est le signe aussi que les entraîneurs ont confiance en ce groupe et veulent profiter de ce premier déplacement de la saison pour peaufiner encore les automatismes avant de recevoir coup sur coup le promu Lannemezan et Agen à Jacques-Fouroux.

« Aucune pression »

« Nous n'avons aucune pression pour ce premier match à l'extérieur face à une équipe qui sera dans le même état d'esprit que nous la semaine passée, prévient Grégory Patat qui sera en stage à Marcoussis la semaine prochaine. Il faudra un fort engagement face à une équipe solide, même si elle n'est pas tout à fait en place. On sait où on va mettre les pieds. Avec le même groupe que la semaine dernière, on y a sans pression. Mais s'il y a un coup à faire en Gironde, on ne s'en privera pas bien sûr ! »

Le groupe : Suster, Campo, Menkarska, Delom, Bruère, Murre, Casals, Valdès, Penalva, Tapasu, Saint-Lary, Eymard, Ricaud, Espagno, Medvès, Cortès, Feilles, Salle-Canne, Clarac, Thierry, Bosque, Bérot, Paterson, Dulin, Acebès, Peluchon.

Bordeaux-Bègles - Auch, demain à 18 h 30 au stade André-Moga de Bègles, arbitrage de Laurent Valin (Auvergne).


SO
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



2ème journée de Pro D2 Empty
MessageSujet: Re: 2ème journée de Pro D2   2ème journée de Pro D2 Default12Ven 4 Sep 2009 - 10:11

RUGBY PRO D2 2E JOURNÉE, COLOMIERS - DAX. Cadre des lignes arrière rouge et blanc, le trois-quarts centre analyse son début de saison

« Rester humble »


Arrivé du Tarn à l'intersaison 2008, Laurent Marticorena fait aujourd'hui partie des éléments moteurs de l'effectif de l'US Dax. Leader naturel sur le terrain, il est encore sous contrat avec le club rouge et blanc pour cette saison. Une année où l'ambition se mêle à la prudence, mais avec des rêves bien présents à l'esprit.

Demain (18 h 30), il retrouvera Colomiers et le stade Michel-Bendichou, un autre de ses anciens clubs. Avec une pointe d'émotion.

« Sud Ouest ».

Après votre victoire face à Agen (16-13), avez-vous effacé les doutes nés des matches de préparation ?

Laurent Marticorena. C'est certain qu'il était important pour nous tous de nous rassurer lors de cette première journée de championnat. Après deux saisons passées en Top 14, nous n'avions pas forcément encore pris conscience de ce qu'est vraiment la Pro D2. Nous avions besoin de repères. Agen, l'un des grands favoris du championnat, nous a permis de nous jauger.

Vous êtes donc satisfaits ?

Si nous avons réalisé une première mi-temps convenable, on n'a pas été loin de perdre quelque chose de capital lors de la deuxième période. La victoire est satisfaisante mais il y a beaucoup de choses à revoir. Il nous faut surtout rester humble et garder en tête cette fin de match qui aurait pu basculer en notre défaveur.

Si le pack a livré une belle prestation, les lignes arrière ont paru un peu en dedans.

Vous confirmez ?

Il s'agissait surtout de se retrouver. Les consignes étaient de mettre l'accent sur le combat dans un match que l'on savait bouché. On a peut-être été un peu trop frileux même si l'on a beaucoup couru sous une forte chaleur. C'est une question de réglage. Les résultats amènent la confiance et vont nous permettre de nous lâcher un peu plus.

C'est quelque chose que vous souhaitez appliquer à vous-même ?

C'est toujours compliqué. Si tout le monde voit bien que je m'implique toujours à 100 %, je crois que j'ai un peu tendance à trop me consacrer au secteur défensif. Cela puise évidemment de l'énergie et me fait parfois manquer de lucidité sur certaines offensives. Il me faut trouver le bon compromis pour être plus performant en attaque.

Une manière de montrer l'exemple aux autres joueurs aussi ?

Je ne sais pas. Je n'aime pas trop parler mais quand je prends la parole, j'essaie de dire des choses fortes. Je crois que j'ai le respect de mes partenaires, j'essaie de les encourager.

Votre pied permet-il de soulager le demi d'ouverture dans le jeu ?

J'ai eu la chance d'évoluer aux postes de demi d'ouverture et d'arrière et de ne pas posséder un trop mauvais pied. C'est certain que ça fait une arme supplémentaire dans ce domaine capital.

Le fait de changer de partenaires influe-t-il sur vos performances ?

Je ne crois pas. On tourne déjà beaucoup, tout au long de la semaine, lors des entraînements. « Fede » (NDLR : Federico Martin Aramburu) et « Ludo » (Ludovic Courtade) ont chacun leurs qualités. Ce sont deux joueurs de classe qui ont un peu les mêmes caractéristiques : des pattes, des appuis et qui aiment le ballon.

L'inverse de vous ?

C'est un peu ça (rires). Cela doit être à cause de mon physique. Je ne veux pas dire que je me consacre aux tâches ingrates mais je n'ai pas leurs qualités de vitesse. L'important, au centre, c'est qu'il y ait une symbiose entre les deux centres.

Vous affrontez Colomiers demain.

Le fait d'avoir joué à Colomiers joue-t-il au moment de retrouver votre ancien club ?

C'est évident que l'affect va jouer un petit peu. J'ai passé trois saisons extraordinaires là-bas. Je n'en garde que des bons souvenirs avec notamment cette finale du championnat de France au Stade de France. C'était une autre époque, où nous étions étudiants ou salariés. Ce n'était pas encore l'ère professionnelle. Avec Francis N'Tamack, Fabrice Culinat et David Skrela notamment, nous étions juste une bande de potes.

Et Colomiers aujourd'hui, qu'est-ce que c'est ?

Si ce n'est Bernard de Giusti, avec qui j'ai joué, je ne connais plus trop ce club. Il ne faut surtout pas s'attendre à une rencontre facile, surtout pour leur premier match à domicile. C'est une équipe qui ne lâche rien, qui a connu des montées et des descentes mais qui est toujours resté dans le coup. L'an dernier, ils ont fait douter plusieurs grosses équipes. Je suis certain que ça sera un match accroché, comme à Auch où ils ont pris un point de bonus défensif.

Quelles sont les clés du match ?

Cela va forcément se jouer devant. Il faudra répondre présent, comme face à Agen. Derrière, ça sera à nous de prendre plus d'intervalles et de créer du mouvement. À nous de nous faire plaisir, sans pour autant faire n'importe quoi. Maintenant, il faut être prudent. C'est dans ces moments-là que peuvent arriver les grosses désillusions.

Vous arrivez en fin de contrat.

Comment voyez-vous votre avenir ?

C'est un peu tôt pour en parler mais j'aimerais continuer avec Dax. J'ai 31 ans, je vois aujourd'hui les choses différemment, mais j'ai toujours envie. L'important, c'est surtout de réaliser une grosse saison et d'arriver à remonter en Top 14. Si ce n'est directement, on passera par les demi-finales. Il faut que nous retrouvions le parfum des phases finales et que nous construisions une belle aventure humaine.


SO
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



2ème journée de Pro D2 Empty
MessageSujet: Re: 2ème journée de Pro D2   2ème journée de Pro D2 Default12Ven 4 Sep 2009 - 10:12

RUGBY PRO D2 2E JOURNÉE, AVANT AGEN - LA ROCHELLE. À peine âgé de 25 ans, le pilier Romain Frou fait ici figure de joueur âgé

Le jeune vieux de la bande


Un cou de taureau. Une barbe de trois jours pour l'influx nerveux. Des épaules d'haltérophile. Et juste ce qu'il faut de panse. « Pour amortir les chocs », comme il le glisse lui-même avec dérision. Oui, le Rochelais Romain Frou est taillé pour ce poste : pilier, une mission de poids (115 kg, pour 1,82 m) qu'il eût été sacrilège de ne pas lui confier à ses débuts. À 15 ans... « C'est-à-dire assez tard », dixit l'intéressé, davantage attiré par le cuir des gants de boxe que par celui de l'ovale dans ses jeunes années.

« J'avais 12 ans et déjà, j'étais lourd pour mon âge, raconte Romain Frou. Si bien que je ne trouvais jamais personne dans ma catégorie de poids. Cela donnait des combats remportés sans aller sur le ring. C'était un peu embêtant. » Le petit Nantais d'alors opte donc pour le SNUC, éminent club de la cité des ducs de Bretagne où le combat l'attend davantage. Sous ces couleurs, il va sans le savoir fouler le pré de son futur lieu de travail. « En Crabos, j'ai disputé de sacrés derbys contre La Rochelle, se souvient-il. J'ai même joué à Deflandre, dont une fois en lever de rideau d'un match de coupe d'Europe, quand j'avais 16-17 ans. »

Du temps de jeu

Et pourtant, Frou décide de filer sous le soleil de Montpellier. « J'étais jeune, je voulais signer dans un club du Top 14. Mais je me suis vite aperçu que je n'aurais pas de temps de jeu, qu'il faudrait faire davantage ses preuves qu'un joueur plus âgé, alors... »

Alors le Nantais rejoint La Rochelle, qui l'avait contacté avant son épisode héraultais, de même que Mont-de-Marsan.

Proche de Nantes, pratique pour passer Noël en famille et recevoir les amis de Loire-Atlantique, cette nouvelle destination ne peut pas mieux tomber... même si le choix du pilier est d'abord été dicté par des raisons sportives. « L'an passé, j'ai été éloigné des terrains en raison d'une pubalgie qui a duré trois mois. Puis ç'a été la délivrance quand j'ai rejoué.

À Montpellier, on a été champions de France espoirs. C'est bien, sauf que je visais le Top 14 à cette période. Là, en Pro D2, j'ai pu retrouver de bonnes sensations. Et, ce qui est bien ici, c'est la volonté de Serge (Milhas) de laisser sa chance aux jeunes. »

« Devenir plus vicieux »

Sauf à dire qu'à 25 ans, Romain Frou fait presque figure de « papa » aux côtés des Simutoga, Guyon, Clément et autres Brindel. Qu'à 27 ans, au terme de son nouveau contrat (de 2 ans, donc), il incarnera carrément la sagesse. « Malgré la présence de joueurs d'expérience comme Andres (Bordoy) ou Franco (Pani), notre moyenne d'âge en première ligne est très basse, admet-il. À ces postes, qui réclament de l'expérience, c'est très rare. » Un constat peut-être pas tout à fait déconnecté des atermoiements observés en mêlée ces derniers temps. « On pousse dans l'axe, mais c'est tout. Il faut devenir plus vicieux. À Mont-de-Marsan, on n'a pas réussi à prendre le dessus alors que d'habitude (NDLR, l'an passé), la mêlée est notre point fort. Il faut toujours un peu de temps pour trouver l'osmose. »

Il en faut aussi pour se trouver. « La saison dernière était pour moi une phase d'adaptation, assure le pilier. Mais cette année, je dois tout casser. On doit tout casser... et monter en Top 14. » Ou comment ressurgit parfois l'instinct du boxeur...


SO
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



2ème journée de Pro D2 Empty
MessageSujet: Re: 2ème journée de Pro D2   2ème journée de Pro D2 Default12Ven 4 Sep 2009 - 10:19

L'INFO


Des contrats débloqués demain ?

En plus du stress généré par la réception du leader grenoblois et son gros pack, le Stade Montois se heurte à la nécessité de négocier avec la DNACG (organe de contrôle et de gestion du rugby) pour débloquer les quatre derniers contrats encore en suspens (Tilloles, Michaux, Fiorini, Goletto). « Nous avons repris les négociations avec eux, fourni les documents demandés et nous avons bon espoir d'obtenir un résultat favorable d'ici ce soir », déclarait hier le président du Stade, Philippe Cazaubon. Mais comme la semaine dernière, les dirigeants du club jaune et noir risquent de s'arracher les cheveux jusqu'au dernier moment et souhaiter que les pièces fournies satisfassent une commission dont la logique peut parfois paraître floue, voire partiale.


Concernant la rencontre de demain, le manager Éric Lamarque se méfie d'une formation iséroise très solide, pour l'instant leader du championnat grâce à sa victoire lors de la première journée face au promu Lannemezan (39-10) et désormais chapeautée par Fabrice Landreau.

Le groupe montois : Blanco, Ormaechea, Etcheverry, Leleu ou Fiorini, Blanchard, Lauga, Bérek, Dhien, Etchegarray, Maréchal, Toevalu, Tastet, Britz, Lopez, Cabannes ou Tilloles, Lafforgue, Duvallet, Taele, Thuriès, Ternisien, Cazeaux, Matanavou, Mazzonetto, Cler.

Coup d'envoi samedi, à 18 heures, au stade Guy-Boniface à Mont-de-Marsan.


SO
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



2ème journée de Pro D2 Empty
MessageSujet: Re: 2ème journée de Pro D2   2ème journée de Pro D2 Default12Ven 4 Sep 2009 - 10:21

RUGBY PRO D2 2E JOURNÉE, AVANT AGEN - LA ROCHELLE. Dimanche à Dax, le pack agenais a parfois été mis à mal par son homologue landais. Jeannot Crenca, en charge de ce secteur, pointe les lacunes de ses hommes

Mais que fait la mêlée ?


2ème journée de Pro D2 A37
Cabarry et Narjissi attendus au tournant demain soir. (photo jean-louis borderie)


Si ça se trouve, on s'inquiète pour rien. Et demain soir, la mêlée agenaise mettra son homologue rochelaise au supplice, à genoux. Mais c'est loin d'être sûre. Car l'an dernier, le pack bleu et blanc manquait de régularité et car dimanche, à Dax, c'était parfois carrément mauvais. « Mais en deuxième période, c'était bien mieux », équilibre Jean-Jacques Crenca, en charge de la mêlée agenaise.

L'ancien coach du RC Toulon a disséqué la rencontre à la vidéo et a reconnu une vilaine habitude. « En fait, les gars n'ont pas été constants dans cet exercice. Il faut qu'ils comprennent qu'une mêlée nécessite une remise en question de chaque instant. L'an dernier, on avait une bonne conquête globalement, mais on avait parfois des creux. Toutes les mêlées sont importantes, c'est la base. C'est beaucoup de mental, vous savez ? »

Et de joug, comme la séance de mercredi. Et de la vidéo aussi. Les joueurs ont vu un montage de leur prestation dans les Landes ainsi que des images de Stade Montois - La Rochelle (22-21). « La Rochelle possède une bonne mêlée, reprend Crenca. Mais personnellement, je ne suis pas inquiet pour notre mêlée. Il y a des nouveaux comme Telefoni qui change de niveau. Il y a des réglages à effectuer concernant l'impact et les appuis. »

À gauche, l'embouteillage

Tous les joueurs répètent que le travail va porter ses fruits, mais le menu de ce début de saison (Dax, La Rochelle, Aurillac, Auch) presse le besoin de progrès.

« Il faut d'abord régler les soucis de la première ligne, ensuite, on descendra de ligne », résume Crenca. En pilier droit, le casting agenais n'est pas très impressionnant entre le vétéran Loprestti (bientôt 35 ans), l'inexpérimenté Peikrishvili et Telefoni, l'ex-joueur de Fédérale 1 à Dijon. À gauche, en revanche, il y a tout ce qu'il faut entre Cabarry, N'Nomo et Synaeghel qui n'est pas rentré à Dax. « C'est rageant, c'est sûr, de ne pas jouer, mais on verra bien comment ça se passe. À moi de donner le meilleur de moi-même. En tout cas, collectivement, je ne suis pas inquiet. » On demande quand même à voir.


SO
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



2ème journée de Pro D2 Empty
MessageSujet: Re: 2ème journée de Pro D2   2ème journée de Pro D2 Default12Ven 4 Sep 2009 - 14:06

Tarbes : Le groupe

Le staff tarbais a dévoilé le groupe retenu pour le match à Oyonnax samedi. Les victorieux d'Aix lors de la première journée ont été en grande partie reconduits. Les joueurs sont partis ce matin vers l'Ain.

Le groupe tarbais.- Hurou, Maumus, Magrakvelidze, Dupuy, Toetu, Garcia, Anglade, Coetzer, Sirbe, Stewart, André, Lasserre, W. Loftus, Chenut, Lacrampe, Labarthe, Apanui, Kopetzky, Worthington, T. Loftus, Meyer, Caujolle, Dabrin, Bourgeois, Etcheverria
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



2ème journée de Pro D2 Empty
MessageSujet: Re: 2ème journée de Pro D2   2ème journée de Pro D2 Default12Ven 4 Sep 2009 - 15:35

Pau : Les licences débloquées


Selon Sud Ouest, les quatre licences paloises retenues par la DNACG viennent d'être débloquées. Loïc Charlon, Phil Davies, Sione Lavaka et Dorian Giordano vont donc pouvoir jouer désormais.

Les deux premiers, qui avaient été amenés à Aurillac en cas de débloquage, ont donc été intégrés au groupe retenu pour la rencontre. Ils remplacement les deux jeunes Lacabarats et Larrieu, sélectionnés initialement.

Le groupe actualisé.-Avants : Tomuli, Kouider, Fakalelu, Jacquot, Maignien, Campergue, Delavallée, Guicherd, Botha, Torressin, Epito, Charlon, Davies.

Arrières : Darbo, Rouet, Hough, Descons, Puyo, Fumat, Drouard, Nawerecagui, Dumora, Latorre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



2ème journée de Pro D2 Empty
MessageSujet: Re: 2ème journée de Pro D2   2ème journée de Pro D2 Default12Ven 4 Sep 2009 - 16:23

Déjà confirmer



Pour les clubs qui ont bien débuté, il faudra déjà confirmer lors de déplacements qui peuvent ressembler à des pièges. Le choc opposera Agen à La Rochelle.

Grenoble et Narbonne, les deux premiers leaders de Pro D2, au bénéfice d'une victoire bonifiée, vont connaître deux matches radicalement différents lors de cette deuxième journée de championnat. Pour les Grenoblois, il faudra éviter tout relâchement lors du déplacement à Mont-de-Marsan. Pensionnaire de Top 14 la saison passée, le Stade Montois a des arguments à faire valoir. Même si elle fut acquise dans la douleur, la victoire des Montois sur La Rochelle, habituée aux phases finales depuis quelques années, est assez significative. Les Jaune et Noir comptent bien jouer les premiers rôles cette saison et la rencontre contre Grenoble n'en est que plus explosive. Les Grenoblois, à l'extérieur, devront s'attendre à une toute autre opposition que celle proposée par le promu Lannemezan.


Lannemezan qui accueille l'autre leader, Narbonne. Même l'avantage du terrain risque de ne pas être suffisant pour un promu un peu tendre. D'autant que les Narbonnais ont été très convaincant la semaine dernière face à la Section Pâloise. Confirmer cette bonne entame à l'extérieur semble à leur portée. Pour voir un choc, il faudra plutôt aller du côté d'Agen qui reçoit La Rochelle. Les deux clubs ont à se faire pardonner. Les Maritimes, qui avaient oublié de jouer face à Mont-de-Marsan, vont devoir retrouver les valeurs qui leur avaient permis de jouer les premier rôles la saison dernière. Idem pour Agen, qui a lutté pour rien la semaine dernière après une très mauvaise entame de match. Le club, qui regarde vers l'étage supérieur, ne peut se permettre de prendre du retard à l'allumage. Pour un de ces deux clubs, la saison va véritable commencer ce week-end.

L'Equipe
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



2ème journée de Pro D2 Empty
MessageSujet: Re: 2ème journée de Pro D2   2ème journée de Pro D2 Default12Ven 4 Sep 2009 - 17:28

La 2e journée en question


L'opposition Agen-La Rochelle sera la tête d'affiche de cette deuxième journée du Pro D2. Les deux favoris à la montée, défaits lors de l'ouverture, comptent sur cette rencontre pour se relancer. Grenoble, va tenter de confirmer sa bonne entame, en jouant son va-tout à Mont-de-Marsan.

Quel sort pour le perdant du match des favoris, Agen/La Rochelle ?

Les deux équipes suivent des routes parallèles et ont connu une entrée dans le championnat identique. Annoncées comme favorites pour la montée selon un sondage Midi Olympique, les deux formations sont rentrées dans le vif du sujet dès la première journée en affrontant respectivement Dax et Mont de Marsan, tout droit débarqués du Top 14. D'ailleurs la comparaison ne s'arrête pas la, Agen s'est incliné 16-13 chez les Dacquois, alors que dans le même temps les Rochelais passaient eux aussi tout près de la victoire en perdant chez les Montois, 22-21. C'est dire si la soirée s'annonce orageuse, le perdant comptera deux matchs, deux défaites, un handicap qui pourrait s'avérer important pour décrocher son billet pour les phases finales. A relativiser pour les Maritimes toutefois, ces derniers, se déplacent trois fois pour les trois premières journées, compte tenu de ce calendrier peu favorable, une deuxième défaite à l'extérieur ne serait pas dramatique.

Grenoble peut-il créer la sensation lors du match des outsiders ?

Grenoble version Landreau a fait un bon début de championnat en infligeant une correction au promu lannemezanais, avec le point de bonus offensif à la clé, se plaçant du coup en tête du Pro D2. L'opposition que les Isérois vont rencontrer dans les Landes risque d'être toutefois bien différente. Ces derniers vont vouloir confirmer la victoire acquise face à La Rochelle et montraient ainsi que l'expérience Top 14 n'a pas été un calvaire inutile, mais au contraire qu'elle a aguerri ce groupe, et qu'elle fait d'eux un collectif encore plus dangereux. C'est une équipe de Grenoble rajeunie qui va se présenter chez les Montois, eux-mêmes handicapés par quatre licences encore bloquées. La tâche s'annonce compliquée pour les grenoblois.

Colomiers en danger ?

Mis au pas par des Auscitains en confiance, Colomiers doit réagir et faire un résultat pour son premier match à domicile de la saison. Roland Pujo, l'entraîneur de cette formation ne cache pas qu'il entend capitaliser sur les rencontres à la maison pour bien figurer : "Nous devons surtout préserver notre invincibilité à domicile le plus longtemps possible." Les résultats acquis face à Dax ce week-end, et contre Lyon pour la quatrième journée conditionneront pour beaucoup la saison à venir des Columérins. Un match important attend donc les joueurs de Pujo demain, comment vont-ils gérer la pression de l'événement ? Malgré sa victoire au forceps contre Agen, les Dacquois n'en demeurent pas moins dangereux et vont vouloir prendre une longueur d'avance contre une équipe "abordable" pour eux, sur le papier du moins. Ils pourront ainsi aborder leurs échéances à venir sans pression.

Oyonnax et Lyon vont-ils se rassurer ?

Deux clubs en quête de confiance, Lyon et Oyonnax reçoivent pour cette deuxième journée. Oyonnax finaliste surprise de la saison dernière doit se montrer à la hauteur de ce nouveau statut, mais les choses n'ont pas bien démarré. Défaits d'entrée par Aurillac (25-16), devant leur public les Oyonnaxiens vont vouloir se racheter et renvoyer Tarbes dans les cordes. Indispensable pour se montrer au niveau des ambitions du club. Le Lou a les faveurs du calendrier puisqu'il recevra, après l'UBB, le promu aixois. Certes victorieux face à Bordeaux, les Lyonnais en signant une victoire étriquée (17-13), n'ont pas totalement convaincu sur leur fond de jeu, et ont concédé le bonus défensif. Ce match est largement à leur portée des Lyonnais, mais le bonus offensif ne serait pas superflu pour engranger de la confiance.

Rugbyrama
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



2ème journée de Pro D2 Empty
MessageSujet: Re: 2ème journée de Pro D2   2ème journée de Pro D2 Default12Sam 5 Sep 2009 - 9:33

RUGBY PRO D2 2E JOURNÉE, AURILLAC - PAU. Il se plaisait à Aurillac mais a choisi la Section, qu'il estime plus ambitieuse. Ce soir, au stade Jean-Alric, Evan Botha entend montrer que son choix était le bon

Botha voulait passer en classe supérieure


«Il y en avait deux qu'on voulait vraiment garder. Delkeith Pottas, qui a filé à Narbonne en cours de saison dernière, et Evan Botha. On voulait miser sur la stabilité et ils faisaient partie des joueurs majeurs de notre effectif. Evan était très apprécié en tant que joueur, mais aussi en tant qu'homme. » Thierry Peuchlestrade, le coentraîneur du Stade Aurillacois n'a pas besoin de se forcer beaucoup pour dire du bien du nouveau deuxième ligne de la Section Paloise. Tous ceux qui l'ont découvert en Béarn, ne risquent d'ailleurs pas de le démentir.

Son français approximatif ne l'a pas empêché de se fondre dans le groupe vert et blanc. Le natif de Johannesburg a la bonne humeur communicative. Mais c'est d'abord pour son jeu très complet que les dirigeants palois sont allés le débaucher du Cantal. Bon sauteur, capable de porter les numéros de 4 à 8 avec brio (il jouera en troisième ligne ce soir), Botha a tout du chaînon manquant. Peuchlestrade poursuit son élogieux portrait : « S'il s'est si vite adapté au rugby français, lui qui n'est arrivé qu'il y a deux ans, c'est parce qu'il est très intelligent. C'est un joueur très adroit, notamment en l'air, et mobile. Il sait bien utiliser son physique longiligne et se sent à l'aise dans le jeu de mouvement. En revanche, il n'est pas un impact player. Il fera moins mal qu'un Chabal, mais il apportera d'autres choses très intéressantes. » Avec un seul objectif : jouer au plus haut niveau possible.

Un vrai club pro

À ceux qui douteraient du pouvoir d'attraction de la Section, Evan Botha explique ce qui l'a naturellement conduit vers le Béarn : « J'étais bien à Aurillac, entouré de gens très chaleureux. Mais mon ambition est d'évoluer un jour en Top 14. Il y a davantage de possibilités d'y parvenir avec Pau, plutôt qu'avec Aurillac. La Section est plus professionnelle, aussi bien au niveau de ses structures que de son organisation. En venant ici, j'ai changé de catégorie. »

L'affaire des contrats bloqués a failli le faire douter de son choix. « Quand j'ai su cela, j'ai immédiatement appelé Conrad Stoltz, qui m'a rassuré. » Comme quoi, avoir un entraîneur qui manie l'Afrikaans, ça peut toujours servir en ces temps de cosmopolitisation des effectifs.

En revanche, la défaite concédée à Narbonne n'entame en rien sa confiance en ses partenaires. « Ce score (28-12) était très difficile à accepter. On a perdu notre concentration dans les dernières minutes, alors qu'on pouvait gagner. Croyez-moi, même si Aurillac joue toujours très bien en début de saison, nous avons les moyens de gagner là-bas, à condition de rester concentrés pendant 80 minutes. »

Stéroïdes et calvitie

Avec son large sourire et ses yeux plissés, Botha sait comment s'y prendre pour mettre son interlocuteur dans la poche. Sa sincérité ne semble pas feinte, on a envie de croire en son pronostic.

Convaincre, il sait faire. La commission antidopage de la Ligue nationale de rugby peut en témoigner. Dans un premier temps, elle avait infligé deux ans de suspension au joueur sud-africain, suite à un contrôle positif aux stéroïdes anabolisants en janvier 2008, après la rencontre Aurillac-Toulon. Finalement, la sanction avait été réduite à six mois, la bonne foi de Botha ayant été reconnue. « J'ai pris un produit contre la calvitie, sans savoir que celui-ci contenait une substance interdite. Cette affaire a été très difficile à vivre, mais mon club m'a bien soutenu. »

Du coup, son crâne continue à se dégarnir. En même temps, il ne prend pas un gramme de masse musculaire supplémentaire. « Je ne suis pas un deuxième ligne puissant, comme le sont Rémi (Delavallée) ou La Guiche (Guicherd) et je n'ai jamais eu l'intention de le devenir. » Bref, il n'est pas près de rééditer pareille maladresse.

Surtout qu'il mesure chaque jour la chance qu'il a. Il vit en France, le pays qui le faisait rêver. « Avec ma femme, on aime voyager. Pau est l'endroit rêvé, avec la mer et la montagne à deux pas. Aurillac était plus enclavé. Maintenant, j'aurai plaisir à revoir mes anciens amis là-bas. Mais j'en aurai encore plus à les battre ! »


SO
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



2ème journée de Pro D2 Empty
MessageSujet: Re: 2ème journée de Pro D2   2ème journée de Pro D2 Default12Sam 5 Sep 2009 - 9:35

RUGBY PRO D2 2E JOURNÉE, UNION - AUCH. Battus 15 fois lors de ses 45 derniers matches à domicile, Bordeaux-Bègles doit, pour s'installer en haut de tableau, y devenir intraitable

Une citadelle à reconstruire


Quel est le point commun entre Auch (en 2006-2007), Mont-de-Marsan (en 2008-2009) ou encore La Rochelle (en 2006-2007) ? Tous inattendus en début de saison, ils sont montés en Top 14 (pour les deux premiers) ou ont atteint la finale de Pro D2 (pour le troisième) en s'appuyant sur une qualité essentielle : l'invincibilité (une défaite maximum) à domicile. L'exemple le plus frappant en la matière est bien sûr Oyonnax « qui a atteint les demi-finales la saison dernière en s'imposant à l'extérieur chez les deux derniers alors que nous, nous avons terminé 11e en gagnant à Agen, La Rochelle et Pau », pointe le capitaine de l'Union, Brice Monzeglio.

La différence, bien sûr, est que les Haut-Bugistes n'ont jamais perdu dans leur antre. Mieux, sur les trois dernières saisons, ils ne s'y sont inclinés qu'une fois. Dans le même laps de temps (45 matches), Bordeaux-Bègles, tombé six fois à André-Moga l'an passé, a chuté chez lui à 15 reprises. Il ne faut donc pas chercher bien loin la première clé de la reconquête du haut du tableau. « Je n'étais pas là les dernières saisons et il m'est donc difficile d'analyser, répond Vincent Etcheto, l'entraîneur des arrières. Maintenant, je les répète dans toutes mes interviews : il faut refaire de Bègles une terre imprenable. On sait qu'il peut toujours, même si je ne le souhaite pas, arriver un accident. Mais il faut que l'on prenne l'habitude de gagner ici : on bénéficie d'un beau stade, à l'anglaise (1), et il faut qu'on montre que l'on en est les maîtres. »

« Éviter le syndrome PSG »

Le secret pour y parvenir ? « À Oyonnax, il existe toujours l'esprit « clocher ». Des valeurs fortes qui font que tu dois gagner chez toi pour les dirigeants, les spectateurs », explique Camille Levast, ancien de l'USO aujourd'hui à Bourgoin. L'Union se serait-elle « embourgeoisée » au point de perdre ce sentiment d'appartenance ? « Non, répond Vincent Etcheto. Je ne crois pas que ce soit une question d'état d'esprit mais plutôt de confiance en soi. L'équipe est jeune, il faut qu'elle se lâche, qu'elle soit consciente de ce qu'elle peut faire. Devant nos supporteurs, la famille, il y a une envie de bien faire mais il ne faut pas que ça se transforme en pression ou en syndrôme, comme le Paris SG pendant un moment au Parc des Princes. »

Des mots utilisés en passant par les jeux d'entraînement, le staff ne cache sa volonté d'inculquer une mentalité de « gagneur » à un groupe revanchard mais qui doit prendre l'habitude de regarder vers le haut. Le recrutement de joueurs de la région va aussi dans ce sens. Mais Brice Monzeglio, lui, pointe plus des facteurs techniques que mental : « La saison passée, nous avions un groupe jeune, avec une charnière jeune et autant à l'extérieur nous arrivions à tenir un schéma précis, autant à la maison, par volonté de jouer, nous oubliions des choses simples, comme renvoyer l'équipe adverse dans son camp lorsque nous étions dans le nôtre. Et nous prenions des essais sur des fautes bêtes. »

Combat et agressivité

Le deuxième ligne Joshua Jackson pointe aussi « plein de petites erreurs » qu'Oyonnax, pour y revenir, a su gommer en faisant des choses simples. « Là-bas, il y a toujours eu une équipe très compacte, qui impose un gros combat avec énormément d'agressivité », explique Camille Levast. « L'essentiel, c'est la gagne, reprend Vincent Etcheto. Bien sûr, si on peut y ajouter la manière, tant mieux. Mais appliquons-nous d'abord sur les gestes basiques. La confiance passe par là, et ensuite, physiquement, on a la capacité à faire du jeu. »

« Domicile ou extérieur, il faut jouer chaque match pour gagner, ajoute Joshua Jackson. Après, on sait que nous devons afficher un bon esprit et gagner le plus possible chez nous : si on veut créer un grand club à Bordeaux, cela passe par là. »

Regonfler l'engouement populaire est évidemment l'autre enjeu. « Je n'ai pas senti de désaffection des supporteurs l'an passé : les fidèles sont restés derrière nous, reprend Brice Monzeglio. En revanche, c'est forcément dommage de faire des gros matches dans un stade plein comme contre Agen, puis de perdre derrière contre un plus petit et de voir forcément moins de monde dans les tribunes. » Début de l'opération séduction, ce soir contre Auch.


SO
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



2ème journée de Pro D2 Empty
MessageSujet: Re: 2ème journée de Pro D2   2ème journée de Pro D2 Default12Sam 5 Sep 2009 - 9:36

RUGBY PRO D2 2E JOURNÉE, STADE MONTOIS - FC GRENOBLE. En une saison passée dans les Landes, le troisième ligne aile Franck Maréchal est devenu un élément incontournable du squad jaune et noir

L'homme tranquille


Franck Maréchal n'est pas John Wayne, certes. Pourtant, comme l'Irlandais du film de John Ford, derrière le regard clair et posé, l'imposante stature et l'allure de gendre idéal, se cache un redoutable combattant, prêt au coup de force lorsque la situation l'exige. Franck Maréchal est un vrai gentil sauf lorsqu'il s'agit de se jeter dans les regroupements. « C'est en partie là-dessus que j'ai construit mon jeu, même si je cherche de plus en plus à me diversifier et à améliorer mon jeu balle en main », concède le troisième ligne aile originaire de Haute-Savoie, mais élevé dans le Jura.

Un pays qui aime les hommes forts. Un père qui jouait à Oyonnax et le destin de Franck Maréchal est tout tracé : rugby, et devant. Il fourbit ses premières armes à Bellegarde-sur-Valserine avant d'intégrer l'ASVEL (un club de basket qui comporte une section rugby), afin de faire ses études à Lyon. « C'était au départ une volonté forte de mes parents, admet-t-il en souriant. Depuis, c'est devenu pour moi aussi une priorité. Parce que je sais que dans ce métier, tout peut aller très vite et qu'on ne gagne pas dans une carrière de quoi vivre pour le reste de sa vie ».

Bac pro « structure métallique » en poche, il décide de rejoindre le centre de formation castrais. « J'ai tout de suite beaucoup aimé la région même si les gens n'ont pas le caractère du Jura, où nous sommes peu bavards et discrets. » Un coin de la France tellement apprécié que le haut-bugiste y a posé ses valises un bout de temps, d'abord à Montauban, puis à Albi, quatre ans. « Je m'y suis vraiment senti bien. J'aime me balader en nature, faire des randos en montagne. J'y ai trouvé un vrai cadre de vie. »

Un Stade attractif

Mais lorsque l'aventure albigeoise en Top 14 prend fin, Franck Maréchal veut encore y goûter. Et comme le Stade propose un jeu plus attractif que le club tarnais, il n'hésite pas très longtemps. « Je savais que je retrouverai cette ambiance et que l'équipe allait chercher à envoyer du jeu. ». Lassé de déménager, content de sa situation dans la préfecture des Landes, bientôt papa, Franck Maréchal a décidé de rester avec les jaune et noir malgré des propositions qui auraient pu lui permettre d'évoluer encore aujourd'hui au sein de l'élite. « La différence de traitement selon qu'on est un gros ou un petit club a fini par m'écoeurer du Top 14. Et finalement, je me suis dit que le challenge d'une remontée directe avec le Stade Montois pourrait être intéressant à vivre. »

Un objectif qui passe aujourd'hui par la réception de Grenoble ce soir à 18 heures (1). « Lorsque j'étais jeune, c'était le club de la région qu'on ne souhaitait surtout pas rencontrer. Une équipe très solide, avec des gabarits qui font peur devant. Ils sont patients, détruisent physiquement l'adversaire puis envoient les ballons. » Quand un homme tranquille des hauts plateaux prévient ceux du plat pays du danger représenté par les montagnards isérois, mieux vaut l'écouter. Même si ce n'est pas John Wayne.

(1) Les trois filles de Cap Odyssée, qui viennent de terminer leur traversée de l'Atlantique en paddle-board, seront au stade Guy-Boniface cet après-midi. Un peu plus d'une semaine après leur exploit, Alexandra Lux, Flora Manciet et Stéphanie Geyer-Barneix donneront le coup d'envoi de la rencontre.


SO
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



2ème journée de Pro D2 Empty
MessageSujet: Re: 2ème journée de Pro D2   2ème journée de Pro D2 Default12Sam 5 Sep 2009 - 9:40

RUGBY PRO D2 2E JOURNÉE, BORDEAUX-BÈGLES - AUCH. Auteur du premier essai de la saison pour le FCAG, Roman Suster a marqué les esprits. Mais il connaît la valeur de ses prédécesseurs


Suster, pilier des valeurs



L'histoire retiendra qu'il a inscrit le premier essai officiel de la saison du FCAG. C'était samedi dernier, à la 20e minute du match contre Colomiers. Roman Suster n'est pas prêt d'oublier ses débuts à Jacques-Fouroux sous le maillot auscitain. « Bien sûr que ça fait plaisir, surtout pour un pilier, on n'en marque pas beaucoup. Cet essai arrive après une mêlée et Ricaud fait le plus gros du travail. Il est plaqué, tombe au sol mais me relève le ballon et je n'ai plus qu'à franchir la ligne. » Un essai que Roman Suster n'aurait jamais pu imaginer durant son enfance.

Dans son pays, la République tchèque, le rugby n'est que le 65e sport national, loin derrière le football et le hockey sur glace. Pas étonnant, du coup, que Roman Suster n'ait découvert cette discipline qu'à l'âge de 17 ans et presque par hasard. « Le club de rugby de Prague est venu recruter au lycée et j'ai essayé », se souvient-il. Le début d'une longue carrière pour ce solide pilier gauche de 30 ans (1,86 m pour 117 kg) qui a déjà porté le maillot de cinq clubs français avant de poser ses valises dans le Gers durant l'intersaison.

Trois montées à son actif

Arrivé à 23 ans en France, Roman Suster a surtout deux montées à son palmarès après une première saison à Chambéry en Fédérale 1 : la première avec Saint-Nazaire où il n'est donc resté qu'une saison en Fédérale 2, la seconde avec Limoges où il a découvert la Pro D2, avant de retrouver l'étage inférieur une saison à Villeurbanne et une autre à Rouen. « J'ai connu une autre montée avec l'équipe nationale tchèque, prévient-il. On était passé du Tournoi C au Tournoi A. » Si bien qu'à l'époque où elle bataillait sa place sur la scène internationale avec la Géorgie, la République tchèque s'est retrouvée au 18e rang mondial. Un exploit pour ce pays !

Roman Suster compte désormais une trentaine de sélections en équipe nationale. Et il devrait manquer deux journées de championnat en octobre pour autant de capes supplémentaires. « On va entamer les matches retours du Tournoi contre la Pologne, la Belgique et la Moldavie. On compte pour l'instant une victoire, un nul et une défaite. Nous sommes une équipe en reconstruction avec beaucoup de jeunes joueurs. » Et peu d'éléments qui ont réussi à percer dans des championnats significatifs.

Coéquipier de Martin Jagr

En France, en plus de Roman Suster, ils ne sont que cinq internationaux tchèques à avoir trouvé un club en Pro D2 : Stastny à Lannemezan, Rapant et Nemecek à Oyonnax, Voves à Narbonne, mais aussi et surtout l'ancien ailier toulonnais Martin Jagr qu'il retrouvera ce soir à Bègles. « On se connaît depuis que je joue au rugby. On a fait la Coupe du monde juniors ensemble. Et j'ai joué contre lui en demi-finale et même en finale du championnat tchèque. Il a atteint un bon niveau à Toulon où il a fini deux fois meilleur marqueur de Pro D2. J'espère qu'il ne sera pas en forme ! » Le FCAG est prévenu.

En attendant, Roman Suster savoure ce début de saison. « Pour le moment, ça ne se passe pas trop mal. J'ai été bien intégré, on a fait une bonne préparation, on a gagné nos matches amicaux et la première journée, et je joue ! Il faut continuer. » Mais pas question pour lui de tirer des conclusions trop hâtives. « On n'a pas encore joué les meilleures équipes, ni rencontré les plus grosses mêlées de Pro D2. Mais on a mis en difficulté tous nos adversaires jusqu'à présent. On verra plus tard. »

Il sait aussi que le pilier camerounais Arsène N'Nomo _désormais à Agen_ a placé la barre très haute comme d'autres prédécesseurs à ce poste. Cela ne l'inquiète pas. « Je sais pourquoi je suis là, j'ai mes objectifs et je travaille pour. Je sais que le FCAG a toujours eu une grosse mêlée et de bons piliers. C'est plus une motivation qu'une pression. Pour l'instant, j'espère ne pas faire le voyage à vide à Bordeaux. S'il y a un coup à faire, il ne faudra pas se priver de gagner ce match. »


SO
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




2ème journée de Pro D2 Empty
MessageSujet: Re: 2ème journée de Pro D2   2ème journée de Pro D2 Default12

Revenir en haut Aller en bas
 
2ème journée de Pro D2
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» [L1] Journée N°17
» 6ème journée - matches du mercedi 8 décembre.
» Simulation de fin de championnat.
» Réactions sur la 25ème journée de Top 14
» Résultat 4 ème journée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum LE SUA VAINCRA :: Archives (2009-2010) :: Saison 2009-2010-
Sauter vers: