Forum LE SUA VAINCRA


 
Le sua-vaincraAccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexionLe sua-vaincra

Partagez | 
 

 La Chronique d'Alain Penaud

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
gir3347
Champion du monde
Champion du monde


Masculin
Nombre de messages : 19112
Age : 68
localisation : Girondin mais Bon-Encontrais de coeur
Date d'inscription : 07/10/2006

MessageSujet: La Chronique d'Alain Penaud   Dim 27 Juin 2010 - 16:06


Le 27/06/2010 à 15:08 | Rugby-Expert
La Chronique d'Alain Penaud


«Les Bleus doivent placer leur jeu»


La correction subie par le XV de France en Argentine (41-13) a montré que les Bleus n'arrivent toujours pas à mettre en place leur jeu. La formation de Marc Lièvremont est en deçà à l'échelon mondial pour imposer de la vitesse et de la variété.

Les avants français impuissants face aux Argentins.(EQ)Je vais revenir sur les mêmes choses. Mais on a été indulgent pendant le Tournoi alors que l'on a répété que le XV de France avait du mal à placer son jeu. J'en avais déjà parlé avec Marc Lièvremont sur le plateau de l'émission Mardi Rugby Club et nous avions eu un différent sur la faculté de tenir des temps de jeu. Le sélectionneur est focalisé sur les quatre premiers temps de jeu, cinq maximum, pour privilégier l'occupation du terrain. Dans les moments importants, il faut savoir tenir le ballon pour au moins provoquer la faute et mettre son adversaire au supplice. L'équipe de France n'a jamais été inquiétée dans le Tournoi grâce à sa conquête. Mais quand elle n'est plus dominatrice, comme ce fut le cas face aux Boks et aux Pumas, elle a encore du mal pour trouver d'autres solutions afin de scorer.

On se félicite parce qu'on met les Sud-Africains par dessus tête à Toulouse. Mais on a toujours eu des problèmes de construction du jeu. On est en deçà pour mettre de la vitesse et varier le jeu

Pour autant, il ne faut pas revenir sur ce qui a été acquis pendant le Grand Chelem. On ne peut pas s'arrêter sur notre conquête non plus. Il faut présenter autre chose au niveau international. C'est l'excellence que l'on demande. On sait qu'on a du matériel en terme d'effectif mais il faut aller plus loin. A titre d'exemple, on a vu un changement radical de jeu avec les Argentins, et l'investissement de Fabien Galthié n'est pas innocent. On connaissait des Pumas restrictifs avec une grosse conquête et un jeu au pied d'occupation. Ils ont su faire évoluer leur jeu. Passer 40 points aux Français, on peut se gratter la tête. Je me suis régalé avec Felipe Contepomi. Depuis le temps que je le suis, je ne cesse d'être admiratif. J'ai toujours dit que Contepomi en 10, avec Hernandez à l'arrière, était la solution pour aller vers du jeu. Avec Carter, ce sont les deux meilleurs 10 au monde. Il y a une vraie variété dans le jeu avec cette capacité à agresser toutes les parties du terrain et une lecture du jeu parfaite.

On ne peut pas s'arrêter sur notre conquête

Alors comment expliquer un tel fiasco ? On peut penser que les Bleus ont manqué de repères collectifs avec l'absence de cadres comme Servat, Harinordoquy, ou Jauzion. On va se trouver toutes les bonnes raisons du monde. On se félicite parce qu'on met les Sud-Africains par dessus tête à Toulouse. Mais on a toujours eu des problèmes de construction du jeu, que ce soit face aux Ecossais, aux Gallois... Il faut se poser les vraies questions. On est aussi bon en conquête que les équipes du Sud. En défense, il n'y a pas de soucis dans la réorganisation mais on est en deçà pour mettre de la vitesse et varier le jeu.

Alain PENAUD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
languill
Champion de france
Champion de france


Masculin
Nombre de messages : 2314
Age : 49
localisation : Mengui fi rek
Date d'inscription : 17/10/2005

MessageSujet: Re: La Chronique d'Alain Penaud   Dim 27 Juin 2010 - 19:32

Il n'y a plus qu'a nous poster la chronique de Salviac et là, on aura vraiment touché le fond.

Cool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gir3347
Champion du monde
Champion du monde


Masculin
Nombre de messages : 19112
Age : 68
localisation : Girondin mais Bon-Encontrais de coeur
Date d'inscription : 07/10/2006

MessageSujet: Re: La Chronique d'Alain Penaud   Ven 13 Aoû 2010 - 0:04


Le 12/08/2010 à 14:20 | Mis à jour le 12/08/2010 à 14:25 -Rugby - Top 14 - Expert

La Chronique d'Alain Penaud


«Une belle saison à venir»


Notre consultant, Alain Penaud, estime que la saison à venir se présente sous les meilleurs augures. Favoris et outsiders devraient se livrer une lutte passionnante jusqu'au titre.



Si Toulouse et Clermont font figure de favoris, la saison à venir pourrait bien réserver nombre de surprises.
« Le championnat redémarre ce week-end. Enfin ! Franchement, tous les indicateurs sont au vert et laissent augurer d'une belle saison. Les favoris historiques, Toulouse, Perpignan, Clermont, sont toujours présents et certains se sont bien renforcés. Et puis des nouveaux venus montrent les dents et poussent au portillon. Je pense bien sûr à Toulon et au Racing qui devraient encore pas mal animer la saison. Pour d'autres, comme le Stade Français et Biarritz, une réaction est attendue. De tels clubs ne peuvent pas passer à côté deux années de suite. Cette saison encore le plateau est relevé et je pense qu'il faudra compter avec, au moins, huit clubs pour l'accession aux phases finales.


Montpellier en trouble-fête
Au niveau des surprises possibles, je vois bien Montpellier. L'arrivée du nouveau staff peut faire beaucoup pour ce club. Fabien Galthié et Eric Béchu vont cristalliser les ambitions des joueurs. Je ne vois pas le MHR faire un parcours comme Castres l'an dernier et venir jouer les premières places. Mais sur quelques matches, ils peuvent jouer les trouble-fêtes et en gêner plus d'un. En tout cas, la lutte au milieu du tableau devrait être serrée. Je ne vois pas Brive ou Bayonne devoir à nouveau lutter pour leur maintien.


Clermont pour un doublé ?
Clermont est champion de France et les Auvergnats sont les premiers candidats à leur succession. Ils en ont l'effectif et le collectif. La gestion du club est saine et le jeu pratiqué est enthousiasmant. La plupart des observateurs donnent Toulouse favori, comme tous les ans, et je crois que cela arrange bien les Clermontois. On leur devine maintenant de vraies ambitions européennes et ils font partie des quelques clubs qui sont capables d'aller au bout dans les deux compétitions. Ils n'étaient déjà pas si loin l'an dernier sur la scène européenne. Le risque est d'y laisser des plumes. Parmi les autres favoris, il y a bien sûr Toulouse. L'arrivée de Jean-Baptiste Elissalde dans le staff est une très bonne chose à mon avis. Il va apporter de la fraîcheur dans les lignes toulousaines et cela peut être très bon pour leur jeu.


La Rochelle devra tenir physiquement
Impossible de ne pas évoquer les promus, Agen et La Rochelle. Ils vont devoir batailler comme jamais chaque week-end. Je pense que ce sera très dur pour La Rochelle qui peut souffrir d'un manque d'effectif. La difficulté pour un promu est d'arriver à rivaliser sur tous les secteurs du jeu avec des équipes plus fortes. La Rochelle a une identité de jeu et ça c'est bien. C'est par le jeu qu'ils arriveront à trouver leur motivation. Mais il leur faudra tenir devant. Inévitablement ils souffriront physiquement.


Prime à l'offensive
On parle beaucoup des nouvelles règles autour des rucks. En obligeant le plaqueur à se remettre sur ses appuis, on revient à ce qui était en place il y a quelques années et je trouve que c'est une très bonne chose. Les libérations de balles seront plus faciles pour l'équipe qui attaque. L'an dernier, c'était presque impossible de continuer le mouvement une fois qu'on allait au sol. Les temps de jeu vont se multiplier, c'est bien. Mais les arbitres devront être vigilants. Quoi qu'il en soit, nous serons vite fixés ».
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pat de Mérignac
Champion du monde
Champion du monde


Nombre de messages : 13899
Date d'inscription : 03/07/2005

MessageSujet: Re: La Chronique d'Alain Penaud   Ven 13 Aoû 2010 - 0:08

Et nous...c'est de la daube ? What the fuck ?!?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
panou
Joue en top 14
Joue en top 14


Masculin
Nombre de messages : 731
Age : 63
Date d'inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: La Chronique d'Alain Penaud   Ven 13 Aoû 2010 - 2:28

Pat de Mérignac a écrit:
Et nous...c'est de la daube ? What the fuck ?!?
avec penaud ce n est pas agen m aime , ... c est un gros kon .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ripsua
Champion du monde
Champion du monde


Masculin
Nombre de messages : 11680
Age : 41
localisation : 47220
Date d'inscription : 30/01/2007

MessageSujet: Re: La Chronique d'Alain Penaud   Ven 13 Aoû 2010 - 8:10

panou a écrit:
Pat de Mérignac a écrit:
Et nous...c'est de la daube ? What the fuck ?!?
avec penaud ce n est pas agen m aime , ... c est un gros kon .

Pas trés classos comme réponse Evil or Very Mad
Et puis on s 'en fou pour vivre heureux vivons caché on est pas attendu ou considéré par les dit "experts" on les surprendra encore plus Wink Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gir3347
Champion du monde
Champion du monde


Masculin
Nombre de messages : 19112
Age : 68
localisation : Girondin mais Bon-Encontrais de coeur
Date d'inscription : 07/10/2006

MessageSujet: Re: La Chronique d'Alain Penaud   Mar 24 Aoû 2010 - 0:35

l'Equipe - Le 23/08/2010 à 12:14 24 - Top 14 - Expert

La Chronique d'Alain PENAUD



«En recherche de rythme»


Notre consultant, Alain Penaud, revient sur la deuxième journée de championnat. Il retient les belles réactions du RCT et du MHR, même si le Top 14 cherche encore son rythme.
Montpellier pourrait être la surprise du début de saison.(EQ)«Si cette deuxième journée a été un peu moins flamboyante que la première, je retiens tout de même les belles réactions de Toulon et de Montpellier. En ce qui concerne le RCT, il est clair qu'après leur défaite de la semaine dernière, le déplacement à Biarritz était devenu une priorité. La victoire des Toulonnais prouve une fois de plus que lorsqu'elles le décident, les grosses écuries peuvent gagner n'importe où. Après un faux pas, elles ont toujours une réaction. Car, même si le BO s'est coupé les ailes en multipliant les fautes, il fallait quand même aller la chercher cette victoire à Aguiléra.

Le MHR peut être la surprise de ce début de saison
La victoire de Montpellier sur le Racing confirme que cette équipe peut se révéler surprenante. Il y a de la valeur dans l'effectif et quand tout se met en route, cela peut faire mal. Le problème vient du recrutement qui a été un peu fait à la hâte. L'arrivée de Fabien Galthié et Eric Béchu ayant été tardive, je ne suis pas sûr qu'ils aient pu construire l'équipe qu'ils voulaient vraiment. Mais je crois quand même qu'ils peuvent apporter beaucoup au club. Le MHR peut trouver sa place dans le milieu du classement et éviter la zone rouge. Aller plus haut sera compliqué. Je crois qu'ils peuvent être la surprise de ce début de championnat, mais faire plus ne sera pas évident. Mais ils ont mis quatre essais au Racing et c'est la preuve d'un beau volume de jeu. C'est un résultat intéressant qui leur mettra du baume au coeur et leur permettra de travailler avec enthousiasme.

Déjà compliqué pour Agen et Bourgoin
Par rapport aux prédictions d'avant saison, malheureusement pour Bourgoin et Agen, leurs difficultés se confirment dès la deuxième journée. En plus, le SUA va recevoir un BO très remonté et la prochaine journée s'annonce compliquée. Le CSBJ a perdu contre Clermont, ce qui n'est pas une honte en soi. Le week-end prochain, Bourgoin ira à La Rochelle, qui s'en sort plutôt bien. Un nouvelle victoire des Maritimes leur permettrait de pouvoir souffler un peu. Pour Agen ou Bourgoin, une troisième défaite de rang ne les condamnerait pas, bien évidemment. Mais ce serait un coup très dur à leur moral. Il faudra être fort pour s'en relever, si cela arrive.

Les grosses écuries ne sont pas encore bien réglées
Avec cette deuxième journée, on a déjà vu beaucoup d'équipes faire preuve de réaction d'orgueil et il devrait y en avoir beaucoup dans ce championnat qui s'annonce tout sauf évident. L'USAP n'a pas encore lancé sa saison. Reprise tardive, blessés, il y a beaucoup d'explications. Mais je pense que cette vexation va leur faire du bien. Ils vont vite retrouver leurs ambitions. C'est valable pour de nombreuses équipes et pour le championnat en général, qui cherche encore sa vitesse de croisière. Seuls le Stade Français et l'Aviron Bayonnais ont réussi à enchaîner deux victoires, c'est symptomatique d'un Top 14 qui se cherche encore. Le vrai rythme, on l'aura dans trois ou quatre journées. Quand les gros auront terminé leurs réglages. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gir3347
Champion du monde
Champion du monde


Masculin
Nombre de messages : 19112
Age : 68
localisation : Girondin mais Bon-Encontrais de coeur
Date d'inscription : 07/10/2006

MessageSujet: Re: La Chronique d'Alain Penaud   Mer 8 Sep 2010 - 19:11

L'Equipe - Le 07/09/2010 à 19:38 | Mis à jour le 07/09/2010 à 19:42

la Chronique d'Alain PENAUD


Rugby - Experts


«Brive a un vrai potentiel»

Pour Alain Penaud, les Brivistes, tombeurs de Perpignan et Toulon, peuvent réaliser de grandes choses s'ils vont au bout de leur projet de jeu ambitieux. Notre consultant revient également sur le CO qui confirme ses ambitions pour accéder aux phases finales.




Simon Azoulai, troisième-ligne du CA Brive.(EQ)


«Sur ce début de saison, Brive a encore des incertitudes. Je reprocherais presque aux Brivistes de ne pas avoir fait bouger plus rapidement le RC Toulon ce week-end alors qu'ils étaient en supériorité numérique. De l'extérieur, je ressens comme un décalage entre le discours annoncé par l'encadrement, où l'on parle beaucoup de jeu, et ce sentiment que tous les outils techniques ne sont pas mis à disposition sur le terrain. On sent beaucoup de doutes. Les joueurs ont certainement envie de mettre du volume et puis ça freine. A coté de cela, Brive a une ossature d'équipe, avec peu d'arrivées, qui permet d'installer un collectif dans le temps.

«Palisson, Waqaseduadua, Orquera, Estebanez : tous ces joueurs favorisent l'esprit d'initiative. Ronald Cook est également énorme. Sans aucun frein, le CAB peut faire des choses» extraordinaires. Mais le doute est encore trop présent»

Il y a un fort potentiel qualitatif dans cet effectif avec un paquet d'avants qui peut rivaliser avec n'importe quelle équipe du Top 14. Derrière, on se cherche davantage dans la composition d'équipe même si Scott Spedding s'affirme à l'arrière. Quand on prend Palisson, Waqaseduadua, Orquera, Estebanez, Noon : tous ces joueurs favorisent l'esprit d'initiative. Ronald Cook est également énorme. Il faut aller au bout de ce projet de jeu. Sans aucun frein, le CAB peut faire des choses extraordinaires. Mais à ce jour, le doute est encore trop présent.

Castres, prétendant légitime


Un mot enfin sur le Castres Olympique dont le plus dur était de confirmer. Mais après ses succès sur le Stade Toulousain et le Racing-Métro, le CO se place clairement comme un prétendant légitime aux six premières places. C'est une équipe qui ne doute pas vraiment. Les Tarnais étaient peut-être sur leur nuage en début de saison avec notamment une défaite à La Rochelle. Mais après cinq rencontres, on sent bien que les Castrais seront difficile à bouger.»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gir3347
Champion du monde
Champion du monde


Masculin
Nombre de messages : 19112
Age : 68
localisation : Girondin mais Bon-Encontrais de coeur
Date d'inscription : 07/10/2006

MessageSujet: Re: La Chronique d'Alain Penaud   Jeu 28 Oct 2010 - 22:34

Le 28/10/2010 à 14:53 | Mis à jour le 28/10/2010 à 22:21 - L'Equipe


Rugby - Expert - «On infantilise les joueurs»


«Il faut arrêter de se comporter comme un instituteur. On infantilise un peu les internationaux. Il faut privilégier la cohésion du groupe pour qu'il retrouve de l'enthousiasme autour d'une unité de jeu »




Clément Poitrenaud et Mathieu Bastareaud absents des tests.(EQ)


Pourquoi Marc Lievremont essaye encore des joueurs ? Pourquoi ne pas donner du temps de jeu à ses meilleurs éléments ? (Jules194)
«Il y a quelques noms qui me laissent un peu perplexe étant donné que ce ne sont pas des joueurs forcément très en vue depuis le début de la saison. D'autres, sous d'autres maillots, qui plus est internationaux, me semblent mériter une sélection compte tenu de leur expérience au niveau international. Continuer à expérimenter des joueurs à un an d'une Coupe du monde, c'est prendre énormément de risque pour la stabilité d'un groupe et d'un projet de jeu. Quand on sait le peu de moment que passent les joueurs ensemble sous le maillot bleu, la stabilité est primordiale. Il faut arrêter les essais.»


Aurélien Rougerie est-il meilleur en position de centre ou de trois-quarts centre ? (BEARN65)
«A un an de la Coupe du monde, c'est très bien. On décide de faire jouer Rougerie au centre (ironique). Même si c'est un excellent joueur, chaque poste mérite de l'expérience. Ça passera face à certaines équipes. Mais à un moment donné, dans les moments durs face aux grandes nations, il faut pouvoir aller piocher dans son historique, dans ses réflexes au poste. Aussi bon soit-il, Rougerie me semble plus incontournable à l?aile.»

Les trois-quarts français n'ont-ils pas un temps de retard au niveau mondial ? (Basquo64)
«On tape trop souvent sur les trois-quarts. Il faut dépasser ce stade. Aujourd'hui, la difficulté est d'harmoniser un jeu d'avants et de trois-quarts. On ne peut pas dissocier le jeu des uns par rapport aux autres. Le jour où il y aura un vrai projet de jeu, les avants et les trois-quarts auront une autre dimension. Mais il faut que tout le monde se sente responsable.»


Marc Lièvremont va-t-il obtenir la réaction escomptée en laissant de côté certains cadres ? (lemoun40)
«Je me mets à la place des joueurs. A un moment donné, il faut arrêter de se comporter comme un instituteur. On tape sur les doigts, on met le bonnet d'âne. On infantilise un peu les internationaux. C'est tombé dans leur jeu et je ne suis pas certain que ça règle le problème à un an de la Coupe du monde. Je ne suis pas certain que ces piqûres d'autorité règlent les problèmes. La seule chose à privilégier, c'est la cohésion du groupe pour qu'il retrouve de l'enthousiasme autour d'une unité de jeu. Et là, on les poussera vraiment à être au top.»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gir3347
Champion du monde
Champion du monde


Masculin
Nombre de messages : 19112
Age : 68
localisation : Girondin mais Bon-Encontrais de coeur
Date d'inscription : 07/10/2006

MessageSujet: Re: La Chronique d'Alain Penaud   Mer 3 Nov 2010 - 19:21

Le 01/11/2010 à 11:00 | Mis à jour le 01/11/2010 à 18:59

L'Equipe

Rugby - Top 14 - Expert


«Un BO séduisant»



S'il n'a pas toujours été tendre envers Biarritz, Alain Penaud avoue avoir été séduit par le BO et ses intentions de jeu lors de la 11e journée.


Porté par Dimitri Yachvili, le BO est sur une bonne série.(EQ)

«Cette semaine, je voudrais parler du BO. Je n'ai pas été tendre avec nos amis biarrots ces dernières semaines, mais je dois avouer que j'ai été séduit ce week-end (victoire de Biarritz à Brive 27-21). Pas sur l'ensemble de leur match, ni forcément en terme de jeu, mais dans les intentions. Malgré des absences dans leurs rangs, ils ont joué pendant quatre-vingt minutes et ça fait plaisir à voir. On connaît surtout le BO pour ses avants et sa défense. A Brive, ils ont montré autre chose. Beaucoup d'autres équipes auraient abdiqué, mais pas eux.


Ils ont certes été aidés par le jaune de Bélie, mais on les sentait quand même plus facile. Leur victoire était loin d'être acquise mais ils ont moins insisté sur leurs basiques et ont montré autre chose. C'est plaisant de voir une équipe réagir comme ça dans la difficulté. Malgré de nombreuses fautes, ils ont gardé le cap.

«Traille dans le bon tempo»

Il est encore tôt pour parler de l'influence de Damien Traille à l'ouverture, mais au niveau des intentions de jeu, il semble dans le bon tempo. Je ne sais pas s'il ne fait qu'appliquer les consignes du staff ou s'il décide tout seul de ce qui est le mieux à faire. Mais si il est à l'origine de ses prises de décisions, c'est prometteur.»

Alain PENAUD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gir3347
Champion du monde
Champion du monde


Masculin
Nombre de messages : 19112
Age : 68
localisation : Girondin mais Bon-Encontrais de coeur
Date d'inscription : 07/10/2006

MessageSujet: Re: La Chronique d'Alain Penaud   Lun 29 Nov 2010 - 18:57

Le 29/11/2010 à 11:42 | Mis à jour le 29/11/2010 à 18:24 - l'Equipe -

La Chronique d'Alain PENAUD



Rugby - Experts
«Arrêtons avec les excuses»



«On se cherche trop d'excuses. Marc Lièvremont a eu quatre ans pour construire son équipe. Tout le monde dénonce tout. Mais personne ne fait rien. Il faut désormais bloquer un groupe pour se concentrer sur le jeu.»


L'équipe de France surclassée par les sept essais des Wallabies.(EQ)

«J'ai le sentiment d'un constat d'échec inéluctable lorsque j'écoute le staff du XV de France. Pourquoi ne peut-on pas atteindre le niveau de jeu des Blacks ou des Wallabies ? Il y a bien un problème quelque part. Le projet défendu par Marc Lièvremont ne convient pas dans la mesure où les joueurs sont réunis de manière très courte. J'avais envie de croire que la conquête pourrait être déterminante face aux Australiens. Et tu te rends compte que ce rapport de force n'existe que dans des conditions météorologiques extrêmes. Aujourd'hui, ce résultat face aux Wallabies me conforte dans l'idée que je me fais du jeu. Mais il faut admettre que l'on a très peu d'arguments dans notre réflexion.

«Le XV de France ne me semble pas manquer de compétence ou de qualité technique. Mais on ne sent pas de caractère fort. Pourquoi continuer à punir certains ? Un groupe fort est une association de caractère fort.»

Je reste malgré tout convaincu que l'on a les joueurs pour s'en sortir. On a certainement à chacun des postes des joueurs faisant partie des meilleurs mondiaux. Et il faut arrêter de dire que les joueurs sont perdus quand ils passent des clubs à l'équipe de France. C'est un faux problème. Le projet de jeu est basé sur l'individu : c'est dommageable. Ça vise à briser les caractères. Le XV de France ne me semble pas manquer de compétence ou de qualité technique. Mais on ne sent pas de caractère fort. Pourquoi continuer à punir certains ? Un groupe fort est une association de caractère fort.

«On ne sent pas de caractère fort»

Ce staff là doit continuer jusqu'à la Coupe du monde. Et on jouera comme d'habitude notre sort sur un exploit en quarts de finale ou en demie. Mais à ce jour, on se cherche trop d'excuses. Marc Lièvremont a eu quatre ans pour construire son équipe. Comme tout le monde. Maintenant il faut accompagner et aider les Bleus pour qu'ils s'épanouissent dans un projet. Il y a quelques entraîneurs dans les clubs capables de transformer des équipes moyennes en très belle équipe. C'est donc possible en équipe de France. Tout le monde dénonce tout. Mais personne ne fait rien. L'extrême urgence ? Bloquer un groupe pour se concentrer sur le jeu. C'est la seule solution.»

Alain PENAUD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La Chronique d'Alain Penaud   Aujourd'hui à 22:49

Revenir en haut Aller en bas
 
La Chronique d'Alain Penaud
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La Chronique d'Alain Penaud
» grand prix historique NOGARO + trophée alain fabre( photos )
» Alain Robert (alias "Spiderman")
» Alain Gay/Christophe Bourges(C2 F2/13)
» joyeux anniversaire ALAIN {hva 430}

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum LE SUA VAINCRA :: **Forum de rugby du Sua** :: -Messages aux joueurs/interviews/articles-
Sauter vers: