Forum LE SUA VAINCRA


 
Le sua-vaincraAccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexionLe sua-vaincra

Partagez | 
 

 Réactions sur la 1ère journée de Top 14

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Val ovale
Champion d'europe
Champion d'europe
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3009
Age : 52
Date d'inscription : 09/10/2009

MessageSujet: Re: Réactions sur la 1ère journée de Top 14   Dim 15 Aoû 2010 - 9:15

Ils méritent leur place

Après huit ans d'absence, les Rochelais ont réussi leur retour dans l'élite en dominant les Castrais. Ce succès doit leur donner confiance quant à leurs chances de maintien.




Vincent Roux s'arrache au placage de Seremaia Baï. photo dominique jullian



«Ici, ici, c'est La Rochelle ! ». Le public jaune et noir a fêté ses héros, qui ont débuté cette saison de Top 14 comme ils ont achevé la précédente, en Pro D2 : sur un acte de bravoure remarquable. Chahutés comme rarement en mêlée et souvent contrés en conquête, les Rochelais ont dû ériger une imposante muraille défensive pour arracher leur succès. De quoi lancer leur saison presque parfaitement, puisque les promus étaient à un arbitrage vidéo du bonus offensif… avant de frôler le bonus défensif lors de l'ultime action du match.

Les premières tentatives de jeu du CO tardaient à prendre corps, si bien que l'on songea un instant à la possibilité d'une mainmise du Stade Rochelais sur ce match. Les ardeurs tarnaises ne seront retrouvées qu'une dizaine de minutes après l'essai de Boboul, inscrit en bout de ligne (5-3, 5e) après une prise d'intervalle lumineuse de Ferrou. Ce début de rencontre, cadenassé par le XV de Milhas et Darricarrère, obligeait le cinquième de la saison dernière à grignoter les pénalités concédées par le huit portuaire. Un huit qui s'est toutefois montré épatant en mêlée ouverte, une arme fatale pour repousser des assauts adverses plus menaçants à mesure que les minutes s'égrenaient.

Ferrou comme un filou

Si la cité des tours peut remercier Baï et Mc Intyre d'avoir manqué cinq pénalités, elle doit néanmoins se satisfaire du combat qu'elle a livré à chaque instant. Face à un CO qui a adapté son alignement en 2e mi-temps - conscient du refus rochelais de jouer les touches pour mieux le repousser -, le Stade Rochelais s'est ensuite légèrement affaissé. Le regain d'énergie des ouailles de Labit et Travers faisait presque oublier la percée de Combezou, relanceur de grande classe à la demi-heure de jeu, après un ballon arraché par Talès. Las, l'essai du centre était refusé par l'arbitrage vidéo.

Pas de quoi empêcher le coup de filou de Ferrou après un bras cassé signalé à quelques mètres de l'en-but. Le demi de mêlée s'engouffrait dans la brèche (3-12, 15e), suscitant au passage les clameurs de Deflandre. Les Castrais, en manque d'inspiration, parvenaient finalement à réduire le score via leur unique force : la mêlée, écroulée dans l'en-but après la reprise (15-7). Pour creuser l'écart, il ne restait plus au Stade Rochelais qu'une solution : prouver qu'il compte lui aussi des joueurs de Top 14 dans son effectif. Chose faite avec Ligaïri, à la réception d'une passe de Talès chipée aux bras de Martial dans les airs (22-10, 66e).

Or la fin de partie donnait l'illustration parfaite des souffrances - physiques autant que psychologiques - promises aux Maritimes dans ce Top 14. D'abord, Rabeni, le nouvel « impact player » du Stade, explosait l'ailier tarnais avant de lui chiper la balle et de filer dans l'en-but… Or il échappait le cuir. Et du bonus offensif, longtemps espéré avant le verdict de la vidéo, les dockers faillirent passer au bonus défensif. Une passe au pied de Mc Intyre vers Andreu, qui volleyait vers Denos, obligeait Roux à lancer le sprint… et à propulser la gazelle castraise en touche. Ouf ! L'exploit était en poche. La certitude d'un potentiel pour le Top 14 aussi.


Sud Ouest
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pierre de Paris
Champion du monde
Champion du monde
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9686
Age : 65
localisation : Banlieue Sud 800m de Paris!
Date d'inscription : 20/12/2006

MessageSujet: Re: Réactions sur la 1ère journée de Top 14   Dim 15 Aoû 2010 - 9:16

babitcho a écrit:
Chiffre qui vas vous paraitre bizarre, on marque + de points que LAROCHELLE 24 contre 22 et c'est pourtant une defaite avec 0 Points pour nous et une victoire pour eux

Adishatz

meme un perdant ayant marqué 3 essais devrait au moins avoir 1 point. (prime à l'offensive. Avis tout à fait personnel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Val ovale
Champion d'europe
Champion d'europe
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3009
Age : 52
Date d'inscription : 09/10/2009

MessageSujet: Re: Réactions sur la 1ère journée de Top 14   Dim 15 Aoû 2010 - 9:18

Top 14. Castres tombe sur un os


Rugby. Top 14. Première journée. Les Castrais s'inclinent à La Rochelle 17-22.


Les plus vaillants des supporters castrais qui ont fait le déplacement en terres rochelaises, n'auront pas manqué de le remarquer, si le ciel était grisâtre hier soir, il y avait de la couleur dans le très beau stade Marcel-Deflandre. Il faut dire que depuis la saison dernière, la ville de La Rochelle, avant même que le club retrouve l'élite, avait fait les efforts nécessaires pour donner du lustre à son enceinte sportive. Peut-être qu'une petite pointe d'envie gagnait le président Jean-Philippe Swiadek et son directeur Maurice Bille , lesquels soulignaient le confort des infrastructures accueillant pas moins de 12000 spectateurs. Le décor étant planté, et la nuit tombée, les 30 acteurs pouvaient se livrer sans compter. Et les locaux ne s'en privèrent pas en mettant la pression sur un CO trop attentiste pour enrayer au départ des actions locales attisées par une spectaculaire envie. Résultat, deux essais pour La Rochelle au quart d'heure de jeu. Et pour Castres deux tentatives de pénalités dont seulement la plus difficile réussie. En clair rien de bien folichon pour les Tarnais qui avaient à cet instant absolument besoin de se reprendre. Cela semblait être fait lorsque sur leur poussée les Tarnais chipaient une balle en mêlée à 5 mètres de la ligne locale. Hélas, la superbe munition était récupérée par l'adversaire. Malgré tous les efforts consentis pas Chris Masoe et ses camarades du pack, La Rochelle ne faiblissait pas, bien au contraire, chaque ballon de récupération des Maritimes, y compris dans leur 22 mètres devenait un danger pour le CO. Alors, la pause mettant un terme à cette période confuse, le CO pouvait retrouver de la confiance avec pour armes Masoe bousculant tout sur son passage à la reprise puis Joe Tékori pour achever le travail derrière la ligne.

Balle de match pour Florian Denos

Mais le compte n'y était pas et comme Baï ne trouvait pas la cible ( 3 tentatives en échec), Mc Intyre se mit à l'ouvrage sans plus de chance de 47 mètres. L'ouvreur castrais brilla deux minutes plus tard en remontant à la main un ballon sur 45 mètres mais là aussi le relais n'était pas là. Précisons quand même que les Rochelais , à ne pas sous-estimer, ont fait ce qu'il fallait pour endiguer toutes les entreprises tarnaises. Le pire, ou le meilleur dans l'histoire, vient en toute fin de partie, alors que MC Intyre avait transpercé le rideau défensif local pour redonner de l'espoir trois minutes avant la sirène, une dernière action avec Florian Denos balle en main aurait pu tout aussi bien donner la victoire au CO. L'arrière castrais fut bousculé en touche en dernière limite.

Certes la victoire eut été belle mais comme le reconnaissait l'ensemble du CO hier soir, Rochelle avait bien mérité le gain du match.


--------------------------------------------------------------------------------

Dans les vestiaires


Évidemment dans le couloir conduisant aux vestiaires du Castres Olympique sous les tribunes rochelaises, l'ambiance était du genre morose, sans doute qu'on n'avait pas vraiment imaginé un tel scénario dans le camp castrais.Laurent Travers, livrait ses réflexions à chaud, sans ambages : « Je veux d'abord préciser que La Rochelle a mérité sa victoire. Après, quand on voit le nombre de ballons que l'on a eu en conquête proprement dite, il faut croire qu'on a péché dans l'utilisation »., L'entraîneur castrais reprend un peu son souffle, la fin de partie ayant été riche en émotions puis il se livre à nouveau : « Nous devons être capables d'analyser, de regarder, capables de se remettre en question. Mais d'un autre côté, les gens que l'on a adulés hier, il ne faut pas les tuer aujourd'hui. » Laurent Travers, tout en pensant à ce qu'il a vécu aujourd'hui regardait aussi un peu plus loin : « On sait très bien que ce qui nous attend la semaine prochaine c'est encore plus gros. Soyons conscients de la situation : le Top 14 ne pardonne rien. Ce soir, il y avait trop de déchets pour pouvoir remporter une victoire ». Si on demande au coach comment il a vécu les temps forts mais trop souvent stériles de son équipe, il ne se dérobe pas : « La Rochelle a très bien fait ce qu'il fallait faire. Ils ont mis beaucoup d'agressivité, beaucoup d'engagement et ensuite ils ont joué sur les ballons de contre. Après, il est vrai qu'ils ont eu 100 % de réussite sur les essais, mais, s'ils bénéficient de ça c'est parce qu'ils ont tout donné pour jouer en avançant et que de notre côté, on a subi lors des impacts. La victoire de La Rochelle est amplement méritée, et encore à la fin on a la possibilité de l'emporter. On a encore certaines vertus et qu'il ne faut pas entrer dans le catastrophisme ».


La Dépêche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Val ovale
Champion d'europe
Champion d'europe
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3009
Age : 52
Date d'inscription : 09/10/2009

MessageSujet: Re: Réactions sur la 1ère journée de Top 14   Dim 15 Aoû 2010 - 9:22

Travers est déçu

Bien sûr, il y a la déception de la défaite (22-17 à La Rochelle). Mais ce que regrette surtout Laurent Travers, co-entraîneur de Castres, c'est la manière avec laquelle son équipe s'est inclinée.


Laurent Travers (co-entraîneur de Castres): «Déçu par rapport au résultat mais aussi déçu quant à la manière surtout quand vous avez autant de possession de balle et que vous arrivez à rendre le ballon trop facilement de façon à ce que l'équipe adverse puisse mettre son jeu en place. La Rochelle a très bien joué et mérite sa victoire. Ils ont eu certaines vertus que nous on avait oubliées. On a pensé qu'en mettant le maillot du CO, cela suffisait. Eux nous ont montré qu'il y avait encore des valeurs dans le rugby. Ce n'est pas pour cela qu'il faut tirer la sonnette d'alarme mais être conscient de la situation, être capable d'analyser ce qui nous a fait défaut ce soir, de repartir la semaine prochaine sachant que ce que l'on reçoit est ce qui se fait de mieux au niveau de l'Europe. Il reste 25 matches, il y a d'autres équipes qui ont eu des désillusions, ce n'est pas pour cela qu'il faut s'effondrer»


L'Equipe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Val ovale
Champion d'europe
Champion d'europe
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3009
Age : 52
Date d'inscription : 09/10/2009

MessageSujet: Re: Réactions sur la 1ère journée de Top 14   Dim 15 Aoû 2010 - 9:23

La Rochelle sur son nuage

Malgré une mêlée dominée, La Rochelle a réalisé un petit exploit en battant Castres (22-17). En mettant beaucoup de volume de jeu, les Maritimes ont montré de belles choses.


Selon certains avis, pour réussir en Top 14, il faut un pack conquérant. D'une manière générale, le fameux dicton prêche « No scrum, no win ». Cela est vrai la plupart du temps et, dans ces conditions, La Rochelle se prépare à énormément souffrir au cours de la saison. En effet, la mêlée des Maritimes a été régulièrement concassée par celle du CO, offrant aux adversaires nombre de pénalités et coûtant même un carton jaune aux locaux. Pourtant... Pourtant, c'est bien La Rochelle qui l'a emporté en démontrant que le coeur était un organe plus qu'important au rugby.


Le CO pris de vitesse

En démarrant pied au plancher, en restant fidèles à leur réputation d'équipe joueuse, les Rochelais ont pris par surprise des Castrais qui ne s'attendaient sûrement pas à pareil traitement. Si Baï ouvrait rapidement la marque face aux perches, La Rochelle répondait deux minutes plus tard par un essai de Boboul. L'histoire ne pouvait pas mieux commencer. Les joueurs de l'ASR mettaient autant de volume de jeu qu'ils pouvaient et asphyxiaient un CO incapable de s'organiser. On pouvait se demander si les locaux allaient tenir longtemps sur ce rythme. Soumis à une rude séance défensive, on pouvait craindre qu'ils ne se grillent les ailes dans les tâches ingrates. Pourtant, Castres rentrait aux vestiaires avec seulement trois petits points dans la besace. Les couloirs de Marcel-Deflandre se rappelleront longtemps de la mise au point de Laurent Labit, largement audible en dehors du vestiaire visiteurs.

Une mêlée à l'agonie

Commençant et finissant la seconde période en infériorité numérique, les Rochelais ont eu le mérite de rester fidèles à leurs intentions initiales. Dynamisés par un Ferrou toujours présent, ils jouaient à merveille la mouche du coche et faisaient plus qu'agacer les Castrais. La faillite de Baï face aux perches leur a permis de limiter les dégâts. Mais ces pénalités concédées pourraient leur coûter bien plus cher à l'avenir. La présence d'un Romain Teulet aurait peut-être changé la donne. A l'orgueil et en force, toujours derrière une mêlée conquérante, Castres parvenait à arracher le bonus défensif grâce à deux essais. Mais l'entrée en lice reste décevante. En revanche, La Rochelle est toujours sur le même nuage que celui qui lui avait permis de remporter la finale de Pro D2. Mais il faudra soigner cette mêlée sous peine de cruelles désillusions. -


L'Equipe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Val ovale
Champion d'europe
Champion d'europe
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3009
Age : 52
Date d'inscription : 09/10/2009

MessageSujet: Re: Réactions sur la 1ère journée de Top 14   Dim 15 Aoû 2010 - 9:24

Castres : Tillous-Borde réaliste

Sébastien Tillous-Borde a reconnu que Castres avait péché dans l'engagement, vendredi lors de la défaite face à La Rochelle (22-17).

Sébastien Tillous-Borde n'a pas cherché d'excuses après la défaite face à La Rochelle, vendredi. « On a été pris dans l'engament dès le début et ça nous a fait défaut pendant toute la partie, a reconnu le demi de mêlée au micro de Canal+ Sport. On n'a jamais réussi à rentrer dans le match. On ne peut s'en prendre qu'à nous-mêmes. On savait qu'il fallait être costaud. On s'était dit que ça allait être dur. Mais je crois qu'on l'a juste entendu et que c'est passé de l'autre côté de la tête. Les Rochelais ont été opportunistes en marquant des essais en contres. Il va falloir relever la tête contre Toulouse la semaine prochaine. »

Rugby365
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Val ovale
Champion d'europe
Champion d'europe
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3009
Age : 52
Date d'inscription : 09/10/2009

MessageSujet: Re: Réactions sur la 1ère journée de Top 14   Dim 15 Aoû 2010 - 9:44

Statistiques 1ère journée


ATTAQUE


1 - Toulouse - 44 points 6 essais 4 transformations 2 pénalités
2 - Paris - 43 points 5 essais 3 transformations 4 pénalités
3 - Biarritz - 30 points 2 essais 1 transformation 6 pénalités
4 - Bayonne - 26 points 2 essais 2 transformations 4 pénalités
5 - Agen - 24 points 3 essais 3 transformations 1 pénalité
6 - Racing Métro 92 - 23 points 2 essais 2 transformations 3 pénalités
7 - Montpellier - 22 points 3 essais 1 transformation 1 pénalité
8 - La Rochelle - 22 points 3 essais 2 transformations 1 pénalité
9 - Toulon - 22 points 1 essai 1 transformation 5 pénalités
10 - Perpignan - 21 points 5 pénalités 2 drops
11 - Brive - 18 points 6 pénalités
12 - Castres - 17 points 2 essais 2 transformations 1 pénalité
13 - Clermont - 13 points 1 essai 1 transformation 2 pénalités
14 - Bourgoin


DEFENSE

1 - Paris - 12 points encaissés 4 pénalités
2 - Perpignan - 13 points encaissés 1 essai 1 transformation 2 pénalités
3 - La Rochelle - 17 points encaissés 2 essais 2 transformations 1 pénalité
4 - Racing Métro 92 - 18 points encaissés 6 pénalités
5 - Clermont - 21 points encaissés 5 pénalités 2 drops
6 - Bayonne - 22 points encaissés 1 essai 1 transformation 5 pénalités
7 - Castres - 22 points encaissés 3 essais 2 transformations 1 pénalité
8 - Biarritz - 22 points encaissés 3 essais 1 transformation 1 pénalité
9 - Brive - 23 points encaissés 2 essais 2 transformations 3 pénalités
10 - Toulouse - 24 points encaissés 3 essais 3 transformations 1 pénalité
11 - Toulon - 26 points encaissés 2 essais 2 transformations 4 pénalités
12 - Montpellier - 30 points encaissés 2 essais 1 transformation 6 pénalités
13 - Bourgoin - 43 points encaissés 5 essais 3 transformations 4 pénalités
14 - Agen - 44 points encaissés


LES MEILLEURES ATTAQUES à ce jour au nombre d'essais marqués

N° Club Matchs Essais Transf. Pénalité Drops Total points
1 Toulouse 1 6 4 2 0 44
2 Paris 1 5 3 4 0 43
3 La Rochelle 1 3 2 1 0 22
4 Agen 1 3 3 1 0 24
5 Montpellier 1 3 1 1 0 20
6 Biarritz 1 2 1 6 0 30
7 Bayonne 1 2 2 4 0 26
8 Castres 1 2 2 1 0 17
9 Racing Métro 92 1 2 2 3 0 23
10 Toulon 1 1 1 5 0 22
11 Clermont 1 1 1 2 0 13
12 Brive 1 0 0 6 0 18
13 Perpignan 1 0 0 5 2 21
14 Bourgoin 1 0 0 4 0 12
Total 30 22 45 2 335


LES MEILLEURES DEFENSES à ce jour au nombre d'essais encaissés

N° Club Matchs Essais Transf. Pénalité Drops Total points
2 Paris 1 0 0 4 0 43
9 Racing Métro 92 1 0 0 6 0 23
11 Clermont 1 0 0 5 2 13
7 Bayonne 1 1 1 5 0 26
13 Perpignan 1 1 1 2 0 21
3 La Rochelle 1 2 2 1 0 22
5 Montpellier 1 2 1 6 0 20
10 Toulon 1 2 2 4 0 22
12 Brive 1 2 2 3 0 18
1 Toulouse 1 3 3 1 0 44
6 Biarritz 1 3 1 1 0 30
8 Castres 1 3 2 1 0 17
14 Bourgoin 1 5 3 4 0 12
4 Agen 1 6 4 2 0 24
Total 30 22 45 2 335


1ère JOURNEE chiffres clés

337 points
30 Essais : 150 points
5 Bonus : Brive. Toulouse. Paris. Toulon. Castres
22 transformations : 44 points
45 pénalitées : 135 points
2 drops : 6 points


LNR
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Val ovale
Champion d'europe
Champion d'europe
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3009
Age : 52
Date d'inscription : 09/10/2009

MessageSujet: Re: Réactions sur la 1ère journée de Top 14   Dim 15 Aoû 2010 - 10:19

«Le Top 14 va plus vite»

La Rochelle et Sébastien Boboul ont découvert le Top 14 en battant Castres (22-17). L'arrière a pu constater le différence de niveau avec la Pro D2

Sébastien Boboul (arrière de La Rochelle): «Cela faisait longtemps qu'on attendait ce premier match de Top 14. On avait bataillé pas mal de temps et on est vraiment soulagé d'avoir bien commencé la saison. On s'est fait peur sur la fin de match alors que l'on avait le score en main, c'est à retenir pour la prochaine fois. C'est l'apprentissage. Dès que l'on fait des fautes de défense, cela va plus vite, c'est le Top 14. On a été très solidaire, on s'appuie sur notre collectif qui a été notre force l'année dernière. Cette année, on n'a peut-être pas beaucoup de stars, tout le monde nous voit descendre, on bataille avec nos armes et on va s'accrocher toute la saison. Il y a tout un peuple derrière nous et si les gens ne connaissaient pas le public de Marcel-Deflandre, ils ont pu voir qu'il y a une très grosse ambiance. Cela fait énormément de bien, on a envie de communier avec eux et de partager ça».


L'Equipe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Val ovale
Champion d'europe
Champion d'europe
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3009
Age : 52
Date d'inscription : 09/10/2009

MessageSujet: Re: Réactions sur la 1ère journée de Top 14   Dim 15 Aoû 2010 - 17:06


Boudjellal n'en rajoute pas


La défaite surprise subie face à Bayonne, vendredi n'a pas entamé le capital-confiance de Mourad Boudjellal. Le président toulonnais voit cet échec comme un moyen de lancer la saison de Toulon qu'il compare à l'Espagne.

Toulon est tombé de son piédestal, vendredi. Annoncé parmi les favoris au titre de champion de France, le RCT a chuté dès la première journée face à Bayonne (26-22). A domicile qui plus est. L'objectif de rester invaincu à Mayol comme la saison passée est déjà inatteignable pour les hommes de Philippe Saint-André. Avec sept recrues alignées dès le coup d'envoi, Toulon présentait un visage new look. Mais finalement pas assez conquérant pour s'imposer. Malgré tous ces contretemps, Mourad Boudjellal n'a pas chargé son équipe. « La saison ne commence pas bien mais l'important est qu'elle se finisse bien, a déclaré le président sur le site du club. J'ai le souvenir d'une Coupe du monde de football où le vainqueur a perdu le premier match. Ça a été le cas cette année. » La claque reçue face à l'Aviron n'entame pas les ambitions du président qui prédit à son équipe un parcours à champion du monde.

Boudjellal veut se servir de cet échec comme élément fondateur de la saison de son équipe. « On a perdu trois points. Peut-être qu'on en a gagné d'autres qu'on aurait perdu. Je crois que les joueurs se voyaient un petit peu trop beaux et tout le monde redescend les pieds sur terre. Dans les médias, le RCT c'était "Star Wars", a ironisé le président. On va essayer de redevenir des petits joueurs laborieux en essayant de gratter des points à droite à gauche pour récupérer ces trois points. J'ai connu des défaites plus terribles. Souvent les équipes qui commencent mal vont au bout des compétitions. C'est peut-être un signe. Je ne suis pas plus inquiet que ça parce que nous avons des joueurs professionnels. » Fidèle à ses habitudes, c'est avec humour que le PDG de la maison d'éditions Soleil Productions envisage la préparation de la suite de la saison. « Il y a un proverbe africain qui dit : "Qui mange une noix de coco, fais confiance à son anus". Nous, c'est un peu ça. On va avoir du mal à la digérer, du mal à l'évacuer. Si on arrive, on fera de grandes choses derrière. Ça peut être une défaite constructive. »

Le départ manqué va booster l'équipe. C'est ce qu'espère Mourad Boudjellal dont le leitmotiv désormais est de se calquer sur le parcours de l'Espagne. « L'Espagne a perdu son premier match en Coupe du monde (ndlr : 1-0 contre la Suisse). A l'arrivée ils sont champions du monde, argue le l'homme fort du RCT. Ça ne veut rien dire du tout. Il y a encore beaucoup de points. Je serais inquiet si je ne sentais pas la déception des joueurs. On va réagir de suite. Ça va nous remettre les idées en place. De prendre des coups sur la tête, ça peut faire du bien. Ça prouve qu'il y a encore des choses à faire pour le club. A part être le favori des médias on n'est pas grand-chose. » L'optimisme du président sera mis à l'épreuve de Biarritz la semaine prochaine. « J'ai totalement confiance dans le staff. Je sais que Saint-André déteste perdre et je sens que les joueurs vont être recadrés. On a des grands joueurs dans l'effectif. » Il faudra analyser le discours à l'issue du match la semaine prochaine. Une deuxième défaite de rang sera peut-être moins bien vue.

Rugby365
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Val ovale
Champion d'europe
Champion d'europe
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3009
Age : 52
Date d'inscription : 09/10/2009

MessageSujet: Re: Réactions sur la 1ère journée de Top 14   Dim 15 Aoû 2010 - 17:07

Perpignan : Brunel amer pour Vilacéca

Jacques Brunel regrette la suspension de son deuxième ligne Guillaume Vilacéca, exclu vendredi pour avoir marché sur la tête d'un adversaire. L'entraîneur perpignanais regrette surtout les différences de peine entre les équipes.

Guillaume Vilacéca sera automatiquement suspendu après avoir reçu un carton rouge vendredi face à Clermont. Le deuxième ligne devrait être plus sévèrement puni par la commission de discipline de la LNR. Ce qui a le don d'agacer Jacques Brunel qui n'oublie que le Clermontois Thibault Privat avait purgé trente jours de suspension pour le même geste (en finale face à l'USAP)… pendant les vacances. « Vilacéca va être suspendu pour des matches alors que les autres le sont pendants les vacances », a déclaré l'entraîneur catalan dans l'Indépendant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Val ovale
Champion d'europe
Champion d'europe
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3009
Age : 52
Date d'inscription : 09/10/2009

MessageSujet: Re: Réactions sur la 1ère journée de Top 14   Dim 15 Aoû 2010 - 17:10

1ere journée : Le week-end des 9


Le poste le plus mis à l'honneur lors de cette première journée est bien celui de demi de mêlée. Dans les sept rencontres de la journée, les numéro 9 des vainqueurs ont tous brillé. Pour quatre d'entre eux, il s'agissait d'une première sortie sous un nouveau maillot. De quoi offrir de belles promesses aux supporters.

Nicolas Vergallo (Toulouse) : Le petit Argentin a fait des premiers pas très sûrs derrière le pack toulousain. Avec un jeu rythmé, des éjections propres et des choix de jeu pertinents, l'ex-Dacquois a fait le métier très proprement. Ce qu'ont dû lui demander Guy Novès et son illustre prédécesseur, Jean-Baptiste Elissalde.

Nicolas Durand (Racing) : Deux minutes de jeu seulement à Brive, et déjà décisif. Echappé sur le petit côté de la mêlée, c'est lui qui a offert au Racing le premier essai du match, déterminant. On ne pouvait pas rêver d'une meilleure entrée. Par la suite, Durand a su alterner le jeu avec intelligence et assurance. Un vrai patron déjà en place.

Kevin Boulogne (Perpignan) : Il fallait avoir un sacré applomb pour ne pas se rater lors de la première à domicile face au champion de France. Et Kevin Boulogne ne s'est pas raté, loin de là. Associé pendant une heure à David Mélé avant la blessure de ce dernier, Boulogne a semé le doute dans la défense auvergnate et montré sa force de caractère. De quoi ravir le public catalan.

Benjamin Ferrou (La Rochelle) : Enfin ! On savait que le leader du pack rochelais était un des tous meilleurs joueurs de Pro D2 depuis plusieurs années. Désormais, à 31 ans, il va faire figure de vrai poison du Top 14. Après avoir offert le premier essai à Boboul face à Castres, il a inscrit en filou le deuxième. Un grand match pour un joueur qui va gagner à être connu.

Dimitri Yachvili (Biarritz) : Toujours en place le Yach. 20 points face à Montpellier, un pied toujours aussi sûr. Il faudra compter sur l'international français cette saison qui joue une place pour ce qui sera peut-être le dernier Mondial de sa carrière.

Julien Audy (Bayonne) : On attendait beaucoup de la nouvelle charnière bayonnaise. Si Benjamin Boyet s'est déjà montré déterminant au pied et dans la conduite du jeu, son acolyte Julien Audy, transfuge de Montauban, doit lui aussi récupérer une part du mérite attribué à l'exploit bayonnais dans le Var. L'Aviron tient-il enfin l'association qui lui manquait dans la conduite du jeu ?

Julien Dupuy (Stade Français) : Retour réussi pour l'ancien banni. Pour son premier match de Top 14 depuis sa suspension européenne, Julien Dupuy a démontré qu'il n'avait rien perdu de ses qualités face à Bourgoin. Le Stade Français, qui a également retrouvé un grand numéro 8 en forme en la personne de Parisse, pourra en ce début de saison faire valoir ses meilleurs atouts pour redresser la barre.


Rugby transferts
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Val ovale
Champion d'europe
Champion d'europe
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3009
Age : 52
Date d'inscription : 09/10/2009

MessageSujet: Re: Réactions sur la 1ère journée de Top 14   Dim 15 Aoû 2010 - 17:13

Le bilan

La première journée a-t-elle réservé des surprises ? Les favoris sont-ils déjà dans le rythme ? Quid des promus ? La réponse à ces questions dans le bilan de la journée.


Y a-t-il eu des surprises dans cette première journée ?

On peut en compter deux. La victoire de Bayonne à Toulon est la plus frappante. Mais celle de La Rochelle face à Castres n'est pas mal non plus.

L'an dernier, pendant que Toulon se hissait en demi-finale du Top 14, Bayonne ne devait son maintien qu'à la relégation administrative de Montauban. Autant dire qu'un monde séparait les deux formations. De plus, les Varois avaient de nouveau défrayé la chronique au niveau des transferts. Ajoutez à cela une série de douze matches sans défaites à Mayol et vous comprendrez aisément l'ampleur du coup de tonnerre sur la Rade. Considéré comme un des favoris au titre, le RCT s'est heurté à une équipe revancharde alors qu'il était encore loin de son meilleur niveau.

A Marcel-Deflandre, le scénario est assez semblable. Lents, incapables de s'organiser, les Castrais ont été mangés sur l'envie. Les Maritimes avaient de la fougue à revendre et ont bâti leur victoire sur les fameuses valeurs du rugby, courage, solidarité et abnégation. Ils ont fait preuve d'une grande force mentale alors que leur mêlée était régulièrement enfoncée et qu'ils devaient se livrer à de grosses séances défensives. Mais face à une équipe avec un buteur en réussite, leur envie n'aurait peut-être pas été suffisante.


Les favoris sont-ils déjà dans le rythme ?


Force est de constater qu'ils n'ont pas tous livré le même genre de rencontre. Si certains semblent déjà en jambes, il faut s'attendre à une montée en puissance.

Toulon, le cas a déjà été évoqué, n'a pas véritablement commencé sa saison. Il manquait des hommes clés dans l'effectif et le collectif n'était pas encore exemplaire. C'est également ce que l'on a pu constater lors de l'affiche opposant Perpignan à Clermont. C'était encore plus flagrant pour les Clermontois qui n'ont pas présenté leur meilleur visage et semblent posséder une grosse marge de progression, notamment avec le retour d'un effectif au complet. Quant à Castres, il va falloir se décider à jouer sous peine de connaître d'autres désillusions de ce type.

Face à Brive, le Racing a livré un match solide et plein d'opportunisme, notamment sur l'essai de Cronje. La copie peut être améliorée mais la performance ressemble déjà à ce que le Racing sera capable de faire tout au long de la saison. Enfin, Toulouse, qui avait l'honneur d'ouvrir le bal, semble déjà bien en jambes. Certes l'opposition n'était pas forcément à la hauteur, mais les Rouge et Noir ont montré beaucoup d'envie et de vista. Déjà séduisants, ils vont en plus récupérer une bonne partie de leurs internationaux. L'entrée en matière du Stade Français a été intéressante. Il a fallu une période aux Parisiens pour prendre la mesure de Bourgoin, mais le reste fut un feu d'artifice face à une équipe dont ils sont devenus la bête noire (10e victoire de rang sur le CSBJ). En ce qui concerne le Biarritz Olympique, le bilan est encore mitigé. Face à Montpellier, les Basques ont très bien débuté avant de tomber dans l'approximation et de voir le MHR leur revenir dessus à grandes enjambées. Mais si l'ensemble reste bruoillon, l'impression de puissance est déjà là.En revanche, le club a perdu Fabien Barcella (qui n'avait pas joué) pour une bonne partie de la saison.



Comment se sont comportés les promus ?


D'une façon générale, leur premier match a été satisfaisant. Mention très bien à La Rochelle qui s'est offert Castres et quatre points qui pourraient s'avérer précieux. Le club, que d'aucuns voient faire l'ascenseur au terme de la saison, s'est révélé séduisant dans son envie et sa volonté de jouer en avançant. La découverte du haut niveau ne les a pas complexés et ils ont parfaitement respecté ces valeurs dont tout le monde parle en ovalie. Avec plus de physique, leur performance pourrait bien ne pas rester un exploit isolé. Certes, Agen a perdu. Mais cette défaite contre Toulouse n'est pas infamante. D'abord spectateurs, les Agenais ont subi le rythme du Top 14. Quand ils sont entrés dans la rencontre, ils ont montré qu'ils avaient des arguments à faire valoir. Toutes les équipes n'inscriront pas trois essais à Ernest-Wallon.


L'Equipe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Val ovale
Champion d'europe
Champion d'europe
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3009
Age : 52
Date d'inscription : 09/10/2009

MessageSujet: Re: Réactions sur la 1ère journée de Top 14   Dim 15 Aoû 2010 - 19:13

La 1ère journée en bref


LES CHIFFRES CLES

Meilleure attaque : Toulouse (44 points)
Meilleure défense : Stade français (12 points)
Meilleur buteur : Dimitri Yachvili (20 points)
Meilleur réalisateur : Dimitri Yachvili (20 points)
Meilleurs marqueurs : Huget, Médard, Edmond-Samuel (2 essais)


Dans une première journée riche en essais, le Stade français s'est emparé de la première place du championnat grâce au bonus décroché devant Bourgoin (43-12). Bayonne réalise un exploit majuscule sur la pelouse de Toulon alors que le Biarrot Yachvili a grandement contribué au succès du BOPB.


EN HAUSSE :

BAYONNE

C’est l’énorme sensation de la première journée : Bayonne a réussi l’exploit de s’imposer à Toulon (22-26), formation qui n’avait plus perdu dans son antre de Mayol depuis mars 2009. Une performance de taille dans le sens où les Basques ont évolué durant vingt minutes en infériorité numérique du fait des cartons jaunes de Boyet et Avril. Relégué sportivement l’an passé mais sauvé de justesse après les soucis financiers de Montauban, l’Aviron s’est remis à flot de bien belle manière. Faisant preuve d’une énorme solidarité, les joueurs ont prouvé qu’ils ne souhaitaient plus revivre la saison cauchemardesque de l’an passé. A noter la très bonne performance de l’ailier Yoan Huget, arrivé d’Agen, auteur des deux essais des Basques. Le premier, avec deux feintes de passe, est somptueux.

EN BAISSE :

CASTRES

Les Tarnais ont-ils pris de haut le promu rochelais ? Quoiqu’il en soit, les Castrais ont enregistré un bien mauvais résultat en s’inclinant samedi soir sur la pelouse de Marcel-Deflandre (22-17). Le CO souhaitait confirmer sa place de barragiste décrochée l’an passé. C’est en tout cas bien mal parti, surtout si on compare au succès acquis sur la pelouse de Biarritz la saison dernière. Peu inspirés offensivement, maladroits dans la transmission du ballon et fébriles à l’impact, les Tarnais n’ont pas su confirmer leur domination en mêlée fermée. Surtout, on a bien eu du mal à reconnaître l’équipe qui occupait le trône de leader après 22 journées lors du précédent exercice. Le point de bonus défensif arraché s’avère une bien maigre consolation.

LE JOUEUR :

Dimitri Yachvili (Biarritz Olympique)

Avec vingt points inscrits face à Montpellier, le demi de mêlée biarrot Dimitri Yachvili a grandement contribué à la victoire de son équipe vendredi à Aguilera. Excellent au pied réussissant au passage un satisfaisant sept sur neuf dans ses tirs au but, il a également dirigé à merveille le jeu des Basques, réalisant même des gestes techniques de grande classe. Après une première période de haute volée, les Biarrots se sont reposés sur leurs lauriers, permettant aux Héraultais de revenir au score. Mais sur une nouvelle pénalité, Yachvili a donné de l’air à ses coéquipiers et scellé définitivement la victoire du BOPB. Proche du niveau international.

L'ESSAI :

Clément Poitrenaud (Stade toulousain)

Pour la rentrée des classes, Toulouse a offert un véritable feu d’artifice à son public en inscrivant six essais à Agen. Prêt physiquement, efficace offensivement, les champions d’Europe en titre ont montré tout l’étalage de leur talent. Et s’il est un essai à mettre en lumière, c’est bien celui de l’arrière Clément Poitrenaud. A la 56e minute, Heymans joue rapidement une touche au niveau de ligne médiane avec Poitrenaud qui lui remet. Après un point de fixation, Vergallo dynamise pour Skrela qui trouve intérieur Bouilhou. Le troisième ligne déchire le rideau et sert extérieur Poitranud qui file aplatir le cinquième essai de Toulouse.

LA DECLA :

Xavier Péméja (entraîneur de Bourgoin)

L’entraîneur berjallien n’est guère satisfait de la prestation de son équipe qui s’est lourdemant incliné face au Stade français (43-12) : "Devant, ça n'a pas été, et le rugby, ça commence devant. On va travailler plus dur, tout simplement. C'est comme ça que ce groupe s'en sortira. On est déçu de la conquête. Ca doit être la première fois qu'on prend un essai de pénalité en mêlée. Toute la base de la conquête n'y était pas. C'était tellement mauvais que je me dis que ce n'est pas possible, ce n'était qu'un accident."

LA STAT :

30

Ce chiffre représente le nombre d’essais inscrits lors de cette première journée. C’est le record depuis la création du Top 14 pour une journée d’ouverture. C’est mieux que les 28 essais marqués lors de la saison 2006-2007. La nouvelle règle plaqueur-plaqué semblerait donc favoriser les équipes attaquantes.

Rugbyrama
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gir3347
Champion du monde
Champion du monde
avatar

Masculin
Nombre de messages : 19112
Age : 69
localisation : Girondin mais Bon-Encontrais de coeur
Date d'inscription : 07/10/2006

MessageSujet: Re: Réactions sur la 1ère journée de Top 14   Dim 15 Aoû 2010 - 22:31

bon.....malgré sa défaite le SUA figure quand même sur le podium avec un des deux meilleurs marqueurs d'essais (RES) .....belle satisfaction !!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
agenais du 84
Champion du monde
Champion du monde
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15597
Age : 71
localisation : pertuis 84
Date d'inscription : 08/02/2006

MessageSujet: Re: Réactions sur la 1ère journée de Top 14   Dim 15 Aoû 2010 - 23:36

gir3347 a écrit:
ça c'est pas une très bonne nouvelle pour nous.....

Ce serait une erreur que de compter sur les autres pour terminer au dessus de la 13eme place .

Atteignons un objectif de 10 victoires et 49 points au compteur à la 26 eme journée , et on sera dans les clous sans s'occuper de ce que font les autres et en laissant La Rochelle vivre sa vie !

Moi cette victoire rochelaise ,elle me gène pas ! Elle démontre seulement qu'il n' y a pas tant d'écart que ça entre les promus 2009/2010 de la ProD2 et les clubs du Top 14 à l'exclusion de Clermont ,Perpignan ,Toulouse , le R.M.92 ,et Toulon au dessus du lot !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Val ovale
Champion d'europe
Champion d'europe
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3009
Age : 52
Date d'inscription : 09/10/2009

MessageSujet: Re: Réactions sur la 1ère journée de Top 14   Lun 16 Aoû 2010 - 7:32

Les craintes sont restées au vestiaire

Malgré des hésitations, l'ASR a entamé sa saison avec panache. Reste à savoir s'il tiendra ce rythme toute la saison.



Seru Rabeni a failli apporter la cerise sur le gâteau en inscrivant l'essai du bonus offensif… avant que les siens ne frôlent la défaite, à la dernière seconde. photo Dominique Jullian

Certes, le premier concerto pour déménageurs de pianos, récité hier par les Rochelais, comportait quelques fausses notes. En l'absence de Frou et Barès (à gauche de la première ligne) et sans Soucaze ni Mohr, les Maritimes ont certainement manqué d'un soupçon de virtuosité en mêlée fermée… si bien que les Castrais ont usé et abusé de cette arme. Par ailleurs, quelques erreurs inhabituelles - relatives à la pression ressentie par les promus ? - ont émaillé la partie : des relances à la main inutiles, des coups de pied de dégagement trop audacieux, un manque ponctuel de précision… Bref, autant de dissonances finalement dissimulées derrière ce que les rugbymen appellent « les valeurs ».

La petite musique proposée samedi soir par le Stade Rochelais était surtout faite du bruit des ballons grattés dans les rucks, du vacarme des placages, ou encore de l'harmonie de ces mauls d'où le cuir est extrait une fois l'ennemi refoulé. La conséquence d'un battement de cœur plus que d'une maîtrise totale du sujet. C'est d'ailleurs ce qu'ont noté les Castrais, à commencer par Alexandre Albouy : « On a été pris dans l'agressivité et dans le combat. La mêlée a été notre unique secteur conquérant. Nos pénalités n'ont pas été converties. Bref, on n'avait pas les ingrédients pour gagner. Félicitations à La Rochelle ! »

C'est ainsi que les promus ont gagné le respect des clubs du Top 14, même si les Tarnais ne semblaient pas étonnés par la hargne des Jaune et Noir. « On savait où on mettait les pieds, donc nous ne sommes pas surpris par cette équipe, reprend le capitaine du CO. Le score est logique. Les ballons que l'on a perdus dans les rucks ont donné des possibilités de contre. On avait rêvé d'un meilleur départ. »

« Une région derrière eux »

Les joueurs des docks, eux, n'avaient pas imaginé une entame différente. Parfaitement sereins durant les heures qui ont précédé la rencontre, ils connaissaient déjà les clefs du succès. « Ils venaient pour gagner, mais ils ont été surpris », assure Piula Faasalele. Le troisième ligne rochelais, à l'abattage phénoménal face à Castres, estime que son équipe « en voulait plus que l'adversaire ». « On n'avait rien à perdre, on a joué pour nous et ça a payé. Leur mêlée était bonne mais on a tenu le coup à la fin du match. »

Il n'empêche que les Rochelais ont été contraints de déployer une énergie folle en défense. À tel point que l'on se demande si l'effectif maritime est capable de supporter cette cadence durant toute une saison. « Pour gagner, il faut d'abord défendre, souligne Faasalele. On aura toujours besoin d'une grosse défense. Ça n'est pas un problème dans la mesure où l'on sait que notre récupération est bonne. Ce sera dur, mais on tiendra le rythme. »

Pour aider ses chouchous à y parvenir, le public rochelais - plus de 12 000 personnes samedi ! - donnera de la voix toute la saison. « Ils ont toute une ville, toute une région derrière eux, notait le co-entraîneur Laurent Travers. La Rochelle mérite amplement sa victoire. On savait très bien qu'ils pouvaient déjouer tous les pronostics. On était prévenus : c'est un gros morceau, ici… »

Louer à ce point les qualités d'un promu n'est jamais anodin.

Sud Ouest
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Val ovale
Champion d'europe
Champion d'europe
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3009
Age : 52
Date d'inscription : 09/10/2009

MessageSujet: Re: Réactions sur la 1ère journée de Top 14   Lun 16 Aoû 2010 - 7:34

La 1re journée en chiffres


Le nombre de victoires consécutives en Top 14 de Perpignan dans son stade d'Aimé-Giral, après celle enregistrée contre Clermont. La dernière équipe à s'être imposée en Catalogne dans le Top 14 est le Stade Français, le 3 septembre 2008. Toulon, invaincu à domicile la saison dernière, a chuté à Mayol contre Bayonne, une première depuis le 14 mars 2009, contre l'Usap.


Le nombre de points inscrit par le demi de mêlée international de Biarritz Dimitri Yachvili, qui a pris la tête du classement des marqueurs. L'ouvreur du Racing-Métro Jonathan Wisniewski et le demi de mêlée du Stade Français Julien Dupuy suivent avec 18 points.


Le nombre de cartons attribués lors de cette première journée, dont un rouge pour un très mauvais geste du deuxième ligne de Perpignan Guillaume Vilaceca sur le Clermontois Thibault Privat, peu reluisant règlement de comptes de la finale 2010.


L'ailier toulousain Maxime Médard, son alter ego agenais Edmond-Samuel et l'ailier de Bayonne Yoann Huget, auteurs d'un doublé, ont pris la tête du classement des marqueurs. C'est le Toulousain William Servat qui a inscrit le 1er essai de la saison.

Sud Ouest
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Val ovale
Champion d'europe
Champion d'europe
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3009
Age : 52
Date d'inscription : 09/10/2009

MessageSujet: Re: Réactions sur la 1ère journée de Top 14   Lun 16 Aoû 2010 - 7:43

Le champion pas inquiet


Clermont a débuté sa défense du titre par une défaite à Perpignan (21-13), le vice-champion. Rien de vraiment inquiétant pour une équipe auvergnate toujours en phase de reprise même si les champions de France peuvent regretter de n'avoir pas su ramener un point de bonus défensif à leur portée.

Pouvaient-ils espérer mieux avec un seul mois de préparation ? Les Clermontois, qui n'avaient repris le chemin de l'entraînement que le 12 juillet, soit un mois avant le début de la compétition, n'ont pas réussi à mater une équipe de Perpignan qui voulait sa revanche après sa défaite en finale. Surtout, Vern Cotter, en décidant de laisser ses internationaux au repos, n'avait pas fait de ce déplacement à Aimé-Giral une priorité. "On savait que ce serait compliqué ici", reconnaissait Thibaut Privat après la rencontre, "C'est bien, ça nous met tout de suite dans le bain." Effectivement, les champions de France ont démontré que l'envie était toujours là. Ils ont répondu présents dans l'engagement et dans l'envie. En revanche, ils ont souffert d'un manque de précision. "C'est un match typiquement de début de saison", soufflait Vern Cotter, "On n'était pas aussi précis qu'on aurait voulu." Mais le technicien néo-zélandais n'oubliait pas de relativiser : "L'an dernier, c'était pire encore, on avait pris une belle rouste ici (19-3, NDLR)."

L'absence de bonus

Cette défaite en ouverture du championnat n'est pas inquiétante pour le staff technique de Clermont. Il est évident qu'un revers chez les vice-champions de France n'est pas alarmant. En revanche, la prestation de ses joueurs a frustré Vern Cotter : "A un moment donné, j'y ai cru. Il est dommage que pour ce match on n'ait pas été en mesure de décrocher le point de bonus défensif." Le capitaine Elvis Vermeulen plaide coupable : "C'est moi qui coûte les trois points nous privant du bonus. J'ai commis une grosse bourde avec ce carton jaune."

Mais malgré la défaite, le staff technique peut trouver des motifs de satisfaction. Les recrues Ti'i Paulo et Sione Lauaki ont livré des performances prometteuses, qui peuvent permettre à l'ASMCA de progresser encore cette saison. A confirmer dès vendredi sur la pelouse de Bourgoin. Entre-temps, les Auvergnats pourront peaufiner leurs réglages et notamment en conquête pour éviter de rencontrer une nouvelle fois des difficultés en touche. "Là, on sait qu'on a des choses à rectifier pour notre prochaine sortie, mais cela ne sera pas plus facile parce que c'est Bourgoin la semaine prochaine", résumait Vern Cotter.

Rugbyrama
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Val ovale
Champion d'europe
Champion d'europe
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3009
Age : 52
Date d'inscription : 09/10/2009

MessageSujet: Re: Réactions sur la 1ère journée de Top 14   Lun 16 Aoû 2010 - 7:49

La 1ère journée décryptée

Retour sur la première journée du Top 14. (Panoramic)
La première journée du Top 14 a dévoilé quelques tendances et réservé des surprises ce week-end. Voici tout ce qu’il faut retenir d’une entame séduisante.


La perf’ : Bayonne
Qui aurait prédit un succès de l’Aviron Bayonnais sur la pelouse de Mayol vendredi soir ? Pas grand monde pour être honnête, si ce n’est les passionnés du club basque et les joueurs eux-mêmes. Pour réaliser l’exploit de la première journée (22-26), les Basques ont misé sur une énorme défense, le jeu au pied de Benjamin Boyet et un froid réalisme en attaque, à l’image des deux essais décisifs de Yohan Huget dont le dernier en fin de rencontre alors que le RCT menait au score (76e, 22-19 puis 22-26). Un début en trombe pour une équipe revancharde.

Le flop : Toulon
Comment ne pas évoquer le RCT et son clinquant recrutement (Sackey, Hayman, Smith, Messina, Wulf), balayé dans son antre par de formidables bayonnais dès l’entame du Top 14. Avec sa seule mêlée comme satisfaction, la formation de Philippe Saint-André est tout simplement passée à côté de son sujet. Une première depuis le 14 mars 2009 à Mayol. Ce revers dévoile le travail qu’il reste à accomplir aux Varois avant d’être réellement compétitifs. Et samedi, un déplacement à Biarritz se profile…

Le geste : Cédric Heymans
On joue la 19e minute de Toulouse – Agen vendredi soir et les Rouge et Noir maîtrisent leur sujet avec un avantage au score (8-0). Mais sur une action brillamment développée par les Agenais, le ballon arrive jusqu’à Brice Dulin, qui pense aplatir aisément et inscrire son premier essai de la saison. C’était sans compter sur le retour salvateur de Cédric Heymans, lancé à pleine vitesse et qui, d’un magnifique mouvement de la main, faisait gicler le ballon des bras de l’ailier du SUA pour éviter l’essai. L'image marquante du succès toulousain face à Agen dans le derby de la Garonne (44-24).

L’homme en forme : Jonathan Wisnieswki
Auteur de 18 des 23 points (1 essai, 2 transformations, 3 pénalités) du Racing lors de la victoire à Brive (18-23) Jonathan Wisnieswki a parfaitement guidé les siens sur la pelouse d’Amédée-Domenech. Contrarié par l’arrivée de Juan Martin Hernandez en février dernier, l’ouvreur francilien a parfaitement digéré cet accroc et prouvé que son club pouvait compter sur lui cette saison. Avec la H Cup et le Top 14, les ambitions du Métro passent surement par un Wisnieswki saignant.

La décla : Julien Dupuy
De retour sur les terrains du Top 14 après sa suspension de six mois l’an passé suite à un mauvais geste en H Cup, Julien Dupuy préfère ne plus y penser. «Je me sens un peu plus calme sur le terrain, un peu plus froid. C’est important. Je crois que je n’ai parlé qu’une seule fois sur l’arbitre, c’est un truc de fou pour moi. J’essaie de ne pas trop y repenser non plus, parce que si je devais boire un verre **_** sec à chaque fois qu’on m’en reparle, je serai saoul toute la journée», nous a-t-il confié après le succès du Stade Français contre Bourgoin (43-12)

La stat : 3
Victorieux de Clermont (21-13) vendredi soir dans le remake de la dernière finale du Top 14, l’USAP reste invaincu à domicile. Si les réceptions de Montpellier et Biarritz se déroulent bien à Aimé-Giral, Perpignan fêtera le 6 septembre prochain trois années d’invincibilité sur ses terres. Un exploit quand on connait le niveau du championnat ces dernières saisons mais aussi une des recettes des bons résultats des Sang et Or acquis dernièrement. Pour la petite histoire, le Stade Français est la dernière équipe à s’être imposée (11-26, le 6 septembre 2008) en terre catalane.

Sport24
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Val ovale
Champion d'europe
Champion d'europe
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3009
Age : 52
Date d'inscription : 09/10/2009

MessageSujet: Re: Réactions sur la 1ère journée de Top 14   Lun 16 Aoû 2010 - 8:38

Le CO empêtré dans les starting-blocks

1ère journée. Le mauvais départ des Tarnais.



Traitement sur mesure pour Andreu renversé par deux Rochelais dont Rabeni. /Photo DDM M. Viala

Vaincu 22 à 17 samedi soir à La Rochelle, le Castres Olympique n'a pas donné la même image reluisante que lorsqu'il était allé surprendre Biarritz à Aguilera.

Pourtant la tâche paraissait beaucoup plus ardue d'aller vaincre le double champion 2005 et 2006, que de s'imposer face à des Rochelais absents de l'élite depuis 8 saisons.

Travers: «les vertus oubliées»

Si le Stade Rochelais avait ouvert les débats dans la peau du favori, les questions ne se seraient pas posées au soir du revers enregistré par le CO. Seulement voilà, les Tarnais bénéficient et souffrent à la fois, d'un statut d'équipe longtemps leader en 2009-2010 et de quart de finaliste. Les bénéfices se mesurent en terme d'image, les inconvénients vont plus se situer sur la pelouse où les Tarnais sont attendus de pied ferme, et à la sortie d'une défaite où les questions fleurissent. Face à ce concert proposé vers 23 h samedi à La Rochelle, Laurent Travers ne fuyait pas: «Il va falloir regarder de près ce qui n'a pas fonctionné. Je suis déçu par rapport au résultat mais aussi déçu quant à la manière surtout quand vous avez autant de possession de balle et que vous arrivez à rendre le ballon trop facilement de façon à ce que l'équipe adverse puisse mettre son jeu en place. La Rochelle a très bien joué et mérite sa victoire. Ils ont eu certaines vertus que nous on avait oubliées. On a pensé qu'en mettant le maillot du CO, cela suffisait. Eux nous ont montré qu'il y avait encore des valeurs dans le rugby. Ce n'est pas pour cela qu'il faut tirer la sonnette d'alarme mais être conscient de la situation, être capable d'analyser ce qui nous a fait défaut ce soir, de repartir la semaine prochaine sachant que ce que l'on reçoit est ce qui se fait de mieux au niveau de l'Europe. Il reste 25 matches, il y a d'autres équipes qui ont eu des désillusions, ce n'est pas pour cela qu'il faut s'effondrer»

Un peu de suffisance ?

Il est quasi certain qu'au fond d'eux même les joueurs castrais, même s'ils avaient étés avertis, n'ont pas pris suffisamment La Rochelle au sérieux. Le reste en découle, manque d'engagement dès le départ, approximations, maladresses, manque de concrétisation des temps forts, auxquels il faut ajouter un manque de réussite dans les tentatives au pied. Notons au passage que le scénario de la partie face aux Rochelais, anciens de Pro D2, est très voisin de ceux qui avaient vu le CO à la peine en match de préparation face à Pau et Colomiers, sauf qu'à la fin les Castrais s'étaient imposés.

et maintenant Toulouse

Le CO démarre la saison avec un gros handicap de points par rapport aux clubs qu'il entend côtoyer, les 3 points qu'on peut comptabiliser comme perdu à La Rochelle, auxquels viendront s'ajouter peut-être les points que les adversaires directs du CO iront chercher là-bas.

Sur le plan du mental, le CO peut avoir pris un coup, à moins qu'il tire le meilleur parti de cette défaite, en se remobilisant complètement pour défier Toulouse samedi à Béziers.


La Dépêche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Val ovale
Champion d'europe
Champion d'europe
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3009
Age : 52
Date d'inscription : 09/10/2009

MessageSujet: Re: Réactions sur la 1ère journée de Top 14   Mar 17 Aoû 2010 - 6:33

Hueber: "Ne pas mettre le feu"


Débutée à l'envers par un revers surprise à Mayol, la saison du RC Toulon empruntera un chemin périlleux vendredi avec le déplacement à Biarritz. Le faux-pas face à Bayonne a donné lieu à une sévère explication de texte de la part de Philippe Saint-André quand le président Mourad Boudjellal, étonnamment calme, a préféré miser sur l'apaisement. Pour Aubin Hueber, coach des avants, pas question de céder à la panique.



Aubin, on devine forcément une grande déception au sein du staff comme du groupe après ce faux départ...
Déçu, oui, bien sûr, mais ce n'est que le début championnat. L'an dernier, contre le Stade Français, on avait fait match nul (22-22) et pris deux points. On n'en prend qu'un sur ce match, donc on compte un point de retard par rapport à notre tableau de marche de la saison passée si on veut se montrer un peu philosophe. Mais il est vrai que la nuit de vendredi à samedi a été courte entre les vidéos et les réflexions en tant que coachs. C'est un peu dommageable parce qu'il y avait une belle ambiance au stade, tous les ingrédients étaient réunis pour faire quelque chose d'intéressant. Mais il y avait Bayonne qui était là, et ça, on n'y avait peut-être pas trop pensé...

Faut-il en déduire que vos joueurs n'avaient pas pris conscience de la capacité de réaction de ces Bayonnais débarqués à Mayol le couteau entre les dents ?
En tout cas, il faut tirer un grand coup de chapeau à cette équipe de Bayonne, qui était venue avec ses armes, déterminée ; ils avaient annoncé qu'ils voulaient faire un coup, ils l'ont fait, il faut leur dire bravo. A partir de là, à nous de nous mettre au travail, d'être bien appliqué dans ce qu'on veut mettre en place, de nous remettre au travail et de nous remettre en cause sans mettre non plus la révolution parce qu'il n'y a pas le feu non plus. Il y a encore vingt-cinq journées devant nous.

"Avoir une équipe compétitive, il ne suffit pas de le dire"

Autant les pronostics flatteurs et les dithyrambes au sujet du RCT et de son recrutement avaient dû vous laisser froids, autant on imagine qu'il n'est pas question aujourd'hui de tomber dans la sinistrose...
En tant qu'entraîneurs, tout ce qui est annoncé: « Toulon favori », avec les stars et tout ce qui va avec, nous, avec Philippe Saint-André, avec le staff, on a bien conscience que ce n'est que du papier et de la littérature. Après, la vraie réalité, c'est ce qui s'est passé vendredi soir de 19 heures à 20 heures 30. Notre réalité, c'est celle-là. La force des grandes équipes et des grands clubs, elle est là. A un moment donné, il faut prendre conscience qu'on a commis un faux-pas. Je pense que ça a été le cas de tous les garçons dès la récupération samedi matin (plage du Mourillon), et même dès après le match, où mon discours, celui de Philippe et du président, a été assez clair. On s'est donné les moyens d'avoir une équipe compétitive, mais il ne suffit pas que de le dire, il faut le faire.

Même si le recrutement a été plus ciblé que les précédentes intersaisons, cela veut dire aussi qu'un temps d'intégration est aussi nécessaire ?
Bien sûr, quand on regarde la composition du groupe sur ce match-là, la moitié de l'équipe était nouvelle. Hayman, Schofield, Samson, Smith, tout le trio d'arrières, Lapeyre, Sackey, Wulf, Messina: il y avait sept à huit joueurs nouveaux dans ce groupe.

Néanmoins, tout n'est pas noir non plus (71 % de possession de balle et 66 % d'occupation du terrain), et notamment en ce qui vous concerne en mêlée, où votre équipe a outrageusement dominé son adversaire...
C'est pour cela qu'il n'y a pas le fond. Les bases, on les a, on a les joueurs pour cela. Même si on une mêlée intéressante, on sait qu'on se rend à Biarritz et que ce sera encore autre chose. Le truc, c'est qu'il n'y a rien d'acquis et le jour, où vous croyez que c'est acquis, vous vous cassez la gueule ! Nous, on en est conscients avec Philippe et donc on va tenir en éveil tous nos joueurs, qui sont des joueurs de talent et de très haut niveau. A nous de le faire passer le message.

Une telle domination en mêlée sans résultat quand votre charnière titulaire (Wilkinson-Mignoni) fait défaut, comme ce fut le cas vendredi. Y a-t-il un lien de cause à effet ?
Que ce soit Matt Henjak avec Cibray ou Contepomi, ce sont tous de très grands joueurs. Felipe (5 pénalités sur 10 tentées) l'a démontré avec l'Argentine contre la France. Mais tout grand joueur qu'il est, il peut aussi passer à côté d'un match, ça arrive. Et bien voilà, c'est arrivé sur ce début de saison à Mayol, sur le premier match, malheureusement. Il ne faut pas les incriminer, on est là pour les aider et leur donner des solutions avec les analyses vidéos à venir. On est là pour bosser ensemble, certainement pas pour se cracher dessus, même s'il faut parfois se dire les choses avec intensité. Mais ce sont de grands garçons intelligents, et comme je pense que tout le groupe a l'envie de réaliser une grande saison, je ne m'inquiète pas plus que ça. Je noterai également l'absence d'un Joe Van Niekerk, son coeur et son enthousiasme. Or, on a manqué de coeur et d'enthousiasme sur ce match par moments.

"Le club progresse"

On sait que la saison passée, Philippe Saint-André avait beaucoup insisté sur l'importance de garder Mayol inviolé. Psychologiquement, c'est essentiel que le RCT continue de faire peur sur cette pelouse...
Bien sûr que c'est important, mais la saison passée, l'ASM a bien perdu chez elle contre Biarritz et ça ne l'a pas empêché d'être championne de France. Si on peut souhaiter le même mal... (rires). Plus sérieusement, avec ce championnat où toutes les équipes sont à l'affût de points, qui plus est à l'entame de cette saison, toutes les formations sont armées et possèdent une grosse détermination. Avec parfois des budgets et des effectifs supérieurs, mais l'envie et la détermination, elles sont partout. Les joueurs de Bayonne, je le pense, étaient surtout beaucoup plus déterminés que nous.

Voir aujourd'hui votre président, qui a par ailleurs annoncé vouloir adopter un discours plus policé, ne pas ruer dans les brancards et soutenir son staff, est-ce aussi la marque que Toulon gagne en maturité ?
C'est un autre signe que le club progresse, analyse et appréhende mieux ce genre d'évènements. Encore une fois, c'est la force de grands présidents, de grands clubs que de ne pas mettre le feu de suite à la maison. La déception est là à chaque niveau du club, que ce soit au niveau des supporters ou du président parce qu'il investit beaucoup de sa personne et d'argent, mais aussi de tous les joueurs et de tout le staff parce qu'on s'implique à 200 %. Mais parfois, même en y mettant tous ces ingrédients, ça ne fonctionne pas, alors il faut être patient, ne pas s'affoler et montrer justement assez de clairvoyance et de maîtrise pour bien préparer la suite.

Sport.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Val ovale
Champion d'europe
Champion d'europe
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3009
Age : 52
Date d'inscription : 09/10/2009

MessageSujet: Re: Réactions sur la 1ère journée de Top 14   Mar 17 Aoû 2010 - 6:40

Le tour de Midi Olympique



Comme la saison dernière, les envoyés spéciaux de Midi Olympique décryptent chaque semaine, à travers une anecdote, un joueur ou une image insolite, les moments forts du week-end. Voici le premier volet avec Wisniewski, Ferrou, Huget, certains supporters d'Aimé-Giral ou encore le stade Charléty...


Perpignan-Clermont : 21-13. Philippe KALLENBRUNN

"A la 70e minute, Guillaume Vilaceca a été puni par M. Garcès d'un carton rouge justifié pour avoir marché sur Thibault Privat. C'est alors que quelques crétins se sont mis à insulter l'arbitre, par ailleurs auteur d'une prestation équitable. "L'arbitre, enc...!, l'arbitre, enc...!" Minable. Cette habitude moisie, venue du football, ne fait honneur ni aux couleurs catalanes, ni aux fidèles d'Aimé-Giral. Ces derniers, qui ont connu la chaleur de la vieille tribune CGT où l'arbitre pouvait aussi être pris à parti mais de façon autrement plus drôle, ont de quoi être choqués par l'attitude de ces sous-doués de l'encouragement. Par bonheur, il reste à Aimé-Giral, en très grande majorité, des supporters fiers de leur équipe, respectueux de l'adversaire et du jeu, qu'ils appartiennent d'ailleurs ou non aux nombreuses penyes recensés par le club. Que la "cathédrale" demeure l'antre de la traditionnelle "bronca", oui, et on en redemande même ! Qu'elle succombe à la vulgarité des "kops" les plus durs, non. Bref, il est urgent de faire taire ces demeurés, qui ne sévissent pas, hélas, qu'à Perpignan. Ou de les exclure du stade. A part ça, l'Usap a réussi son premier match de championnat en s'offrant la peau du champion de France en titre, dans une ambiance de feu. Jusqu'à ce que, donc, une dizaine de boeufs vomissent..."


Stade français-Bourgoin : 43-12. Léo HUISMAN

"Au milieu des années 90, lors des premières heures du nouveau Charléty, ni les facéties des étudiants du PUC, ni leurs résultats sportifs ne parvenaient à attirer le chaland dans ce stade flambant neuf. Les plus belles affiches captivaient péniblement 5000 personnes tout au plus. Vendredi, pour la première rencontre de la saison du Stade français dans son nouveau stade, il y avait comme un air de déjà-vu. Bien sûr, un peu plus de 8000 personnes se sont tout de même déplacés à Charlèt’. Mais la tribune face à la présidentielle était totalement désertée. Ah non, pardon ! Les deux commentateurs de Canal Plus la peuplaient. Effet 15 aout ? Mauvais résultats de l’équipe ces dernières saisons ? Stade maudit ? Il faudra que Max Guazzini soit bien ingénieux pour remplir une enceinte qu’il ne goûte guère."


Toulouse-Agen : 44-24. Grégory LETORT

"C'est évidemment trop tôt pour parler de révolution. Ce serait aussi franchement prématuré de parler d'effet Elissalde. Un seul round de Top 14, c'est trop peu pour juger. Surtout quand le champion d'Europe en titre ouvre la saison dans son antre, dans des conditions idéales et face à un promu. Mais rien n'interdit de dire que le Stade toulousain a laissé entrevoir des promesses. Et dévoilé une tendance pour la saison 2010-2011 : dans ce club, le meilleur est toujours à venir. Contre Agen, sans Dusautoir, Albacete, Kelleher... Toulouse a su proposer un jeu qui n'aurait pas dépareillé à l'heure des phases finales. Rugby total, vitesse, mouvements de classe, enchaînements. Et surtout six essais en 80 minutes. Une performance jamais réalisée la saison dernière. C'est certes une promesse du mois d'aout mais Toulouse parait armé pour aller encore plus haut. Et si ce Top 14 s'annonce comme le plus relevé de l'histoire, Toulouse se donnera clairement les moyens d'en être une des raisons majeures".


Brive/Racing-Metro : 18-23. Jérôme PREVOT

"Comme l'an passé, le Racing est venu s'imposer au Stadium de Brive après une entame particulièrement impressionnante. Parmi les meilleurs joueurs, un certain Jonathan Wisniewski, demi d'ouverture français, international A. Le Racing l'a repêché après des échecs à Toulouse (son club formateur) et à Castres. Vendredi, il a montré toute sa classe et notamment sa capacité à alterner le jeu. S'il ne se blesse pas, on ne peut pas ne pas soupirer en sachant que la vedette Juan Martin Hernandez va bientôt lui faire concurrence. Dommage, un Français talentueux, premier choix à l'ouverture d'un club aussi ambitieux, ça aurait eu de l'allure".


Biarritz-Montpellier : 30-22. Pierre-Laurent GOU

"Attention à Dimitri Yachvili ! Dans la course au Mondial qui a débuté entre le Biarrot, le Parisien Julien Dupuy et le Clermontois Morgan Parra, le "Yach" est parti sur les chapeaux de roues. Vendredi soir à Aguiléra, il a été un parfait animateur de jeu. Outre ses talents de buteur, l’international a su parfaitement faire les bons choix, de plus il gratifia son public et ses partenaires de gestes techniques de très grande classe ; notamment plusieurs fois par des passes retours intérieurs fabuleuses. Bref du grand art !"


Toulon-Bayonne : 22-26. Guillaume ALBERTO

"Indéniablement, l’ailier de l’Aviron bayonnais Yoann Huget a été un des grands artisans de la victoire basque à Mayol puisqu’il a tout simplement inscrit les deux essais de son équipe. Sur le premier, il s’offrait un crochet gauche d’école sur le flanker australien George Smith (excusez du peu !) avant de déposer le nouvel arrière toulonnais Benjamin Lapeyre. Sur le deuxième, il faisait encore plus fort… Il ne restait que quatre minutes à jouer et son équipe était menée au score quand il passait en force au cœur de la défense varoise, plein axe, pour l’essai du succès bayonnais. Un vrai symbole du renouveau de l’Aviron puisque Yoann Huget, formé à Toulouse et qui évoluait à Agen l’an passé, a pris un certain risque en rejoignant les rangs de Bayonne. Et assurément, il a réussi ses débuts sous son nouveau maillot de la plus belle des manières."


La Rochelle-Castres : 22-17. Gérard PIFFETEAU

"Les Rochelais ont abordé leur première dans le Top 14 étonnamment sereins. Leurs discussions tactiques d’avant-match ont surtout porté sur le vent : en gagnant le toss fallait-il engager le combat avec ou contre ? Et sur la mêlée : qui à gauche face à Ducalcon ? Finalement, ces considérations n’ont que faiblement influencé le cours du match, et pourtant la domination de la mêlée castraise fut sans partage. Ce qui a fait la différence, c’est plutôt l’excellente entame des Maritimes en terme d’engagement physique et de volume de jeu qui sortit très tôt le CO de la partie ; mais aussi, en l’absence de Romain Teulet, le manque de réussite des buteurs tarnais Seremaïa Baï (échecs au 8e, 26e et 54e), et Mc Intyre (56e). Pire, en se fendant d’une remarquable prestation collective, les Rochelais de Benjamin Ferrou auraient pu s’incliner après la sirène sans le retour salvateur de trois défenseurs sur Florian Denos. C’est dire si la marge de manœuvre des Maritimes est étroite dans cette nouvelle compétition. Mais leur solidarité a une nouvelle fois impressionné les observateurs, éclairant d’une lumière plus crue les manquements de la formation castraise. Il est aussi utile de préciser que le staff rochelais n’a utilisé que quatre remplaçants au cours de ce match. Uniquement des avants : Pani, Bordoy, Jacob, d’Aram de Valada. Les trois attaquants : Lacoste, Gaugau et Dall’Igna sont restés sur le banc. Sans doute une indication sur la nouvelle gestion des ressources humaines imposée au promu par le niveau du Top 14."


Nicolas ZANARDI

"De lui, depuis bien des saisons, les observateurs du Pro D2 disent qu'il pourrait évoluer dans n'importe quel grand club. Pourtant, à bientôt 32 ans, Benjamin Ferrou disputait le premier match de Top 14 de sa carrière... Et il ne l'a pas manqué. Chargé du rôle de capitaine en l'absence de Robert Mohr, ce Montchaninois d'origine, formé à Bourgoin, a parfaitement mené ses troupes. C'est lui qui, d'entrée de jeu, donna le tempo sur l'essai qu'il offrit après cinq temps de jeu à Boboul. Lui qui, sur un coup franc vite joué, échappa à Caballero pour marquer le second essai des siens. Lui encore qui, toute la partie, renvoya les Castrais chez eux par du jeu au pied de pression bien senti. Un grand demi de mêlée n'est pas né, samedi soir. Le Top 14 l'a simplement découvert."

Rugbyrama
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Val ovale
Champion d'europe
Champion d'europe
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3009
Age : 52
Date d'inscription : 09/10/2009

MessageSujet: Re: Réactions sur la 1ère journée de Top 14   Mar 17 Aoû 2010 - 6:53

Lobbe calme le jeu

La défaite de Toulon lors de la première journée n'en finit pas de faire des vagues sur la Rade. Juan Martin Fernandez Lobbe tente de calmer le jeu.


A priori, ce n'était pas censé se passer comme ça pour Toulon. Après une campagne de transferts ambitieuse (Hayman, Sackey, Smith) et des déclarations d'avant-saison dans le ton, le président Mourad Boudjellal ne devait pas s'attendre à enregistrer face à Bayonne la première défaite à Mayol depuis mars 2009. Et samedi matin, même ce bon vieux Tryphon Tournesol n'aurait pas eu besoin d'un cornet auditif pour entendre le rapide discours (monologue) que Philippe Saint-André a fait à ses joueurs... De son côté, le président du RCT a décidé de bouder ses joueurs. « Les joueurs ne me verront pas. Je ne leur parle plus. J'irai les voir quand ils seront au niveau de leurs noms » déclarait-il dans L'Equipe. Il était même question de les contraindre à faire le voyage vers Biarritz, pour le prochain match, en bus plutôt qu'en avion, comme c'était initialement prévu.


L'analyse de Fernandez Lobbe
Juan Martin Fernandez Lobbe, un des Toulonnais les plus actifs de la rencontre, tente de calmer le jeu. Pourtant, il ne s'est pas exprimé face au groupe au lendemain de la défaite. « Ce n'était pas le moment de parler. C'est important que tout le monde y pense bien et revienne lundi avec beaucoup d'énergie et prêt pour continuer à travailler en restant positif »confie-t-il dans les colonnes de Var Matin. L'Argentin est pourtant lucide sur ce qui s'est passé lors de ce désormais fameux match. « On s'était dit avant le match que ça allait être très dur. C'est ce qui s'est passé. C'est dommage mais c'est une victoire méritée pour Bayonne. On a eu beaucoup de possession mais on n'a pas bien joué. On n'a pas évolué ensemble. Il nous a manqué l'intelligence, la cohésion et le respect de notre plan de jeu. On avait pour consigne de respecter les annonces, d'avancer, de garder le ballon. On ne l'a pas fait et on a perdu. »


Les leaders sont absents
Au niveau des consignes et de la cohésion, le manque de joueurs tels que Jonny Wilkinson et Joe Van Niekerk était flagrant. L'Anglais est devenu le maître à jouer du RCT en une saison. Il est le stratège indispensable pour jouer les premiers rôles. Quant au capitaine sud-africain, il est tout bonnement devenu le symbole de cette équipe, son coeur et son âme. Face à une équipe mieux organisée, plus volontaire et plus collective, comme l'était l'Aviron Bayonnais vendredi, Toulon n'était tout simplement pas au niveau.


L'Equipe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Val ovale
Champion d'europe
Champion d'europe
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3009
Age : 52
Date d'inscription : 09/10/2009

MessageSujet: Re: Réactions sur la 1ère journée de Top 14   Mar 17 Aoû 2010 - 21:34

La colère de Péméja

Xavier Péméja est très remonté après la défaite de Bourgoin face au Stade Français (43-12). Il n'épargne rien à ses joueurs et espère une réaction face à Clermont.

Perdre un match, cela arrive à toutes les équipes, même les meilleures. Mais perdre sans la manière, en général cela énerve les entraîneurs. Et Xavier Péméja ne fait pas exception à la règle. Le coach de Bourgoin ne cherche aucune excuse à ses joueurs et espère qu'ils sauront réagir contre Clermont. Il a livré son avis sur la prestation du CSBJ sur le site du club. «Je suis énormément déçu. Nous n'avons pas eu un ballon en touche, nous prenons un essai sur mêlée enfoncée, et nous n'avons pas été capables de conserver un ballon porté. Ce match est dans la lignée de nos matches de préparation. Nous n'avons pas été durs, nous n'avons pas été compacts, ni méchants, ni agressifs. Heureusement, ce n'est qu'un premier match.»

Péméja ne s'exclut pas du naufrage de Bourgoin et appelle, une nouvelle fois, à l'union sacrée. «Devant, on a été défaillants. Et ça, c'est ma responsabilité. Nous allons bosser, ce groupe doit progresser, car c'est avec ce groupe que l'on s'en sortira.»

L'Equipe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
babitcho
Champion du monde
Champion du monde
avatar

Masculin
Nombre de messages : 13127
Age : 49
localisation : BON ENCONTRE
Date d'inscription : 10/06/2007

MessageSujet: Re: Réactions sur la 1ère journée de Top 14   Mar 17 Aoû 2010 - 22:19

Val ovale a écrit:
La colère de Péméja

Xavier Péméja est très remonté après la défaite de Bourgoin face au Stade Français (43-12). Il n'épargne rien à ses joueurs et espère une réaction face à Clermont.

Perdre un match, cela arrive à toutes les équipes, même les meilleures. Mais perdre sans la manière, en général cela énerve les entraîneurs. Et Xavier Péméja ne fait pas exception à la règle. Le coach de Bourgoin ne cherche aucune excuse à ses joueurs et espère qu'ils sauront réagir contre Clermont. Il a livré son avis sur la prestation du CSBJ sur le site du club. «Je suis énormément déçu. Nous n'avons pas eu un ballon en touche, nous prenons un essai sur mêlée enfoncée, et nous n'avons pas été capables de conserver un ballon porté. Ce match est dans la lignée de nos matches de préparation. Nous n'avons pas été durs, nous n'avons pas été compacts, ni méchants, ni agressifs. Heureusement, ce n'est qu'un premier match.»

Péméja ne s'exclut pas du naufrage de Bourgoin et appelle, une nouvelle fois, à l'union sacrée. «Devant, on a été défaillants. Et ça, c'est ma responsabilité. Nous allons bosser, ce groupe doit progresser, car c'est avec ce groupe que l'on s'en sortira.»

L'Equipe

Ben on verra bien contre CLERMONT et ensuite a LAROCHELLE mais a mon avis sa sent pas bon a BOURGOIN.
Et bien sur qui ira ensuite a RAJON pour essuyer les platres !! Very Happy et bien NOUS.

Adishatz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Réactions sur la 1ère journée de Top 14   

Revenir en haut Aller en bas
 
Réactions sur la 1ère journée de Top 14
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Réactions sur la 1ère journée de Pro D2
» Réactions sur la 1ère journée de Top 14
» Réactions sur la 12ème journée de Top 14
» 1ère journée de Pro D2
» AS Roma 2-2 Catane ( 1ère journée )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum LE SUA VAINCRA :: Archives (2010-2011) :: Saison 2010-2011-
Sauter vers: