Forum LE SUA VAINCRA


 
Le sua-vaincraAccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexionLe sua-vaincra

Partagez | 
 

 La 4ème journée de Top 14

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
gir3347
Champion du monde
Champion du monde
avatar

Masculin
Nombre de messages : 19112
Age : 69
localisation : Girondin mais Bon-Encontrais de coeur
Date d'inscription : 07/10/2006

MessageSujet: Re: La 4ème journée de Top 14   Mer 1 Sep 2010 - 0:33

Montpellier - Louis Chenaille | RMC.fr | 31/08/2010

L'effet Galthié se fait déjà sentir à Montpellier


Le club de l'Hérault, auteur d’un début de saison réussi et tombeur de Perpignan ce week-end, a été regonflé par les principes de jeu prônés par l’ancien coach du Stade Français.

Montpellier connaît le vertige des débuts réussis que l’on n’attendait pas. Deux succès de rang sur Perpignan (6-16) et le Racing Metro (36-19) installent le club languedocien dans le bon wagon après trois journées de championnat (5e avec 9 points ; 2 victoires et 1 défaite à Biarritz 30-22). L’exploit signé à Aimé-Giral, une victoire historique qui met un terme à deux ans d’invincibilité de l’USAP à domicile, propulse Montpellier au rang des croqueurs de gros que l’on voit tutoyer les cadors après un début de saison réussi.
Enthousiasme ou emballement ? Fabien Galthié, le nouvel entraîneur du MHR, prévient : « Ça me fait peur. On doit continuer à penser qu’on est une équipe fragile sinon on va se tromper. On a calendrier très difficile (Toulouse, Clermont et Castres à venir), on peut encore tomber de très haut. Si on s’enflamme, on va être puni. »

Tomas : « Cette année, il y a plus d’intensité »

Y-a-t-il malgré tout un effet Galthié ? Le jeu offert à Aimé-Giral comme au stade Yves du Manoir annonce cette saison une équipe montpelliéraine portée sur un rugby en mouvement. Fabien Galthié et son acolyte des avants Eric Béchu, n’y sont pas pour rien. Avant l’été, l’ancien capitaine des Bleus disait vouloir « aider l’équipe à s’exprimer ». Message reçu : « Il y a plus d’intensité cette année. Le projet de jeu est ambitieux et chacun peut exprimer son talent », se félicite le demi de mêlée Julien Tomas. Un jeu ambitieux incarné par le jeune centre Geoffrey Doumayrou auteur d’un triplé contre le Racing de Chabal… Aujourd’hui sur les bords de l’Hérault, les trois quarts se frottent les mains et quand l’entame est contraire (le Racing mène 13-0 au bout d’un quart d’heure), les têtes restent froides avant de retrouver la vague porteuse (victoire 36-19).
Une adhésion au discours des coaches qui ne fait pas oublier qu’hier Montpellier luttait pour le maintien. « On a lu les titres après le match du Racing et on a vu tout le monde s’enflammer, tempère Fulgence Ouedraogo, le 3e ligne international et cadre du MHR. On reste une petite équipe. Il faut très vite se remettre au travail, pour préparer Toulouse. Pour l’instant c’est un château de carte. » Face à la conquête toulousaine, Galthié l’ancien Columérin va tester la foi de ses hommes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gir3347
Champion du monde
Champion du monde
avatar

Masculin
Nombre de messages : 19112
Age : 69
localisation : Girondin mais Bon-Encontrais de coeur
Date d'inscription : 07/10/2006

MessageSujet: Re: La 4ème journée de Top 14   Mer 1 Sep 2010 - 0:39

Publié le 31/08/2010 11:26 | Jacques Auclert



Top 14. CO: semaine parisienne au menu
rugby top 14





Le staff du CO n'a aucun blessé après la rude épreuve bayonnaise samedi./ Photo DDM.


A peine le temps de souffler, de déguster la victoire face à Bayonne, le Castres Olympique a retroussé les manches, enfilé shorts et crampons pour se remettre au boulot hier. La semaine, y compris dimanche prochain va être copieuse en événements.

Il fallait déjà penser à récupérer des efforts consentis face aux Basques. Certes, quand la victoire est au bout, dans les esprits le match est plus facile à digérer. Pourtant sur le plan physique, la fatigue et les petits traumatismes sont là. Première bonne nouvelle, les entraîneurs ne déploraient aucun gros bobo hier matin.

«On a travaillé le matin en deux groupes, avants d'un côté et trois quarts de l'autre et l'après-midi en collectif, mais toujours avec un regard posé sur le match de mercredi face au Stade Français ».

Calendrier oblige avec un autre match dès dimanche face au Métro Racing à Pierre-Antoine, Laurent Labit avait déjà l'agenda de la semaine en tête: «Repos ce mardi matin, et l'après-midi mise en place avec entraînement du capitaine au Lévezou ».

Le CO s'envolera mercredi matin pour Paris au départ de Toulouse, match à 19 h et retour jeudi matin. Les joueurs effectueront alors la récupération au Lévezou. Vendredi entraînements matin et après-midi. Samedi dans l'après-midi mise en place à Pierre-Antoine, et dimanche match à 15 h, match. L'occasion de rappeler que les locations sont ouvertes au siège du club et sur le site internet du CO. Ce serait quand même bien que Pierre-Antoine soit complet pour recevoir l'un des favoris du championnat cette saison, avec en prime des joueurs très médiatiques.

Quant au groupe castrais qui fait le déplacement à Paris, on y notera des changements importants, par exemple une charnière inédite en l'absence de Mc Intyre et Albouy ainsi que l'entrée de joueurs nouveaux, comme les ex-Bayonnais Pierre Bernard et Vincent Inigo et un ancien en la personne de Mathieu Nicolas.

Le groupe de 26 : Hoeft, Saayman, Forestier, Ducalcon, Coetzée, Kayser, Bonello, Capo Ortega, Kulemin, Murray, Tékori, Caballero, Diarra, Bornman, Masoe, Tillous Borde, Bernard, Baï, Martial, Sanchou, Audrin, Nicolas, Teulet, Denos, Inigo.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Val ovale
Champion d'europe
Champion d'europe
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3009
Age : 52
Date d'inscription : 09/10/2009

MessageSujet: Re: La 4ème journée de Top 14   Mer 1 Sep 2010 - 7:04


Gauchers contrariés


Frou et Barès blessés avant le début de saison, Serge Milhas et David Darricarrère font avec les moyens du bord pour consolider l'axe gauche de la mêlée. Décryptage.



Toderasc, Pani et Leupolu auront fort à faire, ce soir, notamment face à Bruno et Hayman, deux première ligne de niveau international. photo dominique jullian
Partager



Les Anglais ont coutume de dire « No scrum, no win ». Les Français ont repris cette maxime à leur compte : « Pas de mêlée, pas de victoire ». Mais depuis quelques années, il est de plus en plus fréquent de voir une équipe s'imposer alors que son « monstre à 16 pattes » a été plus que chatouillé en mêlée.

Il en fut ainsi de la première journée, quand le pack rochelais, bousculé dans les phases statiques, est néanmoins sorti vainqueur de l'affrontement. Les Castrais, qui avaient bien noté que les deux piliers gauches rochelais (Frou et Barès) étaient blessés, n'en sont toujours pas revenus.


Deux matchs sont passés depuis, et les deux première ligne n'ont toujours pas fait leur retour (celui de Frou ne serait qu'une question de jours). Pour combler ce manque, Serge Milhas a fait appel à Stéphane Clément, Franco Pani, Andreas Bordoy et Laurent Simutoga. Mais faute d'automatismes à gauche, ceux-ci ont seulement pu éviter le pire.

Stéphane Clément, transfuge chez les gauchers un quart d'heure durant face à Castres l'affirme : « Je n'ai pas senti qu'on me marchait dessus, mais j'ai été pénalisé sur ma technique. Je n'arrivais pas à assurer ma liaison. Moi, je suis plus à l'aise avec les deux épaules dans la mêlée : les piliers droits ont plus de force, mais moins de technique. »

L'œil de Marconnet
Alors quoi ? La difficulté de remplacer un gaucher ne serait qu'une question de technique ? Sylvain Marconnet, pilier recordman de sélections en équipe de France (80 capes), pouvant jouer à gauche et à droite, confirme la difficulté de la chose : « Ce sont deux postes très techniques, très spécifiques, même s'ils ont un point commun : faire avancer et consolider la mêlée. À droite, on subit deux poussées simultanées, celles du pilier et du talonneur adverses. Cela nécessite de l'endurance et de la robustesse. On est plus sollicité, car on reste plus longtemps dans la mêlée, avec les deux épaules encastrées. À gauche, en revanche, on est plus chargé de faire souffrir l'adversaire, de le perturber. »

Serge Milhas, quand on évoque le nom du première ligne biarrot, a un léger sourire : « Il est l'un des premiers à avoir eu un troisième appui, le coude. » Mais s'il approuve ce que dit le natif de Givors, l'entraîneur rochelais nuance aussitôt le propos : « Ce n'est pas dur de passer d'un côté à l'autre. Mais on spécialise tellement les piliers qu'ils ne peuvent pas travailler leur polyvalence. »

Selon lui, « un joueur de rugby, et notamment le pilier, c'est une somme de détails qu'il faut assembler. L'expérience est capitale au plus haut niveau. Les Australiens disent que pour maîtriser un geste, il faut le répéter 10 000 fois. Alors pour maîtriser la mêlée, qui rassemble huit joueurs… Il faudrait 3 000 poussées pour être au point. Il faut du temps, c'est ce que certains ont un peu tendance à oublier. »

L'expérience requise
Si les piliers droits ont autant de mal en passant à gauche, c'est donc aussi une question de complicité. Et, de plus, un bon pilier est souvent un pilier expérimenté. « En mêlée, reprend le technicien, on a un problème, c'est son adversaire. Il faut donc essayer de trouver des solutions. Chaque cas est différent. Les jeunes joueurs doivent donc emmagasiner de l'expérience, avant d'avoir beaucoup de solutions… »

Depuis le match face à Bourgoin, l'entraîneur gascon dispose d'une nouvelle solution à gauche, avec l'arrivée de Petrisor Toderasc, qui a joué l'intégralité du match face aux Isérois. Une rencontre où il a souffert : « C'était un peu dur, j'ai pris presque tous les impacts, il faut que je reprenne l'habitude. C'est la seule chose que je n'ai pas faite depuis longtemps [laissé libre par Brive, il a été recruté après quelques semaines de chômage, NDLR]. » Ce soir, il affrontera Carl Hayman. Une belle trajectoire pour l'ancien briviste, sur qui Serge Milhas met gentiment la pression, un grand sourire aux lèvres : « Dis-lui que tu vas le défoncer, Carl Hayman. Mais si tu le dis, il faudra que tu le fasses ! » Alors le Roumain, très gêné et conscient de l'énorme défi que lui lance son coach, s'exécute. « Oui, je vais défoncer Carl Hayman… »


Sud Ouest
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Val ovale
Champion d'europe
Champion d'europe
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3009
Age : 52
Date d'inscription : 09/10/2009

MessageSujet: Re: La 4ème journée de Top 14   Mer 1 Sep 2010 - 7:05


Les Rochelais sont avertis

Les stars varoises n'ont qu'une idée en tête : récupérer les points perdus vendredi dernier, chez eux, face au Racing. Prévenus, les Jaune et Noir ne les laisseront pas faire.



Ligaïri, Mc Gowan et Som devront une nouvelle fois sortir les barbelés, ce soir, s'ils veulent l'emporter face à Toulon. photo dominique jullian


Depuis hier matin, le peuple jaune et noir compte un nouveau membre, Théo Som. Son père sera une nouvelle fois titularisé, ce soir, sur les flancs de la mêlée. S'il est aux anges, Peïo Som n'en reste pas moins concentré au plus haut point, avant d'affronter l'armada toulonnaise. Vaincue chez elle par le Racing vendredi dernier, celle-ci débarque en effet le couteau entre les dents.

Mourad Boudjellal, le président varois, avait promis « la grosse équipe », il a tenu parole. Seul George Smith, apparu quelque peu émoussé après les trois premières journées, devrait être remplaçant. Hayman, Bruno, Fernandez Lobbe seront sur le pré dès le coup d'envoi. De même que Wilkinson, qui sera accompagné, pour mener l'attaque, par l'Argentin Felipe Contepomi. C'est dire si, malgré une météo favorable prévue en soirée, les chandelles devraient pleuvoir à Marcel-Deflandre.

La victoire pour objectif
Peïo Som et les siens sont prévenus. D'ailleurs, s'ils ont plus passé de temps qu'à l'accoutumée en salle de récupération et devant la vidéo pour préparer ce match, les Rochelais ont également travaillé les réceptions de balle, hier soir, lors de la mise en place. Un moindre mal, compte tenu des échéances rapprochées que les clubs du Top 14 doivent affronter cette semaine (trois matchs en neuf jours). « C'est nouveau pour nous, juge le flanker, qui retrouve petit à petit son meilleur niveau, comme il l'a prouvé samedi. C'est compliqué, surtout pour un club comme le nôtre, avec un effectif moins fourni. Mais le staff a clairement défini comme objectif les deux premiers matchs de la série, il faut donc qu'on valide notre victoire acquise face à Bourgoin, de main [ce soir, NDLR]. Notre seule chance, c'est de miser sur notre homogénéité, face à une équipe de stars qui n'est pas encore rodée. »

« Jamais le bon moment »
Par ailleurs, même s'ils ont eu quelques heures de repos en plus (lors de la journée précédente, ils jouaient vendredi soir, contre samedi après-midi pour leurs hôtes), les vedettes varoises seront aussi quelque peu amoindries par la répétition des matchs. Serge Milhas et David Darricarrère, pour préserver leur invincibilité à la maison, ont, à l'instar de Philippe Saint-André, misé sur la reconduction du groupe qui avait battu Bourgoin. En aménageant la préparation : « Lundi, on n'a pu bosser que la stratégie, pour ne pas tirer sur la corde physique et psychologique des joueurs. Après une débauche d'énergie exceptionnelle, la vidéo permet de travailler la stratégie. »

À la question de savoir si c'est le bon moment pour jouer le XV de la Rade, le technicien landais répond dans un sourire : « Ce n'est jamais le bon moment. Cette semaine, les circonstances font qu'ils vont venir pour gagner et pour se rassurer. Ça va être très dur, ils seront là avec les dents qui rayent le parquet. Mais un homme averti en vaut deux. »

Les Rochelais seront donc 30, ce soir, à 19 heures, au moment de montrer aux Toulonnais que leurs 15 joueurs, souvent recrutés à prix d'or, devront durement batailler, ce soir, s'ils veulent récupérer les points perdus à Mayol.


Sud Ouest
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Val ovale
Champion d'europe
Champion d'europe
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3009
Age : 52
Date d'inscription : 09/10/2009

MessageSujet: Re: La 4ème journée de Top 14   Mer 1 Sep 2010 - 7:07

Les anciens pour encadrer les jeunes

Le BO s'en va en Catalogne pour tenter de rattraper le retard pris dans son tableau de marche. Les jeunes joueurs du centre continuent à s'intégrer.



Le jeune demi de mêlée Adrien Ayestran a réussi une bonne rentrée à Agen et marqué un essai. J-L.B.



«On continue notre politique, celle du club, celle du président Serge Blanco, qui est d'intégrer un maximum de jeunes. C'est pour ça que nous allons aligner entre-autres, le jeune Watremez en pilier. Nous n'avons pas pris de joker médical pour Barcella, c'est que l'on compte sur nos jeunes ! ». Un commentaire de Laurent Rodriguez hier, depuis Montauban, où le groupe avait effectué une petite séance en milieu de matinée, avant de partir vers 14 heures à destination de Perpignan.

L'équipe de base du BO qui sera alignée ce soir contre les vice-champions de France catalans connaîtra encore quelques ajustements par rapport à celle qui a débuté face à Agen, pour la deuxième défaite de rang de ce début de championnat maussade. Marcelo Bosch, par exemple, pas vraiment bon à l'arrière face aux Lot-et-garonnais, disparaît du jeu : « quand on n'est pas content de la prestation d'un joueur, on le fait comprendre. Marcelo n'a pas été convaincant, et l'analyse vidéo faite par les entraîneurs l'a démontrée. Mais Marcelo a la classe, il sait qu'il est passé à côté, il l'a accepté. Et c'est un joueur qui revient d'une saison quasiment blanche, il a besoin de temps ».


C'est donc l'Australien Haylett-Petty qui prendra la place de Bosch, et non pas Balshaw, lui aussi rentré à Biarritz hier après-midi, avec le groupe de ceux qui ne sont pas retenus pour le loft Aimé-Giral. Pour l'Anglais, pas très convaincant non plus dans un rôle inhabituel d'ouvreur à Agen, il est l'heure de souffler un peu. À l'ouverture, c'est le jeune Jean-Pascal Barraque, première titularisation en Top 14, qui est entré 17 minutes contre Agen, qui devra justement la tenir, la baraque. Il retrouvera à ses côtés Dimitri Yachvili.

Watremez comme pilier
Alors, une première question se pose : pourquoi tant d'essais à différents postes ? « Oui effectivement, il y a pas mal d'essais, mais c'est toujours dans la même logique d'incorporer un maximum de jeunes joueurs de notre centre de formation », souligne le directeur sportif, qui rétorque : « à la charnière, on va replacer Dimitri Yachvili, un homme d'expérience à côté du jeune Barraque. Et devant, le jeune Yvan Watremez sera associé à un autre « ancien », Benoît August ».

Des jeunes lancés donc à l'assaut du rugby pro pour rendre l'effectif plus fourni en quantité mais aussi en qualité. Du boulot donc : « Il leur faut des matches pour se mettre au niveau du Top 14 ». Oui mais alors, pourquoi ne pas garder Ayestaran, par exemple, auteur d'une très bonne rentrée face à Agen ? « On s'est réellement posé la question, de le conserver dans l'équipe ou non, c'était un choix difficile, mais à Agen, on était privé de Yachvili qui fait là son retour. On a besoin de sa qualité de passe, de sonjeu au pied. » Et Michaël Bond, alors, le centre australien lui aussi bien en place samedi ? « Tout simplement parce qu'il souffre d'une épaule où il a un hématome. On n'a pas insisté ». Ce soir, le BO doit apprendre à gagner avec ses jeunes.


Sud Ouest
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Val ovale
Champion d'europe
Champion d'europe
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3009
Age : 52
Date d'inscription : 09/10/2009

MessageSujet: Re: La 4ème journée de Top 14   Mer 1 Sep 2010 - 7:08

Un nouveau départ pour Rémy Martin

Le 3e ligne bayonnais dit toute son envie.



Rémy Martin : « Je me suis recentré sur mon jeu. » photo p. bernière


C'est le retour du grand blond. Rémy Martin fait de nouveau cette saison, flotter au vent sa chevelure qui le rend reconnaissable entre presque tous au sein du pack bayonnais. De retour parce qu'on ne peut pas dire que la saison dernière, on l'ait franchement vu.

Lui-même le reconnaît. « Je sors d'une saison pas terrible pour moi », dit-il. Avant de se reprendre : « Même médiocre. Il faut que je me rachète. » Quelques mois en deçà de son rendement habituel, miné par une fin d'automne agitée, Rémy Martin a vécu un exercice 2009-2010 qu'il convient de ranger au rayon des saisons à oublier.


C'est sans doute ce qu'il a fait. Depuis la reprise, Martin fait preuve d'une grande application, il a perdu quelques kilos et revient avec une envie décuplée. « J'ai maigri, je suis mieux. J'ai envie de faire une grande saison cette année », prévient-il. Voilà qui plante le décor. Un de ses anciens entraîneurs disait en souriant que Martin est bon une saison sur deux. 2010-2011 est donc chargée de promesses.

L'an dernier, il a subi, comme les autres, les événements qui ont secoué l'Aviron Bayonnais, notamment au moment de « l'affaire » Dourthe. Alors qu'il était capitaine, il avait été dépossédé du brassard au début de l'année. Rien de bien traumatisant pour l'expérimenté flanker. Bien au contraire. « Ça m'a permis de me recentrer sur mon jeu. Et de ne pas m'épuiser à faire des discours, à parler, être un peu devant, un peu derrière. » Du coup, c'est dans le jeu qu'il va s'épuiser.

« C'était dur »
Martin a attaqué les matches amicaux le couteau entre les dents. Tant et si bien que contre les Saracens, lors du deuxième match de préparation, il est touché à l'épaule. Le staff de l'Aviron Bayonnais préfère le mettre au repos plutôt que d'handicaper sa récupération. Une semaine plus tard, contre Agen, il rentre à la 55e minute. Il attendra la semaine dernière, à Castres, pour disputer son premier match entier. « C'était dur, reconnaît le troisième-ligne international. Il faut que je continue à m'accrocher. »

Il jouera même une demi-heure en deuxième ligne. Un peu contraint, toutefois, eu égard aux blessés spécialistes du poste (Flavell, Filipo). « J'ai dit à Christian (Gajan, son entraîneur) qu'il n'y avait pas de problème. En plus, je m'entends bien avec mes piliers. » Ce soir, face à Brive, il ne devrait pas avoir à grimper dans la cage, Rob Linde effectuant son retour.

Brive, justement. Martin s'attend à y souffrir. « Ils ont fait tourner contre Clermont, ils vont être frais. Ils veulent faire un gros coup ici. À nous de répondre présents », estime-t-il. Il faudra, selon lui, « solder la frustration » née de la défaite à Castres. Et au-delà, celle d'une saison précédente qui, à l'écouter, l'a profondément marqué.


Sud Ouest
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Val ovale
Champion d'europe
Champion d'europe
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3009
Age : 52
Date d'inscription : 09/10/2009

MessageSujet: Re: La 4ème journée de Top 14   Mer 1 Sep 2010 - 7:10


« Tous dans le même cas »


L'Aviron Bayonnais doit faire avec un calendrier qui impose une certaine gestion des effectifs .



Sam Gerber sera remplaçant ce soir. photo patrick bernière



« Ça fait beaucoup. Mais on n'a pas le temps de s'ennuyer, c'est bien ». Un chouïa ironique, Thomas Lièvremont, quand il évoque l'enchaînement des trois matches (Castres, Brive ce soir et Bourgoin dimanche).

Pas le temps de s'ennuyer, donc, mais l'Aviron trouve-t-il celui de travailler ? « Nous avons essayé d'anticiper, nous les entraîneurs, pour leur donner un maximum d'information dans un délai très court », ajoute l'entraîneur des avants bayonnais.


Il faut donc faire avec les impératifs d'un calendrier qui ne fait pas plaisir à tout le monde. À Bayonne, on tente toutefois de faire contre mauvaise fortune, bon cœur. « Entre le match de Castres, samedi, et celui de Brive demain (ce soir, NDLR), il n'y a eu qu'un entraînement collectif, la mise en place », poursuit Thomas Lièvremont. Lundi, des séances séparées étaient au programme, arrières d'un côté, avants de l'autre. Pas une excuse pour l'ancien coach de l'US Dax. « C'est un peu court, mais tout le monde est dans le même cas. Il y a de l'équité ».

L'accent a donc été mis sur la récupération, essentiellement chez les trois-quarts qui ont moins tourné que leurs camarades du pack. « Devant, on a un peu de fraîcheur », reconnaît Lièvremont.

Toutefois, la situation va se renouveler pour la fin de semaine et le déplacement en Isère. « Au niveau de l'effectif, le plus compliqué sera le match de Bourgoin, où là on va vraiment se gratter la tête. Mais par rapport aux hommes frais qui ont joué à Castres, et ceux qui se sont reposés, tout cela est logique ». Face à des Brivistes battus samedi à Clermont (33-9) et qui ne viendront pas ce soir pour faciliter l'évacuation des regrets castrais, l'Aviron aura besoin de toutes ses forces vives.


Sud Ouest
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Val ovale
Champion d'europe
Champion d'europe
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3009
Age : 52
Date d'inscription : 09/10/2009

MessageSujet: Re: La 4ème journée de Top 14   Mer 1 Sep 2010 - 7:11

Rencontre du 3e type

Ce soir, les Toulonnais, autoproclamés « extraterrestres », débarquent sur les terres du promu rochelais. Un véritable choc des extrêmes, entre deux clubs que tout oppose.


Officiellement, Toulon et La Rochelle annoncent respectivement 19,05 et 8,31 millions d'euros. Officiellement seulement, car l'Atlantique Stade Rochelais peut, en vérité, compter sur près de 9 millions, en ajoutant l'enveloppe de l'association ASR, propriétaire du club

Soit un budget moitié moins important que celui des visiteurs du soir. Autant dire que, financièrement, c'est un monde qui sépare les deux clubs. Mais la différence n'est pas que dans les chiffres. Car c'est la conception même du rugby qui oppose les dirigeants toulonnais et rochelais.

1 Salaires : le RCT aligne les zéros

Il n'est pas impossible que les cinq plus gros salaires de Toulon couvrent l'essentiel de la masse salariale de La Rochelle. Le joueur le mieux rémunéré au RCT ? Jonny Wilkinson, bien plus cher payé que ce qu'avoue Boudjellal. Son salaire : 400 000 euros par saison… auxquels il faut ajouter 400 000 euros de droits d'image et de garantie sur le merchandising. Additionner les primes et les avantages en nature - villa, billets d'avion - et le montant de la rémunération de l'Anglais situe ses revenus entre 800 000 et 1 million d'euros. Derrière, on trouve l'Argentin Felipe Contepomi (600 000 €) par saison et le pilier néo-zélandais Carl Hayman (500 000 €).

Les plus gros salaires rochelais sont à des années lumières de là. S'il refuse de communiquer des chiffres précis, le président, Vincent Merling, consent tout juste à dire qu'aucun de ses hommes ne touche plus de 10 000 euros. Pas même Seru Rabeni, le Fidjien arrivé en provenance de Leeds à l'intersaison. Pas de quoi, sur le papier, effrayer les comptables du RCT.

2 Joueurs : un collectif face à des stars

Dès sa victoire en finale d'accession, en mai dernier, contre Lyon, La Rochelle a fait le choix de conserver à l'étage supérieur le groupe retenu pour les phases finales de Pro D 2. Sept joueurs sont venus compléter l'effectif, dont une seule vedette internationale, Seru Rabeni. Une solution pragmatique, mais pas seulement.

Car La Rochelle, c'est avant tout un collectif forgé depuis plusieurs saisons par le duo d'entraîneurs Milhas-Darricarrère. Et si des éléments comme Ferrou, Talès, Combezou et autres Faasalele n'ont pas le statut de star, les trois premiers matches ont prouvé qu'ils avaient le niveau pour jouer dans la cour des grands.

Dans le Var, on ne présente plus la qualité de l'effectif mis à la disposition de Philippe Saint-André. « J'aime déplacer des équipes de science-fiction en dehors de Toulon, ça fait plaisir aux gens », explique, sérieusement, Mourad Boudjellal. Aux Wilkinson, Contepomi, Fernandez-Lobbe, Bruno sont venus s'ajouter le Néo-Zélandais Carl Hayman, réputé pour être le meilleur pilier droit du monde, l'ailier anglais Paul Sackey et l'Australien George Smith…

3 Présidents : l'opposition de style

Il y a deux ans, Mourad Boudjellal était arrivé à la Nuit du rugby au Pavillon d'Armenonville à Paris, au volant de sa Ferrari. Et ce n'est pas innocent. À 50 ans, le président du RCT a réussi sa vie, si l'on s'en tient aux critères de Jacques Séguéla. L'enfant pauvre de la ville basse, et du « Petit Chicago » porte une grosse montre de marque, s'amuse à se présenter comme « l'arabe en Ferrari », affirme dépenser 1,5 million d'euros par an et utilise ces signes extérieurs de richesse comme une forme de provocation vis-à-vis d'un milieu pas toujours à l'aise avec l'argent.

De son côté, Vincent Merling est un ancien troisième ligne du Stade Rochelais. À l'image de sa ville, il est discret, peu exubérant, et ne met jamais en avant sa société - les cafés Merling -, fondée bien avant qu'il ne devienne président. Beaucoup moins dispendieux que son homologue, il n'en est pas moins attaché au club, qu'il a dans le cœur. Il est issu de la famille rochelaise, et n'est pas animé du sentiment de revanche qui reste dans un coin de la tête de Boudjellal.

4 Politique : l'homme du sérail et le trublion

Vincent Merling, c'est l'homme du sérail, assez proche de Serge Blanco, et surtout de la frange la plus conservatrice de la Ligue. Selon lui, un club ne doit pas servir les intérêts d'un seul homme et n'a pas vocation à faire du « business capitalistique ». Farouche défenseur d'une association propriétaire du club, il refuse de voir, un jour, un homme providentiel ou une entreprise prendre le contrôle du Stade Rochelais. Ce que certains jugent comme étant une position frileuse, voire peu ambitieuse. S'il ne porte pas le mode de fonctionnement du Toulonnais dans son cœur, il admet toutefois que « chacun a sa vérité. La sienne n'est pas la mienne ».

Depuis son arrivée dans le monde de l'ovalie, Boudjellal aime jouer les trublions. Il faut une certaine audace pour comparer Blanco à « Charles Pasqua, parce qu'après ses dix ans de présidence il a des dossiers sur tout le monde ». Il dénonce régulièrement « les faux-culs » qui s'insurgent contre ses procédés iconoclastes. « Dire qu'il faut du talent et de l'argent pour réussir n'a rien d'infamant », affirme-t-il. L'homme ne manque pas d'ailleurs pas de conseils pour son vis-à-vis du soir : « La Rochelle peut être le Toulon de l'Atlantique. C'est une vraie ville de rugby, mais le club n'a pas encore fait le choix de développer son économie et de profiter à plein du bassin de vie environnant. Mais l'appétit viendra en mangeant, quand ils se maintiendront et qu'ils approcheront des premières places. »

On notera que le rebelle d'hier a commencé à mettre de l'eau dans son vin. Il participe aux travaux de la commission marketing de la Ligue. Mais garde un objectif en tête : « Je veux amener Toulon à dominer le rugby français. »

Sud Ouest
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Val ovale
Champion d'europe
Champion d'europe
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3009
Age : 52
Date d'inscription : 09/10/2009

MessageSujet: Re: La 4ème journée de Top 14   Mer 1 Sep 2010 - 7:12

Le roulement contraint et pensé du BO


À Perpignan ce soir, le BO ne retrouvera pas son centre devenu ouvreur, Damien Traille a été jugé encore un peu trop juste physiquement pour le Top 14, même s'il a disputé une rencontre avec les Espoirs du club vendredi dernier : l'international fera son grand retour dimanche face au Stade Français.

Sans Damien Traille


Chez les Catalans, le BO continuera à faire tourner, d'abord dans sa politique pensée d'intégration des jeunes du centre de formation, puis en réaction aux contraintes liées aux blessures - celles de Traille, donc, mais aussi de Barcella (tendon), Bidabé (nez), Erinle (ischio-jambiers), Bond (épaule) ou encore Johnstone (doigt) - et à certaines contre-performances (Bosch). La rotation est aussi obligatoire dans cette semaine où sont joués trois matches : « On n'occulte pas qu'il faut gagner bien sûr, mais on ne va pas se mettre le feu après deux défaites. La saison est encore longue. On se rend compte qu'il y a de la casse dans toutes les équipes, qu'il y a des résultats en dent de scie un peu partout, comme à Perpignan. On doit gérer notre effectif pour tenir sur la durée et notamment en intégrant des jeunes de notre centre », commente le directeur sportif du BO Laurent Rodriguez.

Ce soir à Perpignan, trois de ces jeunes joueurs, Laurent Tranier (centre), Yvan Watremez (pilier) et Jean-Pacscal Barraque (ouverture), seront titularisés.


Sud Ouest
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Val ovale
Champion d'europe
Champion d'europe
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3009
Age : 52
Date d'inscription : 09/10/2009

MessageSujet: Re: La 4ème journée de Top 14   Mer 1 Sep 2010 - 7:21

Galthié : « On va jouer les meilleurs »

TOP 14. 4e journée. Montpellier - Stade Toulousain, ce soir à 18 heures.



Fabien Galthié : un souffle nouveau pour la jeunesse montpelliéraine./Photo AFP


Fabien Galthié veut rester prudent malgré l'excellent début de saison de son équipe. Entretien avant le choc de ce soir.

A Perpignan, vous avez frappé un grand coup ?

« Cette victoire a fait beaucoup de bien à tout le monde. Mais on a conscience qu'il nous reste encore beaucoup de travail. Ce qui est fait est fait, ce qui arrive démontrera ce que l'équipe de Montpellier est capable de réaliser dans la continuité. Ce serait une erreur de croire que l'on est arrivés, car le chemin est long. »

Une victoire contre Toulouse peut-elle changer la saison de Montpellier ou du moins le regard des autres ?

« Non, parce que quatre jours après, on va à Montferrand, puis on reçoit Castres. ça va très, très vite. On n'est pas à la merci de terribles prédateurs. Je pense que l'on reste fragiles. Chaque match pour nous sera un test grandeur nature. Je ne pense pas que l'on puisse avoir des certitudes après trois journées de championnat ; ni même après vingt-six. »

Contre Toulouse, quelles seront les clés du match ?

« Les mêmes à chaque fois que l'on joue face au champion d'Europe. On ne présente pas ce club. Qu'il vienne avec ses meilleurs joueurs ou pas, Toulouse reste Toulouse. Il faudra essayer d'être à la hauteur. Pour cela, nous devrons évoluer au-dessus de notre niveau. »

Quel regard portez-vous sur les Toulousains ?

« De quelque manière qu'ils arrivent, que ce soit Byron Kelleher, le petit Bézy à la mêlée ou même Nicolas Vergallo qui joue avec les Pumas - je peux les citer les uns après les autres (il se prête d'ailleurs à une revue d'effectif) - ils prouvent à chacune de leurs sorties qu'ils sont les meilleurs. Donc, on va jouer les meilleurs. »

Avant le déplacement à Perpignan, vous expliquiez vous inspirer de l'Usap. Est-ce la même chose de Toulouse ?

« J'aimerais bien… On s'inspire toujours des meilleurs. Et les Toulousains qui sont champions d'Europe en titre sont les meilleurs. Ils sont toujours là. J'ai vécu vingt ans à Toulouse. C'est une équipe que j'ai admirée quand j'étais petit et qui reste admirable. Ce qu'il y a de beau en sport, ce n'est pas d'être les meilleurs, mais de le rester. C'est ce qu'ils arrivent à faire. Il faut les respecter et avoir envie d'être à la hauteur. C'est ce que l'on a su faire à Perpignan, où les joueurs ont été à la hauteur de leurs hôtes. »


La Dépêche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Val ovale
Champion d'europe
Champion d'europe
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3009
Age : 52
Date d'inscription : 09/10/2009

MessageSujet: Re: La 4ème journée de Top 14   Mer 1 Sep 2010 - 7:22


Racing - Clermont sur un air de revanche

le choc. A Colombes. A 20h45 sur Canal +


Le Racing-Métro, pour son premier match à domicile, entend s'offrir le tenant du titre Clermont, dont il conserve un souvenir amer après l'élimination controversée en match de barrages. Clermont a beaucoup compté dans la première saison du Racing en Top 14. D'abord en s'imposant de justesse (30-22) en Auvergne lors du match aller, sorte de prise de conscience par les Racingmen de leur potentiel. Ensuite, en s'inclinant à Colombes lors d'un match retour passionnant, le Racing menant jusqu'à 27 à 0 avant de trembler sans rompre (33-24).

Mais c'est surtout le souvenir du match de barrage d'accession qui pimente la confrontation de mercredi. Face aux Racingmen, qualifiés dès leur première saison dans l'élite, Clermont a longtemps douté avant de l'emporter (21-17) dans des conditions houleuses. Et le directeur sportif francilien Pierre Berbizier avait tiré à boulets rouges sur l'arbitrage, qu'il jugeait responsable de la défaite, en chargeant au passage le président de la Ligue nationale de rugby, Pierre-Yves Revol. Lundi, Berbizier, en écartant toute notion de revanche, n'a pas pu s'empêcher d'adresser une pique à ses adversaires, qu'il retrouvera également en Coupe d'Europe cette saison. « La revanche est plutôt du côté de Montferrand qui, dans leur for intérieur, savent qu'ils ont perdu ce match-là. Ils vont vouloir prouver qu'ils ont envie de le gagner », a-t-il déclaré.


La Dépêche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Val ovale
Champion d'europe
Champion d'europe
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3009
Age : 52
Date d'inscription : 09/10/2009

MessageSujet: Re: La 4ème journée de Top 14   Mer 1 Sep 2010 - 7:24

Le Stade, Castres et Agen prennent l'extérieur

les matchs. Les trois clubs régionaux en danger.



Cela ne sent pas le bonus offensif mais ce serait tout bonus si le Stade Toulousain, Castres et Agen parvenaient à décrocher un premier succès à l'extérieur ; les trois clubs ayant jusque-là échoué (une fois pour le CO et le Stade, deux fois pour le SUA).

Stade : freiner l'euphorie montpelliéraine

Pour une surprise, c'est une surprise. Battre successivement le Racing et Perpignan place Montpellier parmi les outsiders de ce championnat. Une équipe qui sent la fraîcheur et qui prend confiance. Un succès contre le Stade Toulousain la ferait assurément grandir encore plus. Mais les Toulousains ont toujours une petite revanche à prendre. Face au Stade français, il fallait gommer la défaite à Béziers. Et face à Montpellier, il faudra faire oublier la première mi-temps du Stadium.

Pour ce déplacement, le staff toulousain relance Yannick Nyanga mais également Jean-Baptiste Poux, Romain Millo-Chlusky, Grégory Lamboley (au couloir) laissés au repos contre Paris. David Skrela toujours blessé, Nicolas Bézy a l'opportunité de confirmer.

Castres : un Paris avant

l'autre

Semaine totalement parisienne pour les Castrais avec un déplacement au Stade Français avant la réception du Racing. Il va de soi qu'il faudra faire au moins un sur deux. La meilleure façon de préparer le second étant d'avoir un comportement exemplaire lors du premier…

Agen : calendrier oblige…

A leur tour, les Agenais font tourner leur effectif. Une obligation compte tenu du calendrier. L'occasion de montrer que l'effectif est large et que l'opération maintien ne se déroulera pas sans un effectif… large. Il y a quand même un coup à faire à Bourgoin…


La Dépêche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Val ovale
Champion d'europe
Champion d'europe
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3009
Age : 52
Date d'inscription : 09/10/2009

MessageSujet: Re: La 4ème journée de Top 14   Mer 1 Sep 2010 - 7:28

La 4e journée en questions


Une journée de championnat en semaine vous amène à vous poser des questions. Comment vont se comporter les joueurs pour leur deuxième match en 5 jours ? Bourgoin va-t-il remporter sa première rencontre de la saison ? Montpellier peut-il battre un troisième gros ? Voici quelques éléments de réponse.


Comment vont se comporter les joueurs pour leur deuxième match en 5 jours ?

C'est la grande inconnue de cette quatrième journée de championnat. Les entraîneurs doivent composer avec un calendrier démentiel ainsi que les fortes chaleurs du moment. Ils tendent donc tous à faire tourner leur effectif, privilégiant la récupération et la fraîcheur des joueurs. Certaines grosses équipes (Toulon, Perpignan), déjà dans la difficulté, ne peuvent se passer de leurs stars. Mais avec cette accumulation de rencontres (trois oppositions en huit jours), les hommes alignés ce mercredi pourraient manquer d'énergie en seconde période. La solution ? Du coaching et des remplacements en début de seconde période.

Bourgoin va-t-il remporter sa première rencontre de la saison ?

Trois matchs, trois défaites, quatre-vingt huit points encaissés, zéro unité au compteur. Le bilan provisoire de Bourgoin est catastrophique. Les Berjalliens ont perdu samedi dernier un match important à La Rochelle, face à un concurrent direct pour le maintien. Ils en retrouvent mercredi un nouveau avec Agen. La défaite est interdite pour les hommes de Xavier Péméja, au risque de ne pas se relever d'une telle série. Bourgoin est déjà dans le dur en ce début de Top 14 et doit absolument réagir face aux Agenais qui, avec une seule victoire, sont également dans l'obligation de ramener au moins un point. En résumé, c'est un match couperet.

Est-ce que La Rochelle peut enchaîner une troisième victoire face à Toulon ?

Personne ne s'attendait à voir La Rochelle si haut dans le classement (septième avec huit points). Avec deux victoires en trois rencontres, dont une probante contre Castres, les Rochellais étonnent et détonnent. Les coéquipiers de Benjamin Ferrou, excellent en ce début de saison, n'ont peur de personne. La preuve, ils veulent faire tomber l'ogre toulonnais et sa cohorte de stars. Pour réussir ce pari, le promu devra s'appuyer sur sa générosité habituelle et ses qualités de combat. On en salive d'avance.

Comment va réagir Perpignan après ses deux revers consécutifs ?

Deux ans que Perpignan n'avait pas perdu une rencontre à Aimé-Giral. C'est dire si les Catalans ne sont pas au top de leur forme en ce début de championnat. Les Perpignanais viennent d'enchaîner une deuxième défaite de suite. Plus que les revers, Perpignan inquiète par son jeu apathique et son effectif décimé. Les blessés sont légions et les solutions rares. Mais Perpignan possède de l'orgueil et doit le démontrer ce mercredi pour la réception de Biarritz. Jacques Brunel pourra compter sur le retour des internationaux Guirado, Mermoz et Mas.

Montpellier peut-il battre un troisième "gros" cette saison ?

Racing-Metro, Perpignan et maintenant Toulouse ? Montpellier s'apprête à jouer un troisième gros de ce championnat d'affilée avec de réelles ambitions. Car le club de Fabien Galthié a montré de bonnes choses lors de ses dernières rencontres. Les Montpelliérains ont retrouvé une défense digne du Top 14. Ajoutez à cela des remplaçants au niveau et des lancements de jeu bien rodés, vous vous retrouvez cinquièmes du championnat avec l'étiquette d'une équipe joueuse et dangereuse. Mais Montpellier reçoit le leader mercredi. Une autre histoire, une autre affaire et un autre match.

Quel sera le visage du Racing-Metro pour son premier match à domicile contre Clermont ?

Le Racing-Metro joue enfin son premier match à Colombes, dans son stade Yves-du-Manoir, au bout de quatre journées de championnat. Un retour à la maison dans le costume d'équipe à battre tant les joueurs de Pierre Berbizier ont été performants à l'extérieur, exception faîte du déplacement à Montpellier. Les supporters du club francillien s'attendent à voir un grand match de leur équipe, conséquence du gros recrutement de cet été. Ils verront les premiers pas de Juan Martin Hernandez, Benjamin Fall ou encore de Nicolas Durand dans leur enceinte.

Rugbyrama
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rivière
Champion du monde
Champion du monde
avatar

Masculin
Nombre de messages : 13820
Age : 68
localisation : Aulnay sous bois
Date d'inscription : 03/12/2008

MessageSujet: Re: La 4ème journée de Top 14   Mer 1 Sep 2010 - 8:50

Merci Val pour toutes les infos
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gir3347
Champion du monde
Champion du monde
avatar

Masculin
Nombre de messages : 19112
Age : 69
localisation : Girondin mais Bon-Encontrais de coeur
Date d'inscription : 07/10/2006

MessageSujet: Re: La 4ème journée de Top 14   Mer 1 Sep 2010 - 11:13

Toulouse : Le XV pour Montpellier

Rédaction Rugby365.fr - mercredi 01 septembre 2010 - 09h31


L'encadrement toulousain a communiqué le XV de départ pour affronter Montpellier ce mercredi (18h). Le troisième ligne Yannick Nyanga, écarté des terrains depuis dix mois, fait son grand retour. La charnière sera composée de Bezy et Kelleher.
Le XV toulousain : Poitrenaud - Heymans, Fritz, Jauzion, Delasau - (o) Bezy, (m) Kelleher - Nicolas, Lamboley, Nyanga - Millo-Chluski, Albacete - Lecouls, Lacombe, Poux.

Remplaçants : Doussain, Servat, Montes, Human, Dusautoir, Bouilhou, Clerc, Médart.

JFP (Rédaction Sport365.fr)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gir3347
Champion du monde
Champion du monde
avatar

Masculin
Nombre de messages : 19112
Age : 69
localisation : Girondin mais Bon-Encontrais de coeur
Date d'inscription : 07/10/2006

MessageSujet: Re: La 4ème journée de Top 14   Mer 1 Sep 2010 - 11:22

Top 14 - MHR : Onze changements


Eurosport | mer 1 sept, 11h 47


Le staff de Montpellier a réalisé de nombreux changements pour le match de ce mercredi. Le MHR peut compter sur le retour de ses internationaux pour la réception du Stade Toulousain à l'occasion de la quatrième journée de championnat.

L'équipe de départ : Alcalde ; Nagusa, Doumayrou, Fernandez, Bustos Moyano ; (o) Trinh-Duc, (m) Tomas ; Gorgodze, Matadigo, Ouedraogo (cap.) ; Fakate, Hancke ; Thiart, Ladhuie, Chobet.

Remplaçants : Rofes, Petit, De Marco, Bost, Paillaugue, Mirande, Berard, Jgenti.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Val ovale
Champion d'europe
Champion d'europe
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3009
Age : 52
Date d'inscription : 09/10/2009

MessageSujet: Re: La 4ème journée de Top 14   Mer 1 Sep 2010 - 11:24

RCT : Contepomi au centre

Pour la rencontre face au promu rochelais, les entraîneurs toulonnais ont effectué cinq changements. Après les deux déconvenues à domicile, le RCT a besoin de gagner ce match pour se rassurer.

L'équipe de départ : Lamont ; Sackey, Contepomi, Messina, Wulf ; (o) Wilkinson, (m) Mignoni ; El Abd, Fernandez-Lobbe, Van Niekerk (cap.) ; Senekal, Suta ; Hayman, Bruno, Emmanuelli.

Remplaçants : Taumoepeau, Basteres, Kubriashvili, Merabet, Chesney, Missoup, Smith, Cibray, Lovobalavu, Brana, Lapeyre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Val ovale
Champion d'europe
Champion d'europe
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3009
Age : 52
Date d'inscription : 09/10/2009

MessageSujet: Re: La 4ème journée de Top 14   Mer 1 Sep 2010 - 11:24

Val ovale a écrit:
MHR. Première pour Bost

Eric Béchu et Fabien Galthié ont révélé le XV de départ qui affrontera Toulouse, mercredi au stade Yves du Manoir (18 heures). A noter le retour de Fabien Rofes et la première apparition de Vassili Bost à domicile. François Trinh-Duc et Fulgence Ouedraogo, remplaçants face à Perpignan (6-16), reprennent leur place de titulaire.


Le XV de départ du MHR : Alcalde - Nagusa, G.Doumayrou, Fernandez, Bustos Moyano - (o) Trinh-Duc (m) J.Tomas -Gorgodze, Matadigo, Ouedraogo (cap) - Fakate, Hancke - Thiart, Ladhuie, Chobet

Remplaçants : Rofes, Petit,De Marco, Bost, Paillaugue, Mirande, Berard, Jgenti
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Val ovale
Champion d'europe
Champion d'europe
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3009
Age : 52
Date d'inscription : 09/10/2009

MessageSujet: Re: La 4ème journée de Top 14   Mer 1 Sep 2010 - 11:27

Skrela : « Je reconnais la patte Galthié »


Montpellier (5e) reçoit le leader du Stade Toulousain à 18 heures ce mercredi pour l'un des chocs de cette 4ème journée du Top 14. La formation héraultaise est l'équipe en forme du moment. L'ex-Parisien, David Skrela, aujourd'hui au Stade Toulousain, y voit là "l'effet Fabien Galthié", le nouveau coach de Montpellier et ancien du Stade Français : « Je reconnais la patte de Fabien (Galthié) dans ce qu’ils mettent en place et dans le jeu qu’ils proposent, explique le demi d’ouverture Rouge et Noir. Il y a des placements, des positions, des lancements de jeu que je connais, qu’on mettait en place à Paris, et qui marchait plutôt pas mal. Il essaye de les remettre en place (à Montpellier) et avec les joueurs de qualité qu’il a, ça marche plutôt bien. C’est effet une équipe qui démarre fort. » Après une première défaite à Biarritz (30-22), Montpellier s’est en effet imposé face au Racing Métro 92 (36-19) et à Perpignan (6-16).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Val ovale
Champion d'europe
Champion d'europe
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3009
Age : 52
Date d'inscription : 09/10/2009

MessageSujet: Re: La 4ème journée de Top 14   Mer 1 Sep 2010 - 11:28

Berbizier : « La revanche est du côté de Montferrand »


Racing-Métro 92 - Clermont : un match particulier…

La saison passée, les Auvergnats avaient battus sur le fil les Franciliens en match de d’accession pour les demi-finales. Une défaite injuste selon Pierre Berbizier. Mais pour l’entraîneur du Racing, son équipe n’a aucune revanche à prendre. « La revanche est plutôt du côté des joueurs de Montferrand, qui dans leur fort intérieur savent qu’ils ont perdu ce match, explique Berbizier. Ils vont donc vouloir prouver qu’ils méritaient bien de le gagner. Sur ces trois dernières années, cette équipe méritait le titre de champion. Ayons donc une attitude positive en nous concentrant sur le présent, car on affronte aujourd’hui le champion en titre et déjà un des leaders de ce Top 14. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Val ovale
Champion d'europe
Champion d'europe
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3009
Age : 52
Date d'inscription : 09/10/2009

MessageSujet: Re: La 4ème journée de Top 14   Mer 1 Sep 2010 - 11:30

Trinh-Duc : «Je me régale»

Vainqueur surprise du Racing-Métro puis de Perpignan à Aimé-Giral, Montpellier retrouve le Stade Toulousain mercredi (18 heures). Métamorphosé par l'arrivée de Fabien Galthié et Eric Béchu, le MHR de François Trinh-Duc ne fait plus de complexe d'infériorité.


«François Trinh-Duc, comment expliquez-vous vos deux succès sur le Racing et l'USAP ?
On ne se pose plus de questions. Quand j'ai vu à Perpignan, face au vent, que l'on tenait le score, on s'est dit qu'il y avait un truc à faire. Après, il n'y a pas de stars à Montpellier mais un groupe homogène. On n'a plus envie de lâcher les matches, notamment à l'extérieur où l'on ne doit plus décrocher. Au niveau des points de bonus défensif, on était à la ramasse. Et puis, c'est vrai qu'on a fait une bonne intersaison.

«L'arrivée de Fabien Galthié et Eric Béchu nous a permis d'élever nos ambitions de jeu. C'est pas pour me déplaire. Je me régale avec ce projet»

Est-ce que cela signifie que Montpeller en a fini avec les désillusions ?

On n'est pas déçu des saisons précédentes. Face aux grosses écuries, on a toujours plus ou moins répondu présent. Mais ça n'a jamais été facile avec un effectif restreint comme le nôtre. Mais c'est vrai que l'arrivée des nouveaux entraîneurs (Fabien Galthié et Eric Béchu, ndlr) nous a permis d'élever nos ambitions de jeu. C'est pas pour me déplaire. Je me régale avec ce projet.

Quelle est justement votre relation avec Fabien Galthié ?

On échange par rapport aux ressentis des matches, aux critiques. Son approche m'aide beaucoup. C'est toujours plaisant d'avoir un entraîneur aussi minutieux et porté sur le soucis des détails. A Paris, il était plus gueulard (sourire). Avec nous, il l'est moins, il nous fait passer des messages clairs. Les jeunes sont notamment très à l'écoute. Ça nous fait du bien. On en avait besoin pour grandir.

On va voir un nouveau François Trinh-Duc cette saison ?

J'ai encore une marge de progression. Je dois continuer à bosser pour surtout m'améliorer dans la gestion d'un match et dans mon rôle de numéro 10. Je commence à pas mal ressentir les choses mais les conseils de Fabien m'aident fortement.

Quelles sont vos intentions face au Stade Toulousain ?

On vise d'imposer notre jeu comme on a su le faire face au Racing-Métro. Même si la conquête toulousaine est l'une des meilleures d'Europe, on veut les contrer. Il faut les jouer et ne pas faire un complexe d'infériorité comme les années précédentes. A nous d'arriver à enchaîner les temps de jeu face à une aussi belle défense. On doit arriver à s'imposer dans les rucks pour laisser nos trois-quarts s'exprimer.


Montpellier a donc de sérieuses ambitions...

On a envie de rester invaincu à Yves-du-Manoir. C'est une priorité cette année. Il n'y a pas beaucoup de gros qui sont venus s'imposer chez nous la saison passée. Et il n'est pas question de regarder les Toulousains jouer. Sinon, on se dirige vers une piquette. On sait de quoi on est capable...»


L'Equipe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CISCO83
Champion d'europe
Champion d'europe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3606
Age : 48
localisation : TOULON
Date d'inscription : 16/12/2007

MessageSujet: Re: La 4ème journée de Top 14   Mer 1 Sep 2010 - 11:41

Val ovale a écrit:
RCT : Contepomi au centre

Pour la rencontre face au promu rochelais, les entraîneurs toulonnais ont effectué cinq changements. Après les deux déconvenues à domicile, le RCT a besoin de gagner ce match pour se rassurer.

L'équipe de départ : Lamont ; Sackey, Contepomi, Messina, Wulf ; (o) Wilkinson, (m) Mignoni ; El Abd, Fernandez-Lobbe, Van Niekerk (cap.) ; Senekal, Suta ; Hayman, Bruno, Emmanuelli.

Remplaçants : Taumoepeau, Basteres, Kubriashvili, Merabet, Chesney, Missoup, Smith, Cibray, Lovobalavu, Brana, Lapeyre.

Tu permets val que j'apporte une ch'tite précision Wink

La compo de l'équipe est la bonne mais les remplaçants il y en a un peu trop Mr.Red Il y en a 3 qui vont sauter
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Val ovale
Champion d'europe
Champion d'europe
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3009
Age : 52
Date d'inscription : 09/10/2009

MessageSujet: Re: La 4ème journée de Top 14   Mer 1 Sep 2010 - 12:21

Laughing Vous avez une drôle de façon de les traiter Wink
Cisco
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gir3347
Champion du monde
Champion du monde
avatar

Masculin
Nombre de messages : 19112
Age : 69
localisation : Girondin mais Bon-Encontrais de coeur
Date d'inscription : 07/10/2006

MessageSujet: Re: La 4ème journée de Top 14   Mer 1 Sep 2010 - 13:23

Top 14 - Brive jouera en noir

Eurosport | mer 1 sept, 14h 30


Pour la quatrième journée de Top 14, Brive se déplace à Bayonne. Pour cette occasion, les joueurs du CABCL évolueront tout en noir. En effet, ils porteront le maillot noir OTAGO, le short noir et les chaussettes noires. Ce sera la première fois de la saison
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DA VINCI CODE
Champion d'europe
Champion d'europe
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3285
Age : 53
localisation : prés d'Agen
Date d'inscription : 27/08/2005

MessageSujet: Re: La 4ème journée de Top 14   Mer 1 Sep 2010 - 13:51

gir3347 a écrit:
Top 14 - Brive jouera en noir

Eurosport | mer 1 sept, 14h 30


Pour la quatrième journée de Top 14, Brive se déplace à Bayonne. Pour cette occasion, les joueurs du CABCL évolueront tout en noir. En effet, ils porteront le maillot noir OTAGO, le short noir et les chaussettes noires. Ce sera la première fois de la saison

Ils sont en deuil du petit bonhomme en mousse ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La 4ème journée de Top 14   

Revenir en haut Aller en bas
 
La 4ème journée de Top 14
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» La 4ème journée de Top 14
» 4ème Journée
» 4ème journée de Pro D2 (Live)
» BOPB - MONTPELLIER (4ème journée)
» 4ème journée du Top 14

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum LE SUA VAINCRA :: Archives (2010-2011) :: Saison 2010-2011-
Sauter vers: