Forum LE SUA VAINCRA

Espace Rugby
 
Le sua-vaincraAccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexionLe sua-vaincra

Partagez
 

 Réactions sur la 2ème journée de Pro D2

Aller en bas 
AuteurMessage
gir3347
Champion du monde
Champion du monde
gir3347

Masculin
Nombre de messages : 19112
Age : 71
localisation : Girondin mais Bon-Encontrais de coeur
Date d'inscription : 07/10/2006

Réactions sur la 2ème journée de Pro D2 Empty
MessageSujet: Réactions sur la 2ème journée de Pro D2   Réactions sur la 2ème journée de Pro D2 Default12Sam 4 Sep 2010 - 20:24

Pro D2 : 2e Journée

Colomiers 16 - 12 Stade Montois
Pau 22 - 16 Auch
Bordeaux-Bègles 22 - 15 Aurillac
Carcassonne 19 - 21 LOU
Aix-en-Provence 18 - 11 Narbonne
Tarbes 25 - 19 Grenoble
Saint-Etienne 7 - 47 Oyonnax


Demain -
Dax - Albi 15h
Revenir en haut Aller en bas
gir3347
Champion du monde
Champion du monde
gir3347

Masculin
Nombre de messages : 19112
Age : 71
localisation : Girondin mais Bon-Encontrais de coeur
Date d'inscription : 07/10/2006

Réactions sur la 2ème journée de Pro D2 Empty
MessageSujet: Re: Réactions sur la 2ème journée de Pro D2   Réactions sur la 2ème journée de Pro D2 Default12Sam 4 Sep 2010 - 20:30

Rugby - Pro D2 - 04/09/10 - rugbyrama 18h09 - mis à jour 20h41



Les favoris au rendez-vous




Réactions sur la 2ème journée de Pro D2 Oyonna10

Pau, qui a vaincu Auch, Oyonnax, auteur d'une démonstration à Saint-Etienne, et Lyon, qui est allé gagner à Carcassonne, ont assumé leur statut de favoris à l'occasion de la deuxième journée. Mais les matchs ont été serrés : six des sept vaincus ont pris le point de bonus défensif.


Saint-Etienne / Oyonnax : 7-47

Quelle démonstration d’Oyonnax ! Si certains doutaient du potentiel des hommes de Christophe Urios cette saison après leur défaite inaugurale à Pau, ils peuvent être rassurés… Certes, les Stéphanois ne s’avancent pas comme un des poids lourds du Pro D2 mais tout de même, les joueurs de l’Ain ont offert un véritable festival offensif, avec sept essais à la clé, synonymes de bonus offensif. Dominateurs dans tous les compartiments du jeu, les Oyonnaxiens ont impressionné. De leur côté, les Foréziens ont eu le mérite de ne jamais abdiquer mais peuvent à présent mesurer l’ampleur de la tâche à accomplir pour espérer se maintenir dans l’antichambre de l’élite.

Bordeaux / Aurillac : 22-15

Après leur défaite à domicile contre Colomiers (15-20) lors du premier match de la saison, les joueurs de l'UBB avaient beaucoup à se faire pardonner. Ils ont finalement réagi en s'imposant 22-15 face à des Aurillacois accrocheurs, qui ramènent un point de bonus défensif mérité. Les Bordelais n'ont donc pas eu la partie et ils étaient tenus en échec à la mi-temps (9-9). Un essai de Lilo dès le retour des vestiaires (41e) les a libérés puis les buteurs Frazer et Lopez leur ont permis de conserver leur avance. Aurillac, qui avait assommé Dax (36-13) le week-end dernier, confirme son bon début de saison.

Tarbes / Grenoble : 25-19

La saison commence mal pour les Grenoblois. Vaincus à Lesdiguières par Mont-de-Marsan lors de la première journée, ils se trouvaient dans l'obligation de l'emporter à Tarbes pour se rattraper sur le plan comptable. Mais ils n'ont pas su ramener plus que le bonus défensif de leur voyage dans les Pyrénées. Ils menaient bien 16-15 à la 61e après un essai de Maréchal, mais les Tarbais, qui avaient besoin de points après leur défaite inaugurale à Narbonne (29-34), ont su réagir avec une essai de Lacrampe cinq minutes plus tard. A partir de ce moment, les locaux n'ont plus lâché le morceau et profité de l'indiscipline adverse (jaune pour Driollet, 25e, et Human, 67e). Et empoché une précieuse victoire. Pas sûr que le point de bonus défensif console grand monde dans les rangs isérois.

Pau / Auch : 22-16

A l'heure de jeu, les Palois étaient tenus en échec 16-16. Il faut dire que les Auscitains étaient venus avec des intentions. Ces derniers devaient en effet se rattraper après leur surprenant revers à domicile contre le promu carcassonnais (25-26) le week-end dernier. Les Gersois ont donc entamé la rencontre tambours battants, menant 6-0 dès la 8e minute de jeu. Mais les Béarnais ont su réagir, grâce à un essai de Nawerecagi à la 11e d'abord, puis à la botte de Descons. Finalement, c'est Darbo qui a définitivement fait la différence après son entrée en jeu. Il a inscrit deux pénalités (65e, 80e) pour mener la Section vers sa deuxième victoire en deux matchs. Le FCAG, qui ramène le point de bonus défensif, s'est quelque peu rassuré mais peut regretter son indiscipline en fin de rencontre.

Carcassonne / Lyon : 19-21

Un véritable duel de buteurs entre le Montalbanais Cédric Rosalen et le Lyonnais Pierre-Yves Montagnat. Et à ce petit jeu-là, c’est le Rhodanien qui est sorti vainqueur et a permis à son équipe de réaliser une excellente opération. Auteur des 21 points de son équipe, dont douze après la pause, il a ainsi montré la voie à suivre à un Lou qui enchaîne un deuxième succès de rang et consolide son statut de grand favori du Pro D2. Les Audois peuvent toutefois avoir des regrets puisqu’ils ont marqué le seul essai du match par l’intermédiaire de Le Bourhis et ont mené jusqu’à 16-6 (36e) avant de s’effondrer dans le second acte. Maigre consolation, avec ce bonus défensif décroché contre un ténor du championnat, le promu a prouvé qu’il faudrait compter sur lui cette saison.

Colomiers / Mont-de-Marsan : 16-12

Et si Colomiers était la très bonne surprise du Pro D2 cette année ? En effet, après deux exercices passés à se battre pour le maintien, les Haut-Garonnais viennent d’engranger leur deuxième victoire en deux journées. D’abord un succès sur le terrain de Bordeaux-Bègles la semaine dernière et ce samedi, ils ont pris le dessus sur le Stade montois. Il faut dire que les Columérins n’ont jamais été menés au score dans cette rencontre et ont inscrit le seul essai du match (un essai collectif) à la 34e minute. Leur buteur Couzier s’est contenté d’effectuer le reste du travail. Les Landais repartent avec un précieux bonus défensif grâce aux coups de pied d’Arrayet et Bats, auteurs de six points chacun.

Aix-en-Provence / Narbonne : 18-11

A l’instar de Carcassonne, les Aixois ont démontré qu’ils pouvaient joué les trouble-fêtes dans ce championnat. Honorablement battus à Lyon le week-end passé, ils ont cette fois su s’imposer devant Narbonne, sérieux candidat aux phases finales cette saison. Bien que cueillis à froid par une pénalité de Ruiz dès la 3e minute, les Provençaux ont vite réagi et ont fait la différence grâce à la botte de Lescalmel (15 points) et de De Beer (3 points). En face, les Audois n’ont pu faire mieux que l’obtention du bonus défensif, malgré l’essai de Tawaqe à la 26e minute. Les Narbonnais payent ainsi un deuxième acte au cours duquel ils n’ont pas inscrit le moindre point.

Rugbyrama - E.D. et J. Fa.



Dernière édition par gir3347 le Sam 4 Sep 2010 - 23:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Val ovale
Champion d'europe
Champion d'europe
Val ovale

Féminin
Nombre de messages : 3009
Age : 54
Date d'inscription : 09/10/2009

Réactions sur la 2ème journée de Pro D2 Empty
MessageSujet: Re: Réactions sur la 2ème journée de Pro D2   Réactions sur la 2ème journée de Pro D2 Default12Sam 4 Sep 2010 - 20:55

Le Lou et Oyonnax gagnants à l'extérieur.
On va retrouver les mêmes en bout de course...
Revenir en haut Aller en bas
ripsua
Champion du monde
Champion du monde
ripsua

Masculin
Nombre de messages : 12769
Age : 44
localisation : 47220
Date d'inscription : 30/01/2007

Réactions sur la 2ème journée de Pro D2 Empty
MessageSujet: Re: Réactions sur la 2ème journée de Pro D2   Réactions sur la 2ème journée de Pro D2 Default12Dim 5 Sep 2010 - 7:33

Je suis aller voir Sain etinne - Oyo à Geoffroy guichard et j'ai vu un promu qui se degonfle pas qui est certaine trop limter pour la Pro Dé mais qui envoi du jeu d'ailleur en milieu de premiere mi -temps les Oyonnaxiens on du se faire peur.

On parle souvent du Danger qu'aurait Bourgoin si Lyon montait, hier vu le nombre de spectateurs à sainté, c'est une ville ou la passion du rugby sommeil et un quatrieme club apres grenoble peut venir jouer les troubles fête.
Revenir en haut Aller en bas
Val ovale
Champion d'europe
Champion d'europe
Val ovale

Féminin
Nombre de messages : 3009
Age : 54
Date d'inscription : 09/10/2009

Réactions sur la 2ème journée de Pro D2 Empty
MessageSujet: Re: Réactions sur la 2ème journée de Pro D2   Réactions sur la 2ème journée de Pro D2 Default12Dim 5 Sep 2010 - 8:11

Cette fois, ils sont lancés

Encore trop généreux, mais dominateurs dans le combat et plus propres qu'il y a une semaine, les Girondins ont remporté logiquement un premier succès.


Ce n'est qu'un succès à domicile mais, pour cette Union 2010-1011 en construction, c'est beaucoup plus que cela. Pour s'en convaincre, il suffisait d'écouter le manageur Marc Delpoux, tendu comme un arc, hurler à Laurent Ferrères d'expédier un renvoi aux 22 « au-dessus des tribunes » à la 78e minute. Ou de regarder trente bras se lever dans un même mouvement au coup de sifflet final. Hier, face à des Aurillacois solides à défaut d'être entreprenants, les Girondins ont ouvert leur compteur.

La bévue contre Colomiers il y a une semaine (15-20) n'est pas effacée, elle ne le sera d'ailleurs jamais. Mais, si tout est loin d'être réglé, Matthew Clarkin, sorti au bout du rouleau et ses coéquipiers se sont en partie rassurés. « Il y a la satisfaction de la victoire, mais plus que cela », glissait le patron sportif.


Car l'Union a prouvé quelque chose là où, après les matches amicaux et la première journée, se trouvait un point d'interrogation pour tous les observateurs. En tenant tête, et même plus, dans le combat et les impacts, en avançant devant à l'image d'un Avei (indéniablement une très bonne pioche) intenable. Et, aussi, en progressant sur les fondamentaux : la touche (notamment le contre) et la mêlée, après avoir laissé croire à un calvaire sur les trois premiers impacts, a corrigé le tir, renforcée après la pause par l'entrée du massif Jaulhac. « Aurillac est rentré dans le match en nous agressant dans le bon sens du terme, et en croyant, comme c'était le cas de beaucoup de monde sans doute, que cela suffisait, constatait Marc Delpoux. On avait sans doute effectivement été insuffisant contre Colomiers dans ce secteur, mais là, on a répondu. »

Grosse frayeur

Beaucoup plus propre dans le jeu au pied avec l'expérience de Ferrères, et surtout plus appliqué dans la conservation avec un déchet cette fois très faible, l'Union a donc logiquement pris les devants, poussant régulièrement son adversaire à la faute et jouant même 10 minutes à 15 contre 14 après un deuxième arrêt-buffet consécutif de Balainadogo sur Ferrères qui n'avait plus le ballon (9-3, 19e).

Mais, si elle n'a pas réussi à creuser plus vite l'écart, elle le doit une nouvelle fois surtout à elle-même : après les 20 points offerts à Colomiers, il y a eu les 6 donnés à Aurillac. D'abord lorsque Jagr, voulant relancer vite un « marque » commettait un en-avant dans ses 22 mètres (9-6) puisque quand Bernard contestait une décision arbitrale (9-9).

Cela aurait même pu être pire (trop de temps avant un lancer en touche, Adams trop pressé à la sortie d'une mêlée adverse) si Petitjean n'avait pas perdu la mire (5 sur 8 au final) au même moment que son homologue Fraser (4/7).

Aurillac était ainsi tout heureux de tourner à égalité à la pause après avoir passé une mi-temps à défendre. Et la domination locale allait en fait être concrétisée sur « une action bidon » dixit Marc Delpoux. Chalmers grattait d'abord un ballon dans un ruck au bord de la touche. Une traversée latérale du terrain plus tard, Lilo en bout de ligne tapait à suivre sur lui-même : Roussarie, bien en avance, se couchait sur le ballon pressé par le Tongien… et le relâchait. Une offrande de son ex-coéquipier pour le meilleur marqueur d'essais de l'Union de l'an passé (16-9).

Deux déplacements

Cherchant à faire vivre le ballon, « mais avec la volonté de faire des choses plus simples que la semaine dernière » (Laurent Ferrères), la formation bordelo-béglaise, par ailleurs très solide en défense, s'est créé peu d'occasions. Mais Lilo, stoppé à un mètre de la ligne par Maya (19e) ou Jagr, découpé par Ratu sans ballon alors qu'il filait ver l'en-but derrière son petit coup de pied (37e), auraient pu concrétiser deux mouvements aboutis. Et Adams, qui prouve de sortie en sortie qu'il correspond au niveau attendu malgré quelques scories, péchait par excès de gourmandise alors qu'un énorme surnombre l'appelait (50e). L'Union réussissait également à gérer la fin de match, non sans une énorme frayeur dans la dernière minute quand, après un avantage vite abandonné par Monsieur Bessot, Petitjean contrait un dégagement de Seron et était devancé de justesse dans l'en-but par Lilo.

« S'il avait marqué, je crois que l'on aurait pu pleurer car on ne le méritait vraiment pas, concluait Marc Delpoux. Je le redis : on n'est pas encore prêt, on règle notre jeu petit à petit. Mais quand on l'aura fait, avec notre vitesse que tout le monde craint derrière, on peut faire de belles choses. » En attendant, il devra aller batailler à Oyonnax puis Grenoble rattraper les points perdus. Pas simple, mais il s'y rendra avec un poids en moins.


Sud Ouest
Revenir en haut Aller en bas
Val ovale
Champion d'europe
Champion d'europe
Val ovale

Féminin
Nombre de messages : 3009
Age : 54
Date d'inscription : 09/10/2009

Réactions sur la 2ème journée de Pro D2 Empty
MessageSujet: Re: Réactions sur la 2ème journée de Pro D2   Réactions sur la 2ème journée de Pro D2 Default12Dim 5 Sep 2010 - 8:12

De la rigueur naît la bonne humeur


Olivier Roumat a instauré des règles de vie, ramenées d'Afrique du Sud, pour l'ensemble de son groupe.


Comme il paraît loin ce mois de mai dernier où tout le monde, à l'US Dax, n'attendait plus qu'une seule chose : que la saison se termine enfin ! Depuis la reprise des entraînements, tout semble avoir changé au sein du club de la cité thermale.

Des sourires, des encouragements pour un geste technique bien réalisé par un partenaire… Et même des blagues, à l'image des superbes bacchantes arborées par plusieurs cadres de l'équipe au moment de la traditionnelle photo officielle. Effet de l'été indien qui dégouline sur les bords d'Adour ou souffle nouveau impulsé par l'arrivée d'un nouveau staff formé autour d'Olivier Roumat, l'avenir livrera ses vérités.


Toujours est-il que la plupart des joueurs déjà au club les années précédentes le reconnaissent, à l'image du troisième ligne Vincent Deniau. « On a vraiment un bel état d'esprit. Même si une quinzaine de nouveaux joueurs ont rejoint le club, tout le monde s'entend bien et se retrouve sur un certain nombre de valeurs. »

Pourtant, à la différence des années précédentes, l'encadrement dacquois a décidé de rappeler ses devoirs aux joueurs sous sa coupe. « Il s'agit de petites règles de vie que nous avons instaurées pour les joueurs de façon à ce que chacun respecte le groupe et surtout qu'il comprenne qu'être professionnel… c'est d'abord avoir une attitude de professionnel », explique Olivier Roumat.

Une tenue qui passe notamment par un respect du contrat qui lie désormais le club avec Adishatz, son nouvel équipementier. « Nous avons des consignes pour nous habiller de telle ou telle manière en fonction des rendez-vous : les entraînements, les réceptions d'après-match… », souffle Cédric Beal, flanker qui a quitté à l'intersaison la rade toulonnaise pour les berges dacquoises. Cette semaine, il était l'un des quatre « duty player » chargé de ramasser ballons, bouteilles et plots à l'issue des séances.

Ponctualité exigée

Un autre point sur lequel le staff se montre intransigeant concerne la ponctualité. Un problème réglé depuis le stage organisé à Bagnères au début du mois d'août grâce à une méthode rapportée par le manager de sa Currie Cup disputée en Afrique du Sud en 1996. « Quand un joueur arrive en retard, tous les autres lui mettent une claque sur le derrière… Au bout de quelques jours, je crois que tout le monde en a eu marre d'avoir des hématomes sur les fesses. » Téléphones portables coupés dès lors qu'ils se retrouvent ensemble, les joueurs acceptent ces règles. « La rigueur, c'est important… Et quand c'est assorti à l'humour, c'est encore mieux », s'enthousiasme Cédric Beal.

Des règles qui touchent également au porte-monnaie avec des « amendes » destinées à la caisse des joueurs : « Yves Pédrosa est le président de l'Amicale des joueurs, confie Vincent Deniau. Et nous sommes chargés avec Anthony Lagardère de gérer les différentes sommes que doivent les joueurs. Cela nous permet ensuite d'offrir des cadeaux lors d'une naissance… »

Sans pour autant transformer les terrains de Maurice-Boyau en « camp militaire », Olivier Roumat est un farouche partisan de la discipline. « C'est d'autant plus important quand une équipe n'a pas de vécu commun. C'est la base de tout… Et c'est valable pour tout le monde, que l'on soit concerné ou non par la feuille de match. » Mickaël Bert, à la mâchoire fracturée depuis le stage de Bagnères, aidait ainsi les « duty players » dans leurs tâches tout au long de la semaine… Tout comme d'assister à la rencontre d'aujourd'hui en compagnie de l'ensemble de l'effectif.


Revenir en haut Aller en bas
Val ovale
Champion d'europe
Champion d'europe
Val ovale

Féminin
Nombre de messages : 3009
Age : 54
Date d'inscription : 09/10/2009

Réactions sur la 2ème journée de Pro D2 Empty
MessageSujet: Re: Réactions sur la 2ème journée de Pro D2   Réactions sur la 2ème journée de Pro D2 Default12Dim 5 Sep 2010 - 8:12

La Section bousculée


Les Auscitains méritaient de quitter le Béarn avec plus d'un point. Mais comme la semaine dernière contre Oyonnax, les Palois ont assuré l'essentiel, sans vraiment convaincre.



C'est tout de même bizarre, parfois, le rugby. Dans combien de sports peut-on entendre le vestiaire des vaincus chanter, pendant que celui des vainqueurs tire une tronche d'enterrement ? Parce qu'il ne faut pas s'y tromper. Hier soir au Stade du Hameau, la Section Paloise a remporté son deuxième succès de rang, elle s'est même emparée de la première place du championnat, mais elle a le sentiment désagréable de faire du surplace dans son jeu. De régresser même. À moins que ce ne soit le FC Auch-Gers, à qui bien des pronostiqueurs ont promis l'enfer cette saison, qui ait réalisé des progrès étonnants.

« Pour moi, ce soir, ce n'est pas le meilleur qui a gagné », s'indigne fort justement le coach palois Joël Rey. C'est d'ailleurs l'équipe visiteuse qui mène à la pause. Et on ne peut même pas dire que ce soit volé, parce que les Auscitains ont joué crânement leur chance, alternant à merveille jeu au pied et à la main, remportant la bataille des packs et s'emparant de chaque point à leur portée. Enfin, presque, puisque l'écart au score aurait même pu être plus conséquent en faveur des visiteurs.


Apathique pendant dix minutes, la Section a été punie sur les deux premières offensives gersoises, que Dut s'est fait un plaisir de faire fructifier (0-6, 8e). Pourtant, il lui a suffi de donner un coup d'accélérateur pour se remettre dans le sens de la marche. Avec un Descons en dynamique chef d'orchestre, les Palois ont essayé dans l'axe par Dumora, à droite par Jacquot puis enfin à gauche dans la foulée, où le superbe coup de pied de Fumat a trouvé Nawerecagi dans le coin (5-6, 11e).

Sauf que le FCAG avait bien pris confiance, au point d'écarter les ballons plus souvent qu'à son tour. Seul hic, un problème de finition qui a empêché Butonibualevu de profiter d'un surnombre à cinq mètres de la ligne paloise (23e). Dominateurs en mêlée, souvent à la limite du hors-jeu, prompts à contrer leurs adversaires, les Auscitains ont rendu chèvres des Palois au jeu trop brouillon. « On a trop cherché à se faire des passes impossibles », regrette le demi-de-mêlée Descons. Seule nouveauté, côté béarnais, la faculté à ne pas (trop) répondre à la provocation…

Mieux en place en deuxième période, la Section pensait avoir fait le plus dur en prenant le score après six minutes et un essai de 80 mètres joliment conclu sur le côté droit par son capitaine Puyo (16-9, 46e). C'était sans compter sur la volonté de fer du paquet auscitain qui a égalisé par De Pauw après trois minutes passées sur la ligne paloise (16-16, 61e).

Deux pénalités de Darbo permettaient malgré tout de sauver les apparences, n'empêchant pas la soupe à la grimace dans le vestiaire… ni les chants auscitains.


Sud Ouest
Revenir en haut Aller en bas
Val ovale
Champion d'europe
Champion d'europe
Val ovale

Féminin
Nombre de messages : 3009
Age : 54
Date d'inscription : 09/10/2009

Réactions sur la 2ème journée de Pro D2 Empty
MessageSujet: Re: Réactions sur la 2ème journée de Pro D2   Réactions sur la 2ème journée de Pro D2 Default12Dim 5 Sep 2010 - 8:13

Auch n'a pas le profil d'un dernier de la classe

Mais comment diable Carcassonne a donc pu s'imposer au stade Jacques-Fourroux la semaine dernière ? « On n'avait pas mal joué, mais les Carcassonnais avaient eu une réussite insolente », explique l'entraîneur auscitain, Grégory Patat.

De la réussite, c'est aussi ce qu'il aura fallu aux Palois pour se sortir du guêpier hier soir. « Ils ont su marquer sur leurs temps forts. C'est ce réalisme qui nous a manqué, comme sur l'essai tout fait qu'on rate par notre ailier fidjien (NDLR : Butonibualevu). Si on veut devenir une bonne équipe, il faut aller vers ça, le réalisme. » Malgré ses deux petits points au classement, on serait tout de même tenté de dire qu'Auch est déjà une bonne équipe. Peut-être pas flamboyante, pas spectaculaire non plus, mais parfaitement taillée pour les joutes de la Pro D2. « Moi je dis, bravo Auch », soupire l'entraîneur palois Joël Rey. « Ils nous ont rappelé ce qu'étaient les valeurs du rugby à ce niveau. On a beaucoup à apprendre d'eux. »


Ce que la Section doit retenir, c'est que plus elle se complique la vie, plus elle déjoue. « On a mis de l'ordre dans notre façon de faire, reprend Patat. Il faut partir d'une bonne conquête. Après seulement on peut jouer. » En d'autres termes, ne pas mettre la charrue avant les bœufs.

Hugo Rongiéras, fêté par tous ses partenaires pour ses 24 ans, savoure la performance de son équipe, malgré la défaite : « On a fait douter cette belle équipe de Pau, en mettant beaucoup d'envie et de solidarité dans tout ce qu'on a tenté. On prend un point au Hameau, toutes les équipes ne s'en sortiront pas aussi bien ici. Quant à nous, je pense que nous pouvons surprendre cette saison. On a vu que nous étions capables de rivaliser avec l'une des meilleures équipes. »

Alors, est-ce la Section qui s'est vue trop belle ou le FCAG qu'on a enterré un peu vite ? « Ce qui est sûr, c'est qu'on arrivait à Pau avec le ventre serré », s'amuse Grégory Patat. Et Joël Rey d'enfoncer le clou : « Avant d'envisager déjà une demi-finale à la maison, il faudrait commencer par mieux jouer. On a des ballons et on n'en fait rien. Ça ne fait pas sérieux pour un prétendant aux premières places ! »


Sud Ouest
Revenir en haut Aller en bas
Val ovale
Champion d'europe
Champion d'europe
Val ovale

Féminin
Nombre de messages : 3009
Age : 54
Date d'inscription : 09/10/2009

Réactions sur la 2ème journée de Pro D2 Empty
MessageSujet: Re: Réactions sur la 2ème journée de Pro D2   Réactions sur la 2ème journée de Pro D2 Default12Dim 5 Sep 2010 - 8:28

Que la PRO D2 est serrée !

Alors que Dax-Albi se joue ce dimanche, la deuxième journée de PRO D2 a déjà livré un enseignement majeur : la compétition se jouera à bien peu de choses. A l’exception du carton d’Oyonnax à Saint-Etienne (7-47, bonus offensif à la clé), toutes les rencontres se sont conclues sur un écart de sept points ou moins. Colomiers et Pau ont confirmé leur victoire inaugurale, tandis que Bordeaux-Bègles et Aix se sont rattrapés de leur première défaite. Carcassonne a perdu sur le fil contre le LOU. En revanche, Grenoble et Auch, avec deux défaites, se retrouvent déjà distancés.



SAINT-ETIENNE - OYONNAX (7-47) : Le bouillon dans le Chaudron

Richard McClintock avait demandé un « engagement supra maximum » de la part de ses Verts. Le problème, c’est qu’ils sont joueurs, pleins d’abnégation… mais trop approximatifs. Et face à une équipe d’Oyonnax efficace, profitant de la moindre opportunité, cela ne pardonne pas. L’USO a inscrit sept essais du côté de Geoffroy-Guichard, bonus offensif en prime. Le dur apprentissage de la PRO D2 se poursuit pour le CASE.


AIX-EN-PROVENCE - NARBONNE (18-11) : Le PARC a trouvé ses princes

Réalistes et opportunistes, les Aixois ont prouvé qu’ils n’étaient pas que des simples faire-valoir de la PRO D2. Malgré un essai concédé à Tawaqe à la 26e minute, le seul de la partie, Narbonne a toujours couru après le score, n’inscrivant pas le moindre point en deuxième mi-temps. La botte de Lescamel (15 points) ont fait plier le RCNM, insuffisant toutefois pour empêcher Narbonne de prendre le bonus défensif en Provence.


BORDEAUX-BEGLES - AURILLAC (22-15) : Dans la douleur

L’Union avait mal bien démarré sa saison à domicile en perdant contre Colomiers (15-20) la semaine passée. Bien peu donnaient cher de leur peau face aux hommes de Pierre-Henry Broncan, mais les Bordelais ont su faire la différence grâce à un essai de Lilo dès le retour des vestiaires. Accrocheurs, malgré un Maxime Petitjean peu en réussite (tout comme Fraser, son homologue de l’UBB), les Cantalous repartent avec un bonus défensif mérité au terme d’un match assez pauvre en jeu.


CARCASSONNE-LYON (19-21) : « Carca », un promu dur à manœuvrer

Que ce fut dur pour le LOU de ramener la victoire de la cité audoise ! Menant 16-6 juste avant le repos, notamment grâce à un essai de Bourhis, l’USC a posé bien des problèmes aux grands favoris de la saison. Pourtant, Lyon a finalement pris le pas sur Carcassonne grâce à la botte de Pierre-Yves Montagnat, auteur de tous les points de son équipe. Deuxième succès en deux matchs pour Lyon, qui confirme son statut. Mais les hommes de Christian Labit ont prouvé qu’il faudra aller chercher les points face à eux !


COLOMIERS-MONT DE MARSAN (16-12) : Accroché au possible

Match tendu au stade Marcel Bendichou, entre deux équipes surprenantes vainqueurs à l’extérieur de leur premier match. Comme prévu, les défenses ont pris le pas sur les attaques, et seul un essai collectif a boosté le tableau d’affichage en faveur des Columérins. Deuxième victoire en deux matchs pour les Haut-Garonnais, qui se placent dans le peloton de tête de la PRO D2. Les Montois ne repartent pas les poches vides, puisque les 12 points d’Arrayet et Bats leur permettent d’accrocher le bonus défensif.


PAU–AUCH (22-16) : La Section s’en sort

Festival d’approximations et d’en-avants au stade du Hameau, où les Auscitains ont bien failli créer la surprise. Ils ont pris le meilleur départ (0-6 en début de match), avant de concéder deux essais signés Nawerecagi et Puyo (16-9, 46 min). Le FCAG recollait au score à l’heure de jeu grâce à un essai de de Pauw, transformé par Dut (16-16, 62 min). Finalement, l’entrée de Clément Darbo, auteur des six derniers points de son équipe, a permis à la Section de s’imposer… et à Auch de prendre son deuxième bonus défensif.


TARBES-GRENOBLE (25-19) : Le FCG lâché dans les premiers lacets

A l’instar de Auch, Grenoble compte deux points à l’issue de cette deuxième journée. Les Isérois menaient pourtant 16-15 à l’heure de jeu, un essai de Maréchal répondant aux 15 points de Fabien Fortassin. Mais l’orgueil des Pyrénéens a fini par prendre le dessus, Lacrampe marquant leur seul essai du match à la 65ème minute. Le TPR empoche quatre précieux points, alors que Grenoble se contentera du bonus défensif. Le peloton de tête commence à s’échapper, doucement…


DAX-ALBI : Les Landais doivent se ressaisir

Match de haute volée ce dimanche au Stade Maurice Boyau ! Les Albigeois ont parfaitement négocié leur première journée en disposant de Saint-Etienne (45-19), inscrivant six essais au passage. Ils sont la seule équipe à avoir inscrit le bonus offensif lors du premier acte, et arrivent dans les Landes les poches pleines de points. De son côté, l’USD a perdu assez largement à Aurillac (36-13) et doit hausser son niveau de jeu pour lutter contre les relégués du TOP 14 Orange.
imprimer envoyer par mail social tag facebook live myspace google twitter digg delicious PRO D2
Le point Calendrier / Résultats Classement Histoire Palmarès Derniers articles de : Le point
Que la PRO D2 est serrée ! Un Chaudron bouillant pour la deuxième journée de PRO D2 Albi d’attaque dès la première journée PRO D2 – Revue d’effectif : SAINT-ETIENNE PRO D2 – Revue d’effectif : ALBI Tous les articles



LNR
Revenir en haut Aller en bas
Val ovale
Champion d'europe
Champion d'europe
Val ovale

Féminin
Nombre de messages : 3009
Age : 54
Date d'inscription : 09/10/2009

Réactions sur la 2ème journée de Pro D2 Empty
MessageSujet: Re: Réactions sur la 2ème journée de Pro D2   Réactions sur la 2ème journée de Pro D2 Default12Dim 5 Sep 2010 - 8:34

Colomiers a eu chaud face à Mont de Marsan


Une grosse mêlée (tiens, tiens...), beaucoup de cœur et d'engagement en défense, voilà les ingrédients qui ont permi aux Columérins de sortir vainqueur de leur duel face à une belle et solide équipe montoise. Ces derniers doivent se mordre les doigts de ne pas avoir su concrétiser tous leurs temps forts face des adversaires réalistes en première période, mais beaucoup moins par la suite. Car après un bon quart d'heure columérin, Mont-de-Marsan a pris les affaires en main, mettant la pression sur la défense columérine. Sereins, les coéquipiers de Berneau vont toutefois transformer leur seule occasion de la période après un contre de Culinat sur Durquet devant sa ligne. Une touche s'ensuit, Colomiers progresse en groupe et Cholley se retrouve propulsé derrière la ligne. Beau réalisme suivi par une seconde période complètement différente. Colomiers multiplie les fautes, perd de sa superbe, Couzier son efficacité (0/4 pénalités)et les Montois se rapprochent par la botte de Bats (13-12 à la 53e). Heureusement, l'USC peut compter sur sa défense mais surtout, sur sa mêlée qui va lui offrir des opportunités de prendre l'air. Et si les échecs de Couzier sont heureusement sans conséquence (le Montois Bats échouera, lui, des 22m face aux poteaux à la 59e), c'est le jeune Hernandez qui délivrera les siens à deux minutes du final.

La Dépêche
Revenir en haut Aller en bas
Val ovale
Champion d'europe
Champion d'europe
Val ovale

Féminin
Nombre de messages : 3009
Age : 54
Date d'inscription : 09/10/2009

Réactions sur la 2ème journée de Pro D2 Empty
MessageSujet: Re: Réactions sur la 2ème journée de Pro D2   Réactions sur la 2ème journée de Pro D2 Default12Dim 5 Sep 2010 - 8:36

Carcassonne a presque eu la peau du LOU

Les Audois ont inquiété l'un des cadors de la poule, et avec un peu plus de réussite...


Un Cédric Rosalen dans un jour sans (cinq coups de pied réussis sur onze tentés) et c'est la victoire qui s'envole. Pour deux petits points. Le promu carcassonnais a bien rivalisé avec le grandissime favori de la saison. Rivalisé mais aussi surpassé une mi-temps durant dans tous les secteurs de jeu (mêlée, ballon porté, défense, jeu au pied…). À ce jeu, justement, c'est Carcassonne qui fait la pluie et le beau temps et qui ouvre la marque par Cédric Rosalen sur une pénalité pour un hors-jeu de position (2e). Et ce n'est pas l'arrière lyonnais Montagnat (7 coups de pied réussi sur 10), auteur de deux pénalités réussies durant cette première période qui parviendra à enrayer la machine carcassonnaise.

Carcassonne marque

Lyon est sur le reculoir et ne sait plus à quel saint se vouer. Lyon est dominé, au bord de l'asphyxie. Et manque de concéder son premier essai à la 10e lorsque sur le drop de Rosalen renvoyé par le poteau les deux centres carcassonnais à la réception du ballon se gênent. Mais ce n'est que partie remise. Cinq minutes plus tard, sur un ballon porté consécutif à une touche dans les « 22 », des Lyonnais sur le reculoir, le demi de mêlée Mahé alerte Rosalen qui croise avec son premier centre Le Bouhris. Ce dernier passe en revue la défense visiteuse et s'en va aplatir entre les poteaux. Rosalen transforme et Carcassonne prend le large. Deux pénalités plus tard et Carcassonne vire en tête à la pause. Mais au retour des vestiaires, la partition jouée par les locaux n'est plus la même. Une baisse de régime et la sanction est immédiate. Lyon se refait la cerise, envoie du jeu et Carcassonne se fait sanctionner. Ce dont profite le buteur rhodanien qui permet à son équipe de recoller au score. 16-12 puis 16-15 et à la 60e, pour la première fois de la rencontre, le Lou passe devant (16-18). La rencontre ne tient plus qu'à un fil. Le public retient son souffle. La fin de la rencontre se résume à un duel de buteurs. Et à ce jeu, c'est le Lyonnais Montagnat qui rend la copie la plus propre. Menés 21 à 19 à la 63e, les Carcassonnais auront deux occasions de l'emporter (72e, 74e). Mais quand ça ne veut pas, ça ne veut pas. Carcassonne se console avec un très beau bonus défensif avant d'aller défier Grenoble. Sa. BA.

La Dépêche
Revenir en haut Aller en bas
Val ovale
Champion d'europe
Champion d'europe
Val ovale

Féminin
Nombre de messages : 3009
Age : 54
Date d'inscription : 09/10/2009

Réactions sur la 2ème journée de Pro D2 Empty
MessageSujet: Re: Réactions sur la 2ème journée de Pro D2   Réactions sur la 2ème journée de Pro D2 Default12Dim 5 Sep 2010 - 9:36

Le FCAG se rassure quand même

Pau- Auch


Ce sont « les cloches de l'enfer » du groupe ACDC qui ont accueilli les Auscitains à travers les hauts parleurs saturés du stade du hameau, hier soir, à Pau. Après le cauchemar de la semaine dernière face à Carcassonne (25-26), les Gersois n'avaient pas l'intention de manquer de rythme devant la diabolique section paloise. Du coup, ce sont eux qui ont planté les premières piques avec deux pénalités de Dut entre les perches avant que Nawerecagi, propulsé par le public béarnais, chaud comme le soleil, ne mette le feu au stade en inscrivant le premier essai en coin. Descons manquant la transformation avant de répondre, sur pénalité, à un drop de Dut, c'est toujours le FCAG qui menait au score mais devait s'employer pour enrayer les assauts palois. « Défense et combat », jusque-là les deux mots d'ordre des entraîneurs auscitains étaient respectés à la lettre par leur troupe et ils le seront jusqu'au coup de sifflet final.

Une longueur d'avance à la pause

Réalistes à souhait, efficaces en conquête, mêlée et touche, les partenaires de Stéphan Saint-Lary faisaient front avec une belle fierté au point d'atteindre la pause avec une petite longueur d'avance (8-9), ce qui, en soit, ressemblait déjà à une forme d'exploit. D'autant plus qu'Aloisio Buto avait manqué une belle occasion et que Pierre-Alexandre Dut se permettait de manquer sa première tentative, des 36 mètres à gauche, juste sur la sirène.Pressés de reprendre rapidement le match en main, les Palois revenaient les premiers sur la pelouse. Les Auscitains devaient s'attendre à une grosse réaction de leurs adversaires. Ce qui mettait seulement cinq minutes à arriver. Descons, de 25 mètres, faisait passer ses couleurs en tête pour la première fois de la rencontre et une minute après le renvoi, le capitaine béarnais Grégory Puyo marquait en bout d'aile à la suite d'un grand mouvement au large. Le poteau empêchait Descons de transformer l'essai, mais le FCAG venait d'encaisser huit points en deux minutes, ce qui, au bout du compte s'avérera déterminant.

Relance désespérée

Pourtant, cette mauvaise entame de deuxième acte ne coupait pas les jambes gersoises. Et sur la mêlée qui suivait une percée plein axe de Jonathan Brethous, c'est Mathieu de Pauw qui convertissait en essai la poussée collective. A peine revenu à la hauteur de la Section, le FCAG cédait néanmoins sous la botte de Clément Darbo qui avait remplacé Sébastien Descons. Toujours aussi accrocheurs, les Auscitains ne lâchaient pas un centimètre de pelouse. A trois minutes de la fin, Pierre-Alexandre Dut avait même la balle d'égalisation au bout des crampons, mais son grand coup de pied décoché de 58 mètres passait juste sous la barre transversale. Au contraire, c'est Clément Darbo, qui après une relance désespérée des Gersois, inscrivait les trois derniers points.

Ceci n'empêchait pas les hommes de Patat et Sarraute de repartir du hameau avec un point de bonus défensif qui avait valeur de victoire tant les Auscitains ont su faire honneur à leur maillot.


La Dépêche
Revenir en haut Aller en bas
Val ovale
Champion d'europe
Champion d'europe
Val ovale

Féminin
Nombre de messages : 3009
Age : 54
Date d'inscription : 09/10/2009

Réactions sur la 2ème journée de Pro D2 Empty
MessageSujet: Re: Réactions sur la 2ème journée de Pro D2   Réactions sur la 2ème journée de Pro D2 Default12Lun 6 Sep 2010 - 8:34

Trois lignes qui reculent

Même si la Section a signé son deuxième succès de rang, sa mêlée a souffert de la comparaison avec l'auscitaine. Un recadrage s'impose rapidement, histoire d'éviter toute désillusion.

Réactions sur la 2ème journée de Pro D2 A35

Julien Jacquot, un peu seul pour résister à la poussée auscitaine… photo guillaume bonnaud



On dit toujours que le propre des grandes équipes, c'est de savoir gagner même en étant dans un mauvais jour. Si l'adage est vrai, alors la Section Paloise est une sacrément grande équipe cette saison.

Deux matchs, deux victoires. Le classement est seul juge de paix. Pour avoir réussi à éviter l'accident de parcours, l'équipe béarnaise a plutôt pas mal entamé un championnat qui en a fait l'une des favorites. Mais la bonne impression générale n'a pas survécu à la fin des matchs amicaux.


« La préparation, ça n'a rien à voir avec la compétition. C'est juste pour se mettre en jambes. Regardez Grenoble, qui avait tout gagné en amical (NDLR : en fait un nul contre La Rochelle et deux succès contre Aix et Oyonnax) et qui commence en championnat par deux défaites ! » Clément Fromont aimerait qu'on arrête de s'en référer au mois d'août. « Les matchs amicaux, le show-business, les demi-finales à la maison, c'est fini. Il va, d'abord, falloir penser à gagner nos matchs », confirme, de manière cinglante, Joël Rey.

Énervé, le coach des avants palois l'était au coup de sifflet final, et pas qu'un peu. La prestation de ses hommes leur vaudra certainement une sévère remontée de bretelles, cette semaine. Dans le viseur : la mêlée.

Trop de jeu tue le jeu
Comme contre Oyonnax, le pack palois s'est fait enfoncer sur sa ligne, encaissant, au passage, l'essai qui a ruiné ses espoirs de bonus, tout en offrant l'égalisation aux Auscitains. Comme la semaine dernière, les Béarnais ont commis des fautes et ont été mis sur le reculoir sur plusieurs ballons portés. En fait, seul l'alignement n'a pas eu grand-chose à se reprocher. Alors, qu'est-ce qui cloche docteur ?

Pour commencer, honneur à l'adversaire. Du coriace Menkarska au robuste Tapasu, le FCAG dispose de sacrés combattants. Avec plus de cœur que de talent, cette équipe convient à merveille à l'ancien Palois Fabien Magnan, décisif sur la poussée ayant amené l'essai auscitain. Il n'empêche qu'au hit-parade des avants de Pro D2, ce sont plutôt les joueurs de la Section qui occupent les premiers strapontins.

« On avait un plan de jeu et on ne l'a pas respecté. Du coup, Auch nous a fait déjouer », soupire Sébastien Descons, pas à la fête derrière une mêlée dominée. Mais celui qui fêtait sa première titularisation au Hameau depuis la réception de Lannemezan la saison dernière, préférait insister sur l'exploitation des ballons. « On a fait trop de passes impossibles et on s'est exposé aux contres. »

En fait, la Section semble être tombée dans une boulimie de jeu, oubliant au passage qu'en rugby, où il vaut toujours mieux occuper le camp adverse, tout commence toujours par une conquête au point. Julien Jacquot se fait grinçant : « On pense trop à aller jouer. Sauf qu'avant d'envoyer du jeu derrière, il faut faire le boulot devant. Une mêlée, ça se fait à huit. Il faut travailler tous ensemble et pas seulement à cinq ou à trois. » Les oreilles des troisièmes lignes doivent siffler…

Jacquot a pourtant tout fait, en cours de match, pour remobiliser ses partenaires. On l'a vu ainsi, en première mi-temps, prendre Sébastien Torresin et Rémi Delavallée par le col pour les éloigner des zones de friction et les empêcher de se mettre l'arbitre à dos. On l'a vu, également, mettre un genou à terre et rassembler l'équipe autour de lui à deux reprises. « J'ai retenu la leçon après mon expérience malheureuse contre Narbonne en amical (NDLR : carton rouge pour bavardage). Les Aucitains ont cherché à nous provoquer, ils ont mis des coups de tête dans les rucks et, nous, on a eu tendance à répondre et à trop parler. »

Un côté droit faiblard

C'est là qu'on s'aperçoit que la Section est encore jeune, notamment devant. Elle manque de roublardise, voire de vice. Autant de qualités qui, alliées à une solidarité exemplaire, font du paquet gersois un modèle du genre en Pro D2. « L'an dernier, on avait des papas pour remettre de l'ordre », glisse d'ailleurs Sébastien Descons.

Rémi Delavallée pourrait être un nouveau papa, mais les quarante minutes qu'il a passées sur le terrain samedi, laissent penser que le chemin de la forme est encore loin, après neuf mois d'absence.

Enfin, si la Section souffre dans les mêlées fermées, c'est aussi parce que son côté droit ne donne pas toutes les garanties. Manifestement, le pilier australien, Aaron Tawera, n'a pas encore pris la mesure de ce que l'on attend de lui en Europe. Peni Fakalelu le sait, lui. Mais il n'est défini- tivement pas un pilier droit. Sa responsabilité est ainsi engagée sur l'essai auscitain, comme elle l'était sur plusieurs pénalités oyonnaxiennes.

Le retour de Richard Choirat, peut-être dès dimanche à Colomiers, pourrait inverser la tendance. C'est ça aussi, les grandes équipes : disposer de plusieurs solutions de rechange !


Sud Ouest
Revenir en haut Aller en bas
Val ovale
Champion d'europe
Champion d'europe
Val ovale

Féminin
Nombre de messages : 3009
Age : 54
Date d'inscription : 09/10/2009

Réactions sur la 2ème journée de Pro D2 Empty
MessageSujet: Re: Réactions sur la 2ème journée de Pro D2   Réactions sur la 2ème journée de Pro D2 Default12Lun 6 Sep 2010 - 8:36

Sur la bonne voie

Très solide en conquête, parfois culotté, le FCAG a étalé ses progrès samedi. Avec un peu plus de réalisme, il pourrait jouer un rôle cette saison.

Réactions sur la 2ème journée de Pro D2 A36

Le FCAG s'est rassuré samedi, après la défaite à domicile contre Carcassonne. Photo guillaume bonnaud


Finalement, la Section Paloise et son maillot vert et blanc couleur tube d'aspirine, c'était le remède qu'il fallait au FC Auch Gers. « Franchement, on s'était mis un gros mal de tête après Carcassonne. Là, ça va mieux. » Grégory Patat pouvait arborer son plus grand sourire, au sortir de la grosse partie livrée par ses hommes à Pau. Un manque d'expérience en fin de rencontre et quelques fautes évitables leur ont coûté la victoire (16-22). Mais ils ont engrangé un maximum de confiance. Comme si la saison avait véritablement commencé.

Accueilli dans le vestiaire par un vibrant « Happy birthday to you », Hugo Rongiéras, 24 ans tout ronds, sentait bien la différence avec la semaine dernière.


« On voulait se rattraper par rapport à notre match précédent. On n'avait pourtant pas démérité mais Carcassonne avait fait le match parfait. Cette fois, le challenge était encore plus relevé mais on y a mis la même envie et on a réussi à faire douter cette belle équipe de Pau, notamment au niveau de la mêlée. »

Il est vrai que la bataille des paquets a tourné à l'avantage des Auscitains, plus souvent qu'à leur tour. Grégory Menkarska s'est régalé, Fabien Magnan a réussi son retour en Béarn et les deuxième et troisième lignes ont brillé dans les rucks et les ballons portés. Symbole de la domination des avants gersois, un essai marqué à l'heure de jeu par Mathieu De Pauw, après trois temps de jeu dans les dix mètres palois. Une vraie belle démonstration de force face à des clients autrement mieux cotés au hit-parade de la Pro D2.

À partir d'une conquête bien au point, les Auscitains ont alors essayé de forcer leur destin, à la plus grande surprise des spectateurs du Hameau, qui étaient restés sur un terne 3-3 la saison dernière, et sur la large victoire 33-3 de la Section cet été en match amical.

Écartant les ballons sur les ailes, les trois-quarts du FCAG sont même passés tout près de franchir la ligne à deux reprises, notamment sur un trois contre deux vendangé par Butonibualevu (23e). « Cette action me laisse des regrets parce qu'un essai aurait encore plus fait douter les Palois », remarque Patat, qui sait bien qu'en Pro D2, « il faut saisir toutes les occasions. C'est ce qui nous manque pour devenir une bonne équipe. »

« C'est le jeu qu'on prône »
Il n'empêche que dans ses intentions, l'équipe auscitaine a montré qu'elle n'était pas seulement ce petit Poucet usant de grosses ficelles pour déstabiliser son adversaire (ralentissement du jeu, appel systématique au soigneur, provocation). « On a essayé de mettre en place le jeu qu'on prône. On a des joueurs qui aiment toucher le ballon. Parfois, c'est excessif comme contre Carcassonne. À nous de trouver le juste milieu », reprend le coach.

Face à une Section « au gros potentiel », le FCAG, qui arrivait sur la pointe des pieds, avec la crainte de prendre la grêle, est reparti rasséréné. Il n'est d'ailleurs pas interdit de penser qu'elle fera mieux que la saison dernière. Désormais pourvu d'un vrai buteur de renom, Pierre-Alexandre Dut (un seul échec, de… 58 mètres), le groupe gersois ne doit cependant pas se relâcher. Samedi, il se coltine un nouveau déplacement à haut risque, à Mont-de-Marsan.

Mine de rien, une troisième défaite pourrait le scotcher dans la zone rouge et lui mettre une pression d'enfer le 18 septembre pour la réception d'Aix-en-Provence. Parce qu'un point par ci, un point par là en produisant du jeu, c'est bien. Mais quatre, même sans épater la galerie comme l'a fait la Section Paloise, c'est quand même mieux.


Sud Ouest
Revenir en haut Aller en bas
Val ovale
Champion d'europe
Champion d'europe
Val ovale

Féminin
Nombre de messages : 3009
Age : 54
Date d'inscription : 09/10/2009

Réactions sur la 2ème journée de Pro D2 Empty
MessageSujet: Re: Réactions sur la 2ème journée de Pro D2   Réactions sur la 2ème journée de Pro D2 Default12Lun 6 Sep 2010 - 8:37

Dax piqué au vif


Avec un vécu de seulement quatre rencontres, les rouge et blanc ont souffert de la comparaison face à l'une des grosses cylindrées de la division.

Réactions sur la 2ème journée de Pro D2 A37

Malgré un casque arraché et laissé en chemin, les efforts de Ludovic Courtade n'ont pas été suffisants pour mettre à mal une très efficace défense albigeoise. Photo David Le Déodic



Les Albigeois aux casaques jaune et noir ont-ils pris exemple sur les abeilles qui avaient pris hier pension sur l'un des poteaux de touche du stade Maurice-Boyau ? Si celles-ci ont quelque peu perturbé l'entame de la deuxième mi-temps en venant vrombir dans les oreilles des rugbymen des deux camps, c'est bien Dax qui a été piqué au vif par Albi en s'inclinant sur ses terres pour son premier match à domicile (13-28).

Au sortir des vestiaires, les mines étaient graves dans les rangs dacquois. « Ce n'est pas digne de l'équipe de Dax de livrer une telle prestation et de lâcher le match de la sorte. On s'est peut-être vu trop beau après avoir marqué d'entrée », pestait ainsi l'arrière, Matthieu Bourret. Tout avait pourtant bien commencé avec cet essai plein de rage marqué par le capitaine Mikaera Tewhata : « Albi nous a donné une leçon. On domine en première mi-temps mais les Albigeois ont su inverser la pression. Marquer une fois, ce n'est pas suffisant ! »

« Inadmissible »
Si Olivier Roumat tenait à relativiser la défaite de ce groupe qui vient de naître, le manager n'en oublie pas les relâchements coupables dont certains de ses joueurs ont fait preuve. Et il ne parle pas là de la chaleur qui a semblé émousser les Dacquois bien plus que les Albigeois. « J'ai vu des comportements qui sont inadmissibles. Je veux que tout le monde retrouve des attitudes de joueurs de rugby de haut niveau… Et ce n'est pas ce que j'ai vu aujourd'hui. »

Avec 16 pénalités concédées, l'USD a une nouvelle fois faite preuve d'indiscipline. Un point qui énerve particulièrement Olivier Roumat : « Tant qu'on ne fera pas moins de fautes que l'adversaire, on ne gagnera pas un match ! Même si Albi a réussi à provoquer quelques fautes, notre indiscipline nous a encore coûté des points. Notamment certaines brutalités… Mais j'en parlerai aux joueurs concernés. »

Une discipline qui, pour Mikaera Tewhata, passe également par la possession. « On a fait tomber combien de ballons ?, s'interrogeait le capitaine. Ça aussi c'est de la discipline. » Pris dans les différents compartiments du jeu, les Dacquois ont ainsi été privés de munitions offensives. « Si l'on n'a pas de ballons, on ne peut pas l'emporter à moins d'avoir une défense hyperagressive, analyse le manager. Ce n'est pas le cas, alors nous allons nous concentrer sur les phases de jeu essentielles. Le combat, la conquête, la touche, la mêlée et les renvois… Autant de secteurs dans lesquels on a failli. »

Avec deux défaites en deux journées, Dax pointe aujourd'hui à l'avant-dernière place du classement. Une statistique identique à celle de La Rochelle la saison dernière à la même époque, et aujourd'hui en Top 14… De quoi rassurer quelque peu Olivier Roumat et l'ensemble de son staff, conscient de l'ampleur de la tâche. « Soit on baisse les armes et on se contente de dire "bravo" aux autres… Soit on se remobilise et on se remet au travail. On le savait que ça allait être dur et que cette équipe, avec tous ces changements, a surtout besoin de jouer ensemble. »


Sud Ouest
Revenir en haut Aller en bas
Val ovale
Champion d'europe
Champion d'europe
Val ovale

Féminin
Nombre de messages : 3009
Age : 54
Date d'inscription : 09/10/2009

Réactions sur la 2ème journée de Pro D2 Empty
MessageSujet: Re: Réactions sur la 2ème journée de Pro D2   Réactions sur la 2ème journée de Pro D2 Default12Lun 6 Sep 2010 - 8:39

C'était « air » Chalmers

Impérial en touche, à l'origine de l'essai décisif, le Néo-Zélandais a réussi une prestation remarquée.

Réactions sur la 2ème journée de Pro D2 A38

Hugh Chalmers, maître de l'alignement samedi. PHOTO LAURENT THEILLET


Benjamine des 3 100 spectateurs du stade André-Moga, samedi, Lou Chalmers, une semaine et deux jours, a apporté son écot au premier succès de la saison de l'Union, face à Aurillac (22-15). En épargnant papa Hugh d'un sommeil trop contrarié pour son arrivée à la maison _ « pas de pleurs de minuit à 5-6 heures » _, elle a permis au Néo-Zélandais d'attaquer frais et dispo sa première titularisation 2010-2011. Et c'est l'ensemble du XV girondin qui s'en est réjoui. « Man of the match, en balance avec Ole (Avei) », souriait le manageur, Marc Delpoux.

Propre en touche sur les lancers des siens, le troisième ligne s'est régalé aussi en contre, perturbant régulièrement les alignements réduits dont les Auvergnats sont devenus spécialistes, permettant ainsi à l'Union de souffler à plusieurs reprises en fin de match. Solide en défense, il est venu aussi récupérer sur un regroupement un ballon qui, trente secondes plus tard, finira aplati dans l'en-but par Lilo. Finalement à l'image de sa formation : mettant rarement en évidence ses qualités de vitesse mais à la pointe du combat. « Pourtant, j'ai l'impression de ne presque pas avoir plaqué !, glissait l'intéressé. En première mi-temps, j'ai dû en faire un, alors que c'est ma première mission : j'ai l'impression qu'on a tout le temps eu le ballon. C'était important car, après Colomiers, on s'était fixé d'être beaucoup plus performants dans la conservation. »

« On le voulait pour nous »
Parmi les premiers joueurs en fin de contrat à avoir prolongé en fin de saison dernière d'un commun accord, Hugh Chalmers, arrivé de Bobigny (Fédérale 1) en 2008, s'est pourtant cru maudit quelques secondes en fin de rencontre. « Lorsque Matthew (Clarkin) est sorti, Marc (Delpoux) m'a dit que je prenais le capitanat. On menait de 7 points, il restait deux minutes et je me suis dit : pour la première fois que cela m'arrive, il ne faudrait pas que ça se passe mal. Alors quand Petitjean a contré le dégagement, je me suis dit : non… »

Et comme ses coéquipiers, c'est d'abord avec un grand soulagement qu'il a vu Lilo devancer l'ouvreur cantalien. « J'ai lu dans la semaine que l'on parlait de revanche. Mais je crois qu'on voulait surtout ce succès pour nous-mêmes. » Et d'ajouter : « On gagnera les matches cette année si on remporte le combat. Car si c'est le cas, après, avec les nouvelles règles, les équipes comme la nôtre qui privilégient le jeu seront récompensées. »

Parmi les leaders du groupe, très apprécié des supporteurs pour son immuable bonne humeur, le natif d'Heikinga se veut optimiste, tout en gardant profil bas. « Aujourd'hui, notre seul objectif est de progresser d'une semaine sur l'autre. On sait qu'on a deux gros déplacements à venir (Oyonnax et Grenoble, NDLR) mais honnêtement, on ne peut pas se permettre de penser plus loin qu'au match suivant. Ce qui est sûr c'est qu'il y a énormément de concurrence cette saison et personne ne lâchera rien. On l'a vu ce soir mais aussi contre Colomiers où on a réussi dix très bonnes dernières minutes. »


Sud Ouest
Revenir en haut Aller en bas
Val ovale
Champion d'europe
Champion d'europe
Val ovale

Féminin
Nombre de messages : 3009
Age : 54
Date d'inscription : 09/10/2009

Réactions sur la 2ème journée de Pro D2 Empty
MessageSujet: Re: Réactions sur la 2ème journée de Pro D2   Réactions sur la 2ème journée de Pro D2 Default12Lun 6 Sep 2010 - 8:40

Dans le rouge


Malgré une bonne entame, l'USD a perdu le fil du match et s'incline à domicile.

Réactions sur la 2ème journée de Pro D2 A39

La puissance albigeoise a mis à mal la défense dacquoise. D.L.D.


Selon Olivier Roumat, cela devait être un match pour « se rassurer »… Mais il n'en fut rien. Après l'année noire vécue par l'US Dax, le club de la cité thermale pointe aujourd'hui dans le rouge avec une 15e place au classement de la division : pas le moindre point et deux défaites de rang… Avant un déplacement périlleux, à Lyon, samedi.

La faute, avant tout, à Albi qui de l'aveu même du manager de l'US Dax a « réalisé le match parfait à l'extérieur ». Patients tout au long du premier acte - où Dax avait très vite pris l'avantage au score grâce à son capitaine Mikaera Tewhata (7-0, 4e) - les Albigeois ont ensuite profité des nombreuses maladresses dacquoises pour reprendre la marque, la garder, et infliger à leurs hôtes leur première défaite à domicile de la saison. « Quand on perd contre meilleur que soi, on n'a pas tant de regrets à avoir. Albi a été meilleur dans tous les secteurs : la mêlée, la touche, les regroupements et l'occupation du terrain… »


Autant de domaines où l'US Dax et ses 14 nouveaux joueurs ont pu mesurer tout le chemin qu'il leur reste encore à parcourir pour espérer exister. « On a un effectif d'une certaine qualité mais qui a besoin de s'adapter aux exigences de la ProD2, analyse Olivier Roumat. C'est dur, chaque ballon est disputé, les joueurs ne se font pas de cadeau et il y a énormément de combat. Il faut que certains comprennent que s'ils ne sont pas capables de gagner leurs combats individuels, devant ou derrière, on n'y arrivera pas. »

Un collectif à trouver
S'il déplore « 4 ou 5 joueurs qui ont décroché au fil de la partie et mis le collectif dans la difficulté », le manager plaide pour laisser du temps à son groupe. « On manque de vécu. Un collectif ne se fait pas d'un coup de baguette magique. Par moments, on a de très bons passages où l'on est capable les uns et les autres d'avoir un même fil conducteur. Et de temps en temps, on se retrouve en grande difficulté. On sait que ça passe par une phase d'apprentissage et un certain temps d'adaptation. Maintenant, il nous faut gagner des matches et retrouver de la confiance. »

Une analyse partagée par Henry Broncan, son homologue albigeois. « Dax est une équipe qui n'est pas encore prête et qui a beaucoup recruté à l'intersaison. Nous, c'est différent vu que nous pouvons travailler sur l'homogénéité de l'équipe acquise lors des deux dernières saisons. »


Sud Ouest
Revenir en haut Aller en bas
Pierre de Paris
Champion du monde
Champion du monde
Pierre de Paris

Masculin
Nombre de messages : 9686
Age : 67
localisation : Banlieue Sud 800m de Paris!
Date d'inscription : 20/12/2006

Réactions sur la 2ème journée de Pro D2 Empty
MessageSujet: Re: Réactions sur la 2ème journée de Pro D2   Réactions sur la 2ème journée de Pro D2 Default12Lun 6 Sep 2010 - 12:33

Carabignac et Vainqueur ont marqué hier pour Albi!
Revenir en haut Aller en bas
scaliger
Champion d'europe
Champion d'europe


Masculin
Nombre de messages : 3659
Age : 31
Date d'inscription : 01/06/2009

Réactions sur la 2ème journée de Pro D2 Empty
MessageSujet: Re: Réactions sur la 2ème journée de Pro D2   Réactions sur la 2ème journée de Pro D2 Default12Lun 6 Sep 2010 - 12:45

Sola a été malheureux dans ses tirs au but . Ce qui tendrait à prouver que Lanta/Deylaud se sont pas trompé en considérant que Romain n'a pas encore l'étoffe d'un "10" du Top 14 .

Si il est bon dans l'animation et en défense , peut-être faudrait-il l'associer à un "9" ou un "15" buteur ?
Revenir en haut Aller en bas
Pat de Mérignac
Champion du monde
Champion du monde


Nombre de messages : 17581
Date d'inscription : 03/07/2005

Réactions sur la 2ème journée de Pro D2 Empty
MessageSujet: Re: Réactions sur la 2ème journée de Pro D2   Réactions sur la 2ème journée de Pro D2 Default12Lun 6 Sep 2010 - 15:26

Dax se voyait beau et a ramassé 70 points en 2 matchs, sinon...comme d'hab, ça joue à 2 à l'heure et ça me ferait ch*** d'y retourner ! Réactions sur la 2ème journée de Pro D2 28528
Revenir en haut Aller en bas
gir3347
Champion du monde
Champion du monde
gir3347

Masculin
Nombre de messages : 19112
Age : 71
localisation : Girondin mais Bon-Encontrais de coeur
Date d'inscription : 07/10/2006

Réactions sur la 2ème journée de Pro D2 Empty
MessageSujet: Re: Réactions sur la 2ème journée de Pro D2   Réactions sur la 2ème journée de Pro D2 Default12Lun 6 Sep 2010 - 16:01

Ca va quand même être très "chaud" cette année pour l'accession au Top14
Revenir en haut Aller en bas
gir3347
Champion du monde
Champion du monde
gir3347

Masculin
Nombre de messages : 19112
Age : 71
localisation : Girondin mais Bon-Encontrais de coeur
Date d'inscription : 07/10/2006

Réactions sur la 2ème journée de Pro D2 Empty
MessageSujet: Re: Réactions sur la 2ème journée de Pro D2   Réactions sur la 2ème journée de Pro D2 Default12Mar 7 Sep 2010 - 16:05

Publié le 07/09/2010 10:44 | Sa. BA. - La Dépêche



Pro D2. L'US Carcassonne commence à marquer les esprits



Réactions sur la 2ème journée de Pro D2 Franck10
Les Carcassonnais, Franck Teyssier en tête, ont montré de belles dispositions face auLou. Photo DDMRoger Garcia.


Qu'on le veuille ou non, les Carcassonnais ont montré samedi soir face au Lou de belles dispositions. De très belles dispositions mêmes. Au point d'ailleurs de se demander si ce Lou là, qui par certains aspects nous a rappelé l'ogre, sur le papier, marseillais de la saison dernier a les épaules assez large pour décrocher le Top 14. Mais ceci est une autre histoire.

L'USC a donc montré samedi soir de belles dispositions. À commencer d'ailleurs par la défense. En deux rencontres, la bande à Labit n'a concédé aucun essai, en a inscrit deux, et affiche à la veille de la troisième journée 5 points au tableau d'affiche alors que d'aucuns lui prédisaient un zéro pointé. « On a beaucoup travaillé le secteur défensif. C'est un secteur primordial en Pro D2 avec la mêlée et le jeu au pied. La défense semble au point aujourd'hui, il va falloir trouver maintenant plus d'efficacité au pied et travailler encore plus la mêlée pour être plus performant », explique l'entraîneur carcassonnais. Et il revient sur la défaite de ses protégés, lui qui a nourri ses gars au biberon de la gagne depuis son débarquement au pied de la Cité. « On a bien défendu, on les a perturbés. On fait un bon match mais ça ne se solde pas par quelque chose de positif si ce n'est le comportement des joueurs. Quand tu ne dois pas gagner, tu ne dois pas gagner. Quand ça ne veut pas, ça ne veut pas. Il n'y a rien à faire. Mais je ne suis pas inquiet pour la suite. Il y aura des jours meilleurs. » Il a beau refaire le match, positiver, il ne digère toujours pas certaines décisions de l'arbitrage. Notamment celle sur le maul écroulé volontairement à l'entrée de l'en-but. Et les images revues lors de la séance vidéo parlent d'elles-mêmes : « A Auch, pour une faute identique, l'arbitre siffle un essai de pénalité. Je suis un peu déçu car on est en passe de marquer. C'est un peu dur ».

Au lendemain de la rencontre, logique, les joueurs étaient abattus. Abattus mais sereins conscients de leur prestation face à un des gros favoris de la Pro D2. De quoi avoir envie de filer un cou de collier lors de la troisième journée en Isère. D'autant plus que la pression devrait être sur les épaules de leur adversaire grenoblois, à deux points du premier relégable Dax au classement général, qui sort de deux défaites consécutives. « Nos adversaires sont acculés. Ils n'ont plus trop le choix. Ils n'ont pas droit à l'erreur. Interdiction de perdre. Nous non plus, d'ailleurs. On y va pour gagner. Pour gagner. »

Du côté de l'infirmerie : quelques « bobos » pour l'arrière Solana et le centre Molinier. Ils devraient malgré tout pouvoir être présent à Grenoble.

In disponibles encore quelques semaines, la recrue columérine Tidjini (fracture d'un métatarse) et le troisième ligne Simon Bénézech (genou).
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Réactions sur la 2ème journée de Pro D2 Empty
MessageSujet: Re: Réactions sur la 2ème journée de Pro D2   Réactions sur la 2ème journée de Pro D2 Default12

Revenir en haut Aller en bas
 
Réactions sur la 2ème journée de Pro D2
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La 2ème journée de Top 14
» Réactions sur la 2ème journée de Pro D2
» Réactions sur la 13ème journée de Top 14
» Réactions sur la 24ème journée de Top 14
» Réactions sur la 29ème journée de Pro D2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum LE SUA VAINCRA :: Archives (2010-2011) :: -Prod D2/Les Fédérales-
Sauter vers: