Forum LE SUA VAINCRA
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Forum LE SUA VAINCRA

Espace Rugby
 
Le sua-vaincraAccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexionLe sua-vaincra

 

 Les tops et flops 14

Aller en bas 
AuteurMessage
gir3347
Champion du monde
Champion du monde
gir3347

Masculin
Nombre de messages : 19112
Age : 72
localisation : Girondin mais Bon-Encontrais de coeur
Date d'inscription : 07/10/2006

Les tops et flops 14 Empty
MessageSujet: Les tops et flops 14   Les tops et flops 14 Default12Mer 6 Oct 2010 - 21:37

Rugby - Top 14

05/10/2010 - 17:02 - Mis à jour le 06/10/2010 - 15:56
Les tops et flops 14

Les tops et flops 14 648035-7852654-317-238
Icon Sport

Alors que les compétitions européennes reprennent leurs droits pour deux semaines, un premier bilan du Top 14 s'impose. Un peu plus du tiers du championnat a été joué et des tendances se dessinent déjà. Entre confirmations, surprises et déceptions, notre site vous propose de faire le point.


. Les confirmations

Certes, Toulon n’a pas forcément séduit depuis le début du championnat. En effet, les Varois ont connu une entame plus que décevante avec deux défaites à domicile (contre Bayonne et le Racing-Metro) et se montrent toujours brouillons dans le jeu. Mais les chiffres sont là : le RCT a su retrouver une certaine efficacité pour aligner quatre succès d’affilée et se repositionner à la deuxième place du classement. Si certains en ont douté, Toulon s’est bel et bien installé dans le haut de la hiérarchie française. En ce qui concerne Toulouse, il n’est pas étonnant de voir le club calé solidement à la quatrième place, à égalité de points avec Toulon (2e) et Montpellier (3e). Seul bémol : si les hommes de Guy Novès sont intraitables à domicile (cinq victoires en autant de matchs), ils n’ont toujours pas gagné hors de leurs bases (trois défaites et un match nul). Mais les Toulousains sont toujours repartis de leurs rencontres avec au minimum le point de bonus défensif. Au contraire de Perpignan, seule équipe du Top 14 à n'en avoir jamais ramené. C'est dommage car l'Usap est aussi celle qui a le moins perdu (deux matchs, contre Montpellier à domicile et à Brive). Les Catalans, bien que décimés par les blessures et peu convaincants parfois, parviennent à assurer, comme ils l'ont fait à Aimé-Giral contre Biarritz, le Stade français et La Rochelle. Leur succès à Bayonne a compensé leur défaite chez eux contre le MHR. Clermont, enfin, est dans les clous puisqu'il fait partie des barragistes potentiels avec cinq victoires en neuf matchs et quatre points de bonus récoltés. Les résultats sont là donc. Mais en Auvergne aussi, les débuts ont été un peu compliqués. Le champion de France a peut-être un peu peiné à assumer son statut et la manière a parfois laissé à désirer comme en témoigne parfaitement la large victoire, bonifiée mais pas totalement convaincante, face à Agen lors de la dernière journée.

. Les surprises

Ce n'est pas une surprise de voir le Racing-Metro jouer les premiers rôles. C'en est une en revanche de constater qu'il est, à l'issue de ce premier tiers du championnat, bon leader. Vainqueurs de six matchs sur neuf, les hommes du président Lorenzetti se sont définitivement imposés parmi les "gros" du Top 14. Vainqueurs de six matchs, dont deux à l'extérieur (à Brive et Toulon), ils ont en outre pris quatre bonus. Seul Clermont a fait aussi bien. Les Racingmen, qui ont été réalisé un recrutement intelligent à l'intersaison, ont renforcé un groupe déjà très fort et effectué une impressionnante montée en puissance. Autre belle surprise : celle de Montpellier. Depuis l'arrivée aux manettes du duo Galthié-Béchu, le club héraultais est transfiguré. Il propose un jeu léché et ambitieux qui lui a permis de remporter six matchs (dont deux à l'extérieur, à Perpignan et Agen) et trois bonus. Et ce malgré une entame de championnat démentielle, qui l'a vu affronter Biarritz, le Racing, Perpignan, Toulouse, Clermont et Castres. Aujourd'hui quatrième, le MHR semble très prometteur. Reste à savoir maintenant s'il tiendra la distance sur le long terme. La Rochelle aussi a étonné en ce début de saison, et dans le bon sens du terme. Le club de l'Atlantique n'est pas relégable et il n'est pas passé loin de belles surprises, à domicile contre Toulon (13-15) ou à Perpignan le week-end dernier (15-21). Il manque encore le petit "truc en plus"pour que les choses tournent en leur faveur mais il est indéniable que les Rochelais possèdent le jeu le plus performant et le plus complet du "championnat à trois" qui les oppose au SUALG et au CSBJ. Ils devront tenir le rythme toute l'année et surtout faire preuve de plus de réalisme, notamment dans leurs tentatives de but.

. Les déceptions

Longtemps premier puis éliminé en quart de finale l'an dernier, Castres était attendu au tournant en ce début de saison 2010-2011. Mais force est de constater que les Tarnais sont décevants pour l'instant. Dixièmes du classement à cinq points du sixième, Clermont, ils n'épatent plus. Certes ils assurent à domicile (contre Toulouse par exemple) mais ils n'arrivent pas à élever leur niveau de jeu pour décrocher une victoire (référence) à l'extérieur. Le calendrier favorable qui les attend d'ici la fin de l'année (un déplacement à Biarritz pour quatre réceptions, d'Agen, Bourgoin, Perpignan et La Rochelle) devra leur permettre d'engranger des points. Ce sera une nécessité pour Bourgoin également. Ses soucis financiers enfin réglés, on attendait une envolée du club isérois. Au contraire, les déceptions se sont enchaînées, avec trois défaites en cinq matchs à domicile notamment. Des relents de crise sportives sont remontés et les départ des entraîneurs, Xavier Péméja et Eric Catinot, sont réclamés par certains. Aujourd'hui relégable, le CSBJ compte trois points d'avance sur la lanterne rouge, Agen. Le champion de Pro D2 était attendu à un meilleur niveau pour sa remontée en Top 14. Mais un recrutement un peu léger, des blessures et un temps d'adaptation plus long que prévu ont plombé le début de saison des Lot-et-Garonnais, qui n'ont remporté qu'un match (contre Biarritz, 28-23) pour sept défaites et un nul. Leur confrontation avec La Rochelle à Armandie le 4 novembre pourrait, déjà, se révéler capitale.

. Dans l'attente

On aurait pu les classer dans les surprises, mais les résultats des deux dernières semaines nous en ont empêché. Premiers à l'issue de la sixième journée, les Bayonnais se placent aujourd'hui en neuvième position au classement. La faute à deux défaites consécutives à Jean-Dauger, face à Perpignan et Biarritz. Deux faux pas qui seront difficiles à rattraper lors de la reprise puisque Bayonne se déplacera au Racing-Metro. Son voisin d'Euskadi, qui le précède d'une place au classement, a suivi une trajectoire inverse. D'abord défait à domicile par Toulon puis à Agen et Perpignan, Biarritz est monté en puissance avec, en point d'orgue, un point de bonus ramené du Racing-Metro et une victoire rapportée de Bayonne. Il faudra confirmer contre Clermont à Aguilera le 23 octobre. Autre club dans l'expectative : Brive. Actuellement onzième, le CABCL a semble-t-il manqué son début de saison. Mais à y regarder de plus près, on se rend compte qu'il avait écopé d'un calendrier démentiel pour son entame. En neuf matchs, il a affronté le Racing, Perpignan, Clermont, Bayonne, Toulon, Paris, Castres et Toulouse. Et il a réussi quelques gros coups, s'imposant notamment à Paris et perdant d'un seul point à Bayonne. Il va maintenant falloir prendre des points contre des équipes de deuxième partie de tableau. Enfin, Paris aussi doit confirmer. Actuellement septième, le club de la capitale a connu une première partie de saison mitigée. Un peu à l'image de ses matchs : auteur de bonnes première mi-temps, il souffre souvent en deuxième. Son principal faux pas tient dans la défaite à domicile contre Brive mais la victoire à Agen l'a rattrapée en terme comptable. Meilleure attaque du championnat au nombre d'essais marqués (27), le Stade français devra confirmer ses bonnes dispositions des dernières semaines face à Toulon pour la reprise.
Revenir en haut Aller en bas
 
Les tops et flops 14
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum LE SUA VAINCRA :: Archives (2010-2011) :: Saison 2010-2011-
Sauter vers: