Forum LE SUA VAINCRA
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Forum LE SUA VAINCRA

Espace Rugby
 
Le sua-vaincraAccueilDernières imagesPortailRechercherS'enregistrerConnexionLe sua-vaincra
-40%
Le deal à ne pas rater :
Tefal Ingenio Emotion – Batterie de cuisine 10 pièces (induction, ...
59.99 € 99.99 €
Voir le deal

 

 La disparition de Jean Dupuy

Aller en bas 
AuteurMessage
gir3347
Champion du monde
Champion du monde
gir3347


Masculin
Nombre de messages : 19112
Age : 75
localisation : Girondin mais Bon-Encontrais de coeur
Date d'inscription : 07/10/2006

La disparition de Jean Dupuy Empty
MessageSujet: La disparition de Jean Dupuy   La disparition de Jean Dupuy Default12Jeu 28 Oct 2010 - 22:11

Publié le 28/10/2010 12:36 | LaDepeche.fr


La disparition de Jean Dupuy
décès. Pipiou n'est plus. Il avait 76 ans.



La disparition de Jean Dupuy Jean_d10

Pipiou était la joie de vivre même./ Photo DDM, José Navarro.



Il nous a quittés aussi discrètement qu'il a vécu. Jean Dupuy, surnommé « Pipiou » s'est éteint hier matin, à l'âge de 76 ans, à Vic-en-Bigorre où il résidait.

L'ailier tarbais aux 40 sélections était entré dans la légende le 5 août 1961, quand il planta aux All Blacks un essai d'anthologie, sur la pelouse de Wellington, luttant sur plus de 50 mètres au vent de tempête qui soufflait ce jour-là, et aux défenseurs néo-zélandais.

La puissance et la vitesse étaient les principales qualités de cet ailier solide (1,75m, 85 kg), qui marqua 19 essais pour l'équipe de France, et qui remporta quatre fois le tournoi des V Nations (1959, 60, 61 et 62).

Mais Pipiou, c'était aussi un compagnon délicieux qui se fit apprécier pendant les longues tournées de l'époque. Il était du périple en Afrique du Sud en 1958, et il y revint en 1964. Il participa aussi aux tournées en Argentine en 1960, et en Nouvelle-Zélande en 1961.

En France, il fut d'une fidélité exemplaire à « son » Stadoceste tarbais, de 1953 à 1969, et connut les demi-finales du championnat en 1964 (défaite contre Béziers 0-3), et 1968 (défaite contre Lourdes 6-15).

Pour terminer sa carrière, il retourna dans sa ville natale, Vic-en-Bigorre, à partir de 1969, pour y reprendre aussi l'épicerie de sa mère, qu'il transforma ensuite en un bistrot où l'amitié coulait à flot.

Jean Dupuy était un homme de la nature, d'une gentillesse et d'un bon cœur unanimement appréciés.

Jean Gachassin se rappelle : « Pour mon premier match de sélection, j'étais face à lui, et la nuit précédente, je n'en ai pas dormi. »

André Boniface connaissait bien l'homme : « C'était l'un des meilleurs amis de Guy. Médiatiquement, il n'a jamais été reconnu à sa vraie valeur. C'était un sportif de l'ombre, capable de beaucoup de choses sur un terrain. »

Revenir en haut Aller en bas
 
La disparition de Jean Dupuy
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum LE SUA VAINCRA :: Archives (2010-2011) :: -Questions diverses-
Sauter vers: