Forum LE SUA VAINCRA


 
Le sua-vaincraAccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexionLe sua-vaincra

Partagez | 
 

 Interview de Christophe Deylaud sur www.ladepeche.fr

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
PIERRE A-GE-NAIS
joue en fédérale 1
joue en fédérale 1


Masculin
Nombre de messages : 275
Age : 46
localisation : SAINT-CYR L'ECOLE (78)
Date d'inscription : 28/08/2005

MessageSujet: Interview de Christophe Deylaud sur www.ladepeche.fr   Mar 26 Avr 2011 - 19:52

"Je suis né comme ça, je ne vais pas me refaire"
Interview. Christophe Deylaud, co entraîneur du SUA.


Content de l'investissement des siens mais pas satisfait du résultat. On ne refera pas Christophe Deylaud. L'ancien joueur de haut niveau n'a pas aimé les cinquante et un point encaissés par son équipe au Racing Métro. Toujours aussi démonstratif dans la zone entraîneurs, il confie se plaire toujours au SUA et a bien l'intention de terminer la saison sur une bonne note. Dimanche soir, il était déjà en train de visionner un match des Brivistes.

La Dépêche: Christophe qu'est-ce que vous retiendrez de ce dernier déplacement de la saison au Racing Métro ?

Christophe Deylaud: De la déception d'abord. Il y eu a bien sûr le côté investissement des garçons, on a été capables d'enclencher des mouvements avec de la qualité devant et dans la défense, mais quand on voit le résultat on ne peut pas être heureux. On prend cinquante points, et ça, ça me gêne. En début de saison on avait pris quarante-cinq points (44, NDLR) et marqué deux ou trois essais (3), tout le monde tapait des deux mains. Nous sommes dans un sport de haut niveau, il faut marquer des points mais pas en prendre sur des lacunes qui sont revenues du début de saison et ça, ça me gêne. Avec tout le respect que j'ai pour le Racing, il y avait quelque chose à faire là-bas. Il y avait chez nous des garçons qui revenaient, il y avait des cartes à jouer, redistribuées en vue de la saison prochaine. On joue encore des matches de championnat, il faut être sérieux jusqu'au bout.


La Dépêche: L'arbitrage ?

Christophe Deylaud: Je pense que nous avons été très vite pénalisés sur le jeu au sol alors qu'eux ne l'ont jamais été. Lo Cicero (pilier) a joué à quatre pattes toute la partie encore une fois.


La Dépêche: Il vous tarde que cette saison se termine ?

Christophe Deylaud: Non, les garçons sont de plus en plus dans leur jeu, bien dans leurs têtes. Nous sommes bien ensembles. Ils sont en train d'intégrer complètement le jeu que nous voulons mettre en place, ils le maîtrisent de mieux en mieux.


La Dépêche: Il vous est arrivé de douter cette saison ?

Christophe Deylaud: Je ne sais pas si on peut appeler ça douter, mais on se demandait le temps qu'il nous faudrait pour enclencher quelque chose de positif. La Rochelle allait chercher des points à l'extérieur alors que nous, nous prenions des roustes, mais on savait pourquoi on les prenait. Nous n'avions pas l'effectif au grand complet, l'enchaînement des matches nous faisait un peu peur. Sur la deuxième partie, nous nous sommes bien rétablis, on a resserré un groupe, le fait de travailler avec ces mêmes garçons a été bénéfique. Le calendrier avec deux matches et un week-end de repos nous allait bien.


La Dépêche: Gagner à La Rochelle, c'était un point d'honneur ?

Christophe Deylaud: S'il y avait bien un match que l'on voulait gagner, c'était celui-là. À l'extérieur, ils avaient un comportement d'équipe qui veut exister en Top 14, pas nous. Notre point d'honneur, c'était d'abord de les battre chez nous et chez eux après. La Rochelle aura pris les matches de challenge contre Agen et nous le championnat.


La Dépêche: Vous espérez travailler avec le même effectif l'an prochain ?

Christophe Deylaud: On va essayer de travailler dans la continuité. Nous allons recruter un seul joueur derrière et quelques doublures devant. Nous tenons à ce qu'il y ait de la stabilité dans ce groupe qui vit bien. Il y a un signe fort qui prouve que nous sommes bien ensemble, la saison n'était pas finie que beaucoup de joueurs avaient demandé à prolonger. De toute façon, on ne peut pas repartir avec quatorze ou quinze joueurs nouveaux comme l'an passé.


La Dépêche: Christophe, vous êtes très démonstratif sur le banc de touche, un comportement qui vous a valu un carton à Montpellier. Vous êtes sûr que vos joueurs vous entendent ?

Christophe Deylaud: À Montpellier, j'ai dit à l'arbitre qu'il n'allait pas m'empêcher de gesticuler parce que j'étais né comme ça et que je n'allais pas me refaire. Je les préviens tous avant les matchs que je vais beaucoup bouger, que je vais râler, parler à mes joueurs. À Montpellier, l'arbitre m'a dit je vous respecte, je lui ai dit moi aussi, il s'est collé à moi, je lui ai demandé s'il avait déjà joué au rugby… et j'ai pris un carton. J'agace Christian (Lanta) qui me dit qu'ils (les joueurs) ne m'entendent pas et qu'ils savent ce qu'ils ont à faire.


La Dépêche: Battre Brive à Armandie vous donnera peut-être la possibilité de gagner une place au classement du Top 14. C'est un dernier objectif ?

Christophe Deylaud: Je suis déjà sur la vidéo. À mon avis, ils ne vont pas venir la fleur au fusil. C'est un match de championnat… et on est chez nous. La fête n'appartient qu'aux vainqueurs.


La Dépêche:Vous avez un favori pour le titre ?

Christophe Deylaud: Clermont, c'est l'ancien joueur qui parle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pat de Mérignac
Champion du monde
Champion du monde


Nombre de messages : 13883
Date d'inscription : 03/07/2005

MessageSujet: Re: Interview de Christophe Deylaud sur www.ladepeche.fr   Mar 26 Avr 2011 - 19:59

PIERRE A-GE-NAIS a écrit:
"Je suis né comme ça, je ne vais pas me refaire"
Interview. Christophe Deylaud, co entraîneur du SUA.


Content de l'investissement des siens mais pas satisfait du résultat. On ne refera pas Christophe Deylaud. L'ancien joueur de haut niveau n'a pas aimé les cinquante et un point encaissés par son équipe au Racing Métro. Toujours aussi démonstratif dans la zone entraîneurs, il confie se plaire toujours au SUA et a bien l'intention de terminer la saison sur une bonne note. Dimanche soir, il était déjà en train de visionner un match des Brivistes.

La Dépêche: Christophe qu'est-ce que vous retiendrez de ce dernier déplacement de la saison au Racing Métro ?

Christophe Deylaud: De la déception d'abord. Il y eu a bien sûr le côté investissement des garçons, on a été capables d'enclencher des mouvements avec de la qualité devant et dans la défense, mais quand on voit le résultat on ne peut pas être heureux. On prend cinquante points, et ça, ça me gêne. En début de saison on avait pris quarante-cinq points (44, NDLR) et marqué deux ou trois essais (3), tout le monde tapait des deux mains. Nous sommes dans un sport de haut niveau, il faut marquer des points mais pas en prendre sur des lacunes qui sont revenues du début de saison et ça, ça me gêne. Avec tout le respect que j'ai pour le Racing, il y avait quelque chose à faire là-bas. Il y avait chez nous des garçons qui revenaient, il y avait des cartes à jouer, redistribuées en vue de la saison prochaine. On joue encore des matches de championnat, il faut être sérieux jusqu'au bout.


La Dépêche: L'arbitrage ?

Christophe Deylaud: Je pense que nous avons été très vite pénalisés sur le jeu au sol alors qu'eux ne l'ont jamais été. Lo Cicero (pilier) a joué à quatre pattes toute la partie encore une fois.


La Dépêche: Il vous tarde que cette saison se termine ?

Christophe Deylaud: Non, les garçons sont de plus en plus dans leur jeu, bien dans leurs têtes. Nous sommes bien ensembles. Ils sont en train d'intégrer complètement le jeu que nous voulons mettre en place, ils le maîtrisent de mieux en mieux.


La Dépêche: Il vous est arrivé de douter cette saison ?

Christophe Deylaud: Je ne sais pas si on peut appeler ça douter, mais on se demandait le temps qu'il nous faudrait pour enclencher quelque chose de positif. La Rochelle allait chercher des points à l'extérieur alors que nous, nous prenions des roustes, mais on savait pourquoi on les prenait. Nous n'avions pas l'effectif au grand complet, l'enchaînement des matches nous faisait un peu peur. Sur la deuxième partie, nous nous sommes bien rétablis, on a resserré un groupe, le fait de travailler avec ces mêmes garçons a été bénéfique. Le calendrier avec deux matches et un week-end de repos nous allait bien.


La Dépêche: Gagner à La Rochelle, c'était un point d'honneur ?

Christophe Deylaud: S'il y avait bien un match que l'on voulait gagner, c'était celui-là. À l'extérieur, ils avaient un comportement d'équipe qui veut exister en Top 14, pas nous. Notre point d'honneur, c'était d'abord de les battre chez nous et chez eux après. La Rochelle aura pris les matches de challenge contre Agen et nous le championnat.


La Dépêche: Vous espérez travailler avec le même effectif l'an prochain ?

Christophe Deylaud: On va essayer de travailler dans la continuité. Nous allons recruter un seul joueur derrière et quelques doublures devant. Nous tenons à ce qu'il y ait de la stabilité dans ce groupe qui vit bien. Il y a un signe fort qui prouve que nous sommes bien ensemble, la saison n'était pas finie que beaucoup de joueurs avaient demandé à prolonger. De toute façon, on ne peut pas repartir avec quatorze ou quinze joueurs nouveaux comme l'an passé.


La Dépêche: Christophe, vous êtes très démonstratif sur le banc de touche, un comportement qui vous a valu un carton à Montpellier. Vous êtes sûr que vos joueurs vous entendent ?

Christophe Deylaud: À Montpellier, j'ai dit à l'arbitre qu'il n'allait pas m'empêcher de gesticuler parce que j'étais né comme ça et que je n'allais pas me refaire. Je les préviens tous avant les matchs que je vais beaucoup bouger, que je vais râler, parler à mes joueurs. À Montpellier, l'arbitre m'a dit je vous respecte, je lui ai dit moi aussi, il s'est collé à moi, je lui ai demandé s'il avait déjà joué au rugby… et j'ai pris un carton. J'agace Christian (Lanta) qui me dit qu'ils (les joueurs) ne m'entendent pas et qu'ils savent ce qu'ils ont à faire.


La Dépêche: Battre Brive à Armandie vous donnera peut-être la possibilité de gagner une place au classement du Top 14. C'est un dernier objectif ?

Christophe Deylaud: Je suis déjà sur la vidéo. À mon avis, ils ne vont pas venir la fleur au fusil. C'est un match de championnat… et on est chez nous. La fête n'appartient qu'aux vainqueurs.


La Dépêche:Vous avez un favori pour le titre ?

Christophe Deylaud: Clermont, c'est l'ancien joueur qui parle.

Bon sang toulousain ne saurait mentir ! Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ripsua
Champion du monde
Champion du monde


Masculin
Nombre de messages : 11679
Age : 41
localisation : 47220
Date d'inscription : 30/01/2007

MessageSujet: Re: Interview de Christophe Deylaud sur www.ladepeche.fr   Mar 26 Avr 2011 - 20:37

J'ai une inquiétude à la suite de la lecture de cette interview, c 'est qu'il parle de doublure devant, alors que tous le monde sent que nous sommes plus que pousse en premiere ligne notement ou il faudrait que les actuels soit des doublures, pour que l'on puisse réelement ésperer franchir un niveau l'année prochaine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pjm64
Joue en top 14
Joue en top 14


Masculin
Nombre de messages : 738
Age : 54
localisation : Pau
Date d'inscription : 19/10/2006

MessageSujet: Re: Interview de Christophe Deylaud sur www.ladepeche.fr   Mar 26 Avr 2011 - 23:13

ripsua a écrit:
J'ai une inquiétude à la suite de la lecture de cette interview, c 'est qu'il parle de doublure devant, alors que tous le monde sent que nous sommes plus que pousse en premiere ligne notement ou il faudrait que les actuels soit des doublures, pour que l'on puisse réelement ésperer franchir un niveau l'année prochaine.

Allez, ayons confiance!! c'est l'éternel optimiste qui parle... Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Interview de Christophe Deylaud sur www.ladepeche.fr   Aujourd'hui à 13:14

Revenir en haut Aller en bas
 
Interview de Christophe Deylaud sur www.ladepeche.fr
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Interview Christophe Deylaud (Petit Bleu)
» Christophe Deylaud «Pas des pleureuses» (Le Figaro.fr)
» Interview Christophe Deylaud (Midol)
» Interview de Christophe le Bouille
» Interview Christophe Deylaud (site officiel)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum LE SUA VAINCRA :: **Forum de rugby du Sua** :: -Messages aux joueurs/interviews/articles-
Sauter vers: