Forum LE SUA VAINCRA

Espace Rugby
 
Le sua-vaincraAccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexionLe sua-vaincra

Partagez
 

 Présentation des équipes du Top14 2011/2012

Aller en bas 
AuteurMessage
gir3347
Champion du monde
Champion du monde
gir3347

Masculin
Nombre de messages : 19112
Age : 71
localisation : Girondin mais Bon-Encontrais de coeur
Date d'inscription : 07/10/2006

Présentation des équipes du Top14 2011/2012 Empty
MessageSujet: Présentation des équipes du Top14 2011/2012   Présentation des équipes du Top14 2011/2012 Default12Jeu 25 Aoû 2011 - 8:55

Rugby - Top 14 - 08/08/2011 - 11:48 - Mis à jour le 10/08/2011 - 18:18 -Rugbyrama


Présentation : Bordeaux-Bègles



Présentation des équipes du Top14 2011/2012 747608-8848159-317-238
Icon Sport




Moins de trois semaines avant la reprise du championnat, notre site vous propose un tour d'horizon des quatorze équipes qui se disputeront le bouclier de Brennus cette saison. Ce lundi, zoom sur l'Union Bordeaux-Bègles, promue, et qui tentera tant bien que mal de sauver sa peau parmi l'élite.

Présentation des équipes du Top14 2011/2012 748443-8856512-128-96

Nom du club : Union Bordeaux-Bègles
Fondé en 1889.
Stade : Stade André-Moga (9 088 places).
Président : Laurent Marti.
Entraîneur : Marc Delpoux - Vincent Etcheto - Laurent Armand.
Classement 2010 : victoire en finale d'accession de Top 14.
Titres : 9 boucliers de Brennus
 
L'objectif : le maintien

Après une saison 2010-2011 qualifiée de "magique" par Marc Delpoux, le plus dur est maintenant à venir. Le Top 14, l'élite du rugby français, voilà le challenge qui se profile à l'horizon pour les Bordelais. Le maintien sera le maître mot pour le club girondin, plus petit budget du championnat. Après avoir surpris tout le monde lors des phases finales de Pro D2 l'an passé, les Bordelo-Béglais devront, une nouvelle fois, surprendre s'ils veulent passer une saison de plus au sein de l'élite. C'est tout le mal qu'on leur souhaite.

La star : Ole Avei

Le talonneur néo-zélandais va découvrir le Top 14 pour la première fois de sa carrière. Ce n'est que justice, a-t-on envie de dire, au vu des ses performances lors de ses sorties précédentes Pro D2. Joueur hyper mobile, explosif ballon en main, qui ne donne pas sa part au chien dans le combat, Avei a fait les beaux jours de l'Union l'année dernière. On espère qu'il saura réitérer les prestations de choix pour emmener ses coéquipiers vers l'objectif annoncé par le staff bordelais.

Le joueur à suivre : Bruce Reihana

Une star. Débarqué en provenance des Northampton Saints, l'arrière néo-zélandais sera très observé sur les bords de la Garonne. Auteur de plus de 1000 points en neuf saisons avec les Saints, nul doute que ses aptitudes dans les tirs aux buts seront précieuses pour les Bordelais. Sa capacité à remonter les ballons (même si à 35 ans, il n'a peut-être plus ses jambes de 20 ans) sera elle aussi mise à contribution. Reihana, sélectionné à deux reprises avec les All Blacks, était littéralement adulé de l'autre côté de la Manche. Reste maintenant à laisser la même trace dans le club girondin...

Le départ qui fait mal : Arthur Chollon

Si l'Union a su conserver ses joueurs majeurs et n'a pas enregistré de départ vraiment important (les joueurs présents sur la feuille de match de la finale d'accession sont encore là), l'exode du troisième ligne Arthur Chollon est notable. Blessé la saison dernière, ses apparitions dans le groupe bordelo-béglais ont été de plus en plus rares. Progressivement, il s'est éloigné du staff, qui n'a pas non plus cherché à le réintégrer. Enfant du club, international chez les moins de 20 ans, il quitte la Gironde à 22 ans et s'envole au Stade Français.

Mouvements :

Arrivées : Rofes (Montpellier) ; Delboulbès, Le Bourhis (Carcassonne) ; Toetu (Tarbes) ; Denêtre, Tisseau (Albi) ; Madaule (Narbonne) ; Reihana (Northampton, Angleterre) ; Houston (Queensland Reds, Australie) ; Forbes (Waikato, Nouvelle-Zélande), Brana (Toulon).

Départs : Badel (Colomiers) ; Bacquet (Langon) ; Montagnat, Bernard (Auch) ; O'Connor, Chollon (Stade Français) ; Vermis (Tyrosse) ; Gaultier, Gibouin (Périgueux) ; Jagr (Mont-de-Marsan) ; Chouquet (La Seyne-sur-Mer).
Rugbyrama - Loup KRIKORIAN
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gir3347
Champion du monde
Champion du monde
gir3347

Masculin
Nombre de messages : 19112
Age : 71
localisation : Girondin mais Bon-Encontrais de coeur
Date d'inscription : 07/10/2006

Présentation des équipes du Top14 2011/2012 Empty
MessageSujet: Re: Présentation des équipes du Top14 2011/2012   Présentation des équipes du Top14 2011/2012 Default12Jeu 25 Aoû 2011 - 8:58

Rugby - Top 14 - 09/08/2011 - 11:56 - Mis à jour le 10/08/2011 - 11:26 - Rugbyrama


Présentation : Lyon



Présentation des équipes du Top14 2011/2012 748049-8852569-317-238
Icon Sport

Moins de trois semaines avant la reprise du championnat, notre site vous propose un tour d'horizon des quartoze équipes qui se disputeront le bouclier de Brennus cette saison. Ce mardi, c'est au tour de Lyon, champion de Pro D2, qui se veut très ambitieux pour s'implanter durablement dans l'élite.

Présentation des équipes du Top14 2011/2012 507643-4817926-128-96

Nom du club : Lyon olympique universitaire
Fondé en 1896.
Stade : Matmut Stadium (7998 places)
Entraîneurs : Raphaël Saint-André – Matthieu Lazerges – Pascal Peyron – Philippe Buffevant.
Classement 2010 : Champion de France de Pro D2.
Titres : Deux Brennus (1932, 1933), champion de France de deuxième division (1989, 1992, 2010).*

L'objectif : Assumer un nouveau statut

Pour son retour dans l'élite, le Lou tablait sur un budget de 12 millions d'euros. Il en aura finalement 14, les partenaires ayant afflué après le titre de champion de France du Pro D2. Officiellement, les dirigeants lyonnais parlent du maintien comme de leur objectif numéro un. Difficile de faire autrement. Mais avec son nouveau stade et son recrutement ambitieux (Januarie, Leguizamon, Koyamaibole, Marchois...), le club rhodanien aura les moyens de faire mieux. Au-delà du maintien, il s'agira donc, à terme, de faire de la capitale des Gaules l'une des places fortes du rugby français.

La star : Ricky Januarie

C'est le gros coup du Lou à l'intersaison. Avec la venue de Ricky Januarie, champion du monde avec les Springboks en 2007, Lyon a frappé un grand coup sur le marché des transferts. Non retenu pour le Mondial en Nouvelle-Zélande, le puissant demi de mêlée sera disponible dès le début du championnat, le 26 août à Clermont. Arrivé à la mi-juillet, il devrait avoir eu le temps de s'adapter à sa nouvelle équipe et à son nouvel environnement. Les Lyonnais attendent beaucoup de lui : "On souhaite qu'il prenne les rênes de notre jeu avec l'ouvreur, explique le directeur sportif Raphaël Saint-André. C'est un très gros défenseur qui a une excellente passe et un grand jeu au pied."

Le joueur à suivre : Sisa Koyamaibole

A la recherche d’un perforateur derrière son pack, Lyon a opté pour le Fidjien Sisa Koyamaibole. Un nom pas inconnu en France puisque le joueur a évolué durant une saison du côté de Toulon. Pour une expérience peu concluante. Sa puissance et sa vitesse devraient poser de nombreux soucis aux défenses adverses et ses coéquipiers pourraient bien profiter des brèches ouvertes. Mais pour cela, il faudra attendre le Mondial. Et le Lou espère que son joueur fera preuve de régularité, ce qui n’a pas toujours été le cas.

Le départ qui fait mal : Pierre-Yves Montagnat

Lyon perd en la personne de Montagnat une fine gâchette au pied. Et un redoutable finisseur. Ses performances permettent de le juger: 418 points marqués en deux saisons dont neuf essais. Un capital point non négligeable et surtout un excellent relanceur grâce à une belle pointe de vitesse. Toutefois, son influence baissa la saison dernière, celle du titre de champion de France de Pro D2. Lyon ne s’est pas accroché pour retenir son arrière polyvalent qui évoluera l’an prochain sous le maillot grenoblois.

Mouvements

Arrivés : Tchougong, Basson (Bourgoin) - Bonrepaux (Brive) - Marchois, Leguizamon (Paris) - Koyamaibole (Sale) - Fatafehi (Saint-Etienne) - Roux (Colomiers) - Lespinas (Brive) - Van Gisbergen (Wasps) - Tranier (Biarritz) - Januarie (Stormers) - Clement (Albi)

Départs : Montagnat (Grenoble) - Taukafa (Stade montois) - Castellina (Argentine) - Pakihivatau, Nauroy (arrêt) - Salellas (Mâcon) - Hehea - Portier, Sève (arrêt) - Nicoud - Gomez - Leite

Rugbyrama - E.D et C.M
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gir3347
Champion du monde
Champion du monde
gir3347

Masculin
Nombre de messages : 19112
Age : 71
localisation : Girondin mais Bon-Encontrais de coeur
Date d'inscription : 07/10/2006

Présentation des équipes du Top14 2011/2012 Empty
MessageSujet: Re: Présentation des équipes du Top14 2011/2012   Présentation des équipes du Top14 2011/2012 Default12Jeu 25 Aoû 2011 - 9:00

Rugby - Top 14 - 10/08/2011 - 11:45 - Mis à jour le 10/08/2011 - 12:06 - Rugbyrama


Présentation : Brive



Présentation des équipes du Top14 2011/2012 748324-8855319-317-238
Icon Sport


Moins de trois semaines avant la reprise du championnat, notre site vous propose un tour d'horizon des quartoze équipes qui se disputeront le bouclier de Brennus cette saison. Ce mercredi, zoom sur Brive, douzième la saison dernière. Le club corrézien devra lutter pour se maintenir dans l'élite.


Club athlétique briviste Corrèze limousin
Fondé en 1912
Stade : Amédée-Domenech (15 000 places)
Entraîneurs : Ugo Mola, Didier Casadeï, Nicolas Godignon
Classement 2010 : Douzième du Top 14
Titre : Une H Cup (1997)

L'objectif : faire mentir les pronostics

La saison passée, l'objectif du CABCL était simple et assez élevé : accrocher, au moins, une place européenne. Seulement, tout "ne s'est pas déroulé comme prévu", dixit le troisième ligne coujou Simon Azoulai. Au final, Brive a terminé douzième du championnat. Bien loin des places qualificatives pour la H Cup... Cette année, bon nombre d'observateurs doutent de la capacité des Brivistes à se maintenir, d'autant que le club a perdu des joueurs majeurs (Vosloo, Estebanez, Palisson pour ne citer qu'eux) à l'intersaison. Mais Brive compte bien se servir de cela comme source de motivation. A ceux qui leur prédisent l'enfer, les Brivistes voudront répondre sur le terrain. "Nous voulons démontrer que Brive, une petite ville, peut évoluer et bien figurer dans ce championnat", a annoncé Azoulai, l'un des leaders du pack blanc et noir.

La star : Shane Geraghty

En manque de temps de jeu aux Northampton Saints, l'ouvreur anglais Shane Geraghty (25 ans le 12 août prochain, 6 sélections) a choisi de rejoindre Brive à l'intersaison. Bon animateur, très offensif, il tiendra la corde en tant que numéro un au poste devant Mathieu Bélie. En France, on se souvient de ce beau gosse aux cheveux blonds pour son action d'éclat contre les Bleus lors du Tournoi 2007, à Twickenham. Sa relance fulgurante avait amené l'essai de la gagne pour l'Angleterre. Charge à lui de laisser un meilleur souvenir qu'Andy Goode, un autre demi d'ouverture anglais et blond passé par le CABCL...

Le joueur à suivre : Virgile Lacombe

Acteur important du sacre de Toulouse en juin dernier, le talonneur Virgile Lacombe (27 ans) va connaître à Brive le deuxième club professionnel de sa carrière. Ancienne doublure de William Servat au Stade Toulousain, il part cette fois-ci dans l'optique d'occuper une place de titulaire. Attendu en Corrèze comme un leader, il devra amener à ses coéquipiers son expérience du haut niveau et son explosivité. Lacombe avait besoin de franchir un palier: ce sera, certainement, chose faite avec le club coujou. Confirmation souhaitée rapidement.

Le départ qui fait mal : Fabrice Estebanez

Le centre ou ouvreur international (23 matchs et 2 essais en championnat l'an passé) ne jouera plus sous le maillot corrézien la saison prochaine. Et son départ laissera des traces... Car c'est lui qui portait le jeu briviste, du moins en partie, sur ses solides épaules. Chaque fois qu'Estebanez a été absent l'année dernière, les performances du CABCL s'en sont ressenties. Son tranchant et sa capacité à faire jouer derrière lui manqueront beaucoup aux Corréziens. Pour franchir un cap et devenir un joueur incontournable en équipe de France, il a choisi de rejoindre le Racing-Metro 92. Et il possède le talent nécessaire s'y imposer.

Mouvements

Arrivées : Lacombe (Toulouse) ; Natriashvili (Géorgie) ; Caisso (Colomiers) ; Luafutu (Tasman Makos, Nouvelle-Zélande) ; Hauman (Aurillac) ; Geraghty (Northampton, Angleterre) ; Barozzi, Fior, Mignardi (Biarritz) ; Boussuge (Bath, Angleterre) ; Marienval (Toulon).

Départs : Cabello (Clermont, retour de prêt) ; Bonrepeaux (Lyon) ; Browne (Leinster, Irlandais) ; Vahaamahina (Perpignan) ; Vosloo (Clermont) ; Orquera (Aironi, Italie) ; Lespinas (Lyon) ; Estebanez (Racing-Metro) ; Palisson (Toulon) ; Perry (Worcester, Angleterre) ; Domingo (Tulle) ; Waqaseduadua (arrêt)
Rugbyrama - Loup KRIKORIAN
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gir3347
Champion du monde
Champion du monde
gir3347

Masculin
Nombre de messages : 19112
Age : 71
localisation : Girondin mais Bon-Encontrais de coeur
Date d'inscription : 07/10/2006

Présentation des équipes du Top14 2011/2012 Empty
MessageSujet: Re: Présentation des équipes du Top14 2011/2012   Présentation des équipes du Top14 2011/2012 Default12Jeu 25 Aoû 2011 - 9:02

Rugby - Top 14 - 11/08/2011 - 11:12 - Mis à jour le 14/08/2011 - 12:18 - Rugbyrama

Présentation : Stade français



Présentation des équipes du Top14 2011/2012 748605-8858129-317-238
Rugbyrama


Moins de trois semaines avant la reprise du championnat, notre site vous propose un tour d'horizon des quartoze équipes qui se disputeront le bouclier de Brennus cette saison. Ce jeudi, notre site vous propose un focus sur le Stade Français. Le club parisien voudra retrouver son lustre d'antan.


Stade français Paris Rugby
Fondé en 1883
Stade : Charléty (20 000 places)
Président : Thomas Savare
Entraîneurs : Michael Cheika, Christophe Laussucq, Mario Ledesma
Classement 2010 : Onzième du Top 14
Titres : Treize fois champion de France (1893, 1894, 1895, 1897, 1898, 1901, 1903, 1908, 1998, 2000, 2003, 2004, 2007)

L’objectif : redorer le blason

Onzième. Voilà un rang indigne pour un club de la trempe du Stade Français. Après une saison décevante sur le plan sportif, les Parisiens ont vécu une intersaison agitée. Le club avait bien failli être rétrogradé financièrement. Escroqué par une société canadienne (la Facem), Paris avait dû trouver plus de six millions d'euros en urgence. Victime collatérale de cette crise : le président historique, Max Guazzini. Si le club de la capitale a donc connu de nombreuses turbulences, nul doute que les joueurs voudront réagir sportivement. Question d’honneur. Le Stade français, grand club du rugby hexagonal, doit retrouver ses lettres de noblesse.

La star : Sergio Parisse

Au cours de la saison 2010-2011, Sergio Parisse aura montré deux visages. Il n'a parfois pas été au niveau auquel on l'attendait avec son club. En revanche, avec le XV d’Italie, c’était du grand Parisse dans le texte. Et le numéro huit parisien reste, comme on dit, un sérieux "client" de notre championnat. Très technique ballon en main, l'Italien est très certainement le joueur le plus talentueux du club. Sergio Parisse sera cette année encore un rouage important du système Cheika. Son absence en début de Top 14 risque de peser lourd...

Le joueur à suivre : Byron Kelleher

Il arrive de chez l’ennemi juré, le Stade toulousain. Alors, Byron Kelleher devra se (re)faire un nom du côté de la capitale. Il lui faudra pour cela être au moins aussi bon que pour sa première saison à Toulouse, durant laquelle le demi de mêlée all black avait été éblouissant. L’an passé, Kelleher a peu joué (seulement 10 matchs), la faute à une blessure au mollet récurrente. On peut pour autant tabler que Kelleher sera fidèle à lui-même pour cette nouvelle saison : un éjecteur formidable, dur sur l’homme, et plus que jamais un véritable neuvième avant. Les champions ne meurent jamais.

Le départ qui fait mal : Mathieu Bastareaud

Un bras de fer. L'ancien sélectionneur du XV de France, Bernard Laporte (un temps dans l'organigramme parisien), s'opposait catégoriquement à son départ. Mais après plusieurs mois de négociations âpres, le trois-quart centre français a finalement réussi a obtenir un bon de sortie. Après l'affaire "Facem" et la démission de Guazzini, Bastareaud s'est envolé pour la rade. Au RCT, il tentera d'atteindre à nouveau le niveau qui était le sien lors du Tournoi 2010. Et il sera difficile pour les Parisiens de retrouver un profil comme le sien au centre de l'attaque.

Mouvements

Arrivées : Milloud (Bourgoin) ; Wright (Leinster, Irlande) ; Tetaz (La Plata, Argentine) ; Lavalla (Etats-Unis) ; Chollon (Bordeaux-Bègles) ; Fillo (Racing-Metro) ; Kelleher (Toulouse) ; Warwick (Munster) ; Contepomi, Sackey (Toulon) ; Turinui (Dax) ; Williams (Auckland, Nouvelle-Zélande) ; De Malmanche (Waikato Chiefs, Nouvelle-Zélande) ; Zhvania (Géorgie) ; Tomiki (Reds, Australie) ; Lyons (Llanelli, Pays de Galles) ; Fainifo (Brumbies, Australie) ; Rokobaro (Malbourne, Australie) ; Namosolo Aria (Fidji).

Départs : Beauxis (Toulouse) ; Bastareaud (Toulon) ; Tardy (Pau) ; Phillips (?) ; Haskell (Japon), Oelschig (Eastern Province, Afrique du Sud) ; Boussès (Racing-Metro) ; Mauro Bergamasco (sans club) ; Southwell (Wasps, Angleterre) ; Marchois, Leguizamon (Lyon) ; Weber, Dibel, Raine (Tarbes) ; Joly (Bourgoin) ; P. Ledesma (arrêt).
Eurosport - Loup KRIKORIAN
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gir3347
Champion du monde
Champion du monde
gir3347

Masculin
Nombre de messages : 19112
Age : 71
localisation : Girondin mais Bon-Encontrais de coeur
Date d'inscription : 07/10/2006

Présentation des équipes du Top14 2011/2012 Empty
MessageSujet: Re: Présentation des équipes du Top14 2011/2012   Présentation des équipes du Top14 2011/2012 Default12Jeu 25 Aoû 2011 - 9:05

Rugby - Top 14 - 12/08/2011 - 14:00 - Mis à jour le 14/08/2011 - 12:16 - Rugbyrama

Présentation : Agen



Présentation des équipes du Top14 2011/2012 748927-8861349-317-238
Rugbyrama


Moins de trois semaines avant la reprise du championnat, notre site vous propose un tour d'horizon des quartoze équipes qui se disputeront le bouclier de Brennus cette saison. Ce vendredi, notre site vous propose un zoom sur Agen. Les Lot-et-Garonnais misent sur la stabilité pour la saison à venir.


Sporting union Agen Lot-et-Garonne
Fondé en 1908
Stade :
Alfred-Armandie (12 500 places)
Président :
Alain Tingaud
Entraîneurs :
Christophe Deylaud, Christian Lanta, Jean-Jacques Crenca
Classement 2010 :
Dixième du Top 14
Titres :
huit fois champion de France (1930, 1945, 1962, 1965, 1966, 1976, 1982 et 1988), une fois champion de France de Pro D2 (2010), quatre fois vainqueur du Challenge Yves-du-Manoir (1932, 1963, 1983 et 1992)

L'objectif : pérenniser le club dans l'élite

Le président Alain Tingaud le répète depuis la fin de la saison écoulée. Avant de renouer avec son glorieux passé, Agen doit continuer à grandir. C'est nécessaire s'il veut exister parmi les autres clubs du Top 14. "Nous sommes encore un adolescent qui attend de devenir adulte", déclarait-il. Alors pour grandir, les Lots-et-Garonnais veulent s'appuyer sur de la stabilité. En témoignent le recrutement intelligent et les prolongations de joueurs importants. Dixième l'an passé pour son retour dans l'élite, le SU Agen espère faire au moins aussi bien cette saison.

La star : John Schwalger

Barré chez les All Blacks par Tony Woodcock et Ben Franks, mais indiscutable avec les Wellington Hurricanes, le pilier gauche et ses 122 kilos débarquent à Armandie cette saison. Mobile, adroit ballon en main, John Schwalger sera très attendu en mêlée fermée. Du haut de ses deux sélections avec le maillot noir frappé de la fougère argentée, il devra s'imposer comme un leader du pack agenais. La "tempête" pourrait bien faire de grosses vagues du côté de la Garonne.

Le joueur à suivre : Maxime Machenaud

L'an dernier, le jeune demi de mêlée de 22 ans a réalisé des sorties très convaincantes sous la tunique lot-et-garonnaise. Cette année, s'il sera en concurrence avec Sylvain Dupuy et Alexi Bales, il semble tenir la corde pour devenir le titulaire au poste. C'est en tout cas l'un de ses objectifs : "Je veux être numéro un", clame-t-il. Charge à lui de gagner sa place sur le pré en réitérant les bonnes performances.

Le départ qui fait mal : on cherche encore...

A l'intersaison, Agen est parvenu à conserver ses meilleurs éléments. Des prolongations qui s'inscrivent dans une logique de continuité. Jugez plutôt : le troisième ligne Badenhorst (jusqu'en 2012), les centres Robinson (2013) et Avramovic (2013 1 année en option), le numéro huit Fonua (2014) les ailiers Vaka (2013) et Edmond-Samuel (2014), pour ne citer qu'eux, ont prolongé leur baux respectifs. De la stabilité, on vous dit...

Mouvements

Arrivées : Giraud (Montpellier) ; Garcia (La Rochelle) ; Scelzo (Clermont) ; Coux (Bourgoin) ; Janaudy (Bourgoin, espoirs) ; Schwalger (Hurricanes, Nouvelle-Zélande) ; O'Connor (Waratahs, Australie)

Départs : Scholtz, Cazeaux (Carcassonne) ; Mach (Castres) ; Châteauraynaud, Dandréa (Albi) ; O'Sullivan, Tagotago, Moala (Périgueux) ; Kouider (Aix-en-Provence) ; Kolonisau, Campos
Rugbyrama - Loup KRIKORIAN
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gir3347
Champion du monde
Champion du monde
gir3347

Masculin
Nombre de messages : 19112
Age : 71
localisation : Girondin mais Bon-Encontrais de coeur
Date d'inscription : 07/10/2006

Présentation des équipes du Top14 2011/2012 Empty
MessageSujet: Re: Présentation des équipes du Top14 2011/2012   Présentation des équipes du Top14 2011/2012 Default12Jeu 25 Aoû 2011 - 9:07

Rugby - Top 14 - 13/08/2011 - 13:00 - Mis à jour le 14/08/2011 - 12:15 - Rugbyrama

Présentation : Perpignan



Présentation des équipes du Top14 2011/2012 749100-8863079-317-238
Rugbyrama


Moins de trois semaines avant la reprise du championnat, notre site vous propose un tour d'horizon des quartoze équipes qui se disputeront le bouclier de Brennus. Ce samedi, place à Perpignan. Les Catalans entament un nouveau cycle et voudront effacer une saison 2010-2011 très décevante.


Union Sportive des Arlequins de Perpignan
Fondé en 1902
Stade :
Aimé-Giral (14 593)
Président : Paul Goze
Entraîneurs : Jacques Delmas, Christophe Manas, Bernard Goutta
Classement 2010 :
Neuvième du Top 14
Titres :
sept fois champion de France (1914, 1921, 1925, 1938, 1944, 1955, 2009), trois fois vainqueur du Challenge Yves-du-Manoir (1935,1955, 1994)

L'objectif : accrocher une place européenne

Les Catalans ont des choses à se faire pardonner. Après un exercice 2010-2011 décevant, qui s'est achevé avec une neuvième place indigne de leur statut de vice-champions de France, les Perpignanais voudront repartir du bon pied. Sur le papier, l'équipe catalane est plus que séduisante. L'an passé, après plusieurs saisons en haut de l'affiche (demi-finaliste 2008, champion en 2009 et finaliste en 2010), une forme de lassitude s'était installée. Avec le départ de leur manager Jacques Brunel, les Catalans voudront entamer un nouveau cycle. Et retrouver les sommets. En tout cas, pour cette saison, l'objectif est clair : jouer une place en H Cup.

La star : Maxime Mermoz

Maxime Mermoz a soif de jeu. Car la saison 2010-2011 du trois-quart centre international s'était stoppée net en février dernier. En grande forme à l'époque, c'est fort logiquement qu'il dispute le Tournoi des six nations avec le XV de France. Sauf que. Mermoz se blesse à l'épaule gauche contre l'Ecosse et doit être opéré. Bilan : au moins trois mois d'arrêt. Pour autant, le Catalan ne s'est pas découragé. Retenu par Marc Lièvremont pour la Coupe du monde alors qu'il est en phase de reprise, il s'envolera en Nouvelle-Zélande en septembre et manquera cruellement à son club pour le début de la saison. Centre complet, qui sait tout faire ou presque ballon en main, il constitue véritablement le fer de lance de l'attaque perpignaise.

Le joueur à suivre : James Hook

Depuis quelques années, le poste de numéro dix pose beaucoup de problèmes aux Catalans. On peut même dire que le sort semble s'acharner sur les ouvreurs perpignanais, touchés par les blessures les uns après les autres. On espère que James Hook, lui, sera épargné. Joueur à la fois fantasque et élégant, bon buteur, le demi d'ouverture gallois (26 ans, 53 sélections) portera ses nouvelles couleurs sang et or dès son retour de la Coupe du monde. Il restera au club au moins trois ans. Après sept ans passés aux Ospreys, il devra s'adapter au rythme du Top 14 pour amener sa classe et son génie aux Perpignanais.

Le départ qui fait mal : Jacques Brunel

Jacques Brunel s'en va. Après avoir passé quatre saisons à la tête de l'USAP, il prendra les rênes de la Squadra Azzurra une fois le Mondial terminé. Il aura notamment offert à Perpignan un titre de champion de France il y a deux ans, après cinquante-cinq ans d'attente. Une éternité... Pour le club catalan, c'est un peu une page qui se tourne. Avec Jacques Delmas, un nouveau chapitre de l'histoire du club devra s'écrire.

Mouvements

Arrivées : Delmas (entraîneur) ; Hook (Ospreys, Pays de Galles) ; Thiart (Montpellier) ; Vahaamahina (Brive) ; Catala (Colomiers)

Départs : Brunel (Italie) ; Edmonds (arrêt) ; Gelade (Marmande)
Rugbyrama - Loup KRIKORIAN
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gir3347
Champion du monde
Champion du monde
gir3347

Masculin
Nombre de messages : 19112
Age : 71
localisation : Girondin mais Bon-Encontrais de coeur
Date d'inscription : 07/10/2006

Présentation des équipes du Top14 2011/2012 Empty
MessageSujet: Re: Présentation des équipes du Top14 2011/2012   Présentation des équipes du Top14 2011/2012 Default12Jeu 25 Aoû 2011 - 9:10

Rugby - Top 14 - 14/08/2011 - 12:02 - Mis à jour le 15/08/2011 - 10:25 - Rugbyrama

Présentation : Toulon



Présentation des équipes du Top14 2011/2012 749336-8865439-317-238
Icon Sport


A deux semaines de la reprise du championnat, notre site vous propose un tour d'horizon des quartoze équipes qui se disputeront le bouclier de Brennus. Ce dimanche, les projecteurs sont braqués sur Toulon. Les arrivées de nouveaux joueurs permettront-elles d'effacer l'échec de la saison passée ?

Présentation des équipes du Top14 2011/2012 538529-6689909-128-96

Rugby club toulonnais
Fondé en 1908
Stade : Félix-Mayol (15 000 places)
Président : Mourad Boudjellal
Entraîneurs : Philippe Saint-André, Olivier Azam, Pierre Mignoni
Classement 2010-2011 : Huitième du Top 14
Titres : Trois fois champion de France (1931, 1987 et 1992), deux fois champion de France de Pro D2 (2005 et 2008), deux fois vainqueur du Challenge Yves-du-Manoir (1934 et 1970)

L'objectif : les phases finales sinon rien

Un bide. L'an dernier, le RCT et sa pléiade de stars (Wilkinson, Henson, Sackey, van Niekerk...) n'avaient même pas réussi à accrocher une place de barragiste, battus lors de la dernière journée par des Montpelliérains déchaînés (27 à 3), qui validaient du même coup leur ticket pour les play-offs. Un souvenir pénible que les Toulonnais voudront (et devront) effacer. Accrocher les phases finales cette saison, c'est une obligation. C'est en tout cas un objectif qui justifierait le recrutement ronflant réalisé cette année encore : Giteau, Botha, Palisson, Bastareaud (pour ne citer qu'eux) seront les nouvelles têtes d'affiche du RCT. Et en cas de nouvel échec, nul doute que la grogne s'installerait du côté de Félix-Mayol...

La star : Jonny Wilkinson

La Rade n'a d'yeux que pour lui, ou presque. Chacune de ses performances sont décortiquées, analysées, étudiées. Depuis son arrivée dans le Var, il constitue presque à lui seul le baromètre du RCT, capable de sortir son club d'une situation qui semble désespérée. Mais l'an passé, Sir Jonny Wilkinson a alterné le très bon et le moins bon. Et ses performances moindres s'en sont ressenties sur le niveau global du RCT. Si son rendement en terme de points a été meilleur (274 points en 2010 contre 230 points en 2009), le demi d'ouverture anglais a beaucoup moins pesé dans le jeu varois. Pour ce nouvel exercice, "Wilko" sera à n'en pas douter une pièce maîtresse des Toulonnais dans l'optique de la conquête d'un titre.

Le joueur à suivre : Mathieu Bastareaud

Le trois-quart centre français débarque sur la Rade pour se relancer. Après un bras de fer avec Bernard Laporte et le Stade français pour quitter le club, il aura à coeur de retrouver le niveau qui était le sien au printemps 2010. A l'époque, il était titulaire avec le XV de France et venait de remporter le Grand Chelem. Mais Bastareaud s'est manqué en 2010-2011. Moins tranchant, moins perforant, il n'est pas appelé par Marc Lièvremont en équipe de France. Il devra, pour l'exercice à venir, justifier la confiance que lui accordent les dirigeants varois. Nul doute que son physique de déménageur pèsera sur le centre de l'attaque varoise.

Le départ qui fait mal : Georges Smith

S'il y a un joueur pour lequel le président toulonnais Mourad Boudjellal aurait donné tout l'or du monde pour le conserver, c'est bien lui. Malheureusement pour les Varois, le troisième ligne australien a choisi de s'exiler... au Japon, pour un salaire annuel avoisinant les 800 000 €. Infatigable plaqueur-gratteur, l'Australien faisait l'unanimité auprès des coéquipiers. Il manquera cruellement pour la saison à venir. Le très exigeant public de Mayol sait reconnaître les bons. Smith, incontestablement, en était un.

Mouvements

Arrivées : Giteau (Brumbies) - Rokobaro (Aix) - Tawake (Narbonne) - Botha (Sharks) - Frou (La Rochelle) - Armitage (London Irish) - Palisson (Brive) - Tillous-Borde (Castres) - Smith (Blues) - Dumora (Pau) - Roberts (Sale) - Mason (XIII) - Mignoni (entr.) - Azam (entr.) - Pretorius (Lions, joker Coupe du monde) - Rooney (Rebels) - Agnesi (retour prêt Pau) - Bastareaud (Stade français)

Départs : Taumoepeau (Castres) - Smith (Japon) - Mignoni (arrêt) - Auelua (Brumbies) - Wulf (Blues) - Sackey, Contepomi (Stade français) - Mérabet (Oyonnax) - May (Northampton) - Bastères, Sourice (Aix) - Barthémémy (Albi) - Henson (?) - Marienval (Brive) - Brana (Bordeaux-Bègles)
Rugbyrama - Loup KRIKORIAN
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gir3347
Champion du monde
Champion du monde
gir3347

Masculin
Nombre de messages : 19112
Age : 71
localisation : Girondin mais Bon-Encontrais de coeur
Date d'inscription : 07/10/2006

Présentation des équipes du Top14 2011/2012 Empty
MessageSujet: Re: Présentation des équipes du Top14 2011/2012   Présentation des équipes du Top14 2011/2012 Default12Jeu 25 Aoû 2011 - 9:11

Rugby - Top 14 - 15/08/2011 - 11:04 - Mis à jour le 15/08/2011 - 13:45 - Rugbyrama

Présentation : Bayonne



Présentation des équipes du Top14 2011/2012 729920-8671381-317-238
Icon Sport


Moins de deux semaines de la reprise du Top 14, notre site vous propose son tour d'horizon des quatorze équipes qui se disputeront le bouclier de Brennus. Ce lundi, c’est au tour de Bayonne. Doté d’un gros budget et ayant attiré de grosses pointures, le club basque vise le haut du tableau.

Présentation des équipes du Top14 2011/2012 538757-6688611-128-96

Aviron bayonnais
Fondé en 1904
Stade:
Jean-Dauger (17000 places)
Président:
Michel Cacouault
Entraîneurs:
Christian Gajan - Thomas Lièvremont - Frédéric Tauzins
Résultat 2010-2011:
Septième de Top 14
Titres:
3 boucliers de Brennus (1913, 1934, 1943), 2 Challenges Yves-du-Manoir (1936, 1980)

L’objectif : assumer ses ambitions

Bayonne ne s’en cache pas: il veut faire partie des meilleures équipes de l’Hexagone. Septième la saison dernière, le club basque a échoué pour un petit point au classement pour décrocher son billet pour les phases finales. Cette année pas question de se rater. Avec son recrutement quatre étoiles et un budget supérieur à celui de son voisin biarrot, l’Aviron voit grand. Place au jeu désormais après de nombreux soubresauts avec le départ de l’emblématique président Françis Salagoïty, le feuilleton Bernard Laporte et l’arrivée de Michel Cacouault à la tête du club. Pas question toutefois de se laisser gagner par la folie des grandeurs. Les Bayonnais veulent garder la tête froide et surtout éviter de retomber dans leurs travers. Les mots revenants souvent dans le discours des responsables de l’Aviron sont «humilité », calme, détermination et plaisir.

La star : Mike Phillips

C’est sûrement l’un des plus beaux coups sur le marché des transferts cette intersaison. Bayonne s’est trouvé une référence au poste de demi de mêlée avec l’arrivée de Mike Phillips, 58 sélections sous le maillot du pays de Galles. Sa principale force: un physique surpuissant (1,95m ; 104kg) qui lui permet d’évoluer souvent comme un neuvième avant. Dans son sillage, c’est toute l’équipe bayonnaise qui devrait jouer en avançant. Porté sur l’offensive, il n’en reste pas moins un bon défenseur notamment sur les mêlées adverses.

Le joueur à suivre : Joe Rokocoko

Un All Black, c’est toujours clinquant. Et Bayonne s’est doté d’un grand finisseur en la personne de Joe Rokocoko (68 sélections ; 46 essais). Le joueur des Blues, 28 ans, sera intéressant à suivre, n’étant plus aussi fringuant qu’il y a deux ou trois ans où il enchaînait les réalisations. Sa dernière cape remonte au 6 novembre 2010 et ses chances de faire partie du Squad de Graham Henry semblent bien minces. C’est donc un joueur revanchard que va accueillir Bayonne. Et qui pourrait faire très mal aux défenses adverses.

Le départ qui fait mal : Remy Martin

En la personne de Remy Martin, Bayonne perd un gros leader dans le combat. Redoutable défenseur, le troisième ligne ( 23 sélections) montrait bien souvent l’exemple à ses partenaires dans le domaine de l’envie. En trois saisons sur la Côte basque, il s’est montré un élément indispensable, jouant la bagatelle de 73 matchs toutes compétitions confondues. A 31 ans, l’ancien Parisien a décidé de relever un nouveau challenge à Montpellier.

Mouvements

Arrivées : Heymans (Toulouse) - Lauaki (Clermont) - Tialata (Hurricanes) - Chisholm (Brumbies) - O'Connor (Grenoble) - Manukula (Aurillac) - Rokocoko (Blues) - Phillips (Ospreys)

Départs : Martin (Montpellier) - Peyras (Montpellier) - Héguy (Biarritz) - Filipo (Wasps) - Fauqué (La Rochelle) – Gower (Harlequins, XIII)
Rugbyrama - Clément MAZELLA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gir3347
Champion du monde
Champion du monde
gir3347

Masculin
Nombre de messages : 19112
Age : 71
localisation : Girondin mais Bon-Encontrais de coeur
Date d'inscription : 07/10/2006

Présentation des équipes du Top14 2011/2012 Empty
MessageSujet: Re: Présentation des équipes du Top14 2011/2012   Présentation des équipes du Top14 2011/2012 Default12Jeu 25 Aoû 2011 - 9:14

Rugby - Top 14 - 16/08/2011 - 10:44 - Mis à jour le 17/08/2011 - 13:36 - Rugbyrama


Présentation : Montpellier



Présentation des équipes du Top14 2011/2012 749842-8870499-317-238
Icon Sport


A dix jours de la reprise du Top 14, notre site vous propose son tour d'horizon des quatorze équipes qui se disputeront le bouclier de Brennus. Ce mardi, zoom sur Montpellier. Véritable révélation de la saison dernière, le MHR devra confirmer, ce qui n'est jamais évident. La philosophie sera la même

Présentation des équipes du Top14 2011/2012 573539-7095557-128-96

Montpellier Hérault Rugby
Fondé en 1986
Stade : Yves-du-Manoir (14719 places)
Président : Mohed Altrad
Entraîneurs : Fabien GalthiéEric Béchu – Didier Bès
Classement 2010-2011 : Sixième de la phase régulière, finaliste du Top 14
Titres : Champion de France Pro D2 (2003), Bouclier européen (2004)

L’objectif : confirmer

Montpellier a créé la véritable sensation de la saison dernière. Dans le sillage d'une jeunesse étourdissante de culot guidée de main de maître par le duo Galthié-Béchu, le MHR a rallié la finale du Top 14. Et n'a pas été loin de réussir l'un des plus grands exploits du rugby hexagonal en tenant tête pendant plus d'une heure au Stade toulousain. Maintenant, le club héraultais va devoir confirmer. Et c'est peut-être le plus dur qui commence pour le MHR qui sera attendu au tournant à chacune de ses sorties. Fini l'effet de surprise. Pour autant, le club ne veut rien changer d'identité ni de philosophie. Le MHR tentera de se montrer toujours aussi séduisant dans le jeu, arme redoutable qui l'a amené jusqu'aux sommets. Montpellier a souhaité, durant l'intersaison, investir dans des joueurs expérimentés (Martin, Privat, Audrin) pour apporter un surplus de maîtrise à un club qui ne demande que de grandir encore et encore.

La star : Fulgence Ouedraogo

Le capitaine courage. Celui qui montre l'exemple. Et surtout un sens du sacrifice incroyable. Fulgence Ouedraogo (25 ans ; 22 sélections) constitue le parfait symbole de la prometteuse jeunesse héraultaise. Redoutable défenseur, il a gagné en efficacité offensive grâce à une mobilité de tous les instants, permettant à son équipe de multiplier les temps de jeu. Joueur le plus régulier et baromètre de son club (sans lui, le MHR perd régulièrement), son mental hors-norme lui permet d'être performant même en étant blessé (comme en finale contre Toulouse).

Le joueur à suivre : Geoffrey Doumayrou

Geoffrey Doumayrou a éclaboussé de tout son talent le début de saison de Montpellier l'an dernier. Rapide et à la gestuelle léchée, il s'impose comme un attaquant puissant. Il signe lors de la première journée un triplé retentissant face au Racing et se pose comme la révélation héraultaise. Continuant sur les mêmes bases, Doumayrou réussit d'excellentes prestations mais voit son élan brisé par une blessure récurrente à une épaule. Il ne joua que onze rencontres au final et sera donc revanchard pour le prochain exercice.

Le départ qui fait mal : Sylvain Mirande

Titulaire en début de saison dernière, le centre Sylvain Mirande a vu son temps de jeu se réduire au fur et à mesure que le championnat avancé. Au point de ne figurer sur les pelouses qu'à deux reprises entre janvier et avril 2010. Mais à l'entame des phases finales, il se rappelle au bon souvenir de ses entraîneurs (le MHR doit déplorer la blessure de Doumayrou) et participe au fabuleux destin de Montpellier en étant titulaire contre Castres, le Racing et Toulouse au centre aux côtés de Fernandez. Rapide et précieux en défense, l'ancien agenais rejoindra le Pro D2 et Dax la saison prochaine.

Mouvements

Arrivées : Privat (Clermont) - Peyras, Martin (Bayonne) - Audrin (Castres) - Amorosino (Leicester) - Creevy - Combezou (La Rochelle) - Van Vuuren (Aurillac) - Bosch (Stormers) - Bustos (Santa Fe) - Marais (Namibie)

Départs : Giraud (Agen) - Thiart (Perpignan) - Rofes (Montpellier) - Petit - Kuzbik - Nicot (Colomiers) - Wasserman (Nevers) - Mirande, Alcalde (Dax) - Dargier (Auch) - A. Tomas (Carcassonne)
Rugbyrama - Clément MAZELLA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gir3347
Champion du monde
Champion du monde
gir3347

Masculin
Nombre de messages : 19112
Age : 71
localisation : Girondin mais Bon-Encontrais de coeur
Date d'inscription : 07/10/2006

Présentation des équipes du Top14 2011/2012 Empty
MessageSujet: Re: Présentation des équipes du Top14 2011/2012   Présentation des équipes du Top14 2011/2012 Default12Jeu 25 Aoû 2011 - 9:17

Rugby - Top 14 - 17/08/2011 - 17:07 - Rugbyrama


Présentation : Biarritz



Présentation des équipes du Top14 2011/2012 750108-8873159-317-238
Icon Sport


A neuf jours de la reprise du Top 14, notre site continue son tour d'horizon des quatorze équipes qui se disputeront le bouclier de Brennus. Ce mercredi, zomm sur Biarritz. Le club basque, qui n'a guère bougé cet été, mise beaucoup sur la formation sans pour autant revoir ses objectifs à la baisse.

Présentation des équipes du Top14 2011/2012 302525-6196372-128-96

Biarritz Olympique Pays Basque
Fondé en 1913
Stade : Aguilera (13500 places)
Président : Serge Blanco
Entraîneurs : Patrice Lagisquet - Serge Milhas – Jack Isaac
Classement 2010-2011 : Cinquième, éliminé en match de barrages
Titres : 5 Boucliers de Brennus (1934, 1939, 2002, 2005, 2006), 1 Yves-du-Manoir (1937)

L’objectif : Une place dans les six premiers

Comme chaque saison, Biarritz voudra jouer les premiers rôles en Top 14. Mais aussi bien figurer en H Cup où le club basque se qualifie régulièrement pour les phases finales. Pour cela, et un peu à l'inverse de la majorité des clubs de l'Hexagone, le BOPB a choisi de se tourner davantage vers ses racines et sa formation pour continuer à prospérer. Pas de gros transferts donc malgré 2-3 joueurs bien ciblés (Héguy, Baby, Caprice). "Ce n'est pas un choix par défaut, il est parfaitement assumé, clame dans Midi Olympique le président Serge Blanco. L'argent a été mis sur les jeunes. Si j'avais voulu une ou plusieurs stars, j'aurais pu diminuer le nombre de contrats et augmenter les salaires de quelques-uns. Mais ce n'est pas ma vision des choses". Biarritz ne voit même pas ses objectifs au rabais. "Notre objectif sera de faire aussi bien que la saison dernière...voire mieux", affirme le nouveau directeur du rugby Patrice Lagisquet.

La star : Imanol Harinordoquy

Roi de la touche, patron du pack biarrot, le Basque sait tout faire. Harinordoquy, 71 sélections, sait s'imposer à tous les niveaux. Ceux du terrain et des hommes. Vertus rares. Le natif de Garazi a su garder confiance malgré l'éclosion de Lakafia qui lui a pris sa place de numéro 8, lui glissant sur le flanc de la troisième ligne. Mais Harinordoquy symbolise mieux que quiconque, le club, la ville et sa région, le Pays basque. Son seul prénom

Le joueur à suivre : Benoit Baby

Énorme talent reconnu depuis son plus jeune âge, le joueur formé à Toulouse a toujours eu du mal à confirmer au plus haut niveau. Irrégulier et souvent blessé, il n'a jamais pu s'imposer au Stade toulousain ni à Clermont. A 27 ans, on le voit pourtant bien relancer sa carrière du côté de Biarritz. Il possède en tout cas de vraies qualités pour le faire, comme sa technique et sa vitesse. Sa polyvalence (ouvreur, centre, arrière) pourrait bien lui rendre des services.

Le départ qui fait mal : Arnaud Mignardi

Très peu de mouvements à Biarritz cette intersaison et donc très peu de départs. Les cadres (Yachvili, Harinordoquy...) ont été prolongés pour le plus grand bonheur du public d'Aguilera. Toutefois, le club basque perd un bon élément en la personne d'Arnaud Mignardi. Solide défenseur et attaquant perforant, le centre passé par Auch, Agen et Clermont n'a pas su convaincre le staff biarrot malgré un match de barrages contre Clermont l'an dernier excellent. Son ultime match avec le BOPB...Il portera le maillot de Brive l'an prochain pour se relancer.

Mouvements

Arrivées : Héguy (Bayonne) - Baby (Clermont) - Caprice (Angleterre) - Burotu (Fidji) - Dunning (Waratahs)

Départs : Barozzi, Mignardi, Fior (Brive) - Tranier (Lyon) - Guinazu - Vahafolau - Lucu (Mont-de-Marsan)
Rugbyrama - Clément MAZELLA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gir3347
Champion du monde
Champion du monde
gir3347

Masculin
Nombre de messages : 19112
Age : 71
localisation : Girondin mais Bon-Encontrais de coeur
Date d'inscription : 07/10/2006

Présentation des équipes du Top14 2011/2012 Empty
MessageSujet: Re: Présentation des équipes du Top14 2011/2012   Présentation des équipes du Top14 2011/2012 Default12Jeu 25 Aoû 2011 - 9:19

Rugby - Top 14 - 18/08/2011 - 17:10 - Mis à jour le 18/08/2011 - 17:36 - Rugbyrama


Présentation : Clermont



Présentation des équipes du Top14 2011/2012 750501-8877089-317-238
Icon Sport


A huit jours de la reprise du Top 14, notre site continue son tour d'horizon des quatorze équipe qui se disputeront le bouclier de Brennus, avec ce jeudi Clermont. Le club auvergnat, destitué de sa couronne de champion l'an passé par Toulouse, compte bien batailler pour récupérer le précieux sésame.


Association sportive Montferrand Clermont Auvergne
Fondé en 1911
Stade : Marcel-Michelin (16 800 places)
Président : René Fontès
Entraineurs : Vern Cotter, Franck Azéma
Classement 2010: quatrième du Top14, demi-finaliste, éliminé par Toulouse 29-6
Palmarès : Champion de France (2010), deux fois vainqueur du Challenge Européen (1999 et 2007), trois fois vainqueur du Challenge Yves-du-Manoir (1938, 1976 et 1986).


L'objectif : reconquérir le bouclier de Brennus

Titrée pour la première fois de son histoire en 2010, l'ASM Clermont Auvergne a buté lors du précédent exercice à une marche de la finale face au futur champion de France, Toulouse (29-6). Auteur d'un recrutement de premier choix avec en fer de lance la star néo-zélandaise Sisivatu, le club auvergnat s'est donné les moyens d'être une nouvelle fois un sérieux concurrent au titre. Il s'agira également pour les Jaunards de faire mieux que l'année passée en H Cup, où ils n'avaient pas dépassé le stade des poules. C'est d'ailleurs ce que sous-entend l’entraîneur des lignes arrières Franck Azéma, un brin mystérieux : "Nous avons une petite idée pour la H Cup, car c'est une compétition qui nous tient à coeur."

La star : Sitiveni Sivivatu

C'est un énorme coup qu'a réussi le club auvergnat en attirant dans ses filets l'ailier superstar des Blacks Sitiveni Sivivatu. Arrivé en provenance des Chiefs, il sera une des attractions de ce championnat. Gros finisseur, il devrait rapidement devenir la terreur des défenses adverses - à l'image du Napoleoni Nalaga de la grande époque - dès son retour du mondial. A 29 ans, ce Fidjien d'origine a inscrit 29 essais en 45 capes avec la Nouvelle-Zélande, dont quatre pour sa première sélection (il est le premier joueur a avoir réalisé cet exploit sous le maillot de la fougère argentée). Il s'est engagé pour 3 ans avec l'ASM Clermont Auvergne.

Le joueur à suivre : Gerhard Vosloo

Le Sud-Africain est un visage bien connu du Top 14. Après avoir fait les beaux jours de Castres et de Brive, ce globe-trotter a posé ses valises en Auvergne. A 33 ans, il vient apporter sa puissance et son expérience à une troisième ligne orpheline de Lauaki, parti à Bayonne. Aligné face à ses anciens co-équipiers du CAB lors du premier match amical, il a déjà fait forte impression tant offensivement pour percer les rideaux adverses que défensivement en grattant des ballons. Il l'a d'ailleurs annoncé, il compte bien profiter de l'absence des mondialistes pour faire son trou et démarrer la saison "pied au plancher".

Le départ qui fait mal : Sione Lauaki

Le troisième ligne All Black ne sera resté qu'une année dans le Puy-de-Dôme. Une seule année durant laquelle il a démontré toute l'étendue de son talent, alliant une puissance physique hors du commun à une vivacité rare pour un tel gabarit. Mais le diamant maori a également réussi a irriter les dirigeants clermontois, qui lui reprochaient une attitude parfois nonchalante et une propension à être un peu trop loquace sur le réseau social Twitter. Arrivé à Clermont avec une réputation sulfureuse, il fut néanmoins un des rares à surnager durant la première partie de saison, quand son équipe était à la peine. C'est à coup sûr une grosse perte sur le plan sportif.



Mouvements :

Arrivées : Skrela (Toulouse) - Vosloo (Brive) - Kayser (Castres) - Byrne (Ospreys) - King (Llanelli) - Hines (Leinster) - Bennett (contrat espoir, Glasgow) - Sivivatu (Chiefs) - Kotze (Aurillac) - Cabello (retour prêt, Brive) - Swanepoel (Natal Sharks, joker Coupe du monde)

Départs : Ledesma (entr, Paris) - Scelzo (Agen) - Baby (Biarritz) - Privat (Montpellier) - Lauaki (Bayonne) - Wepener - Lavea (Sale) - Pisi (Northampton) - Joubert (Saracens) - Nalaga (Fidji)
Eurosport - Anthony TALLIEU
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gir3347
Champion du monde
Champion du monde
gir3347

Masculin
Nombre de messages : 19112
Age : 71
localisation : Girondin mais Bon-Encontrais de coeur
Date d'inscription : 07/10/2006

Présentation des équipes du Top14 2011/2012 Empty
MessageSujet: Re: Présentation des équipes du Top14 2011/2012   Présentation des équipes du Top14 2011/2012 Default12Jeu 25 Aoû 2011 - 9:21

Rugby - Top 14 - 19/08/2011 - 18:23 - Mis à jour le 19/08/2011 - 18:37 - Rugbyrama


Présentation : Castres



Présentation des équipes du Top14 2011/2012 750808-8880159-317-238
Icon Sport


A une semaine de la reprise du Top 14, notre site continue son tour d'horizon des quatorze équipe qui se disputeront le bouclier de Brennus. Ce vendredi, place à Castres. Le CO veut oublier le traumatisme des barrages de l'an passé. Et cette saison, il faudra encore compter avec eux...


Castres Olympique
Fondé en 1906
Stade :
Pierre-Antoine (10 000 places)
Président :
Michel Dhomps
Entraîneurs :
Laurent Labit, Laurent Travers
Classement 2010 :
Troisième de la phase régulière, éliminé en demi-finale par Montpellier
Titres :
Trois fois vainqueur du championnat de France (1949, 1950 et 1993), une fois vainqueur du Challenge Yves-du-Manoir (1948)

L'objectif : oublier et repartir

Michel Dhomps, le président du CO, est un homme positif. "Castres a réalisé un très beau parcours en terminant troisième de la phase régulière. C'est en premier lieu ce qu'il faut retenir. D'autant que le CO s'est qualifié pour les quarts pour la deuxième saison consécutive, ce qui est un signe de stabilité." Difficile de lui donner tort. Pour autant, les Castrais étaient restés sur leur faim après la défaite en barrage contre Montpellier (17-18), un barrage disputé à domicile qu'ils auraient pu (dû?) remporter. Mais les Tarnais veulent oublier cet échec et repartir du bon pied. Comptez sur eux : Castres sera, cette année encore, une formation qu'il faudra prendre au sérieux et qui prétendra aux phases finales. Voire plus...

La star : Chris Masoe

Un monsieur. Chris Masoe, le All Black (20 sélections au compteur), est devenu une figure incontournable au sein du club tarnais, tant sur le terrain qu'en dehors. Indéboulonnable au centre de la troisième ligne, il a fait parler cette année encore sa toute-puissance (inscrivant 4 essais en 26 matchs de championnat) et a terrorisé plus d'une défense. Preuve que ce Chris Masoe, coéquipier modèle, est irremplaçable ? L'an dernier, il est seul joueur castrais à avoir disputé les 32 matchs joués par le CO. Un monsieur, on vous dit...

Le joueur à suivre : Max Evans

En attirant Max Evans dans leurs filets, les Castrais ont réalisé un très bon coup. Sa pointe de vitesse et ses appuis courts font de l'international écossais un joueur redoutable et imprévisible. Ses qualités amèneront à n'en pas douter plus d'incertitude et d'exploisivité dans les lignes arrières castraises. Trois-quart polyvalent, il pourrait bien devenir, avec sa gueule de beau gosse, la nouvelle coqueluche du stade Pierre-Antoine. Nous aurions également pu aussi citer le demi de mêlée Rory Kockott, qu'il faudra aussi surveiller de près.

Le départ qui fait mal : Cameron McIntyre

Brillant, précis, inspiré, l'ouvreur néo-zélandais a longtemps été un des éléments moteurs de la formation tarnaise. Mais la décision du caméléon de quitter le club pour le Japon a quelque peu cassé la dynamique de sa fin de saison. Pour autant, en perdant McIntyre, le CO perd indiscutablement une pièce-maîtresse de son jeu.

Mouvements

Arrivées : Lacrampe (Tarbes) - Tales (La Rochelle) - M Evans (Glasgow) - Mach (Agen) - Lamerat, Lakafia (Toulouse) - Taumoepeau (Toulon) - Wihongi (Sale) - Rallier (retour prêt, Colomiers) - Kockott (Sharks, Afrique du Sud)

Départs : Kayser (Clermont) - Hoeft (Toulouse) - Adamou (Tarbes) - Tatupu (Exeter) - Audrin (Montpellier) - Giorgadze - Tillous-Borde (Toulon) - McIntyre (Japon) - Saayman (Pau) - Siccardi (Albi)
Rugbyrama - Loup KRIKORIAN
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gir3347
Champion du monde
Champion du monde
gir3347

Masculin
Nombre de messages : 19112
Age : 71
localisation : Girondin mais Bon-Encontrais de coeur
Date d'inscription : 07/10/2006

Présentation des équipes du Top14 2011/2012 Empty
MessageSujet: Re: Présentation des équipes du Top14 2011/2012   Présentation des équipes du Top14 2011/2012 Default12Jeu 25 Aoû 2011 - 9:23

Rugby - Top 14 - 20/08/2011 - 12:33 - Mis à jour le 20/08/2011 - 12:35 - Rugbyrama


Présentation : Racing-Metro



Présentation des équipes du Top14 2011/2012 750821-8880289-317-238
Icon Sport


A moins d'une semaine de la reprise du Top 14, notre site continue son tour d'horizon des quatorze équipe qui se disputeront le bouclier de Brennus. Samedi, zoom sur le Racing-Metro 92. Le club francilien ne nourrit plus seulement des ambitions hexagonales. La H Cup pourrait devenir un objectif.

Présentation des équipes du Top14 2011/2012 631490-7687225-128-96

Racing Metro 92
Fondé en 1882
Stade : Yves-du-Manoir (14000 places)
Président : Jacky Lorenzetti
Entraîneurs : Pierre Berbizier - Simon Mannix
Classement 2010 : deuxième de la saison régulière, battu en demi-finale par Montpellier
Titres : Cinq fois vainqueur du championnat de France (1892, 1900, 1902, 1959 et 1990), une fois champion du Pro D2 (2009)

L'objectif : se rapprocher du bouclier de Brennus

C'est à la surprise générale que le Racing s'est vu écarter de la dernière finale du Top 14, éliminé au Vélodrome par le surprenant Montpellier, 26-25. Disposant d'une armada toujours aussi impressionnante, le club francilien a le potentiel pour atteindre une fois de plus le dernier carré, et batailler pour conquérir le bouclier de Brennus vingt-deux ans après son dernier sacre. En ce qui concerne la H Cup, les Racingmen sont plus chanceux que l'année dernière, où ils avaient terminé troisièmes de la poule 2 dite "de la mort". Avec des adversaires moins terribles (Cardiff, Edimbourg et London Irish), les chances de qualification en quarts sont réelles, ce qui fait dire à Pierre Berbizier, le manager : "Tout est possible et cela, je crois, nous donne une motivation supplémentaire pour préparer au mieux ces échéances. Le Racing va continuer à se construire au niveau européen pour se situer et espérer rivaliser avec les meilleurs". Avec des Bobo, Steyn, Fall, Chabal, Nallet et autre Wisniewski en pleine bourre, cette ambition s'avère bien légitime.

La star : François Steyn

Le surpuissant international sud-africain entame sa troisième saison du côté des Hauts-de-Seine. Joueur moderne par excellence alliant vitesse et puissance, il dispose également dans son bagage technique d'un coup de pied de mammouth qui devrait une nouvelle fois s'avérer très utile pour dégager son équipe et suppléer Wisniewski au but à longue voire très longue distance. S'il déclarait encore récemment sa préférence pour le poste d'arrière, la polyvalence du plus jeune champion du monde de l'histoire du rugby fait qu'on le retrouvera certainement trois-quart centre, arrière, voire à l'ouverture selon les besoins.

Le joueur à suivre : Fabrice Estebanez

Le Racing a très peu bougé au niveau de son effectif et Fabrice Estebanez fait partie des rares nouveaux. Après avoir passé quatre saisons à Brive, l'ancien treiziste arrive en région parisienne avec un statut d'international français (il a de bonnes chances d'être du voyage en Nouvelle-Zélande). Il devra certes faire face à une rude concurrence dans cet effectif constellé de stars mais il n'est pas homme à douter de lui et compte bien faire son trou. Son ancien coéquipier au CAB Alexis Palisson déclarait d'ailleurs à propos de son ami : "C'est quelqu'un qui fait tout pour être le meilleur, dans le bon sens du terme. Quand il a sa chance, il donne tout." Grand artisan du maintien de Brive l'an passé, il a en tout cas été recruté pour apporter au Racing sa polyvalence et son tranchant.

Le départ qui fait mal : Jerôme Fillol

S'il n'a pas connu beaucoup d'arrivées à l'intersaison, le Racing-Metro n'a pas non plus subi une saignée importante dans son effectif. Seul départ qui compte avec l'Italien Masi, Jerôme Fillol a décidé d'effectuer les quelques kilomètres qui le séparent du stade Jean-Bouin pour rejoindre le Stade Français, club dont il a déjà porté les couleurs de 2004 à 2008. Le demi de mêlée a joué trois ans au Racing durant lesquelles il a pris part à 41 matchs de championnat.

Mouvements

Arrivées : Estebanez (Brive) - Bianchin (Grenoble) - Boussès (Stade français) - Germain, Dumoulin (Bourgoin) - Descons (Pau)

Départs : Raiwalui (arrêt) - Fillol (Stade français) - Culine - Festuccia - Masi (Aironi) - Scarbrough - Barriol (Aix-en-Provence) - Gau - Karska (Albi)
Rugbyrama - Anthony TALLIEU
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gir3347
Champion du monde
Champion du monde
gir3347

Masculin
Nombre de messages : 19112
Age : 71
localisation : Girondin mais Bon-Encontrais de coeur
Date d'inscription : 07/10/2006

Présentation des équipes du Top14 2011/2012 Empty
MessageSujet: Re: Présentation des équipes du Top14 2011/2012   Présentation des équipes du Top14 2011/2012 Default12Jeu 25 Aoû 2011 - 9:26

Rugby - Top 14 - 21/08/2011 - 15:44 - Rugbyrama


Présentation : Toulouse



Présentation des équipes du Top14 2011/2012 751263-8884709-317-238
Icon Sport


Ce dimanche, notre site termine son tour d'horizon des quatorze clubs qui vont se battre pour décrocher le prochain bouclier de Brennus. Pour cette dernière, place à Toulouse, champion en titre. En cette année particulière de Coupe du monde, les Toulousains tenteront au moins de décrocher un trophée

Présentation des équipes du Top14 2011/2012 507631-4818046-128-96

Stade toulousain
Fondé en 1907
Stade : Ernest-Wallon (19500 places)
Président : René Bouscatel
Entraîneurs : Guy NovèsYannick BruJean-Baptiste Elissalde
Classement 2010-2011 : 1er de la phase régulière, champion de France
Titres : 18 Boucliers de Brennus (1912, 1922, 1923, 1924, 1926, 1927, 1947, 1985, 1986, 1989, 1994, 1995, 1996, 1997, 1999, 2001, 2008, 2011) – 4 Coupes d’Europe (1996, 2003, 2005, 2010).

L’objectif : conserver le Brennus

Comme chaque saison, Toulouse tentera d’aller le plus loin possible en Top 14 mais aussi en H Cup. Champion de France en titre après avoir terminé la phase régulière du Top 14 en tête, le Stade toulousain fera de nouveau parti des favoris grâce à son armada composée de nombreux internationaux français. Mais aussi son sens de la gagne. Mieux, le club le plus titré de l’Hexagone s’est renforcé en faisant appel à des étrangers de grande qualité comme le Néo-Zélandais McAlister (30 sélections), le Sud-Africain Steenkamp (33 sélections) ou l’Australien Burgess (32 sélections). Excusez du peu ! Des renforts qui s’expliquent par une saison tronquée par la Coupe du monde. Onze journées seront jouées sans les internationaux (et ils sont nombreux à Toulouse). Il sera donc plus compliqué à la formation de Guy Novès de conserver son titre. Toutefois, Toulouse ne va pas changer de philosophie et conserve confiance et sérénité pour la saison à venir. Ce qui le rend toujours redoutable.

La star : Thierry Dusautoir

Capitaine du XV de France, Dusautoir (44 sélections) fait partie des meilleurs plaqueurs de France. Fer de lance de Toulouse dans le combat, ce troisième ligne racé ne rechigne jamais à donner de sa personne pour le bien de son équipe. Dur sur l’homme, gratteur d’exception, le joueur formé à Périgueux a pris une dimension exceptionnelle. Rarement blessé, il constitue l’un des éléments de base de Guy Novès et un relais important sur le terrain.

Le joueur à suivre : Yann David

Ancien international des moins de 20 ans, le centre Yann David était promis à un avenir très prometteur pour son arrivée à Toulouse. Confirmant tout son potentiel lors de la première saison, son ascension a volé en éclat en raison d’une grave blessure fin août 2010. Une double fracture tibia-péroné le privera de la quasi intégralité de la saison (il n’a joué que deux matchs contre Agen et Castres). Joueur surpuissant mais tout de même véloce, l’ancien Berjallien, âgé de 23 ans, sera à n’en pas douter très revanchard.

Le départ qui fait mal : David Skrela

Toulouse a été confronté durant cette intersaison aux départs de trois éléments au niveau de sa charnière. Avec David Skrela, Toulouse perd un élément précieux de par son jeu au pied et un capital point certain (215 unités marqué l’an dernier). Excellent défenseur, utile dans l’occupation du terrain, Skrela a décidé de relever à 32 ans un ultime défi à Clermont.

Mouvements :

Arrivées : Beauxis (Stade français) - Matanavou (Mont de Marsan) - Burgess (Waratahs) - McAlister (Auckland Blues) - Steenkamp (Bulls) - Hoeft (Castres, joker Coupe du monde) - Vernet-Basulado (prolongation, joker Coupe du monde) - Delasau (prolongation, joker Coupe du monde) - Caucaunibuca

Départs : Skrela (Clermont) - Heymans (Bayonne) - Lacombe (Brive), Lecouls (La Rochelle) - Michalak (Sharks) - Lamerat, Lakafia (Castres) - Kelleher (Stade français) - Desroches (Agen)
Rugbyrama - Clément MAZELLA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Présentation des équipes du Top14 2011/2012 Empty
MessageSujet: Re: Présentation des équipes du Top14 2011/2012   Présentation des équipes du Top14 2011/2012 Default12

Revenir en haut Aller en bas
 
Présentation des équipes du Top14 2011/2012
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» équipe type 2011-2012
» Statistiques Top 14 2011/2012 (En cours)
» Fin de saison 2011 / 2012.
» Calendrier 2011-2012
» TT Avion recherche joueur(ses) pour la saison 2011/2012

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum LE SUA VAINCRA :: Archives (2011-2012) :: Saison 2011-2012-
Sauter vers: