Forum LE SUA VAINCRA


 
Le sua-vaincraAccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexionLe sua-vaincra

Partagez | 
 

 Le journal du Rugby - Mensuel - N°17 de Février 2012

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
SUALG_BILBAO
Joue en pro d2
Joue en pro d2


Masculin
Nombre de messages : 383
Age : 38
localisation : BILBAO - Espagne
Date d'inscription : 23/08/2009

MessageSujet: Le journal du Rugby - Mensuel - N°17 de Février 2012   Ven 27 Jan 2012 - 11:37

PHILIPPE SELLA

"Je m'engage sur un projet qui me séduit "

L'ancien trois-quart centre international qui vient de quitter son poste de manager de l'équipe de France des moins de 20 ans revient dans son club de toujours où il va diriger un staff où Mathieu Blin et David Darricarère devraient former le nouveau duo d'entraineurs.

Pensiez-vous depuis longtemps à un éventuel retour au SU Agen dont vous avez porté les couleurs de 1980 à 1996 ?
Sincèrement, non, au vu de mon emploi du temps et de mes différentes activités avec Canal+, avec mon groupe de communication "Groupe Sella" et mon engagement avec mon association "Les enfants de l'Ovale". Mais j'avais toujours un regard averti sur le club en regardant les matches à la maison ou bien en les commentant avec Eric Bayle sur Canal+. C'est finalement arrivé en fonction de l'actualité très récente du club et il y a eu alors de nouveaux contacts, même si je suis toujours resté en relation avec le club, notamment avec Alain Tingaud, le président du SUA, qui souhaitait que je revienne il y a déjà quelques temps.

Quelle sera votre fonction exacte ?
Je vais être le directeur rugby du SU Agen, au niveau de l'équipe professionnelle, mais ausii au niveau du projet du centre de formation qui va voir le jour dans les années à venir.

Avec des entraineurs qui seront Mathieu Blin et David Darricarère ?
Je vais les rencontrer très prochainement avec le président. Je peux dire que cela va dans le bon sens et je pense que ce devrait être ces deux entraineurs qui seront avec nous.

Que pensez-vous du plan "Pérénité" du président Tingaud ?
Aujourd'hui, l'équipe professionnelle fait un beau parcours en TOP14 et il faut lui permettre de rester à ce niveau. Il y a aussi la formation et il est très important pour une ville moyenne comme Agen de se projeter vers l'avenir sur la détection et la formation afin qu'il y ait davantage encore de joueurs qui puissent sortir de cette filière. Je m'engage donc sur un projet intéressant qui me séduit. En même temps, il était important pour moi de faire en sorte de ne pas mettre en péril ce que j'ai réalisé depuis dix-huit ans au sein du "Groupe Sella" et je me suis organisé dans ce sens.

Il y a maintenant une saison à terminer pour Agen. Qu'attendez-vous de cette deuxième partie de championnat ?
J'espère que ce qui s'est passé au mois de décembre va faire partie du passé car cela a pu être un peu perturbant. Je souhaite qu'il y ait de la sérénité et une volonté d'oeuvrer jusqu'au bout en équipe comme cela a été si bien réalisé ces dernières années. J'espère aussi que les joueurs vont continuer à s'exprimer en prenant le plus de plaisir possible.

Comment, dans ce contexte, allez-vous préparer la prochaine saison ?
Il faudra préparer l'année à venir et je souhaite pouvoir le faire le plus vite possible avec les deux nouveaux entraineurs qui vont être confirmés rapidement je l'espère et un staff à construire. Il faudra bâtir l'équipe de la saison prochaine pour bien figurer en TOP14. Je vais donc regarder les contrats actuels afin de pouvoir garder les forces vives de l'équipe et voir les nouveaux joueurs qu'il faudra essayer d'amener vers Agen. Tout cela devra évidemment se faire sans gêner l'équipe actuelle.

Propos recueillis par Félix Chiocca.

Raphaël Lagarde : " Le meilleur est à venir pour moi !"
Le jeune ouvreur, qui vient de quitter Montpellier, veut trouver du temps de jeu sous le maillot agenais. Sa récente opération du ménisque ne le décourage pas et il espère rejouer rapidement avec son nouveau club.

Pourquoi avoir choisi Agen ?
J'avais besoin de temps de jeu et comme je n'allais surement pas jouer d'ici la fin de saison avec Montpellier, je cherchais un club et cela s'est fait de suite avec Agen après la blessure au genou de Benjamin Petre en tant que joker et j'ai aussi signé pour l'an prochain.

Vous aviez une grosse concurrence à Montpellier avec François Trinh-Duc et Fernandez et vous arrivez à Agen où il y a Conrad Barnard, qui effectue une belle saison. Qu'est ce que cela vous inspire ?
C'est certain... Mais on verra bien. Pour l'instant, je suis blessé et il faudra que je revienne correctement sans bruler les étapes.

Une opération du ménisque qui tombe bien mal quand même ?
J'ai été opéré le 26 décembre du genou droit où j'ai déjà été opéré il y a deux ans et demi. J'espère être opérationnel fin février-début mars. Ce n'est pas l'idéal quand on arrive dans un nouveau club, mais je n'ai pas eu le choix. Mais je ne m'inquiète pas pour mon intégration, tout le monde a été très sympa avec moi et je connais certains joueurs comme Maxime Machenaud avec lequel j'ai joué à Bordeaux-Bègles et Marc Giraud qui était mon coéquipier à Montpellier la saison dernière.

Vous arrivez dans un club où les deux entraineurs partiront à la fin de la saison. Comment vivez vous cette situation ?
J'avais de bons échos sur eux et j'ai appris leur départ après avoir signé. J'attends maintenant de voir qui seront les entraineurs la saison prochaine.

Que vous inspire ce club d'Agen qui a beaucoup compté dans le rugby français ?
C'est vrai que le SU Agen a une grande histoire et je suis très content d'en faire maintenant partie. En même temps, je me rapproche de ma famille puisque je suis originaire de Bordeaux. Tout c'est bien enchainé pour moi en décembre. Malheureusement, il y a eu ce point avec mon opération du genou.

Vous êtes donc optimiste pour la suite de la saison ?
Bien sur. J'espère bien que le meilleur est à venir pour moi avec Agen !

Avez-vous encore des perspectives avec l'équipe de France de rugby à VII dont vous avez été membre ?
Cela fera bientôt trois ans que je n'ai pas joué avec cette équipe. J'ai commencé quand j'étais à Bordeaux-Bègles. Mais aujourd'hui, les clubs ne souhaitent pas lâcher les joueurs pour cette équipe. Il y a un peu de regrets car c'était une belle expérience, mais je comprends la position des clubs. J'ai arrêté d'y aller quand j'ai commencé à jouer en PROD2 avec Bordeaux-Bègles et c'était donc pour la bonne cause !

Regrettez-vous d'être parti de l'UBB alors que Bordeaux-Bègles est aujourd'hui en TOP14 et qu'un jeune joueur comme Camille Lopez est en train de prendre du temps de jeu à l'ouverture ?
Je n'ai pas de regret car j'ai pu évoluer à Montpellier. En même temps, on ne pouvait pas savoir que Bordeaux-Bègles allait monter en TOP14 et beaucoup de joueurs sont arrivés. Avec Fabien Galthié et au contact de François Trinh-Duc, j'ai beaucoup appris au niveau de la vision du jeu. Je me suis amélioré dans le jeu au pied où je suis devenu plus régulier et également dans la précision des passes.

Propos recueillis par F.C.

En vrac...


Déjardin avec Lanta et Deylaud.
Le préparateur physique Alex Déjardin qui aura 60 ans en mai prochain ne prendra pas sa retraite comme il en avait été question dans un premier temps puisqu'il va suivre Christian Lanta et Christophe Deylaud la saison prochaine à l'Aviron Bayonnais.

Crenca dans l'attente.
Alors qu'il est en fin de contrat avec le SUA, Jean-Jacques Crenca chargé de la touche et de la m^lée ne sait pas s'il sera toujours en place la saison prochaine. L'ancien pilier international qui a son diplôme d'entraineur devrait être reçu prochainement par le président.

Afatia sous licence amateur.
C'est sous une licence amateur que Viliamu Afatia (1M82, 115kg), le jeune pilier droit international samoan (21 ans), a rejoint le SUA début janvier et il évoluera d'ailleurs avec l'équipe espoir du club.

Courrent sur le départ.
L'ouvreur Valentin Courrent, demi d'ouverture d'Agen, est en contact avancé avec Grenoble (Pro D2) où il pourrait trouver du temps de jeu qu'il n'a pas dans le Lot-et-Garonne (deux titularisations, huit apparitions pour seulement 518 minutes passées sur les terrains). L'ancien biarrot espère rebondir en Isère.

Barnard prolonge...
Alors qu'il arrivait en fin de contrat à la fin de la saison, l'ouvreur sud-africain Conrad Barnard a prolongé son contrat de deux ans jusqu'en 2014. L'ancien joueur de Toulon a trouvé en Lot-et-Garonne un environnement où il peut s'épanouir et les départs annoncé de Lanta et Deylaud n'ont pas eu d'incidence sur sa décision.

... et totalise !
Après les quinze premières journées, l'ancien des Sharks et des Cheetahs qui a dépassé la barre des 300 points depuis son arrivée à Agen en 2010 est le meilleur réalisateur du TOP14 avec 168 points devant Jonathan Wisniewski (Racing-Métro92) avec 151 points et le Bayonnais Benjamin Boyet (147 points).

Dulin plébiscité.
Brice Dulin a été élu meilleur joueur du match Agen-Biarritz début janvier par les internautes du site officiel du SUA devant Ueleni Fono et Lisiate Fa'aoso.

La 17ème journée pendant le tournoi.
Six des septs matches de la 17ème journée de TOP14 ont été programmées le 11 février, jour de France-Irlande. Le matche entre Biarritz et Toulouse sera lui disputé la veille, les entraineurs Patrice Lagisquet et Yannick Bru étant appelés auprès du XV de France.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Le journal du Rugby - Mensuel - N°17 de Février 2012
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le journal du Rugby - Mensuel - N°17 de Février 2012
» Le journal du Rugby - Mensuel - N°18 de Mars 2012
» Le journal du Rugby - Mensuel - N° 19 Avril 2012
» Le journal du rugby..
» Le journal du Rugby - Mensuel - N°9 de juin 2011

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum LE SUA VAINCRA :: **Forum de rugby du Sua** :: -Messages aux joueurs/interviews/articles-
Sauter vers: