Forum LE SUA VAINCRA


 
Le sua-vaincraAccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexionLe sua-vaincra

Partagez | 
 

 interview décalée n°7: Sylvain Dupuy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
le pirate
Champion de france
Champion de france


Masculin
Nombre de messages : 1919
Age : 36
Date d'inscription : 26/06/2005

MessageSujet: interview décalée n°7: Sylvain Dupuy   Dim 25 Mar 2012 - 9:53

Le Petit Bleu

Interview décalée

« J’ai besoin de déconner »

Cela fait cinq saisons que le tarnais d’origine défend les couleurs du Sporting. Le plus léger de l’équipe (70kg), mais aussi le plus farceur. Rencontre avec Sylvain Dupuy : ses passions, sa famille, ses souvenirs…

Sylvain, quel est ton passe-temps favoris ?
Mes deux enfants ! Ca me prend pas mal de temps ! Et jouer au golf du château d’Allot avec certains joueurs de l’équipe : Romain Edmond Samuel, François Gelez…
Ton style de musique ?
La variété française. Je suis fan des années 80. Là, pour le coup, c’est l’interview vraiment décalée ! J’adore écouter les grands standards de cette époque. Je suis fan de Renaud par exemple. Sinon, plus récemment, j’aime bien Renan Luce.
Ton film culte ?
Les trois frères ! Je ne m’en lasse pas. Sinon dernièrement j’ai beaucoup aimé Les p’tits mouchoirs.
Tu cuisines ?
Non, je déteste ça ! Mais ma femme cuisine très bien ! J’aime les pâtes carbonara de ma femme. Mais que celles de ma femme, pas les autres ! (rires)
Un pêché mignon ?
Je dirais la moto. Je suis capable de claquer pas mal d’argent sur une belle moto. Mais je n’en ai plus aujourd’hui suite un accident que j’ai eu qui a entraîné trois semaines d’arrêt. Du coup, j’ai tout revendu…
En vacances, plutôt plage ou montagne ?
Je préfère la plage. Quand j’habitais sur Perpignan, j’allais plutôt à la mer, mais dernièrement, je préfère l’océan.
Tu as quel niveau d’étude ?
J’ai un Bac Eco et un BTS action commerciale. Après ma carrière, je pensais faire du commerce, mais finalement, j’aimerais bien rester dans le milieu sportif et me reconvertir au sein d’un club sportif, et pourquoi pas à Agen.
Et si tu n’avais pas été rugbyman professionnel ?
J’aurais aimé être prof d’EPS ou éducateur sportif.
Ton meilleur souvenir ?
Le titre de Prod2 a vraiment été un grand souvenir. Mais le titre de champion de France avec les Reichel B de Gaillac m’a beaucoup marqué aussi car je jouais avec mes copains d’enfance.
Et ton plus mauvais ?
Cette demi-finale qu’on perd à domicile contre Oyonnax. Je l’ai hyper mal encaissé, et j’en fais encore des cauchemars !
Tu participes aux fameuses parties de coinche dans le bus ?
Non, moi je suis celui qui prend du plaisir à déranger les joueurs de coinche ! (rires) J’adore ces déplacements en bus où l’on se retrouve tous ensemble. Je suis celui qui parle beaucoup, qui va faire **°_°** celui qui dort, qui va défaire les lacets d’un copain en douce, leur coller des trucs dans le dos, j’ai besoin de déconner ! Je me la joue un peu à l’ancienne. On ne me verra pas avec un Ipod ou m’isoler avec mon mp3.
Un joueur modèle ?
Jérôme Cazalbou. J’aime le joueur qu’il a été et la personne qu’il est devenu.
La famille ?
Je suis marié et j’ai deux enfants : Colin et Lily. J’ai aussi un grand frère qui entraine les Reichel de Gaillac. Je suis très proche de lui, c’est un modèle pour moi.
Une phobie ?
Les serpents. C’est terrible, j’en ai extrêmement peur ! Et puis la mort d’un proche, dès que j’y pense, ça me fout en l’air.

Propos recueillis par Laurent Gaultier.


Natif d’Albi, Sylvain Dupuy commence le rugby à Gaillac, « une enfance heureuse des plus classiques, au côté de mes parents et mon grand frère ». Il décroche un premier titre de champion de France avec les Reichel de Gaillac, puis signe chez le voisin toulousain pour trois saisons : « j’ai été champion d’Europe avec Toulouse la première année. J’ai très peu joué, j’étais remplaçant. J’ai également été champion de France avec les Espoirs ». Puis destination Perpignan, mais il ne sera que la doublure de Nicolas Durand. Il signe alors à Agen en 2007 alors que le club sombre dans la tourmente de la seconde division. Il sera l’une des nouvelles figures qui vont aider le club à se reconstruire en s’imposant très vite derrière le pack lot-et garonnais comme le nouveau demi-de-mêlée de l’ère moderne suite au départ d’un autre ancien perpignanais Mathieu Barrau. Avec 14 essais marqués en 73 titularisations jusqu’à aujourd’hui, et le fameux bouclier de Prod2 décroché en 2010, Sylvain semble avoir fait le bon choix, et parait satisfait à l’image de sa prolongation de contrat signée l’an dernier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Médoc
Champion d'europe
Champion d'europe


Masculin
Nombre de messages : 4215
Age : 47
Date d'inscription : 24/02/2008

MessageSujet: Re: interview décalée n°7: Sylvain Dupuy   Dim 25 Mar 2012 - 11:59

Merci Pirate bonne idée tes Interview "décalée" Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
interview décalée n°7: Sylvain Dupuy
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» interview décalée n°7: Sylvain Dupuy
» Interview Sylvain Dupuy (Petit Bleu)
» interview décalée n°1: Maxime Machenaud
» interview décalée n°10: Damien Lagrange
» interview décalée n°15: Marc Giraud

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum LE SUA VAINCRA :: **Forum de rugby du Sua** :: -Messages aux joueurs/interviews/articles-
Sauter vers: