Forum LE SUA VAINCRA


 
Le sua-vaincraAccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexionLe sua-vaincra

Partagez | 
 

 interview décalée n°8: Thibault Lassalle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
le pirate
Champion de france
Champion de france


Masculin
Nombre de messages : 1919
Age : 36
Date d'inscription : 26/06/2005

MessageSujet: interview décalée n°8: Thibault Lassalle   Ven 30 Mar 2012 - 10:31

Le Petit Bleu

Interview décalée

Béarnais aux pieds d’argile

Le plus béarnais des agenais s’est prêté au jeu de l’interview décalée : sa région de cœur, ses blessures, ses loisirs, son enfance… Thibault Lassalle se dévoile.

Thibault, tu es le plus grand joueur de l’équipe, est-ce qu’on te chambre avec ça ?
Non pas vraiment, mais j’hérite souvent du surnom Le grand, la Thib aussi. Mais c’est plutôt affectif. Par contre on se chambre avec Jalil parce qu’il lui manque quelques dents et moi j’ai un nez assez gros ! (rires)
Que fais-tu en dehors du rugby ?
J’aime faire des balades en montagne, du quad. Je faisais aussi beaucoup de ski avant ma blessure. Et puis regarder des films, écouter de la musique, passer de bons moments avec mes collègues.
Justement quels sont tes goûts ?
Dernièrement j’ai vu La vérité si je mens. J’adore José Garcia donc je me suis régalé. En musique, j’écoute de tout : chanson française, rock… Et en lecture, j’aime beaucoup San Antonio, Musso, des romans policiers.
Et en cuisine ?
Je n’aime pas trop cuisiner mais je suis gourmand. J’adore un bon rizotto. Et sinon comme spécialité béarnaise, plutôt la garbure de ma grand-mère !
Les vacances, c’est plutôt montagne je suppose pour un béarnais comme toi ?
Oui, c’est sûr. J’aime venir me ressourcer chez moi dans les montagnes. Le Béarn est un pays chaleureux, les gens sont restés simples, il y fait bon vivre et les paysages sont magnifiques. Pas loin de la mer, tout près de la montagne.
Que retiens-tu de ton enfance ?
Beaucoup de bonheur avec mes deux frères et ma soeur. Je n’aimais pas trop aller à l’école (rires), j’éprouvais le besoin d’être dehors, d’aller aider mon oncle agriculteur, l’hiver j’allais tout le temps au ski, et je pratiquais beaucoup de sport aussi : du vélo d’abord, en club pendant trois ans et puis mes premiers pas de rugbyman dans mon village de Bedous.
Les études ?
Sport études à Bayonne où j’ai côtoyé notamment Damien Lagrange, puis j’ai passé mon Bac Littéraire lorsque j’étais à Marcoussis, et en arrivant à Agen j’ai eu mon brevet d’état de rugby. J’aimerais à présent me relancer dans le monde de l’entreprise vu que ma mère a fait du porc basque. C’est mon idée de reconversion après le rugby.
Ton meilleur souvenir de rugby ?
La coupe du monde avec les jeunes à Dubaï. L’endroit était magnifique et l’état d’esprit du groupe formidable. Toutes mes années à Oloron aussi, mon club de cœur, avec mes amis. Et puis l’année de la montée avec Agen où j’avais joué pas mal de matchs.
Et ton plus mauvais ?
Mes deux blessures. Surtout la première car j’avais fait beaucoup de matchs, je savais qu’on allait monter, et ça a été un coup d’arrêt terrible pour moi. Je ne me suis pas du tout senti champion à la fin de la saison, et ça reste pour moi un goût d’inachevé.
Une anecdote dans le bus ?
Dans mes années juniors à Oloron, on avait l’habitude de bizuter les nouveaux joueurs lors du premier déplacement de la saison. Dans l’équipe, on avait des producteurs de Jurançon. On amenait des cubis de vin dans le bus, et on le leur faisait déguster comme il se doit. En général, ils rentraient très malades chez eux ! (rires)
Question d’Alexis Déjardins : est-ce que tu penses vraiment que les Girondins de Bordeaux vont se maintenir ? Parce qu’ils rament un peu cette saison…
(rires) Avec Damien, nous sommes des grands supporters des Girondins. Il y a quelques années encore, on allait très souvent les voir jouer à Chaban-Delmas. Les deux premières années où le staff était là, on les bassinait pas mal avec notre équipe. On en a fait un peu trop peut être, on a surfé sur la vague, mais en début de saison, quand Bordeaux perdait souvent, on s’est bien fait taquiner. Mais aujourd’hui, ils se sont repris, donc on recommence à parler foot. Par contre, il faudra vraiment demander à Alexis quel club il soutient au final, parce que lui, il ne se mouille jamais, il supporte toujours l’équipe qui gagne !

Propos recueillis par Laurent Gaultier.

« Jalil, un modèle pour moi »
Il est des joueurs que l’on admire. Pas tellement pour leurs qualités rugbystiques, ça tout le monde en a dans le top14. Mais avant tout pour des qualités humaines. Ce genre de joueur qui vous fait prendre conscience que derrière l’armure d’un rugbyman se cache aussi un homme, avec ses tracas, sa sensibilité, ses émotions, ses peines. Un homme qui laisse transpirer ses sentiments. Un homme qui vous tend la main, et qui vous rappelle qu’avant d’être collègue, on est avant tout ami. Pour Thibault Lassalle, cet homme s’appelle Jalil Narjissi, le doyen du sporting, le chef du village Armandie : « Il est là depuis que je suis arrivé au club. Il est très important pour tous ceux qui arrivent à Agen, il les accueille très bien. Sur le terrain, il est irréprochable, c’est un guerrier, il pousse tout le temps derrière nous. Pendant mes blessures, avec Damien, il est celui qui m’a le plus soutenu et encouragé. Il force le respect. Il s’entraîne tout le temps, même s’il a mal, il ne rechigne jamais. Il est un modèle pour moi et pour beaucoup de jeunes. Quand je le vois, je me dis que le travail finira forcément par payer tôt ou tard, et qu’il ne faut jamais abandonner. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rivière
Champion du monde
Champion du monde


Masculin
Nombre de messages : 13491
Age : 67
localisation : Aulnay sous bois
Date d'inscription : 03/12/2008

MessageSujet: Re: interview décalée n°8: Thibault Lassalle   Ven 30 Mar 2012 - 22:06

Merci Le Pirate
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
interview décalée n°8: Thibault Lassalle
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» interview décalée n°8: Thibault Lassalle
» interview décalée n°10: Damien Lagrange
» Interview Thibault Lassalle (Petit Bleu)
» interview décalée n°1: Maxime Machenaud
» Thibault Lassalle un peu plus pres des etoiles (La Depeche)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum LE SUA VAINCRA :: **Forum de rugby du Sua** :: -Messages aux joueurs/interviews/articles-
Sauter vers: