Forum LE SUA VAINCRA


 
Le sua-vaincraAccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexionLe sua-vaincra

Partagez | 
 

 interview décalée n°17: Jamie Robinson

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
le pirate
Champion de france
Champion de france


Masculin
Nombre de messages : 1919
Age : 36
Date d'inscription : 26/06/2005

MessageSujet: interview décalée n°17: Jamie Robinson   Dim 14 Oct - 15:37

Interview décalée

Robinson : « si tu t’entraînes comme une requin, tu peux boire comme un poisson ! »

Avec Jamie, le rugby, c’est pas sorcier. Une aile de pigeon bordelais peut se transformer en un essai de cinquante mètres. Et une rencontre à la sortie d’un vestiaire peut se terminer en interview décalée. L’unique gallois de l’histoire du sporting nous fait partager ses anecdotes, avec toute la sympathie qu’on lui connait.

Jamie, que fais-tu en dehors du rugby ?
Ma passion c’est le golf. Mais je ne joue pas autant que je voudrais. Je joue beaucoup avec Marc Giraud qui est très bon. Ca permet d’oublier les problèmes du rugby. Mais une partie de golf, c’est deux ou trois heures, ça prend du temps.

Qu’écoutes-tu comme musique ?
Du rock ! Je suis un des plus vieux du groupe et les plus jeunes se moquent de moi quand j’écoute ACDC ou des choses comme ça sur mon Iphone. Eux, ils ne connaissent pas les groupes de mon enfance!

un film culte ?
« Dazed and confused » (« Génération rebelle » en français). Ce n’est pas très connu. Ca se passe dans les années 1970. Il n’y a pas vraiment d’histoire mais ça raconte le dernier jour de cours dans une petite ville du Texas. C’est très marrant.

Tu aimes cuisiner ?
Oui, mais comme ma femme ne travaille pas, c’est elle qui cuisine. Au Pays de Galles, c’était l’inverse. Mais c’est moi qui fais le barbecue l’été !
Un plat favoris ?
Les fajitas. Par rapport au Pays de Galles, il y a des très bons restos ici. Et puis au Pays de Galles, on ne peut pas trouver des menus pour 10 ou 12€, alors qu’ici oui.

Tu passes beaucoup de temps sur internet ?
Un peu parce que je joue de la guitare donc je regarde beaucoup de videos sur youtube pour apprendre à jouer. J’ai une guitare acoustique et j’aime bien jouer avec Junior (Pelesasa) et Miguel (Avramovic).

Les vacances ?
Quand on a le temps, on retourne au Pays de Galles pour voir la famille et les amis. On aime beaucoup aller à Dubaï aussi. Ce n’est pas très loin pour trouver le soleil même en hiver. Il n’y a que cinq ou six heures d’avion.

Qu’est-ce qui t’a marqué en arrivant à Agen ?
La passion des supporters. Dans les bars ou les restaurants de la ville, ça ne parle que du dernier match ou du prochain !

Parle-nous de ton pays.
Il fait froid et il pleut souvent ! (rires) Mais les gens sont supers gentils. Le rugby y a une grande importance. Et tu es toujours le bienvenu quand tu vas là-bas.

Et si tu n’avais pas été rugbyman, tu aurais aimé faire quoi ?
Etudiant à plein temps ! (rires). A l’université, j’ai fait des études de designer produit pendant 4 ans. Et la vie étudiante, c’est vraiment bien !

Quel est le meilleur souvenir de ta carrière ?
Ma première sélection contre le Japon en 2001. Et ce match contre les Blacks à Cardiff au Millenium Stadium devant 79000 personnes, même si l’on avait perdu de peu. J’avais eu l’honneur de jouer contre Umaga, Lomu, Spencer…

Le plus mauvais ?
Ma non-sélection à la coupe du monde de 2003. J’avais joué tous les matchs de préparation puis j’avais reçu un coup de téléphone du sélectionneur qui m’avait dit « on ne te prend pas ». Ca a été dur.

Un joueur qui t’a particulièrement marqué dans ta carrière ?
Wilkinson. J’avais entendu des histoires sur sa façon de travailler. Quand je suis arrivé à Toulon, j’ai été épaté par son sérieux aux entrainements. Et il passait 2 ou 3 heures par jour à s’entrainer à buter. C’était impressionnant.

Un surnom ?
« fraggle » depuis l’âge de 12 ans, en référence au dessin animé « Fraggle rock ». Sinon, c’est souvent « Jimmy » car les Français ont du mal à prononcer « Jamie » !

Qu’est-ce qui t’a marqué dans l’actualité récente ?
Les problèmes de religion en France. Mais c’est pareil en Angleterre ou aux Etats-Unis. Il y a beaucoup de tension et parfois ça m’inquiète. Même si je ne suis pas croyant, je respecte les religions de chacun mais les extrémistes de chaque religion sont néfastes pour les autres.

Une phobie ?
Je suis claustrophobe, donc je déteste les IRM. C’est horrible pour moi !

D’après Romain Edmond-Samuel, tu as des anecdotes mémorables à nous raconter sur les troisièmes mi-temps au Pays de Galles.

Oui, ce sont vraiment de grosses fêtes ! J’ai parlé avec quelques joueurs de Biarritz récemment qui, en 2006, sont venus à Cardiff pour jouer un match de H Cup. 6 ans après, ils me reparlent encore de la troisième mi-temps ! Et je connais certains joueurs français et anglais qui rêvent d’avoir Cardiff dans leur poule rien que pour la troisième mi-temps !

Le mot de la fin ?
Xavier Rush, le troisième ligne de Cardiff, disait toujours : « If you train like a shark, you can drink like a fish ! », « Si tu t’entraines comme un requin, tu peux boire comme un poisson ! »

Propos recueillis par Laurent Gaultier.

Robinson est né sur une île. Non, rien à voir avec Crusoë. Il nait le 7 avril 1980 à Penarth, tranquille, au sud de la baie de Cardiff. Enfance studieuse et rugbystique aux cotés de ses frangins dont le second, Nick, évolue aujourd’hui chez les Wasps. « Nous étions dans une très bonne école où le rugby était très important. J’ai gardé contact avec beaucoup d’amis ». Il commence le rugby à Cardiff et devient professionnel dès l’âge de 18 ans. Il remporte le titre de champion de la ligue celte, et glane la coupe anglo-saxonne. En 2009, il décide de changer d’air et atterrit sur la rade de Toulon. Quelques mois seulement, puisqu’il viendra ensuite au SUALG en joker médical de Daniel Duplessis. Au fil des matchs, il forme avec Pelesasa une paire de centre très complémentaire. Le club décide alors de le conserver dans l’effectif. Contre Bordeaux-Bègles, il a inscrit son premier essai en top 14 avec Agen. Let’s go Jamie !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
interview décalée n°17: Jamie Robinson
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» interview décalée n°1: Maxime Machenaud
» interview décalée n°10: Damien Lagrange
» interview décalée n°15: Marc Giraud
» Jamie Robinson est agenais
» interview décalée n°4: Jalil NARJISSI

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum LE SUA VAINCRA :: **Forum de rugby du Sua** :: -Messages aux joueurs/interviews/articles-
Sauter vers: