Forum LE SUA VAINCRA


 
Le sua-vaincraAccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexionLe sua-vaincra

Partagez | 
 

 Ueleni Fono obtient la nationalité française

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
gir3347
Champion du monde
Champion du monde


Masculin
Nombre de messages : 19112
Age : 68
localisation : Girondin mais Bon-Encontrais de coeur
Date d'inscription : 07/10/2006

MessageSujet: Ueleni Fono obtient la nationalité française   Jeu 31 Jan 2013 - 10:33

PUBLIÉ LE 31/01/2013 08:12 - La Dépêche


SU Agen. Le rugbyman tongien Ueleni Fono obtient la nationalité française




Mardi soir, dans un salon de la préfecture, le rugbyman agenais Ueleni Fono reçoit des mains du secrétaire général Guillaume Quénet, le décret qui officialise sa naturalisation française./Photos Jean-Michel Mazet


Le rugbyman tongien du SUA, Ueleni Fono, vient d'obtenir la nationalité française. Il fait partie des 32 Lot-et-Garonnais qui se sont vu remettre ce mardi leur décret de naturalisation. Un moment intense pour ce natif des îles du Pacifique.

Si vous vous baladiez, ce mardi après-midi sur les hauteurs de Moirax, et que vous gardez le souvenir d'avoir entendu en plein champ les notes d'une improbable «Marseillaise», vous n'étiez pas en plein songe. L'hymne national a bien résonné ce jour-là, en cet endroit, et il n'était pas l'œuvre d'un régiment en campagne. Les interprètes n'étaient autres que les membres du staff et joueurs du SUA (on aurait aimé entendre ça...), au «vert» dans le coin, qui célébraient à leur façon la nouvelle nationalité acquise par l'un des leurs, et non des moindres : le troisième ligne Ueleni Fono, officiellement déclaré Français lors d'une cérémonie solennelle organisée en suivant à Agen, à la préfecture de Lot-et-Garonne. Après coup, le Tongien a rapporté cette anecdote avec une joie mêlée d'une crainte rétrospective : «J'ai eu peur qu'ils me demandent de la chanter moi-même, sourit-il aujourd'hui. Car je n'en connais que le début…».

Sûr, pourtant, que le robuste joueur des îles se fera désormais un devoir d'en retenir toutes les paroles, suite à la réception de sa nouvelle carte d'identité qui en a fait un citoyen français à part entière, comme ce fut le cas de la trentaine d'autres Lot-et-Garonnais naturalisés ce mardi, à l'issue d'une cérémonie comme il s'en produit régulièrement chaque année.

Comme un autre joueur du Sporting un an avant lui, le pilier d'origine camerounaise Arsène Nnomo, Ueleni Fono a donc choisi le drapeau tricolore, tout en conservant sa nationalité d'origine. Heureux d'être Français, tout en restant fiers de leur terre natale.

Arrivé à Agen en 2008, Fono avait pris toute sa place dans la remontée du SUA en Top 14 deux ans plus tard. Et l'on se souvient, hors terrain, de ses dreadlocks bleues et blanches qui avaient crevé l'écran lors du match célébrant le retour du club dans l'élite du rugby français. Une nouvelle «gueule», sortie des mains expertes d'Henriette Magri, la plus Camerounaise des Agenaises, qui avait alors tressé les boucles brunes des «guerriers du Pacifique» pour l'événement. Aujourd'hui, elle pourrait ajouter une touche de rouge sur la chevelure raccourcie du troisième ligne agenais, en signe de sa nouvelle appartenance tricolore. Mais Ueleni n'a pas besoin de ça pour prouver sa fidélité à ses deux couleurs.

Marié avec Laury, une Lilloise, Ueleni est passé par Aurillac avant d'atterrir en Lot-et-Garonne. Deux étapes qui, quoi qu'il advienne, resteront gravées pour lui, par la grâce de l'arrivée de ses deux enfants, Collin, 6 ans, né dans le Cantal et Sofaia, 4 ans, qui a vu le jour à Agen même. Sachant par ailleurs que ses deux frangins de rugbymen, Ikapoté et Siaosi, évoluent également dans l'Hexagone (respectivement à Tarbes et à Valence-d'Agen), on comprend que le bonhomme a de fortes attaches sur cette terre de France qui est désormais la sienne. Et comme l'on sait aussi que le désormais Franco-Tongien vient de prolonger d'un an son contrat avec le SUA, avec lequel il est lié jusqu'en 2014, la question se pose : quid de son avenir de joueur de rugby professionnel et personnel ? «Même si l'Australie me tente, avance le natif des îles, je pense rester en France. Votre pays, pardon...le mien (!) n'est pas comme les autres. Il a vraiment quelque chose de différent, toute une histoire. Et surtout,la vie y est belle».Depuis deux jours, il y est plus que jamais chez lui.

Agenais depuis 2008

Le désormais Franco-Tongien Ueleni Fono est arrivé au Sporting Union Agenais en 2008, après être passé par Aurillac où il a évolué durant deux saisons. Le SUA évoluait alors en Pro D2. Champion de France de cette division avec les «bleu et blanc», le puissant troisième ligne (qui peut jouer indifféremment numéro 6, 7 ou Cool et que d'aucuns ont surnommé «le sécateur», aura largement contribué à la remontée du SUA dans l'élite. Aux Tonga, Fono a évolué avec son équipe nationale, honorant sa première cape internationale contre l'équipe des Samoa en 2005. En revanche, il n'était pas de l'équipe qui a battu la France lors de la dernière Coupe du monde en Nouvelle-Zélande.

Bessy Selk
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tugudu
Champion du monde
Champion du monde


Masculin
Nombre de messages : 8579
Age : 11
Date d'inscription : 24/06/2005

MessageSujet: Re: Ueleni Fono obtient la nationalité française   Jeu 31 Jan 2013 - 12:31

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Ueleni Fono obtient la nationalité française
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ueleni Fono obtient la nationalité française
» La Federation Française du Sport Adapte
» Une nouvelle marque française...
» Fédération française VPH, résultats nationaux trottinette
» comment verifier si sa BMW est française ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum LE SUA VAINCRA :: **Forum de rugby du Sua** :: -Messages aux joueurs/interviews/articles-
Sauter vers: