Forum LE SUA VAINCRA


 
Le sua-vaincraAccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexionLe sua-vaincra

Partagez | 
 

 C'est l'histoire ....... d'un BELGE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
M.C.47
Champion d'europe
Champion d'europe


Féminin
Nombre de messages : 4585
Age : 69
localisation : AGEN Prés d'ARMANDIE
Date d'inscription : 08/07/2005

MessageSujet: C'est l'histoire ....... d'un BELGE   Lun 4 Fév 2013 - 10:40

Voici surtout pour les EXPATRIES ce que j'ai lu ce matin sur LE PETIT BLEU

C'est l'histoire d'un Belge…


Minimes. L'association du SUA se prépare à accueillir le Tournoi SATAR, à Armandie, le 3 mars prochain.








Quand Lozada rencontre Domingo, ça fait boum ! /Photo PB, Jean-Michel Mazet



«Joueur professionnel argentin qui se développe au SUALG. Très heureux d'être ici !» C'est par ces quelques mots qu'Esteban Lozada débute l'entretien. Le seconde ligne du SUA qui vient de fêter ses 31 ans a un beau palmarès derrière lui avec notamment 21 sélections chez les Pumas. Interview décalée aux accents argentins.

Esteban, que fais-tu en dehors du rugby ?

J'aime profiter de ma famille et mes amis, faire un bon repas autour d'un barbecue.

Amateur de grillades ?

J'adore ça ! J'aime cuisiner la viande avec quelques assortiments. Chez nous, on appelle ça «asado». Le premier mois où je suis arrivé à Agen, j'ai découvert la gastronomie : des bons fromages et du foie gras. Mais il faut arrêter au bout d'un moment sinon les préparateurs physiques ne vont pas être très contents (sourire)…

Qu'écoutes-tu comme musique ?

De la musique espagnole et des groupes de rock anglais.

Un film culte ?

J'ai bien aimé la trilogie «Le Parrain». Mais j'aime tous les styles de films.

Tes lectures ?

En ce moment, je lis deux livres en même temps : un qui retrace la vie de Jorge Lanata, un journaliste argentin très connu et très polémique, et l'autre qui raconte l'histoire de l'Argentine dans les années 1970.

Pourquoi tu parles si bien français ?


Je suis né en Belgique à Ottignies-Louvain-la-Neuve. Mes parents sont arrivés en Europe pour passer leur Master. À l'âge de 2 ans, je suis reparti en Argentine dans une école primaire française. Après, je n'ai plus parlé français pendant dix ans, mais en signant à Toulon en 2007, je me suis replongé dans la langue et petit à petit, le vocabulaire m'est revenu.

Tu parles combien de langues ?

Trois : espagnol, français et anglais. Mais je me débrouille aussi en italien et portugais. Ça se ressemble plus ou moins, ce sont des langues latines.

Les vacances ?

Je suis plutôt plage. Quand nous avons beaucoup de vacances, je rentre au pays pour me ressourcer. Les copains et la famille me manquent trop. Si je n'ai qu'une petite semaine de vacances, j'aime visiter la région. Dernièrement, j'étais à Sarlat, c'est très joli !

Parle-nous de l'Argentine…

C'est un pays qui pourrait être une puissance mondiale, il y a tout pour réussir, mais il y a trop de corruption. Mais c'est mon pays de cœur, je l'adore, et je suis fier de l'avoir représenté. Chaque fois que j'y retourne, j'en profite énormément. C'est comme une drogue pour moi. La France aussi, c'est un superpays, j'ai été très bien accueilli, c'est mon deuxième pays de cœur.

Les études ?


J'ai fait trois années de commerce international en Argentine, mais je n'ai pas fini. Avec la distance, c'était trop compliqué de continuer. Mais je suis cogérant d'une agence immobilière en Argentine et j'ai aussi une entreprise de construction avec des associés dont mon frère, donc j'ai déjà des projets pour ma reconversion après le rugby.

La famille ?

Je suis marié et j'ai deux enfants : Augustin (5 ans) et Sofia (3 ans). J'ai aussi 4 frères et 2 sœurs, tous en Argentine.

Tes parents ?

Mon père est Argentin, économiste, avec un doctorat en administration d'entreprise. Il est aujourd'hui directeur d'une très grande université en Argentine. Ma mère est Vénézuélienne et ingénieur. Elle a été institutrice mais aujourd'hui travaille dans l'entreprise que l'on a avec mon frère.

Rappelle-nous ton parcours rugbystique.

Je commence le rugby au CASI (Club Atlético de San Isidro). C'est le club le plus titré de la province de Buenos Aires. Puis j'ai commencé à jouer dans quelques sélections argentines. Je signe en 2007 à Toulon pour trois ans, puis deux saisons à Edimbourg avant de venir ici.

Meilleur souvenir de rugby ?

Le titre de champion avec mon club de cœur en Argentine, et la Coupe du Monde 2007 dans laquelle on finit troisième et on bat la France pour le match de la troisième place. Pour l'Argentine, c'était énorme.

Et le plus mauvais ?

Les blessures forcément. Et encore, je touche du bois, je n'en ai jamais trop eu. Mais je n'ai pas trop de mauvais souvenirs. J'essaie de ne garder que les bons en mémoire.

Des titres ?

Champion de Pro 2 avec Toulon, champion d'Argentine avec la sélection de Buenos Aires à deux reprises, 3e place de la coupe du monde en 2007 et aussi en 2003 avec les -21. Pas mal de titres en sélections de jeunes aussi.

Le meilleur joueur du Top 14 ?

Pour moi, c'est Wilkinson. J'ai eu la chance de joueur avec lui à Toulon. J'aime beaucoup aussi Albacete et Fernandez-Lobbe qui sont énormes dans leurs clubs respectifs.

Un joueur modèle ?

Pas vraiment, mais quand j'étais gamin, j'admirais les joueurs de l'équipe première de mon club, et je rêvais d'être à leur place. En plus, je ne regardais pas les secondes lignes, ça m'ennuyait, j'admirais plutôt les troisièmes lignes, les arrières.

Un surnom ?

Flaco, ça veut dire «maigre» en Espagnol. Quand j'ai commencé à jouer en équipe première, j'étais le plus mince avec mes 90 kg, ils m'ont appelé comme ça et c'est resté.

Qu'est-ce qui t'a marqué dans l'actualité récente ?


Les séismes au Japon, les guerres au Moyen-Orient, les problèmes en Argentine, la crise mondiale. Avec Internet, les informations arrivent beaucoup plus vite qu'avant, et on est au courant de tout. Ce qui me choque, c'est de voir que des gens souffrent partout dans le monde.

Tu passes beaucoup de temps sur Internet ?


Oui. J'échange beaucoup par mail pour mes différents projets en Argentine et je suis beaucoup l'actualité, les journaux sportifs, facebook.

Des tatouages ?


J'en ai deux dans les omoplates : le logo de mon club de cœur et le blason de ma famille.

Ton rêve le plus fou ?


J'ai la chance d'avoir réalisé mon rêve de gosse : porter le maillot des Pumas. Aujourd'hui, je n'ai pas vraiment de rêve, mais seulement des objectifs personnels qui me tiennent à cœur.

Tu parais très calme…

Non, je m'énerve beaucoup quand les choses ne marchent pas droit. De temps en temps, je pète vite un câble !



Interview proposé par Laurent GAULTIER
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coucougne
Champion du monde
Champion du monde


Masculin
Nombre de messages : 23223
Age : 66
localisation : Narbonne encore le beau pays cathare
Date d'inscription : 11/07/2005

MessageSujet: Re: C'est l'histoire ....... d'un BELGE   Lun 4 Fév 2013 - 11:00

merci MC d'avoir pensé à nous les "loin d'Armandie" !
j'aime bien les news du petit bleu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rivière
Champion du monde
Champion du monde


Masculin
Nombre de messages : 13497
Age : 67
localisation : Aulnay sous bois
Date d'inscription : 03/12/2008

MessageSujet: Re: C'est l'histoire ....... d'un BELGE   Mar 5 Fév 2013 - 0:00

Très sympa !, merci M.C.47
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
l'agenais de laval
Champion d'europe
Champion d'europe


Masculin
Nombre de messages : 4588
Age : 61
localisation : LAVAL
Date d'inscription : 07/02/2008

MessageSujet: Re: C'est l'histoire ....... d'un BELGE   Mar 5 Fév 2013 - 8:12

Rivière a écrit:
Très sympa !, merci M.C.47

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ambeoka.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: C'est l'histoire ....... d'un BELGE   Aujourd'hui à 22:52

Revenir en haut Aller en bas
 
C'est l'histoire ....... d'un BELGE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» histoire de clignotant belge; ça marche pas, ça marche ....
» histoire belge de textos au volant
» VSP : Si c'est une histoire Belge...elle n'est pas drôle...
» L'histoire de la peugeot 106.
» HISTOIRE DE MONTESA

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum LE SUA VAINCRA :: **Forum de rugby du Sua** :: -Messages aux joueurs/interviews/articles-
Sauter vers: