Forum LE SUA VAINCRA


 
Le sua-vaincraAccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexionLe sua-vaincra

Partagez | 
 

 R.Lagarde. La résurrection ! La Dépêche du 16/05/14

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
agenais4747
Champion d'europe
Champion d'europe


Masculin
Nombre de messages : 4870
Age : 42
Date d'inscription : 15/01/2012

MessageSujet: R.Lagarde. La résurrection ! La Dépêche du 16/05/14   Ven 16 Mai - 7:32

Agen-Narbonne. Raphaël Lagarde… la résurrection

Mis à jour le 16/05/2014 à 08:24

Longtemps blessé à un genou, l'ouvreur suaviste Raphaël Lagarde arrive au mieux de sa forme au meilleur moment. Sa fraîcheur et son talent sont un atout pour le SUA.

Il y a eu Albi où il s'est mis en évidence (un essai, deux transformations et un drop). et puis c'est tout jusqu'à la 21e journée (réception d'Auch).

Une victoire à l'extérieur pour commencer la saison, et un gouffre. Dix-neuf matches en tribune ou sur son canapé. Autant dire une éternité. Raphaël Lagarde, croisons les doigts pour lui, n'a plus mal au genou droit.

La troisième opération aura été la bonne. C'est le docteur Sonnery-Cottet (chirurgien orthopédiste à Lyon) qui s'en est chargé après avoir — entre autres — remis sur pied trois anciens Agenais : Thibault Lassalle, Damien Lagrange et Jeff Coux aujourd'hui à Oyonnax.

Bref, après des mois de pétaudières, depuis qu'il a signé à Agen (janvier 2012), Raphaël Lagarde, qui n'a que 25 ans, a pu enfin montrer l'étendue de son registre en enchaînant les matches. Passes limpides, attaque de ligne tranchante. Raphaël Lagarde finit la saison en boulet de canon.

Et il y a fort à parier que dans l'esprit du staff, il est le numéro un au dossard 10. Une chose est sûre, il a la pêche «Raph». «Je me sens bien, mais depuis le temps que je patiente. ça a été un peu long, j'en avais marre. Tu te prépares comme un c... pendant deux mois et chaque fois que tu joues tu as le genou qui gonfle», peste le demi d'ouverture. Ça, c'était avant la dernière opération.

Depuis, il a signé une prolongation (deux ans) mais surtout (il insiste) : «Je joue». Donc, tout va très bien, merci pour lui. Ce qu'il pense de la demi-finale face à Narbonne ? «ça sent la poudre comme un match de phase finale, c'est du 50/50. Si on ne gagne pas le combat et bien…». Comme d'habitude finalement.

Les matches aller et retour contre le RCNM (Racing-Club Narbonne Méditerranée) se sont faits sans lui puisqu'il était blessé, mais il a vu les deux matches. Son constat : «Ils sont très joueurs, leurs lignes arrière sont de grande qualité».

Lui qui aime le jeu va donc trouver à qui parler dans le cadre d'un match couperet. Des rencontres sans retour qu'il n'a pas souvent disputées. Il réfléchit longtemps avant d'en trouver trace… «J'ai perdu une demi-finale en Crabos à Bordeaux contre Bourgoin». À l'époque, il formait une charnière avec un certain Maxime Machenaud.

Mardi, le jour où nous l'avons rencontré, il venait de buter, longtemps, il y avait un vent à décorner… Un vent d'autan, pire qu'une tramontane des grands jours. Le souffle de Narbonne, sur Armandie, déjà.

Pas simple pour les buteurs. Surtout qu'en plus, il a fallu dompter le ballon dédié aux phases finales. Il est comment ce ballon (Virtuo/Gilbert) ? : «Pourri (rire), il vole, il est plus léger. C'est pour favoriser le jeu. Rappelez-vous la Coupe du Monde en Nouvelle-Zélande, les problèmes qu'il a posé (le taux de réussite des buteurs n'avait pas dépassé les 56 % en matière de pénalités, N.D.L.R.), les buteurs étaient en échec parce que les ballons volaient». Si le vent est le même qu'en début de semaine, ça promet.

Ne lui parlez pas d'accession au Top 14… «J'espère que les copains sont comme moi, il y a un match à jouer dimanche, après on verra. Si l'an passé, quand nous sommes descendus, quelqu'un nous avait dit l'an prochain vous disputerez une demi-finale à domicile, tout le monde aurait ri. Il y a eu vingt départs, le groupe se l'est gratté… C'est magique».

On est loin de la saison passée. «C'est un bon groupe, quand quelqu'un fait une connerie, il y a toujours quelqu'un pour la rattraper, c'est cool, ça chambre, c'est une force».

Raphaël Lagarde attend de savoir s'il sera de l'entame. Il devrait pouvoir dormir tranquille, peut-être après l'habituel coup de fil à son pote, le demi de mêlée international du Racing Métro. A chacun ses objectifs.

  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
R.Lagarde. La résurrection ! La Dépêche du 16/05/14
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» R.Lagarde. La résurrection ! La Dépêche du 16/05/14
» Entre deux matches, Raphaël Lagarde, ouvreur de Bordeaux-Bègles, aime à revenir dans sa commune
» Lagarde out 6 semaines !!!!
» Des nouvelles de Raphaël Lagarde
» Interview Lagarde

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum LE SUA VAINCRA :: **Forum de rugby du Sua** :: -Messages aux joueurs/interviews/articles-
Sauter vers: