Forum LE SUA VAINCRA


 
Le sua-vaincraAccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexionLe sua-vaincra

Partagez | 
 

 Itw Mathieu Blin : face aux interrogations. La Dépêche 23/08

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
agenais4747
Champion d'europe
Champion d'europe


Masculin
Nombre de messages : 4871
Age : 42
Date d'inscription : 15/01/2012

MessageSujet: Itw Mathieu Blin : face aux interrogations. La Dépêche 23/08   Mar 23 Sep 2014 - 21:30


Agen. Mathieu Blin face aux interrogations

Mis à jour le 23/09/2014 à 07:38

Alors que les consultations entre staff, joueurs et président se sont succédé, dimanche et lundi à Armandie, Mathieu Blin a accepté de nous accorder un très long entretien, hier après-midi.

«Ridicules» et «je n'ai pas de solution», ce sont vos propos à l'issue du match à Perpignan, avec 48 heures de recul, vous confirmez ?

Je confirme le «Ridicules». Quand tu es pris sur toutes les zones de combat, que tu es pris à l'impact, alors que tu t'es vu rabâcher toute la semaine que cela va se jouer dans ce domaine, alors oui tu es ridicule. Je ne parle pas des hommes. Je parle des joueurs de rugby. Quand je dis «pas de solution», ça veut dire quoi ? Tu viens de prendre trente grains, tu passes à côté de l'essentiel, alors oui tu peux dire qu'il n'y a pas de solution car tu n'es pas à la place des joueurs sur le terrain. Le minimum, c'est de s'y filer. Et si tu t'y files, tu peux perdre, mais ce n'est pas grave.

Est-ce que vous pouvez comprendre que certains joueurs trouvent le discours du staff trop compliqué ?

Non, je le réfute à 100 %. Quand cela gagne, les joueurs disent : «On nous donne les solutions. On nous permet de nous transcender.» Nos principes sont toujours les mêmes, répondre à deux questions que peuvent se poser les joueurs. Que faire pour devenir meilleur ? Que faire pour qu'on gagne ? Mon deuxième argument, c'est que je sais exactement ce que dit Stéphane, ce que dit Jeannot et ce que je dis moi. De quoi leur parle-t-on ces derniers temps ? De jeu direct, de un contre un, de reconstruire une ligne défensive rapidement, d'occuper et de presser l'adversaire, de sortir rapidement le ballon sur les turnovers pour mettre en place notre jeu. Après Bourgoin, contre Pau, Narbonne et Perpignan, notre message cela n'a été que cela ! Avant Aimé-Giral, on leur a rabâché qu'ils allaient entrer dans une arène, qu'il fallait être à 100 %, ne chercher que le regard du partenaire pour être solidaires… Tout cela, c'est tout sauf «conceptuel» à mon sens.

Et aux joueurs qui expriment un besoin de vous voir vous rapprocher du terrain, que répondez-vous ?

Vous savez, nous sommes déjà extrêmement précis. Si certains joueurs ont des besoins plus importants, vu la manière dont on pose le cadre, le bureau est ouvert de 6 h 45 à 19 h 30, nous sommes là, nos bureaux sont ouverts. Qu'ils prennent leur courage à deux mains pour venir nous en parler en disant, Mathieu, Jean-Jacques, Stéphane, sur cette séquence-là, on aimerait ceci ou cela. Après, on ne peut pas me reprocher d'être trop conceptuel et, en même temps, réclamer davantage ma présence, je trouve cela illogique. Sur Stéphane et Jean-Jacques, ce que je veux dire aussi, c'est qu'on ne peut pas remettre en cause la part qui est la leur dans le parcours qui nous a conduits en finale l'an dernier.

Depuis Aimé-Giral, que se passe-t-il à Armandie et que va-t-il se passer ?

Beaucoup de consultations, non secrètes avec moi, le staff ou le président pour mettre à distance tout ce qui va être dit autour de notre situation actuelle : du style celui-ci travaille mal, celui-là ne fait pas les choses comme il faut… Même si, quand on est joueur, on peut être frustré de ne pas avoir été félicité d'être allé en finale, et dans le même temps comprendre qu'on va se faire tuer parce qu'on a perdu quatre matchs sur cinq, mais ce n'est pas contradictoire. Pour l'instant dans les discussions, les joueurs nous ont montré qu'on peut dire qu'ils étaient les premiers responsables. Il n'y a rien d'autre qui se dit en ce moment. Ce matin (lire hier), un groupe élargi de leaders a reçu la confiance du président, qui s'est comporté en grand président. Pour ce qui est du staff, on leur a dit que notre niveau de frustration est à la hauteur des espérances qu'on a placées en eux. On ne pourra jamais nous reprocher de ne pas être dans le vrai et de ne pas dire ce qu'on pense.

En termes d'application lors des séances, il va y avoir des changements ?

Nous serons toujours dans la très haute performance liée à la répétition. Les séances seront «intensifiées», mais cela doit venir des joueurs entre eux. C'est à eux de «s'autosanctionner» en interne. On va renforcer l'obligation de faire les choses à 100 %. Par exemple, ta montée défensive, tu l'assumes jusqu'au bout. Tu pointes ce joueur, tu le prends jusqu'au bout. Plus d'histoire d'anticipation. On veut de l'intensité dans le passage à l'acte.

Des joueurs ont-ils été missionnés en particulier ?

Ils vont se missionner tout seul. Les leaders ont pris la mesure de l'importance des choses.

Sur notre analyse d'un manque de puissance, notamment devant pour casser les défenses adverses, que répondez-vous ?

De manière caricaturale, on pourrait répondre oui. Notre équipe, on ne l'a pas construite comme cela. Nous sommes persuadés pour notre part, surtout en Pro D2, que l'équilibre de travail entre avants et trois-quarts est la clef de la réussite. Qui plus est lorsque nous avons au sein de notre groupe des avants qui sont davantage dans la vitesse que dans la puissance et des trois-quarts qui sont plus dans la puissance que dans la vitesse. Il y a dans le rugby un fantasme autour de la prise de poids, par rapport à la puissance. Pour les ressources rugbystiques de notre équipe on a pris le parti qu'on sera plus efficace dans l'utilisation équilibrée des avants et des trois-quarts, plutôt que des puissants. Pour l'instant, on ne peut pas fanfaronner, mais c'est notre choix. Il faut aussi savoir que faire venir un puissant, ça coûte cher. Après tout le travail mené pour équilibrer les salaires au sein du vestiaire, afin qu'il n'y ait pas de déséquilibre, faire venir un type qui toucherait trois fois plus que les autres, cela remettrait tout en cause.

Désolé d'y revenir, mais le groupe a-t-il réellement fait le deuil de la finale d'accession à La Rochelle ? Et n'avez-vous pas peur que, sur le plan du jeu, les équipes se soient engouffrées dans les failles mises en exergue par ce match ?

Le président a posé la question aux joueurs. Ils ont tous dit être passés à autre chose. Cette finale d'accession fut le symbole de l'irrégularité de la saison. Malgré le fait d'être passé à côté pendant cinquante minutes sur ce match-là, cela n'enlève pas le fait que toutes les équipes vont jouer le match de leur saison en nous affrontant. Regardez Bourgoin face à nous, ils étaient à un très haut niveau. Que dire de Perpignan, qui a joué un match de niveau Top 14 ? Cela va être comme cela tous les week-ends. Alors y a-t-il une réminiscence de La Rochelle en lien direct avec cela ? La seule réponse qu'on peut avoir c'est d'être costaud dans nos têtes.

Les joueurs auront une séance rugby cet après-midi et deux journées complètes de travail, mercredi et jeudi, avant d'avoir une coupure de trois jours. La reprise sur une semaine classique de travail aura lieu lundi, avant le match à domicile contre Colomiers.


Propos recueillis par Baptiste Gay
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Senior 47
Champion de france
Champion de france


Masculin
Nombre de messages : 2393
Age : 64
localisation : FOULAYRONNES
Date d'inscription : 05/11/2005

MessageSujet: Re: Itw Mathieu Blin : face aux interrogations. La Dépêche 23/08   Mar 23 Sep 2014 - 21:44

agenais4747 a écrit:

Agen. Mathieu Blin face aux interrogations

Mis à jour le 23/09/2014 à 07:38

Alors que les consultations entre staff, joueurs et président se sont succédé, dimanche et lundi à Armandie, Mathieu Blin a accepté de nous accorder un très long entretien, hier après-midi.

«Ridicules» et «je n'ai pas de solution», ce sont vos propos à l'issue du match à Perpignan, avec 48 heures de recul, vous confirmez ?

Je confirme le «Ridicules». Quand tu es pris sur toutes les zones de combat, que tu es pris à l'impact, alors que tu t'es vu rabâcher toute la semaine que cela va se jouer dans ce domaine, alors oui tu es ridicule. Je ne parle pas des hommes. Je parle des joueurs de rugby. Quand je dis «pas de solution», ça veut dire quoi ? Tu viens de prendre trente grains, tu passes à côté de l'essentiel, alors oui tu peux dire qu'il n'y a pas de solution car tu n'es pas à la place des joueurs sur le terrain. Le minimum, c'est de s'y filer. Et si tu t'y files, tu peux perdre, mais ce n'est pas grave.

Est-ce que vous pouvez comprendre que certains joueurs trouvent le discours du staff trop compliqué ?

Non, je le réfute à 100 %. Quand cela gagne, les joueurs disent : «On nous donne les solutions. On nous permet de nous transcender.» Nos principes sont toujours les mêmes, répondre à deux questions que peuvent se poser les joueurs. Que faire pour devenir meilleur ? Que faire pour qu'on gagne ? Mon deuxième argument, c'est que je sais exactement ce que dit Stéphane, ce que dit Jeannot et ce que je dis moi. De quoi leur parle-t-on ces derniers temps ? De jeu direct, de un contre un, de reconstruire une ligne défensive rapidement, d'occuper et de presser l'adversaire, de sortir rapidement le ballon sur les turnovers pour mettre en place notre jeu. Après Bourgoin, contre Pau, Narbonne et Perpignan, notre message cela n'a été que cela ! Avant Aimé-Giral, on leur a rabâché qu'ils allaient entrer dans une arène, qu'il fallait être à 100 %, ne chercher que le regard du partenaire pour être solidaires… Tout cela, c'est tout sauf «conceptuel» à mon sens.

Et aux joueurs qui expriment un besoin de vous voir vous rapprocher du terrain, que répondez-vous ?

Vous savez, nous sommes déjà extrêmement précis. Si certains joueurs ont des besoins plus importants, vu la manière dont on pose le cadre, le bureau est ouvert de 6 h 45 à 19 h 30, nous sommes là, nos bureaux sont ouverts. Qu'ils prennent leur courage à deux mains pour venir nous en parler en disant, Mathieu, Jean-Jacques, Stéphane, sur cette séquence-là, on aimerait ceci ou cela. Après, on ne peut pas me reprocher d'être trop conceptuel et, en même temps, réclamer davantage ma présence, je trouve cela illogique. Sur Stéphane et Jean-Jacques, ce que je veux dire aussi, c'est qu'on ne peut pas remettre en cause la part qui est la leur dans le parcours qui nous a conduits en finale l'an dernier.

Depuis Aimé-Giral, que se passe-t-il à Armandie et que va-t-il se passer ?

Beaucoup de consultations, non secrètes avec moi, le staff ou le président pour mettre à distance tout ce qui va être dit autour de notre situation actuelle : du style celui-ci travaille mal, celui-là ne fait pas les choses comme il faut… Même si, quand on est joueur, on peut être frustré de ne pas avoir été félicité d'être allé en finale, et dans le même temps comprendre qu'on va se faire tuer parce qu'on a perdu quatre matchs sur cinq, mais ce n'est pas contradictoire. Pour l'instant dans les discussions, les joueurs nous ont montré qu'on peut dire qu'ils étaient les premiers responsables. Il n'y a rien d'autre qui se dit en ce moment. Ce matin (lire hier), un groupe élargi de leaders a reçu la confiance du président, qui s'est comporté en grand président. Pour ce qui est du staff, on leur a dit que notre niveau de frustration est à la hauteur des espérances qu'on a placées en eux. On ne pourra jamais nous reprocher de ne pas être dans le vrai et de ne pas dire ce qu'on pense.

En termes d'application lors des séances, il va y avoir des changements ?

Nous serons toujours dans la très haute performance liée à la répétition. Les séances seront «intensifiées», mais cela doit venir des joueurs entre eux. C'est à eux de «s'autosanctionner» en interne. On va renforcer l'obligation de faire les choses à 100 %. Par exemple, ta montée défensive, tu l'assumes jusqu'au bout. Tu pointes ce joueur, tu le prends jusqu'au bout. Plus d'histoire d'anticipation. On veut de l'intensité dans le passage à l'acte.

Des joueurs ont-ils été missionnés en particulier ?

Ils vont se missionner tout seul. Les leaders ont pris la mesure de l'importance des choses.

Sur notre analyse d'un manque de puissance, notamment devant pour casser les défenses adverses, que répondez-vous ?

De manière caricaturale, on pourrait répondre oui. Notre équipe, on ne l'a pas construite comme cela. Nous sommes persuadés pour notre part, surtout en Pro D2, que l'équilibre de travail entre avants et trois-quarts est la clef de la réussite. Qui plus est lorsque nous avons au sein de notre groupe des avants qui sont davantage dans la vitesse que dans la puissance et des trois-quarts qui sont plus dans la puissance que dans la vitesse. Il y a dans le rugby un fantasme autour de la prise de poids, par rapport à la puissance Pour les ressources rugbystiques de notre équipe on a pris le parti qu'on sera plus efficace dans l'utilisation équilibrée des avants et des trois-quarts, plutôt que des puissants.
Propos recueillis par Baptiste Gay

C'est peut-être là qu'il y a un souci mr Blin ...surtout au niveau de la première ligne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Creon
joue en fédérale 1
joue en fédérale 1


Masculin
Nombre de messages : 293
Age : 36
Date d'inscription : 17/05/2012

MessageSujet: Re: Itw Mathieu Blin : face aux interrogations. La Dépêche 23/08   Mar 23 Sep 2014 - 22:53

C'est un choix qui a fonctionné la saison dernière jusqu'en finale et surtout durant la 2ème mi-temps...

Actuellement, c'est un vrai problème mental et de leadership. Ne pas aller au plaquage : est-ce de la peur ? la volonté de ne pas se faire mal ? Manque d'envie ? de motivation ? de soutien ?
Je ne côtoie pas les joueurs donc je ne sais pas ce qui se passe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ripsua
Champion du monde
Champion du monde


Masculin
Nombre de messages : 11687
Age : 41
localisation : 47220
Date d'inscription : 30/01/2007

MessageSujet: Re: Itw Mathieu Blin : face aux interrogations. La Dépêche 23/08   Mer 24 Sep 2014 - 12:52

Sa sent pas très bon tous sa pale
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Médoc
Champion d'europe
Champion d'europe


Masculin
Nombre de messages : 4215
Age : 47
Date d'inscription : 24/02/2008

MessageSujet: Re: Itw Mathieu Blin : face aux interrogations. La Dépêche 23/08   Mer 24 Sep 2014 - 14:55

Citation :
un groupe élargi de leaders a reçu la confiance du président

Nous on élargie tout, le groupe, les leaders... sauf le budget et le nombre d'abonnés Rolling Eyes résultats tout le monde parle,ça ce fragilise et on n'avance pas... Je ne sais pas moi, on ne fait jouer que les meilleurs dans une équipe type, à vous de prouver votre valeurs lorsque vous y êtes sollicité, avec UN capitaine qui nous semble avoir les compétences pour le relais: ça on ne peut pas faire:?:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jipé
Champion du monde
Champion du monde


Masculin
Nombre de messages : 7814
Age : 60
localisation : Orléans
Date d'inscription : 14/04/2006

MessageSujet: Re: Itw Mathieu Blin : face aux interrogations. La Dépêche 23/08   Mer 24 Sep 2014 - 17:18

Creon a écrit:
C'est un choix qui a fonctionné la saison dernière jusqu'en finale et surtout durant la 2ème mi-temps...

Actuellement, c'est un vrai problème mental et de leadership. Ne pas aller au plaquage : est-ce de la peur ? la volonté de ne pas se faire mal ? Manque d'envie ? de motivation ? de soutien ?
Je ne côtoie pas les joueurs donc je ne sais pas ce qui se passe.





Ce que je comprends c'est que si le joueur est en forme physiquement, il est capable de contrer n'importe quel autre "puissant" que ce soit en défense ou en mélée. S'il n'a conscience qu'à moitié de ses moyens, il n'ira pas jusqu'au bout. C'est un niveau très élevé dans la perception qu'a le joueur de ses capacités. Le discours tient une grande place dans l'entrainement pour que chacun en ressorte gonflé à bloc dans l'assurance de ses moyens.
Très très élevé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
oui-oui
Champion de france
Champion de france


Masculin
Nombre de messages : 2263
Age : 38
localisation : aux pieds des alpes iséroises
Date d'inscription : 03/07/2007

MessageSujet: Re: Itw Mathieu Blin : face aux interrogations. La Dépêche 23/08   Jeu 25 Sep 2014 - 11:38

Le contenu de cet entretien me paraît plutôt sain. Lorsqu'il parle de sa façon de fonctionner et du discour qu'il tient aux joueurs je ne pense pas qu'il mente car il se doute bien que les joueurs vont la lire cette interview. 
Ensuite il pose bien le cadre, on a pas des moyens infinis, donc la priorité c'est de logiquement maintenir une égalité des salaires dans le vestiaire (nécessaire pour conserver la bonne ambiance indispensable à toute performance), alors de la à faire signer un jouer surpuissant qui coûte très cher, faut pas rêver à moins qu'une planche à billet débarque demain à Armandie.
Il parle aussi clairement des problèmes qui ont lieu sur le terrain et que tout le monde a bien vu (la défense), cela veut donc bien dire qu'ils en ont conscience. Tout comme ils ont conscience qu'il va falloir que notre équipe face émerger certains leaders qui tiendront la tête à l'endroit au reste du groupe.

Pour moi le staff me paraît das le vrai, reste à savoir si les joueurs vont jouer le jeu et si la mayonnaise va prendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
passetaballe
Champion du monde
Champion du monde


Masculin
Nombre de messages : 8084
Age : 46
localisation : Ailleurs
Date d'inscription : 06/03/2012

MessageSujet: Re: Itw Mathieu Blin : face aux interrogations. La Dépêche 23/08   Jeu 25 Sep 2014 - 12:43



ya juste une chose qui me gene, c est quand il dit qu ils ont bati l equipe sur la vitesse
or, la majorité de nos essais sont batis sur la puissance ...
ya qu à se rappeler la finale et les essais de narbonne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
jpsua
Champion d'europe
Champion d'europe


Masculin
Nombre de messages : 4974
Age : 30
Date d'inscription : 15/08/2013

MessageSujet: Re: Itw Mathieu Blin : face aux interrogations. La Dépêche 23/08   Jeu 25 Sep 2014 - 13:22

Les essais sur ballon porté sont autant le fruit de la vitesse que de la puissance . Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
oui-oui
Champion de france
Champion de france


Masculin
Nombre de messages : 2263
Age : 38
localisation : aux pieds des alpes iséroises
Date d'inscription : 03/07/2007

MessageSujet: Re: Itw Mathieu Blin : face aux interrogations. La Dépêche 23/08   Jeu 25 Sep 2014 - 13:51

Ben je suis pas un grand spécialiste mais les essais sur ballon portés me semble être plus le résultat d'un travail technique que d'une puissance pure. Il s'agit surrtout de bien se structurer et de bien être conduit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pierrepau
Joue en pro d2
Joue en pro d2


Masculin
Nombre de messages : 495
Age : 57
localisation : trop loin d armandie
Date d'inscription : 29/12/2011

MessageSujet: Re: Itw Mathieu Blin : face aux interrogations. La Dépêche 23/08   Jeu 25 Sep 2014 - 14:56

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
passetaballe
Champion du monde
Champion du monde


Masculin
Nombre de messages : 8084
Age : 46
localisation : Ailleurs
Date d'inscription : 06/03/2012

MessageSujet: Re: Itw Mathieu Blin : face aux interrogations. La Dépêche 23/08   Jeu 25 Sep 2014 - 18:13

mouais possible mais je ne suis pas super convaincu : faut qd meme des mecs costauds pour tenir le maul
la majorité de nos essais sont surtout du aux percussions de ratu
quand il ne joue pas, ça se ressent
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
jipé
Champion du monde
Champion du monde


Masculin
Nombre de messages : 7814
Age : 60
localisation : Orléans
Date d'inscription : 14/04/2006

MessageSujet: Re: Itw Mathieu Blin : face aux interrogations. La Dépêche 23/08   Ven 26 Sep 2014 - 10:39

On va me dire que je parle d'une époque que les moins de 40 ans n'ont pas connu, mais je me rappelle que Si Dubroca justement n'avait pas été aussi véloce, on n'aurait pas été Champion de France en 76...De là à penser que le passé retrouve le présent , il n'y a qu'un pas que la culture du club me permet de faire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tugudu
Champion du monde
Champion du monde


Masculin
Nombre de messages : 8579
Age : 11
Date d'inscription : 24/06/2005

MessageSujet: Re: Itw Mathieu Blin : face aux interrogations. La Dépêche 23/08   Ven 26 Sep 2014 - 11:19

Quand on dit qu'on veut un équilibre des salaires dans le vestiaires; pourquoi pas. Mais plus que ça, ce qu'il faut, c'est que ceux qui touchent plus, le méritent parce qu'ils sont plus performants, et vice versa.

C'est sûr que si on part du principe que tous les joueurs de l'effectif se valent, ils jouent tous chacun leur tour et... ils gagnent la même chose.

La réalité, c'est quand même que certains sont meilleurs que d'autres; et qu'à les payer tous pareils, on va garder les moins bons qui ne gagneront pas plus ailleurs, et perdre les meilleurs qui auront de meilleures propositions.



Enfin, quand il dit qu'on ne peut pas se payer un seul joueur puissant, et que je vois qu'on a été très mal face à Tuilagi qui a commencé sa saison avec un contrat amateur; ou le 8 de Bourgoin (qu'on n'aurait pas, nous, les moyens de payer ???) je reste dubitatif...


Je pense qu'il faut un équilibre en tout, un équilibre dans les salaires, mais pas une égalité; un équilibre entre puissance et mouvement (c'est pas parce qu'on recrute un ou 2 2eme-3eme lignes puissants qu'on va renier notre jeu)...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pat de Mérignac
Champion du monde
Champion du monde


Nombre de messages : 13939
Date d'inscription : 03/07/2005

MessageSujet: Re: Itw Mathieu Blin : face aux interrogations. La Dépêche 23/08   Ven 26 Sep 2014 - 12:45

Le jeu de mouvement, c'est bien joli mais on n'a jamais rien inventé de mieux qu'un pénétrant pour générer de l'avancée...et du mouvement derrière !  What the fuck ?!?
On s'aperçoit aujourd'hui qu'un gars comme Petre (...même s'il reste perfectible et risque de servir de fusible commode en cas d'échecs répétés !  Rolling Eyes ) est sacrément utile pour casser les défenses mais on s'évertue à évoluer avec une 3ème ligne certes joueuse mais plus prompte à rebondir sur les défenses qu'à les franchir !
Bourgoin nous a battu avec un 8 agressif et un simple buteur, l'USAP avec un vieux camion-bélier de 37 balais en contrat amateur !
...A un moment, y'a de beaux projets de jeu qui sont des insultes à la réalité du jeu ! Neutral
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
passetaballe
Champion du monde
Champion du monde


Masculin
Nombre de messages : 8084
Age : 46
localisation : Ailleurs
Date d'inscription : 06/03/2012

MessageSujet: Re: Itw Mathieu Blin : face aux interrogations. La Dépêche 23/08   Ven 26 Sep 2014 - 15:38

Citation :
..A un moment, y'a de beaux projets de jeu qui sont des insultes à la réalité du jeu !

l ex 3/4 que je fus amoureux du jeu agenais et toulousain, ne peut qu admettre cela
il faut, avant de faire les dandy derriere, respecter ce jeu, qui est basé avant tout sur le combat

quand les combattants sont dominés, il est certes important d avoir des 3/4 doué pour remonter les ballon et tenter le diable,
l equipe des années 80 ou le Razat de 65 - d où ma plainte qu on n ai pas de 15 pour cela aujourd hui, alors que justement l equipe est bati pour cela

je jeu de 3/4 dependra toujours de la qualité des avants, meme si parfois les 3/4 peuvent etre leur sauveur

Toulouse aujourdhui n a plus de conquete, et depuis, tous les resseaux sociaux se plaignent du manque de jeu de l equipe : est ce un hasard ?
Pourquoi Dubroca, pilier droit, est il passé talonneur, avec le recrutement d un pilier, futur international, Seigne ?

Pour creer du mouvement, faut il encore que les regles le permettent (les rucks defensifs restent à mon gout trop privilégiés : ça tue les attaques et avantages les defenses)
et puis, aujourd hui, il n y a plus d espace comme autrefois, à cause du professionnalisme : la preparation physque et technique + la video ont annihilé bcp de choses : l edf de laporte et Brunel etait en avance sur tous à 6mois de la cdm, avec l'innovation des blocs : à cause de la video, les autres equipes nous ont rattrapé en moins de temps ... quan don imagine le temps qui il a du falloir à l equipe pour mettre en place ces nouveautés de blocs, et à l inverse le peu de temps qu il a fallu aux adversaires pour mettre en place des techniques d edefenses pour contrer cela grace à la video, on comprend mieux pour quoi les clubs privilegient les defenses aux attaques ... d où le besoin d avoir des perce murailles. meme faire un cad deb sur un pilier aujourd hui est un exploit tellement les piliers n ont plus de gras et courent aussi vite que des 3/4

j avoue que je prefererai revoir des attaques sur un pas des 3/4, des sautées, la balle à l aile et un ailier qui tente un cad deb
mais le jeu moderne ne le permet plus  ! il faudra changer des regles ou aller voir du rugby à 7
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Pat de Mérignac
Champion du monde
Champion du monde


Nombre de messages : 13939
Date d'inscription : 03/07/2005

MessageSujet: Re: Itw Mathieu Blin : face aux interrogations. La Dépêche 23/08   Ven 26 Sep 2014 - 15:55

passetaballe a écrit:
Citation :
..A un moment, y'a de beaux projets de jeu qui sont des insultes à la réalité du jeu !

l ex 3/4 que je fus amoureux du jeu agenais et toulousain, ne peut qu admettre cela
il faut, avant de faire les dandy derriere, respecter ce jeu, qui est basé avant tout sur le combat

quand les combattants sont dominés, il est certes important d avoir des 3/4 doué pour remonter les ballon et tenter le diable,
l equipe des années 80 ou le Razat de 65 - d où ma plainte qu on n ai pas de 15 pour cela aujourd hui, alors que justement l equipe est bati pour cela

je jeu de 3/4 dependra toujours de la qualité des avants, meme si parfois les 3/4 peuvent etre leur sauveur

Toulouse aujourdhui n a plus de conquete, et depuis, tous les resseaux sociaux se plaignent du manque de jeu de l equipe : est ce un hasard ?
Pourquoi Dubroca, pilier droit, est il passé talonneur, avec le recrutement d un pilier, futur international, Seigne ?

Pour creer du mouvement, faut il encore que les regles le permettent (les rucks defensifs restent à mon gout trop privilégiés : ça tue les attaques et avantages les defenses)
et puis, aujourd hui, il n y a plus d espace comme autrefois, à cause du professionnalisme : la preparation physque et technique + la video ont annihilé bcp de choses : l edf de laporte et Brunel etait en avance sur tous à 6mois de la cdm, avec l'innovation des blocs : à cause de la video, les autres equipes nous ont rattrapé en moins de temps ... quan don imagine le temps qui il a du falloir à l equipe pour mettre en place ces nouveautés de blocs, et à l inverse le peu de temps qu il a fallu aux adversaires pour mettre en place des techniques d edefenses pour contrer cela grace à la video, on comprend mieux pour quoi les clubs privilegient les defenses aux attaques ... d où le besoin d avoir des perce murailles. meme faire un cad deb sur un pilier aujourd hui est un exploit tellement les piliers n ont plus de gras et courent aussi vite que des 3/4

j avoue que je prefererai revoir des attaques sur un pas des 3/4, des sautées, la balle à l aile et un ailier qui tente un cad deb
mais le jeu moderne ne le permet plus  ! il faudra changer des regles ou aller voir du rugby à 7

C(e)Q(u'il)F(allait)D(ire) drunken
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
oui-oui
Champion de france
Champion de france


Masculin
Nombre de messages : 2263
Age : 38
localisation : aux pieds des alpes iséroises
Date d'inscription : 03/07/2007

MessageSujet: Re: Itw Mathieu Blin : face aux interrogations. La Dépêche 23/08   Ven 26 Sep 2014 - 19:19

tugudu a écrit:
Quand on dit qu'on veut un équilibre des salaires dans le vestiaires; pourquoi pas. Mais plus que ça, ce qu'il faut, c'est que ceux qui touchent plus, le méritent parce qu'ils sont plus performants, et vice versa.

C'est sûr que si on part du principe que tous les joueurs de l'effectif se valent, ils jouent tous chacun leur tour et... ils gagnent la même chose.

La réalité, c'est quand même que certains sont meilleurs que d'autres; et qu'à les payer tous pareils, on va garder les moins bons qui ne gagneront pas plus ailleurs, et perdre les meilleurs qui auront de meilleures propositions.



Enfin, quand il dit qu'on ne peut pas se payer un seul joueur puissant, et que je vois qu'on a été très mal face à Tuilagi qui a commencé sa saison avec un contrat amateur; ou le 8 de Bourgoin (qu'on n'aurait pas, nous, les moyens de payer ???) je reste dubitatif...


Je pense qu'il faut un équilibre en tout, un équilibre dans les salaires, mais pas une égalité; un équilibre entre puissance et mouvement (c'est pas parce qu'on recrute un ou 2 2eme-3eme lignes puissants qu'on va renier notre jeu)...
Ton point de vue se défend sur la façon dont un vestiaire devrait être géré (bien qu'un choix ne me paraîsse pas plus absurde que l'autre),mais quand tu illustres notre incapacité à faire signer un très gros perforateur par le fait que Tuilagui a signé un contrat amateur,ça me paraît un peu poussif. Tuilagui à l'évidence est lié au club de perpignan par autre chose que part de liens financiers, tout réside là dedans, surout à un moment ou ce joueur a sa carrière derrière lui le fric n'est plus son moteur c'est une évidence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ripsua
Champion du monde
Champion du monde


Masculin
Nombre de messages : 11687
Age : 41
localisation : 47220
Date d'inscription : 30/01/2007

MessageSujet: Re: Itw Mathieu Blin : face aux interrogations. La Dépêche 23/08   Sam 27 Sep 2014 - 21:22

Donner le même salaire à tout le monde c 'est un peut étrange comme méthode, c 'est une façon de ne pas reconnaitre le talent de certains ou l'influence de certains sur l'équipe.
C'est un peu étrange ce mode de fonctionnement ou le cadre est payer comme un simple soldat ou le simple soldat payer comme un cadre incroyable quand on apprend cela...
J'y vois un faiblesse dans le Management, car quand on est Manager sa fait partie du job d 'expliquer aux un et aux autres ces choix sportif ou financiers tout en gardant tous le monde concerné.
Globalement c 'est une preuve qu'on n'à pas envie de progresser sportivement et qu'on restera (sous cette présidence) toujours dans la même mouise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
oui-oui
Champion de france
Champion de france


Masculin
Nombre de messages : 2263
Age : 38
localisation : aux pieds des alpes iséroises
Date d'inscription : 03/07/2007

MessageSujet: Re: Itw Mathieu Blin : face aux interrogations. La Dépêche 23/08   Dim 28 Sep 2014 - 12:27

Je ne lis pas dans l'interview que les joueurs sont tous payés pareil. Je lis qu'ils ont rétablis un équilibre, on peut très bien obtenir un équilibre au sein d'un vestiaire en ayant toutefois des différences de rémunérations. Ce doit d'ailleurs certainement être le cas. Simplement les écarts de rémunération ne doivent pas être que fonction de l'importance des joueurs mais aussi et surtout calculés par rapport au budget dont on dispose pour former une équipe. C'est juste un histoire de rationalisation à mon sens, pas de quoi en faire un fromage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jpsua
Champion d'europe
Champion d'europe


Masculin
Nombre de messages : 4974
Age : 30
Date d'inscription : 15/08/2013

MessageSujet: Re: Itw Mathieu Blin : face aux interrogations. La Dépêche 23/08   Dim 28 Sep 2014 - 13:12

Je suis "oui-oui" dans son raisonnement : si Agen fait venir Picamoles en lui filant 200 ou 300 000 €/an il restera pas assez pour payer les 30 autres joueurs d'un niveau correct du groupe !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
passetaballe
Champion du monde
Champion du monde


Masculin
Nombre de messages : 8084
Age : 46
localisation : Ailleurs
Date d'inscription : 06/03/2012

MessageSujet: Re: Itw Mathieu Blin : face aux interrogations. La Dépêche 23/08   Dim 28 Sep 2014 - 21:23

jpsua a écrit:
Je suis "oui-oui" dans son raisonnement : si Agen fait venir Picamoles en lui filant 200 ou 300 000 €/an il restera pas assez pour payer les 30 autres joueurs d'un niveau correct du groupe !

certes, toutefois les 29 autres seront peut etre bien content que le mec à 200.000 € les aident à remonter en top14, et de surcroit, leur permettre de toucher des revenus et une reconnaissance plus consequents qu en d2 Wink
Je pense qu un jeune comme Erbani, par exemple, peut tres bien comprendre la difference avec un Picamoles, ou alors c est qu il y a un gros probleme d egocentrisme dans l equipe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
babitcho
Champion du monde
Champion du monde


Masculin
Nombre de messages : 13094
Age : 49
localisation : BON ENCONTRE
Date d'inscription : 10/06/2007

MessageSujet: Re: Itw Mathieu Blin : face aux interrogations. La Dépêche 23/08   Dim 28 Sep 2014 - 23:53

passetaballe a écrit:
jpsua a écrit:
Je suis "oui-oui" dans son raisonnement : si Agen fait venir Picamoles en lui filant 200 ou 300 000 €/an il restera pas assez pour payer les 30 autres joueurs d'un niveau correct du groupe !

certes, toutefois les 29 autres seront peut etre bien content que le mec à 200.000 € les aident à remonter en top14, et de surcroit, leur permettre de toucher des revenus et une reconnaissance plus consequents qu en d2 Wink
Je pense qu un jeune comme Erbani, par exemple, peut tres bien comprendre la difference avec un Picamoles, ou alors c est qu il y a un gros probleme d egocentrisme dans l equipe

Le probleme d'ERBANI j'irai pas le chercher là.

Ce jeune a pu progresser au contact d'un bon groupe depuis 2 an, et j'ai comme l'impression que ce joueur est sur un palier que le rendement de l'equipe ne peut lui faire passer. Donc là il y a 2 solutions, soit l'équipe se relance et elle l'aidera a passer ce fameux palier, soit il vas stagner et devra s'exiler pour passer ce fameux palier !!

Ensuite sur l'idée de Blin de son jeu qui dis les puissants derrière la vitesse devant, moi sa me gène, mais peut être a t'il raison et que des que l'agressivité de notre pack sera là on verra un autre visage, mais ce visage là j'ai pas l'impression que nous soyons sur le point de la voir, il manque trop d'élément pour y parvenir, et notamment un leader et non pas 4 ou 5 sous lieutenants qui s'emploie avec tout leur cœur pour sauver la maison.

MAis une chose st sure sur une prise de balle  adeux main en touche si on joue pas un peut dans l'axe au lieu d'envoyer directement sur le 10 ben on est pas prêt de passer au dessus de la 10 eme place de PRO D2, championnat on le sait tres appuyer sur la puissance devant.

La chose qui peut nous rassurer c'est que nous avons la meilleure attaque du championnat, mais j'ai l'impression que ce leadersheap nous demande beaucoup beaucoup trop d'énergie et que on est plu en position de jouer aussi bien sur la défense que sur l'attaque !!

D'où ma réflexion sur notre condition physique !!!! c'est a dire est elle bien préparée !! ou autre possibilité y a t'il trop d'énergie dépensée durant la semaine a bosser du coup le SAMEDI on manque de fraicheur !!

Je vais a nouveau le redire, je ne souhaite pas leur retour mais le duo Lanta/DEYLAUD avait un style de jeu tres restreins, cocotte on avance suite a la conquête, on use l'adversaire et ensuite on enverra la cavalerie, tout ARMANDIE grondait meme ceux qui reviennent plus, aujourd'hui les coach veulent maitre un autre jeu en place qui prend du temps, et là visiblement le peuple d'Armande boude les travée c'est dommage, le prix des places n'est pas uniquement la cause mais elle y joue pour une grande partie c'est sur.

Donc notre équipe a le prochain bloc pour se refaire une santé et reprendre confiance avec 3 réceptions et 2 déplacements si en plus les PALOIS et PERPIGNANAIS avaient aussi la bonne idée de gagner en dehors sa nous ferrais aussi pas mal de bien, car un classement tient compte de tes pref mais aussi des perfs des autres vu que tout le monde peut pas tout gagner !!! avoir une aide "providentielle" sa aide aussi a être champion de PRO D2 il me semble, pour nous etre déjà 9eme au soir du second bloc serai tres bien.

Adishatz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
passetaballe
Champion du monde
Champion du monde


Masculin
Nombre de messages : 8084
Age : 46
localisation : Ailleurs
Date d'inscription : 06/03/2012

MessageSujet: Re: Itw Mathieu Blin : face aux interrogations. La Dépêche 23/08   Lun 29 Sep 2014 - 9:44

babitcho a écrit:
passetaballe a écrit:
jpsua a écrit:
Je suis "oui-oui" dans son raisonnement : si Agen fait venir Picamoles en lui filant 200 ou 300 000 €/an il restera pas assez pour payer les 30 autres joueurs d'un niveau correct du groupe !

certes, toutefois les 29 autres seront peut etre bien content que le mec à 200.000 € les aident à remonter en top14, et de surcroit, leur permettre de toucher des revenus et une reconnaissance plus consequents qu en d2 Wink
Je pense qu un jeune comme Erbani, par exemple, peut tres bien comprendre la difference avec un Picamoles, ou alors c est qu il y a un gros probleme d egocentrisme dans l equipe

Le probleme d'ERBANI j'irai pas le chercher là.

Ce jeune a pu progresser au contact d'un bon groupe depuis 2 an, et j'ai comme l'impression que ce joueur est sur un palier que le rendement de l'equipe ne peut lui faire passer. Donc là il y a 2 solutions, soit l'équipe se relance et elle l'aidera a passer ce fameux palier, soit il vas stagner et devra s'exiler pour passer ce fameux palier !!

Ensuite sur l'idée de Blin de son jeu qui dis les puissants derrière la vitesse devant, moi sa me gène, mais peut être a t'il raison et que des que l'agressivité de notre pack sera là on verra un autre visage, mais ce visage là j'ai pas l'impression que nous soyons sur le point de la voir, il manque trop d'élément pour y parvenir, et notamment un leader et non pas 4 ou 5 sous lieutenants qui s'emploie avec tout leur cœur pour sauver la maison.

MAis une chose st sure sur une prise de balle  adeux main en touche si on joue pas un peut dans l'axe au lieu d'envoyer directement sur le 10 ben on est pas prêt de passer au dessus de la 10 eme place de PRO D2, championnat on le sait tres appuyer sur la puissance devant.

La chose qui peut nous rassurer c'est que nous avons la meilleure attaque du championnat, mais j'ai l'impression que ce leadersheap nous demande beaucoup beaucoup trop d'énergie et que on est plu en position de jouer aussi bien sur la défense que sur l'attaque !!

D'où ma réflexion sur notre condition physique !!!! c'est a dire est elle bien préparée !! ou autre possibilité y a t'il trop d'énergie dépensée durant la semaine a bosser du coup le SAMEDI on manque de fraicheur !!

Je vais a nouveau le redire, je ne souhaite pas leur retour mais le duo Lanta/DEYLAUD avait un style de jeu tres restreins, cocotte on avance suite a la conquête, on use l'adversaire et ensuite on enverra la cavalerie, tout ARMANDIE grondait meme ceux qui reviennent plus, aujourd'hui les coach veulent maitre un autre jeu en place qui prend du temps, et là visiblement le peuple d'Armande boude les travée c'est dommage, le prix des places n'est pas uniquement la cause mais elle y joue pour une grande partie c'est sur.

Donc notre équipe a le prochain bloc pour se refaire une santé et reprendre confiance avec 3 réceptions et 2 déplacements si en plus les PALOIS et PERPIGNANAIS avaient aussi la bonne idée de gagner en dehors sa nous ferrais aussi pas mal de bien, car un classement tient compte de tes pref mais aussi des perfs des autres vu que tout le monde peut pas tout gagner !!! avoir une aide "providentielle" sa aide aussi a être champion de PRO D2 il me semble, pour nous etre déjà 9eme au soir du second bloc serai tres bien.

Adishatz

t as un peu dérivé le propos
on parlait de la politique salariale evoqué par Blin
Erbani etait un exemple pris pour comparer un espoir à un international
j aurai pu prendre Afatia et Scelzo comme autre exemple

mais pour suivre ton propos sur le jeu, , je trouve que, justement, depuis fevrier 2014, on fait du Lanta
on s est recroquevillé sur le jeu
l equipe ne gagne que grace à ses mauls et les percussions de Ratu
ya qu à revoir la finale ou le match contre narbonne : tout part de lui, et des cocottes

Que les coachs aient voulu axer le recrutement sur le dynamisme et non la puissance, c est un choix
mais alors dans ce cas, il faut en donner les ingredients

pour moi une equipe puissante, c est le grenoble de Fouroux, l ubb de Moscato, ou le rct d herrero
un pack lourd du 1 au 8, et un 10 buteur

une equipe dynamique, je la composerai d' un 5 de devant tres costaud, et une 3e ligne coureuse ; une charniere joueuse, et un triangle d'attaque 11-15-14, conçu pour la relance, et pour retrouver ses 3e lignes

Or, je n ai pas le sentiment qu on ai vraiment une 3e ligne coureuse : erbani, jooste, giraud, vaquin ont davantage des proflis de 7-8 que de 6
le seul 6 qui semble courreur recuperateur serait Julien, voire Tau qd il aura compris qu il faut mettre les mains dans le camboui

ensuite, derriere, la charnieère, on l a ! mais on n a pas de 15 relanceur depuis le depart de Dulin ; peut etre Toua ... faudrait lancer un jeune
quand on regarde Spedding, on voit la difference
Tago bouffe tous les ballons, malgré son enorme potentiel qui pourrait justement permettre à se triangle de mettre le feu
taylor aimerait bien, mais du coup il est un peu esseulé et jeune donc, il ne peut pas aller à la guerre tout seul
reste Rups, mais il est deja reparti et blessé
il nous faut un 15 relanceur si on veut un jeu dynamique

enfin, reste le 5 de devant : A defaut d etre une machine de guerre à la biterroise des années 70, il faut 5 mecs qui se la donnent pour liberer la 3e ligne
Or, on connait nos difficultés en mélée, et le rendement de l equipe quand ratu, voire narjissi ne sont plus sur le terrain
donc on revient à la case depart de notre manque de puissance

moi, je veux bien qu on veuille faire du dynamisme et du jeu, ce n est pas moi qui vais aller contre cet esprit là, mais faut etre realiste avec ce rugby moderne, qui exige, AVANT TOUT, des casseurs de placages, meme derriere.

Alors l equilibre dynamisme-puissance est difficile à trouver, surtout quand on n a pas le compte en banque plein

maintenant là où je suis pas d accord avec toi BABITCHO, c est que justement Lanta avait l equipe pour faire du jeu, et il s est contenté d'un jeu minimaliste, utile parfois, mais tres limité souvent.

un 5 de devant costaud avec Senekal et Faoso
un 6 coureur avec Monribot
un 8 percuteur avec fonua ou fono

un 9 futur international (mouarf)
un 15 futur international (re mouarf)

un ailier supersonique (rups) et un ailier-arriere pas degueulasse (Tian)
un centre costaud (Petre et Ayethola)

etc ...

bref on ne va refaire l histoire, mais voilà ma vision que j ai des ingredients pour batir une equipe performante et dynamique
ce n est que mon avis



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
jpsua
Champion d'europe
Champion d'europe


Masculin
Nombre de messages : 4974
Age : 30
Date d'inscription : 15/08/2013

MessageSujet: Re: Itw Mathieu Blin : face aux interrogations. La Dépêche 23/08   Lun 29 Sep 2014 - 14:57

Bon faut rester objectif et rappeller quelques faits de l'époque Lanta/Deylaud , comme l'essai de Machenaud contre Castres , celui de Fonua contre Clermont , ou celui de Dulin contre Toulon avec Barnard qui attaque la ligne aprés mélée , relais de Pelesasa ,et le finich de Dulin .

Mais aussi l'essai de la victoire de Tian à Brive lors de la 1ere journée de 2011/2012 .

Je veux dire que si par moment le duo avait jugé opportun de jouer "restrictif "... taper des quilles bien calibrées ...suivi de montées défensives parfaitement organisés ... les joueurs savaient aussi le moment venus enchaîner des offensives bien apprises à l'entrainement .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Itw Mathieu Blin : face aux interrogations. La Dépêche 23/08   Aujourd'hui à 21:26

Revenir en haut Aller en bas
 
Itw Mathieu Blin : face aux interrogations. La Dépêche 23/08
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Itw Mathieu Blin : face aux interrogations. La Dépêche 23/08
» Mathieu Blin dit oui au SUA
» Mathieu Blin
» Interview Mathieu Blin
» interview décalée n°19: Mathieu Blin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum LE SUA VAINCRA :: **Forum de rugby du Sua** :: -Messages aux joueurs/interviews/articles-
Sauter vers: