Forum LE SUA VAINCRA


 
Le sua-vaincraAccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexionLe sua-vaincra

Partagez | 
 

 EL OUAFI BOUGHERA, le marathonien oublié.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Rivière
Champion du monde
Champion du monde
avatar

Masculin
Nombre de messages : 13723
Age : 68
localisation : Aulnay sous bois
Date d'inscription : 03/12/2008

MessageSujet: EL OUAFI BOUGHERA, le marathonien oublié.   Jeu 22 Jan 2015 - 12:01

Il a remporté pour la France le marathon des jeux olympiques d'Amsterdam en 1928 et pourtant presque personne ne le connaît aujourd'hui.
Enterré au cimetière de Bobigny, El Ouafi Boughera court encore après la renommée que la France coloniale lui a refusée.

Sur sa tombe du cimetière musulman de Bobigny
, il faut chercher la référence à un quelconque exploit.
Un galet, posé sur la stèle, porte sobrement une inscription, assortie des drapeaux français et algérien: "El Ouafi Boughera, champion olympique du marathon en 1928. Ne l'oublions pas".
Pour un peu, il s'excuserait presque de son exploit, car c'est une authentique prouesse réalisée par cet athlète, né en 1898 à Ouled Djellal dans l'Algérie française de l'époque et arrivé en métropole en 1923.

La France l'aura bien vite relégué aux oubliettes de l'histoire.

Le 5 août 1928, ce poids plume à la foulée aérienne entre en effet en conquérant dans le stade d'Amsterdam. En 2 heures 32 minutes et 57 secondes, il s'offre le marathon olympique, devenant alors le deuxième Français, seulement, à réussir cet exploit, après Michel Théato (1900).

Une photo, immortalise le moment où l'on voit le jeune marathonien, dossard 71 en bandoulière et coq sur la poitrine, célébrer sa victoire. La France ne saura s'en souvenir que le temps d'un titre qui lui évite de faire chou blanc au tableau des médailles.

Passés les honneurs du protocole, El Ouafi, manoeuvre chez Renault avant son exploit, retourne aussitôt à ses bancs de montage. Pire, après son titre olympique, le Comité Olympique Français ordonne l'exclusion de l'athlète, parti courir aux Etats Unis contre de l'argent,(ce qu'il ne disait pas, c'était qu'on l'avait fait courir dans des cirques !) et donc coupable d'avoir enfreint les sacro-saintes règles de l'amateurisme.

Après son retour d'Amérique, c'est retour à la case départ pour le coureur français.

L'exploit d'un exploité

L'histoire de cet homme aux semelles de vent croise très souvent celle du département de Seine Saint Denis. A Saint Ouen d'abord où il travaille de nombreuses années chez Alsthom comme peintre au pistolet. A Stains ensuite où, après avoir été victime d'un accident de la circulation.

Le roman d'une vie

En 1956, nouveau rebondissement: Alain Mimoun, Français d'origine Algérienne comme lui et fraîchement sacré champion olympique sur le marathon, tient absolument à l'associer à son triomphe.
C'est donc accompagné d'El Ouafi qu'il se présente devant le président René Coty.

Dramatique, la vie d'El Ouafi le sera jusqu'au bout. Le 18 octobre 1959, l'ancien marathonien meurt en même temps que sa soeur dans des circonstances troubles, tué par balles au premier étage d'un café-hôtel de la rue du Landy à Saint Denis. En pleine guerre d'Algérie, la piste d'un règlement de comptes entre mouvements indépendantistes algériens paraît la plus crédible.

Si certaines blessures ne se referment jamais, quelques zones d'oubli ont au moins pu être comblées. Pas toujours très charitable avec son enfant, la France et plus particulièrement la Seine-Saint-Denis a su entre-temps se rattraper. Un gymnase à La Courneuve et une avenue aux abords du Stade de France portent désormais le nom d'El Ouafi Boughera.

Par Christophe Lehousse




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
l'agenais de laval
Champion d'europe
Champion d'europe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4891
Age : 62
localisation : LAVAL
Date d'inscription : 07/02/2008

MessageSujet: Re: EL OUAFI BOUGHERA, le marathonien oublié.   Jeu 22 Jan 2015 - 12:22

Alain Mimoun a au moins un stade qui porte son nom à Noisy le Grand.
Il avait réussi à battre Emil Zatopeck au marathon olympique de 1956.
Zatopeck qui est l'inventeur du travail en fractionné.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Emil_Z%C3%A1topek
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ambeoka.fr
beret95
Champion de france
Champion de france
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2621
Age : 55
Date d'inscription : 03/02/2009

MessageSujet: Re: EL OUAFI BOUGHERA, le marathonien oublié.   Jeu 22 Jan 2015 - 17:50

mouais, à moins de considérer que les ouvriers sont des exploités par définition, je ne vois rien qui justifie de se frapper la poitrine. "la renommée que la France coloniale lui a refusée" "la France l'a relégué aux oubliettes de l'histoire" "l'exploit d'un exploité"

Né en Algérie française, il a pu courir pour la France. C'est pas si mal, déjà.
Tous les athlètes, heureusement, ne sont pas cadres supérieurs, et un ouvrier peut devenir champion olympique. C'est pas mal non plus.
Après son exploit, il a continué sa vie d'ouvrier. Faut-il assurer l'avenir de tous les champions aux frais de la société? Qui se souvient de Carl de la Sablière médaille d'or en voile la même année? Et de Lucien Gaudin double médaillé en escrime la même année qui s'est suicidé ruiné? C'est la France coloniale qui leur a refusé la notoriété?
Il a enfreint les règles de l'amateurisme, il a été exclu de la FFA, normal. Peut-être que la règle était con.ne mais c'était la règle. En tout cas ce n'était pas une vilénie de la France coloniale.
Je ne sais pas ce qui s'est passé pour l'accident de voiture, mais il a forcément bénéficié des soins et réparations prévus par la législation sociale française.
Mimoun l'a présenté au président Coty qui lui a trouvé un emploi fixe.
Il est mort sous les balles du FLN ou peut-être lors d'un différent familial.

Certes il n'a pas eu la notoriété de Johnny Weissmuller lui aussi médaillé aux mêmes JO.

Franchement, c'est de la repentance à peu de frais. Ca n'enlève rien à la qualité de son exploit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
l'agenais de laval
Champion d'europe
Champion d'europe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4891
Age : 62
localisation : LAVAL
Date d'inscription : 07/02/2008

MessageSujet: Re: EL OUAFI BOUGHERA, le marathonien oublié.   Jeu 22 Jan 2015 - 18:17

Ach! Jonny Wesmuler!

Ce cri!toute mon enfance et même un poil plus tard. Wink

https://www.youtube.com/watch?v=9NL7nP61-hk

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ambeoka.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: EL OUAFI BOUGHERA, le marathonien oublié.   

Revenir en haut Aller en bas
 
EL OUAFI BOUGHERA, le marathonien oublié.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» EL OUAFI BOUGHERA, le marathonien oublié.
» J'avais oublié de poster ma moto...
» CASTING MARATHONIEN NY 2011
» Raquette oubliée
» Désolé, j'ai oublié.....

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum LE SUA VAINCRA :: **Multimédia/ Multisports/Espace de détente** :: -Tous les sports-
Sauter vers: