Forum LE SUA VAINCRA


 
Le sua-vaincraAccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexionLe sua-vaincra

Partagez | 
 

 Le Pro D2 est plus inquiétant que le Top 14

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
ovale47
Joue en top 14
Joue en top 14


Masculin
Nombre de messages : 985
Age : 55
Date d'inscription : 09/04/2012

MessageSujet: Le Pro D2 est plus inquiétant que le Top 14   Mer 29 Mar 2017 - 20:26

« Le Pro D2 est plus inquiétant que le Top 14 »

Dominique Debreyer - Coordinateur technique de la commission de contrôle de la Direction Nationale d'Aide et de Contrôle de Gestion (DNACG)


En tant que patron du gendarme financier de la LNR, trouvez-vous que le Top 14 vit au-dessus de ses moyens ?

Je crois que nous sommes arrivés à un palier qu’il sera difficile de dépasser. En Top 14, il y a deux modèles économiques pour les clubs. Soit ils sont affiliés, soutenus par un partenaire quasi unique et généreux, soit ils sont financés par une vraie économie. On se rend compte que c’est surtout, pour ces derniers, que la situation devient difficile. Depuis deux ans, ils sont confrontés à une véritable et signifiante baisse de leurs recettes matchs, c’est-à-dire la billetterie mais aussi tout ce qui en découle, les hospitalités, le merchandising et les buvettes. Le reste des produits est stable malgré les efforts entrepris en matière de sponsoring (50% des produits d’exploitation). Le Top 14 a sécurisé et augmenté ses droits TV jusqu’en 2023. Savoir qu’il y a chaque année près de 97 millions à se partager n’est pas négligeable.


Baisse de la billetterie mais augmentation constante des salaires, induite notamment par ces droits TV ?

Cette inflation de la masse salariale est l’élément qui peut être inquiétant. Tout le monde ou presque veut s’offrir une, des stars. Globalement, cela rehausse sportivement le niveau du Top 14, mais il faut savoir que les salaires bruts des joueurs représentent 40 % des budgets des clubs. C’est cette éternelle surenchère qui crée des tensions. On le voit bien comptablement. Les formations adossées à des petites structures, avec un budget inférieur à 20 millions, parviennent à présenter des budgets à l’équilibre. Parfois certains sont sur une saison en déficit d’exploitation mais rien d’alarmant. En revanche au-dessus de cette barrière, c’est plus dur.


En clair, ce sont les clubs les plus riches qui souffrent le plus financièrement ?

Pas obligatoirement. 90 % du déficit annuel des clubs est représenté par trois clubs (le Racing, le Stade français et Castres, NDLR). Or, ces trois entités s’appuient soit sur un mécène privé, soit sur une entreprise-propriétaire. Les déficits présentés sont volontaires. Ils fonctionnent de cette manière pour des raisons fiscales. Ils ont choisi cette option pour faire de l’harmonisation comptable. Pour être simple, faire des économies d’impôts. C’est pour cela cette semaine, quand j’ai lu ou entendu que le Stade français était au bord du dépôt de bilan, j’ai fait des bonds !


C’est-à-dire ?

Le Stade français, même sur l’exercice actuel, est sain financièrement. Simplement, son actionnaire principal, depuis sa reprise du club, a toujours fonctionné de la même façon. En début de saison, il garantissait les charges inscrites dans son budget. Et il cherchait à les amenuiser au fil de la saison. Cette année, ne déroge pas à la règle. La famille Savare est à jour, au centime près, de ses engagements. Tout comme d’ailleurs les autres clubs qui fonctionnent sous cette forme de garanties autorisées par les réglements LNR..


Comptablement, une fusion n’en ferait pas un mastodonte ?

Pas plus que cela ! Il n’y aurait eu plus qu’un seul déficit, mais au niveau des produits pour la nouvelle entité, un plus un n’aurait pas fait deux. Que ce soit en matière de billetterie ou de sponsoring. Économiquement, cette fusion ou absorption n’était pas une évidence. En revanche, quand il y a eu le projet de rapprochement des deux formations basques, la logique économique était flagrante. Culturellement ou d’un point de vue des supporters, il pouvait y avoir des réticences, mais d’un point de vue strictement financier, cela aurait été une vraie avancée.


Le Salary Cap, tant décrié, est-il un bon garde-fou ?

Oui, c’est surtout un vrai élément de maintien de l’équité. Il y a aujourd’hui près de la moitié des clubs qui arrivent au plafond des 10,5 millions d’euros de masse salariale. Sans le Salary Cap, certains auraient déjà dépassé les 20 millions. Et il aurait été plus difficile pour des clubs comme La Rochelle par exemple de créer la surprise, sportivement parlant.


Quid de Toulouse, qui a longtemps été présenté comme le modèle à suivre, au niveau économique ?

Leur problème, ce sont leurs charges ! Au niveau des produits, donc des recettes, les Toulousains font du très bon travail. Mais ils sont à la limite de ce qu’ils peuvent faire. Or depuis quatre ans, ils présentent à chaque fois un déséquilibre sur leur budget, comblé par leurs fonds propres, mais ils sont arrivés au bout du système. Il leur faut évoluer. Leur masse salariale est trop importante par rapport à leurs rentrées d’argent. Ils vont être soit contraint de réduire la voilure, soit eux aussi de s’appuyer sur un actionnaire capable de mettre au pot chaque année.


Leur situation est-elle plus préoccupante que celle du Stade français ?

Alors, je vais me répéter, mais il n’y a aucun alarmisme à avoir pour Paris. Le club n’est pas menacé de disparaître à la fin juin. Ils n’ont pas de dette ! Cela amuse ou arrange peut-être le président Thomas Savare de laisser circuler ce genre d’information, mais je vous le répète, les déficits annuels annoncés sont des choix assumés. Vous ne savez pas combien investi le groupe Altrad dans Montpellier, parce que Mohed Altrad a choisi une autre option comptable. Mais pour les clubs déficitaires, c’est le propriétaire du club qui a décidé de fonctionner de cette manière. Les chiffres annoncés font peur, mais il n’y a rien d’alarmant. Ni pour Toulouse d’ailleurs, pour le moment.


Le rugby professionnel est-il rentable ?

Financièrement non. Après, il faut voir la notoriété qu’il amène. Reprenons l’exemple d’Altrad. Qui connaissait ce groupe avant que son patron ne reprenne le MHR ? Pas grand monde, en tout cas, pas le grand public. Après est-ce que cette notoriété, se traduit par des parts de marché obtenues…


Le Top 14 est-il en bonne santé financière ?

Il est plus solide qu’il y a dix ans. Nous sommes à l’abri d’un accident industriel, ou d’une relégation administrative. Il faut que l’on reste vigilent et c’est le rôle de la DNACG, mais le Top 14 souffre moins que le Pro D2. Cette division m’inspire beaucoup plus d’inquiétude. Aucun des seize clubs n’est affilié à un mécène. Chaque formation doit vraiment construire son budget à l’image d’un Toulon, La Rochelle ou Bordeaux. Or là je parle de métropole régionale, et la taille des agglomérations en dessous est moindre. Or eux aussi sont confrontés à une baisse de la billetterie. Les droits TV sont moindres, le merchandising parfois inexistant. Si je demande une augmentation sensible du fonds de réserve en Top 14, je les obtiens sous quinzaine. Pas sûr d’y arriver en Pro D2, ne serait-ce qu’en réclamant 100 000 € !

Pierre-Laurent Gou / Midi-Olympique.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jazzeux
Champion de france
Champion de france


Masculin
Nombre de messages : 2782
Date d'inscription : 01/04/2012

MessageSujet: Re: Le Pro D2 est plus inquiétant que le Top 14   Mer 29 Mar 2017 - 22:13

Donc si j'ai bien lu , il faut monter Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BarDeLaPref
Champion d'europe
Champion d'europe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4077
Age : 65
localisation : De retour
Date d'inscription : 05/09/2009

MessageSujet: Re: Le Pro D2 est plus inquiétant que le Top 14   Mer 29 Mar 2017 - 22:21

Sympa l'article avec une explication pour ceux qui se lamentent que la DNACG n'intervient pas pour le SF par exemple, contrairement à Bourgoin ou d'autres .. Au SF c'est de la défiscalisation .. L'argent existe, on régularise à la fin de l'exercice .. Ah! Les valeurs légendaires du rugby au milieu du CAC 40
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jazzeux
Champion de france
Champion de france


Masculin
Nombre de messages : 2782
Date d'inscription : 01/04/2012

MessageSujet: Re: Le Pro D2 est plus inquiétant que le Top 14   Mer 29 Mar 2017 - 22:34

BarDeLaPref a écrit:
Sympa l'article avec une explication pour ceux qui se lamentent que la DNACG n'intervient pas pour le SF par exemple, contrairement à Bourgoin ou d'autres .. Au SF c'est de la défiscalisation .. L'argent existe, on régularise à la fin de l'exercice .. Ah! Les valeurs légendaires du rugby au milieu du CAC 40

Disons que jusqu'à présent au SF on régularisait ...qui sera candidat pour le futur poste de régularisateur ? Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BarDeLaPref
Champion d'europe
Champion d'europe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4077
Age : 65
localisation : De retour
Date d'inscription : 05/09/2009

MessageSujet: Re: Le Pro D2 est plus inquiétant que le Top 14   Mer 29 Mar 2017 - 22:42

Ah non, je pense qu'il est tenu contractuellement de combler l'affaire .. Je pense que son budget défiscalisant l'oblige jusqu'au bout .. Sinon ça voudrait dire qu'il a le beurre et l'argent du beurre ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jazzeux
Champion de france
Champion de france


Masculin
Nombre de messages : 2782
Date d'inscription : 01/04/2012

MessageSujet: Re: Le Pro D2 est plus inquiétant que le Top 14   Mer 29 Mar 2017 - 22:56

BarDeLaPref a écrit:
Ah non, je pense qu'il est tenu contractuellement de combler l'affaire .. Je pense que son budget défiscalisant l'oblige jusqu'au bout .. Sinon ça voudrait dire qu'il a le beurre et l'argent du beurre ^^

J'entends bien . Pour l'exercice en cours il doit régulariser ok , mais pour la suite on attend les éventuels repreneurs ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Pro D2 est plus inquiétant que le Top 14   Mer 29 Mar 2017 - 23:44

cet article vient confirmer et compléter les chiffres que je vous ai communiqué sur les bilan des clubs de top14 ... ya pas de koi Laughing
Revenir en haut Aller en bas
BarDeLaPref
Champion d'europe
Champion d'europe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4077
Age : 65
localisation : De retour
Date d'inscription : 05/09/2009

MessageSujet: Re: Le Pro D2 est plus inquiétant que le Top 14   Jeu 30 Mar 2017 - 0:12

jazzeux a écrit:
BarDeLaPref a écrit:
Ah non, je pense qu'il est tenu contractuellement de combler l'affaire .. Je pense que son budget défiscalisant l'oblige jusqu'au bout .. Sinon ça voudrait dire qu'il a le beurre et l'argent du beurre ^^

J'entends bien . Pour l'exercice en cours il doit régulariser ok , mais pour la suite  on attend les éventuels repreneurs ...

D'autres défiscalisateurs certainement .. Avec l'obligation de trouver un modèle économique pertinent .. Faut reconnaître qu'en la matière Savare n'est pas un aigle .. Il aurait du garder Guazzini ! Je pense que quelques projets de reprise prévoient le retour du Max
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BITCHIO
Joue en top 14
Joue en top 14


Masculin
Nombre de messages : 1127
Age : 49
localisation : bordeaux
Date d'inscription : 07/02/2006

MessageSujet: Re: Le Pro D2 est plus inquiétant que le Top 14   Jeu 30 Mar 2017 - 14:31

Alors là, c'est l'article type pour les crétinus nazibus. Il n'y a pas de trou au SF ni au ST c'est fait exprès. Qui va croire de telles co nneries, certainement pas les investisseurs intéressé par le SF, ou alors Savare et Bouscatel voulaient faire un procès au journal, et le journaleux a essayé d'éteindre l'incendie:rire.:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BarDeLaPref
Champion d'europe
Champion d'europe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4077
Age : 65
localisation : De retour
Date d'inscription : 05/09/2009

MessageSujet: Re: Le Pro D2 est plus inquiétant que le Top 14   Jeu 30 Mar 2017 - 16:44

BITCHIO a écrit:
Alors là, c'est l'article type pour les crétinus nazibus. Il n'y a pas de trou au SF ni au ST c'est fait exprès. Qui va croire de telles co nneries, certainement pas les investisseurs intéressé par le SF, ou alors Savare et Bouscatel voulaient faire un procès au journal, et le journaleux a essayé d'éteindre l'incendie:rire.:    

Oh lala .. En voilà un autre qui devient complotiste mdrrrrr .. Vraiment plié de rire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BITCHIO
Joue en top 14
Joue en top 14


Masculin
Nombre de messages : 1127
Age : 49
localisation : bordeaux
Date d'inscription : 07/02/2006

MessageSujet: Re: Le Pro D2 est plus inquiétant que le Top 14   Jeu 30 Mar 2017 - 18:47

Je vois pas où est le complot, mais écrire que certains clubs fonctionnent avec du déficit exprès ça me fait bien rire. Si le mec est comptable à la base, je ne veux pas qu'il gère mes sociétés. Sans être très fort en comptabilité, je connais quand même les principes de base. Si quand tu fais un prévisionnel tu peux pas le tenir, c'est qu'il y a un souci quelque part : pas assez de rentrée, ou trop de sortie. Si tu as beaucoup d'argent en caisse tu combles ton déficit avec ta caisse pour être à zéro. Si pendant plusieurs années tu es en déficit au bout d'un moment ta caisse est vide, et il faut trouver une solution. Je ne sais pas si les SASP sont soumises à l'IS, mais si oui, elles le payent l'année suivante et sur le bénéf et uniquement sur le bénéf. Alors défiscaliser avec un trou comptable, je n'en vois pas l'utilité, il suffit juste d'être à l'équilibre à la fin. Les fonds propre, en théorie, tu dois les avoir dans le tiroir caisse, donc s'il faut payer quelque chose dessus tu peux pas y échapper. Cet article me semblent donc arriver à point pour redorer l'image du top 14 et ne pas effrayer les investisseurs potentiels.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BarDeLaPref
Champion d'europe
Champion d'europe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4077
Age : 65
localisation : De retour
Date d'inscription : 05/09/2009

MessageSujet: Re: Le Pro D2 est plus inquiétant que le Top 14   Jeu 30 Mar 2017 - 21:22

Oui oui .. Tu as raison
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BITCHIO
Joue en top 14
Joue en top 14


Masculin
Nombre de messages : 1127
Age : 49
localisation : bordeaux
Date d'inscription : 07/02/2006

MessageSujet: Re: Le Pro D2 est plus inquiétant que le Top 14   Jeu 30 Mar 2017 - 21:38

Puisque tu n'as pas l'air d'accord et comme tu as l'air de t'y connaitre explique nous, comment fonctionnent ces clubs avec du déficit soit plus clair que le journaliste et le grand chef de la DNACG qui ne sont que très superficiel, approfondi un peu, je suis prêt à changer d'avis si tu m'expliques comment ça marche, et qu'est ce que tu gagnes à faire du déficit et quel type de défiscalisation avec une SASP en France avec une activité uniquement en France tu peux faire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ovale47
Joue en top 14
Joue en top 14


Masculin
Nombre de messages : 985
Age : 55
Date d'inscription : 09/04/2012

MessageSujet: Re: Le Pro D2 est plus inquiétant que le Top 14   Jeu 30 Mar 2017 - 23:11

La suite

L’économie du rugby Le récent projet de fusion - aujourd’hui avorté - entre le Stade français et le Racing 92 pose question : le rugby des clubs vit-il au-dessus de ses moyens ? Comment et pourquoi en est-on arrivé là ? Et quid de l’avenir ? Éléments de réponse…


La fusion avortée entre le Racing 92 et le Stade français aura au moins eu ça de bon : mettre en lumière la fragilité économique du rugby. Ou comment expliquer que deux grands clubs, se classant parmi les plus gros budgets du Top 14, ont cherché à s’unir pour stopper une hémorragie financière. Pour les Soldats roses, le déficit se situe cette saison à plus de huit millions d’euros quand il est de cinq chez le voisin francilien. En 2014, avant l’entrée en vigueur du nouveau contrat télé à 70 millions d’euros par an, le déficit cumulé des clubs de Top 14 atteignait un record de 34 millions d’euros dont trois quarts étaient le fait de trois clubs : le Racing 92, le Stade français et le Castres Olympique. Trois cadors du championnat. « Notamment en raison de la masse salariale, les grands clubs dépensent plus que leurs recettes (billetterie, sponsoring, produits dérivés, N.D.L.R.) », note Christophe Lepetit, économiste du Centre de droit et d’économie du sport (CDES) de Limoges. « Ces déséquilibres d’exploitation structurels, que le foot compense par exemple par les transferts, sont dans le rugby pris en charge par les actionnaires. » Et parfois, ceux-là se lassent. La famille Savare, depuis 2011, y a laissé plus de quarante millions d’euros. Le chiffre est colossal, l’asthénie inévitable. Jacky Lorenzetti demeure discret sur le sujet mais, lui aussi, éponge les dettes chaque fin de saison depuis dix ans.


Le rugby des clubs risque-il son « jeudi noir »

Las, les clubs parisiens ne sont pas des cas isolés. N’en déplaise à la Ligue nationale de rugby qui se gargarise un peu plus chaque année d’un budget à la hausse, de recettes toujours plus larges que les épaules de son président, le rugby des clubs est sous oxygène, la faute à un modèle économique basé trop souvent sur le mécénat. Le président du RCT Mourad Boudjellal, qui fait des bénéfices grâce aux produits dérivés et une affluence confortable, a beau claironner que son club se situe dans une « économie réelle », il n’en demeure pas moins dépendant des subventions publiques.

La course à l’échalote fait des ravages. À trop vouloir aller plus haut, plus vite, plus fort, le rugby des clubs risque-il son « jeudi noir » ? « Non, répond encore Christophe Lepetit. Le rugby est probablement, plus que le football, dans une économie réelle. Seulement, comme dans toute activité économique, après une forte période de croissance, il y a toujours une phase de consolidation. Le rugby est en plein dedans, il cherche un second souffle. Les instances ont mis en place des outils de régulations pour ne pas suivre l’exemple de son meilleur ennemi, le football. Et puis, pour indication, le sponsoring représente encore en moyenne la moitié des recettes des clubs. Le rugby n’est pas encore télé-dépendant. »


À qui la faute ?

Il y a encore dix ans, quand le rugby surfait sur la vague, les sponsors, justement, venaient associer leur image à un sport « noble ». Sauf que depuis quelques années, les sacro-saintes valeurs ont pris un sérieux coup dans la tronche. En quelques mois, d’affaires de dopage en nuits sauvages, le rugby a condensé quelques-unes des plus belles contre-publicités : Axa a quitté le giron, Dan Carter a été lâché par Land Rover et Moët & Chandon. D’autres s’interrogent. Et ce ne sont pas les récents événements, ni la profonde crise de gouvernance, illustrée par cette guerre puérile entre la Ligue et la Fédération, qui vont les rassurer. Les présidents des clubs professionnels peuvent remercier BeIN Sport d’avoir fait monter les enchères lors du dernier appel d’offres pour les droits TV du Top 14. L’exercice en cours ne vaut assurément pas le prix payé par le diffuseur. « Peut-être, mais le rugby est assuré de disposer de confortables revenus liés aux droits télés puisque le contrat est sécurisé jusqu’en 2023, juge Christophe Lepetit. Mais, c’est ici la seule certitude du moment. »

Paradoxalement, il n’y a jamais eu autant de milliardaires à la tête des clubs français. Un lien de cause à effet ? À coup sûr. Aujourd’hui, c’est à celui qui aura la plus grosse… équipe. Qu’importent les conséquences. Alors justement, parlons-en des outils régulations mis en place. Le Salary Cap ? Que ceux qui ne le contournent pas lèvent la main. Le système des Jiff ? Il a surtout fait flamber les salaires de cette caste. Un exemple ? Clément Ric, pilier droit de son état, c’est aujourd’hui deux millions d’euros sur quatre ans à Lyon. Les vaut-il seulement ? À qui la faute ? À ceux qui ont enfanté ce système ? À ceux qui offrent ces salaires que l’économie du rugby ne peut pas supporter ? Aux joueurs qui se vendent au plus offrant, abandonnant l’amour du maillot pour celui de la monnaie sonnante et trébuchante ? Tous ces acteurs ont leur part de responsabilité sur ce train de vie à la dérive.

Arnaud Beurdeley/ Midi-Olympique.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Pro D2 est plus inquiétant que le Top 14   Ven 31 Mar 2017 - 9:49

@Bitchio : tu devrais demander à un expert comptable qui sont qualifié dans la defiscalisation

le peu que j en sais, je v essayer de te repondre, en caricaturant, en resumant, bref dans les grandes lignes juste afin d essayer de comprendre le systeme

Dans le cadre d un groupe d entreprises comme le grouep Savare, tu as la possibilité de faire "additionner'' les resultats (beneficie et deficit)de toutes tes societés, pour en calculer le resultat global et donc son assujetissement à l impot, au lieu que chaque societe paye indidividuellement l impot
ainsi si une de tes société fait un deficit, cela vient diminuer ta base imposable

entreprise A = 1.000.000 de benefices x 1/3 d impot = 300.000 € d impot à payer si non inegration dans le groupe
entreprise B = -1.000.000 de déficit x 1/3 d impot = 0 € d impot à payer
entreprise H = la societe mère qui detient A et B : 1.000.0000 d A - 1.000.000 de B = 0 bénéfice donc 0 impot à payer docn dans ce cadre de groupe tu auras économiser 300.000 € en defiscalisation

ceci dit, le deficit des 1.000.000 de B reste toujours à couvrir, mais le groupe H aura economiser 300.000, soit reste à couvrir 700.000 €
reste à savoir si le groupe considere ces 700.000€ en budget publicité pour le groupe et qui aura donc permis, comme toute bonne pub, d accroitre des parts de marché de ses autres sociétés et donc ses benefices du groupe

le deficit est donc aussi de la pub acceptée, comme l'article le dit dans le cadre d Altrad, mais on peut l etendre à quasiment tous les mecenes : qui connaissait les editions soleil ?

j ai caricaturé mon explication juste pour l'idée générale : voir avec un expert pour davantage de détails

Revenir en haut Aller en bas
Pat de Mérignac
Champion du monde
Champion du monde


Nombre de messages : 15040
Date d'inscription : 03/07/2005

MessageSujet: Re: Le Pro D2 est plus inquiétant que le Top 14   Ven 31 Mar 2017 - 9:51

(Midol) Le CSBJ proche du dépôt de bilan...probablement une défiscalisation mal maîtrisée ! What the fuck ?!?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
BarDeLaPref
Champion d'europe
Champion d'europe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4077
Age : 65
localisation : De retour
Date d'inscription : 05/09/2009

MessageSujet: Re: Le Pro D2 est plus inquiétant que le Top 14   Ven 31 Mar 2017 - 10:31

Pat de Mérignac a écrit:
(Midol) Le CSBJ proche du dépôt de bilan...probablement une défiscalisation mal maîtrisée ! What the fuck ?!?

Martinet défiscalisait .. (entre autres ficelles) .. Maintenant je sais pas, le dernier président a mis 2 millions à la dernière intersaison .. C'était peut-être pour ça aussi .. Faut bien avoir un intérêt financier autre que la liquidation ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Pro D2 est plus inquiétant que le Top 14   Ven 31 Mar 2017 - 11:36

Merci pour ces articles très interessants

on a mis en place les JIFF et le Salary Cap, pourquoi ne pas mettre en place un Mecenat Cap ?

Peut etre que la solution serait de mettre un plafond au mécenat individuel ?
calculé sur un % du CA du club ou de la masse des actionnaires du club ? bref je laisse les savants economiste en trouver la formule qui laisserait tout de meme une croissance au mérite , mais qui ramenerait la vraie economie d un club plus proche d un resultat d exploitation que d un resultat exceptionnel, nourri artificiellement par des subventions privées et publiques excessives

là où le gars m interpelle, c est quand il dit
Citation :
comme dans toute activité économique, après une forte période de croissance, il y a toujours une phase de consolidation. Le rugby est en plein dedans, il cherche un second souffle. Les instances ont mis en place des outils de régulations pour ne pas suivre l’exemple de son meilleur ennemi, le football.

faut arreter de nous prendre pour des k ons. Avec toutes les analystes economiques et le poids de l histoire, on savait tres bien où cela allait nous entrainer : on a laissé entrer le fric sans quasi controle, sauf sur les salaires comme d hab, et maintenant qu on en voit les degats, on nous sort la celebre phrase ''phase de consolidation''
Les outils de regulations, on ne les met là où ça arrange le fric roi

pendant ce temps, ce mecenat incontrolé qui tue des clubs formateurs comme Bourgoin, et maintient en survie artificielle des clubs, aura fait les degâts qu on connait et que l article énonce bien.

donc le ''on ne savait pas'' est toujours l outil des responsables
Revenir en haut Aller en bas
BITCHIO
Joue en top 14
Joue en top 14


Masculin
Nombre de messages : 1127
Age : 49
localisation : bordeaux
Date d'inscription : 07/02/2006

MessageSujet: Re: Le Pro D2 est plus inquiétant que le Top 14   Ven 31 Mar 2017 - 18:49

[quote="passetaballe"]
ainsi si une de tes société fait un deficit, cela vient diminuer ta base imposable

entreprise A = 1.000.000 de benefices x 1/3 d impot = 300.000 € d impot à payer si non inegration  dans le  groupe
entreprise B = -1.000.000 de déficit x 1/3 d impot = 0 € d impot à payer
entreprise H = la societe mère qui detient A et B : 1.000.0000 d A - 1.000.000 de B = 0 bénéfice donc 0 impot à payer docn dans ce cadre de groupe tu auras économiser 300.000 € en defiscalisation



Non ça ne marche pas tout à fait comme ça, mais l'idée de la Holding, et surtout son utilité c'est de faire remonter les bénéfices dans la Holding pour ne pas payer d'impôts sur les sociétés, ou beaucoup moins. Dans le cadre du mécénat, c'est l'entreprise qui donne qui peut défiscaliser, pas celle qui reçoit. Dans ce contexte, une holding peut être propriétaire d'un club de rugby, mais la forme juridique du club ne change pas (SASP souvent), et si tu fais du bénéf soit tu payes des impôts, soit tu remontes les bénéf dans la holding. Le problème évoqué, c'est le déficit qui n'a aucun intérêt, tu doit juste être à l'équilibre sans faire de bénéf, et je ne suis même pas sur que les SASP soient taxés en IS à 33%.
Ton exemple marche quand il s'agit de filiales, là elle appartiennent à une seule société, et l'histoire des vases communicant permet de mettre juste à l'équilibre et ne pas payer d'IS ou moins. Ca fonctionne encore mieux quand il y a un siège à l'étranger.
Pour un club de rugby, je ne vois pas l’intérêt de faire du déficit, car à la fin de la saison la DNACG te demande un budget à l'équilibre, et un prévisionnel cohérent.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BarDeLaPref
Champion d'europe
Champion d'europe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4077
Age : 65
localisation : De retour
Date d'inscription : 05/09/2009

MessageSujet: Re: Le Pro D2 est plus inquiétant que le Top 14   Ven 31 Mar 2017 - 22:38

Je ne te souhaitais pas te répondre, je n'ai aucune vocation à éduquer les fronts bas, mais je vois que tu arroses un peu partout .. A chaque fois tu raisonnes depuis ton entreprise comme si ton kebab était représentatif du monde des affaires .. Tu en as bien sur le droit, d'autant plus que ta naïveté nous rassure quand à ton honnêteté financière ..

Dans le cas présent, le monsieur (une pointure en expertise comptable, totalement indépendant du monde du rugby) nous explique que la pratique pour 3 clubs au moins consiste à établir un prévisionnel en déficit, de verrouiller au maxi et de faire un chèque à la fin .. Chèque, dont le montant peut-être défiscalisable (jusqu'à hauteur de 60%) du résultat du généreux donateur ..
Donc tu vois, pas de holding rien de tout ça, c'est excessivement simple .. Suffit de bien regarder la loi de finances .. Et c'est donc pour ça que la DNACG n'est pas du tout inquiète sur les déficits affichés par ces clubs .. Par contre pour Bourgoin et Auch, il n'y a aucun défiscalisateur en vue ..


De même tu m'avais chambré pour les partenaires qui contractualisent avec des joueurs pour que le club soit dans le cadre du salary cap .. Il ne t'a pas échappé que suite à sa soirée festive terminée par un contrôle de police, Dan Carter a perdu son contrat avec 2 importants partenaires .. Ses importants revenus mensuels ont baissé d'autant .. Car sur les 1,2 millions d'euros annuels plus de la moitié sont des contrats d'images !

Pas la peine de répondre, penses ce que tu veux, mais manifestement pour la gestion tu repasseras .. A moins qu'avec des cours du soir .. ^^ J'déconne bien sur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BITCHIO
Joue en top 14
Joue en top 14


Masculin
Nombre de messages : 1127
Age : 49
localisation : bordeaux
Date d'inscription : 07/02/2006

MessageSujet: Re: Le Pro D2 est plus inquiétant que le Top 14   Mer 5 Avr 2017 - 8:47

Mais moi je veux que tu m'éduques, puisque je suis naïf avec un front bas, tu va m'expliquer à quoi ça sert de faire un budget prévisionnel d'une SASP déficitaire. Le généreux donateur il défiscalise de toute façon tout ce qu'il donne que le budget soit déficitaire ou à l'équilibre. On est dans le cadre de sponsoring et pas de mécénat. Il achète une contre partie, une visibilité, de la pub, donc dans son entreprise, c'est dans la colonne achat pub, donc il défiscalise dans tous les cas. En plus le prévisionnel c'est une chose, le définitif c'en est une autre.

Concernant les contrats de pub des joueurs, je n'ai jamais dit que ça n'existait pas, j'ai juste dit qu'ils permettaient de détourner le salarie cap, et que le jour ou la société civile se pencherait dessus on aura des surprises. Qu'un club paye un joueur 1M d'euros avec 500 000 en salaire et 500 000 en droit à l'image ne me gène pas, c'est juste que le droit à l'image doit être réel, pas juste une pub sur un abri de bus, qui aurait été payé 5 000 euros à un acteur lambda. Ça c'est de l'emploie fictif.

Après il faut pas raconter n'importe quoi comme tu le fais à longueur de post et faire passer les autres pour des ânes. Tu ne peux pas me dire que le contrat de Michalak avec sofinco à un rapport avec le salaire qu'il reçoit à Lyon, et celui de Carter avec Land Rover ait un rapport avec le salaire qu'il reçoit au RM92.

Maintenant toi qui parle de projet alternatif pour le SUA et vu tes explications sur certains points, j'ai surtout l'impression que c'est un projet mafieux que tu prépares.


Dernière édition par BITCHIO le Mer 5 Avr 2017 - 18:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tugudu
Champion du monde
Champion du monde
avatar

Masculin
Nombre de messages : 8874
Age : 12
Date d'inscription : 24/06/2005

MessageSujet: Re: Le Pro D2 est plus inquiétant que le Top 14   Mer 5 Avr 2017 - 18:16

Tout ça c'est bien beau, mais quand le fameux défiscalisateur a envie de défiscaliser ailleurs, il laisse en plan un club qu'il a volontairement déséquilibré avec des contrats qui courent au delà de son engagement personnel.

Que la DNACG ne s'inquiète pas de ça est un peu étonnant. En tous cas, ça semble dénoter d'une vision à très court terme.

Exemple Savare: Ok il va être obligé de sortir le carnet de chèque car il s'y est engagé en début de saison devant la DNACG "au cas où". Mais il a aussi engagé le club dans des contrats avec des joueurs (les fameux grévistes) que le club va devoir assumer l'an prochain et peut-être au delà, sans forcément assurer la recette en face au moment de ces signatures. Et si Savare n'a plus envie de s'engager "au cas où" la saison prochaine, il va falloir soit trouver des ressources nouvelles soit trouver un nouveau défiscalisateur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BarDeLaPref
Champion d'europe
Champion d'europe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4077
Age : 65
localisation : De retour
Date d'inscription : 05/09/2009

MessageSujet: Re: Le Pro D2 est plus inquiétant que le Top 14   Mer 5 Avr 2017 - 19:58

tugudu a écrit:
Tout ça c'est bien beau, mais quand le fameux défiscalisateur a envie de défiscaliser ailleurs, il laisse en plan un club qu'il a volontairement déséquilibré avec des contrats qui courent au delà de son engagement personnel.

Que la DNACG ne s'inquiète pas de ça est un peu étonnant. En tous cas, ça semble dénoter d'une vision à très court terme.

Exemple Savare: Ok il va être obligé de sortir le carnet de chèque car il s'y est engagé en début de saison devant la DNACG "au cas où". Mais il a aussi engagé le club dans des contrats avec des joueurs (les fameux grévistes) que le club va devoir assumer l'an prochain et peut-être au delà, sans forcément assurer la recette en face au moment de ces signatures. Et si Savare n'a plus envie de s'engager "au cas où" la saison prochaine, il va falloir soit trouver des ressources nouvelles soit trouver un nouveau défiscalisateur.

Il ne faut pas confondre la SASP (société anonyme sportive professionnelle) et le club (association).. Ces 2 entités sont liées par une convention car seule l'asso possède un numéro d'affiliation qui permet d'exercer le rugby .. Je passe sur les détails d'une sasp qui est une société commerciale avec des statuts très libéraux par rapport au kebab de mon pote bitchio ..
Comme toute société cette sasp peut mourir non pas de sa belle mort, mais tout simplement pour raisons économiques, ainsi si le propriétaire décide de partir sans combler les dettes, l'asso doit trouver elle même un repreneur qui efface l'ardoise sinon la sasp est rétrogradé, voire liquidé ..
Dans le cas de Savare, l'affaire se complique car la convention n'est pas encore renouvelée et si l'asso trouve elle même un repreneur(ce qui semble possible) et signe avec lui, savare ne peut prétendre qu'à l'euro symbolique ..
Le capitalisme c'est ça, pas toujours facile lol
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BITCHIO
Joue en top 14
Joue en top 14


Masculin
Nombre de messages : 1127
Age : 49
localisation : bordeaux
Date d'inscription : 07/02/2006

MessageSujet: Re: Le Pro D2 est plus inquiétant que le Top 14   Jeu 6 Avr 2017 - 10:53

BarDeLaPref a écrit:

Dans le cas de Savare, l'affaire se complique car la convention n'est pas encore renouvelée et si l'asso trouve elle même un repreneur(ce qui semble possible) et signe avec lui, savare ne peut prétendre qu'à l'euro symbolique ..
Le capitalisme c'est ça, pas toujours facile lol


Ca me parait très bizarre. Il faut te renseigner là dessus aussi. Une SASP doit être une société à actions simplifiées, et l'asso doit avoir des actions la dedans ça semble obligatoire. Donc virer Savare par l'asso me semble impossible, qu'elle trouve un repreneur qui achète les actions de Savare c'est possible, mais si la SASP n'est pas en cessation de payement, il faudra lui payer ces actions au prix qu'elles valent, ou trouver un accord, peut-être à 1 euro, mais l'asso ne décide de rien dans une SASP, le capitalisme c'est ça, enfin dans le Kebab c'est comme ça, maintenant peut-être que dans ta société "magouilles et compagnie" tu peux faire autrement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BITCHIO
Joue en top 14
Joue en top 14


Masculin
Nombre de messages : 1127
Age : 49
localisation : bordeaux
Date d'inscription : 07/02/2006

MessageSujet: Re: Le Pro D2 est plus inquiétant que le Top 14   Mer 19 Avr 2017 - 21:15

Puisque je n'ai pas eu de cours du soir de gestion et de compta, la boucherie a fait un article sur le pognon en top 14. Ils ne disent pas la même chose que le prof d'éco bardelapref. Ils disent simplement que les revenus générés par les clubs sont plus faible que les dépenses..............et que les entreprises peuvent déduire de l' IS pour défiscaliser. Si le budget et déficitaire c'est parce que les rentrés sont plus faibles que les sorties.....



http://boucherie-ovalie.org/2017/04/11/top-14-pognon-financer-club/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Pro D2 est plus inquiétant que le Top 14   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Pro D2 est plus inquiétant que le Top 14
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les images terribles d’un phénomène inquiétant : la poussée
» bruit très inquiétant
» Bruit très inquiétant sur TDI 110 !
» Bruit inquiétant démarreur lors du démarrage
» Bruit inquiétant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum LE SUA VAINCRA :: **Forum de rugby du Sua** :: -Messages aux joueurs/interviews/articles-
Sauter vers: