Forum LE SUA VAINCRA


 
Le sua-vaincraAccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexionLe sua-vaincra

Partagez | 
 

 Basket - La France préserve ses chances....

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
gir3347
Champion du monde
Champion du monde
avatar

Masculin
Nombre de messages : 19112
Age : 69
localisation : Girondin mais Bon-Encontrais de coeur
Date d'inscription : 07/10/2006

MessageSujet: Basket - La France préserve ses chances....   Dim 14 Sep 2008 - 17:40

13/09/2008 21:54 - Basket

Qualifs Championnat d'Europe (H) - Belgique-France : 65-71

L'équipe de France a préservé ses chances de qualification directe pour l'Euro 2009 en s'imposant en Belgique (65-71), samedi à Charleroi. Les deux équipes étaient encore à égalité à neuf minutes de la fin (51-51) avant que les Bleus ne parviennent à s'échapper (64-54, 36e). Tony Parker (18 points) a trouvé du soutien en terme de scoring, notamment avec Nando De Colo (15 points) et Stephen Brun (14 points).

Crédité de deux victoires et deux défaites, les Bleus sont seuls deuxièmes dans le groupe C derrière la Turquie, qui a préservé son invincibilité en Ukraine (86-64). Après trois matches de sutie à l'extérieur, les Français vont terminer les "qualifs" à domicile contre l'Ukraine, mercredi 17 au Mans, et la Turquie, samedi 20 à Limoges.

Belgique - France : 65-71 (11-16, 18-19, 20-16, 16-20)
Belgique : Van Rossom (10), Lichodzijewski (9 points, 7 rebonds), Beghin (8'), Moors (6), Van der Jonckheyd (2 points, 7 rebonds) puis Lauwers (18'), Bosco (4), Oveneke (4), Bellin (3), Driesen (1)
France : Parker (18'), De Colo (15), Turiaf (8'), Giffa (6), Diawara (4) puis Brun (14), Marquis (3), Kirksay (3), Gradit (0), Issa (0), Tchicamboud (0)

LE GROUPE C
Samedi :
Ukraine - Turquie : 64-86
Belgique - France : 65-71
Le classement :
1. Turquie 4 victoires/1 défaite
2. France 2/2
3. Belgique 1/3 (+11)
4. Ukraine 1/3 (-11)


Dernière édition par gir3347 le Dim 14 Sep 2008 - 17:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gir3347
Champion du monde
Champion du monde
avatar

Masculin
Nombre de messages : 19112
Age : 69
localisation : Girondin mais Bon-Encontrais de coeur
Date d'inscription : 07/10/2006

MessageSujet: Re: Basket - La France préserve ses chances....   Dim 14 Sep 2008 - 17:42

13/09/2008 23:38 - rugbyrama -


Basket - Qualifs ChE (H) - Les réactions

Stephen Brun (Photo L'Equipe) : «Ca a été un match difficile, comme on s'y attendait. On voulait plier le match avant le quatrième quart-temps, mais ce n'est pas ce qui s'est passé. On a été sous tension pendant quarante minutes et on les a laissé espérer jusqu'au bout. On termine notre road trip (série de matches à l'extérieur, Ndlr) sur une victoire et on va maintenant retrouver nos supporters, ce qui va nous faire du bien. On voulait répartir la marque de façon plus homogène car il nous faut au moins deux ou trois joueurs à plus de dix points en plus de Tony pour pouvoir gagner. La venue de Sacha Giffa m'a fait du bien. Il m'a dit de ne pas me cantonner à la ligne des trois points et d'alterner entre intérieur et extérieur. C'est comme ça que j'ai été plus efficace». (AFP)

Michel Gomez (sélectionneur) : «Rien n'est encore gagné, rien n'est acquis. Pour la première fois les joueurs sont restés tout le temps bien concentrés. Ca a été leur meilleure production. Les Belges ont un beau basket de passes qui est usant. En défense, on n'a pas reculé, on est resté devant la ligne des lancers-francs. 57% de réussite aux lancers-francs, ça nous a compliqué les choses. Tony a aussi le souci de faire jouer les autres. Il y a eu une grosse défense sur lui ce soir. Il s'est un peu fait mal aux cervicales à l'échauffement, ça a dû le gêner un peu au début du match.» (AFP)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
babitcho
Champion du monde
Champion du monde
avatar

Masculin
Nombre de messages : 13115
Age : 49
localisation : BON ENCONTRE
Date d'inscription : 10/06/2007

MessageSujet: Re: Basket - La France préserve ses chances....   Dim 14 Sep 2008 - 19:32

Vu les joueurs qui la compose, le minimum serai au moins qu'il y participent, déjà qu'ils se sont pas qualifié pour les J.O !!!
adishatz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pierre de Paris
Champion du monde
Champion du monde
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9686
Age : 65
localisation : Banlieue Sud 800m de Paris!
Date d'inscription : 20/12/2006

MessageSujet: Re: Basket - La France préserve ses chances....   Dim 14 Sep 2008 - 19:43

La moindre des choses était de battre les Belges. maintenant il faut battre l'Ukraine et le ...Turquie.
Ce n'est pas gagné. Mais bon avec T.Parker cela doit pouvoir se faire et se qualifier pour l'Euro 2009.Laughing

Pierre:vcvcc:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gir3347
Champion du monde
Champion du monde
avatar

Masculin
Nombre de messages : 19112
Age : 69
localisation : Girondin mais Bon-Encontrais de coeur
Date d'inscription : 07/10/2006

MessageSujet: Re: Basket - La France préserve ses chances....   Mer 17 Sep 2008 - 22:42

17/09/2008 - 15:15 - Eurosport

Basketball - Qualif. Euro 2009

Minimum garanti

La France a souffert mais a assuré l'essentiel face à l'Ukraine (87-83) en éliminatoires de l'Euro 2009. En remportant sa troisième victoire en cinq matches sur le parquet du Mans, les Bleus, emmenés par un nouveau grand Parker, devront battre la Turquie samedi pour être sûrs de se qualifier.

L'essentiel est là. Et c'est déjà pas mal... La France n'a pas brillé mais les protégés de Michel Gomez ont assuré la deuxième place de leur poule avec une troisième victoire en cinq matches en venant à bout de l'Ukraine. La première partie de leur mission est donc réussie. Même si Michel Gomez doit avoir des petits regrets. Ses protégés n'ont en effet pas réussi à creuser un écart conséquent. Une donnée déterminante quand sonnera l'heure de désigner les trois meilleurs dauphins des poules de ces qualifications pour l'Euro polonais.

En cas de défaite contre la Turquie samedi, la différence de points générale permettra en effet de nommer le moins bon deuxième. Celui qui devra passer par un nouveau tournoi qualificatif l'été prochain pour espérer voir la Pologne. Mais voilà, leur maladresse chronique aux tirs qui leur a fait manquer quinze de leurs vingt-et-une premières tentatives de tir et leur incapacité à stopper les shooteurs ukrainiens (13 sur 24 aux primés !) ont gâché la fête. Car les Bleus avaient toutes les cartes en mains pour s'offrir une large victoire.

Parker encore le sauveur

Après une première mi-temps équilibrée entre les deux équipes, Tony Parker avait - comme souvent - montré la voie. Enchaînant les pénétrations, TP a passé la vitesse supérieure dans le troisième quart-temps. Ses 15 points dans cette période permettent aux Tricolores de s'envoler au tableau d'affichage (64-53, 28e). Tout roule pour les Français jusqu'à un terrible trou d'air qui fait trembler Antarès. En laissant passer l'Ukraine de 76-62 (33e) à 76-75 (35e), les Bleus démontrent encore leur manque de concentration chronique. Et leur incapacité à tenir un score. Mais heureusement, TP et De Colo ont évité le pire.

Une chose est sûre : il faudra être beaucoup plus rigoureux contre la Turquie samedi pour être certain de décrocher son billet. "On a maintenant un énorme match à jouer à Beaublanc contre l'ogre de la poule, la Turquie, salive déjà Stephen Brun, encore précieux mercredi tout comme Sacha Giffa (8 pts, 6 rbds) et Ronny Turiaf (11 pts, 9 rbds). On a les cartes en main. Et on a tous les atouts pour battre cette équipe, devant notre public. Il n'y a aucune raison qu'on ne puisse pas prendre ce match." Histoire de passer l'hiver au chaud.

FRANCE - UKRAINE 87-83 (18-22, 25-19, 24-18, 20-24)

France: 28 paniers (dont 7 sur 23 à trois points) sur 66 tirs - 24 lancers francs sur 34 - 35 rebonds (Turiaf 9) - 18 passes décisives (Turiaf 4) - 6 balles perdues - 22 fautes personnelles - Joueur sorti: Turiaf (37e)

Marqueurs: Diawara (7), Giffa (8'), Gradit (4), Parker (25), Tchicamboud (5), Marquis (4), De Colo (5), Brun (11), Turiaf (11), Kirksay (7)

Ukraine: 29 paniers (dont 13 sur 24 à trois points) sur 52 tirs - 12 lancers francs sur 23 - 35 rebonds (Onufriyev 7) - 19 passes décisives (Butskyy 5) - 20 balles perdues - 28 fautes personnelles

Marqueurs: Butskyy (10), Zabirchenko (0), Kolchenko (8'), Gladyr (12), Onufriyev (8'), Kryvych (19), Lishchuk (4), Ivshyn (0), Kravtsov (0), Agafonov (22)

LA DECLA : Michel Gomez (sélectionneur de l'équipe de France)

"Il faut dire qu'on a l'art, la presse nous aide, de vouloir toujours essayer de faire le match avant. Moi mon coaching est foutu à partir de là. On a essayé de faire le grand écart, comme l'a titré un journal, pendant tout le match et du coup on a oublié de défendre. A la mi-temps, j'ai dû dire à mes joueurs que le grand écart on le fera en fin de match. Le problème c'est que, quand il est arrivé, on s'est relâché une nouvelle fois. Mais il faut avouer que les Ukrainiens sont impressionnants à trois points. On avait une grosse pression aussi. Ce sont des choses que je dois apprendre à gérer. On avait pourtant fait une petite balade en forêt ce matin. La prochaine fois je leur donnerai douze bières! Je suis content car on a retrouvé de l'aggressivité aux lancers francs. Content aussi parce que le nombre de passes décisives a remonté ainsi que celui des interceptions. Le seul hic, c'est l'adresse. On a toujours un moment d'hésitation, c'est peut-être parce qu'on n'a que trois semaines de vécu en commun. On va gagner samedi. On a les moyens pour le faire. Il faut que l'équipe prenne conscience de sa valeur."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gir3347
Champion du monde
Champion du monde
avatar

Masculin
Nombre de messages : 19112
Age : 69
localisation : Girondin mais Bon-Encontrais de coeur
Date d'inscription : 07/10/2006

MessageSujet: Re: Basket - La France préserve ses chances....   Mer 17 Sep 2008 - 23:57

17/09/2008 23:24 - L'Equipe -

Basket - Qualifs ChE (H) - Les réactions

«C'était un peu le même scénario qu'à l'aller. On a eu le match en main pendant trente minutes. Et puis on s'est fait peur. On n'a pas un grand vécu collectif. Mais c'est aussi à cause de leur qualité (l'Ukraine, ndlr). Franchement, ils ont été impressionnants à ce moment-là. Ils ont mis un paquet de shoots où on n'a rien à se reprocher. Ils ont failli faire le hold-up. Au final, on s'en sort et on est content. Une victoire comme ça procure encore plus de bonheur. On a assuré la deuxième place. On a maintenant un énorme match à jouer à Beaublanc contre l'ogre de la poule, la Turquie. On a les cartes en main. Et on a tous les atouts pour battre cette équipe, devant notre public. Il n'y a aucune raison qu'on ne puisse pas prendre ce match.»

Michel Gomez (sélectionneur): « Il faut avouer que les Ukrainiens sont impressionnants à trois points. On avait une grosse pression aussi. Ce sont des choses que je dois apprendre à gérer. On avait pourtant fait une petite balade en forêt ce matin. La prochaine fois je leur donnerai douze bières ! Je suis content car on a retrouvé de l'aggressivité aux lancers francs. Content aussi parce que le nombre de passes décisives a remonté ainsi que celui des interceptions. Le seul hic, c'est l'adresse. On a toujours un moment d'hésitation, c'est peut-être parce qu'on n'a que trois semaines de vécu en commun. On va gagner samedi. On a les moyens pour le faire. Il faut que l'équipe prenne conscience de sa valeur.» (AFP)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gir3347
Champion du monde
Champion du monde
avatar

Masculin
Nombre de messages : 19112
Age : 69
localisation : Girondin mais Bon-Encontrais de coeur
Date d'inscription : 07/10/2006

MessageSujet: Re: Basket - La France préserve ses chances....   Jeu 18 Sep 2008 - 8:59

«Le plus dur reste à venir»
Tony Parker se sent de mieux en mieux chez les Bleus (Panoramic)
Avec 25 points au compteur, Tony Parker a une nouvelle fois été le leader offensif de l'équipe de France face à l'Ukraine (87-83). Au-delà de la victoire, le meneur de jeu des Spurs apprécie sa montée en puissance dans le collectif des Bleus avant de défier la Turquie à Limoges.

par Arnaud Demmerlé, le 18-09-2008
Envoyé spécial au Mans

Quel est votre sentiment sur votre trou d'air au milieu du dernier quart-temps lorsque les Ukrainiens reviennent simplement à une longueur ?
Tony Parker : Nous n'avons pas grand chose à nous reprocher. Nous avons continué à jouer, mais ils ont sorti le manuel du parfait artilleur à trois points. Ils ont eu une réussite maximale avec des shoots de folie. Je m'en prends d'ailleurs deux sur la tête par Sergiy Gladyr alors que j'étais au contact. J'avais parfois l'impression d'affronter les Lituaniens. Nous avons failli connaître la même désillusion qu'au match aller (Ndlr : défaite 78-77). Ceci dit, le principal était de gagner. On a fait le job.

Cette équipe ukrainienne est-elle vraiment si difficile à jouer ?
Tony Parker : C'est une équipe atypique. Elle vit et meurt avec les paniers à trois points. Ils ne font même pas de systèmes, ils n'ont pas vraiment de tactique hormis le tir à longue distance. C'est très difficile de défendre sur eux. Ils remontent le ballon et ils enchaînent une brique. A l'aller, nous avions le match en main avec un petit matelas d'avance avant de le voir fondre devant des missiles de loin. Avec encore un peu plus de réussite, ils auraient pu récidiver. Ils mettent quand même six paniers à trois points dans le money-time. Avec la pression, c'est un petit exploit. On aurait pu leur mettre vingt points, mais leur adresse, on ne peut pas la contrôler.

Il reste un dernier obstacle, et pas des moindres puisqu'il s'agit de la Turquie...
Tony Parker : Nous avons déjà la deuxième place en poche. Il ne faut pas se croire arriver pour autant. Le plus dur reste à venir avec la Turquie. Nous avons remporté trois matches sur cinq joués, mais nous n'avons pas encore réussi un match plein de la première à la dernière minute. Face à cette équipe turque, nous n'aurons pas le droit de jouer pendant seulement trente-deux minutes sous peine de sanction immédiate. Gagnons samedi et alors on ne se posera même pas la question de savoir si nous sommes qualifiés ou pas. Nous devons prendre du plaisir et donner du spectacle aux supporters de Limoges.

Vous êtes sorti de votre boîte lors du troisième quart temps avec 15 points. Avez-vous connu des difficultés à entrer dans le match après cinq matches en quinze jours ?
Tony Parker : J'attendais simplement mon heure. J'étais très patient. Je savais que le temps allait jouer en ma faveur. J'attendais de prendre le match à mon compte ce que j'ai fait à un moment important. J'ai dès lors été beaucoup plus agressif, où j'ai commencé à trouver la faille dans la défense adverse. Lors du premier acte, j'ai voulu, comme contre les Belges, faire jouer davantage mes partenaires. Cela a de nouveau bien fonctionné.

Avez-vous l'impression que le jeu de l'équipe s'améliore ?
Tony Parker : Complètement ! On a mieux fait bouger la balle, on commence à s'habituer à jouer ensemble. Cela se voit au nombre de passes décisives. On progresse. J'ai eu l'impression quand je pénétrais que les gars étaient bien en place. Je me sens de mieux en mieux dans cette équipe.

Sports24 - 18/09/08 - 08:30
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pierre de Paris
Champion du monde
Champion du monde
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9686
Age : 65
localisation : Banlieue Sud 800m de Paris!
Date d'inscription : 20/12/2006

MessageSujet: Re: Basket - La France préserve ses chances....   Jeu 18 Sep 2008 - 9:01

Heureusement que Tony Parker est là! C'est lui qui fait le match contre l'Ukraine! On aime ou on n'aime pas, mais c'est un grand "monsieur" drunken

Pierre sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gir3347
Champion du monde
Champion du monde
avatar

Masculin
Nombre de messages : 19112
Age : 69
localisation : Girondin mais Bon-Encontrais de coeur
Date d'inscription : 07/10/2006

MessageSujet: Re: Basket - La France préserve ses chances....   Jeu 18 Sep 2008 - 19:52

Parker : « On progresse »
Rédaction Sport365 - jeudi 18 septembre 2008 - 09h17

Interrogé par l'AFP à l'issue de la victoire des Bleus contre l'Ukraine, Tony Parker a tenu à souligner les progrès effectué par l'équipe de France.

Même si la France a connu un sérieux passage à vide pendant le dernier quart-temps en encaissant un terrible 13-0, Tony Parker préférait souligner les progrès réalisés : « La balle est beaucoup allée à l'intérieur. On a mieux fait bouger la balle, on commence à s'habituer à jouer ensemble. Cela se voit au nombre de passes décisives. On progresse. J'ai eu l'impression quand je pénétrais que les gars étaient bien en place. Franchement, je me sens de mieux en mieux dans cette équipe. » Pour se qualifier pour l'Euro2009, les Bleus doivent l'emporter contre la Turquie, samedi et peuvent même se permettre une défaite par un écart très faible.

V.D. (Rédaction Sport365.fr)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gir3347
Champion du monde
Champion du monde
avatar

Masculin
Nombre de messages : 19112
Age : 69
localisation : Girondin mais Bon-Encontrais de coeur
Date d'inscription : 07/10/2006

MessageSujet: Re: Basket - La France préserve ses chances....   Sam 20 Sep 2008 - 14:00

19/09/2008 19:43 - L'Equipe -

Basket - Qualifs ChE (H) - Pour «un grand match»

La drôle de campagne touche à sa fin et malgré toutes ses péripéties, elle peut se terminer sur un grand bonheur. Une victoire lors de son sixième et dernier match contre la Turquie, samedi à Limoges (20h00), offrirait à l'équipe de France son billet pour l'Euro 2009, et refermerait la triste parenthèse ouverte par la fin ratée de l'Euro 2007. Même une courte défaite pourrait suffire, sachant que les Bleus ont pour l'instant un quotient points marqués-encaissés favorable. Mais c'est bien plus que cela que Parker & co vont chercher à Beaublanc, dans l'une des salles historiques du basket tricolore, bondée pour l'occasion. Ils veulent un match-référence.

«On va gagner samedi !On va arriver à faire un grand match sur les six quand même... On va réussir à en faire un. L'équipe à les moyens de le faire, ils ont tout pour ça», exhortait Michel Gomez au Mans, lui qui pourrait diriger à cette occasion son dernier match en tant que sélectionneur. La même envie d'obtenir plus qu'un résultat, de s'offrir des promesses de compétitivité un an à l'avance, juste avant de se quitter, perçait dans la Sarthe du discours de Tony Parker : «Le principal, c'est qu'on fasse un gros match contre les Turcs parce qu'on n'a pas encore fait un vrai gros match, où tout le monde joue bien sur quarante minutes.» Il est vrai que lors de ces qualifications, le niveau de l'équipe de France a trop souvent navigué en eaux basses.

«Qu'on ne doive rien à personne»
Que les Bleus aient des difficultés en attaque, hors le niveau exceptionnel de Tony Parker (Photo L'Equipe), ce n'est pas une nouveauté. Mais qu'elle souffre autant en défense, encaissant trois fois 77 points ou plus, en aura été une. 77 points, c'est justement le minimum marqué par les Turcs lors des qualifs... contre la France à Istanbul (77-65), avec un écart qui ne reflétait pas la différence de niveau entre les deux équipes. Cette fois, la sélection de Boscia Tanjevic, ancien coach du CSP, comme Gomez, sera privée de son leader, Hedo Turkoglu, reparti à Orlando une fois validé le ticket pour la Pologne. «Affronter une équipe déjà qualifiée, c'est toujours dangeureux», a rappelé le sélectionneur. «Notre but est de gagner tous les matches et d'aller à l'Euro invaincu», déclarait l'intérieur d'Efes Pilsen Istanbul Kerem Gonlüm en début de semaine.

Si les Bleus veulent l'emporter, ils ne doivent donc pas compter sur une baisse de régime des Turcs, portés par leur dynamique, mais sur leurs propres progrès, remarqués par ci, par là lors lors des victoires face à la Belgique et l'Ukraine. «A nous de faire en sorte qu'on ne doive rien à personne. Il faut que les garçons se lâchent, qu'ils inversent la pression. Cela passe par une confiance collective. Et je sens les prémices de cette confiance», assure Michel Gomez. Sachant que l'intérieur et les ailes devraient être remaniés en 2009, avec les retours attendus des cadres Boris Diaw et Florent Piétrus, c'est une nouvelle fois la complémentarité grandissante de la traction arrière Parker-De Colo qui sera mise en avant. «Nando est encore en apprentissage, rappelle le sélectionneur. Mais quand tu marques 30 points au premier match (28, Ndlr), t'es dans la vitrine et on te regarde. Mais ce qui est fort, c'est que (contre l'Ukraine), il a pris le match à son compte à un moment, quand Tony s'est écarté.» S'ils remettent ça, la Turquie pourrait se retrouver sans défense. - X. C. (Avec AFP)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gir3347
Champion du monde
Champion du monde
avatar

Masculin
Nombre de messages : 19112
Age : 69
localisation : Girondin mais Bon-Encontrais de coeur
Date d'inscription : 07/10/2006

MessageSujet: Re: Basket - La France préserve ses chances....   Lun 22 Sep 2008 - 20:44

22/09/2008 - 15:15

Les Bleus dans l'impasse ?

Basketball - Qualif. Euro 2009

Après avoir raté la qualification directe pour l'Euro 2009, la France se retrouve dans une situation bien délicate. Le basket français va encore devoir analyser ses maux pour éviter un terrible passage à vide en cas de non présence à l'échéance polonaise.

. PARKER ENCORE TROP SEUL

C'était déjà édifiant à l'Euro 2007. Ca n'a échappé à personne lors de ces qualifications à l'Euro 2009 : Tony Parker est bien seul dans cette équipe de France Avec trois matches à plus de trente points, TP a été incroyable tout au long de la campagne. Un leader offensif d'une rare efficacité. A l'image d'un Dirk Nowitzki pour l'Allemagne. Il termine même meilleur marqueur de ces qualifications avec une moyenne de 26,8 points sur six matches. Le tout avec un pourcentage d'adresse (53,5%) hallucinant pour un meneur de jeu. Mais voilà, TP a été le seul à surnager. Si on a cru trouver la perler rare avec Nando De Colo après le premier match (28 pts), l'éclaircie a été de courte durée. Et finalement, TP n'a toujours pas de lieutenant digne de ce nom (De Colo : 12.2 pts de moyenne, Turiaf : 9.8 pts)... On n'ose même pas imaginer ce que ça aurait donné sans le meneur des Spurs...

. TOUJOURS LES MEMES MAUX

Les étés passent mais rien ne change. Comme à chaque compétition, les mêmes problèmes sont pointés du doigt. Les Bleus manquent d'adresse, font preuve d'un déficit criant dans la peinture et ne savent pas gérer les fins de match. Des maux profonds comme le reconnait Jean-Pierre De Vincenzi : "Le basket français souffre de maux endémiques comme l'adresse et le manque de taille qui étaient déjà présents à l'Euro 2005 et au Mondial 2006", lance le DTN. Alors bien sûr, l'absence d'une bonne douzaine de joueurs majeurs (Diaw, Gelabale, Noah, Gomis, les Pietrus...) a pesé lourd. Mais le constat reste évident : la France n'est peut-être pas si forte que l'on pense. La formation doit être remise en question. A force de favoriser le côté athlétique, on oublie peut-être les fondamentaux et l'intelligence tactique. Des atouts pourtant majeurs en Euroligue et pour rivaliser au niveau international...

. UN AVENIR INQUIETANT

Après ce nouvel échec, les perspectives sont loin d'être réjouissantes. Les Bleus vont devoir absolument décrocher le dernier billet pour l'Euro 2009 lors des repêchages (5-30 août). Une compétition plus que décisive. En cas de nouveau fiasco, ils se retrouveraient en effet privés de toute compétition internationale avant, au mieux, le Championnat d'Europe suivant, en... 2011. Un vide qui ferait très mal au basket français alors que l'on pensait les Tricolores partis pour briller dans le sillage de Tony Parker et Boris Diaw. Ce n'est pourtant pas gagné d'avance : l'été prochain, la bande à TP va devoir se débarrasser de la Belgique, la Bosnie, le Portugal, la Finlande et surtout l'Italie.

. QUELLES SOLUTIONS ?

L'heure va encore être aux questions. Et il y en a beaucoup. Une chose est sûre : Michel Gomez n'est plus l'homme de la situation. Ses méthodes et sa gestion n'ont pas séduit. Il devrait donc quitter le navire. Mais c'est tout le système qui doit être remis en cause. Malgré le discours optimiste de Jean-Pierre De Vincenzi sur les jeunes bleus, la formation ne porte pas ses fruits. Comme en témoigne le peu de temps de jeu des Français en Pro A (14 min). Autre souci : la fédération, peut-être un peu trop vieillissante alors qu'Yvan Mainini compte briguer un quatrième mandat le 13 décembre prochain, n'arrive pas à trouver les bonnes solutions. Il faudra pourtant dénicher un coach capable de remobiliser tout le monde. Et surtout, trouver le moyen d'exploiter au mieux les forces françaises. En jouant sur le physique par exemple avec tous "les éléments NBA". Car les joueurs d'Euroligue ne sortiront pas comme ça du chapeau.

Eurosport - Glenn CEILLIER avec AFP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SUALG87
Joue en top 14
Joue en top 14


Masculin
Nombre de messages : 606
Age : 48
localisation : CHAURAY
Date d'inscription : 21/11/2007

MessageSujet: Re: Basket - La France préserve ses chances....   Lun 22 Sep 2008 - 21:42

France - Turquie: En début de match, Tony Parker est resté en retrait, a essayé de mettre en place le jeu de l'équipe. Mais les joueurs trouvés à l'intérieur ont failli. Il a donc du prendre le jeu à son compte et a livré un match exceptionnel: accélération, pénétration, tirs à trois points,... A ses côtés, le néant. La France n'a aucun fond de jeu, est incapable de déployer un jeu de passes. Le jeu intérieur a été défaillant. Tout le contraire de la Turquie qui a progressivement posé un jeu bien structuré. Les joueurs français ont arrosé vainement à 3 points (hormis Tony), incapables qu'ils étaient d'enchainer quelques passes qui leur auraient permis de s'ouvrir la possibilité de paniers "faciles". Grosse déception de Turiaf, Kirksay, Brun,... Tony est seul au milieu du désert.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pierre de Paris
Champion du monde
Champion du monde
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9686
Age : 65
localisation : Banlieue Sud 800m de Paris!
Date d'inscription : 20/12/2006

MessageSujet: Re: Basket - La France préserve ses chances....   Mar 23 Sep 2008 - 9:43

Lamentable quand même de passer par les repêchages avec une équipe pareille. Surévaluée je pense.
Bravo quand même à Tony Parker qui mouille le maillot. drunken

Pierre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gir3347
Champion du monde
Champion du monde
avatar

Masculin
Nombre de messages : 19112
Age : 69
localisation : Girondin mais Bon-Encontrais de coeur
Date d'inscription : 07/10/2006

MessageSujet: Re: Basket - La France préserve ses chances....   Mer 1 Oct 2008 - 22:23

Publié le 01/10/2008 à 12:08 | LaDepeche.fr

Piste étrangère pour le nouvel entraîneur des Bleus

Il semble acquis que Michel Gomez ne sera bientôt plus à la tête de l'équipe de France après une énième désillusion avec la non-qualification directe pour l'Euro-2009. Pour le remplacer, la piste étrangère tient la corde. Reste à trouver les moyens de la financer. Deux noms reviennent avec insistance: l'Italien Ettore Messina (quadruple champion d'Europe en club avec Bologne et le CSKA Moscou où il officie actuellement) et le Serbe Bozdar Maljkovic (francophile, il a conduit Limoges au titre de champion d'Europe en 1993 et entraîné les plus grands clubs, espagnols notamment). Le nouveau sélectionneur resterait en place pendant au moins trois ans, même en cas de non-qualification définitive à l'Euro-2009 à l'issue des repêchages l'été prochain.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Basket - La France préserve ses chances....   

Revenir en haut Aller en bas
 
Basket - La France préserve ses chances....
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'équipe réserve du RCS
» Jeu de management de basket
» Place du Basket Français au niveau du Basket Mondial
» Bouton Réserve + phares
» Fantasy Basket US

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum LE SUA VAINCRA :: **Multimédia/ Multisports/Espace de détente** :: -Tous les sports-
Sauter vers: