Forum LE SUA VAINCRA


 
Le sua-vaincraAccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexionLe sua-vaincra

Partagez | 
 

 Top 14. La 7ème journée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
babitcho
Champion du monde
Champion du monde
avatar

Masculin
Nombre de messages : 13128
Age : 49
localisation : BON ENCONTRE
Date d'inscription : 10/06/2007

MessageSujet: Re: Top 14. La 7ème journée   Ven 3 Oct 2008 - 23:36

gir3347 a écrit:
Fin du match :

Castres - 28

Toulouse - 10


Victoire méritée de Toulouse sans le bonus offensif. Castres est en mauvaise posture.

Comme l'année derniere, le CO a du mal a ce lancer dans sa saison, il y avait eu l'effet GAILLARD, cette saison, quel sera, que sera ou qui sera le coup de boust pour relancer le CO, surement le retour de ses blessés, mais a priori le depart de VOSLOO a créer un vide dans cet équipe.
Esperons pour le CO que ce debut de saison est liés a l'abondance dans son infirmerie, sinon la saison prochaine ils iront eux aussi du coté de OYONNAX.
adisahtz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gir3347
Champion du monde
Champion du monde
avatar

Masculin
Nombre de messages : 19112
Age : 69
localisation : Girondin mais Bon-Encontrais de coeur
Date d'inscription : 07/10/2006

MessageSujet: Re: Top 14. La 7ème journée   Sam 4 Oct 2008 - 8:06

03/10/2008 - Toulouse enfonce Castres

Le Stade Toulousain a largement dominé Castres sur sa pelouse (10-28'), en ouverture de la 7e journée. Il remonte à la deuxième place, à trois points du Stade Français. Les Tarnais, qui restent avant-derniers, peuvent seulement se satisfaire d'avoir privé les champions de France du bonus offensif.

Le Stade toulousain n'a pas eu à forcer son talent pour venir à bout d'une équipe castraise en plein doute. Deux entames de mi-temps bien gérées ont suffi aux champions de France pour s'assurer la victoire. Et l'addition aurait pu être encore plus corsée sans un en-avant de Maxime Médard au moment d'aplatir après seulement une minute et dix secondes de jeu.

Malgré cet improbable raté, Toulouse dominait largement la rencontre. Les avants réalisaient les efforts nécessaires pour garantir des ballons propres à leurs lignes arrières. Des trois-quarts qui préféraient user d'un jeu au pied haut pour mettre la pression sur une arrière garde locale fébrile, voire inexistante.

Coincé dans son camp, le CO n'arrivait pas à se dégager. La faute à un jeu au pied maladroit du jeune ouvreur Romain Boscus qui remplaçait au pied levé Cameron McIntyre malade. Pour sa première titularisation de la saison, il n'arrivait pas à gérer les montées rapides de Dusautoir et Nyanga. Sébastien Tillous-Borde était alors obligé de dégager derrière les rucks. Une option vite assimilée par la défense toulousaine et notamment par Maleli Kunavore qui contrait le demi de mêlée pour inscrire le premier essai du match (11e).

Le gâteau sans la cerise du bonus

Après leur entame de match manquée, les Castrais n'arrivaient pas à réagir. Avec un jeu à une passe ou bien trop latéral, ils ne pouvaient pas déborder la défense adverse. Sous une pluie battante (et même sous une averse de grêle), les locaux manquaient cruellement de vitesse. Toulouse pouvait attendre tranquillement les fautes adverses. Et elles étaient nombreuses. Cédric Heymans récupérait un coup de pied à suivre sur lequel aucun Castrais ne se précipitait. L'ailier stadiste levait la tête pour envoyer le ballon vers l'extérieur où Maleli Kunavore pouvait filer derrière la ligne sans opposition.

21 à 3 à la pause puis 28 à 3 dès la 42e minute. Médard profitait d'une mauvaise chandelle de Boscus pour se faufiler dans un rideau défensif mal organisé avant de servir Heymans pour un essai imparable. Toulouse, qui pensait avoir assuré le point de bonus offensif, laissait l'initiative aux Castrais. Pourtant, après vingt minutes stériles, Thomas Sanchou, le meilleur tarnais de la soirée, inscrivait un essai de consolation pour son équipe. En revanche, les champions de France perdaient un bonus qui était largement à leur portée.

Rugbyrama - Nicolas Augot, envoyé spécial - 03/10/2008 23:03



Il est grand temps pour Castres de réagir !!!! la situation est "Castrastrophique"..........!!! Embarassed Laughing Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
suaviste(48)
Champion d'europe
Champion d'europe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3245
Age : 55
localisation : Ispagnac
Date d'inscription : 12/03/2007

MessageSujet: Re: Top 14. La 7ème journée   Sam 4 Oct 2008 - 18:09

L'ASM est en train d'enfoncer Bourgoin.
Ca y est, les 5 gros du championnat se sont réveillés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DA VINCI CODE
Champion d'europe
Champion d'europe
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3285
Age : 53
localisation : prés d'Agen
Date d'inscription : 27/08/2005

MessageSujet: Re: Top 14. La 7ème journée   Sam 4 Oct 2008 - 18:13

A signaler également le réveil de Brive
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
suaviste(48)
Champion d'europe
Champion d'europe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3245
Age : 55
localisation : Ispagnac
Date d'inscription : 12/03/2007

MessageSujet: Re: Top 14. La 7ème journée   Sam 4 Oct 2008 - 18:14

Biarritz répond présent
Avec six essais, Biarritz a laminé un Montpellier inexistant grâce à une très bonne deuxième période, 46-3. Les Basques de Isaac et Delmas s'offrent une sacrée bouffée d'oxygène à huit jours du début de la campagne européenne.

Les Montpelliérains préfèrent visiblement l'air des Landes à celui du Pays basque. Alors qu'ils s'étaient imposés à Dax et Mont-de-Marsan, ils n'ont pas réussi la passe de trois à Biarritz. Il faut dire que c'est une crise qui se jouait pour le BO en ce samedi d'octobre.

Alors les Basques se sont remobilisés et ils ont gagné (avec bonus qui plus est).C'est tout ce qu'on leur demandait… pour cette fois ! Car il faudra confirmer. Leur première mi-temps n'a pas été convaincante et le spectre d'un chamboulement hante toujours les travées d'Aguilera.

Les Biarrots étaient pourtant survoltés en début de match. Amenés par un Harinordoquy des grands jours, ils bénéficiaient de leur première pénalité dès la 15e seconde de jeu et se montraient dangereux d'entrée avec une belle occasion dans les 22 mètres montpelliérains, avortée par un en-avant de Traille pour Ngwenya. Une minute plus tard, le centre international se rattrapait en prenant le trou dans une défense héraultaise étonnamment élastique. 7-0 et déjà deux touches gagnées sur lancer montpelliérain en dix minutes : tout réussissait au BO.

Pourtant, le club basque retombait dans ses travers: en jouant trop, il jouait mal et laissait Montpellier revenir dans le match. Le MHRC entrait enfin dans le camp basque mais son buteur Jacques Schutte ne concrétisait pas (13e et 26e). Trinh-Duc tentait de refaire le coup du drop de 50 mètres passé à Mont-de-Marsan mais il échouait aussi (22e).

Six essais biarrots

Bien que toujours dangereux, le BO manquait encore de réalisme, sur deux mêlées à cinq mètres notamment (17e) et (30e). Dans les tribunes, Jacques Delmas et Serge Blanco, dans les tribunes, bouillaient sur leurs sièges. Car, avec un score de 10-0 à la mi-temps, Aguilera craignait le pire. D'autant que Schutte inscrivait ses premiers points dès le retour des vestiaires (46e). Mais le BO réagissait immédiatement, par deux feintes de passes assassines de Brusque (48e) puis Peyrelongue (54e) dans les 22 mètres montpelliérains. 24-3, le bonus offensif était dans la poche et les Basques avaient enfin lancé leur match.

L'entrée des cadres montpelliérains donnait de la consistance au jeu héraultais (à sa mêlée notamment) mais Biarritz avait pris trop d'avance. D'autant que Bidabé s'offrait le luxe d'un sprint de 60 mètres sur un ballon perdu par Sarraméa pour le quatrième essai rouge et blanc. Ngwenya (70e) puis Traille (80e) enfonçaient le clou. Score final : 46-3. Le MHRC ramène une addition très salée de son voyage sur la Côte basque. S'était-il vraiment donné les moyens de l'emporter toutefois ? Quoi qu'il en soit, les Basques ont su se remobiliser dans la tourmente. Ils doivent maintenant confirmer. Ils ont, a priori, deux matchs pour cela.

Rugbyrama - Emilie Dudon, envoyée spéciale - 04/10/2008 17:58
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
suaviste(48)
Champion d'europe
Champion d'europe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3245
Age : 55
localisation : Ispagnac
Date d'inscription : 12/03/2007

MessageSujet: Re: Top 14. La 7ème journée   Sam 4 Oct 2008 - 18:16

Paris reste intouchable
Le Stade Français a remporté une septième victoire consécutive en dominant Montauban (34-16). Sans briller mais avec beaucoup d'opportunisme, les Parisiens prennent le bonus et se préparent idéalement pour la Coupe d'Europe. Mais il leur faudra montrer plus d'engagement et de concentration.

Le Stade Français a fait honneur à Blanche de Castille (présente façon Pop art sur le nouveau maillot) en se montrant à la hauteur de son rang de leader du Top 14. Les Parisiens ont enchaîné une septième victoire, sans briller, mais avec un sacré métier. Une bonne préparation avant la Coupe d'Europe.

"Ils nous ont soufflé dans les bronches". De l'aveu même de Mathieu Bastareaud, la première mi-temps n'avait pas été une partie de plaisir. Le Stade Français avait, en effet, bien du mal à se montrer à la hauteur des couleurs flashy de son nouveau maillot. Empruntés, les Parisiens ne réagissaient que lorsque la situation réclamait toute leur attention. A tel point que c'était Montauban qui faisait le spectacle en osant défier sans complexe l'ogre parisien.

Plusieurs fois les Montalbanais se montraient dangereux et les visiteurs se payaient même le luxe de passer de longs moments dans le camp adverse. Las, un jeu trop stéréotypé pour surprendre la quatrième défense du Top 14 empêchait les Montalbanais de prendre l'avantage. Aucune occasion franche n'était à décompter d'un côté comme de l'autre et les deux équipes devaient se contenter de leurs buteurs pour inscrire des points. Le retour aux vestiaires se faisait sur un triste 6-6 qui ne pouvait satisfaire personne.

Coaching gagnant

Durant la pause, les Parisiens s'étaient méchamment fait remonter les bretelles par Christophe Dominici. Le coach ne supportait pas que certains joueurs se voient déjà en Coupe d'Europe et il ne s'est pas gêné pour le faire savoir. Mécontent du rendement de certains joueurs tels que Szarzewski et Montanella, il les remplaçait dès l'entame de la seconde période. Dans la foulée, un autre remplacement intervenait mais celui-ci n'était pas prévu. Mark Gasnier se tordait la cheville à la réception d'une chandelle et devait céder sa place à Camara. Coup dur pour les Parisiens à l'approche des premiers matches de H Cup, mais coaching gagnant puisque Camara allait inscrire le premier essai parisien dans la foulée.

Dominici avait assurément trouvé les bons mots puisque ses joueurs faisaient preuve de beaucoup plus d'envie, à l'image d'une mêlée redevenue dominatrice après quelques errements en première période. Et si les Montalbanais ne renonçaient pas au combat, le Stade Français allait inscrire trois essais de plus dans les vingt minutes suivantes. C'était trop pour une équipe de Montauban qui ne pouvait que sauver l'honneur en toute fin de match par Clarkin. Paris s'imposait finalement sur un score très large, sans briller mais en faisant le métier. En patron.

Demain l'Europe

Le Stade Français s'est idéalement préparé pour l'Europe en passant en revue ses points forts (réalisme et efficacité offensive) et ses points faibles (une tendance à sortir des matches et à se montrer trop passif). Pour Dominici, le Stade Français "prend trop de points pour une équipe qui veut aller loin. Surtout à la maison". Il est clair que face au Ulster, une première mi-temps comme celle d'aujourd'hui constituerait un handicap insurmontable. Pour Montauban, l'Europe semble une montagne un peu trop haute (surtout dans sa poule) au vu de ses qualités du moment. Et la dépendance affichée envers Fortassin et Delasau n'est pas pour rassurer au niveau de la qualité de création de jeu de cette équipe courageuse mais trop prévisible.

Eurosport - Bertrand LAGACHERIE - 04/10/2008 17:47
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
suaviste(48)
Champion d'europe
Champion d'europe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3245
Age : 55
localisation : Ispagnac
Date d'inscription : 12/03/2007

MessageSujet: Re: Top 14. La 7ème journée   Sam 4 Oct 2008 - 18:19

L'Usap privé de bonus
Perpignan pensait avoir fait le plus dur avec 4 essais en 14 minutes. Mais Toulon a marqué un deuxième essai à deux minutes de la fin. L'Usap s'impose donc sans bonus (37-12).

Beau perdant à Toulouse la semaine dernière (30-20), Perpignan s'est relancé en battant largement de valeureux Toulonnais (37-12). Seul bémol: l'Usap a laissé échapper un bonus offensif dans les dernières minutes sur un contre varois conclu par Orène Ai'i (77e). C'est d'autant plus dommage que les Catalans avaient fait le plus dur en inscrivant le quatrième essai, synonyme d'une victoire bonifiée. Malgré le score large, rien ne fut facile pour des Catalans gênés par une défense varoise accrocheuse et efficace à l'image des plaquages du champion du monde sud-africain Johann Van Niekerk. En fait, la première mi-temps mettait du temps à se décanter. La faute à un vent violent qui soufflait sur Aimé Giral.

"Il y a eu de belles actions, une belle énergie déployée mais aussi beaucoup de déchets" résumait Jacques Brunel. "Nous avons laissé beaucoup d'occasion en route." En effet, dans le sillage de Jérôme Porical et de Guillem Guirado, les Catalans se montraient les plus entreprenants et se créaient les meilleures occasions. Mais seules trois pénalités inscrites par Porical (18e, 20e et 35e) venaient grossir la marque. En effet, comme une mauvaise habitude depuis le début de saison, les Catalans ont beaucoup gâché. Soit par une faute de main (10e, 14e et 33e), soit par un plaquage adverse (16e), soit par un mauvais choix offensif (20e). "Il y a un peu d'empressement, un peu d'inattention et une équipe de Toulon qui n'a rien lâché" analysait Brunel à la fin de la rencontre au micro de Canal Plus. "Il faudra être plus précis. Cela veut dire aussi qu'il y a encore à travailler."

Plié en quatorze minutes

Dès le début de la deuxième mi-temps, il fallait un superbe essai varois parti d'une interception de l'imprévisible arrière Ai'i, relayé par Olivier Missoup puis conclu par le jeune demi de mêlée Anthony Giacobiazzi pour réveiller la furia catalane (44e). Bien aidés par l'indiscipline toulonnaise et le carton jaune d'Esteban Lozada (50e-60e), les attaquants parvenaient enfin conclure leur mouvement. En l'espace de 14 minutes, les Catalans infligeaient un sévère 28-0. A huit contre sept, la mêlée offrait un premier essai de pénalité (56e). Jean-Philippe Grandclaude (61e), Julien Candelon (64e) et Adrien Planté (69e) marquaient suite à des bonnes initiatives de l'ouvreur sud-africain Gavin Hume. Grandclaude manquait le doublé personnel sur une passe de Damien Chouly (74e). Quelques minutes après, le bonus offensif s'envolait. " A la septième journée, ce n'est pas une grosse perte" dédramatisait Jean-Philippe Grandclaude. " C'est vrai qu'on aurait eu un peu plus de confort, d'où un peu de frustration."

Lourdement défait, Toulon a néanmoins retrouvé une mêlée et montré de belles initiatives. Maintenant, il faut trouver cette discipline qui leur fait défaut actuellement. Toujours dans les six premiers depuis le début de la saison, Perpignan rassuré sur son rugby se replace dans le quatuor de tête. " C'est une satisfaction" conclut Brunel. "Toulon n'avait jamais été débordé depuis le début de la saison. Beaucoup de points positifs donc et aussi cette déception de ne pas avoir engrangé ces cinq points." De quoi aborder en toute confiance son premier match de Coupe d'Europe contre Trévise.

Rugbyrama - Mathieu BARATAS - 04/10/2008 17:54
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Top 14. La 7ème journée   

Revenir en haut Aller en bas
 
Top 14. La 7ème journée
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Top 14. La 7ème journée
» 7ème journée de Top 14 (live)
» [7ème journée] Jura Sud - Louhans-Cuiseaux
» 7ème journée de Top 14
» Top14 - 7ème Journée : Agen / UBB

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum LE SUA VAINCRA :: Archives (2009-2010) :: -Top 14/Les Fédérales-
Sauter vers: