Forum LE SUA VAINCRA

Espace Rugby
 
Le sua-vaincraAccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexionLe sua-vaincra

Partagez
 

 Interview Laurent Lubrano (Petit Bleu)

Aller en bas 
AuteurMessage
gir3347
Champion du monde
Champion du monde
gir3347

Masculin
Nombre de messages : 19112
Age : 71
localisation : Girondin mais Bon-Encontrais de coeur
Date d'inscription : 07/10/2006

Interview Laurent Lubrano (Petit Bleu) Empty
MessageSujet: Interview Laurent Lubrano (Petit Bleu)   Interview Laurent Lubrano (Petit Bleu) Default12Sam 20 Déc à 12:40

Laurent Lubrano : « Un acte de résistance »


Invité de la rédaction. Désormais élu à la Ligue, Laurent Lubrano n'est plus le directeur général du SUA mais il compte bien rester à Agen.


La Dépêche - Avez-vous fait un bilan de vos années au Sporting ? Que reste-il à chaud?

Le bilan, je l'ai fait souvent. Là je suis plutôt dans une évolution. Ce qu'il me reste ? Des moments très forts.

À votre arrivée : déjà un moment fort. Le SUA était en crise financière. Pourquoi accepter de venir au chevet du SUA ?

Un an ou deux avant, j'avais déjà été sollicité pour ce poste par Bernard Lavigne, Ruben Broto et Hervé Tovo. J'avais dit non. J'étais encore joueur et j'étais au milieu de quelque chose d'important chez Fermoba avec une équipe de vendeurs et de chefs d'agence que j'avais recrutés. Je dirigeais 17 agences sur une zone allant de Tours à Carcassonne. Je ne me sentais pas de quitter Fermoba. Un an après, je rentre au comité directeur de l'association du SUA (à 30 ans, il en était le plus jeune membre de l'histoire). À la première réunion, il y a les Marty au tableau, le trou énorme, tout le monde démissionne, la DNAC, bim, bam… Après il y a eu une gestion de crise pendant trois, quatre mois et, en décembre 2000, une élection. Jean-Pierre Guignard me repropose le poste. Là, il fallait aider le club.

Un sacré choix…

Motivé par le sportif. Deux projets s'affrontaient. Il y en avait un où je sentais qu'on allait se séparer de l'essentiel, c'est-à-dire de la compétence, notamment celle de Christian Lanta. Voilà pourquoi je me suis investi. Il y avait aussi la qualité de Jean-Pierre Guignard.

Première grosse émotion : la finale de 2002.

Fin de saison 2001, on gratte tout ce qu'on peut gratter car il y a l'épée de Damoclès de la DNACG. Tous les trois mois, on passait devant elle. Il y avait une grosse dynamique sportive et, il ne faut jamais l'oublier, le sportif est l'essentiel. Il fallait aussi préparer la saison d'après sans couper la dynamique sportive et en faisant des économies. Et là, il y'a eu un état d'esprit remarquable des joueurs, du staff, des anciens dirigeants. Il y a eu une unité. Au Sporting, dans les moments difficiles, ça se soude. Au milieu de tout ça, au mois de juin de cette année-là, mon père meurt, jeune, 59 ans. Ensuite, c'est la saison 2001-2002. Formidable. Maîtrisée. Mon meilleur souvenir est la victoire en demi-finale à Montpellier, contre Toulouse.

Et la descente en D2 le plus mauvais ?

Oui.

Vous en sentez-vous responsable ?

Comme tout le monde. Cette année-là, on finit 13e club français. Dans sa longue vie, le SUA a souvent été au-delà de 13e et n'était pas descendu pour autant. C'est la sanction qui est différente. J'ai bien aimé ceux qui n'ont pas quitté le navire à ce moment-là ou, encore mieux, qui sont revenus comme Christian Lanta et Christophe Deylaud. De même Henry Broncan décide de rester, c'est fort. La vie sportive, comme la vie en général, est faite de hauts et de bas. Il ne faut jamais lâcher.


Toujours une poche de croissants, du café chaud et des bons mots mais Laurent Lubrano à la place de Jean-Jacques Crenca pour notre deuxième petit-déjeuner avec une personnalité sportive du département. Après 20 ans de SUA, « Lulu » a quitté, officiellement depuis le 30 novembre, ses fonctions de directeur général du club, un poste épineux qu'il a occupé huit ans. Il est aujourd'hui un Agenais à la Ligue où sa mission devrait précisément être connue après l'assemblée générale de mi-janvier. Mais, au-delà du rugby et de sa passion brûlante pour le SUA, l'homme a des projets. Réputé rigide, voire austère - il reconnaît pouvoir l'être - Laurent Lubrano peut aussi être drôle, notamment au sujet de Rupeni. Merci pour le fou rire.


--------------------------------------------------------------------------------

Son Avenir.
« Trois mois pour rebondir »
Concrètement, jusqu'à quand êtes-vous au SUA ?

Jusqu'à la fin de mes jours (rire).

J'arrête en ce moment. C'est officiellement fini depuis le 30 novembre mais il y avait quelques dossiers à terminer (la signature avec Orange ou la boutique avec Asics). Alain (Tingaud) reprend les dossiers et l'équipe.

Partez-vous ou vous a-t-on aidé à partir ?

C'est une décision que j'ai prise moi. En concertation avec le président mais c'est toujours pareil, ce sont des choses qui se mûrissent, qu'il faut vivre de l'intérieur. C'est bien pour le club, c'est bien pour moi.

Quittez-vous le poste de directeur général avec un projet en tête ?

Avec plusieurs idées.

Sur l'Agenais ?

Priorité sur l'Agenais. J'ai eu, c'est vrai, des propositions dans d'autres clubs, en Top 14. Mais j'ai porté les couleurs du SUA en tant que joueur et dirigeant. Mes enfants sont nés à Agen, ma femme est Agenaise, mes amis sont là. Je vais prendre le temps de m'occuper de moi. Il y a cinq domaines dans lequel je prépare des choses. Je me donne trois mois pour rebondir.

Pensez-vous qu'Alain Tingaud restera au club ?

J'espère qu'il restera, j'espère qu'il ne sera pas tout seul, qu'il aura du monde autour de lui pour l'aider, pour le guider aussi, pour faire. Il a montré des vertus liées à ce sport, des vertus de courage, de combativité.


--------------------------------------------------------------------------------

L'anecdote De «lulu».
« Tu me jures que tu vas me prendre Rupeni ! »
Le recrutement de Rupeni Caucaunibuca : « Avec Christian (Lanta), on cherche un seconde ligne, puissant, dur : Vula Maimuri. Il est à Auckland ; c'est le meilleur joueur de Nouvelle-Zélande de la saison 2001-2002. On le signe à distance. Et quelqu'un arrive à mon bureau. En provenance de Nouvelle-Zélande. 30 heures de voyage en avion, juste pour voir où allait jouer Vula! Et il ne fait pas ça pour l'argent.

Ce n'est pas un agent mais un chef d'entreprise. Exploitant de forêt en Nouvelle-Zélande et aux Fidji, président d'un petit club amateur au nord de la Nouvelle-Zélande, passionné de rugby, il découvre des talents exceptionnels dans les villages les plus reculés des Fidji, les fait venir dans son club, familial, au bord de la mer de Tasmanie avec les baleines et les chevaux sauvages. Vula Maimuri a suivi ce parcours-là avant de rejoindre les Auckland Blues pour deux saisons exceptionnelles. Donc le type est à Agen. Je lui fais voir le stade, la ville , il lâche : « Vula sera bien ici ». On tape dans la main et il glisse : « On est d'accord mais, l'an prochain, tu prends Rupeni Caucaunibuca ». À l'époque, personne ne le connaissait. Je lui dis : « bon, ouais, et il joue à quel poste ? ». Il répond : « A l'aile et ce sera le meilleur du monde ». Et insiste : « Il faut que tu le prennes car Rupeni ira avec Vula ; tu me jures que tu le prends ! ». Je te jure.

Et là, Caucaunibuca intègre les Blues. La nuit, je regardais les premières images de ses matchs et j'appelais Christian qui m'avait demandé si je n'étais pas fou d'avoir signé avec un inconnu : « Regardes Christian, il est énorme ! » Pour son premier match contre les Brumbies, il plante trois essais. Sur une touche, il ramasse un ballon, Gregan arrive en travers ; il le regarde et accélère… J'étais comme un fou. Après il y a eu la Coupe du Monde et tout s'est compliqué. La terre entière était dessus. Newcastle dépêche Rob Andrew pour le faire signer. Moi, j'avais juste la tape dans la main. Je disais à Vula : appelle-le et Vula m'assurait de la venue de Rup's. Rupeni se pète l'épaule avec les Auckland Blues : plus de nouvelles de lui… Je vais en Nouvelle-Zélande. Des avocats partout autour de lui, plusieurs marques de lunettes lui avait signé des exclusivités… La folie. Sur place, je suis obligé de me battre. Je joins mon ami exploitant forestier qui dit « ma parole, c'est ma parole ». Et la parole a fait la différence.


--------------------------------------------------------------------------------

Petites Phrases
Détracteurs. « Que répondre à mes détracteurs ? Si vraiment, ils peuvent apporter quelque chose, qu'ils l'apportent. Autrement qu'ils restent chez eux. Qu'ils fassent quelque chose pour le club : bénévole, éducateur, sponsor, actionnaire. Le Sporting, c'est ça : chacun doit essayer d'amener ce qu'il peut. C'est là que se fera la différence. Il faut résister, être au SUA, c'est un acte de résistance ».

Réalisme. « Si on ne considère que l'aspect purement économique, sachant que l'économique n'est pas le seul ingrédient de la réussite ou de l'échec, Agen ne peut plus rivaliser avec Toulouse, Clermont ou Paris. Arriver à générer des recettes autour de 25 ou 30 millions d'euros, ce n'est pas possible. Une bonne année, tu feras 9 ou 10 millions d'euros. Si les choses ne changent pas (le championnat, la télé, le financement des clubs), à toute chose égale, il y a une distance liée au contexte géo-économique d'Agen. Ce qui ne veut pas dire qu'il n'y aura pas une aventure humaine, un bon cycle ».

Démission. « Après la descente en D2, j'ai donné ma démission (elle avait été refusée) car je considérais avoir une responsabilité. Il faut assumer et je suis très amoureux de club. L'échec était collectif. Je sais que des tas de gens m'en veulent mais les gens sont réducteurs, ils ne se rendent pas compte de tout. Le Sporting n'est pas mon objet, ce n'est pas à moi, ce n'est pas un piédestal pour moi, c'est plutôt un sacrifice ».

Culture. « Dans les villes où il y a une culture rugby, il y a toujours des gens pour prendre la charrette et tirer. C'est pour ça que je ne suis pas pour l'implantation chirurgicale de clubs à Lille, Lyon, Strasbourg ou Nantes. Il y une grosse difficulté à tenir le haut niveau mais pour s'accrocher il faut avoir une passion terrible.»



Bertrand Chomeil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Malcom X
Champion d'europe
Champion d'europe
Malcom X

Masculin
Nombre de messages : 3889
Date d'inscription : 21/11/2005

Interview Laurent Lubrano (Petit Bleu) Empty
MessageSujet: Re: Interview Laurent Lubrano (Petit Bleu)   Interview Laurent Lubrano (Petit Bleu) Default12Sam 20 Déc à 12:53

J'ai envie de redire ici combien je considère que Lubrano, avec ses qualités et ses défauts est un mec bien.

Et quand il dit "... être au SUA, c'est un acte de résistance", il dit l'essentiel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PYRRHUS
Joue en top 14
Joue en top 14
PYRRHUS

Masculin
Nombre de messages : 1020
Age : 58
Date d'inscription : 27/05/2006

Interview Laurent Lubrano (Petit Bleu) Empty
MessageSujet: Re: Interview Laurent Lubrano (Petit Bleu)   Interview Laurent Lubrano (Petit Bleu) Default12Sam 20 Déc à 13:19

Malcom X a écrit:
J'ai envie de redire ici combien je considère que Lubrano, avec ses qualités et ses défauts est un mec bien.

Et quand il dit "... être au SUA, c'est un acte de résistance", il dit l'essentiel.
Pour ma part, je me fie à ton jugement!! tu me dis que ce mec est quelqu'un de bien?? je crois qu'un jour il faut prendre position!! il reste de la place dans la charrette?? je monte!! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tugudu
Champion du monde
Champion du monde
tugudu

Masculin
Nombre de messages : 8963
Age : 14
Date d'inscription : 24/06/2005

Interview Laurent Lubrano (Petit Bleu) Empty
MessageSujet: Re: Interview Laurent Lubrano (Petit Bleu)   Interview Laurent Lubrano (Petit Bleu) Default12Sam 20 Déc à 17:52

Fameuse, l'anecdote sur la venue de rups

Merci pour l'article
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ripsua
Champion du monde
Champion du monde
ripsua

Masculin
Nombre de messages : 12742
Age : 44
localisation : 47220
Date d'inscription : 30/01/2007

Interview Laurent Lubrano (Petit Bleu) Empty
MessageSujet: Re: Interview Laurent Lubrano (Petit Bleu)   Interview Laurent Lubrano (Petit Bleu) Default12Sam 20 Déc à 18:03

Merci au revoir Interview Laurent Lubrano (Petit Bleu) Icon31 Interview Laurent Lubrano (Petit Bleu) Bluboomt Interview Laurent Lubrano (Petit Bleu) 859955
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tugudu
Champion du monde
Champion du monde
tugudu

Masculin
Nombre de messages : 8963
Age : 14
Date d'inscription : 24/06/2005

Interview Laurent Lubrano (Petit Bleu) Empty
MessageSujet: Re: Interview Laurent Lubrano (Petit Bleu)   Interview Laurent Lubrano (Petit Bleu) Default12Sam 20 Déc à 18:54

ripsua a écrit:
Merci au revoir Interview Laurent Lubrano (Petit Bleu) Icon31 Interview Laurent Lubrano (Petit Bleu) Bluboomt Interview Laurent Lubrano (Petit Bleu) 859955

Tu t'en va ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vulcain
Champion du monde
Champion du monde
vulcain

Masculin
Nombre de messages : 10000
Age : 53
localisation : Bédarieux
Date d'inscription : 19/06/2005

Interview Laurent Lubrano (Petit Bleu) Empty
MessageSujet: Re: Interview Laurent Lubrano (Petit Bleu)   Interview Laurent Lubrano (Petit Bleu) Default12Sam 20 Déc à 19:01

ripsua a écrit:
Merci au revoir Interview Laurent Lubrano (Petit Bleu) Icon31 Interview Laurent Lubrano (Petit Bleu) Bluboomt Interview Laurent Lubrano (Petit Bleu) 859955

Valéry sort de ce corps.... Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ripsua
Champion du monde
Champion du monde
ripsua

Masculin
Nombre de messages : 12742
Age : 44
localisation : 47220
Date d'inscription : 30/01/2007

Interview Laurent Lubrano (Petit Bleu) Empty
MessageSujet: Re: Interview Laurent Lubrano (Petit Bleu)   Interview Laurent Lubrano (Petit Bleu) Default12Sam 20 Déc à 19:17

tugudu a écrit:
ripsua a écrit:
Merci au revoir Interview Laurent Lubrano (Petit Bleu) Icon31 Interview Laurent Lubrano (Petit Bleu) Bluboomt Interview Laurent Lubrano (Petit Bleu) 859955

Tu t'en va ?

je ne te ferais pas se plaisir Wink

Interview Laurent Lubrano (Petit Bleu) Drapsua4 Interview Laurent Lubrano (Petit Bleu) Echag Interview Laurent Lubrano (Petit Bleu) Drapsua4
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gir3347
Champion du monde
Champion du monde
gir3347

Masculin
Nombre de messages : 19112
Age : 71
localisation : Girondin mais Bon-Encontrais de coeur
Date d'inscription : 07/10/2006

Interview Laurent Lubrano (Petit Bleu) Empty
MessageSujet: Re: Interview Laurent Lubrano (Petit Bleu)   Interview Laurent Lubrano (Petit Bleu) Default12Sam 20 Déc à 21:29

PYRRHUS a écrit:
Malcom X a écrit:
J'ai envie de redire ici combien je considère que Lubrano, avec ses qualités et ses défauts est un mec bien.

Et quand il dit "... être au SUA, c'est un acte de résistance", il dit l'essentiel.
Pour ma part, je me fie à ton jugement!! tu me dis que ce mec est quelqu'un de bien?? je crois qu'un jour il faut prendre position!! il reste de la place dans la charrette?? je monte!! Very Happy

Je suis aussi de l'avis de vous deux.
Par contre PYRRHUS, déconne pas ne monte pas dans la charrette.....car on a besoin de toi pour nous servir "un coup" ou certainement plusieurs demain après midi, alors à demain !!!! Laughing Laughing Interview Laurent Lubrano (Petit Bleu) Hahohi Interview Laurent Lubrano (Petit Bleu) Hahohi Interview Laurent Lubrano (Petit Bleu) Hahohi Interview Laurent Lubrano (Petit Bleu) Hahohi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dixit
Champion de france
Champion de france
Dixit

Masculin
Nombre de messages : 2511
localisation : Agen
Date d'inscription : 03/06/2005

Interview Laurent Lubrano (Petit Bleu) Empty
MessageSujet: Re: Interview Laurent Lubrano (Petit Bleu)   Interview Laurent Lubrano (Petit Bleu) Default12Mar 23 Déc à 18:46

Merci gir3347, j'attendais "une dernière interview" de lui "avant qu'il nous quitte".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Interview Laurent Lubrano (Petit Bleu) Empty
MessageSujet: Re: Interview Laurent Lubrano (Petit Bleu)   Interview Laurent Lubrano (Petit Bleu) Default12

Revenir en haut Aller en bas
 
Interview Laurent Lubrano (Petit Bleu)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Interview Laurent Lubrano (Petit Bleu)
» Interview Adrien Pampouille (Petit Bleu)
» Interview Laurent Lubrano (Site officiel)
» Interview Sofiane Guitoune (Petit Bleu)
» Article "Il est parti" (Petit Bleu)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum LE SUA VAINCRA :: **Forum de rugby du Sua** :: -Messages aux joueurs/interviews/articles-
Sauter vers: