Forum LE SUA VAINCRA
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Forum LE SUA VAINCRA

Espace Rugby
 
Le sua-vaincraAccueilDernières imagesPortailRechercherS'enregistrerConnexionLe sua-vaincra
Le deal à ne pas rater :
Boîte Avant-Première Star Wars Unlimited – Ombres de la Galaxie : ...
Voir le deal

 

 Tournoi des VI Nations

Aller en bas 
+13
mateo
Rivière
cyril.
vulcain
ripsua
sylve32
SUALG87
agenais du 84
Pat de Mérignac
dédé
suaviste(47)
Pierre de Paris
gir3347
17 participants
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 10, 11, 12  Suivant
AuteurMessage
gir3347
Champion du monde
Champion du monde
gir3347


Masculin
Nombre de messages : 19112
Age : 76
localisation : Girondin mais Bon-Encontrais de coeur
Date d'inscription : 07/10/2006

Tournoi des VI Nations - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Tournoi des VI Nations   Tournoi des VI Nations - Page 3 Default12Mar 3 Fév 2009 - 19:55

Le Munster en force

Le Munster, champion d’Europe en titre, est encore la base de l’équipe d’Irlande emmenée par le capitaine O’Driscoll qui sera associé exceptionnellement à Wallace. Excepté cette paire de centre inédite, Kidney n'a pas fait dans l'originalité, mais dans le très solide.

La principale inconnue que devait résoudre Declan Kidney se situait au centre de son attaque. Son capitaine Brian O'Driscoll pouvait, devait-il, être associé comme lors du dernier Tournoi à Luke Fitzgerald? La réponse est venue en début d'après-midi : non. BOD sera associé à son partenaire avec la province du Leinster, Paddy Wallace. En optant pour cette solution, le staff irlandais peut laisser sur le banc Gordon D'Arcy, en manque de temps de jeu depuis son retour de blessure. Pour le coup, Luke Fitzgerald glisse à l'aile.

Sinon, difficile de trouver une surprise dans le XV irlandais! Avec un pack quasi exclusivement composé de joueurs du Munster - deux exceptions à souligner avec la présence de Heaslip du Leinster et Ferris de l'Ulster -, Declan Kidney fait dans le classique certes, mais dans le redoutablement efficace et expérimenté. L'an passé, il ne faut pas oublier que le pack irlandais avait infligé un essai de pénalité sur mêlée à son homologue tricolore!

Wallace et O'Gara pour occuper le terrain

La plus grande originalité de cette équipe irlandaise en quête d'une victoire dans le grand chelem vient des lignes arrières donc puisque Wallace est associé à O'Driscoll. Cette paire essayée lors de la Tournée de l'été 2008 évoluera dans cette configuration pour la première fois à domicile. Autant dire que les Irlandais avec ce deuxième ouvreur placé au centre disposeront d'une force de frappe incroyable dans le jeu au pied. L'occupation du terrain sera très probablement l'une des priorités des hommes de Kidney pour ne pas s'exposer aux relances du trio créateur et perforant du XV de France - Médard, Poitrenaud, Malzieu.

A noter que Keith Earls n'entre pas dans les plans de Kidney, en raison d'une blessure à un genou. Ses débuts internationaux dans le Tournoi des 6 Nations ne sont que reportés. Si l'arrière du Munster avait pu être aligné, cela aurait porté à onze le nombre de Munstermen de cette équipe (dont huit titulaires).
Revenir en haut Aller en bas
Pierre de Paris
Champion du monde
Champion du monde
Pierre de Paris


Masculin
Nombre de messages : 9686
Age : 72
localisation : Banlieue Sud 800m de Paris!
Date d'inscription : 20/12/2006

Tournoi des VI Nations - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Tournoi des VI Nations   Tournoi des VI Nations - Page 3 Default12Mar 3 Fév 2009 - 20:03

Cette équipe d'Irlande va être coriace et difficile à battre.
Revenir en haut Aller en bas
gir3347
Champion du monde
Champion du monde
gir3347


Masculin
Nombre de messages : 19112
Age : 76
localisation : Girondin mais Bon-Encontrais de coeur
Date d'inscription : 07/10/2006

Tournoi des VI Nations - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Tournoi des VI Nations   Tournoi des VI Nations - Page 3 Default12Mer 4 Fév 2009 - 11:48

BLEUS : RETIÈRE ET LE PACK IRLANDAIS


Rédaction Rugby365.fr - mercredi 04 février 2009 - 09h59


Didier Retière, l'entraîneur des avants du XV de France, n'a pas oublié que son équipe a encaisse un essai de panélaisation contre l'Irlande l'année passée.

« Ce n’était pas un cataclysme, mais on a été vexé. On a été marqué au fer rouge. On a réussi en partie à progresser sur ce secteur. Mais on a vu avec l’Australie cet automne, qu’il n’y avait pas de vérité. Les Australiens avaient imposé leurs avants contre les Anglais, et quelques jours après, c’était à notre tour de faire la leçon. Chaque mêlée a son histoire. Mais le pack irlandais inspire le respect, c’est évident, rien qu’à énumérer les noms, ça me donne des frissons. Ils ont ce côté club (Munster) qui fait leur force, ils se connaissent, ils sont en place. »
Revenir en haut Aller en bas
gir3347
Champion du monde
Champion du monde
gir3347


Masculin
Nombre de messages : 19112
Age : 76
localisation : Girondin mais Bon-Encontrais de coeur
Date d'inscription : 07/10/2006

Tournoi des VI Nations - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Tournoi des VI Nations   Tournoi des VI Nations - Page 3 Default12Mer 4 Fév 2009 - 16:32

Mauro Bergamasco à la mêlée?


Les Italiens savent ménager le suspense... Mardi, ils ont communiqué un groupe de 24 joueurs, soit 24 heures avant de donner la composition définitive du XV qui affrontera l'Angleterre ce samedi.

Six joueurs dont Canavosio ont été sortis du groupe, ce qui donne beaucoup de crédit à la possibilité de voir le troisième ligne du Stade français, Mauro Bergamasco titularisé à la mêlée... Fin du suspense à midi aujourd'hui.

Le groupe : Mauro Bergamasco, Marco Bortolami, Martin Castrogiovanni, Santiago Dellape, Carlo Festuccia, Jean-Francois Montauriol, Carlos Nieto, Fabio Ongaro, Sergio Parisse, Salvatore Perugini, Tommaso Reato, Ignacio Rouyet, Josh Sole, Alessandro Zanni, Andrea Bacchetti, Mirco Bergamasco, Gonzalo Canale, Gonzalo Garcia, Andrea Marcato, Andrea Masi, Luke McLean, Matteo Pratichetti, Kaine Robertson, Giulio Toniolatti.

Eurosport - 04/02/09
Revenir en haut Aller en bas
gir3347
Champion du monde
Champion du monde
gir3347


Masculin
Nombre de messages : 19112
Age : 76
localisation : Girondin mais Bon-Encontrais de coeur
Date d'inscription : 07/10/2006

Tournoi des VI Nations - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Tournoi des VI Nations   Tournoi des VI Nations - Page 3 Default12Mer 4 Fév 2009 - 16:42

L'avenir est à lui

Samedi à Croke Park, face à l'Irlande, Lionel Beauxis fêtera sa treizième sélection. Un chiffre prémonitoire pour celui que Marc Lièvremont voit comme le futur grand ouvreur du quinze de France. Toutes les cartes sont dans ses mains. A lui de les abattre correctement.

Lionel Beauxis n'a pas changé. Sourire géné, voix posée, mots comptés, l'ouvreur parisien s'étonne encore de l'agitation médiatique qui l'entoure. C'était le cas en janvier 2007 lors de sa première convocation chez les Bleus pour le match d'ouverture du Tournoi des 6 Nations face à l'Italie, c'était toujours le cas en octobre 2007 lors de sa titularisation surprise pour affronter les Blacks à Cardiff dans un quart de finale de Coupe du monde devenu légendaire. C'est encore le cas en février 2009. A 23 ans, le Bigourdan revient en équipe de France après une saison 2008 gâchée par une pubalgie, souvenir d'un mondial épuisant.

Un retour qui ne passe pas inaperçu car Marc Lièvremont et son staff ont envoyé un signe fort en ne sélectionnant aucun autre demi d'ouverture. Le stratége des Bleus, c'est lui. Lui, avec ses douze sélections et un poste d'arrière contreversé au Stade français depuis le début de la saison. Lui, l'ouvreur reconnu et admiré pour son jeu au pied "d'un niveau international, qui permet de faire avancer l'équipe", expliquait Bernard Laporte au moment de l'inviter dans la grande aventure de la Coupe du monde. Un atout pour le futur secrétaire d'Etat, adepte du rugby statistique, programmé, d'occupation.

Beauxis n'est pas qu'un pied

"Ce serait mal le connaître que de penser qu'il n'est qu'un pied," a simplement averti Marc Lièvremont, disciple d'un rugby désordonné, enjoué, très "français". Lionel, de son côté, aurait pu dire bien des choses encore, rappelant quelques souvenirs de leur campagne 2006 avec, à la clef, le titre de champion du monde des moins de 21 ans. Mais pas de tirade à faire pâlir Rostand. "Il s'inscrit parfaitement dans notre projet de jeu", affirme l'actuel sélectionneur pour clore le chapitre des supputations et des interrogations en attendant les actes. Sûr que ce Beauxis-là peut devenir le dix incontestable de son quinze de France.

Pourtant l'intéressé préfére rappeler sa jeunesse, son jeu encore perfectible et son bonheur d'être seulement là. Murmure qu'il essaiera de ne pas décevoir les entraîneurs et ne voit que le match face à l'Irlande où "il faudra jouer simple, éviter de s'emballer et faire n'importe quoi". Ce n'est pourtant pas un manque d'ambition de la part d'un joueur qui s'est imposé aussi vite à la Section paloise qu'au Stade français. C'est simplement son caractère. A s'étonner de tout et à s'amuser d'un rien, en gardant le recul nécessaire pour éviter de douter pendant sa blessure, pour ne pas dramatiser les effets parfois étonnants de la concurrence, pour ne pas paniquer avant d'affronter les Blacks, pour ne pas se croire installé avant d'avoir confirmé.

Tournoi des VI Nations - Page 3 Lionel10
Lionel Beauxis
Rugbyrama - 04/02/2009 14:45
Revenir en haut Aller en bas
gir3347
Champion du monde
Champion du monde
gir3347


Masculin
Nombre de messages : 19112
Age : 76
localisation : Girondin mais Bon-Encontrais de coeur
Date d'inscription : 07/10/2006

Tournoi des VI Nations - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Tournoi des VI Nations   Tournoi des VI Nations - Page 3 Default12Mer 4 Fév 2009 - 16:47

Rédaction Rugby365.fr- mercredi 04 février 2009 - 14h54

L'encadrement du pays de Galles a communiqué le XV de départ pour affronter l'Ecosse dimanche. Le demi de mêlée Mike Phillips et le centre Gavin Henson, blessés lors des test-matchs de novembre, feront leur retour.
Le XV gallois : Byrne - Halfpenny, Roberts, Henson, S. Williams - (o) S. Jones, (m) Phillips - M. Williams, Powell, R. Jones (cap) - AW Jones, Gough - Ad. Jones, M. Rees, Jenkins

Remplaçants : Bennett, Yapp, Charteris, D. Jones, Peel, Hook, Shanklin
Revenir en haut Aller en bas
gir3347
Champion du monde
Champion du monde
gir3347


Masculin
Nombre de messages : 19112
Age : 76
localisation : Girondin mais Bon-Encontrais de coeur
Date d'inscription : 07/10/2006

Tournoi des VI Nations - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Tournoi des VI Nations   Tournoi des VI Nations - Page 3 Default12Mer 4 Fév 2009 - 16:48

04/02/2009 - 13:23 - Sports.fr

Ecosse: Avec Godman, sans Paterson

Frank Hadden a dévoilé mercredi la composition de son quinze de départ pour la réception dimanche à Murrayfield du Pays de Galles lors de l'ouverture du Tournoi des VI Nations. Longtemps incertain en raison d'une blessure aux côtes, Euan Murray n'en fera finalement pas partie. Tout comme le buteur polyvalent Chris Paterson, relégué sur le banc au profit de Phil Godman. Le XV d'Ecosse: Southwell - Webster, Cairns, Morrison, Lamont - (o) Godman, (m) Blair (cap) - Taylor, Barclay, Hogg - Hamilton, White - Cross, Ford, Jacobsen. Remplaçants: Hall, Dickinson, Brown, Gray, Cusiter, Paterson, Evans
Revenir en haut Aller en bas
gir3347
Champion du monde
Champion du monde
gir3347


Masculin
Nombre de messages : 19112
Age : 76
localisation : Girondin mais Bon-Encontrais de coeur
Date d'inscription : 07/10/2006

Tournoi des VI Nations - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Tournoi des VI Nations   Tournoi des VI Nations - Page 3 Default12Mer 4 Fév 2009 - 16:58

ITALIE : MALLETT S'EXPLIQUE


Rédaction Rugby365.fr - mercredi 04 février 2009 - 16h02

L'habituel troisième ligne du Stade Français Mauro Bergamasco a été titularisé pour la première fois au poste de demi de mêlée de l'équipe d'Italie pour affronter l'Angleterre samedi. Nick Mallett, l'entraîneur sud-africain de l'Italie, s'explique.
« Je n'avais pas beaucoup d'options, a reconnu Mallett. A l'entraînement, nous avons vu que Mauro avait le même niveau en passe, plus d'expérience que les autres joueurs, et que sur le plan psychologique, il n'était pas du genre à avoir peur de ce défi. Alors pourquoi le mettre à l'épreuve plus vite que prévu... Ce n'est pas idéal mais c'est ma responsabilité. Nous devons trouver un numéro 9 avant 2011. »
Revenir en haut Aller en bas
gir3347
Champion du monde
Champion du monde
gir3347


Masculin
Nombre de messages : 19112
Age : 76
localisation : Girondin mais Bon-Encontrais de coeur
Date d'inscription : 07/10/2006

Tournoi des VI Nations - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Tournoi des VI Nations   Tournoi des VI Nations - Page 3 Default12Mer 4 Fév 2009 - 17:00

N. Owens pour les Bleus

C'est le Gallois Nigel Owens qui arbitrera la rencontre Irlande-France de samedi à Croke Park. Owens avait déjà arbitré le XV de France lors de la tournée de novembre face aux Pific Islanders (victoire des Bleus, 42-17).

Angleterre-Italie sera arbitré par le Sud-Africain Mark Laurens. L'Irlandais Alain Rolland officiera lors de la rencontre Ecosse-Galles de ce dimanche.

Eurosport - 04/02/09
Revenir en haut Aller en bas
gir3347
Champion du monde
Champion du monde
gir3347


Masculin
Nombre de messages : 19112
Age : 76
localisation : Girondin mais Bon-Encontrais de coeur
Date d'inscription : 07/10/2006

Tournoi des VI Nations - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Tournoi des VI Nations   Tournoi des VI Nations - Page 3 Default12Mer 4 Fév 2009 - 17:18

04/02/2009 15:53 - L'Equipe -

Rugby - FRA - Tillous-Borde, la force tranquille


Sébastien Tillous-Borde aura donc eu besoin de trois matches contre l'Australie pour convaincre les sélectionneurs d'en faire le demi de mêlée du XV de France, à la place d'un certain Jean-Baptiste Elissalde. Le Castrais s'apprête à découvrir le Tournoi avec un nouveau statut, et il sait qu'il est très attendu dès samedi à Croke Park. Mais le bonhomme n'est pas du genre à se prendre la tête, et il compte bien confirmer son excellent début de saison.

Si le poste d'ouvreur des Bleus se cherche un titulaire indiscutable depuis plusieurs années, celui de demi de mêlée a longtemps semblé assez clairement hiérarchisé. Dimitri Yachvili et Jean-Baptiste Elissalde se sont longtemps partagés les matches, avant que le Toulousain ne devienne le numéro un en 2007. Il était ostensiblement le premier choix, et il est même encore régulièrement loué par le staff tricolore pour ses qualités et son état d'esprit.
Pourtant il ne sera même pas du voyage à Dublin, et c'est Tillous-Borde qui portera le numéro 9 à Croke Park. Sans finalement que ce soit vraiment discutable, ni franchement discuté. Le Castrais réalise une excellente saison, en dépit des mauvais résultats de son club, et il a plutôt convaincu lors de ses quatre premières sélections l'an passé. Une progression fulgurante qu'il vit tranquillement : «C'est vrai que ça passe bien pour moi depuis quelques mois. Je me sens bien, et je réalise de bonnes prestations.
Il faut que ça continue comme ça.» Le garçon n'est pas très bavard, et préfère visiblement se trouver derrière un pack que devant un parterre de journalistes. Ses bons matches lors de la tournée d'automne ? «Si les sélectionneurs m'ont repris, c'est que j'ai dû marquer quelques points.» Il développe quand même un peu ses spéficités: «J'ai un jeu un peu différent des autres demis de mêlée, j'aime le contact, l'affrontement, le défi. Je pense que ça intéresse le staff.» Avec son gabarit de costaud (1,76m, 92 kg), il fait un peu penser à Byron Kelleher, son modèle, mais aussi la référence du moment au poste.

Aucune pression

Tillous-Borde, le gamin d'Oloron, c'est l'archétype de la force tranquille, toujours serein et imperméable à la pression, le parfait symbole des jeunes générations issues du CNR, programmées pour le haut niveau et bien préparées à ses exigences. Voilà ce qui explique cette décontraction naturelle, qui le rend étranger à la trouille que pourrait provoquer la perspective de l'enfer de Dublin : «C'est un beau challenge, on va le prendre avec sérénité. Je n'ai pas l'habitude de trop me poser des questions. La pression, l'ambiance, ça peut transcender aussi.» Les Irlandais ? «Ils ne sont pas plus forts que les Australiens », contre qui il a brillé cet automne. Puis vient le traditionnel et désormais mythique « on prend match après match», pour confirmer ce qui pourrait être l'un des credo de Tillous-Borde : peu importe le flacon, pourvu qu'il y ait l'ivresse.

Beauxis, comme avant

L'ivresse du Tournoi, il la partagera donc avec son vieux pote Lionel Beauxis, pour former une charnière qui fait beaucoup parler, mais qui se connaît très bien: «On a déjà joué de nombreux matches ensemble. On se connaît depuis les sélections du Béarn, on avait 16 ans. Ensuite on s'est retrouvé en 2006 et on est devenu champion du monde. Ça me fait très plaisir de retrouver Lionel avec le XV de France.»
Et l'ancien Biarrot rassure sur leur complémentarité : «On n'a pas besoin de beaucoup se parler, on sait comment l'autre joue, où il se place, on a des repères. Et on n'a pas eu besoin de beaucoup travailler pour retrouver nos automatismes. On aura à faire les bons choix, mais il n'y aura pas de problème.»
Sûr de sa force, Sébastien Tillous-Borde aborde donc en toute tranquillité une compétition «qui le faisait rêver gamin». Mais il est aussi lucide, sûr de lui-même, comme du XV de France. Pour s'imposer vraiment comme le numéro un à la mêlée, il lui reste à travailler certains secteurs : «La passe, le jeu au pied, l'alternance». Pour les Bleus, ses ambitions sont aussi claires : «A l'automne on ne s'est pas assez lâché, on a pensé contre l'Australie que ça pouvait passer avec un jeu restreint. Là il faudra se lâcher, oser.» Et de conclure, d'un naturel désarmant : «On a une équipe capable d'aller gagner là-bas.» Il assurerait alors un peu plus son statut de titulaire en puissance pour 2011.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Tournoi des VI Nations - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Tournoi des VI Nations   Tournoi des VI Nations - Page 3 Default12Jeu 5 Fév 2009 - 10:42

Irlande - France : 300 supporters tricolores escroqués


300 supporteurs qui avaient acheté un pack de voyage et de réservation de billets pour le match du Tournoi des Six nations du XV de France contre l'Irlande samedi ont été escroqués par une société fictive.

Les deux gérants d'une société prétendument événementielle, présumés responsables de cette escroquerie, ont été arrêtés mardi par la section de recherche (SR) de Dijon et placés en garde à vue, selon la Direction générale de la gendarmerie nationale (DGGN). Ils l'étaient toujours mercredi.

Selon les premiers éléments de l'enquête, les deux suspects avaient créé cette société fictive proposant par internet un pack pour le match comprenant le billet d'avion, l'hôtel sur place en Irlande et les billets pour le match qui doit se tenir à Croke Park.

Parmi les victimes recensées de cette présumée escroquerie, 300 sont des supporteurs officiel de l'équipe de France de rugby, a-t-on précisé de même source.

Le préjudice est estimé à 315.000 euros, a ajouté la source, selon laquelle samedi, des centaines de personnes venant de plusieurs régions de France et ayant acheté ce package -pour un prix qui n'a pas été précisé- risquent de se retrouver "le bec dans l'eau à l'aéroport, sans avion et sans billets".
Revenir en haut Aller en bas
gir3347
Champion du monde
Champion du monde
gir3347


Masculin
Nombre de messages : 19112
Age : 76
localisation : Girondin mais Bon-Encontrais de coeur
Date d'inscription : 07/10/2006

Tournoi des VI Nations - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Tournoi des VI Nations   Tournoi des VI Nations - Page 3 Default12Jeu 5 Fév 2009 - 22:14

Lièvremont : "Prouver notre valeur"

A deux jours du premier match du Tournoi des 6 Nations face à l'Irlande, à Croke Park, Marc Lièvremont est confiant dans son groupe qu'il juge homogène. Mais le sélectionneur du XV de France n'oublie pas pour autant la valeur de l'adversaire.

Après une saison de construction, votre niveau d'exigence va-t-il augmenter pendant ce Tournoi ?

Marc LIEVREMONT : Nous aimerions surtout constater une progression de notre groupe sur le terrain. Il y aura plus d'exigence, plus d'attente, plus d'espoir car nous avons la conviction que notre groupe est fort. J'ai envie que ce groupe prouve sa valeur. On le sent homogène, solide, capable de produire du beau rugby et nous avons le sentiment qu'il peut battre n'importe qui, même si l'Irlande impose le plus grand respect.

Que vous inspire cette équipe irlandaise ?

M. L. : Cette équipe et beaucoup de ses éléments inspirent le respect. Lors de la tournée de novembre, ils ont battu facilement le Canada. Ils ont bien maîtrisé leur rencontre face à l'Argentine. Après, ils ont concédé une large défaite contre la Nouvelle-Zélande mais ils n'ont craqué que dans les vingt dernières minutes. A la pause, le score était de trois partout. Je n'oublie pas une courte défaite contre l'Australie et lors de notre dernière confrontation, il s'en est fallu de peu que l'on perde. Pour remonter encore plus loin, il y a deux ans, le match bascule sur un exploit de Vincent Clerc. L'organisation et les joueurs qui composent cette équipe sont autant d'arguments. Nous n'oublions pas aussi que l'attente du public irlandais est très forte.

Commencer cette saison en Irlande, dans un contexte hostile, n'est-ce pas le meilleur moyen de lancer une nouvelle? aventure

M. L. : Nous abordons ce Tournoi avec plus de stabilité. Le premier match est toujours important. Si l'on arrive à imposer notre rugby, nous serons sur des bons rails... Sans aller jusque là, je pense que ça lancerait parfaitement l'équipe, notamment au niveau de la confiance.

Etes-vous surpris par la composition irlandaise avec un deuxième ouvreur, Paddy Wallace, placé en premier centre ?

M. L. : Au premier abord, on pourrait penser que les Irlandais veulent abuser du jeu au pied en plaçant Wallace au centre mais aussi Kearney à l'arrière. Mais nous avons regardé le dernier match joué par l'Irlande dans cette configuration face à l'Australie. On s'est rendu compte que les Irlandais avaient beaucoup joué, avec plus de variété, en voulant mettre à profit les espaces. Robert Kearney est un redoutable contre-attaquant. Pour nous, cette formation a donc deux atouts offensifs en plus et un deuxième pied intéressant au centre. Malgré tout, on devra peut-être s'attendre à ce que les Irlandais sortent les ballons pour essayer de nous contrer en touche.

La conquête est le point fort de l'Irlande. Pouvez-vous nous en parler ?

M. L. : Les Irlandais ont beaucoup de vice dans la conquête, que ce soit en touche ou en mêlée. Je ne dis pas du tout cela de manière péjorative. Je parle de vice car ils ont beaucoup d'intelligence dans ces secteurs et chaque touche, chaque mêlée est différente, grâce notamment à des joueurs excellents qui ont l'habitude de jouer ensemble. Nous allons devoir faire beaucoup d'efforts en terme d'organisation et de concentration.

A quels niveaux votre équipe devra-t-elle vraiment faire un effort ?

M. L. : En 2008, notre équipe a beaucoup souffert à l'heure de jeu. Cela a été une constance dans notre saison. Cela a été le cas face à l'Angleterre, l'Irlande, le pays de Galles, l'Australie. C'est donc quelque chose dont il faudra tenir compte au niveau des remplaçants pour faire la différence. Nos joueurs étaient peu habitués à jouer quatre-vingt minutes à ce niveau là. Notre jeu s'étiolait alors dans tous les secteurs. Nous les avons sensibilisés pour qu'ils fassent un effort de concentration.

A deux jours du premier match, avez-vous des craintes ? Est-ce que le fait que Lionel Beauxis ne joue pas toujours ouvreur cette saison est une source d'inquiétude ?

M. L. : Je n'ai aucune crainte, surtout pas sur le fait que Lionel Beauxis ne joue pas toujours demi d'ouverture. Nous sommes dans l'attente et nous avons confiance en lui, en l'homme mais aussi dans le joueur. Nous avons tout simplement confiance dans ce groupe et il nous tarde de voir ce nouveau collectif. Nous avons dit aux joueurs : "Montrez au grand public tout votre potentiel. Gardez votre générosité que l'on a pu voir l'an dernier et ajoutez-y ce que l'on a travaillé depuis un an."

Rugbyrama - 05/02/2009 13:26
Revenir en haut Aller en bas
suaviste(47)
Champion du monde
Champion du monde
suaviste(47)


Masculin
Nombre de messages : 27856
Age : 52
localisation : Agen m'aime
Date d'inscription : 17/07/2005

Tournoi des VI Nations - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Tournoi des VI Nations   Tournoi des VI Nations - Page 3 Default12Jeu 5 Fév 2009 - 22:20

Le XV de départ:
Poitrenaud ; Malzieu, Fritz, Jauzion, Médard ; (o) Beauxis, (m) Tillous-Borde ; Ouedraogo, Harinordoquy, Dusautoir ; Nallet (cap.), Chabal ; Lecouls, Szarzewski, Faure.

Remplaçants :
Kayser, Mas, Millo-Chluski, Picamoles, Parra, Baby, Heymans.
Revenir en haut Aller en bas
gir3347
Champion du monde
Champion du monde
gir3347


Masculin
Nombre de messages : 19112
Age : 76
localisation : Girondin mais Bon-Encontrais de coeur
Date d'inscription : 07/10/2006

Tournoi des VI Nations - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Tournoi des VI Nations   Tournoi des VI Nations - Page 3 Default12Jeu 5 Fév 2009 - 22:39

Présentation: Ecosse

Quatrième en 2008, l'Ecosse ne devrait guère pouvoir faire mieux cette année même si elle a progressé, notamment devant, grâce à Andy Robinson, et que ses joueurs se comportent bien en club. Le Chardon saura d'entrée ce qu'il peut espérer avec la réception des Gallois suivi d'un voyage en France.

FICHE

Sélectionneur : Frank Hadden
Capitaine : Mike Blair
Hymne: Flowers of Scotland
Emblème: Le chardon
Tournoi 2008: 5e (1 victoire, 4 défaites)
Meilleur résultat: 3 Grands Chelems (1925, 1984, 1990)

OU EN EST L'ECOSSE:

Les espoirs nés du quart de finale de Coupe du monde fin 2007 sont vite retombés. En 2008, l'Ecosse n'a évité la cuillère de bois qu'à la faveur d'une victoire sur l'Angleterre avant de perdre en Italie. La dernière tournée de novembre a légèrement remonté le moral des troupes avec une courte défaite devant l'Afrique du Sud (10-14), une victoire sur le Canada (41-0) et un revers devant la Nouvelle-Zélande (6-32). Les fulgurances de Glasgow et d'Edimbourg sur la scène européenne peuvent aussi être le signe que le rugby écossais progresse.

L'OBJECTIF: Deux victoires?

L'Ecosse est capable de bonnes surprises comme battre la France (2006), le pays de Galles (2007) ou l'Angleterre (2008). Elle sait aussi décevoir en s'inclinant devant l'Italie (2007 et 2008). Il faut s'attendre à tout avec le XV du Chardon mais sur ses trois matchs à Murrayfield (Galles, Italie et Irlande), il en a deux à sa portée. Ce serait déjà mieux que l'an dernier où il n'avait battu que l'Angleterre. Encore faudra-t-il que le moral ne soit pas dans les chaussettes après les deux premières rencontres face aux champions et aux Bleus. En cas de déprime, la cuillère de bois n'est jamais très loin.

LA STAR: MIKE BLAIR


Le demi de mêlée a hérité du capitanat lors du dernier tournoi à la faveur de l'absence de Jason White. Depuis, il lui a fait honneur avec des prestations de belle facture. A 27 ans, ses performances en sélection comme avec Edimbourg lui donnent désormais une très grosse longueur d'avance sur son éternel rival, Chris Cusiter. Lors de ce Tournoi, il aura à coeur d'impressionner pour s'assurer la place de n°9 des Lions britanniques lors de leur tournée en Afrique du Sud l'été prochain.

LE JOUEUR A SUIVRE : Ruaridh Jackson

Ruaridh Jackson est né le 12 février 1988, deux ans seulement avant le dernier Grand Chelem écossais. Il n'a pas 20 ans et n'a joué que trois matchs chez les pros. Pourtant, Frank Hadden l'a intégré dans un groupe élargi pour ce Tournoi. L'ouvreur de Glasgow possède un potentiel énorme et s'annonce comme la relève écossaise à un poste qui pose souvent problème. Ses deux sorties en Coupe d'Europe se sont soldées par deux titres d'homme du match, c'est dire. Il n'a pas été convoqué dans les 22 pour la réception du pays de Galles mais on devrait le voir à l'oeuvre dans un autre match.

LE SELECTIONNEUR: Frank Hadden

C'est le sélectionneur le plus "ancien" du Tournoi. Arrivé en avril 2005, Frank Hadden devrait, a priori, conserver son poste et souffler sa quatrième bougie après l'épreuve. Si une cuiller de bois pourrait malgré tout le faire vaciller, l'ancien coach d'Edimboug reste confiant. "Nous sommes meilleurs dans le combat, avec des joueurs plus puissants, plus agressifs, techniquement meilleurs dans les regroupements, explique-t-il. Notre défense est efficace et nous sommes plus stables en mêlée. Il y a aucun doute sur le fait que nous avons franchi des paliers ces 18 derniers mois. "

Rugbyrama - 05/02/09
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Tournoi des VI Nations - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Tournoi des VI Nations   Tournoi des VI Nations - Page 3 Default12Ven 6 Fév 2009 - 14:09

Irlande: Kearney incertain face aux Bleus


L'arrière irlandais Rob Kearney, titularisé au poste d'arrière du XV du Trèfle, pour affronter samedi, à Croke Park (en direct sur notre site dès 18h) le XV de France, est incertain en raison d'une cheville, qui a tourné durant l'entraînement. S'il marche depuis avec des béquilles et reçoit des soins en physiothérapie, le joueur du Leinster inspire un certain optimisme de la part de son entraîneur, Declan Kidney. En cas de forfait, c'est Geordan Murphy qui enfilerait le n°15, tandis que Girvan Dempsey s'installerait sur le banc.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Tournoi des VI Nations - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Tournoi des VI Nations   Tournoi des VI Nations - Page 3 Default12Ven 6 Fév 2009 - 14:11

Wood critique le staff français


La politique de sélection de la France, "au petit bonheur la chance", "dévalue" le Tournoi des 6 Nations, a jugé vendredi Keith Wood, l'ex-capitaine de l'Irlande qui reçoit les Bleus samedi à Dublin lors de la 1re journée de la compétition.

"La politique de sélection de la France m'ennuie, a reconnu l'ancien talonneur qui s'exprimait lors d'une opération promotionnelle. Une telle politique de sélection presqu'au petit bonheur la chance (...) est décevante."

"Nous voulons voir cette fantastique équipe française des années 1990 et 2000 dont tout le monde sait qu'elle peut si bien jouer. La seule façon de retrouver ça, c'est de les laisser ensemble pendant un certain laps de temps. Varier et changer constamment n'aide pas beaucoup", a poursuivi Wood.

Rugbyrama
Revenir en haut Aller en bas
gir3347
Champion du monde
Champion du monde
gir3347


Masculin
Nombre de messages : 19112
Age : 76
localisation : Girondin mais Bon-Encontrais de coeur
Date d'inscription : 07/10/2006

Tournoi des VI Nations - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Tournoi des VI Nations   Tournoi des VI Nations - Page 3 Default12Ven 6 Fév 2009 - 17:16

Présentation: Angleterre

Jusqu'à samedi, notre site vous propose une présentation de chaque équipe du Tournoi des 6 Nations. Aujourd'hui, nous continuons avec nos meilleurs ennemis: les Anglais.

FICHE

Sélectionneur : Martin Johnson
Capitaine : Ian Borthwick
Hymne : God Save the Queen
Emblème : La rose rouge de Lancaster
Tournoi 2008: 2e (3 victoires, 2 défaites)
Meilleur résultat : 12 Grand Chelem: 1913, 1914, 1921, 1923, 1924, 1928, 1957, 1980, 1991, 1992, 1995, 2003.

OU EN EST L'ANGLETERRE ?

L'Angleterre a perdu de sa superbe et sombré en 2008. Des résultats indignes pour une équipe de l'envergure du XV de la Rose. Après un Tournoi honnête où les sujets de sa Majesté ont terminé à la deuxième place, Brian Ashton a été remercié et remplacé par le mythique capitaine champion du monde en 2003, Martin Johnson. Les résultats se sont avérés catastrophiques avec cinq défaites pour une seule victoire face à la modeste équipe des Pacific Islanders (39-13). Il faut tout de même reconnaître que l'Angleterre s'est frottée à quatre reprises à la Nouvelle-Zélande et une fois au champion du monde sud-africain. Le contrôle antidopage positif du pilier Matt Stevens n'a rien arrangé.

L'OBJECTIF : redorer le blason

S'il sera bien ardu au XV de la Rose de remporter le Tournoi, le but majeur sera avant tout de redonner du crédit à cette équipe en perte totale de vitesse. L'avantage du calendrier avec trois réceptions (Italie, France et Ecosse) devrait faciliter cette situation. Mais, au-delà des résultats, Martin Johnson cherchera à trouver une ossature bien précise et des joueurs capables d'être de véritables leaders comme pouvaient l'être Dallaglio, Wilkinson ou Back en 2003.

LA STAR: James Haskell

Débutant à tout juste dix-huit ans, James Haskell est le plus jeune joueur ayant évolué avec les Wasps. Il connait les joies d'une première sélection lors du Tournoi 2007 face au pays de Galles. Un monstre de précocité au physique hors-norme (1,93m ; 111kg) dont la puissance, le dynamisme et l'abattage font penser à un certain Lawrence Dallaglio. Son palmarès est déjà impressionnant avec deux titres de champion d'Angleterre (2004, 2005) et un d'Europe (2007). Lors du dernier, en finale face à Leicester, sa fabuleuse chevauchée de 80 mètres balle en main reste dans toutes les mémoires.

LE JOUEUR A SURVEILLER: Delon Armitage

Voici de la pure dynamite! Rapide, crocheteur et redoutable finisseur, l'arrière des London Irish est un véritable félin. Sélectionné pour la première fois lors de la tournée en novembre dernier, il fut l'un des rares à surnager lors des débâcles successives de l'Angleterre. Martin Johnson déclara même que "c'était les meilleurs débuts d'un joueur qu'il ait pu voir" . Armitage fut élu à 83% meilleur anglais des matchs de novembre par le club des supporters du XV de la Rose. Un joueur racé qui a évolué sous les couleurs de Nice dans sa jeunesse et qui a été sélectionné en équipe de France -16 ans.

LE SELECTIONNEUR: Martin Johnson

Difficile pour le deuxième ligne champion du monde en 2003 de se faire un place en tant que sélectionneur. Décrié lors de sa nomination en avril 2008, il n'a pas réussi à faire taire ses détracteurs par la suite avec des résultats plutôt catastrophique avec un seul succès pour trois défaites. Ses choix de faire revenir pour ce Tournoi les vétérans Julian White, Mick Tindall ou Mark Cueto laissent perplexes. Prototype de l'avant rugueux, Johnson ne dispose pas encore d'un pack à son image. Pour autant, sa tête ne sera pas mise à prix puisque son contrat court jusqu'à la prochaine Coupe du monde en 2011.

Rugbyrama - 06/02/2009 16:44
Revenir en haut Aller en bas
gir3347
Champion du monde
Champion du monde
gir3347


Masculin
Nombre de messages : 19112
Age : 76
localisation : Girondin mais Bon-Encontrais de coeur
Date d'inscription : 07/10/2006

Tournoi des VI Nations - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Tournoi des VI Nations   Tournoi des VI Nations - Page 3 Default12Sam 7 Fév 2009 - 0:27

L'année de tous les dangers

Un an après une découverte de l'épreuve transformée en laboratoire, le XV de France de Marc Lièvremont retrouve ce week-end le Tournoi des VI Nations avec l'objectif déclaré de réussir la gageure d'allier à un jeu ambitieux la victoire finale. Samedi, à Croke Park, la soif de reconnaissance des Bleus passera à l'épreuve du test irlandais. Le premier temps fort d'une année dantesque.

Cette semaine, à Marcoussis, elle flottait partout, en permanence. Palpable et incontournable, elle aura transpiré derrière chaque discours des Tricolores. Elle, c'est cette incontestable soif de reconnaissance que cette équipe de France ne parvient plus à réprimer à la veille de cette deuxième saison de l'ère Lièvremont. A peine équilibré en 2008 (quatre victoires pour cinq défaites), le bilan des Bleus n'a pas frustré que leurs supporters. Si la plupart d'entre eux prétend n'y prêter aucune espère d'attention, la septième place du XV de France au classement mondial, devant l'Irlande et l'Ecosse, mais derrière le Pays de Galles et l'Angleterre (voir Le classement IRB) démange joueurs, staff et dirigeants, persuadés que ce groupe et cette équipe valent mieux...

Autant dire que l'appétit de ses Tricolores, qui à l'exception de leur succès sur l'Argentine, se sont inclinés lors de chacun de ses grands rendez-vous en 2008 face au Pays de Galles, l'Angleterre et l'Australie, à trois reprises, est énorme et à la mesure d'une saison qui l'est tout autant puisqu'elle proposera aux joueurs de Lièvremont, après ce Tournoi aux trois déplacements (Irlande, Angleterre et Italie) une tournée d'été en Nouvelle-Zélande et en Australie, avant de conclure lors des tests de novembre face aux All Blacks et aux champions du monde sud-africains. Du lourd, du très lourd et de quoi voir enfin de quel bois est fait ce groupe France enfin resserré et dont le potentiel, les trois têtes du triumvirat tricolore en sont persuadés, doit permettre cette année de franchir les paliers qui mènent vers le très haut niveau. "Il y a chez nous plus d'exigence, plus d'attente, plus d'espoir, apprécie Lièvremont et on a aussi plus la conviction que ce groupe est fort."

Les Anglo-Saxons n'ont pas pardonné 2008 à Lièvremont

N'en déplaise aux Anglo-Saxons, qui un an après, à l'image du très opportuniste ancien talonneur et capitaine irlandais Keith Wood (voir Wood: "La France dévalue le Tournoi"), se plaisent à reprocher au sélectionneur français d'avoir selon eux galvaudé le Tournoi en multipliant les essais dans le jeu et avec les hommes, cette équipe de France s'annonce en ordre de marche, encore très perfectible, mais selon ses mentors autrement plus armés de certitudes. Et comme si cette première de l'année dans l'enfer de Croke Park, entame parfaitement dans la lignée de l'année à venir pour les Bleus, ne se suffisait pas à elle-même, les entraîneurs français l'ont affirmé haut et fort: "C'est la première fois qu'on dispose des joueurs qu'on avait choisis." A l'image d'une charnière qui, composée de Lionel Beauxis et Sébastien Tillous-Borde, 23 ans tous les deux et 16 sélections au compteur, doit préfigurer la paire de demis pour 2011, capable chargée de mettre en musique la partition d'inspiration toulousaine d'une ligne d'arrières composée aux 4/5 de champions de France, le Clermontois Julien Malzieu jouant l'intégration.

Face à eux, Ronan O'Gara, 87 capes et ses 31 printemps ferait presque figure de grand-père, s'il n'incarnait pas mieux que quiconque cette équipe d'Irlande immuable (vieillissante ?), campée sur le monstre à seize pattes du Munster (moins quatre, six avants des champions d'Europe étant titulaires), dont la conquête, notamment en mêlée fermée, avait mis sur le toit un pack tricolore encore balbutiant il y a un an et bien failli interrompre la série de sept victoires consécutives de la France face à l'Irlande, dont le dernier succès face aux Bleus remonte... à 2003 !

Le souvenir de cet affront, illustré par un humiliant essai de pénalité devant leur public, les avants français, peut-être plus encore que celui du court succès (26-21) ce jour-là, l'ont gardé en tête et servira là encore de révélateur quant à la progression de ce paquet d'avants, que les sélectionneurs ont choisi de densifier pour l'occasion, tout en lui associant une troisième ligne adepte des grands espaces.

Cette fois, Clerc ne sera pas là...

Pas sûr que le climat polaire annoncé ce samedi pour le match - il a neigé sur Dublin au cours de la semaine - soit toutefois propice aux grandes envolées dans le décor grandiose de Croke Park, où tout le peuple irlandais tentera le temps d'un match d'oublier la récession qui accable le pays. Et le combat s'annonce comme toujours âpre jusqu'à l'ultime seconde, imposant à Nallet et ses coéquipiers de proscrire la moindre baisse de régime physique, comme celle qui n'ont cessé de gâcher chacune de leurs sorties l'an passé. Le même combat, à une différence près toutefois par rapport à 2007 et la défaite crève-coeur infligée aux Verts pour la première d'un match de rugby dans le temple des sports gaéliques: Vincent Clerc, auteur de l'essai de la victoire française (20-17) ce jour-là ne sera pas là.

Plus qu'un hypothétique exploit, tout sera affaire de synthèse pour cette équipe de France de nouveau invitée par ses entraîneurs à se lâcher pour ne pas retomber dans la frustration de sa dernière sortie face à l'Australie. "On a envie de leur dire: lâchez-vous, révélez enfin au grand public tout votre potentiel, montrez que vous êtes capables de rivaliser avec n'importe qui, en gardant votre générosité et y mettant des ingrédients sur lesquels on travaille depuis un an." Bonne ou mauvaise, que la vérité éclate !

Revenir en haut Aller en bas
gir3347
Champion du monde
Champion du monde
gir3347


Masculin
Nombre de messages : 19112
Age : 76
localisation : Girondin mais Bon-Encontrais de coeur
Date d'inscription : 07/10/2006

Tournoi des VI Nations - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Tournoi des VI Nations   Tournoi des VI Nations - Page 3 Default12Sam 7 Fév 2009 - 0:35

Présentation: Italie

Jusqu'à samedi, notre site vous propose une présentation de chaque équipe du Tournoi des 6 Nations. Aujourd'hui, nous poursuivons avec les Italiens.

FICHE

Sélectionneur : Nick Mallett
Capitaine : Sergio Parisse
Hymne : Fratelli d'Italia
Emblème : Le drapeau tricolore et les feuilles de laurier
Tournoi 2008: 5e (1 victoire, 4 défaites)
Meilleur résultat : 4eme en 2007

OU EN EST L'ITALIE ?

Alors que 2007 avait laissé entrevoir de belles promesses, 2008 a fait faire un bon en arrière à la Squadra Azzurra. Une progression freinée en grande partie par un bilan pour le moins calamiteux: deux victoires pour huit défaites dont une retentissante face aux Pacific Islanders (17-25) qui n'avaient jamais connu la victoire. L'équipe transalpine se cherche et sa ligne de trois quarts a perdu de sa superbe, Canale et Masi se montrant décevants. L'absence d'un véritable buteur fait également défaut. Bref, l'Italie survit uniquement grâce à son pack.

L'OBJECTIF: Eviter la cuillère de bois

Nick Mallet s'est imposé un défi de taille: faire aussi bien que la quatrième place acquise en 2007 par Pierre Berbizier. Le Français avait permis à l'Italie d'empocher pour la première fois deux victoires dans une même édition (en Ecosse et contre le pays de Galles). Si la Squadra Azzurra recevra trois fois à Flaminio cette année (France, Irlande, pays de Galles), ce but s'annonce très difficile à réaliser. L'objectif serait plutôt d'éviter une cuillère de bois qui semble promise vu les lacunes affichées ces derniers temps.

LA STAR: Sergio Parisse

Le capitaine et troisième ligne du Stade français sera le fer de lance de l'Italie. Sa force de pénétration, son engagement en défense et son aisance technique en font un leader naturel sur lequel Nick Mallet compte énormément. La pièce maîtresse du pack transalpin dont l'ancien entraîneur des Springboks ne tarit pas d'éloges: "C'est un véritable champion." A seulement vingt-cinq ans, Parisse aura pour mission de montrer la voie à ses partenaires pour essayer de faire mieux que la piètre dernière place de l'an passé.

LE JOUEUR A SUIVRE: Mauro Bergamasco

C'est le surprise dévoilée par Nick Mallet. Le troisième ligne aile du Stade français, Mauro Bergamasco sera titularisé pour le premier match contre l'Angleterre au poste de...demi de mêlée. Une décision étonnante que l'entraîneur transalpin explique par une pénurie de joueurs de talent dans ce secteur: "Si Canavosio n'est pas à 100%, je n'aurais aucun souci à titulariser Mauro en numéro 9. Un demi de mêlée doit avoir du charisme, de la présence physique: c'est son cas." Et cette solution de remplacement ne risque pas d'être éphémère. "Nous sommes bien équipés en troisième ligne. Cette option est envisageable pour la Coupe du monde 2011."

LE SELECTIONNEUR: Nick Mallet

L'entraîneur sud-africain vit avec une lourde épée de Damoclès sur la tête. Si l'Italie enregistre de mauvais résultats, il pourrait en payer le prix fort en se voyant indiquer la porte de sortie. Toutefois, l'Italie a besoin de stabilité, et cette solution semble peu probable. L'ancien coach du Stade français, champion de France en 2003 et 2004, essaye d'imposer un certain style de jeu pour faire grandir cette Squadra Azzurra mais la tâche s'avère bien compliquée.

Rugbyrama - 06/02/2009 10:20
Revenir en haut Aller en bas
gir3347
Champion du monde
Champion du monde
gir3347


Masculin
Nombre de messages : 19112
Age : 76
localisation : Girondin mais Bon-Encontrais de coeur
Date d'inscription : 07/10/2006

Tournoi des VI Nations - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Tournoi des VI Nations   Tournoi des VI Nations - Page 3 Default12Sam 7 Fév 2009 - 0:39

Présentation : Galles


Jusqu'à samedi, notre site vous propose une présentation de chaque équipe du Tournoi des 6 Nations. Pour commencer, honneur aux vainqueurs de la dernière édition : les Gallois.

FICHE

Sélectionneur : Warren Gatland
Capitaine : Ryan Jones
Hymne : Land of my father
Emblème : Le Poireau
Tournoi 2008: 1er (5 victoires, 0 défaite)
Meilleurs résultats : 10 grands chelems (1908, 1909, 1911, 1950, 1952, 1971, 1976, 1978, 2005, 2008)

OU EN EST LE PAYS DE GALLES?

Attendu au tournant après le sacre de l'hiver dernier, le pays de Galles a répondu présent en étant notamment la seule nation du Nord à s'imposer sur l'Australie en novembre dernier, 21-18. Les échecs face aux champions du monde Springbok et aux champions des Tri Nations All Blacks n'ont pas trop écorné l'image de marque des Gallois. Ce qui a bien failli être plus couteux, c'est le conflit ouvert entre le sélectionneur Gatland et les provinces galloises. Un conflit d'intérêt et le refus dans un premier temps de libérer les internationaux pour les stages programmés par la Fédération. Finalement, tout est rentré dans l'ordre et les Gallois ont pu se préparer comme ils le souhaitaient pour ce Tournoi.

L'OBJECTIF : Garder le trophée et entrer dans l'histoire

Avec deux provinces qualifiées pour les quarts de finale de la Coupe d'Europe, Cardiff et les Ospreys, les Gallois ne font plus du tout rire. Si leur Grand Chelem de l'année passée n'avait été prédit par aucun bookmaker, leur cote cette année a sacrément remonté. L'objectif pour les hommes de Gatland est donc de ne pas décevoir tout un peuple qui pousse derrière eux. Et ce ne sera pas simple dans la mesure où le Tournoi commence pour eux par deux énormes pièges. Un déplacement en Ecosse où ils s'étaient inclinés en 2007, 21-9, suivi de la réception de leurs meilleurs ennemis, les Anglais dont personne ne sait vraiment dans quel état de forme ils sont... Passés ces deux écueils, les Gallois en sauront plus sur leurs possibilités. S'ils parvenaient à conserver leur trophée, les Gallois du capitaine Ryan Jones et de l'ailier supersonique Shane Williams entreraient définitivement dans l'histoire puisqu'il faut remonter au début du XXe siècle pour une telle prouesse (1908-1909).

LA STAR: Shane Williams

Meilleur joueur IRB 2008, meilleur joueur IRPA, meilleur marqueur d'essai de l'histoire du rugby gallois et meilleur joueur du dernier Tournoi. Shane Williams a collectionné les titres honorifiques en 2008, mais ce qui compte pour l'ailier des Ospreys qui fêtera ses 31 ans la veille du match contre le XV de France est de conserver le trophée des 6 Nations. Ce serait son troisième après ceux glanés en 2005 et en 2008. La force de cet ailier de poche, c'est justement son centre de gravité très bas, ses appuis super dynamiques, ses crochets dévastateurs. Il n'est jamais là où on l'attend et il surprend à chacune de ses prises de balle. Dans le fonctionnement général de l'équipe au Poireau, il est le finisseur par excellence, mais il ne faut surtout pas minimiser sa capacité à créer.

LE JOUEUR A SUIVRE : Leigh Halfpenny

Encore un ailier gallois très prometteur. Lui aussi issue de la province des Ospreys, Leigh Halfpenny va tenter de saisir la chance que lui offre bien involontairement Mark Jones, opéré il y a peu de l'appendicite. S'il parvient à se montrer aussi percutant qu'en Coupe d'Europe, alors ce jeune homme de tout juste 20 ans pourrait ajouter un gros bagage de capes à ses trois sélections. Si l'on traduit mot pour mot son nom de famille, cela donne la moitié d'un sou, mais ne vous y fiez pas. Il y a là de la graine de champion.

LE SELECTIONNEUR: Warren Gatland

Un peu plus d'un an après son arrivée en décembre 2007, Warren Gatland est toujours en état de grâce. Le Néo-Zélandais est solidement installé dans son fauteuil de sélectionneur et, sauf cataclysme, le sera encore après le Tournoi. Cette édition est pour lui celle de la confirmation et il a conscience de l'attente suscitée. "La peur de l'échec est un instrument de motivation puissant. Il faut l'accepter et se réjouir du défi, reconnait Gatland. Dans ce Tournoi, ce qui compte, c'est l'élan. Après une ou deux défaites, les gens commencent à parler de la cuillère de bois. Si vous commencez par une victoire, vous prenez le bon élan. Mais l'Ecosse est une peau de banane potentielle."

Rugbyrama - 05/02/2009 11:06
Revenir en haut Aller en bas
gir3347
Champion du monde
Champion du monde
gir3347


Masculin
Nombre de messages : 19112
Age : 76
localisation : Girondin mais Bon-Encontrais de coeur
Date d'inscription : 07/10/2006

Tournoi des VI Nations - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Tournoi des VI Nations   Tournoi des VI Nations - Page 3 Default12Sam 7 Fév 2009 - 0:53

Présentation: France

Jusqu'à samedi, notre site vous propose une présentation de chaque équipe du Tournoi des 6 Nations. Aujourd'hui, le XV de France, dont on attend de réels progrès dans le jeu. Troisièmes en 2008, les Bleus de Marc Lièvremont ne sont pas favoris pour la gagne mais ils doivent séduire pour de bon.

FICHE

Sélectionneur : Marc Lièvremont
Capitaine : Lionel Nallet
Hymne: La Marseillaise
Emblème : Coq
Tournoi 2008: 3e (3 victoires, 2 défaites)
Meilleur résultat: 8 Grands Chelems (1968, 1977, 1981, 1987, 1997, 1998, 2002, 2004)

OU EN EST LA FRANCE?

Le XV de France est toujours en pleine construction. Jeu à outrance lors du Tournoi 2008, plus posé en novembre, il se cherche. Les derniers tests n'ont pas permis de se faire une idée précise de la valeur de l'équipe. La victoire à l'arraché devant l'Argentine et la défaite encourageante face à l'Australie ont malgré tout confirmé que la France avait retrouvé sa mêlée, égarée quelque part en février dernier. Tel un chimiste, Marc Lièvremont teste, combine, ajoute, retire, afin de trouver la bonne formule. Ce Tournoi n'a pas vocation à être le laboratoire qu'il avait été en 2008 mais il le reste dans une moindre mesure. Ça tombe bien, le statut de grand favori est pour le pays de Galles, pas pour les Bleus.

L'OBJECTIF: La victoire

Quand le XV de France s'engage dans le Tournoi, c'est pour le gagner. Chaque année ou presque. Si l'édition 2008 a été sacrifiée sur l'autel des expérimentations, 2009 doit apporter des preuves significatives de progression. Aussi bien dans le jeu que dans les résultats. Pas de chance, il va falloir se déplacer trois fois cette année (Irlande, Angleterre, Italie). Pour faire aussi bien que l'année dernière, les Bleus devront donc se montrer intraitables à domicile devant l'Ecosse et le pays de Galles. Mais trois victoires suffisent rarement pour décrocher la timbale. Pour remporter le Tournoi, il faudra gagner soit à Twickenham, soit à Croke Park. Soit les deux...

LA STAR:Yannick Jauzion

Du haut de ses 30 ans, Yannick Jauzion fait figure de vieux de la vieille au milieu des jeunots. Pourtant, c'est sans doute l'un des premiers noms couchés sur la feuille par les sélectionneurs avant chaque composition. Référence mondiale au centre depuis plusieurs années, le Toulousain est un pion essentiel des lignes arrières tricolores. En 55 sélections, il n'a jamais déçu ou presque et une main devrait suffire pour compter ses mauvaises sorties avec les Bleus. Blessé lors des trois premiers matchs en 2008, il devrait se donner à fond. Sa personnalité n'en a jamais fait une star médiatique mais sur le terrain, son influence est réelle. C'est avec Thierry Dusautoir, l'autre vice-capitaine de l'équipe.

LE JOUEUR A SUIVRE: Sébastien Tillous-Borde

A 23 ans, Sébastien Tillous-Borde se voit confier les clés de la mêlée tricolore. Plus costaud que le tendre Morgan Parra, plus jeune que le roublard Jean-Baptiste Elissalde, le Castrais est vu par le staff tricolore comme l'avenir du poste au sein du XV de France. Marc Lièvremont l'a encore répété cette semaine. Il pense à la Coupe du monde 2011. Mais si le petit Kelleher (1,76 m, 93 kg), comme on le surnomme, est là, c'est aussi parce son profil de neuvième avant est séduisant. Sa sortie face aux Australiens en novembre a impressionné et c'est donc logiquement qu'il aura sa chance à plusieurs reprises dans ce Tournoi. A lui de les saisir.

LE SELECTIONNEUR: Marc Lièvremont

Pour son deuxième tournoi, Marc Lièvremont a encore innové avec un groupe plus jeune que jamais et la non-sélection de Jean-Baptiste Elissalde. Après une saison 2008 mitigée, dans le jeu comme les résultats (5 victoires, 5 défaites), le sélectionneur sait que tout le monde attend beaucoup de ce XV de France. Et lui aussi. "Il y aura plus d'exigence, plus d'attente, plus d'espoir car nous avons la conviction que notre groupe est fort. J'ai envie que ce groupe prouve sa valeur. On le sent homogène, solide, capable de produire du beau rugby et nous avons le sentiment qu'il peut battre n'importe qui".

Rugbyrama - 06/02/2009 19:53
Revenir en haut Aller en bas
gir3347
Champion du monde
Champion du monde
gir3347


Masculin
Nombre de messages : 19112
Age : 76
localisation : Girondin mais Bon-Encontrais de coeur
Date d'inscription : 07/10/2006

Tournoi des VI Nations - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Tournoi des VI Nations   Tournoi des VI Nations - Page 3 Default12Sam 7 Fév 2009 - 1:32

06/02/2009 - 23:24 - Sports.fr

Angleterre: Tindall forfait contre l'Italie

Mike Tindall ne fera pas son retour en sélection contre l'Italie. En raison d'une blessure au dos contractée lors d'un entraînement, le trois-quart centre du XV de la Rose a été contraint de déclarer forfait pour l'ouverture du Tournoi des VI Nations ce samedi à Twickenham. Martin Johnson a choisi de titulariser le centre de Newcastle, Jamie Noon, face aux Transalpins, annonce la BBC.
Revenir en haut Aller en bas
gir3347
Champion du monde
Champion du monde
gir3347


Masculin
Nombre de messages : 19112
Age : 76
localisation : Girondin mais Bon-Encontrais de coeur
Date d'inscription : 07/10/2006

Tournoi des VI Nations - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Tournoi des VI Nations   Tournoi des VI Nations - Page 3 Default12Sam 7 Fév 2009 - 10:18

Harinordoquy: "Un combat permanent"

Imanol Harinordoquy s'attend à un très gros défi à Croke Park face à l'Irlande, samedi, en ouverture du Tournoi des 6 Nations. Mais le troisième ligne de Biarritz estime que les Bleus sont prêts à relever le challenge, à condition de rester solides sur les bases, la conqupete et à la défense.

On vous imagine heureux d'être de retour chez les Bleus...

Imanol HARINORDOQUY: Oui, ça fait plaisir d'être à nouveau dans le groupe après les tests de novembre qui s'étaient bien passés. C'est très agréable d'être présent pour disputer ces deux premiers matches du Tournoi. C'est très excitant.

D'autant que, initialement, vous n'aviez pas été pris pour le stage préparatoire...

I.H. : C'est pour ça que ma sélection est une surprise. Compte tenu du fait que je n'étais pas dans le premier groupe de trente joueurs, je pensais qu'il fallait encore que je joue quelques matches en club pour prétendre revenir en sélection. J'espérais intégrer l'équipe en cours de Tournoi, mais certainement pas dès le début de la compétition. J'ai appris ma sélection à la télévision, j'étais deux fois plus content que d'habitude.

Vous sentez-vous prêt physiquement?

I.H. : J'ai bien supporté la charge de travail et le retour à la compétition. C'est bon signe. Tout va bien. Mon genou va bien. Je n'ai pas de douleurs, pas de complications. Après, il faut quelques matches pour retrouver son meilleur niveau. J'en ai joué deux, dont 80 minutes contre Toulouse. Je me sens prêt.

Vous faites partie de joueurs les plus capés du groupe. Vous sentez-vous des responsabilités particulières?

I.H. : Comme d'autres, je suis là pour amener mon expérience, et une certaine sérénité également. Dans un match, quand la fatigue prend le dessus, il arrive que certains perdent un peu le fil. Le rôle des anciens sera de contrôler le tempo du match, Le rôle des plus anciens sera de contrôler le match, de gérer les temps forts et les temps faibles en calmant les ardeurs des plus jeunes, surtout dans une ambiance comme celle de Croke Park.

Le staff semble plus exigeant que jamais quant au projet de jeu. L'équipe est-elle prête à mettre en pratique sur le terrain ces belles intentions?


I.H. : Vouloir produire du jeu, c'est très bien. Les joueurs sont sur la même longueur d'ondes. On préfère tous entendre ce discours plutôt qu'un autre. Maintenant, attention. Il faut beaucoup de temps pour pouvoir travailler ce projet. Ce n'est pas en trois jours qu'on va tout régler. On a besoin d'automatismes, de confiance. Ce n'est pas si simple.

Mais le problème n'est-il pas insoluble. Ne repartez-vous pas de zéro à chaque fois que vous vous retrouvez à Marcoussis, pour le Tournoi ou pour les tests?

I.H. : De zéro, quand même pas, car on a un vécu ensemble. On a connu des victoires, des défaites, ce groupe a une histoire. Mais c'est vrai que c'est compliqué de mettre en place un collectif en sélection. C'est déjà parfois compliqué en club, quand on vit ensemble tous les jours. Pour préparer un match de ce niveau, trois ou quatre jours ne sont pas suffisants, c'est une certitude. C'est pour ça que samedi, nous devrons avant tout être costauds sur les bases, à commencer par la conquête et la défense.

Vous évoquez la conquête. Vous redoutez particulièrement les Irlandais dans ce secteur?

I.H. : Oui, parce que leur paquet d'avants, c'est quasiment celui du Munster. Ils ont des automatismes que nous n'avons pas et l'habitude de jouer ensemble. Ils ne jouent jamais deux mêlées de la même façon. Il nous faudra de l'application et de la réactivité.

Et la touche?

I.H. : Même chose. Ils sont très innovants dans ce secteur. Paul O'Connell a un timing parfait. Leur relation talonneur-soutien-sauteur est très efficace. O'Callaghan est très fort aussi et ils ont des troisièmes lignes sauteurs. Comme en plus ils sont efficaces en contre, ce sera compliqué. Mais c'est un challenge très excitant à relever.

Le XV de France est-il prêt à répondre présent à Croke Park?

I.H. : Ça, je vous le dirais samedi. On le saura en début de match, car je pense qu'ils vont essayer de nous mettre une grosse pression. Je m'attends à un combat permanent, de tous les instants. Il faudra alterner le jeu au pied et à la main et rester lucide. Mais je ne suis pas inquiet. Le groupe vit bien.

Rugbyrama - 07/02/2009 09:23
Revenir en haut Aller en bas
Pat de Mérignac
Champion du monde
Champion du monde



Nombre de messages : 20951
Date d'inscription : 03/07/2005

Tournoi des VI Nations - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Tournoi des VI Nations   Tournoi des VI Nations - Page 3 Default12Sam 7 Fév 2009 - 12:40

Température frisquette à Dublin (6°) que O'Sullivan et K.Wood s'emploient à réchauffer dans la presse irlandaise, fustigeant les multiples changements opérés l'an dernier par "l'inexpérimenté" Lièvremont ! Twisted Evil
...Les 2 équipes devant se relancer, espérons surtout un bon match ! Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Pierre de Paris
Champion du monde
Champion du monde
Pierre de Paris


Masculin
Nombre de messages : 9686
Age : 72
localisation : Banlieue Sud 800m de Paris!
Date d'inscription : 20/12/2006

Tournoi des VI Nations - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Tournoi des VI Nations   Tournoi des VI Nations - Page 3 Default12Sam 7 Fév 2009 - 14:48

Je pense que ça va être chaud devant.
K.Wood a toujours eu le chic pour bien chauffer les Irlandais.

Moore chez les Anglais n'était pas mal non plus.

Mais allez les Bleus Tournoi des VI Nations - Page 3 307966
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Tournoi des VI Nations - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Tournoi des VI Nations   Tournoi des VI Nations - Page 3 Default12

Revenir en haut Aller en bas
 
Tournoi des VI Nations
Revenir en haut 
Page 3 sur 12Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 10, 11, 12  Suivant
 Sujets similaires
-
» Championnat Europe Nations : Tournoi 6 Nations B
» Tournoi des 6 Nations : -21 ans
» Tournoi des 6 Nations B
» Tournoi des 6 Nations : Journée 4
» Tournoi des Six Nations 2013

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum LE SUA VAINCRA :: Archives (2008-2009) :: -Rugby international-
Sauter vers: