Forum LE SUA VAINCRA
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Forum LE SUA VAINCRA

Espace Rugby
 
Le sua-vaincraAccueilDernières imagesPortailRechercherS'enregistrerConnexionLe sua-vaincra
Le Deal du moment :
ETB Pokémon Fable Nébuleuse : où ...
Voir le deal

 

 Les étrangers font débat dans le rugby français

Aller en bas 
4 participants
AuteurMessage
gir3347
Champion du monde
Champion du monde
gir3347


Masculin
Nombre de messages : 19112
Age : 76
localisation : Girondin mais Bon-Encontrais de coeur
Date d'inscription : 07/10/2006

Les étrangers font débat dans le rugby français Empty
MessageSujet: Les étrangers font débat dans le rugby français   Les étrangers font débat dans le rugby français Default12Sam 2 Jan 2010 - 21:08

Les étrangers font débat dans le rugby français Le_fig11
02/01/2010

Les étrangers font débat dans le rugby français



Les étrangers font débat dans le rugby français Franco10
Le jeune prodige sud-africain François Steyn porte les couleurs du Racing-Métro 92. Et, 62% des joueurs du club des Hauts-de-Seine sont étrangers. Crédits photo : AFP

Cette saison, 40% des joueurs du Top 14 sont étrangers. Dès la saison prochaine, les clubs seront soumis à des quotas de «joueurs issus des filières de formation» .

Les étrangers font débat dans le rugby français Rapart10


L'eldorado ne sera bientôt plus. Moins de débouchés pour les rugbymen étrangers qui viennent tenter leur chance dans l'Hexagone. Cette saison, 40% des joueurs du Top 14 sont étrangers (217 sur 546). Mais, dès la saison prochaine, les clubs de l'élite seront soumis à des quotas de «joueurs issus des filières de formation» (Jiff). Plus de «Français » ni d'«étrangers» mais des joueurs formés «chez nous». Pour entrer dans ces critères, il faudra soit avoir été licencié auprès de la FFR pendant cinq saisons avant 21 ans, soit avoir passé trois saisons dans un centre de formation agréé entre 16 et 21 ans. Immédiatement, cette mesure a fait grincer quelques dents, notamment du côté du Racing-Métro 92 et du Rugby Club Toulonnais, qui emploient respectivement 62% et 64% de main-d'œuvre venue de l'étranger.


Quelques incohérences

Dans sa première version, la mesure de la Ligue prévoyait que, dès la saison 2010-2011, les clubs devaient compter dans leurs rangs 50% de «joueurs du cru», un pourcentage grimpant à 70% l'année suivante. Jacky Lorenzetti, le président du Racing, soutenu par Mourad Boudjellal, son homologue toulonnais, a vu rouge. Il a, en novembre, déposé plainte auprès de la Commission européenne pour «violation du droit communautaire de la concurrence» et «restriction majeure à la liberté des employeurs et des employés du rugby». Sous pression, la Ligue a décidé d'échelonner sa mesure sur trois ans et de réduire les quotas (40% de Jiff la saison prochaine, 50% en 2011-2012, pour finir à 60% l'année suivante).

Un pas en arrière qui pourrait désamorcer la crise. «Il y a eu une prise de conscience de la Ligue, a déclaré au Figaro Jacky Lorenzetti. Les dernières propositions qui ont été faites ont eu pour effet de nous amener à réfléchir sur le bien-fondé de la procédure en cours. Cela pourrait très certainement aboutir à un retrait de notre plainte.» Le club alto-séquanais fera connaître sa décision d'ici à la fin de janvier. Quelle qu'elle soit, c'est un nouveau virage que va prendre le rugby français.

Officiellement, la mise en place de ces quotas est censée servir les intérêts de l'équipe de France et des joueurs tricolores. Aujourd'hui, beaucoup se gargarisent que le Top 14 soit la compétition domestique la plus relevée. Ce sera encore le cas dans quelques années ? Rien n'est moins sûr. En tout cas, plus de notion de nationalités. Mais quelques incohérences, comme celle que pose le cas de Jérôme Thion, le deuxième-ligne international de Biarritz, qui n'entre pas dans les critères puisqu'il n'est venu au rugby qu'à 21 ans, après avoir pratiqué le basket à Pau-Orthez. Autre dérive prévisible, la possibilité de former de jeunes «étrangers». Déjà fait du côté du Racing : «Un jeune Sud-Africain vient d'intégrer notre centre de formation», révèle Jacky Lorenzetti.

Enfin, économiquement, une inflation du prix des «made in France» est à prévoir. «C'est un risque, lâche le président du Racing. Le joueur français ne sera pas placé sur le même pied d'égalité que les autres, il aura un petit plus…» Plus cher dans une compétition moins ardue ? Insaisissables rebonds de l'ovale.
Revenir en haut Aller en bas
Rivière
Champion du monde
Champion du monde
Rivière


Masculin
Nombre de messages : 14602
Age : 75
localisation : Aulnay sous bois
Date d'inscription : 03/12/2008

Les étrangers font débat dans le rugby français Empty
MessageSujet: Re: Les étrangers font débat dans le rugby français   Les étrangers font débat dans le rugby français Default12Sam 2 Jan 2010 - 21:33

Et si les clubs accueillent des jeunes étrangers et les forment pendant 5 années!!!, le problème va rebondir!!!. Les étrangers font débat dans le rugby français 584698 Les étrangers font débat dans le rugby français 00000001
Revenir en haut Aller en bas
http://christianrivière72@Gmail.com
PIC47
Champion de france
Champion de france
PIC47


Masculin
Nombre de messages : 1619
Age : 71
localisation : 21 km d'Armandie
Date d'inscription : 26/04/2009

Les étrangers font débat dans le rugby français Empty
MessageSujet: Re: Les étrangers font débat dans le rugby français   Les étrangers font débat dans le rugby français Default12Dim 3 Jan 2010 - 0:17

gir3347 a écrit:
Les étrangers font débat dans le rugby français Le_fig11
02/01/2010

Les étrangers font débat dans le rugby français




Cette saison, 40% des joueurs du Top 14 sont étrangers. Dès la saison prochaine, les clubs seront soumis à des quotas de «joueurs issus des filières de formation» .



L'eldorado ne sera bientôt plus. Moins de débouchés pour les rugbymen étrangers qui viennent tenter leur chance dans l'Hexagone. Cette saison, 40% des joueurs du Top 14 sont étrangers (217 sur 546). Mais, dès la saison prochaine, les clubs de l'élite seront soumis à des quotas de «joueurs issus des filières de formation» (Jiff). Plus de «Français » ni d'«étrangers» mais des joueurs formés «chez nous». Pour entrer dans ces critères, il faudra soit avoir été licencié auprès de la FFR pendant cinq saisons avant 21 ans, soit avoir passé trois saisons dans un centre de formation agréé entre 16 et 21 ans. Immédiatement, cette mesure a fait grincer quelques dents, notamment du côté du Racing-Métro 92 et du Rugby Club Toulonnais, qui emploient respectivement 62% et 64% de main-d'œuvre venue de l'étranger.


Quelques incohérences

Dans sa première version, la mesure de la Ligue prévoyait que, dès la saison 2010-2011, les clubs devaient compter dans leurs rangs 50% de «joueurs du cru», un pourcentage grimpant à 70% l'année suivante. Jacky Lorenzetti, le président du Racing, soutenu par Mourad Boudjellal, son homologue toulonnais, a vu rouge. Il a, en novembre, déposé plainte auprès de la Commission européenne pour «violation du droit communautaire de la concurrence» et «restriction majeure à la liberté des employeurs et des employés du rugby». Sous pression, la Ligue a décidé d'échelonner sa mesure sur trois ans et de réduire les quotas (40% de Jiff la saison prochaine, 50% en 2011-2012, pour finir à 60% l'année suivante).

Un pas en arrière qui pourrait désamorcer la crise. «Il y a eu une prise de conscience de la Ligue, a déclaré au Figaro Jacky Lorenzetti. Les dernières propositions qui ont été faites ont eu pour effet de nous amener à réfléchir sur le bien-fondé de la procédure en cours. Cela pourrait très certainement aboutir à un retrait de notre plainte.» Le club alto-séquanais fera connaître sa décision d'ici à la fin de janvier. Quelle qu'elle soit, c'est un nouveau virage que va prendre le rugby français.

Officiellement, la mise en place de ces quotas est censée servir les intérêts de l'équipe de France et des joueurs tricolores. Aujourd'hui, beaucoup se gargarisent que le Top 14 soit la compétition domestique la plus relevée. Ce sera encore le cas dans quelques années ? Rien n'est moins sûr. En tout cas, plus de notion de nationalités. Mais quelques incohérences, comme celle que pose le cas de Jérôme Thion, le deuxième-ligne international de Biarritz, qui n'entre pas dans les critères puisqu'il n'est venu au rugby qu'à 21 ans, après avoir pratiqué le basket à Pau-Orthez. Autre dérive prévisible, la possibilité de former de jeunes «étrangers». Déjà fait du côté du Racing : «Un jeune Sud-Africain vient d'intégrer notre centre de formation», révèle Jacky Lorenzetti.
Enfin, économiquement, une inflation du prix des «made in France» est à prévoir. «C'est un risque, lâche le président du Racing. Le joueur français ne sera pas placé sur le même pied d'égalité que les autres, il aura un petit plus…» Plus cher dans une compétition moins ardue ? Insaisissables rebonds de l'ovale.

Ils sont trop forts ces Parisiens !!! mais au fait , il n'y aurait pas un club du Sud Ouest qui depuis quelques année forme des jeunes étrangers??? suis je bête, je n'avais pas vu le nom du journal !!!
Revenir en haut Aller en bas
scaliger
Champion d'europe
Champion d'europe



Masculin
Nombre de messages : 3659
Age : 36
Date d'inscription : 01/06/2009

Les étrangers font débat dans le rugby français Empty
MessageSujet: Re: Les étrangers font débat dans le rugby français   Les étrangers font débat dans le rugby français Default12Dim 3 Jan 2010 - 11:35

En fait on en revient toujours au même problème depuis que le rugby "pro" a été instauré : les intérêts des clubs sont incompatibles avec les intérêts de l'Equipe de France


La FFR n'a plus l'autorité sur le rugby français , parce que la LNR est un état dans l'état avec une puissance économique supérieure à la FFR .

Quant a menacer de rendre la mesure des quotas caduques , au nom de la liberté d'entreprendre , alors là ,c'est tomber dans une logique libérale qui méprise l'intérêt du rugby français .

Faisons un sondage : que préférez-vous ? Que le R.M92 ou le RCT soient champion de France avec 70 % d'étrangers dans leur effectif , ou que l'on mette tous les moyens à la disposition de la FFR pour avoir une chance d'être champion du Monde ??
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Les étrangers font débat dans le rugby français Empty
MessageSujet: Re: Les étrangers font débat dans le rugby français   Les étrangers font débat dans le rugby français Default12Dim 3 Jan 2010 - 15:18

scaliger a écrit:


Faisons un sondage : que préférez-vous ? Que le R.M92 ou le RCT soient champion de France avec 70 % d'étrangers dans leur effectif , ou que l'on mette tous les moyens à la disposition de la FFR pour avoir une chance d'être champion du Monde ??

Moi je veux que Agen soit champion de france et la france championne du monde
Revenir en haut Aller en bas
scaliger
Champion d'europe
Champion d'europe



Masculin
Nombre de messages : 3659
Age : 36
Date d'inscription : 01/06/2009

Les étrangers font débat dans le rugby français Empty
MessageSujet: Re: Les étrangers font débat dans le rugby français   Les étrangers font débat dans le rugby français Default12Lun 4 Jan 2010 - 1:07

gobitcho a écrit:
scaliger a écrit:


Faisons un sondage : que préférez-vous ? Que le R.M92 ou le RCT soient champion de France avec 70 % d'étrangers dans leur effectif , ou que l'on mette tous les moyens à la disposition de la FFR pour avoir une chance d'être champion du Monde ??

Moi je veux que Agen soit champion de france et la france championne du monde


Je vote pour thumright
Revenir en haut Aller en bas
Rivière
Champion du monde
Champion du monde
Rivière


Masculin
Nombre de messages : 14602
Age : 75
localisation : Aulnay sous bois
Date d'inscription : 03/12/2008

Les étrangers font débat dans le rugby français Empty
MessageSujet: Re: Les étrangers font débat dans le rugby français   Les étrangers font débat dans le rugby français Default12Lun 4 Jan 2010 - 22:37

scaliger a écrit:
gobitcho a écrit:
scaliger a écrit:


Faisons un sondage : que préférez-vous ? Que le R.M92 ou le RCT soient champion de France avec 70 % d'étrangers dans leur effectif , ou que l'on mette tous les moyens à la disposition de la FFR pour avoir une chance d'être champion du Monde ??

Moi je veux que Agen soit champion de france et la france championne du monde


Je vote pour thumright

Tous les agenais sont pour!!!!! Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://christianrivière72@Gmail.com
Contenu sponsorisé





Les étrangers font débat dans le rugby français Empty
MessageSujet: Re: Les étrangers font débat dans le rugby français   Les étrangers font débat dans le rugby français Default12

Revenir en haut Aller en bas
 
Les étrangers font débat dans le rugby français
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les espoirs du rugby français font "banquette"
» Le rugby français en question (Rugby 365)
» Des étrangers dans les franchises australiennes
» Les chômeurs du rugby français
» Les raisons du succès du rugby français

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum LE SUA VAINCRA :: Archives (2009-2010) :: -Questions diverses-
Sauter vers: