Forum LE SUA VAINCRA


 
Le sua-vaincraAccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexionLe sua-vaincra

Partagez | 
 

 12ème journée de Pro D2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
gir3347
Champion du monde
Champion du monde
avatar

Masculin
Nombre de messages : 19112
Age : 69
localisation : Girondin mais Bon-Encontrais de coeur
Date d'inscription : 07/10/2006

MessageSujet: 12ème journée de Pro D2   Mar 23 Nov 2010 - 12:06

Présentation de la 12ème journée de Pro D2


Bordeaux 5e - Mont-de-Marsan 8e
dimanche 28 novembre 15h00 - Stade André Moga


Dax 15e - Pau 11e
dimanche 28 novembre 15h00 - Stade Maurice Boyau


Aix-en-Provence 14e - Carcassonne 4e
samedi 27 novembre 18h30 - Stade Maurice David


Lyon 3e - Tarbes 6e
samedi 27 novembre 18h30


Grenoble 7e - St-Etienne 16e
samedi 27 novembre 18h30 - Stade Lesdiguières


Albi 1e - Aurillac 2e
dimanche 28 novembre 14h00
Stadium Municipal d'Albi


Auch 13e - Narbonne 10e
samedi 27 novembre 17h30 - Stade Jacques-Fouroux

Oyonnax 9e - Colomiers 12e
samedi 27 novembre 18h30 - Stade Charles Mathon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gir3347
Champion du monde
Champion du monde
avatar

Masculin
Nombre de messages : 19112
Age : 69
localisation : Girondin mais Bon-Encontrais de coeur
Date d'inscription : 07/10/2006

MessageSujet: Re: 12ème journée de Pro D2   Mer 24 Nov 2010 - 16:12

Pro D2 - Albi : Clément forfait

Eurosport | mer 24 nov, 12h 18


Le troisième ligne centre et capitaine d'Albi, Vincent Clément, s'est de nouveau blessé à la cheville dimanche dernier, contre Lyon. Il jouait avec une protection mais a été contraint de laisser sa place à la 52e minute. Il est d'ores et déjà forfait pour la réception d'Aurillac, dimanche (14h).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gir3347
Champion du monde
Champion du monde
avatar

Masculin
Nombre de messages : 19112
Age : 69
localisation : Girondin mais Bon-Encontrais de coeur
Date d'inscription : 07/10/2006

MessageSujet: Re: 12ème journée de Pro D2   Mer 24 Nov 2010 - 22:55

Par LNR.FR, le 24 novembre 2010.

PRO D2 : les arbitres pour la 12ème journée

ALBI – AURILLAC
Terrain : Romain Poite
Touches :
Alain Monteux, Benoit Escoubet
4e et 5e arbitre : Mathieu Tovo, Fabien Soucaret
Délégués : Jean-Marie Combe
Juges d’en but : Mariano Salazar, Thierry Le Grand

DAX – PAU
Terrain : Cyril Lafon
Touches : Eric Molier, Philippe Gorbenko
4e et 5e arbitre : Frédéric Dedieu, Martial Nin
Délégués : Jean-Paul Grellety
Juges d’en but : Loïc Frayssinet, Thomas Dejean

BORDEAUX – MONT DE MARSAN
Terrain : Arnaud Blondel
Touches : Mourad Zitouni, Alain Falaise
4e et 5e arbitre : Jacques Chapon, Julien Castaignede
Délégués : Jean-Marc Dedieu, Patrick Thomas
Juges d’en but : Patrick Labrune, Jacques De Lemos

AUCH – NARBONNE
Terrain : Luke Pearce (Arbitre RFU)
Touche : Eric Lavit, Franck Rataj
4e et 5e arbitre : Christophe Raymond, Jean Christophe Lacrampe Moine
Délégués : Alain Franco, Jean-Christophe Gastou
Juges d’en but : Romain Athaner, Jean-François Fourquet

GRENOBLE – SAINT ETIENNE
Terrain : Eric Gonthier
Touches : Frédéric Masse, Pascal Moreau
4e et 5e arbitre : Mathieu Soulier, Florent Chaffardon
Délégués : Patrick Ducouret, Yves Bressy
Juges d’en but : Cyril Delom, Christian Destruhaut

LYON – TARBES
Terrain : Cédric Marchat
Touches : Cédric Chartrain, Jean-Paul Benoit
4e et 5e arbitre : Stéphane Cadiou, Laurent Guilelrmard
Délégués : Philippe De Miranda
Juges d’en but : Maxime Rouquie, Jean-Michel Huguet

AIX EN PROVENCE – CARCASSONNE
Terrain : Hervé Dubes
Touches : Philippe Milani, Michel Couzier
4e et 5e arbitre : Pierre Lopez, Jérôme Ripoll
Délégués : Michel Sicard
Juges d’en but : Laurent Delorme, Emmanuel Rosich

OYONNAX – COLOMIERS
Terrain : Jean-Marie Piraveau
Touches : Francis Vanamandel, Laurent Amic
4e et 5e arbitre : Philippe Bergala, Alexandre Deze
Délégués : Yves Leveque
Juges d’en but : Matthieu Bonneau, Thierry Guilloton
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pierre de Paris
Champion du monde
Champion du monde
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9686
Age : 65
localisation : Banlieue Sud 800m de Paris!
Date d'inscription : 20/12/2006

MessageSujet: Re: 12ème journée de Pro D2   Jeu 25 Nov 2010 - 10:01

pas de Dalmaso et Rosish
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
juju
Champion du monde
Champion du monde
avatar

Masculin
Nombre de messages : 6827
Age : 70
localisation : monflanquin un joli coin de france
Date d'inscription : 03/10/2007

MessageSujet: Re: 12ème journée de Pro D2   Jeu 25 Nov 2010 - 10:21

Pierre de Paris a écrit:
pas de Dalmaso et Rosish


Mais un Piraveau. affraid Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rivière
Champion du monde
Champion du monde
avatar

Masculin
Nombre de messages : 13820
Age : 68
localisation : Aulnay sous bois
Date d'inscription : 03/12/2008

MessageSujet: Re: 12ème journée de Pro D2   Jeu 25 Nov 2010 - 12:18

juju a écrit:
Pierre de Paris a écrit:
pas de Dalmaso et Rosish


Mais un Piraveau. affraid Laughing

Je constate qu'il y a des personnes inoubliables Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gir3347
Champion du monde
Champion du monde
avatar

Masculin
Nombre de messages : 19112
Age : 69
localisation : Girondin mais Bon-Encontrais de coeur
Date d'inscription : 07/10/2006

MessageSujet: Re: 12ème journée de Pro D2   Jeu 25 Nov 2010 - 16:17

Publié le 25/11/2010 08:52 | Propos recueillis par Cédric Fanjul - La Dépêche

Pro D2. L'Albigeois Frédéric Manca : « Aurillac est difficile à manœuvrer»


Rugby. 12e journée de Pro D2. Le Sporting Club Albigeois accueille Aurillac, dimanche à 15 heures, sur la pelouse du Stadium




L'arrière Frédéric Manca l'assure : « Face à Aurillac, les Albigeois passent au révélateur »./ Photo DDM, Émilie Cayre.



Le Sporting Club Albigeois accueille son dauphin Aurillac. Une rencontre à gros enjeux, tant pour les joueurs que pour les coaches des deux formations. L'arrière carmausin Frédéric Manca se confie…

Après Lyon, vous accueillez un nouveau gros morceau de ce championnat. Une fois de plus, vous avez l'occasion de creuser un peu plus l'écart avec vos poursuivants directs !
Aurillac, c'est la rencontre la plus difficile qui nous est proposée dans ce bloc de cinq matches. Premièrement, parce que les Cantalous viennent de s'incliner à domicile face à Narbonne et qu'ils vont tout faire pour récupérer les points perdus. Mais surtout, parce que ce sont eux les deuxième au classement et pas une autre formation ! De plus, c'est une équipe qui ne nous réussit pas souvent. Nous avons toujours rencontré des problèmes face à eux. Ils sont toujours difficiles à manœuvrer.

Vous craignez donc la venue d'Aurillac !
Absolument. Notre adversaire n'est pas deuxième par le fruit du hasard ! Dimanche, on passe au révélateur face à un gros morceau. On va pouvoir se situer réellement. Maintenant, nous n'avons pas de pression particulière, surtout pas de la part du coach qui aura pourtant face à lui son fils. Mais nous aurons à cœur de ne pas le décevoir, ni à nous-même, et encore moins notre public. C'est pour cela que depuis le début de la semaine, nous préparons du mieux possible cette opposition.

En cas de victoire, le SCA peut prendre le large au classement et entrevoir autre chose que d'asseoir le club en Pro D2..
Je ne pense pas, car tout peut aller très vite dans ce championnat. Il suffit d'une mauvaise passe pour dégringoler rapidement au classement. C'est pour cela que nous prenons les matches les uns après les autres, sans se poser de questions. Actuellement, nous avons la chance d'être premier et nous donnons le meilleur chaque week-end pour le rester. On sait d'où l'on vient et l'on garde les pieds sur terre.

Ces dernières semaines, Albi domine mais peine à « tuer » le match . Comment l'expliquez-vous ?
C'est un ensemble de petits détails. Contre Lyon, je n'enquille pas. Je laisse huit points en route qui comptent au final. Il y a eu également cette pénaltouche mal négociée à cinq mètres de l'en-but. On sort trop rapidement du schéma tactique, on a du mal à rester concentrer durant quatre-vingts minutes. Nous nous efforçons de régler tout ceci au plus vite pour jouer libérés.

La débâcle de Bègles-Bordeaux est oubliée ? Le paquet d'avants semble s'être retrouvé…
En Gironde, le naufrage fut collectif. On s'en sert pour aller de l'avant. Les titulaires en mêlée font leur travail et ils le font du mieux possible. La preuve en est que face aux Lyonnais, les « gros » ont fait le match qu'il fallait. Si l'on prend les quatre points, c'est en grande partie grâce à leur prestation. Et lorsqu'ils sont quelque peu défaillants, nous compensons par une grosse défense. On s'appuie sur ce point-là pour essayer de mettre à la raison nos adversaires.

Lors des six dernières saisons, le champion d'automne de Pro D2 a toujours terminé à la première place au classement. Le Sporting Club Albigeois n'est plus très loin de ce titre honorifique ! Pensez-vous à un retour en Top 14 ?
Il est beaucoup trop tôt pour en parler. On fera les comptes à deux journées de la fin du championnat, car il reste encore dix-huit rencontres à disputer ! Pour info, l'an dernier, Agen a gagné sept rencontres à l'extérieur et remporté tous ses matches à domicile. Nous sommes loin du compte puisque nous n'en comptabilisons que quatre. Mais franchement, nous ne pensons pas à l'accession et les dirigeants ne nous mettent pas de pression non plus. L'objectif, c'est de remporter tous nos matches à domicile, afin d'oublier la saison dernière, durant laquelle nous avons trop souvent perdu sur notre pelouse. Rien de plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gir3347
Champion du monde
Champion du monde
avatar

Masculin
Nombre de messages : 19112
Age : 69
localisation : Girondin mais Bon-Encontrais de coeur
Date d'inscription : 07/10/2006

MessageSujet: Re: 12ème journée de Pro D2   Jeu 25 Nov 2010 - 16:30

Rugby - Pro D2 - 25/11/2010 - 11:08 - Mis à jour le 25/11/2010 - 15:00


Petitjean : "Albi est supérieur"



DPPI


Malgré la défaite à domicile contre Narbonne, le week-end passé, alors que les Cantaliens pouvaient s’emparer provisoirement de la première place, l’ouvreur Maxime Petitjean, revenu au club cette saison, assure que son équipe reste ambitieuse avant d’aller défier le leader albigeois (dimanche, 15h).


Le week-end dernier, vous vous êtes inclinés pour la première fois de la saison à domicile contre Narbonne. Avez-vous digéré cette défaite ?
Maxime PETITJEAN : C’est une grosse déception, c’est clair. Avant tout parce qu’il s’agissait d’une rencontre à domicile et que nous avions à cœur de rester invaincus à la maison. Mais il faut bien avouer que nous sommes tombés sur une excellente équipe de Narbonne. Et franchement, sur la physionomie du match, il n’y a pas grand chose à dire malheureusement… Mais la frustration de ce revers a été bien évacuée.

Le fait d’avoir l’occasion de prendre provisoirement la première place du classement en cas de victoire a-t-il pu inhiber votre équipe ?
M.P. : Je ne sais pas trop. Il est vrai que dans la semaine, nous nous étions dit que la possibilité d’être leader l’espace d’un instant (en attendant le résultat d’Albi-Lyon le dimanche, NDLR) existait. Mais je ne crois que ce soit la principale explication de notre contre-performance. Nous n’avons pas été pris dans le combat mais avons commis beaucoup trop de fautes individuelles. C’est avant tout des défaillances personnelles qui sont la cause du revers. Au-delà, nous n’avons pas eu de ballon en touche.

Craignez-vous que cette défaite marque un coup d’arrêt pour vous ?
M.P. : Sincèrement, j’essaye de ne pas y penser. Nous étions sur une dynamique de cinq victoires de rang… Perdre à la maison ne nous met pas dans les meilleures dispositions pour débuter une série qui s’annonce compliquée (quatre déplacements à Albi, Mont-de-Marsan, Tarbes, Dax pour une réception de Grenoble, NDLR). Il faut donc vite se remobiliser.

Surtout avant un déplacement sur le terrain du leader…
M.P. : Exactement. Nous sommes conscients que dimanche, ce sera un match difficile. C’est le choc, le premier contre le deuxième mais Albi est une très belle équipe et mérite sa place de leader. Actuellement, les Albigeois sont supérieurs à nous. Mais nous pouvons rivaliser avec les meilleurs. Nous allons vraiment essayer de réaliser une belle prestation pour faire oublier notre revers à domicile.

Quels sont les ingrédients pour espérer l’emporter à Albi ?
M.P. : Il faudra avoir une grosse conquête tout d’abord et ne pas êtres pris dans le combat. Ensuite, nous devrons avoir un bon jeu au pied d’occupation. Enfin et surtout, il faudra se montrer très réaliste et efficace.

La défaite contre Narbonne vous confie-t-elle à nouveau au statut d’outsider du Pro D2 ?
M.P. : Cette saison, l’objectif du club a toujours été et reste de finir dans les cinq premiers pour disputer les phases finales. A mon sens, on ne parle pas forcément beaucoup d’Aurillac mais du coup, nous n’avons pas plus de pression que cela sur les épaules…

Cela fait plusieurs saisons qu’Aurillac réalise un excellent départ avant de s’écrouler dans la deuxième partie de saison. N’avez-vous pas peur que l’histoire se reproduise ?
M.P. : C’est vrai. Il y a deux ans, je me rappelle que le club était premier au bout de dix journées avant d’enchaîner neuf revers d’affilée. J’espère que nous ne ferons pas les mêmes erreurs et qu’il ne se passera pas la même chose (sourire). Mais je pense que le groupe est meilleur que les saisons précédentes. La politique du club a été de stabiliser l’effectif en place en le renforçant par quelques recrues. En ce sens, le groupe a progressé.

Justement, vous aviez quitté Aurillac en 2005 (il a joué à Brive et Dax, NDLR) avant d’y revenir cette saison. En quoi le club a-t-il évolué ?
M.P. : Il a franchi un cap. Surtout depuis l’arrivée de Pierre-Henry Broncan (au début de la saison 2009-2010, NDLR) à la tête de l’équipe. Il a apporté un professionnalisme qui n’existait peut-être pas avant. Mais en général, cela n’a plus rien à voir. Avant, nous nous entraînions que vers 17h30 ou 18h quand certains joueurs sortaient de leur boulot. Aujourd’hui, tous sont professionnels. Au niveau des infrastructures en revanche, c’est toujours pareil. On galère un peu mais on fait avec… Et puis, les résultats sont quand même au rendez-vous.

Vous avez connu le Top 14 avec Brive et Dax. Rêvez-vous de le retrouver avec Aurillac ?
M.P. : Evidemment. Je suis un compétiteur et j’ai donc envie de rejouer le plus rapidement possible en Top 14. Si je peux le faire avec Aurillac, ce serait vraiment génial. Mais il faut garder les pieds sur terre. Nous sommes encore très loin d’une éventuelle accession. Si déjà, nous pouvons rester dans le haut de tableau, ce sera très bien. Rugbyrama - Propos recueillis par Jérémy FADAT
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gir3347
Champion du monde
Champion du monde
avatar

Masculin
Nombre de messages : 19112
Age : 69
localisation : Girondin mais Bon-Encontrais de coeur
Date d'inscription : 07/10/2006

MessageSujet: Re: 12ème journée de Pro D2   Jeu 25 Nov 2010 - 16:43

Par Nicolas LAVALLEE, le 25 novembre 2010. LNR

PRO D2 : vers un LOU dauphin ?

Si Aurillac a raté le coche de prendre le large avec Albi après sa défaite à domicile face à Narbonne, Lyon a l’occasion contre Tarbes de se replacer en profitant du match entre ces deux formations, duo leader de la PRO D2. Derrière, Grenoble reçoit Saint-Etienne et peut revenir dans la course. Bordeaux et Carcassonne, 4e et 5e, jouent Mont-de-Marsan pour les premiers et vont à Aix pour les seconds qu’une victoire propulserait sur le podium. Oyonnax, désormais dans le ventre mou accueille Colomiers, Auch voudra battre Narbonne pour quitter la zone de relégation. Pour Dax, l’heure de la révolte a sonnée…



Albi et Lyon bien partis pour se livrer un mano a mano durant toute la saison.
AUCH - NARBONNE : Les Audois veulent enchaîner dans le Gers
Déçus d’avoir trop fauté pour l’emporter, les Auscitains veulent se racheter à domicile face à Narbonne et prendre enfin le large sur les places de relégation. Si les Gersois peuvent s’enorgueillir d’avoir 2 jeunes sélectionnés en -18 ans et un joueur appelé en équipe d’Espagne face à la Namibie, il leur faut devenir plus matures dans leur gestion des rencontres. Et l’emporter à l’extérieur pour arrêter de traîner ces 4 points perdus la première journée face à Carcassonne à domicile, véritable boulet. Pour les Audois, le succès à Aurillac –prétendant aux phases finales- 23-18 est de bon augure. Une troisième victoire consécutive qui, malheureusement, ne paye pas au classement avec une stagnation à la 10e place. Mais le haut de tableau n’est pas loin. A une portée de points pour peu que les Orange et Noirs se montrent enfin à la hauteur de leurs ambitions.

AIX-EN-PROVENCE – CARCASSONNE : Avec 10 places d’écart
Deuxième réception en deux journées pour les Provençaux qui, s’ils viennent de prendre la mesure de Saint-Etienne 9-3 dans la course au maintien, ont fort à faire face à Carcassonne désormais candidat sérieux aux phases finales. Les promus tarnais viennent de vivre leur quatrième succès d’affilé. Ils pointent à la 4e place et un succès à Aix conjugué à une défaite d’Aurillac à Albi les mettrait sur le podium. Les hommes de Christian Labit n’y sont pas encore. Le PARC peine à distancer ses poursuivants et « galère » comme depuis son retour en PRO D2. Il y a quelques années, le Racing donnait la même impression avant de découvrir que les rêves peuvent parfois devenir réalité. D’un point de vue comptable, Aix a grand besoin de points car Auch, 13e est déjà trois points devant et Dax, 15e, à peine un point derrière.

GRENOBLE – SAINT-ETIENNE : Grenoble souhaite confirmer
Le FC Grenoble a remporté un succès probant face à Oyonnax ce week-end (19-16). Il a l’occasion d’enchaîner contre la lanterne rouge du championnat. Défaits 9-3 à Aix, les promus stéphanois ont raté une occasion de revenir dans la course au maintien. Sept points les séparent désormais de leurs précédents hôtes, et on voit mal Grenoble laisser passer l’occasion de se rapprocher des places qualificatives aux phases finales. Avec 30 essais encaissés de plus que Grenoble (13 contre 43), « Sainté » a montré ses limites défensives quand ses qualités d’attaque la place 13e avec 20 essais marqués. Les Isérois seront sans doute à la recherche d’un bonus offensif pour leur permettre de regarder de nouveau vers les sommets. Si Fabrice Landreau arbore une pilosité faciale de « Hell’s Angel » et semble en mesure de remporter le concours de la plus belle moustache du FCG, gare à ceux-ci de ne pas se les friser avant le match !

LYON – TARBES : Le LOU peut devenir dauphin
Les joueurs du Lyon olympique universitaire (LOU) ont un bon coup à jouer ce week-end. S’ils accueillent des Tarbais revigorés par le succès à domicile 26-6 contre Dax, les Lyonnais suivront très attentivement le match Albi-Aurillac du lendemain dominical. Ils ne peuvent certes pas revenir à hauteur des Albigeois, premiers avec 6 points d’avance sur eux, mais une défaite des Aurillacois leur permettrait de passer deuxièmes. Les statistiques plaident largement en faveur de Lyon, qui n’a plus perdu à la maison contre Tarbes depuis 5 matchs et à chaque fois par une victoire assez importante : avec 47,75 points de moyenne inscrits contre 7,5 pour Tarbes ! Autant dire combien l’ours tarbais vient sans grande illusion dans la tanière de son adversaire du week-end. Mais attention car Tarbes, 6e, et Lyon, 3e, présentent des statistiques sportives assez proches : 247 points inscrits pour Lyon, 244 pour Tarbes ; 194 points encaissés pour Lyon, 216 pour Tarbes. Ces derniers sont donc en mesure, cette saison, de décrocher un bonus défensif. Mais, coup dur, l’artilleur tarbais, Fabien Fortassin, a terminé son année à cause d’une blessure au genou.

OYONNAX-COLOMIERS : l’USO dans le doute
Le départ d’Olivier Nier semble coïncider avec la fin d’un cycle pour l’US Oyonnax. En progression constante et franchissant chaque année une nouvelle marche vers les sommets de la PRO D2, les Haut-Bugistes marquent le pas. Après 7 saisons, voilà que le couple Oyonnax/PRO D2 a besoin de se retrouver pour continuer l’aventure. A seulement 4 points de la 5e place qualificative pour des phases finales auxquelles « Oyo » a pris goût, rien n’est perdu et Colomiers pourrait en faire les frais. Les Columérins n’ont plus battu Oyonnax depuis le 13 décembre 2008 mais leur victoire face à Auch une semaine après avoir failli faire tomber le leader albigeois a montré des choses intéressantes dans leur jeu. Ils ont su mettre fin à une chute régulière qui, entre la 3e et la 9e journée les a vu passer de la 3e à la 14e place. En jouant comme lors des deux dernières prestations, ils pourraient bien sérieusement accrocher Oyonnax. Christophe Urios a appelé ses joueurs à avoir « de la cervelle ». Puissent-ils aussi avoir du cœur…

ALBI – AURILLAC : de père en fils…
Evidemment, le « duel familial » entre Henry Broncan, entraîneur d’Albi et père de Pierre Broncan entraîneur d’Aurillac est dans toutes les pensées, mais cette confrontation prend plus de sens au regard du classement. Albi est leader et Aurillac suit à 4 points. En cas de victoire sans bonus pour les locaux, les visiteurs passeraient en tête. Le fils dépasserait le père…Mais Albi-Aurillac c’est aussi la meilleure attaque contre la 3e meilleure défense. Les Albigeois doivent vraiment se méfier car Pierre Broncan, féru de vidéo, a décortiqué au plus près leur jeu. Pas transcendants lors des deux dernières journées, les Tarnais ont su récupérer les points de la victoire à Colomiers et face à Lyon. Mais il faudra plus que de la gestion face à des Aurillacois ambitieux. Voir les stats sportives du face à face.

BORDEAUX – MONT DE MARSAN : entre Landais…
Si le pin maritime n’est plus saigné par les gemmeurs, la forêt des Landes conserve quelques charmes pour qui sait apprécier la douce chaleur régnant au pied des pins, et l’odeur de la résine. De Bordeaux à Mont-de-Marsan, 130 kilomètres de forêt fait le bonheur de qui fera la route pour supporter son club. Les Bordelais ont vu leur bel allant s’interrompre à Carcassonne après 5 matchs sans défaite. Face aux promus, les Girondins ont fait trop de fautes pour espérer l’emporter quand les hommes de Christian Labit restaient solides, fidèles à leur plan de jeu. Les Montois ont livré une belle copie contre Pau, inscrivant 28 points et n’en encaissant aucun. Mais cela fait quatre saisons qu’ils n’ont pas réussi à écorcher l’arbre bordelais. Les hapshots ont été affûtés, reste à poser les cares et à récolter ce qui s’en écoulera. Les deux villes gasconnes ont connu leurs révoltes de gemmeurs. Mais dans la bourgeoise Bordeaux, ce sont les Montois qui voudront renverser l’ordre établi.

DAX – PAU : la victoire, même sans chanter
La présentation de cette rencontre pourrait se résumer à cette simple équation : Victoire=4 points=espoir. Les Dacquois ont de quoi inquiéter avec leur avant-dernière place à 1 point d’Aix le premier reléguable. Pour les Palois, la claque reçue à Mont-de-Marsan (28-0) doit impérativement être reléguée au rang des mauvais souvenirs. En cas d’insuccès à Dax, les Béarnais pourraient revoir leurs ambitions à la baisse en cette fin d’année 2010. Ils peuvent se raccrocher aux statistiques avec 3 matchs sans défaite lors des 4 dernières confrontations. La problématique est donc simple : Dax doit gagner. Pau aussi…quant au match nul, comme celui de février de 2010 (3-3), il n’arrange personne. Seul « petit » problème : il n’y a qu’un seul vainqueur…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gir3347
Champion du monde
Champion du monde
avatar

Masculin
Nombre de messages : 19112
Age : 69
localisation : Girondin mais Bon-Encontrais de coeur
Date d'inscription : 07/10/2006

MessageSujet: Re: 12ème journée de Pro D2   Jeu 25 Nov 2010 - 16:51

Pro D2 - Pau : le groupe de 24

Eurosport | jeu 25 nov, 13h 17

Le staff sportif de la Section paloise a communiqué un groupe de 24 joueurs pour le déplacement à Dax, dimanche (15h), à l'occasion de la 12e journée de Pro D2. En voici la composition :

Le groupe de Pau : Jacquot, Fakalelu, Du Toit, Campergue, Choirat, Tawera, Andrew, Charlon, Botha, Dearlove, Filo, Solofuti, Torresin, Darbo, Descons, Marques, Hough, Dumora, Drouard, Fumat, Bonnet, Hiriart, Fékitoa, Fromont
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gir3347
Champion du monde
Champion du monde
avatar

Masculin
Nombre de messages : 19112
Age : 69
localisation : Girondin mais Bon-Encontrais de coeur
Date d'inscription : 07/10/2006

MessageSujet: Re: 12ème journée de Pro D2   Sam 27 Nov 2010 - 10:01

Publié le 26/11/2010 12:54 | E.T. et C.F. - La Dépêche


Pro D2. Albi-Aurillac : une affaire de famille
12e j. Match au sommet, dimanche à 14 heures, avec la venue d'Aurillac à Albi.





Henry Broncan manager du SC Albi et Pierre-Henry Broncan entraîneur d'aurillac. DDM


Trente ans les séparent, mais ils se rejoignent sur le terrain de la passion du rugby. Dimanche après-midi, chacun dirigera son équipe avec le secret espoir de battre qui son père, qui son fils. S'il est commun de voir des frères évoluer ensemble sous le même maillot ou l'un contre l'autre, les exemples d'entraîneurs assis sur des bancs opposés ne sont pas légion. A fortiori quand les deux clubs en question se disputent la place de leader.

Dans la famille Broncan, je voudrai le père. Joueur à Mirande, Montauban et Lombez Samatan, Henry Broncan a hérité son surnom de sorcier gersois à Auch, où il a laissé une trace indélébile et accessoirement deux titres de champion de France de Pro D2 (2004-2007), avant de rallier Agen où il s'occupait de la promotion des jeunes du cru. C'est là qu'Albi est venu le chercher pour se relancer en Pro D2 et poser les bases d'un nouveau SCA. Dans la famille Broncan, je voudrais le fils.

Bonne pioche. Pierre-Henry a lui aussi roulé sa bosse pour jouer successivement demi de mêlée à Lombez-Samatan, Auch, Montauban, Béziers et Mont de Marsan. Il a ensuite embrassé la carrière d'entraîneur à Blagnac, avec une finale de Fédérale 1 face à Aurillac. De 2007 à 2009, il a pris la succession de son père à Auch pour une saison en Top 14 et la seconde en Pro D2 après la relégation de l'équipe.

À Aurillac, il vit sa deuxième saison à la tête du club en compagnie de Thierry Peuchlestrade, un autre « fils de son père ». Dimanche, au jeu des sept familles, il y aura forcément un déçu. En vertu du principe qu'on doit toujours le respect aux anciens, Pierre-Henry devrait laisser les quatre points à Henry. Pas sûr qu'il soit aussi respectueux des conventions.

E.T.


--------------------------------------------------------------------------------

Henry Broncan manager du SC Albi

C'est la première fois que le père et le fils se retrouvent face à face sur le banc…
Effectivement. J'ai dirigé Pierre-Henry lorsqu'il était joueur, mais en tant qu'entraîneur, c'est inédit. Je tiens à souligner que cette opposition, ce n'est pas Broncan père contre Broncan fils, mais Albi contre Aurillac. Nous avons une rencontre à jouer, et cette histoire de « nom » passe au second plan. Il est vrai que la famille va être partagée. C'est là que l'on va reconnaître les siens ! Ils seront nombreux dans les tribunes du Stadium. Hormis mes petits enfants, qui en cas de mauvais temps devraient rester à Aurillac, il devrait y avoir ma femme, ma belle-fille, la belle-mère de mon fils…

Y a-t-il eu des appels téléphoniques avant ces retrouvailles ?
Absolument pas. Depuis dimanche soir, le téléphone est coupé entre le Tarn et le Cantal. C'est silence radio ! Pourtant, on s'appelle tous les jours de la semaine le reste du temps, pour prendre des nouvelles, se donner quelques petits échos. J'espère qu'après la rencontre, tout rentrera dans l'ordre…

Quels sont les défauts et les qualités de Pierre-Henry Broncan ?

Le défaut de sa jeunesse. Il n'a pas encore emmagasiné toute l'expérience nécessaire pour ce poste. Quant à ses qualités, c'est l'enthousiasme et l'esprit de recherche. Nous les « vieux », nous sommes dans notre nid, on a du mal à innover. Les jeunes ont cette volonté-là. En tout cas, lui, il l'a. À tous les deux, avec nos qualités, on ferait un bon entraîneur, mais avec nos défauts, on ferait un très mauvais entraîneur !

Il vous connaît aussi très bien ! N'est ce pas un bien pour un mal avant cette rencontre ?
Mais je le connais également parfaitement ! Tout comme son équipe. C'est justement pour cela qu'avec Jean-Christophe Bacca et Philippe Laurent nous allons trouver des solutions avant ce match. Car je suis persuadé que mon fils nous prépare quelque chose.

Parlez-nous de cette formation cantalienne…
Il n'y a aucune vedette dans cette équipe, et les joueurs ont des salaires très faibles. Malgré cela, ils sont deuxièmes au classement. Je me souviens que l'an dernier, Aurillac est allé s'imposer à La Rochelle alors que les Maritimes étaient en course pour jouer une demi-finale à la maison. C'est un club qui me rappelle Auch et que j'apprécie énormément. Il tire le maximum avec des moyens réduits et peut compter sur un soutien sans faille de son public, à la maison comme à l'extérieur.

Recueilli par C.F.


--------------------------------------------------------------------------------

Pierre-Henry Broncan entraîneur d'aurillac

Broncan père contre Broncan fils, qu'est-ce que cela vous inspire ?
Dans le sport professionnel, ce doit être une première, à moins que Yoann Gourcuff se mette bientôt à l'entraînement. Mais c'est d'abord une affiche entre le premier et le deuxième. Ce sera spécial plus pour la famille que pour nous, d'autant que nous ne sommes pas sur le terrain. Quand je jouais à Mont-de-Marsan, j'ai eu l'occasion de rencontrer Auch, entraînée par mon père et là, c'est vraiment très différent. Dimanche, comme il est petit, il n'osera pas m'approcher.

Vous êtes vous inspiré de votre père ?
Il est trop vieux pour que je lui pique des choses. Moi, j'ai arrêté les fiches en carton. On a un point commun : comme lui, je suis au stade du matin au soir. J'habite même la maison du gardien.

Comme lui, vous êtes du genre à emmener vos joueurs au maquis ou à la mine ?
Non, même si J'ai baigné dans cette éducation. Je l'ai eu comme entraîneur et comme prof d'histoire-géo. J'étais très studieux dans cette matière.

L'avez-vous eu au téléphone cette semaine ?
On n'a pas eu le temps. Il ne faut pas oublier qu'on a un match à préparer. En début de saison, j'ai visité les installations d'Albi et il est venu à Aurillac. Malgré son côté pleurnichard, il sait très bien qu'Albi a plus de moyens financiers.

Comment expliquez-vous la défaite à domicile contre Narbonne samedi dernier ?
Nous sommes tombés contre une équipe qui a fait une bonne entame et très efficace, avec notamment Ruiz qui a tourné
à 100 %. On a comptabilisé 22 plaquages manqués et 18 pertes de ballons. Notre équipe est axée sur l'organisation et l'intensité physique et nous travaillons énormément pour acquérir plus de talent.

En début de saison, vous misiez plus sur Lyon que sur Albi…
Lyon a le meilleur effectif, mais quand je vois leurs dernières prestations, ça va être compliqué. Je pense qu'Albi terminera premier car ils ont réussi à faire le gros dos malgré les blessures.

Et Aurillac ?
Ce sera très dur de conserver la deuxième place. L'effectif est restreint et nous sommes vite pénalisés
quand il y a des blessures. L'objectif, c'est d'abord de professionnaliser le club.

Recueilli par E.T.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gir3347
Champion du monde
Champion du monde
avatar

Masculin
Nombre de messages : 19112
Age : 69
localisation : Girondin mais Bon-Encontrais de coeur
Date d'inscription : 07/10/2006

MessageSujet: Re: 12ème journée de Pro D2   Sam 27 Nov 2010 - 10:10

Publié le 26/11/2010 11:27 | J.-B. A. - La Dépêche


Les Narbonnais se savent attendus
rugby prod2. Auch-Narbonne. Demain à 17 h 30.


A la surprise générale, le Racing Narbonne Corbières Méditerranée (RCNM) a redoré son blason en allant s'imposer (23-18) lors de son dernier déplacement à Aurillac. Ce qui n'est pas pour déplaire au manager Henri Ferrero : « Cette victoire nous fait du bien, sur le plan comptable, bien entendu, mais surtout par le fait qu'elle a été acquise avec l'intégration de quatre jeunes issus de notre centre de formation. Je retiendrai surtout cette volonté de créer et la solidarité qui ont émané tout au long de la rencontre, même si je suis conscient qu'on a souffert dans les vingt dernières minutes. »
Mais le technicien des Corbières ne s'enflamme pas pour autant : « On a retrouvé des couleurs, ça va mieux, mais nous ne sommes à l'abri de rien, on se rappelle par où on est passé. » En effet, les partenaires de Louis-Benoît Madaule ont connu un début de saison plutôt calamiteux. En pointant à la 13e place du classement à l'issue du premier bloc de cinq matches, les Narbonnais étaient loin de leurs objectifs affichés en début de saison. Mais une saison de Pro D2, c'est long et difficile, ça passe obligatoirement par une remise en question.
C'est ce qui s'est passé au lendemain de l'humiliante défaite concédée au Parc des ports et de l'amitié face à Saint-Etienne (15-24) lors de la 3e journée. « Nous avions oublié l'essentiel, le combat et le respect de l'adversaire. Si on occulte cela, on ne peut pas gagner un match de rugby, mais on ne veut plus parler de ce cataclysme, on prend les matches les uns après les autres et on fera le compte plus tard », analyse Henri Ferrero. Aux côtés du manager, les deux entraîneurs Patrick Arlettaz et Richard Castel se sont donc attachés à remettre l'équipe sur les rails. Un point de bonus défensif ramené de Pau et trois victoires face à Carcassonne (36-29), Grenoble (25-19) et contre Lyon (32-27) ont replacé le RCNM à un rang plus conforme au statut à l'issue du deuxième bloc de cinq matches.
Forts de cet élan retrouvé, les Audois sont repartis de la plus belle des manières en allant chercher une première victoire improbable à l'extérieur, le week-end dernier, dans le Cantal. Confirmer ce renouveau à Auch serait bien vécu par les partenaires du maître artilleur Christopher Ruiz, mais Henri Ferrero reste réaliste : « On va être attendu de pied ferme par les Auscitains. On connaît leurs valeurs tant au niveau du combat que dans le jeu, ce sera très difficile, d'autant plus qu'ils vont tout faire pour l'emporter devant leur public. On verra bien, on fera le maximum pour ne rien avoir à regretter. » Pour mémoire, Narbonne s'était imposé 32-27 au match aller, la saison dernière, au stade Jacques-Fouroux.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gir3347
Champion du monde
Champion du monde
avatar

Masculin
Nombre de messages : 19112
Age : 69
localisation : Girondin mais Bon-Encontrais de coeur
Date d'inscription : 07/10/2006

MessageSujet: Re: 12ème journée de Pro D2   Sam 27 Nov 2010 - 10:14

Publié le 26/11/2010 13:35 | LaDepeche.fr


Quel TPR à Lyon ?
tpr. Le groupe.





Chris Siale affrontera les Lyonnais avant de soutenir ses compatriotes face au Quinze de France./Photo José Navarro

Dans quelles dispositions les Tarbais vont-ils se présenter au stade Vuillermet à Lyon, stade maudit si l'on peut dire ? Les Bigourdans décideront-ils de faire une légère impasse, histoire de bien préparer la fin du bloc qui les attend (réceptions de Bordeaux et d'Aurillac et déplacement à Colomiers), ou bien tenteront-ils crânement leur chance ?

Difficile d'y répondre même si les défections de Fabien Fortassin (fracture du plateau tibial de la jambe droite, ce qui occasionne un mois et demi d'arrêt) et Sébastien Caujolle (KO, ce qui suppose un arrêt d'un mois), ces défections donc, pourraient se faire sentir. À celles-là, on sait que les coachs ne peuvent pas encore compter sur Cilliers Coetzer (inflammation du tendon d'Achille) et autres Paul Dabrin et Romain Dumestre.

On verra bien. Comme d'habitude, le groupe, qui a pris la route ce matin, devrait faire une halte à Montpellier pour sacrifier à l'ultime mise en place. La météo n'est pas franchement optimiste pour ce week-end. Neige et froid sont annoncés sur le Rhône. On sait ce que cela veut dire…

Le groupe (sous réserves) :

Avants : Magrakvelidze, Hurou, Maumus, Toetu, Anglade, Dupuy, Domolailai, Stewart, Spencer, W. Loftus, Ricaud, Lasserre, André

Arrières : Lacrampe, Labarthe, Terblanche, Bourgeois, Siale, Th. Loftus, Duhen, Domec, Worthington, Etcheverria (cap.).

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gir3347
Champion du monde
Champion du monde
avatar

Masculin
Nombre de messages : 19112
Age : 69
localisation : Girondin mais Bon-Encontrais de coeur
Date d'inscription : 07/10/2006

MessageSujet: Re: 12ème journée de Pro D2   Sam 27 Nov 2010 - 10:18

Pro D2 - FCG: Retour de Sigoire

Eurosport | ven 26 nov, 18h 42

Le deuxième ligne Régis Sigoire effectue son retour au sein de l'équipe de Grenoble qui affrontera samedi à Lesdiguières Saint-Etienne. Jaouher et Bianchin sont laissés au repos. Ils sont remplacés par Bouchet et Daunivucu. Retour également au centre d'Aguillon.

Le XV de départ: Dalla Riva ; L. Dupont, Aguillon, Hunt, Human ; (o) Gengenbacher, (m) Pelissie ; Best, Chaplain, Bernard ; Farley, Sigoire ; Edwards, Lozupone, David.

Remplaçants: Mutapcic, Bouchet, Kietaka, Veyret, Daunivucu, Senio, Stewart, Cheron.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gir3347
Champion du monde
Champion du monde
avatar

Masculin
Nombre de messages : 19112
Age : 69
localisation : Girondin mais Bon-Encontrais de coeur
Date d'inscription : 07/10/2006

MessageSujet: Re: 12ème journée de Pro D2   Sam 27 Nov 2010 - 12:45

Pro D2 - Narbonne: La composition

Eurosport | sam 27 nov, 11h 33

Les frères Hergarty seront pour la première fois de la saison alignés au centre de l'attaque de Narbonne qui se rendra à Auch ce samedi. Regy débutera à l'arrière. Pour le reste, c'est du grand classique. A noter également le retour de l'ailier Vunisa.

Le XV de départ : Regy ; Falconetti, S. Hegarty, B. Hegarty, Vunisa ; (o) Ruiz, (m) Chevtchenko ; Strauss, Tawake, Madaule (cap), ; Mynhardt, Aurignac ; Castex, Algisi, List.

Remplaçants : Ramey, Vuli, Benali, Voves, Beaux, Segarra, Pottas, Poitrenaud
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gir3347
Champion du monde
Champion du monde
avatar

Masculin
Nombre de messages : 19112
Age : 69
localisation : Girondin mais Bon-Encontrais de coeur
Date d'inscription : 07/10/2006

MessageSujet: Re: 12ème journée de Pro D2   Sam 27 Nov 2010 - 13:29

Rugby - Pro D2 - 26/11/2010 - 15:49 - Mis à jour le 26/11/2010 - 16:56


La 12e journée en questions



Icon Sport

Albi peut-il lâcher sa place de leader ? Combien de points séparent Dax, premier relégable, de la 12e place ? Depuis quand Tarbes n’a-t-il pas gagné à Lyon ? Qui va arbitrer la rencontre entre Auch et Narbonne ?...Retrouvez en questions tous les enjeux de cette onzième journée de Pro D2.


Albi peut-il lâcher sa place de leader ?
Oui. En effet, le choc de cette 12e journée aura lieu dimanche à Albi. Le leader reçoit ainsi son dauphin, Aurillac. Certes, le SCA a peu de chances de perdre sa première place puisqu’il compte quatre longueurs d’avance sur son poursuivant. Un point de bonus défensif suffirait donc aux hommes d’Henry Broncan pour conserver leur fauteuil. Mais une semaine après leur succès marquant contre Lyon, nul doute qu’ils voudront l’emporter pour creuser l’écart en tête du classement. De leur côté, les joueurs de Pierre-Henry Broncan – le fils de… - chercheront à se rattraper de leur défaite à domicile contre Narbonne. Une victoire dans le Tarn serait le meilleur remède !

Combien d’équipes peuvent prétendre au "club des cinq" ?
Six équipes peuvent espérer entrer dans les cinq premières places : Tarbes (6e, 28 points), Grenoble (7e, 28 pts), Mont-de-Marsan (8e, 27 pts), Oyonnax (9e, 26 pts), Narbonne (10e, 26 pts) et Pau (11e, 25 pts). Preuve qu’il y a eu un resserrement général en milieu de classement pour la course aux phases finales. Evidemment, la probabilité est faible pour la Section paloise qui doit l’emporter avec bonus offensif à Dax et attendre des contreperformances de la plupart de ses concurrents. En revanche, Grenoble, qui reçoit la lanterne rouge Saint-Etienne, peut espérer un faux-pas de Bordeaux-Bègles devant Mont-de-Marsan, ou de Carcassonne à Aix-en-Provence, pour réaliser la bonne opération du week-end.

Combien de points séparent Dax, premier relégable, de la 12e place ?
Quatre longueurs séparent Colomiers, actuellement douzième du classement avec 20 points, de Dax, en position de premier relégable avec 16 points. Si Saint-Etienne, qui pointe à la dernière place avec 10 points, paraît aujourd’hui distancé dans la course au maintien, quatre équipes sont en revanche concernées (Colomiers, Auch, Aix-en-Provence et Dax) pour une seule place. La lutte promet d’être acharnée durant les prochaines semaines et ce week-end, les formations qui reçoivent, à savoir Auch (contre Narbonne), Aix-en-Provence (contre Carcassonne) et Dax (contre Pau) ont peut-être une belle carte à jouer… Les Columérins, qui se déplacent à Oyonnax samedi, doivent-ils pour autant se montrer craintifs ?

Depuis quand Tarbes n’a-t-il pas gagné à Lyon ?
Il faut remonter à la saison 2005-2006 et une victoire sur le score de 20 à 14. Mais depuis l’arrivée du Lou en Pro D2, soit en 2002, c’est le seul succès des Bigourdans à Vuillermet en huit rencontres. Une performance de taille notamment si on zoome sur les quatre dernières visites du TPR en terre rhodanienne. Ces affrontements ont tourné à la démonstration en faveur des Lyonnais. Ils en ont effet marqué en moyenne 48 points par match. Tarbes n’aime donc guère le voyage à Lyon. Ce samedi, les Lyonnais auront à cœur de se relever après le revers chez le leader Albi.

Qui va arbitrer la rencontre entre Auch et Narbonne ?
C’est la particularité de la rencontre : l’arbitre ne sera pas français mais anglais en la personne de M. Pearce. Cela fait partie des échanges entre la France et l’Angleterre en terme d’arbitrage. C’est assez rare au sein du deuxième échelon du rugby professionnel français. A noter également que l’affiche entre Auch et Narbonne ouvrira la douzième journée de Pro D2 à 17h30 alors que les autres matchs seront à 18h30. Un bon moyen d’attirer du monde au stade et d’être ensuite à l’heure pour voir le match entre la France et l’Australie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 12ème journée de Pro D2   

Revenir en haut Aller en bas
 
12ème journée de Pro D2
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 12ème journée de Pro D2
» [Prono]12ème Journée [Clôture: Samedi 29 Octobre 13h45]
» 12ème journée : Strasbourg - Yzeure (0-2)
» Top 14 - 12ème journée : Biarritz / UBB
» 12ème journée de Top 14

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum LE SUA VAINCRA :: Archives (2010-2011) :: -Prod D2/Les Fédérales-
Sauter vers: