Forum LE SUA VAINCRA
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Forum LE SUA VAINCRA

Espace Rugby
 
Le sua-vaincraAccueilDernières imagesPortailRechercherS'enregistrerConnexionLe sua-vaincra

 

 Rugby - Tournoi - L'oeil de Bénézech

Aller en bas 
AuteurMessage
taist
Champion de france
Champion de france
taist


Masculin
Nombre de messages : 1552
Age : 73
localisation : marmande
Date d'inscription : 16/01/2007

Rugby - Tournoi - L'oeil de Bénézech Empty
MessageSujet: Rugby - Tournoi - L'oeil de Bénézech   Rugby - Tournoi - L'oeil de Bénézech Default12Lun 17 Mar 2008 - 9:59

Rugby - Tournoi - L'oeil de Bénézech Vieux



l'équipe internet





Revenant sur la performance du XV de France battu (12-29) à Cardiff, une défaite qui a offert le Grand Chelem aux Gallois, notre consultant Laurent Bénézech considère que les Bleus ont, logiquement au vu des rotations effectuées durant le Tournoi, trop manqué d'homogénéité face à une équipe au collectif si bien huilé et composée «presque uniquement par des joueurs d'un seul club». Le manque de leaders lui a paru également un élément défavorable et il pense que «le vent de la révolte n'a pas sonné».

Laurent Bénézech, quel jugement global portez-vous sur la performance des Français à Cardiff ?
On a fait une première heure qui était intéressante en terme d'engagement physique et de tenue d'ensemble avec un secteur de la touche de bonne facture. Par contre, c'est la stérilité qui m'a gêné. La défense adverse était il est vrai parfaitement hermétique. Les Bleus ont été fébriles face à cette pression. Finalement c'était un dernier match à l'opposé du premier quand nous avions été bons derrière contre l'Ecosse et moyens devant. Contre les Gallois, les libérations de balle ont été très lentes.

On imagine que vous rendez hommage à ces Gallois ?
Ils font un très beau vainqueur de ce Tournoi. Cinq victoires totalement justifiées et d'autant plus belles que deux d'entre elles ont été acquises en Angleterre et en Irlande. Ils ont enfin su mettre de la cohésion dans leur jeu et se servir d'un effectif de qualité mais qui avait été mal exploité par le passé. Leur niveau physique leur a permis de ne jamais subir totalement les rencontres. Défensivement, ils ont concédé très peu de points (deux essais) et ont à chaque fois rebondi favorablement quand ils étaient dominés. En attaque, ils m'ont impressionné par la conservation, quoi qu'il arrive, de leur stratégie de jeu, notamment face à l'Irlande et la France. Le pack est performant au près et la ligne de trois quarts très efficace. La paire de centres Henson-Shanklin a fait subir sa loi à tous ses adversaires. Shane Williams a été à la hauteur de son talent. L'arrière Lee Byrne est la révélation. Quant à Martyn Williams, le troisième-ligne, il a été exceptionnel pendant toute la compétition.

Face à ce collectif et ces individualités, pourquoi les Français, qui ne manquent pas de talents, ont-ils échoué sans avoir d'occasions ?
On se doutait que l'on assisterait à une opposition entre une sélection (France) et une équipe (Galles). D'un côté un groupe qui n'a pas cessé de changer et de l'autre des Gallois qui sont constitués presque uniquement par des joueurs d'un seul club (Neath-Swansea). Il était impératif d'élever notre niveau de jeu pour les battre mais il était aussi logique de ne pas pouvoir y arriver en si peu de temps puisque le XV de France avait encore subi de nombreux changements la semaine précédente. Exemple, le trio ouvreurs-centres (Skrela-Jauzion-Traille) qui se connaît pourtant bien depuis la Coupe du monde, n'a eu que quelques jours pour répéter ses gammes avant le match du Millennium. Bref, il me paraît tout à fait normal que les expériences successives n'aient pas pu en si peu de temps donner un résultat positif.

On a vu des Français impuissants. Y-avait-il tout de même des solutions pratiques, qui n'ont pas été tentées et qui auraient pu l'être durant ce match, notamment pour franchir la ligne d'avantage ?
La seule solution pour battre les Gallois était selon moi de donner de la vitesse au ballon. Et là, les Gallois ont été très bons puisqu'ils ont, je le répète, ralenti tous nos mouvements. Je crois que les Français n'avaient pas toutes les cartes en main et qu'ils ont fait ce qu'ils ont pu.

On insiste. Certains joueurs, les plus expérimentés, n'auraient-ils pas pu prendre les choses en main sur le terrain et imaginer, improviser, des schémas différents ?
C'est vrai que c'est un mal qui n'est pas nouveau en équipe de France. On manque de leaders dans les moments difficiles, on l'a vu pendant la Coupe du monde. Encore un exemple, la paire Jauzion-Traille a une expérience incomparable mais on n'a pas senti, de ce côté ni d'ailleurs d'aucun autre, le vent de la révolte sonner, même si tout le monde s'est donné à fond. Il n'y avait pas de vrai patron qui prenait les choses à bras-le-corps.

Passons aux autres nations de ce Tournoi, et notamment à celle qui termine deuxième, devant la France, l'Angleterre, qui a alterné le pire et le meilleur durant ce Tournoi.
Les Anglais ont joué contre l'Irlande "à la Française". C'est à dire qu'ils ont excellemment réagi après une défaite. L'injection de sang neuf avec bien sûr Cipriani mais aussi Easter et Croft en troisième ligne leur a fait beaucoup de bien. Ce que je ne sais pas vraiment sur ce match, c'est si c'est le XV de la Rose qui a très bien joué ou si c'est celui du Trèfle qui a été mauvais. Les Anglais n'ont à mon avis de toute façon pas répondu aux questions pregnantes concernant leur avenir. Je pense aussi que l'Irlande est en train de couler tranquillement avec un capitaine (Eddie O'Sullivan) qui reste à la barre malgré l'eau qui envahit la coque.

Dernier mot avec l'Italie qui évite la cuillère de bois.
J'avoue que j'ai été un supporter italien pendant les cinq dernières minutes du match contre l'Ecosse (23-20) parce que cela aurait été très sévère pour cette Squadra de finir avec zéro point. Nick Mallett est en train de créer un nouveau cycle avec un nouveau système de jeu. Cela aurait été dommage qu'il ne soit pas payé en retour de ce travail. Les Italiens peuvent néanmoins dire merci à Sergio Parisse, auteur de l'interception qui change le cours du match. Mais il y a des talents nouveaux qui émergent comme Marcato à l'arrière et Picone à la mêlée.»

Propos recueillis par Philippe VERNEAUX
Revenir en haut Aller en bas
 
Rugby - Tournoi - L'oeil de Bénézech
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tournoi - L'oeil de Laurent Bénézech
» L'oeil de Bénézech
» Rugby - Tournoi - FRA - Une belle leçon
» Rugby - Tournoi - ECO - Un joueur contrôlé positif
» Rugby - Tournoi - FRA - Une valse à neuf temps

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum LE SUA VAINCRA :: Archives (2007-2008) :: -Rugby international-
Sauter vers: