Forum LE SUA VAINCRA
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Forum LE SUA VAINCRA

Espace Rugby
 
Le sua-vaincraAccueilDernières imagesPortailRechercherS'enregistrerConnexionLe sua-vaincra
-21%
Le deal à ne pas rater :
PC Portable HP Victus Gaming 16,1″FHD + Souris HP X220 (Via ODR de ...
949.99 € 1199.55 €
Voir le deal

 

 Spécial tranferts

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




Spécial tranferts Empty
MessageSujet: Spécial tranferts   Spécial tranferts Default12Lun 14 Juil 2008 - 12:52

Spécial transferts

Alors que le marché des transferts se clôt officiellement ce 15 juillet, Midi Olympique fait le tour d'horizon du Top 14 à la Fédérale 3.

Spécial transferts.- Tuqiri, Pichot, Williams, Noni, Floch, seront-ils les dernières stars du marché des transferts en plein épanouissement? Midi Olympique vous propose club par club du Top 14 à la Fédérale 3 unultime tour d'horizon à deux jours de la date de cloture.

XV de France : Avec quelques finalistes.- Après avoir annoncé partir en tournée sans les finalistes du prochain Top 14, Marc Lièvremont a annoncé à Midi Olympique réfléchir à une solution lui permettant de faire venir 6 à 8 finalistes.

Les chantiers du rugby français.- Midi Olympique ouvre ses colonnes à Onesta, Baup, Moscato, Camou, Lux, Lagisquet, Wolf, Bruno pour essayer d'aller encore plus loin dans le débat qui anime aujourd'hui le rugby français quant à la cohrence de son calendrier.

Tri Nations : Les Boks vraiment champions.- Vainqueurs au terme d'une partie de très haut niveau des All Blacks 28-30, les Spingboks confirment de la plus belle des manières que leur statut de champions du monde n'est pas usurpé. C'est la première victoire de l'histoire du rugby sud-africain à Dunedin.

Universitaires : Victoire historique du Japon.- Midi Olympique vous offre un voyage au pays du soleil levant et vous accompagne pour revivre la première victoire de l'équipe du JaponA sur l'équipe de France universitaires.

Congrès FFR.- Avec une enveloppe de 33,9 millions d'Euros de bénéfices laissée par le Mondial, Pierre Camou succède à Bernard Lapasset à la présidence de la FFR. Ce 118e congrès de la FFR, qui s'est déroulé à Vannes, a été marqué par la mise en place d'une convention collective pour les joueurs de Fédérale.

Et aussi...

France -20 ans.- La FFR vient d'être informée d'un cas de dopage. Il concernerait Rabah Slimani, l'un des piliers des moins de 20 ans lors du Mondial. Une ereur du staff médical serait à l'origine de cette "bévue".
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Spécial tranferts Empty
MessageSujet: Re: Spécial tranferts   Spécial tranferts Default12Lun 14 Juil 2008 - 18:47

Derniers mouvements à suivre

Mardi 15 juillet, 23h59, se signeront les tout derniers transferts du marché ouvert fin mai. Encore ce lundi, plusieurs noms faisaient tourner les têtes. Le point avec Midi Olympique sur les derniers mouvements à suivre.

Toulouse.- Michalak et Skrela

Parmi les "gros" noms qui viendront renforcer l'équipe des champions de France en titre, il y a bien sûr Frédéric Michalak qui reviendra finalement sur les bords de la Garonne après une année passée en Afrique du Sud. Les postes d'ouvreur et de demi de mêlée seront fortement achalandés avec l'arrivée de Skrela pour épauler la doublette Elissalde-Kelleher qui fit des ravages cette saison.

Arrivées : Skrela, Michalak, Lecouls.

Clermont.- En attendant Lavea

Les finalistes malheureux du dernier Top 14 font partie des "plus sages" sur le marché des transferts. Pour autant, ils pourraient terminer en trombe cette course à l'armement en engageant la pétite des Waikato Chief, Tasesa Lavea.

Arrivées : Mignardi, Cabello, Pierre, Debaty, Chaume, Badel, Radosavljevic

Stade français.- Gasnier et les revenants

Avec Auradou, mais aussi peut-être Pichot, le Stade français, qui a vu de nombreux joueurs partir sous d'autres cieux ou arrêter leur carrière, entend principalement s'appuyer sur des jeunes ou des valeurs sûres. Lundi, le nouvel entraîneur McEnzie a annoncé lui-même la signature du treiziste Gasnier. Le Puma Leguizamon rallie la capitale pour pallier le départ à Bayonne de Rémy Martin.

Arrivées : Tchale-Watchou, Vigouroux, Oelschig, Sempéré, Duthie, Auradou, Corréia, Gasnier, Leguizamon, Vainqueur.

Perpignan.- La sensation Carter

Très ciblé, pour ne pas dire ultra pointu! Le recrutement de Paul Goze se veut concis. Mais c'est quand même l'Usap qui décroche et de loin la palme du plus beau transfert avec la venue pour six mois de Daniel Carter... en attendant peut-être de voir le Clermontois Floch débarquer...

Arrivées : Sid, Carter, Mermoz.

Castres.- Nallet chef de file

Il avait été sollicité par de très nombreux clubs, et même si cela ne constitue pas un transfert, le coup de force du CO a été cette saison de conserver son capitaine. Pour le reste, il faudra surveiller Nell, troisième ligne sud-africain, recruté pour tenter de faire oublier le départ de Gerhard Vosloo.

Arrivées : Sanchou, Sika, Koulemine, Malonga, Staibano, Bouquié, Michaud, Nell.

Biarritz.- Courrent à toute allure

Pour ne pas revivre une année de désillusion, le BO a décidé de cibler au plus près et au plus juste. Pour combler le départ du demi de mêlée et buteur, Julien Dupuy, Biarritz a décroché Courrent, qui quitte la concurrence haut de gamme de Toulouse.

Arrivées : Barcella, Courrent, Belie, Johnstone, Lund, Tranier.

Montauban.- Buteurs en renfort

En vue de bien figurer pour sa première participation à la grande Coupe d'Europe, le MTG XV a mis l'accent sur les buteurs qui seront cinq de très bon niveau à figurer dans l'effectif sapiacais.

Arrivées : J. Laharrague, Rosalen, Paku, Shvelidze, Delasau, Lespinas, Boutaty, Battut, Floréa, Audy, Mach, Culinat, Adams.

Montpellier.- Vitesse et créativité

Pour aller encore et toujours plus vite dans leur quête du mouvement, les Héraultais ont décidé par leur recrutement de donner un coup de lifting à leur squad.

Arrivées : Mirande, Dyman, Monier, Goze, Van Niekerk, Smith, Douglas, Brana, Ladhuie.

Bayonne.- Martin la vedette

Après avoir contacté Rokocoko, Tuqiri et d'autres très gros noms de l'hémisphère Sud, Bayonne est allé chercher sa recrue star... à Paris! C'est le troisième ligne Rémy Martin qui a fait l'attraction de la fin de semaine dernière.

Arrivées : Lacroix, Maillard, Garcia, Mentières, Coyola, Rennie, Avril, Puricelli, Blake, Martin, Bolavucu, Bernard, Salabogi, Froustey, Fall.

Bourgoin.- Ceux qui sont restés

Habituellement pillé par les grands clubs, Bourgoin a mis la priorité cette saison sur les prolongations des contrats de Parra, Boyet, Coux, Forest, Leonte, Wihongi et Vignaux. Au rayon des venues, il faut là noter la future association Péméja-Catinot pour les entraînements.

Arrivées : Peyron, Kopeliani, Levast, Th. Genevois, Cowley, Bason.

Brive.- Goode et les autres

Avec Toulon, Brive a été l'un des clubs les plus actifs sur le marché des transferts de cette saison. Dernier grand nom à avoir posé ses valises en Corrèze : l'ouvreur de Leicester, Andy Goode. Visiblement très satisfait de leur recrutement, les Brivistes savent qu'ils seront attendus au tournant.

Arrivées : Goode, Agulla, Popham, Vosloo, Mela, Idieder, Pic, Henn, Short, L. Davies, Bianco, McKay, Joulhac.

Toulon.- Nonu et Williams espérés

Sur le site du RCT, le nouveau visage avec "presque" tous les noms du groupe de l'équipe Une seront à découvrir ce mardi 15 juillet... Nonu, Ali Williams et Van Niekerk enferont-ils partie? C'est l'un des plus gros mystères de cette fin de marché des transferts.

Arrivées : Missoup, Koyamaibole, Kubriashvili, Castle, Collins, Filitoga, Ribes, Larrouy, Suta, Vidal, T. Liebenberg, Rooney, Henjak, Pez, Fauqué, Eskteen.

Dax.- Deuxième chance

Pour Dax qui se voit offrir une deuxième chance, il y a eu pas mal de mouvements en cette période de transferts pas évidente du tout à négocier puisqu'il fallait attendre de savoir si ce serait Top 14 ou Pro D2. Surtout, l'US Dax a mis l'accent sur les buteurs pour améliorer son jeu au pied.

Arrivées : Koffi, Jaen, Guironnet, Petitjean, Bortolussi, Bert, Bornmann, Martin Aramburu, Vergallo, Nanuku, Marticorena, Borgès, Ospital, Som.

Mont-de-Marsan.- Encore 5 noms à venir

Une certaine stabilité est à souligner dans l'effectif des Montois. Les promus ont vu partir leur star Suta, mais ont réussi à engager Maréchal. Cinq renforts supplémentaires sont encore espérés.

Arrivées : Maréchal, Taele, Blanco, Matanavu, Leota, Duthil.

Rugbyrama
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Spécial tranferts Empty
MessageSujet: Re: Spécial tranferts   Spécial tranferts Default12Mer 16 Juil 2008 - 12:00

Transferts, plus de temps ?

Provale indique sur son site internet qu'une demande allait être très prochainement formulée pour qu'une prolongation de la période des transferts soit mise en place.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Spécial tranferts Empty
MessageSujet: Re: Spécial tranferts   Spécial tranferts Default12Mer 16 Juil 2008 - 14:12

Le journal des transferts du Top 14

http://www.lequipe.fr/Rugby/TOP14_0809_JOURNAL_TRANSFERTS.html


L'Equipe
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Spécial tranferts Empty
MessageSujet: Re: Spécial tranferts   Spécial tranferts Default12Mer 16 Juil 2008 - 14:16

val a écrit:
Transferts, plus de temps ?

Provale indique sur son site internet qu'une demande allait être très prochainement formulée pour qu'une prolongation de la période des transferts soit mise en place.


Top 14 : Plus de transferts ?

Rédaction Rugby365.fr



La période officielle des mutations 2008 s'est achevée le mardi 15 juillet à minuit mais le syndicat des joueurs Provale va demander une prolongation de la durée de transfert.


Beaucoup de joueurs n'ont pas retrouvé de clubs professionnels. Le bilan est lourd avec plus de 80 joueurs. A ce jour, aucune période supplémentaire de mutation n'est prévue, mais Provale va en faire la demande. Toutefois, les clubs ont la possibilité d'engager deux joueurs dits « supplémentaires ».

Rugby365
Revenir en haut Aller en bas
agenais du 84
Champion du monde
Champion du monde
agenais du 84


Masculin
Nombre de messages : 15597
Age : 77
localisation : pertuis 84
Date d'inscription : 08/02/2006

Spécial tranferts Empty
MessageSujet: Re: Spécial tranferts   Spécial tranferts Default12Mer 16 Juil 2008 - 14:17

val a écrit:
Le journal des transferts du Top 14

http://www.lequipe.fr/Rugby/TOP14_0809_JOURNAL_TRANSFERTS.html


L'Equipe

Moyennement interressant : il n'y a pas la ProD2 .Merci quand même Val pour tout ce boulot que tu fait en nous mettant tous ces articles .Une vrai revue de presse Wink
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Spécial tranferts Empty
MessageSujet: Re: Spécial tranferts   Spécial tranferts Default12Mer 16 Juil 2008 - 14:19

Toujours plus de stars

La période des transferts a été encore très agitée cette année. Premier constat : tous les clubs du Top 14 se sont renforcés avec des joueurs de renom, souvent internationaux et étrangers.

Présentation des tendances 2008


Des stars à la pelle
La course à l’armement s’est intensifiée. Tous les clubs du Top 14 se sont renforcés à l’étranger. Avec des stars d’abord. Le champion du monde sud-africain Joe Van Niekerk (Toulon), les All Blacks Daniel Carter (Perpignan), Jerry Collins (Toulon), Justin Marshall (Montpellier) et Mark Gasnier (Stade Français) seront très attendus sur les pelouses du Top 14. Malgré les échecs relatifs de Montgomery, Smit, Matflied, les clubs sont toujours prêts à débourser des sommes folles pour attirer la perle rare comme Byron Kelleher à Toulouse. Ainsi, selon l’Equipe, on parle de 1,2 millions d’euros sur trois ans pour Collins et de 700 000 euros pour Carter pour un contrat de… sept mois. Même le Stade Français, longtemps réfractaire à des salaires élevés, a du se résoudre a dépenser 600 000 euros sur deux ans pour s’attacher les services de Gasnier.

Le Top 14 aime le Super 14
L’afflux de joueurs du Super 14 ne se tarit plus. Bien au contraire. S’il y a encore quelques stars confirmées - dont le retour du Français Frédéric Michalak à Toulouse - les clubs du Top 14 ont fait appel à des joueurs expérimentés à l’image des Australiens Coutts à Mont-de-Marsan et Blake (piliers) à Bayonne et McKay (centre) à Brive ou des piliers néo-zélandais Johnstone à Biarritz et Davison à Clermont. Nouveauté : certains misent sur des authentiques espoirs comme le maori néo-zélandais Shannon Paku (centre ou ailier) à Montauban. Tous les clubs cherchent finalement la perle rare. Il faut dire que le profil type Super 14 a de quoi plaire : souvent international, expérimenté, immédiatement compétitif et pas cher. Ce dernier point est d’ailleurs l’argument essentiel. Car, aussi étonnant que cela puisse paraître, les joueurs du Super 14, excepté les pointures, sont moins chers que les Français du Top 14 à niveau égal.

Les Britanniques débarquent
C’est l’une des curiosités de la cuvée 2008. Les Britanniques quittent de plus en plus facilement leur île, signe de l’attractivité du Top 14, de la France et de la puissance financière des clubs français. Après Thompson et Cohen (Brive), Taylor (Paris) et Murray (Montauban) l’an dernier, les internationaux anglais Andy Goode (de Leicester à Brive), Magnus Lund (de Sale à Biarritz), Ollie Smith (de Leicester à Montpellier) n’ont pas hésité à traverser la manche. Brive est le symbole de ce phénomène. Sur les conseils de Cohen et Thompson, Brive a aussi engagé deux autres Anglais moins réputés : Short et l’ailier Brown. Sans parler de l’international gallois Alix Popham (Ospreys) qui a aussi rejoint la Corrèze ou de l’international écossais Bruce Douglas qui a choisi Montpellier plutôt que Llanelli.

La nouvelle mode treiziste
L’arrivée de treizistes australiens et néo-zélandais est la plus grosse nouveauté de ce cru 2008. Après l’Australien Gower à Bayonne l’an dernier, plusieurs clubs du Top 14 ont engagé des treizistes étrangers. Ainsi, le néo-zélandais Luke Rooney (25 ans) des Penrith Panters est attendu à Toulon courant août. En attendant peut-être la jeune étoile néo-zélandaise des Canterbury Bulldogs Sonny Bill Williams (22 ans). Le plus gros coup est à mettre à l’actif de Paris. L’Australien Mark Gasnier, âgé de 28 ans, considéré comme le meilleur joueur de rugby à XIII du monde, s’est engagé pour deux ans. Pourquoi cet intérêt soudain ? Très simple. Ces joueurs sont un profil très recherché : costaud et rapide (1,92 m pour 100 kg de moyenne), polyvalent (ils peuvent jouer centre, arrière, ailier), excellent plaqueur et marqueur d’essais.

Le site rugby
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Spécial tranferts Empty
MessageSujet: Re: Spécial tranferts   Spécial tranferts Default12Mer 16 Juil 2008 - 14:20

agenais du 84 a écrit:
val a écrit:
Le journal des transferts du Top 14

http://www.lequipe.fr/Rugby/TOP14_0809_JOURNAL_TRANSFERTS.html


L'Equipe

Moyennement interressant : il n'y a pas la ProD2 .Merci quand même Val pour tout ce boulot que tu fait en nous mettant tous ces articles .Une vrai revue de presse Wink


Erreur 84.

Les transferts de la Pro d2 sont dans le topic "Contrats et transferts Pro d2".

Bonne lecture.

Wink
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Spécial tranferts Empty
MessageSujet: Re: Spécial tranferts   Spécial tranferts Default12Mer 16 Juil 2008 - 21:25

Le marché des transferts a pris fin mardi à minuit. 35 nouveaux joueurs, dont quelques stars du rugby mondial, arrivent pour grossir les rangs du Top 14.


La qualité devant la quantité
Le mercato du ballon ovale a presque pris le pas sur celui du ballon rond. Le marché des transferts entamé il y a plusieurs semaines, a officiellement pris fin mardi soir à minuit et a vécu un déroulé progressif. En termes de chiffres, en comparaison de l’année écoulée, il se distingue par une préférence de la qualité plus que de la quantité. Alors que l’exercice 2007-2008 fut marqué par une flambée des signatures, la prochaine saison, qui démarrera le 26 août, a arrêté son compteur sur 35 nouveaux arrivants.

Salaire mensuel moyen en hausse
Seize joueurs en moins, donc mais une impression globale que la qualité, représentée par l’arrivée d’éléments de l’hémisphère Sud, a pris la mesure sur la densité. Ainsi, trois Néo-Zélandais de renom découvriront les joies des joutes hexagonales. Daniel Carter à Perpignan (près de 700 000 sur 7 mois), Jerry Collins à Toulon (1,2 million d’euros sur 3 ans) et Justin Marshall à Montpellier (1 an «à moitié prix»). On notera enfin que le salaire moyen d’un joueur du Top 14 devrait augmenter encore de 15% pour approcher les 15 000 euros net par mois. Pour le reste, voici un condensé des principaux mouvements.

Le plus médiatique : Toulon
Fidèle à sa réputation, Mourad Boudjellal n’a pas regardé à la dépense. Après quelques coups réussis en Pro D2, le président du RCT a mis les bouchées doubles mais a essuyé deux camouflets d’envergure. D’abord, celui concernant Daniel Carter, chipé par l’USAP (qui n’a pourtant pas renchéri son offre de 700 000 euros sur 7 mois). Ensuite, celui menant à Bakkies Botha, non-libéré par les Bulls malgré un long bras de fer judiciaire. Afin de ne pas perdre la face, Joselino Suta palliera son absence et, surtout, Jerry Collins posera ses valises sur la Rade avec une flopée d’autres arrivants : Sébastien Fauqué et Damien Vidal (ouverture), Matt Henjak (demi de mêlée), Luke Rooney (ailier venant du XIII). A noter que George Gregan et Victor Matfield sont partis et la première ligne a été remodelée (Liebenberg, Castle ou Filitoga).

Le plus cohérent : Clermont
Deux fois finaliste ces deux dernières saisons, Vern Cotter a estimé que son groupe n’avait pas besoin de grands chamboulements. La portée de sa décision, qui semble judicieuse, sera connue sur le long terme. Rêvant d’une doublure de choix à Brock James à l’ouverture, il n’a pas trouvé la perle rare et a même refusé André Pretorius. Un troisième-ligne perforateur était également attendu mais Wycliff Palu a refusé une proposition juteuse. Pour le reste, ASM n’avait pas attendu le mercato pour bétonner ses autres lignes : Arnaud Mignardi (centre), Vincent Debaty (pilier) et Simms Davison (pilier) débarquent en Auvergne. John Smit et Vilimoni Delasau, lui, l’ont quittée.

Le plus prometteur : Brive
Refroidi par une saison décevante, Daniel Derichebourg a mis les petits plats dans les grands. Un recrutement XXL qui en fait logiquement un candidat déclaré aux joutes européennes et plus si affinités. Gerard Vosloo, peut-être le meilleur joueur du dernier championnat, Arnaud Méla, Pascal Idieder, Horacio Agulla, Pablo Henn, Alix Popham puis Andy Goode ! Tout ce petit monde sera chapeauté par Christophe Laussucq et Ugo Mola. Une ossature à faire pâlir les cadors de la poule unique même si le club corrézien a perdu quelques beaux éléments (Sid, Petitjean, Dambielle, Van Rensburg).

Le plus équilibré : Perpignan
Comme le dit Paul Goze en personne, Perpignan a fait son marché en retrouvant ses blessés de longue durée (Burger, Le Corvec, Meyer et Olibeau). Le président usapiste n’est toutefois pas peu fier d’avoir réalisé le plus gros coup en la personne de Daniel Carter : «J’attends de lui qu’il devienne le patron. Qu’il apporte le poids de son expérience et de la sérénité au groupe. Qu’il nous apprennent à jouer juste», avoue le président perpignanais dans le Midol. Pour l’épauler dans sa tache, le All Black pourra compter sur Maxime Mermoz et Farid Sid. Percy Montgomery et de Christophe Porcu, désormais entraîneur-joueur de Torreilles en Fédérale 3, ont déserté alors qu’une pluie de prolongations de contrat s’est abattue sur la Catalogne (Alvarez-Kairelis, Marty, Freshwater, Mas, Manas).

Le plus discret : Stade Toulousain
Guy Novès avait une seule véritable requête à formuler pour le prochain exercice : trouver un pilier droit pour compenser la retraite d’Omar Hasan. Il l’a trouvé en la personne de Benoît Lecouls, qui a servi de monnaie d’échange à Valentin Courrent. Le départ du demi d’ouverture a été motivé par le retour de Frédéric Michalak, qui sera opérationnel fin octobre après la Currie Cup. Le retour de l’enfant du pays pose le problème de la concurrence avec Jean-Baptiste Elissalde et David Skrela, arraché durant la saison au Stade Français. Ce dernier devrait toutefois être postulant au centre. A noter que le Rouge et Noir, en manque de buteurs en fin de saison, n’auront plus ce genre de souci puisque les trois hommes sont capables de tirer au but. Du côté des départs, Montauriol a rejoint à Venise chercher du temps de jeu alors que Di Rollo, dont les problèmes de santé n’ont jamais vraiment été levés, a arrêté.

Le plus prudent : Biarritz
La saison du BO a été un jeu de massacre et le risque n’est plus permis. Les recrues se comptent donc sur les doigts d’une main puisqu’elles sont au nombre de quatre. En tête de liste, on retrouve Valentin Courrent, qui arrive de Toulouse sans contrainte d’indemnité de transfert. L’ancien joueur de Sale peut couvrir les deux postes de la charnière et permettra ainsi de combler le départ de Julien Dupuy à Leicester. Les autres changements viennent de la première ligne avec les signatures de l’international tricolore Fabien Barcella et de Benoît Bourrust, débarqué en fin de saison dernière. Magnus Lund, en troisième-ligne, tentera de faire oublier Serge Betsen, parti grossir les rangs des London Wasps. Enfin, Jacques Delmas et Jack Isaac ont été confirmés dans leurs rôles d’entraîneurs alors qu’Olivier Rieg et Ducourt, préparateurs physiques, ont été remplacés par Alex Marco.

Le plus malin : Bayonne
Bayonne avait fait vibrer Jean-Dauger avec un recrutement ambitieux en 2007-2008 (Elhorga, Gower). Son début de saison avait validé l’hypothèse d’un renouveau mais la suite ne l’a pas confirmée. Alain Affelou a donc misé sur la prudence mais les ambitions sont toujours là. La plus belle prise vient de Rémy Martin, suivi de près par Julien Puricelli et le glouton Rodney Blake, qui affiche 135kg sur la balance ! Toujours en première-ligne, Denis Avril tentera d’apporter son expérience. Le perforateur Thibault Lacroix, auteur d’une tournée honorable en Australie, a été signé pour remplacer au centre Richard Dourthe, passé dans l’encadrement. Comme une bonne partie de la saison, l’alignement pourrait toutefois souffrir car aucun élément nouveau ne semble pouvoir pallier une éventuelle blessure de Rob Linde. Autre point noir, la retraite forcée de Jean-Marie Usandisaga, véritable âme de cette équipe qui a jeté l’éponge en janvier suite à des problèmes de santé.

Le plus ciblé : Montauban
Montauban fêtera sa première participation à la H Cup cette année et cette idée n’a pas échappé à certains joueurs ambitieux. Le MTG XV a beau avoir perdu son métronome Sébastien Fauqué, il semble avoir les épaules solides pour jouer sur deux tableaux. On dénombre ainsi pas moins de cinq buteurs potentiels : Cédric Rosalen, Julien Laharrague, Régis Lespinas, Petre Mitu et Fabien Fortassin ! Barré par la forte concurrence à Clermont, Vilimoni Delasau animera une aile alors que l’Auscitain Antoine Battut solidifiera la troisième-ligne.


Sport24
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Spécial tranferts Empty
MessageSujet: Re: Spécial tranferts   Spécial tranferts Default12Jeu 17 Juil 2008 - 14:39

Un Top 14 inflationniste


Avec l’arrivée de stars étrangères et la concurrence entre les clubs, le salaire moyen proposé dans le Top 14 a explosé ces dernières saisons. La LNR veille pour éviter les dérives financières.

Inflation salariale
L’an dernier, les chiffres annoncés à propos des émoluments de Kelleher à Toulouse, plus de 300 000 euros, ou de Matfield à Toulon laissaient perplexes. Et que dire maintenant des 1,2 millions d’euros sur trois ans de Jerry Collins (Toulon), des 700 000 euros de Daniel Carter (Perpignan) pour une pige de sept mois ou encore des 600 000 euros sur deux ans pour le treiziste Mark Gasnier (Stade Français). Derrière ces salaires de stars, tous les joueurs du Top 14 en profitent. Ainsi, le Stade Français a dû augmenter sa masse salariale pour conserver Hernandez, Marconnet, Beauxis, Szarzewski ou les Bergamasco. La politique d’ouverture du XV de France a contraint les clubs à une surenchère : les salaires des Mela (Brive), Barcella (Biarritz), Parra et David (Bourgoin) ont presque triplé. Au final, selon l'Equipe, le salaire moyen a augmenté de 15% pour 10 000 euros net par mois.

Plus de petits clubs
Albi a fait les frais de l’inflation salariale dans le Top 14 en perdant la moitié de ses joueurs dont toute une première ligne partie à Toulon. En effet, il est désormais difficile pour certains clubs comme Auch, Mont-De-Marsan, Dax ou Albi de proposer les mêmes salaires que la concurrence. Autrefois monopole des « Gros » du championnat, Toulon, Bayonne, Brive, Montauban, Montpellier et même le Metro-Racing (Pro D2) sont aujourd’hui capables de recruter des joueurs grâce à des salaires très attractifs comme l’atteste le départ de Rémy Martin à Bayonne. L’apport de capitaux des chefs d’entreprise – Boudjellal à Toulon, Dérichebourg à Brive, Afflelou à Bayonne, Kampf à Biarritz ou Lorenzetti au Racing – n’y est pas étranger. Le rugby reste en effet moins coûteux que le football ou le basket pour attirer de vraies stars internationales et conserver les meilleurs français.

Des investissements vite amortis
L’arrivée de ces stars permet d’attirer des nouveaux capitaux, des nouveaux spectateurs et des médias. Le président Boudjellal avait rentabilisé la pige de douze matches de Tana Umaga (pour 300 000 euros) l’an dernier grâce à des recettes supplémentaires de matches et de merchandising. Cette saison, Perpignan a fait le même calcul avec l’arrivée de Carter. Le salaire de l’ouvreur néo-zélandais est financé en partie par des droits d’image. L’USAP espère une campagne d’abonnement record (plus de 10 000), un match de Coupe d’Europe à Barcelone (au stade Montjuic) et des nouveaux partenaires pour compléter son salaire. On parle d’Iveco, constructeur de camions italiens qui sponsorise la Nouvelle-Zélande, et Pepsi, déjà sponsor du club. Avant même d’arriver, l’opération Carter semble déjà un succès.

« Montrer patte blanche financièrement » dixit Blanco
Cependant, cette frénésie n’est pas sans risque. Financier surtout : «la LNR est train de tirer le signal d’alarme car on ne peut pas faire n’importe quoi » nous confiait son président Serge Blanco l’an dernier. Du coup, ce dernier se montre inflexible : « on ne peut pas laisser faire un président parce que d’abord il faut montrer patte blanche financièrement et demain si les salaires ne passent pas devant la DNCG (ndlr : Direction Nationale d’aide et de Contrôle de Gestion), les joueurs ne seront pas dans le championnat. » Albi, rétrogradé en Pro D2 suite à un problème de budget, a eu une partie de ses licences bloquées la saison dernière. Le problème actuel est que la hausse des salaires est beaucoup plus rapide que l’extension des recettes (télé, sponsoring, merchandising). D’où un risque accru de déficit.

Rugby365
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Spécial tranferts Empty
MessageSujet: Re: Spécial tranferts   Spécial tranferts Default12

Revenir en haut Aller en bas
 
Spécial tranferts
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Infos transferts SUA 2007/2008
» Spécial transferts Pro d2
» Topic special jakes le bo et 48
» Blague special jakes le bo
» Spécial Théma sur le rugby

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum LE SUA VAINCRA :: Archives (2008-2009) :: -Contrats & Transferts du top 14 / Infos clubs-
Sauter vers: