Forum LE SUA VAINCRA
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Forum LE SUA VAINCRA

Espace Rugby
 
Le sua-vaincraAccueilDernières imagesPortailRechercherS'enregistrerConnexionLe sua-vaincra
Le Deal du moment : -22%
Acer Nitro QG241YM3BMIIPX – Ecran PC Gaming ...
Voir le deal
139.99 €

 

 12ème journée de Top 14

Aller en bas 
+3
CISCO83
suaviste(47)
gir3347
7 participants
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
gir3347
Champion du monde
Champion du monde
gir3347


Masculin
Nombre de messages : 19112
Age : 76
localisation : Girondin mais Bon-Encontrais de coeur
Date d'inscription : 07/10/2006

12ème journée de Top 14 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: 12ème journée de Top 14   12ème journée de Top 14 - Page 2 Default12Jeu 5 Nov 2009 - 10:22

Rugby - Top 14 - 04/11/2009 - 21:53 - Rugbyrama


Perpignan-Toulon en chiffres


Voici les chiffres clés de la rencontre qui opposera jeudi soir Perpignan, le leader, au RC Toulon, valeur montante de ce Top 14, lors de la 12e journée. L'Usap peut aborder ce choc en confiance puisqu'elle reste sur 17 victoires consécutives à domicile en championnat.

. 4 - Après la rencontre face à Toulon, le public catalan ne reverra son équipe à Aimé-Giral qu'une seule fois en Top 14 lors des deux prochains mois. Perpignan va en effet jouer quatre des cinq prochaines journées à l'extérieur (Albi, Bayonne, Toulouse et Brive) pour une seule rencontre à la maison, contre Montpellier.

. 6 - Avec 6 cartons jaune et aucun carton rouge, Toulon est avec Montauban l'équipe la plus disciplinée du Top 14.

. 11 - Soit le nombre de points pris depuis le début de la saison en déplacement par Toulon. Le RCT s'est imposé à deux reprises (Albi et Bayonne) et a obtenu trois bonus défensifs (à Montauban, Montpellier et Castres). Il n'est revenu bredouille que de Biarritz. Avec un peu plus de réussite, les Varois auraient pu signer une ou deux victoires de plus. Mais il faut se souvenir que sur toute la saison dernière, Toulon n'a engrangé que 13 points à l'extérieur en 13 matches. En seulement six rencontres, les joueurs de Philippe Saint-André ont donc déjà fait presque aussi bien qu'en 2008-2009.

. 16 - Si Toulon peut s'appuyer avec Jonny Wilkinson sur un des meilleurs buteurs du Top 14, rien de tel à Perpignan. Le premier catalan au classement des meilleurs réalisateurs est Nicolas Laharrague, 16e avec 55 points inscrits. On trouve au moins un joueur de chaque club avant de tomber sur lui dans la hiérarchie. Mais la marque est bien répartie à l'Usap, puisque Jérôme Porical (21e) a inscrit 42 points et David Mélé (30e) 23.

. 17 - En s'imposant la semaine dernière contre Castres, Perpignan a signé sa 17e victoire consécutive à domicile. Depuis sa défaite face au Stade français, le 6 septembre 2008, l'Usap a aligné 17 victoires consécutives à Aimé-Giral. C'est la plus longue série de victoires en cours à domicile. Certes, Toulouse est invaincu sur ses terres depuis 22 rencontres, mais le Stade a concédé le nul face au Stade français cette saison. Une victoire castraise vendredi constituerait donc un réel exploit.

. 35 - Perpignan a la régularité d'un métronome. Le champion de France compte actuellement 35 points après 11 journées, soit exactement le même nombre de points que la saison dernière à ce stade du championnat. Seule différence, notable: il y a un an, avec 35 points, l'Usap n'occupait que la troisième place. Cette fois, ce total lui suffit pour occuper le fauteuil de leader.

. 99 - Lors de ses deux derniers voyages à Aimé-Giral, Toulon a encaissé 99 points. Battus 52-0 lors de la saison 2005-2006 (année de leur descente), les Rouge et Noir se sont inclinés 37-12 la saison dernière pur leur retour en Top 14.

. 443 - A domicile, la défense de Perpignan est toujours aussi imperméable intraitable. Les cinq derniers visiteurs à Aimé-Giral n'ont pas pu inscrire le moindre essai aux Catalans. Toulouse, Brive, Montauban et Clermont ont marqué, à eux cinq, un total de 51 points, tous au pied. Il faut remonter à la première journée et à la venue de Bayonne pour trouver trace d'un essai visiteur. Depuis 443 minutes, l'Usap garde son en-but inviolé à Aimé-Giral. Les toulonnais pourront-ils forcer le verrou?

. 795 - On parle beaucoup, et à juste titre, de l'importance de Joe Van Niekerk au sein du collectif toulonnais, mais un autre membre de la troisième ligne varoise donne sans compter depuis le début de la saison. Juan Martin Fernandez Lobbe est le joueur le plus utilisé par Philippe Saint-André. L'Argentin a joué 795 minutes, disputant tous les matches, étant titulaire 10 fois en 11 journées.

Eurosport - Laurent VERGNE
Revenir en haut Aller en bas
gir3347
Champion du monde
Champion du monde
gir3347


Masculin
Nombre de messages : 19112
Age : 76
localisation : Girondin mais Bon-Encontrais de coeur
Date d'inscription : 07/10/2006

12ème journée de Top 14 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: 12ème journée de Top 14   12ème journée de Top 14 - Page 2 Default12Jeu 5 Nov 2009 - 10:44

5/11 09h55 - Rugby, Top 14, 12e j - Sports24.com


Le XV toulousain


Guy Novès a communiqué la composition du XV de départ du Stade Toulousain qui affronte Bourgoin ce jeudi.

Guy Novès a levé le voile sur la composition de son XV pour affronter Bourgoin ce jeudi à Ernest-Wallon. A noter les absences confirmés de Jean Bouilhou et de Vincent Clerc tandis que Clément Poitrenaud et Jean-Baptise Elissalde, un temps incertains, seront alignés d'entrée.

Le XV toulousain :

Poitrenaud, Donguy, Fritz, David, Heymans, (o) Elissalde, (m) Kelleher, Dusautoir, Maka, Lamboley, Albacete, Millo-Chluski, Lecouls, Servat, Poux

Remplaçants : Medard, Jauzion, Sowerby, Human, Vernet Basualdo, Michalak, Maestri, Picamoles, Johnston.
Revenir en haut Aller en bas
CISCO83
Champion d'europe
Champion d'europe
CISCO83


Masculin
Nombre de messages : 3606
Age : 55
localisation : TOULON
Date d'inscription : 16/12/2007

12ème journée de Top 14 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: 12ème journée de Top 14   12ème journée de Top 14 - Page 2 Default12Jeu 5 Nov 2009 - 11:46

Le XV toulonnais qui devrait débuter ce soir à Perpi
On risque de dérouiller sec devant 12ème journée de Top 14 - Page 2 00000001

TAUMEOPAU BRUNO LEA'AETOA
CHESNEY SKEATE
EL ABD JMFL VNK
HENJAK FAUQUE
LOAMANU MAY KEFU ROONEY
LAMONT

Remplaçants : FITZY, EMMANUELI, AUELUA, LOZADA, MIGNONI, BARNARD, LOVOBALAVU, KUBRI

Source Var Matin
Revenir en haut Aller en bas
gir3347
Champion du monde
Champion du monde
gir3347


Masculin
Nombre de messages : 19112
Age : 76
localisation : Girondin mais Bon-Encontrais de coeur
Date d'inscription : 07/10/2006

12ème journée de Top 14 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: 12ème journée de Top 14   12ème journée de Top 14 - Page 2 Default12Jeu 5 Nov 2009 - 13:07

Top 14 - Racing : Retour de Saubade

Eurosport | jeu 5 nov, 12:14


L'ailier du Racing-Metro Julien Saubade fera son retour de blessure ce soir face à ses anciens coéqupiers biarrots.

Le XV de départ du Racing-Metro.-

Scarbrough ; Bobo, Chavancy, Steyn, Saubade ; (o) Wisniewski, (m) Lorée ; Cronje, Chabal, Leo'o ; Nallet (cap), Raiwalui ; Baiocco, Noirot, Lo Cicero.

Remplaçants : Diomandé, Tuugahala, Qovu, Clarke, Berry, Taione, Fortassin, Orlandi.
Revenir en haut Aller en bas
gir3347
Champion du monde
Champion du monde
gir3347


Masculin
Nombre de messages : 19112
Age : 76
localisation : Girondin mais Bon-Encontrais de coeur
Date d'inscription : 07/10/2006

12ème journée de Top 14 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: 12ème journée de Top 14   12ème journée de Top 14 - Page 2 Default12Jeu 5 Nov 2009 - 13:10

Le 05/11/2009 à 10:00 | Mis à jour le 05/11/2009 à 11:22 - Rugby - Top 14


Castres, au jour le jour




Castres va recevoir coup sur coup Clermont, Toulouse et Biarritz. Pour autant, du côté du CO on ne s'en fait pas une montagne. L'essentiel étant de toujours donner le maximum.


Le CO fait bloc et enchaîne les rencontres. Castres entame une série de trois matches à domicile mais la perspective de jouer coup sur coup contre Clermont, Toulouse et Biarritz risque de ne pas forcément enchanter les Castrais. «La différence entre les grosses équipe et nous, c'est que même quand elles jouent à 80 %, elles parviennent à gagner leurs matches» avait déclaré l'entraîneur du CO Laurent Travers. La preuve en a été donné lors de la courte défaite concédée face à Perpignan (17-15) lors de la dernière journée. Comptant douze points d'avance, le Castres Olympique avait vu la victoire lui filer entre les doigts alors que l'USAP n'était pas au mieux. La question se pose maintenant de savoir comment le CO va enchaîner cette série.


«Pas le pistolet sur la tempe»

Pour Laurent Travers, cela ne change rien par rapport au quotidien. «Nous abordons ces matches comme tous les autres. Nous ne nous posons pas de questions et nous n'allons pas nous mettre un pistolet sur la tempe. Ce qui est sûr, c'est que nous ne nous nous voyons pas trop beaux et que nous ferons le maximum sur chaque rencontre. Comme toujours, car les points que nous avons, personne ne nous les a donnés». Invaincu à Pierre-Antoine depuis le début de la saison, le CO aura des arguments à faire valoir pour le rester. En premier lieu, une très bonne organisation défensive qui voit peu de joueurs se consommer dans les rucks et immédiatement fermer les portes aux adversaires. Quant au manque d'essais, c'est un point que réfute l'entraîneur castrais. «Il ne faut pas regarder que le résultat. Nous avons disputé six rencontres en vingt-quatre jours et il est normal que le rendement s'en ressente. Ensuite, si vous regardez les autres rencontres, il y a peu d'essais inscrits au terme de longues phases de jeu. Sans compter les conditions qui n'ont pas aidé, ni face à Bayonne, ni face au Racing».


«Castres est en reconstruction»

Vient ensuite la question des matches pendant les tests internationaux. Si Toulouse et Biarritz seront privés de leurs internationaux, Castres comptera également des absents dans ses rangs (Tekori et Capo Ortega, notamment). Et Sébastien Tillous-Borde, opéré à l'épaule ce mercredi ne reviendra pas avant deux mois. «Nous sommes logés à la même enseigne que les autres, prévient Travers. Libre à eux de se servir des absences comme autant d'excuses mais ce ne sera pas notre cas». Et quand on lui rappelle que Clermont ne s'est plus imposé à Castres depuis trente-deux ans, Laurent Travers reste impassible. «Cela ne m'évoque absolument rien. Je regarde le présent et le futur, pas le passé. Castres est en reconstruction avec un nouveau staff et onze nouveaux joueurs. Nous avançons pas à pas. L'édifice ne se montera pas en deux mois. Nous ne sommes pas encore des grands du Top 14». Cependant, après cette série que peu de clubs voudraient enchaîner, le CO pourrait bien endosser un nouveau statut.
Bertrand LAGACHERIE
L'Equipe
Revenir en haut Aller en bas
CISCO83
Champion d'europe
Champion d'europe
CISCO83


Masculin
Nombre de messages : 3606
Age : 55
localisation : TOULON
Date d'inscription : 16/12/2007

12ème journée de Top 14 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: 12ème journée de Top 14   12ème journée de Top 14 - Page 2 Default12Jeu 5 Nov 2009 - 16:35

BO - RM92 reporté

http://www.lequipe.fr/Rugby/breves2009/20091105_152310_biarritz-racing-metro-reporte.html
Revenir en haut Aller en bas
scaliger
Champion d'europe
Champion d'europe



Masculin
Nombre de messages : 3659
Age : 36
Date d'inscription : 01/06/2009

12ème journée de Top 14 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: 12ème journée de Top 14   12ème journée de Top 14 - Page 2 Default12Jeu 5 Nov 2009 - 17:41

Entre les reports de matchs pour cause de grippe"cochonne" où d'intempéries , je l'a sent mal partie cette saison !! Par ce que, que ce soit pour l'une ou pour l'autre raison , ça ne fait que commencer !!

Je vois bien les rencontres internationales multiplier les cas de contamination Neutral
Revenir en haut Aller en bas
Mimosa
Champion de france
Champion de france



Masculin
Nombre de messages : 1844
Age : 44
localisation : Layrac
Date d'inscription : 26/11/2008

12ème journée de Top 14 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: 12ème journée de Top 14   12ème journée de Top 14 - Page 2 Default12Jeu 5 Nov 2009 - 20:30

Scores a la mi temps

Castres 6 - 6 Clermont
Brive 13 - 0 Bayonne
Stade Français 10 - 9 Albi
Toulouse 20 - 0 Bourgoin
Montpellier 13 - 0 Montauban
Revenir en haut Aller en bas
sylve32
Joue en top 14
Joue en top 14



Masculin
Nombre de messages : 820
Age : 42
Date d'inscription : 01/11/2007

12ème journée de Top 14 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: 12ème journée de Top 14   12ème journée de Top 14 - Page 2 Default12Jeu 5 Nov 2009 - 21:13

Fin de match partout a part a Perpignan

Castres Olympique 9 - 9 Clermont Auvergne
Stade Toulousain 41 - 3 CS Bourgoin-Jallieu
Montpellier HRC 19 - 0 Montauban
CA Brive-Corrèze 19 - 14 Aviron Bayonnais
Stade Français 23 - 18 SCA Albi
Revenir en haut Aller en bas
gir3347
Champion du monde
Champion du monde
gir3347


Masculin
Nombre de messages : 19112
Age : 76
localisation : Girondin mais Bon-Encontrais de coeur
Date d'inscription : 07/10/2006

12ème journée de Top 14 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: 12ème journée de Top 14   12ème journée de Top 14 - Page 2 Default12Ven 6 Nov 2009 - 9:11

BRIVE - BAYONNE. Mené 13-0 à la pause, puis 16-0 en suivant, l'Aviron s'incline une nouvelle fois mais a trouvé les ressources pour revenir à 19-14 et décrocher un nouveau point de bonus à l'extérieur

La mi-temps qui rassure



Le réveil des Bayonnais en deuxième période a bien failli surprendre les Brivistes .
Et Thierry Mentières a parlé. La mi-temps venait d'être sifflée, ses joueurs, mines renfrognées, avaient rejoint le vestiaire sans broncher. L'entraîneur des avants dit « les avoir secoués », en appelant aux « valeurs bayonnaises. Ce club a toujours eu du caractère. C'est bien beau d'affirmer des choses avant le match... On peut aller faire des stages sur la lune aussi, c'est toujours sur le terrain que ça se passe. Et c'est là que les joueurs doivent assumer ». Le staff attendait « une réaction d'hommes ». À voir l'engagement, l'opportunisme et la solidarité de ses joueurs en deuxième mi-temps, ce matin il ne peut être déçu.

Alors oui Bayonne est encore relégable, avec quatre points de retard sur son nouveau devancier, Bourgoin. L'Aviron enchaîne aussi une cinquième défaite en Top 14, comme à l'entame de la saison 2006. Et comme à cette époque, c'est vers des valeurs simples où le combat et l'agressivité ne sont pas que des promesses de vestiaire, que Bayonne a puisé les ressources pour « retrouver ses couleurs » précise Francis Salagoïty. Satisfait de la réaction de ses joueurs, « on a agi comme une équipe », le président bayonnais, sans verser dans l'ultra positivisme, annonce que « petit à petit on remontera la pente ». Le dernier acte lui donne des raisons d'y croire, la première mi-temps nettement moins. « Une mi-temps de **°_°** », a résumé Richard Dourthe, dans son costume de directeur sportif.

Vingt premières minutes convaincantes face à Toulon, à peine dix hier à Brive et une entame où, sans proposer grand-chose, l'Aviron imprime son rythme, donne de l'allant aux incartades qui opposent les deux paquets d'avants, et offre trois points à Beñat Arrayet (3e).

Seulement, en manque évident de confiance, son but des 25 mètres décalé ne passera jamais entre les poteaux. C'était la seule nette occasion de scorer pendant 40 minutes où les Brivistes, à peine moins froussards dans leurs initiatives, feront le siège des 40 mètres basques, récompensés par trois premiers points d'Estebanez (23e). Le premier fait du match se produit juste après la demi-heure de jeu, sur une mêlée dont l'introduction revenait aux Ciel et Blanc. Enfoncés, les avants bayonnais perdront non seulement le bénéfice de l'introduction, ils verront, des 50 mètres, s'échapper le demi de mêlée briviste Shaun Perry qui, aux 50 mètres, grille la politesse à Bernad, Lacroix et Peyras avant de plonger vers l'en-but (31e).

« Garder le positif »

Ces mêmes avants n'auront pas à attendre plus d'un quart d'heure pour prendre leur revanche. Entre-temps les rentrées de Jean-Jo Marmouyet, Rémy Martin, Salvatore Perugini (lui aussi a élevé le ton à la pause) et le replacement de Craig Gower à l'ouverture donneront à l'équipe une autre et fière allure. Le pack récupère un ballon sur une mêlée corrézienne et envoie, après un surnombre mal négocié par Lacroix et l'avis de la vidéo, leur talonneur David Roumieu à l'essai (44e). Dès lors le match change de physionomie : fragilisés par les sorties de leur buteur Estebanez et de l'arrière Speeding, les Brivistes s'embrouillent en même temps que l'organisation des Bayonnais dérègle leur conquête. Marmouyet, épatant de fraîcheur, chipe trois lancers corréziens, sur le seul ballon que Gower, moins peureux, ose relancer il trouve à hauteur son ailier Sam Gerber qui décale l'infatigable Marmouyet sur le côté gauche (57e).

Toujours orphelin d'un buteur (2/5 hier soir), Bayonne pouvait encore espérer mieux que ce cinquième bonus récolté hors de ses bases. « À notre place, il faut garder le positif, c'est ce qui nous permettra d'avancer et de nous relancer, tranche Richard Dourthe. Il ne faut pas enfoncer l'Aviron, on est toujours là et on est toujours dangereux ».

Une assurance à consolider dans deux semaines, avec la réception de Montauban à Jean-Dauger. « Avec deux mi-temps comme la deuxième on y arrivera » sourit Salagoïty qui, et c'est aussi une forme de caution, ne procédera pas à de nouveaux remaniements au sein de son staff. La réaction de son équipe semble l'en avoir convaincu.

Auteur : Nicolas BRIDOUX
ENVOYé SPécial
n.bridoux@sudouest.com
Revenir en haut Aller en bas
gir3347
Champion du monde
Champion du monde
gir3347


Masculin
Nombre de messages : 19112
Age : 76
localisation : Girondin mais Bon-Encontrais de coeur
Date d'inscription : 07/10/2006

12ème journée de Top 14 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: 12ème journée de Top 14   12ème journée de Top 14 - Page 2 Default12Ven 6 Nov 2009 - 9:18

Toulouse à l'internationale

Battu le week-end dernier sur la pelouse du Racing-Métro 92, le Stade Toulousain a profité de la venue de Bourgoin pour se ressaisir et soigner sa copie (41-3). La victoire est également au rendez-vous, mais la prestation beaucoup moins convaincante pour le Stade Français, laborieux vainqueur d'Albi (23-18). Dans le bas du tableau, Montpellier a signé un succès important contre Montauban (19-0) à l'instar de Brive, tombeur de l'Aviron (19-14), pour s'éloigner de la zone rouge, au contraire de Bayonne qui s'y enfonce.

TOULOUSE-BOURGOIN: 41-3

Toulouse se rassure

En écrasant Bourgoin (41-3), avec la bagatelle de cinq essais inscrits à zéro, le Stade Toulousain s'est rassuré à domicile. La défaite de la semaine dernière au Racing est oubliée.

Les Berjaliens font bonne contenance en début de match durant dix minutes. Avant qu'Elissalde n'ouvre la marque sur pénalité (12e). C'est le début d'un long calvaire pour les visiteurs. Fritz marque le premier essai pour son équipe (17e, 7-0), imité à la 29e par Heymans (20-0). Car entre-temps, Elissalde a réussi une nouvelle pénalité (20e).

Après la pause, Di Bernardo sauve l'honneur pour les siens sur pénalité (44e, 20-3). Mais ce n'est qu'un feu de paille pour Bourgoin, qui va encaisser trois autres essais. Par Picamoles en force (52e, 27-3), Fritz encore lui en coin (63e, 34-3) et par Basualdo, le remplaçant (71e, 41-3), suite à un beau mouvement collectif.

La messe est dite. Toulouse peut être rassuré sur sa prestation. Ce qui n'est pas le cas de Bourgoin, qui peut se poser des questions.

Prochains matches: Castres - Toulouse ; Bourgoin - Montpellier

STADE FRANÇAIS-ALBI: 23-18

Paris au minimum
Désireux de l'emporter avec bonus face à la lanterne rouge albigeoise, le Stade Français s'est imposé (23-18) se heurtant à une formation tarnaise pleine d'abnégation.

Le rugby est un sport de contact, dont le combat est la première des valeurs. Paris a payé pour l'apprendre jeudi soir face à une valeureuse équipe d'Albi, emmenée par Boulogne, qui inscrit six points au pied. En face, Oelschig réduit la marque, avant que Papé n'inscrive le premier essai du match (27e). Loin de dominer, les Parisiens ne mènent que 10 à 9 à la pause, Dumitras ayant réduit le score.

Dès le retour des vestiaires, le Stade Français inscrit un deuxième essai par Gasnier (42e), le rugby proposé alors par les joueurs de la capitale est enfin digne d'un prétendant au titre. On pense qu'Albi va céder, mais il n'en est rien, les Tarnais laissent passer l'orage et refont lentement surface par les pieds de Dumitras (70e) et Boulogne (67e, 75e), face à celui d'Oelschig (62e, 72e).

Score final, 23-18, Albi glane ainsi pour la deuxième fois de la saison un précieux point de bonus défensif hors de ses bases, même si le chemin du maintien sera bien long. Pour Paris, cette victoire est le strict minimum, elle lui permet de se replacer dans le peloton des poursuivants. Le jeu, pour sa part, attendra encore.

Prochains matches: Racin-Métro 92 - Stade Français ; Albi - Perpignan

BRIVE-BAYONNE: 19-14

Brive ragaillardi
12e journée du Top 14 et match de la peur à Amédée-Domenech, où Brive recevait Bayonne, jeudi. Supérieurs dans le premier acte, les locaux ont pris les points avant de subir le réveil basque en fin de partie, insuffisant pour empêcher une cinquième défaite consécutive.

L'entame de match est hachée et le jeu laisse la place à de trop nombreuses bagarres entre des protagonistes tendus. Il faut attendre la 23e minute pour voir Estebanez passer une pénalité et ouvrir le score. Le CAB monte en puissance et Perry signe un exploit personnel synonyme d'essai (31e), transformé. Juste avant le repos, Estebanez passe une nouvelle pénalité (40e) et permet aux siens de mener 13 à rien à la pause.

Au retour des vestiaires, Estebanez poursuit sur sa lancée et place le cuir entre les perches (43e). Mené de 16 unités, l'Aviron se rebelle enfin et Roumieu inscrit un essai en force (45e), transformé par Gower. Bayonne continue d'espérer lorsque Marmouyet va à l'essai (56e). Brive doute puisque la transformation de Gower (57e) ramène Bayonne à 5 points, mais le CAB tient bon et s'offre un succès synonyme de bol d'air.

Le bonus défensif des Bayonnais ne leur fera pas retrouver le sourire, eux qui s'enfoncent dans une zone rouge bien loin de leurs objectifs de début de saison...

Prochains matches: Toulon - Brive ; Bayonne - Montauban

MONTPELLIER-MONTAUBAN: 19-0

Le MHR sans trembler
Contrat rempli pour Montpellier qui a nettement battu (19-0) une équipe de Montauban complètement absente en première mi-temps.

Les Héraultais attaquent le match avec beaucoup d'ambitions et scorent les premiers grâce à la botte de Todeschini (6-0, 10e). Au quart d'heure de jeu, Trinh-Duc, très en jambes, est à la conclusion d'un mouvement qu'il a lui-même initié et inscrit le premier essai (13-0, 17e).

Malgré le carton jaune reçu par Macurdy (35e), les Montalbanais, mentalement défaillants, n'arrivent pas à percer le rideau défensif héraultais.

En seconde période, le MTG XV, plus accrocheur en défense, laisse moins d'espaces. Seul Todeschni, 100 % sur ses tirs au but, fait évoluer le score avec deux pénalités (19-0, 47e). Les Tarn-et Garonnais restent eux fanny.

Avec 25 points, les deux équipes sont désormais à égalité au classement.

Prochains matches: Bourgoin - Montpellier ; Bayonne - Montauban
Newsweb
AOL
Revenir en haut Aller en bas
gir3347
Champion du monde
Champion du monde
gir3347


Masculin
Nombre de messages : 19112
Age : 76
localisation : Girondin mais Bon-Encontrais de coeur
Date d'inscription : 07/10/2006

12ème journée de Top 14 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: 12ème journée de Top 14   12ème journée de Top 14 - Page 2 Default12Ven 6 Nov 2009 - 9:19

Top 14 - Labit: "Nous gênons"

Eurosport | jeu 5 nov, 22:12

Laurent Labit (Castres): "Nous sommes très déçus et frustrés. Cela fait deux fois que nous rivalisons avec des grosses écuries, Perpignan et Clermont, chaque fois ça se joue à pas grand chose.

Une fois encore l'arbitre n'a pas sifflé la pénalité qui aurait pu nous faire gagner, peut-être que nous gênons parce personne ne nous attendait à ce niveau."
Revenir en haut Aller en bas
gir3347
Champion du monde
Champion du monde
gir3347


Masculin
Nombre de messages : 19112
Age : 76
localisation : Girondin mais Bon-Encontrais de coeur
Date d'inscription : 07/10/2006

12ème journée de Top 14 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: 12ème journée de Top 14   12ème journée de Top 14 - Page 2 Default12Ven 6 Nov 2009 - 9:21

Brive : Azoulai soulagé

Rédaction Rugby365.fr - jeudi 05 novembre 2009 - 23h24

Le capitaine briviste, Simon Azoulai a accueilli avec un grand soulagement la victoire acquise face à Bayonne (19-14), jeudi.
Simon Azoulai était soulagé après la victoire de Brive face à Bayonne, jeudi. « C’est une bouffée d’oxygène, a-t-il déclaré à Canal+. On a bien travaillé en se remettant en question. On a vécu des moments difficiles mais on a toujours dit qu’on avait une force de caractère. On l’a montré. Les seuls fautifs étaient les joueurs. Les seuls à pouvoir sortir le club l’impasse, ce sont les joueurs. On n’a pas envie de revivre ça. »
Revenir en haut Aller en bas
gir3347
Champion du monde
Champion du monde
gir3347


Masculin
Nombre de messages : 19112
Age : 76
localisation : Girondin mais Bon-Encontrais de coeur
Date d'inscription : 07/10/2006

12ème journée de Top 14 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: 12ème journée de Top 14   12ème journée de Top 14 - Page 2 Default12Ven 6 Nov 2009 - 9:23

Le 05/11/2009 à 23:57 | Mis à jour le 06/11/2009 à 00:08 - L'Equipe


Rugby - Top 14 - Mermoz remercie son pack


Auteur d'un grand match, Maxime Mermoz remercie son pack d'avoir facilité le travail des trois-quarts lors de la victoire de Perpignan sur Toulon (25-9). Aubin Hueber, l'entraîneur varois, espérait mieux de ses joueurs.

Maxime Mermoz (trois-quart centre de Perpignan): «C'est bien de jouer derrière un pack qui avance. Ils ont pris leurs responsabilités. C'est beaucoup plus facile. On a essayé de mettre plus de volume de jeu en 2e période et à chaque action, on se faisait vite plaquer haut et cela faisait avorter les actions rapidement. Ça s'est fini par des cartons jaunes. Ils ont été agressifs, ils ont été sanctionnés.»

Jacques Brunel (entraîneur de Perpignan): «On obtient un très bon résultat par rapport au scénario du match: la victoire et le bonus offensif. C'est le mieux qu'on pouvait espérer ce soir car nous avons été trop timides.»

Aubin Hueber (co-entraîneur de Toulon): «On est tombé face à une belle équipe. On est déçu car il y avait quelque chose à faire ce soir. On pouvait espérer prendre le point du bonus défensif.» (AFP)
Revenir en haut Aller en bas
gir3347
Champion du monde
Champion du monde
gir3347


Masculin
Nombre de messages : 19112
Age : 76
localisation : Girondin mais Bon-Encontrais de coeur
Date d'inscription : 07/10/2006

12ème journée de Top 14 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: 12ème journée de Top 14   12ème journée de Top 14 - Page 2 Default12Ven 6 Nov 2009 - 9:25

05/11/2009 - 22:35 - sports.fr

CO-Audrin: "Des questions sur les gens qui nous arbitrent..."


"Le collectif est là, par contre, on peut se poser des questions sur les gens qui nous arbitrent." On pardonnera volontiers le manque d'autocritique du centre castrais, Yoan Audrin, au coup de sifflet final du choc tristounet entre Castrais et Clermontois, incapables de se départager (9-9) jeudi, à Pierre-Antoine, lors de la 12e journée du Top 14. "Il y avait mieux à aller chercher, regrettait forcément Audrin au micro de Rugby+. Eux scorent à chaque fois qu'ils viennent chez nous, mais ils plongeaient dans tous les sens en fin de match et ils n'étaient pas pénalisés."
Revenir en haut Aller en bas
gir3347
Champion du monde
Champion du monde
gir3347


Masculin
Nombre de messages : 19112
Age : 76
localisation : Girondin mais Bon-Encontrais de coeur
Date d'inscription : 07/10/2006

12ème journée de Top 14 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: 12ème journée de Top 14   12ème journée de Top 14 - Page 2 Default12Ven 6 Nov 2009 - 9:26

Rugby - Top 14 - L'Equipe

Le MHRC «retrouve du plaisir»

Fulgence Ouedraogo, capitaine de Montpellier, savoure cette troisième victoire de rang (19-0 contre Montauban) et avoue que l'équipe retrouve le plaisir à être ensemble.

Fulgence Ouedraogo savoure la victoire de Montpellier.(EQ)Fulgence Ouedraogo (capitaine de Montpellier): «On a joué un match sérieux pour obtenir une belle victoire. Il nous a manqué un peu de réussite pour obtenir le point du bonus. On ne fait pas la fine bouche et on se contente volontiers de la victoire. On a pris le jeu en main dès le début, on a tué le match. On a mis ensuite Montauban dans une position délicate, l'obligeant à jouer. On l'a bien contré, on est bien restés en ligne sans jamais être débordés. Cela fait un bout de temps que nous n'avions pas enchaîné trois succès d'affilée. Depuis deux matches, on retrouve du plaisir à être ensemble. Nous avons prolongé cet élan devant une équipe avec laquelle on va batailler pour le maintien. On a démontré une belle solidarité dans ce match où nous n'avons pas encaissé d'essais. On reprend confiance sur la défense. On a plus de maîtrise et on est mieux organisés que par le passé».

François Trinh-Duc (demi d'ouverture de Montpellier): «C'est l'un des premiers matches où l'on joue pendant 80 minutes, sans réel passage à vide. On peut juste regretter le point de bonus offensif. On est solidaires, on a de vraies valeurs et on est récompensé après un début de saison difficile. On revient dans le ventre mou du classement. On peut améliorer encore notre classement au regard de notre jeu. Je ne dis pas que l'on est demi-finaliste».

Sébastien Calvet (co-entraîneur de Montauban): «Les joueurs ont manqué de combativité face à une équipe de Montpellier qui a imposé son jeu, qui a enchaîné les mouvements. Nous n'avons jamais pu remettre la main sur la partie pour reprendre confiance. Nous avons eu une réaction grâce à nos individualités, et non en respectant notre plan de jeu collectif. Dès lors, il était impossible de marquer. Nous avons manqué d'humilité dans la préparation de cette rencontre. Nous avons manqué de clairvoyance sur le plan stratégique pour renverser le cours de la rencontre. A l'image de nos fautes de main, nous avons manqué également de concentration et d'investissement».

Karim Ghezal (deuxième ligne de Montauban): «Nous n'avons pas réussi à confirmer nos précédents matches. Nous sommes passés à côté de cette rencontre qui nous laisse de gros regrets. Nous avons été dominés dans l'engagement. Montpellier a manifesté beaucoup plus d'envie. Et, quand il a été en tête, il a été difficile pour nous de revenir dans la partie. On s'est heurtés à un mur quand nous avons voulu réagir après la pause». (AFP)
Revenir en haut Aller en bas
gir3347
Champion du monde
Champion du monde
gir3347


Masculin
Nombre de messages : 19112
Age : 76
localisation : Girondin mais Bon-Encontrais de coeur
Date d'inscription : 07/10/2006

12ème journée de Top 14 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: 12ème journée de Top 14   12ème journée de Top 14 - Page 2 Default12Ven 6 Nov 2009 - 9:28

Le 06/11/2009 à 00:45 | Rugby - Top 14 - L'Equipe


Péjoine :«On a eu peur»


Jean-Baptiste Péjoine avoue que Brive, vainqueur (19-14) de Bayonne, a joué avec la peur au ventre, surtout lorsque l'Aviron est revenu dans la partie. A Bayonne, le besoin de se ressourcer se fait pressant.

Jean-Baptiste Péjoine et Brive ont tremblé jusqu'au bout face à Bayonne.(EQ)Jean-Baptiste Péjoine (demi de mêlée de Brive) : «On est tout heureux ce soir de repartir avec la victoire. On a cru encore qu'on allait s'en vouloir car à 16-0, ils reviennent dans le match et on fait quelques petites erreurs défensives. C'est dommage, car on aurait pu nettement gagner. Cela nous fait du bien de renouer avec la victoire, un peu à l'arrache sur la fin. Bien sûr il y a eu de la peur, les Bayonnais ont joué leur va-tout. On prend quatre points, on peut partir en vacances un peu plus sereinement, cela fait du bien à la tête.»

Cédric Garcia (demi de mêlée de Bayonne) : «En première période, on tourne avec 13 points de retard, après forcément, c'est plus difficile de combler ce retard. On reste sur une deuxième mi-temps correcte, je ne dirai pas satisfaisante car on n'arrive pas à revenir au score. On va partir en vacances pour essayer de se ressourcer un peu, de reprendre un peu nos esprits. Il va falloir qu'on ne lâche rien. Nos deux prochaines réceptions à Jean-Dauger, il n'y a pas à chipoter, il faut les gagner.» (AFP)
Revenir en haut Aller en bas
gir3347
Champion du monde
Champion du monde
gir3347


Masculin
Nombre de messages : 19112
Age : 76
localisation : Girondin mais Bon-Encontrais de coeur
Date d'inscription : 07/10/2006

12ème journée de Top 14 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: 12ème journée de Top 14   12ème journée de Top 14 - Page 2 Default12Ven 6 Nov 2009 - 9:31

Rugby - Top 14 - 06/11/09 -L'Equipe-

La colère de Delmas


Très mécontent de l'arbitrage, Jacques Delmas, l'entraîneur du Stade Français, vainqueur (23-18) d'Albi, n'a pas hésité à donner son avis sur la question. Et il compte bien être entendu.

Jacques Delmas en veut à l'arbitrage.(EQ)Jacques Delmas (entraîneur du Stade Français) : «Ça nous suffit. (Très remonté) Il y a un arbitre, il fait son métier ou il ne le fait pas. Il y a une règle plaqueur-plaqué, si on ne tient pas compte de ce que fait le plaqueur... Vous voulez que je demande à mes joueurs de prendre des initiatives ? Albi joue avec ses moyens, tant mieux, on va continuer à remplir les stades. Ils jouent avec leur moyens, qu'on les arbitre aussi. Et vous, les journalistes, écrivez-le, plutôt que d'écrire des conneries.»

Eric Béchu (entraîneur d'Albi) : (sur le bonus défensif) «Je crois que c'est mérité. Ils nous marquent deux essais et, à ce titre, ils méritent leur victoire. Maintenant, il est certain qu'on est satisfait. On commence à avoir des joueurs expérimentés associés à des jeunes, ce qu'on voulait faire depuis le début de la saison. On est capable d'inverser la pression, de la remettre sur l'adversaire, même si c'est le Stade Français en face. On aurait pu espérer un peu mieux.» (AFP)
Revenir en haut Aller en bas
gir3347
Champion du monde
Champion du monde
gir3347


Masculin
Nombre de messages : 19112
Age : 76
localisation : Girondin mais Bon-Encontrais de coeur
Date d'inscription : 07/10/2006

12ème journée de Top 14 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: 12ème journée de Top 14   12ème journée de Top 14 - Page 2 Default12Ven 6 Nov 2009 - 9:33

Publié le 06/11/2009 03:51 - Cyrille POMERO - La Dépêche

Top 14. SC Albi : le sentiment du devoir accompli
Les Albigeois, battus par le Stade Français 18-23, ont glané un bonus défensif porteur d'espoirs.



Sans euphorie, sans excès mais à sa juste valeur. Eric Béchu n'a pas boudé son plaisir de voir les siens accrocher le Stade Français, même s'il y a une nouvelle défaite au bout. Ce bonus défensif a un goût de victoire pour un groupe récompensé de son entêtement et de sa solidarité, qui survit à tout, même si le chemin vers la lumière reste encore immense. Pour le coach du SCA, l'heure n'est pas à l'anticipation, aux pronostics. Juste à la satisfaction : « Ce point est mérité. Autant à Toulouse, on avait été tout le temps en résistance face à une équipe qui avait eu de nombreuses occasions de marquer. Autant j'estime que nous avons vraiment bien contré Paris, en l'empêchant notamment de donner de la vitesse au jeu. Bastareaud et Gasnier nous ont fait mal. Mais, globalement, on les a bien pris. De notre côté, on est satisfaits de notre prestation, de notre cohérence. On commence à trouver une équipe, en mêlant des joueurs expérimentés à d'autres plus jeunes, désormais que l'infirmerie n'est plus remplie. On est enfin capables d'inverser la pression, même face à une équipe de la dimension du Stade Français. On aurait presque pu espérer mieux.»

Kevin Boulogne n'est pas allé jusque-là, même s'il n'a pas digéré la manière dont Paris a planté son premier essai : « Rabadan me tire sur 5 mètres, ce quo m'empêche d'intervenir sur Papé, qui peut marquer. J'ai demandé à l'arbitre de demander la vidéo, mais il a refusé de le faire, sauf pour voir si Pape avait bien aplati. Incroyable ! » Au-delà de ce fait de jeu, le demi de mêlée albigeois a surtout tenu à féliciter ses partenaires, qu'il a sauvés en contrant un drop de Noel Oelschig dans la dernière minute : « J'étais cuit, je me suis jeté comme un désespéré. Je ne voulais pas que tous les efforts consentis soient vains. Ce point, les mecs le méritent. Ils ont tout donné. On a été irréprochables. »

Pour Kevin Boulogne, ce n'est pas un hasard si Albi a tenu tête à Paris après avoir bien résisté à Toulouse. Les gros déplacements engendrent une concentration accrue : « A Toulouse comme ce soir, on a été plus appliqués, on a respectés les consignes. Je ne crois pas que les équipes en face tombent dans la suffisance. De notre côté, en revanche, on sait hisser notre niveau de jeu. »

Albi est donc encor en vie. Une fierté pour son demi de mêlée : « Plus on galère, plus on est solidaires. Dans les autres équipes en difficulté, ça s'engueule, ça craque. Nous, on est ensemble. Joueurs, coaches et dirigeants, on tire dans le même sens. » Face au Stade Français, ça a payé.
Revenir en haut Aller en bas
gir3347
Champion du monde
Champion du monde
gir3347


Masculin
Nombre de messages : 19112
Age : 76
localisation : Girondin mais Bon-Encontrais de coeur
Date d'inscription : 07/10/2006

12ème journée de Top 14 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: 12ème journée de Top 14   12ème journée de Top 14 - Page 2 Default12Ven 6 Nov 2009 - 9:54

Rugby - Top 14 - Rugbyrama


L'Usap garde le cap


Même sans livrer une grande prestation, Perpignan a fait honneur à son statut de leader en dominant Toulon avec le bonus (25-9), lors de la 12e journée. Les Catalans, qui ont su profiter de l'indiscipline varoise (3 jaunes), confortent leur leadership en raison du nul entre Castres et Clermont.

Matt Henjak a été l’homme du match à Aimé-Giral jeudi soir. Pas forcément comme il l’espérait toutefois pour sa dernière apparition sous le maillot du RCT - il quitte en effet le club varois pour libérer une licence de joueur étranger extra-communautaire au profit de Felipe Contepomi -. Auteur d’un geste d’anti-jeu à 5 mètres de sa ligne peu avant la demi-heure de jeu, le demi de mêlée australien a été exclu dix minutes… durant lesquelles les Perpignanais ont inscrit deux essais et douze points ! Bref, le tournant du match. Menés 15-6 à la mi-temps, les Toulonnais étaient déjà trop loin pour revenir malgré une très bonne deuxième période.

Ils payent en fait leur indiscipline (trois cartons jaunes et trente minutes en infériorité numérique) et un premier acte difficile. Dès le début de la rencontre, ils étaient acculés dans leur camp. Fauqué concrétisait leur premier temps fort au quart d’heure de jeu (3-3), mais ils souffraient beaucoup, en mêlée notamment. L’essai de pénalité accordé à l’Usap après cinq mêlées à la 25e minute de jeu – juste après le carton d’Henjak donc – en témoigne. Et les Catalans, amenés par un Mermoz en grande forme, enfonçaient le clou à la 30e avec un essai de Sid.

Bonus offensif pour l'Usap

On se disait alors qu’ils allaient faire de ce match une promenade de santé. C’était sans compter sur leur relâchement en deuxième période. Moins agressifs, moins incisifs, ils laissaient les Toulonnais faire le jeu et revenir à six points (9-15, 48e). Les débats s’équilibraient. Les Varois prenaient même le pas en mêlée mais ils se montraient d’une indiscipline hallucinante à ce niveau. May (54e) puis Lozada (72e) étaient priés d’aller se rafraîchir les idées dix minutes sur le banc. Impossible, dans ces conditions, d’être véritablement dangereux sur le terrain du champion de France.

D’autant que ce dernier, sur l’un de ses seuls mouvements d’envergure en deuxième mi-temps, s’offrait l’essai du bonus offensif à trois minutes de la fin du match par Manas. 25-9, score final. L’addition était salée mais presque logique pour le RCT qui rentrera bredouille sur les bords de la Rade. Côté catalan, le contrat est rempli, même si tout ne fut pas parfait. L’Usap conserve sa première place au classement et son invincibilité à domicile.

Rugbyrama - Emilie DUDON
Revenir en haut Aller en bas
gir3347
Champion du monde
Champion du monde
gir3347


Masculin
Nombre de messages : 19112
Age : 76
localisation : Girondin mais Bon-Encontrais de coeur
Date d'inscription : 07/10/2006

12ème journée de Top 14 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: 12ème journée de Top 14   12ème journée de Top 14 - Page 2 Default12Ven 6 Nov 2009 - 10:00

Publié le 06/11/2009 08:57 - Rémi-Constant Belrepayre - La Dépêche


Top 14. Montauban : l'entame qui tue


Rugby, Top 14. Les Montalbanais n'ont pas réussi à capitaliser leur exploit devant Biarritz en s'inclinant hier soir au stade Yves-du-Manoir.

Le MTG se déplaçait hier soir dans l'Hérault fort de certitudes. Après son exploit devant Biarritz, il voulait confirmer ses dispositions. Au MTG, on aime aussi les défis. Hier soir, il s'en est donné un immense après un premier quart d'heure catastrophique (moins 13). Comme un symbole, Cédric Rosalen rate deux drops en bonne position dans les premières minutes. En face, Todeschini a déjà mis les siens au commandement (6-0). Le MTG subi la pression. Et prend des points. On ne reconnaît pas cette équipe qui a dominé le BO. Sur chaque action, Montpellier franchi la ligne d'avantage. Trois temps forts, deux pénalités et un essai. Le MTG a la tête sous l'eau, il ne parviendra malheureusement jamais à la relever. Sur le banc de touche, Sébastien Calvet convient que sa troupe est «mauvaise». On ne peux vraiment pas lui donner tort. Le match est rude, les contacts font mal. Et le froid qui règne sur la pelouse n'arrange rien. Mauvaise soirée se dit-on.Même cette «cocotte» juste avant la mi-temps ne donnera rien. Le MTG vient de laisser passer une belle occasion de revenir à la marque. Un MTG énormément pénalisé dans cette première période, surtout en mêlée fermée. Et rejoint les vestiaires avec ses fameux treize points de retard.

Tout à l'envers
Qui passent à dix-neuf sitôt l'entame du second acte. Il faut alors un miracle. Même les plus croyants ont abandonné. Même le point de bonus défensif semble loin. Une percée énorme de Vilimoni Delasau qui part au ras sur un regroupement, suivi de plusieurs temps de jeu à cinq mètres de la ligne héraultaise redonnent un semblant d'espoir. C'est vraiment un match «sans» pour les Sapiacains. Julien Tomas et Brana lâchent le ballon alors qu'il sont pratiquement dans l'en-but. Petit répit pour des Montalbanais visiblement résignés alors que l'on entame les dix dernières minutes de ce calvaire. Dans ce championnat serré, le bonus offensif héraultais est essentiel. Mais il faut marquer deux essais de plus. Quand même pas... Le MTG n'est pas si gentil.

L'an dernier, les Montalbanais en avaient pris trente dans ce même stade. Il a fait mieux cette fois-ci. Maigre, très maigre consolation. Il faudra maintenant se remettre à l'endroit pour un autre déplacement trés important, à Bayonne, qui a marqué le point de bonus hier soir à Brive. Il s'agira cette fois de ne pas rater son entame de match. Le MTG nous doit une revanche.


--------------------------------------------------------------------------------

Rebonds

Leonard Olivier dans les tribunes
Pendant que ses coéquipiers s'échauffent avant la rencontre, il est là. Il les observe attentivement. Dans quelques jours, il sera à leurs côtés. Lui, c'est Leonard Olivier, la nouvelle recrue du MTG qui a peine débarqué d'Afrique du Sud était présent hier soir dans le magnifique stade Yves-du-Manoir.

Suppression du DIC, encore et toujours
Même si l'adoption de la suppression du Droit à l'image collectif (DIC) a été repoussée de six mois, elle était évidemment dans bon nombre de conversations hier. Juste avant la rencontre, une banderole «DIC supprimé, le rugby en danger» a été présentée dans le stade. De chaque côté, les deux présidents, de Montpellier et Patrick Vianco pour le MTG accompagnés de leurs joueurs. Pour un peu, on aurait pu croire à une minute de silence.

Supporters
Ils sont fidèles. Les supporters verts et noir étaient un peu seuls dans une partie du stade. Mais ils se sont fait entendre. Notamment sur cette «cocotte» en fin de première période, juste devant eux.

Direct live
Les spectateurs du stade Yves-du-Manoir sont un peu privilégiés. Sur le grand écran du stade, ils peuvent suivre le match «en direct live». Pas tout le temps mais la plupart des séquences.

Mascotte
«Au stade de la Mosson, c'est sûr, je l'ai déjà vue. Mais ici...». Le stadier n'est pas formel mais hier soir, point de mascotte au stade Yves-d-Manoir. Ou alors simplement avait-elle trop froid.


--------------------------------------------------------------------------------

Ils ont dit

Marc Raynaud (entraîneur): «Je crois qu'aujourd'hui les joueurs étaient vraiment en vacances. On s'est menti encore une fois. Ils ont menti au staff et ils se sont mentis à eux-mêmes. S'ils ont un peu d'honnêteté, ils se rattraperont à Bayonne».

Patrick Vianco (président): «Les matches se suivent et ne se ressemblent pas. L'engagement et la dynamique dont nous avions su faire preuve la semaine dernière, on l'a retrouvé cette fois dans le camps montpelliérain. C'est un peu décevant mais c'est comme ça. C'est le sport».

Karim Ghezal (deuxième ligne): «C'est vraiment un jour sans aujourd'hui. Nous étions venus pour confirmer nos dernières prestations. Finalement, nous passons un peu à côté comme l'année dernière. Nous avons été pris dans l'engagement, un peu comme nous avions su le faire la semaine dernière contre Biarritz».

Sébastien Calvet (entraîneur): «C'est exactement le même match que nous avions réalisé en débutr de saison à Clermont. Si on se souvient bien, les joueurs restaient sur un bon match face au Stade toulousain. Oui mais voilà, nous n'avons pas tiré les leçons de cette période là en recommettant les mêmes erreurs. Je crois que les joueurs étaient encore au match de Biarritz. Lorsque l'on vois l'entame de nos deux derniers matchs, on se demande si c'étaient les mêmes joueurs qui jouaient. On ne s'est pas reconnu. On s'implique tous dans cet échec là, le staff comme les joueurs. On a manqué d'humilité pour préparer cette rencontre au mieux».

Fulgence Ouedraogo (capitaine, Montpellier): «Avec François Trinh-Duc, on voulait partir en sélection l'esprit libre. On a été trés sérieux et récompensés par cette victoire
Revenir en haut Aller en bas
gir3347
Champion du monde
Champion du monde
gir3347


Masculin
Nombre de messages : 19112
Age : 76
localisation : Girondin mais Bon-Encontrais de coeur
Date d'inscription : 07/10/2006

12ème journée de Top 14 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: 12ème journée de Top 14   12ème journée de Top 14 - Page 2 Default12Ven 6 Nov 2009 - 10:05

Publié le 06/11/2009 09:06 - Xavier Thomas - La Dépêche


Top 14. Le Stade toulousain a fait le plein
12e journée.



Opération rachat réussie pour les Toulousains, hier soir, qui ont effacé les déceptions de leur dernière sortie parisienne. Cette fois, le comportement des coéquipiers de Dusautoir a été irréprochable et leur investissement, leur sérieux et leur volonté de mettre du rythme et de sans cesse déplacer le jeu ont été récompensés par une large victoire, assortie du point de bonus.
Cinq essais au final, Bourgoin n'aura fait illusion qu'une demi-heure, le temps que la machine toulousaine se mette vraiment en place et trouve le bon tempo. C'est en effet ce laps de temps qu'il a fallu au Stade pour mettre à distance un adversaire qui a fini par subir le rythme imposé par les « rouge et noir ».
Une première accélération de Picamoles (rentré à la place de Maka, touché à l'épaule dès la 7e) venu lancé à hauteur d'Elissalde aux 40m et la défense berjalienne se fait déchirer, Fritz n'ayant plus qu'à terminer le boulot. Puis c'est un nouveau départ de Lamboley - excellent hier sur les prises en touche, dans les soutiens et les relais - au milieu du terrain qui fait la différence. Relais rapide de Kelleher et Elissalde sur le regroupement qui s'en suit et Heymans vient placer l'accélération décisive. 20-0 en trente minutes, le Stade a pris le contrôle.
Dans tous les domaines : conquête, occupation, animation. Bourgoin subit le rythme imposé par une formation qui avance dans le sillage d'un Servat en grande forme, un Kelleher intenable même s'il se montre parfois un peu trop gourmand sur certains coups. Toulouse a pris les commandes et ne les lâchera plus. Reste à prendre le point de bonus. Calmement mais sûrement, le Stade va parvenir à ses fins dès la 53e minute : prise de Lamboley en touche dans les 22m berjalliens, maul et c'est Picamoles qui s'en extirpe sur le côté droit pour aplatir.
L'affaire est dans le sac et la fin de la rencontre va quasiment être à sens unique. L'occasion pour Fritz de doubler la mise suite à un nouveau départ de Picamoles, avant que Vernet-Basualdo ne vienne compléter le tableau sur un fond de touche initié par Sowerby. Elissalde se chargeant de transformer en coin ce cinquième essai pour signer au passage un 100 % de réussite (5 transformations et 2 pénalités). Comme son buteur,

Toulouse a fait le plein : et de points et de confiance. Bienvenu avec ce qui se profile ces prochaines semaines…

Toulouse 41 - Bourgoin 3
MT: 20-0; 15695 spectateurs; arbitre: M. Dubes (Côte d'argent); .

Vainqueurs: 5E Fritz (18, 65), Heymans (30), Picamoles (53), Vernet-Basualdo (73); 5T et 2P (13, 21) Elissalde.

Vaincus: 1P Di Bernardo (47)

Evolution du score: 3-0, 10-0, 13-0, 20-0 / 20-3, 27-3, 34-3, 41-3.

TOULOUSE: Poitrenaud (Médard, mt); Donguy, David (Poitrenaud,mt1), Fritz, Heymans (o) Elissalde (m) Kelleher (Michalak 73); Lamboley, Maka (Picamoles 7, Sowerby 65), Dusautoir (cap.); Albacete, Millo-Chluski (Maestri 62); Lecouls(Johnston 56), Servat (Vernet-Basualdo 56), Poux (Human 62).

BOURGOIN: Laloo; Coetzee, Viazzo, Dumoulin, Coux (Vulivuli 41); (o) Di Bernardo, (m) Senio; Cowley (Basson 64), T. Genevois, Frier (cap.) (Leonte 52); Jooste, Louchard (Levast 64); Cardinali (Charlet 52), J.-P. Genevois (Kopelani 41), Tchougong (Iapteff 40).

La note du match: 14/20- L'homme du match: Grégory LAMBOLEY (Toulouse).
Revenir en haut Aller en bas
gir3347
Champion du monde
Champion du monde
gir3347


Masculin
Nombre de messages : 19112
Age : 76
localisation : Girondin mais Bon-Encontrais de coeur
Date d'inscription : 07/10/2006

12ème journée de Top 14 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: 12ème journée de Top 14   12ème journée de Top 14 - Page 2 Default12Ven 6 Nov 2009 - 10:10

Publié le 06/11/2009 09:10 | J.A. - La Dépêche


Top 14. Castres perd deux points à domicile


Le Castres Olympique a perdu ses deux premiers points à domicile cette saison face à une accrocheuse équipe de Clermont.Sur l'ensemble du match, ils méritaient la victoire, mais ils ont confirmé qu'ils n'étaient pas là par hasard.

Pour leur 1001e match dans l'élite du rugby hexagonal, les Castrais ont dû se contenter d'un nul à domicile. L'ASM n'a toujours pas gagné à Pierre-Antoine depuis 33 ans, mais il s'agit là d'un premier accroc dans le tableau à domicile du CO. Cela ne remet nullement en cause les bonnes dispositions démontrées depuis douze journées maintenant. Qui se souvient en effet qu'à la même époque l'an dernier, les Tarnais avaient déjà concédé quatre défaites dans leur antre. Hier, compte tenu des conditions climatiques, on s'attendait à ce que les Castrais mettent les « pneus pluie », utilisées avec bonheur face au Métro Racing et à Bayonne.

Or, ils ont à nouveau brouillé les cartes en envoyant du jeu, notamment en première période. A l'image d'un Yoan Audrin prêt à se jeter sur le moindre intervalle ou à prendre Nalaga en un contre un.

Mais la solution n'est pas venue de l'aile, pas plus que du centre du terrain, une charge phénoménale de Rodrigo Capo-Ortega emmenant plusieurs défenseurs sur son porte-bagages échouant à quelques mètres.

Les Tarnais faisaient le jeu, mais Clermont tenait le tableau d'affichage avec une pénalité de Baï et un drop de Floch. Le fameux réalisme des grandes équipes qui, sans être dans un grand jour, assurent le minimum syndical. Pour le reste, on a vu des ballons portés hors des zones de vérité et des chandelles jusqu'à l'écœurement du Néo-Zélandais Tasesa Lavea. Romain Teulet s'est bien régalé, merci pour lui. Après avoir découvert « Caveman » Chabal, le Top 14 a fait connaissance avec chandelleman.

Mauls écroulés
Malgré beaucoup de bonnes intentions et une conquête relativement propre, le CO n'a plus marqué d'essai depuis quatre matches et les trois unités passées aux Albigeois. Mais Laurent Labit se serait évidemment contenté d'une victoire au pied, d'autant que Romain Teulet (3 sur 3) était dans ses temps de passage habituels. Le succès aurait pu (dû) intervenir en fin de rencontre, notamment sur deux mauls sciemment écroulés par les Auvergnats. Plutôt que de siffler une pénalité face aux poteaux, l'arbitre se contenta d'accorder des mêlées forcément moins productives.

D'où les regrets de l'entraîneur des lignes arrière : « On est déçus car on rivalise avec les grosses équipes, mais cela se joue à pas grand-chose. Contre nous tous les samedis. A Brive et à Perpignan, des pénalités n'ont pas été sifflées en fin de match. On ne veut pas être paranos, mais peut-être qu'on gêne, ce n'était pas programmé qu'on en soit là aujourd'hui. Toutes les composantes du rugby français ne sont pas au même niveau… »

Les Castrais pourront également regretter leur seconde période, nettement moins aboutie. Moins à l'aise en conquête, ils ont également été défaillants dans l'occupation au pied. « On a eu peur de perdre ce match et on s'est affolé un peu face à une équipe habituée à jouer les phases finales. A 9-6, on avait la possibilité de gagner, mais on a manqué de maîtrise. Nous sommes encore en phase d'apprentissage. »

Après avoir enchaîné un triptyque indigeste avec Bayonne, Perpignan et Clermont, les Castrais sont deuxièmes. Ils se sont fait rejoindre par Toulouse, le prochain visiteur à Pierre-Antoine...

Consulter tous les résultats de la 12e journée en Top 14 et son classement



--------------------------------------------------------------------------------

Le tournant du match
Pendant très longtemps on aurait pu croire que le tournant du match aurait été cette pénalité ratée en tout début de partie par Cameron Mc Intyre, dans la mesure où le tableau n'avançait pas. Ce pouvait être aussi ce drop qui passe juste à l'extérieur des poteaux (65e) et qui laissait les deux équipes à égalité. En fait de tournant il fallait en deuxième période se contenter de la très longue et insipide ligne droite ponctuée de coups de pied d'occupation. Puis survint cette balle mal contrôlée par les défenseurs auvergnats, Audrin avait bien suivi Rodrigo était au soutien et Teulet concrétisait la faute adverse. Hélas 2 minutes plus tard une faute castraise devant les poteaux ramenait l'égalité. Et monsieur Berdos n'accorda pas la pénalité que tout Pierre-Antoine attendait.


--------------------------------------------------------------------------------

Un homme dans le match
Après quelques flammèches allumées sur les ailes, le premier castrais à faire lever les tribunes de Pierre-Antoine fait partie de ceux dont le travail obscur au cœur de la mêlée n'est pas toujours apprécié à sa juste valeur. Le quart d'heure de jeu n'était pas encore atteint lorsque Rodrigo Capo Ortega sortait d'un ruck comme un diable de sa boîte. Un contact effaçant le premier défenseur, un espace pris tambour battant, et le deuxième ligne arrivait sur la ligne des 22 visiteurs, hélas après avoir fait le plus dur, il ne parvenait pas à transmettre à ses copains des lignes arrières qui arrivaient à la rescousse. Mais ce n'est pas uniquement là qu'« el potro » comme il aime qu'on l'appelle se mettait en exemple. Sous les ballons brûlants, en fermée comme dans les rucks, avec son copain de l'attelage, Mathias Rolland, Rodrigo a fait une débauche d'énergie et dans ce genre de rencontre ça compte.


--------------------------------------------------------------------------------

Le jeu et les joueurs
Brrr ! Les premiers frimas étaient au rendez-vous hier pour ce match entre Castrais et Clermontois, si on ajoute une pelouse grasse à souhait, on aura compris que d'une part les deux équipes n'avaient pas envie de rester les deux pieds dans le même sabot, mais qu'en même temps, il fallait mettre la poix sur les doigts pour ne pas trop rendre de munitions. Pourtant la partie a démarré pied au plancher, à l'image d'Audrin et d'Andreu qui chacun sur leur aile donnèrent quelques sueurs glacées aux Auvergnats dans les 10 premières minutes. La partie qu'on pouvait craindre fermée, fut tout au contraire, extrêmement vivante avec deux équipes faisant feu de tous bois. Audrin a donné le tournis aux défenseurs visiteurs maintes reprises, seulement voilà, un manque de réalisme en fin d'action et le CO n'avait pas lâché Clermont à la pause, il n'en aura plus l'occasion en deuxième période...


--------------------------------------------------------------------------------

Ils ont dit

Alexandre Albouy.

C'est frustrant, même si sur la fin on peut être satisfait, parce que tout au long de la deuxième période on a subit. La frustration vient donc avant la pause, alors qu'on était défaillant en touche. On a vu que les deux ou trois ballons qu'on a pris dans ce secteur nous ont conduit à des actions dangereuses, voire des occasions d'essai. On peut donc regretter de ne pas avoir pu mieux lancer le jeu. Pareil en deuxième mi-temps, on a du mal en touche et Clermont ne prend aucun risque. Malgré ça, on parvient à passer devant, hélas on encaisse trois points aussitôt après. C'est certainement un manque de maîtrise, cette maîtrise que nous avions eu à Bayonne notamment. Face à une équipe comme Clermont qui est au-dessus, ça ne pardonne pas. Ce n'est pas un coup d'arrêt, mais ce match nous montre le chemin qui reste à parcourir, il nous faut encore grandir.

Laurent Labit.

Forcément on est déçu. On retrouve un peu toujours la même chose, on rivalise avec une grosse équipe, ça ne se joue pas à grand chose, mais ça se joue contre nous. Je suis déçu pour les joueurs parce qu'on travaille beaucoup tout au long de la semaine et on ne gagne pas des matchs comme ça parce qu'il y a des ingrédients qu'on ne peut pas maîtriser. On le voit bien chaque week-end, toutes les composantes du rugby ne sont pas au même niveau. (NDLR : On comprend à ce moment là que Laurent Labit évoque les différents arbitrages qu'il a subit dans les dernières semaines). Sur le plan du jeu, en première période on a réussi à franchir mais on n'a pas marqué. En deuxième mi-temps, on a peut-être pensé qu'avec le vent ça suffirait, hélas non. En plus on n'a moins tenu le ballon.
Revenir en haut Aller en bas
gir3347
Champion du monde
Champion du monde
gir3347


Masculin
Nombre de messages : 19112
Age : 76
localisation : Girondin mais Bon-Encontrais de coeur
Date d'inscription : 07/10/2006

12ème journée de Top 14 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: 12ème journée de Top 14   12ème journée de Top 14 - Page 2 Default12Ven 6 Nov 2009 - 13:47

Rugby - Top 14 - 06/11/2009 - 11:10 - Rugbyrama


La 12e journée en bref



Perpignan a mis à profit la 12e journée pour conforter sa place de leader, ses deux poursuivants, Castres et Clermont, s'étant neutralisés. Toulouse, large vainqueur de Bourgoin, est le nouveau dauphin de l'Usap. Mais ce 12e acte a aussi été marqué par le coup de gueule de Jacques Delmas.



EN HAUSSE :

Montpellier

Après sa victoire contre Clermont et son succès à Albi (le premier à l'extérieur depuis plus d'un an), Montpellier voulait poursuivre cette série naissante devant son public d'Yves-du-Manoir. Mission accomplie pour les Héraultais sobres et solides face à Montauban. Vainqueurs 19-0 (jamais ils l'avaient fini un match sans prendre le moindre point ces quatre dernières années), ils ont donc signé un troisième succès consécutif. Un petit évènement, puisqu'il faut remonter au mois de juin 2008 pour trouver trace d'une telle série. Relégables au soir de la 9e journée, les coéquipiers de Fulgence Ouedraogo pointent désormais au 9e rang, et comptent huit points d'avance sur le premier relégable. Bref, Montpellier respire enfin.

EN BAISSE :

Bayonne

Pour la deuxième semaine consécutive, c'est l'Aviron qui récolte le bonnet d'âne du Top 14. Si les Basques ont bien réagi à Brive pour prendre un bonus défensif face à un concurrent direct, ils n'en ont pas moins concédé leur neuvième défaite de la saison après douze journées, la cinquième consécutive. Depuis leur retour dans l'élite en 2004, c'est la seconde fois seulement qu'ils connaissent une telle série. Bayonne est toujours relégable et compte désormais quatre points de retard sur la 12e place occupée par Bourgoin. La mise en retrait de Richard Dourthe du secteur sportif ne paie toujours pas ses fruits après deux rencontres. Si la trêve internationale peut permettre aux Basques de se changer les idées, elle doit surtout servir à mobiliser les troupes en vue d'une lutte pour le maintien.

LE JOUEUR :

Julien Bonnaire (Clermont)

À l’issue de son match colossal face aux Castrais, nous sommes en droit de nous poser une question: comment Julien Bonnaire a-t-il pu échapper à la première liste établie par Marc Lièvremont pour les tests de l’automne? Et comment peut-on délibérément se priver d’un tel joueur? La blessure d’Antoine Burban, aussi triste soit elle, a aujourd’hui rendu à Bonnaire une place au sein du groupe des trente Bleus. Et au vu de sa prestation à Pierre-Antoine, ce simple retour des choses répond à une logique implacable: excellent en touche, où il contra à trois reprises l’alignement tarnais, Julien Bonnaire se fit remarquer par une activité en défense hallucinante et une présence dans le jeu au sol énorme. Si l’ASMCA a réalisé à Castres le gros coup de cette 12e journée, elle le doit donc beaucoup à l’ancienne idole du stade Pierre-Rajon…

L'ESSAI :

Cédric Heymans (Toulouse)

Le deuxième des cinq essais toulousains face à Bourgoin est l'archétype d'une réalisation des Rouge et Noir. Un mouvement d'envergure où le soutien dispute la vedette à la passe dans une séquence interminable. On est à la demi-heure de jeu quand Byron Kelleher, dans son camp, résiste de manière à offrir le ballon à Grégory Lamboley. Le troisième ligne perce plein-champ. On pense alors qu'il peut aller au bout mais il est repris. S'en suit alors une succession de passes dont une dernière de Jean-Baptiste Elissalde pour Cédric Heymans, lancé comme une fusée, qui va à l'essai.

LA STAT :

348
Petite devinette: quelle est la seule équipe à ne pas avoir inscrit le moindre essai lors des quatre dernières journées? Albi? Raté. Bayonne? Vous n'y êtes pas. Il s'agit du Castres Olympique, pourtant bien installé sur le podium du championnat depuis de nombreuses semaines. Mais les Tarnais ne savent plus marquer. Face à Toulon, Bayonne, Perpignan et pour finir Clermont ce jeudi, le CO a inscrit tous ses points au pied. Malgré cette incroyable anémie offensive qui dure maintenant depuis 348 minutes (il faut remonter à la 52e minute de son déplacement victorieux à Albi le 29 septembre), Castres parvient à se maintenir sur les sommets du Top 14 puisque sur ces quatre derniers matches, il a obtenu deux victoires et un nul pour une seule défaite, et encore celle-ci, à Perpignan, fut-elle bonifiée.

LA DECLA :

Jacques Delmas (entraîneur du Stade Français)

"Il y a un arbitre, il fait son métier ou il ne le fait pas. Il y a une règle plaqueur-plaqué, si on ne tient pas compte de ce que fait le plaqueur... Vous voulez que je demande à mes joueurs de prendre des initiatives ? Albi joue avec ses moyens, tant mieux, on va continuer à remplir les stades. Ils jouent avec leur moyens, qu'on les arbitre aussi. Et vous (les journalistes, ndlr), écrivez-le, plutôt que d'écrire des conneries." Voilà, Jacques, c'est écrit...

Rugbyrama - Philippe DA COSTA et Laurent VERGNE
Revenir en haut Aller en bas
gir3347
Champion du monde
Champion du monde
gir3347


Masculin
Nombre de messages : 19112
Age : 76
localisation : Girondin mais Bon-Encontrais de coeur
Date d'inscription : 07/10/2006

12ème journée de Top 14 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: 12ème journée de Top 14   12ème journée de Top 14 - Page 2 Default12Ven 6 Nov 2009 - 13:51

LES CHIFFRES CLES APRES LA 12ème JOURNEE

Meilleure attaque: Stade français (319 points)

Meilleure défense: Toulouse (154 points)

Meilleur réalisateur: Brock James (Clermont) - 125 points

Meilleur buteur: Brock James (Clermont) - 125 points

Meilleur marqueur: N.Nalaga (Clermont), B.Fall (Bayonne), M.Gasnier (Stade français) - 5 essais
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





12ème journée de Top 14 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: 12ème journée de Top 14   12ème journée de Top 14 - Page 2 Default12

Revenir en haut Aller en bas
 
12ème journée de Top 14
Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» 12ème journée de PRO D2
» 12ème journée de Pro D2
» 12ème journée de Pro D2
» Top 14 : La 12ème journée
» Réactions sur la 12ème journée du Top 14

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum LE SUA VAINCRA :: Archives (2009-2010) :: -Top 14/Les Fédérales-
Sauter vers: