Forum LE SUA VAINCRA

Espace Rugby
 
Le sua-vaincraAccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexionLe sua-vaincra

Partagez
 

 Infos Mont de Marsan (2009-2010)

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
superman(agen)
**************
**************
superman(agen)

Masculin
Nombre de messages : 8923
localisation : Agen
Date d'inscription : 28/05/2005

Infos Mont de Marsan (2009-2010) Empty
MessageSujet: Infos Mont de Marsan (2009-2010)   Infos Mont de Marsan (2009-2010) Default12Mer 3 Juin 2009 - 2:46

Ce topic sera mis à jour régulièrement.


Arrivées: Arrow Duvallet (Bordeaux-bégles) Toevalu (Toulon), Urruty (1er contrat pro), Mazel (Dax), Britz (Ravigo), Etchegaray, Fiorini et Tilloles (Bayonne)


Départs: Arrow Giraud (Montpellier), Leota ?, Mynhardt (Narbonne), Tandonnet, Carré, Dutilh, Travini, Le Roux (Arrêt), Arrayet (Bayonne),

Prolongations: Arrow Dhien (1+1), Mazzonetto (+2), Senio (+1), Maréchal (+1)

_________________
Infos Mont de Marsan (2009-2010) 491233    Infos Mont de Marsan (2009-2010) 2680510 Infos Mont de Marsan (2009-2010) 491233
Infos Mont de Marsan (2009-2010) Slide_10Infos Mont de Marsan (2009-2010) Indien10
Les anglais ont inventé le rugby, mais son avenir est à Agen drunken


Dernière édition par superman(agen) le Lun 13 Juil 2009 - 13:56, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sualg15.forumactif.com/index.forum
Invité
Invité



Infos Mont de Marsan (2009-2010) Empty
MessageSujet: Re: Infos Mont de Marsan (2009-2010)   Infos Mont de Marsan (2009-2010) Default12Jeu 4 Juin 2009 - 7:46

Mont-de-Marsan : Duvallet s'engage

Le Stade montois, qui jouera en Pro D2 l'an prochain, a officialisé ce vendredi les signatures du demi d'ouverture de l'Union Bordeaux-Bègles Thibault Duvallet et du troisième ligne aile de Toulon Soane Toevalu. Les deux joueurs se sont engagés pour deux ans.

Par ailleurs, le capitaine Jérôme Dhien a signé pour un an + un an supplémentaire, tandis que le demi Frédéric Urruty a paraphé son premier contrat pro, pour un an + un an lui aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Infos Mont de Marsan (2009-2010) Empty
MessageSujet: Re: Infos Mont de Marsan (2009-2010)   Infos Mont de Marsan (2009-2010) Default12Mer 24 Juin 2009 - 7:33

RUGBY PRO D2, STADE MONTOIS. Les jaune et noir ont encore un dernier « chantier » à boucler d'ici la fin du mois : trouver un deuxième ligne

Les Montois ont presque bouclé leur recrutement

La période des transferts court jusqu'à la fin du mois, mais l'effectif du Stade Montois pour la saison prochaine est déjà pratiquement constitué. Le staff jaune et noir souhaitait pallier le départ de Marc Giraud et se renforcer à l'ouverture, c'est fait.

Les arrivées de Thibault Duvallet (Bordeaux-Bègles) et du troisième ligne centre Simone Toevalu (Toulon) ainsi que le premier contrat professionnel de Frédéric Urruty permettent à Marc Dal Maso et Stéphane Prosper d'être paré pour la saison prochaine.

Indispensables

Dimitri Senio et Frank Maréchal, deux éléments indispensables du dernier exercice, ont choisi de ne pas faire jouer leur clause libératoire. Ils seront donc encore montois une saison supplémentaire. Guillaume Leleu et Rudolph Berek ont quant à eux prolongé, réglant en partie le problème des avants.

« Rien de concret »

En partie seulement puisque les départs conjugués de Laurent Travini (arrêt) et Jeandre Mynhardt (Narbonne) impliquent de faire venir un deuxième ligne. « C'est le principal chantier qui nous reste », concède le directeur général du club Bruno Fleury.

« Nous sommes sur des pistes, mais rien de concret pour l'instant. Pour le reste, le recrutement est à peu près terminé. » Si ce n'est le pilier Julian Fiorini, qui pourrait faire son retour au Stade Montois sous forme de prêt.

L'équipe première reprendra le chemin de l'entraînement le 6 juillet. Elle sera présentée au public le jeudi 16 à la CCI, la veille de la Madeleine.

SO
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Infos Mont de Marsan (2009-2010) Empty
MessageSujet: Re: Infos Mont de Marsan (2009-2010)   Infos Mont de Marsan (2009-2010) Default12Sam 27 Juin 2009 - 19:52

Britz à Mont-de-Marsan

Le deuxième ligne Lodie Britz âgé de 28 ans, qui évoluait en Italie à Rovigo, s'est engagé pour une durée de deux ans avec le Stade Montois.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Infos Mont de Marsan (2009-2010) Empty
MessageSujet: Re: Infos Mont de Marsan (2009-2010)   Infos Mont de Marsan (2009-2010) Default12Dim 12 Juil 2009 - 14:36

M. Marsan recrute trois Bayonnais

Trois joueurs de Bayonne quittent la cote basque pour les Landes. Le deuxième ligne Antony Etchegaray, le pilier Julian Fiorini et le demi de mêlée Julien Tilloles se sont engagés avec Mont-de-Marsan. Un peu plus tôt, c'est Benat Arrayet qui faisait le chemin inverse.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Infos Mont de Marsan (2009-2010) Empty
MessageSujet: Re: Infos Mont de Marsan (2009-2010)   Infos Mont de Marsan (2009-2010) Default12Ven 17 Juil 2009 - 9:25

RUGBY PRO D2, STADE MONTOIS. À l'occasion de la présentation d'équipe aux partenaires, le président Cazaubon analyse le calendrier et se projette dans la saison

Rester invaincus à Guy-Boniface


A quoi reconnaît-on une nouvelle recrue du Stade Montois ? Depuis quelques années, la coutume est bien établie et la chevelure des nouveaux arrivants semble avoir passé quelque temps avec un berger chargé de la tonte de ses moutons.

Hier au soir, à la Chambre de commerce et d'industrie, les « bleus » des jaune et noir arboraient donc des tonsures à géométrie variable à l'occasion de la présentation de l'équipe aux partenaires.

Dans un discours teinté d'un optimisme de rigueur digne des écoliers à la veille de la rentrée des classes, Philippe Cazaubon, le président du Stade Montois, a confessé que « le Top 14 n'était pas vraiment notre championnat ». Avant d'annoncer les couleurs des joutes à venir : « La première consigne est de défendre la citadelle Guy-Boniface d'assauts venus de l'extérieur. La défaite sera interdite. »

Même si pour l'heure, les sourires sont encore de rigueur, les regards et les efforts se concentrent vers le premier match, face à Agen, le dernier week-end d'août. « C'est bien de recevoir un gros, s'enthousiasme le président. Cela va nous permettre de s'étalonner de suite. »

« Voir notre niveau »

Manière certainement de vaincre le signe indien et de mettre un point final à la longue saison dernière peut-être. Manière aussi, comme le pense Philippe Cazaubon, de « voir notre niveau face à des valeurs sûres de Pro D2. »

Si tout le monde ne pense qu'à ce premier match, qui devrait permettre aux Montois « d'afficher leurs ambitions », seul le président glisse à demi-mots l'objectif de cette saison : « Quand on descend de Top 14, on se doit de viser le haut du tableau. Mais en revanche, pas question de déjà parler de phases finales. »

Pour autant, si l'humilité est de rigueur à Mont-de-Marsan, le président Cazaubon se satisfait des oppositions à venir. « Contrairement aux deux dernières saisons, avec Toulon et le Racing, ce championnat semble beaucoup plus homogène. Il y a beaucoup de clubs très bien équipés - dont on fait partie - mais aucun n'est surarmé. »

Pourtant, en le poussant un peu, Philippe Cazaubon livre ses petits pronostics, que ses joueurs comptent bien déjouer. « Agen va évidemment vouloir jouer le rôle de ténor. On peut également penser à La Rochelle qui aura à coeur de monter. » Réponse en mai prochain.

Le Stade Montois jouera trois matches amicaux avant la reprise qui aura lieu le dernier week-end d'août. Le 1er août, opposition à Saint-Sever. Le 8 août, à Montalivet face à Bordeaux-Bègles avant le 14 août, à Lembeye, face à Pau.

Sud Ouest
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Infos Mont de Marsan (2009-2010) Empty
MessageSujet: Re: Infos Mont de Marsan (2009-2010)   Infos Mont de Marsan (2009-2010) Default12Mer 29 Juil 2009 - 8:34

RUGBY PRO D2, STADE MONTOIS. La préparation physique a commencé depuis le 6 juillet. Les jaune et noir travaillent d'arrache-pied afin de ne pas rater l'ouverture du championnat contre La Rochelle

Les travaux d'Hercule du Stade



Ce sont des hommes nouveaux ! C'est en tout cas l'impression laissée par les joueurs du Stade Montois en plein effort, acharnés à effectuer la meilleure préparation d'avant-saison possible. L'ambiance d'il y a trois mois a bien changée.

Oubliées les cinq victoires glanées la saison dernière en vingt-six rencontres de Top 14, les rugbymen de la préfecture se concentrent désormais sur la saison à venir. Depuis le 6 juillet, leur programme physique relève des douze travaux d'Hercules : course à pied dès l'aube, puis ateliers de technique et de combat, avant de terminer par la musculation en toute fin de matinée. « L'avantage par rapport à la saison dernière, c'est qu'on a huit semaines pour se préparer au lieu de quatre », se réjouit Éric Lamarque.

Un mois supplémentaire

Un mois supplémentaire, donc, pour soigner une tête un peu meurtrie et préparer son corps aux joutes à venir. Devant un manager montois d'excellente humeur et enclin à positiver, les costauds s'entraînent au combat. Une longue séance face aux boucliers où chaque homme finit exténué. Le manager les tance : « On s'accroche sur les cannes... Vous êtes massacrés où quoi ? ». Sourire un peu crispé des intéressés. Faire des roulades avant percussion s'avère rude. Les organismes sont en surchauffe. « Trois minutes de repos et vous filez à la musculation ! ». Un ordre qui flirte entre le militaire et la plaisanterie. De l'autre côté du terrain, Stéphane Prosper et Marc Dal Maso animent une séance de travail technique.

« Le foncier est déjà bien avancé. Nous mêlons technique et combat, avec aussi un peu de collectif », explique le manager. Et quid de l'état de forme et de motivation des troupes ? « On verra lorsque le championnat débutera. Il est impossible de se prononcer avant. Ce que je sais en revanche, c'est que trois ans de vie commune permettent de bien se connaître. Du coup, nous allons tout de suite dans la mobilisation des ressources. »

Matchs amicaux

Afin d'égayer le studieux, les Montois vont ce matin s'essayer au paint-ball, avant d'enchaîner les rencontres amicales : samedi (19 heures) face aux espoirs du Stade à Saint-Sever, puis le 8 août contre l'UBB à Montalivet avant de finir par une rencontre face à la Section Paloise à Lembeye (le 14 août). Puis enfin viendra la première journée de championnat face à La Rochelle, le 29. « La seule chose qui nous permettra de rapidement évacuer la saison passée sera de rapidement gagner. Le problème est que nous seront désormais attendus partout. » Les travaux du Stade ne font donc que commencer.

SO
Revenir en haut Aller en bas
Peut-être
Champion de france
Champion de france
Peut-être

Masculin
Nombre de messages : 1635
Age : 47
localisation : TOULOUSE (31)
Date d'inscription : 23/08/2005

Infos Mont de Marsan (2009-2010) Empty
MessageSujet: Re: Infos Mont de Marsan (2009-2010)   Infos Mont de Marsan (2009-2010) Default12Mer 29 Juil 2009 - 13:14

val a écrit:
les efforts se concentrent vers le premier match, face à Agen, le dernier week-end d'août. « C'est bien de recevoir un gros, s'enthousiasme le président. Cela va nous permettre de s'étalonner de suite. »

Les jaune et noir travaillent d'arrache-pied afin de ne pas rater l'ouverture du championnat contre La Rochelle


Un jour blanc le lendemain noir...
Ils ne savent plus ce qu'ils disent ces "journalistes" de Sud-Ouest...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Infos Mont de Marsan (2009-2010) Empty
MessageSujet: Re: Infos Mont de Marsan (2009-2010)   Infos Mont de Marsan (2009-2010) Default12Ven 31 Juil 2009 - 9:56

2,5 MILLIONS D'EUROS DE TRAVAUX, GRANDE TRIBUNE. La deuxième tranche de travaux prendra fin début octobre. Les vestiaires seront alors entièrement refaits

Le stade Guy-Boniface a presque achevé sa mue



Le staff du Stade Montois Rugby dans son intégralité en a rêvé, la municipalité l'a fait. Ou presque. Début octobre, lorsque sera venu le temps de l'inauguration, l'aménagement intérieur de la grande tribune du stade Guy-Boniface sera passé des années 60 au XXIe siècle.

Il suffit pour s'en convaincre, à la place d'un chantier déjà bien avancé, d'imaginer ce que sera l'espace dédié aux locaux, situé à la place de l'ancienne salle de musculation de la section haltérophilie. Dès l'entrée, les logos du club et de la ville seront visibles, incrustés dans la résine du sol. « Un matériau aux propriétés sonores intéressantes. Cela donnera une ambiance bien plus chaleureuse que le carrelage », explique Bertrand Tortigue, maire adjoint en charge des sports.

Parois de verre

Au-delà, les jaune et noir profiteront d'une surface deux à trois fois plus grande que celle dont ils disposaient jusqu'à présent : vestiaire avec casiers, bain froid pour la récupération immédiate, locaux médicaux, bureau du staff relié à la caméra placée dans la tribune, salle d'échauffement avec sol revêtu de pelouse artificielle... Le tout cloisonné de parois de verre.

Arrivent ensuite un espace mixte (arbitre, presse, salle de contrôle antidopage) et trois vestiaires visiteurs tous carrelés et entièrement refaits à neuf. Le manager montois Éric Lamarque a pris part depuis le début à la conception de ce nouvel aménagement. « Il correspondra parfaitement aux besoins d'une équipe de rugby. J'ai essayé de faire la synthèse de ce que j'ai pu observer au cours de ma carrière et de mettre cela en adéquation avec les moyens du club et de la municipalité. C'est le côté pratique qui a guidé ma réflexion. » Le Gascon est perfectionniste, « alors bien sûr tout n'est pas parfait. Mais nous disposerons désormais d'un outil qui nous permettra de travailler dans d'excellentes conditions. »

Cerise sur le gâteau : grâce à la construction de deux nouveaux vestiaires, les espoirs du Stade Montois pourront désormais jouer en lever de rideau, « pour la plus grande joie des supporters », savoure d'avance le manager. Il ne lui reste plus que deux mois à attendre.

Accessibilité. La première tranche (réfection de l'extérieur de la tribune et la construction de loges) avait coûté 1 million d'euros, la deuxième ajoute 1,5 million d'euros supplémentaire au coût total de la réfection de la grande tribune du stade Guy-Boniface. Un budget couvert à 40 % par les subventions des conseils général, régional et de l'État. Les travaux, en plus de l'urgente cure de jeunesse dont avait besoin la structure, permettent à l'enceinte montoise d'être entièrement accessible aux handicapés, à l'intérieur comme à l'extérieur.

SO
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Infos Mont de Marsan (2009-2010) Empty
MessageSujet: Re: Infos Mont de Marsan (2009-2010)   Infos Mont de Marsan (2009-2010) Default12Ven 21 Aoû 2009 - 9:51

STADE MONTOIS RUGBY. Bruno Fleury, directeur général du secteur professionnel, aborde la saison qui approche et les perspectives du club à court et moyen termes

« Un budget à 10 millions et la remontée en 2012 »


Bruno Fleury, devenu directeur général du Stade Montois Rugby professionnel en 2007, se démène depuis deux mois pour que la descente du club en Pro D2 soit la moins traumatisante possible. Après la rénovation des vestiaires de la grande tribune (financée par les collectivités), le club jaune et noir peut se féliciter de voir l'érection d'une deuxième tribune provisoire. Bref, hormis le sportif, le club centenaire s'active. L'occasion pour ce Biarrot d'origine d'évoquer le court et le moyen terme.

« Sud Ouest ».

Comment appréhendez-vous la nouvelle saison qui se présente ?

Bruno Fleury Plutôt sereinement. Malgré les départs de Marc Giraud ou Beñat Arrayet, il reste dans la préfecture des Landes une très belle équipe, très homogène. Un groupe qui respire la joie de vivre et qui pourra, je pense, jouer un rôle très intéressant en Pro D2. Cela reste une impression. Au staff sportif de la confirmer. Pour le reste, je pense que nous serons en mesure d'accueillir les supporters dans les meilleures conditions, pour qu'ils puissent vivre pleinement les nombreux derbys qui s'annoncent.

Des rumeurs font état au Stade Montois de contrats bloqués par la DNACG.

Que pouvez-vous nous dire à ce sujet ?

Que c'est faux. Des membres de la Ligue et de la DNACG sont venus nous rendre visite il y a une quinzaine de jours. Ils ont épluché les comptes, nous avons fourni les pièces demandées et ils sont repartis. Je n'ai pas eu de nouvelles d'eux depuis. S'il y a des contrats bloqués, c'est à eux de l'annoncer. Et pour le moment, je n'ai rien entendu qui va dans ce sens.

La perte des droits télé du Top 14 (1,2 million d'euros, NDLR) ne grève-t-elle pourtant pas le budget du club ?

C'est évident que les droits télé du Top 14 sont bien plus élevés que ceux de la Pro D2. Mais ce n'est pas sur eux que nous comptons pour le développement du Stade Montois Rugby. En deux ans, nous sommes passés d'un budget de 2,6 à 5,5 millions d'euros. Et les partenariats ont augmenté d'1,8 million. Ce n'est pas si mal. Le business plan que nous avons monté sur trois ans doit nous permettre en 2012 d'atteindre les 10 millions d'euros de budget et de viser la remontée en Top 14. Bref, le directoire du Stade Montois a une vision très ambitieuse des choses.

Comment une telle multiplication est-elle possible ?

Nous avons trouvé des partenaires nationaux prêts à nous suivre sur plusieurs années. La Storim poursuit l'aventure avec nous et nous sommes sur la piste très sérieuse d'un grand groupe national qui ne peut pas encore se faire connaître. Et les pistes locales sont toujours creusées. Pour donner un exemple des avancées, il suffit de se rappeler que la face avant du maillot jaune et noir se vendait il y a deux ans pour une saison 50 000 euros. Pour 2009-2010, le prix est à 500 000. Il a été multiplié par dix. Une vraie dynamique est enclenchée.

Le premier match du Stade Montois en Pro D2 est prévu le samedi 29 août avec la réception de la Rochelle (18 h 30).

SO
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Infos Mont de Marsan (2009-2010) Empty
MessageSujet: Re: Infos Mont de Marsan (2009-2010)   Infos Mont de Marsan (2009-2010) Default12Jeu 27 Aoû 2009 - 8:18

ENTRETIEN. Le manager du Stade Montois évoque ses axes de travail pour la saison

« Le Stade véhicule une certaine idée du jeu »


« Sud Ouest ».

Quel est l'objectif du club cette année en termes de classement ?

Éric Lamarque. Laissez-nous vivre la saison ! On verra bien au bout. Nous ne nous sommes jamais donné d'objectifs chiffrés, on ne va pas s'en donner maintenant. À faire comme cela, on ne mobilise pas, on inhibe. Si on parle de maintien aux gars, ils se disent « on n'est pas bons ». Si on évoque les demies, ils savent qu'il faut gagner 20 matches sur 30. C'est leur mettre une pression inutile. Un groupe sportif ne fonctionne pas comme une entreprise privée à qui on fixe des objectifs chiffrés. La performance se génère, elle ne s'induit pas. Pour le reste, je ne possède pas de boule de cristal.

Il existe forcément des axes de travail pour la saison qui arrive...

Les seuls objectifs que nous nous sommes fixés sont ceux de notre mandature de quatre ans : pérenniser le Stade Montois dans les 30 clubs professionnels. Et pour nous donner de la marge, rester dans les 20 serait le mieux. Pour cela, il faut des infrastructures, du personnel et des moyens. Les choses sont sur la très bonne voie, avec un budget qui a doublé en deux ans et qui ne baisse pas malgré la descente, ce qui est remarquable. Mais tout cela prend quand même du temps. Après, je n'oublie pas que le sport professionnel doit générer du spectacle et que nous sommes à Mont-de-Marsan, une ville qui véhicule une certaine idée du jeu. Alors en répondant aux exigences d'optimisation de la performance, nous essayerons d'aller dans ce sens.

L'expérience du Top 14 sera-t-elle bonne ou néfaste à l'heure d'aborder la Pro D2 ?

Ce n'est pas le même niveau de compétition, pas les mêmes adversaires, un jeu moins propre, plus les mêmes rapports d'opposition. Ce sera compliqué d'appliquer les schémas de l'année dernière. Et puis nous serons attendus. En fait, notre princisal souci sera celui-ci : serons-nous capables d'imposer mentalement et physiquement notre vitesse de jeu. Il suffit de voir ce qui est arrivé aux derniers clubs qui sont descendus de Top 14. Pour tous, ça a été très compliqué. Rien n'est linéaire et, finalement, des acquis de l'année dernière, il ne reste plus grand-chose.

Comment le trio formé avec Stéphane Prosper et Marc Dal Maso fonctionne-t-il depuis trois ans ?

Parce que les choses avancent à tous les étages du club, du sportif jusqu'au directoire. Les joueurs ont progressé, les structures du club aussi. Parce que nous partageons des choses et que nous mettons nos expériences en commun pour tendre sans cesse vers un niveau de performance plus élevé, sur le terrain et à l'entraînement.


SO
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Infos Mont de Marsan (2009-2010) Empty
MessageSujet: Re: Infos Mont de Marsan (2009-2010)   Infos Mont de Marsan (2009-2010) Default12Ven 28 Aoû 2009 - 17:45

Mont-de-Marsan: licences bloquées


Alors que le championnat du Pro D2 démarre ce week-end, le Stade montois va débuter la compétition sans la totalité de son effectif car la DNACG a décidé de bloquer plusieurs licences en attendant des ganraties financières. Un scénario qui ne surprend plus tant il a tendance à se répéter.

La Direction Nationale d'Aide de Contrôle et de Gestion (DNACG) ne manque pas de travail en cette période de début de championnat. Avec la crise financière qui n'en finit plus de faire des dommages collatéraux et de rendre la vie dure à l'économie des clubs de rugby héxagonaux, c'est tout le championnat qui se trouve atteint et perturbé. Dernier club en date à subir la foudre du gendarme financier de la Ligue Nationale de Rugby (LNR), Mont-de-Marsan va débuter le championnat amputé d'une dizaine de ses joueurs. En effet, la DNACG a bloqué une dizaine de licences du club landais, au motif que celui-ci n'a pas encore présenté toutes les garanties nécessaires au bouclage de son budget.


Des garanties sonnantes et trébuchantes

La DNACG serait donc en attente des pièces attestant la réalité du budget des Landais. Un paradoxe. Mont-de-Marsan qui vient de se voir reléguer, a pourtant présenté un buget prévisionnel en hausse en comparaison de celui qui était le sien la saison passée en Top 14.
Mais peu importe pour les contrôleurs de la bonne santé des finances des clubs. Ces derniers, et c'est bien là leur rôle, s'appuient uniquement sur des pièces officielles et des justificatifs sans équivoque qui prouvent que l'argent est bien entré dans les caisses du club. Autant dire qu'ils n'ont que faire des prévisisons ou autre promesses de dons.
Concernant Mont-de-Marsan, la DNACG est en attente de ces pièces pour valider le buget du club, et en conséquence débloquer les licences concernées.

Pas un cas isolé

Loin d'être le seul dans ce cas, Mont-de-Marsan vient s'ajouter à une liste déjà fournie de clubs en défiance avec les exigences de la DNACG.
Pau et Tarbes connaissent une situation à peu près similaire. Et si ces deux clubs n'ont pas encore complètement régularisés leur situation, ils sont selon toute vraisemblance en passe de trouver des solutions, et se dirigent vers une issue positive. La Section paloise a déjà récupéré trois licences (Maignien, Botha et Nawerecagi) sur les sept retenues. De son côté, Auch, qui a été un temps dans le collimateur des contrôleurs de la DNACG, a pu attester de sa bonne santé financière, et peut aujourd'hui compter sur tout le monde.
Le phénomène a déjà été mis en exergue lors de la reprise du Top 14. On pense au cas de Montauban, qui a du débuté le championnat avec six joueurs indisponibles pour cause de licences bloquées. De même Bourgoin se trouve toujours dans le tumulte, et compte douze joueurs interdits de terrain. De là résulte une fragilité qui met le club en grand danger sportif.
Pour revenir à Mont-de-Marsan, le club landais pourrait souffrir de ce début de championnat tronqué. Et ce dès ce week-end, puisque l'ancien pensionnaire du Top 14 reçoit La Rochelle, un gros poisson du Pro D2.


Rugbyrama
Revenir en haut Aller en bas
dédé
Champion de france
Champion de france


Nombre de messages : 1817
Date d'inscription : 21/07/2006

Infos Mont de Marsan (2009-2010) Empty
MessageSujet: Re: Infos Mont de Marsan (2009-2010)   Infos Mont de Marsan (2009-2010) Default12Ven 28 Aoû 2009 - 22:15

Voilà on connait donc les fameux "4" mal vus par la DNACG.
Auch, Tarbes, Pau et mont de marsan...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
scaliger
Champion d'europe
Champion d'europe


Masculin
Nombre de messages : 3659
Age : 31
Date d'inscription : 01/06/2009

Infos Mont de Marsan (2009-2010) Empty
MessageSujet: Re: Infos Mont de Marsan (2009-2010)   Infos Mont de Marsan (2009-2010) Default12Ven 28 Aoû 2009 - 22:27

En attendant , La Rochelle va avoir l'avantage d'affronter un Stade Montois diminué Neutral
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Infos Mont de Marsan (2009-2010) Empty
MessageSujet: Re: Infos Mont de Marsan (2009-2010)   Infos Mont de Marsan (2009-2010) Default12Sam 29 Aoû 2009 - 9:33

DNACG. Les dirigeants montois étaient en négociation hier soir avec l'organe de contrôle et de gestion. Dix contrats ont été validés. Quatre restent bloqués. Explications

L'histoire des contrats bloqués se répète

La rumeur se faisait plus pressante depuis quelque temps, presque poisseuse : le Stade Montois aurait, comme l'année dernière, des contrats bloqués par la DNACG. Interrogé sur cette éventualité dans nos colonnes en début de mois, le directeur général du club, Bruno Fleury, se fendait d'un ferme et résolu, « c'est n'importe quoi ! ».

Et comme les certitudes ne l'avaient pas fui, il réitérait cette remarque hier soir, au moment même où, sur les ondes de France Bleu Gascogne, le manager du Stade Montois Éric Lamarque confirmait la nouvelle tant redoutée : des contrats étaient encore hier soir bloqués, dans l'attente « d'un justificatif comptable sans équivoque », à savoir, sans doute, une garantie bancaire des sociétés partenaires qui peine à arriver.

Un état de fait confirmé par la Ligue quelques heures plus tard : 14 contrats étaient suspendus jusqu'à hier 20 heures. Quatre le resteront aujourd'hui. « Il n'y a aucune chance que la situation évolue d'ici à la rencontre », explique Céline Cluzen, chargée de communication auprès de la Ligue.

Des problèmes devant

Une chose est sûre : les Montois ont dû se battre pour qualifier en catastrophe des avants. Au choix entre Michaux, Bérek, Fiorini, Etchegarray, Leleu, Tilloles ou Britz. Car hier matin, le staff landais s'arrachait les cheveux à l'heure de composer son groupe pour affronter La Rochelle. « Concernant les trois-quarts, ce n'est pas un souci, parce qu'on a du monde. Mais on va avoir un gros problème pour composer le cinq de devant », constatait le manager montois. Avec en ligne de mire un forfait pur et simple, puisque jusqu'en début de soirée, seuls trois piliers étaient qualifiés, sur les quatre réglementaires... Une situation en partie réglée qui va permettre aux joueurs de finaliser sur le terrain une intense préparation physique, et au public montois de retrouver ses abeilles réveillées.

En attendant, hormis le malaise provoqué par l'esprit tatillon d'une DNACG qui laisse Bourgoin s'accrocher au Top 14 avec des finances qui sombrent et tance le Stade Montois pour un montant certainement bien inférieur, la question est posée : Comment une telle situation peut-elle se reproduire deux ans de suite ?

Contactée, la direction du club n'a pas souhaité s'exprimer. Il n'empêche : l'année dernière, en Top 14, ce couac pouvait s'expliquer par la brièveté de la période pour se préparer ainsi que par l'énormité de l'augmentation budgétaire à trouver.

Dans l'urgence

Aujourd'hui, en Pro D2, Fleury et son équipe ont eu plus de deux mois. Six même, si on se souvient que le directeur général déclarait en avril dernier déjà travailler sur le budget 2009-2010. Dixit Fleury, « business plan sur trois ans et budget à 10 millions d'euros pour les jaune et noir en 2010 ». Soit, mais au prix d'une bataille avec la DNACG pour qualifier in extremis un nombre suffisant de joueurs. Ces derniers restant dans l'incertitude complète jusqu'au dernier moment. Pas idéal à l'heure d'aborder le premier rendez-vous de la saison.


SO
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Infos Mont de Marsan (2009-2010) Empty
MessageSujet: Re: Infos Mont de Marsan (2009-2010)   Infos Mont de Marsan (2009-2010) Default12Ven 4 Sep 2009 - 10:13

RUGBY STADE MONTOIS. Les joueurs jaune et noir bénéficient depuis la rentrée d'un nouvel espace de récupération à la plaine des jeux. Une installation qui doit favoriser la performance. Visite guidée

Comme des coqs en pâte



C'était jusque-là un simple bâtiment abritant des vestiaires, quelques remises et une salle de soins située à la plaine des jeux. Habituellement, les joueurs du Stade Montois y passaient cinq minutes après l'entraînement quotidien, le temps de prendre la douche avant de rentrer. Désormais, ils y restent une demi-heure chaque soir. Il faut dire que pendant l'été, les lieux ont changé. Les professionnels ont pris possession de l'endroit et réalisé quelques aménagements : une salle d'eau a été montée avec jacuzzi et bains froids. S'y sont adjoints deux salles de massage et de soins, une pièce réservée au stretching avec médecine-ball, tapis d'étirement et espaliers accrochés au mur. Dans le couloir desservant ces différents éléments, une batterie de vélo d'échauffement a été installée.

Des modules à respecter

« Chaque jour, le joueur regarde sur le tableau le programme qui lui est attribué », explique Mathieu Hervé, kiné du club. Trois modules de dix minutes qui changent chaque jour et que les hommes de la préfecture des Landes doivent respecter. Des activités variées que les rugbymen effectuent sous l'étroite surveillance du personnel du club, médecins, préparateurs physiques et kinés en tête.

« Ce type d'aménagement est essentiel pour favoriser la performance », explique le manager du club Éric Lamarque. « En favorisant la récupération, elle permet aux mecs de moins se blesser », permettant donc au staff de disposer de leurs forces vives au moment de composer l'équipe. Même redescendu en Pro D2, le club jaune et noir continue de se moderniser.


SO
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Infos Mont de Marsan (2009-2010) Empty
MessageSujet: Re: Infos Mont de Marsan (2009-2010)   Infos Mont de Marsan (2009-2010) Default12Sam 5 Sep 2009 - 10:03

Stade Montois : les contrats restent bloqués


Malgré d'ultime négociation avec la DNACG, les quatre derniers contrats du Stade Montois rugby restent bloqués (Tilloles, Goletto, Fiorini, Michaux).

Devant une situation que le club ne parvient pas à régler, malgré l'envoi des différentes pièces demandées par l'organe de contrôle et de gestion, le président du club Philippe Cazaubon a décidé d'écrire au président de la Ligue Pierre-Yves Revol, "pour l'alerter sur les incohérences et les dysfonctionnements" de la DNACG.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Infos Mont de Marsan (2009-2010) Empty
MessageSujet: Re: Infos Mont de Marsan (2009-2010)   Infos Mont de Marsan (2009-2010) Default12Sam 12 Sep 2009 - 8:21

PHILIPPE CAZAUBON. Le président du Stade Montois revient sur le début de saison et parle de l'avenir de ce club centenaire

« L'histoire de ce club est un atout »


Le président du Stade Montois Philippe Cazaubon est fâché. Lassé aussi de devoir batailler avec la DNACG pour libérer des contrats. Mais fier aussi des perspectives qui s'ouvrent pour le club et de toutes les actions entreprises par son équipe depuis trois ans. L'occasion de faire le point avec lui, en cette période charnière pour le Stade Montois.

« Sud Ouest ».

Comment avez-vous vécu le début de saison de votre équipe ?

Philippe Cazaubon Nous savions que ce serait compliqué, avec les réceptions de deux grosses équipes et la pression du résultat à domicile. Passer du statut de petit à celui de gros, il faut apprendre et nous sommes en train. Retomber du Top 14 à la Pro D2 est aussi compliqué et nous avons pu nous rendre compte que le mouvement perpétuel n'existe plus... À présent, il faut trouver les bons réglages, se rebeller et rebondir très vite. Parce que je me suis surpris, en tant que président, à m'ennuyer lors de la seconde mi-temps contre Grenoble. J'imagine les gens devant leur télé... Si on veut amener du public au stade, il va falloir produire autre chose. J'attends de voir à Tarbes.

Qu'est-ce que votre équipe a amené au club depuis trois ans ?

Nous avons étoffé tous les secteurs, de l'administratif au sportif, en passant par le médical, le commercial... Grâce au concours de la municipalité, ce club a désormais les moyens de ses ambitions et le fonctionnement d'une structure professionnelle. C'était une nécessité. Parce que dans un monde concurrentiel, si on n'avance pas, on meurt. Et comme on n'attire pas les mouches et les gros investisseurs avec du vinaigre, il a fallu nous montrer ambitieux, annoncer un objectif de montée en Top 14 à moyen terme et continuer à développer économiquement le club. Le Stade Montois a une histoire qui est encore connue partout dans le monde du rugby, une image : c'est un véritable atout. Il faut s'en servir et la vendre pour perdurer. Sinon on disparaît.

Est-ce pour cette raison qu'une assemblée générale destinée à passer la structure de SAOS en SASP est convoquée le 15 septembre ?

Pour que les financiers veuillent venir, il faut qu'ils puissent entrer au capital. Là, je pense en particulier à la Storim, qui verse tout de même 400 000 euros et devrait passer à 700 000 prochainement. Pour ce faire, il faut que nous changions de structure. Tous les clubs pros sont passés en SASP (Société anonyme sportive professionnelle). Ne restaient plus qu'Aurillac et nous. Il était temps de nous y pencher. Cela nous permettra de développer le club, de faire du commerce aussi. Et lorsqu'on voit les problèmes que nous pose actuellement la DNACG, c'était même une nécessité.

Expliquez-nous pourquoi deux contrats restent encore bloqués...

Non, je ne peux pas. Parce que c'est incompréhensible. La Storim apporte sa caution et sa signature mais visiblement, elle n'est pas prise autant au sérieux que celle d'autres sociétés, ailleurs... Pourtant, ils ont pignon sur rue. Depuis un mois, la DNACG nous demande des pièces. On leur fournit. Comme ils ne donnent pas de nouvelles, on les rappelle pour leur demander s'ils ont bien tout reçu. Ils nous répondent oui, mais nous disent qu'il leur faudrait aussi ça et ça. Donc, si on ne les avait pas contactés, on ne le saurait pas ! C'est très limite. L'interprétation des pièces fournies change selon les membres, ils demandent des documents en cascade. Cela devient insupportable. On a l'impression de ne pas être traité au même titre que les autres, sans citer personne. C'est à croire que depuis que le CNOSF (Comité national olympique et sportif français) a désavoué cette instance du temps de la présidence de Benoît Dauga, tout ce qui émane du Stade Montois semble suspect.

J'ai écrit une lettre à Pierre-Yves Revol pour l'alerter sur les dysfonctionnements de cet organe. Mais à présent qu'ils nous accusent de mentir sur les blessures de nos joueurs (voir ci-contre), je trouve qu'il y a une trop grande perversité dans leur façon de faire. Nous avons donc décidé de porter l'affaire devant la commission fédérale, parce que nous avons la désagréable impression de nous faire balader !


SO
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Infos Mont de Marsan (2009-2010) Empty
MessageSujet: Re: Infos Mont de Marsan (2009-2010)   Infos Mont de Marsan (2009-2010) Default12Mar 15 Sep 2009 - 19:02

Des Montois sans réaction


Après une défaite à domicile face à Grenoble, le Stade montois a sombré à Tarbes (36-12) et se retrouve dans la deuxième partie de classement. Le retour à la réalité du Pro D2 est délicate alors que le club landais avait pourtant montré des choses intéressantes lors de l'intersaison.

Les ambitions du président Philippe Cazaubon étaient pourtant claires. Le Stade montois, tout juste relégué en Pro D2, se devait de viser une remontée en Top 14 à moyen terme. Le club landais avait d'ailleurs réussi un premier pari en conservant une très grande partie de son effectif lors de l'intersaison. Pourtant, Mont-de-Marsan connaît un début de championnat difficile avec une courte victoire sur La Rochelle avant de connaître deux revers face à Grenoble puis à Tarbes. Treizièmes du classement après trois journées, les joueurs d'Eric Lamarque ont appris rapidement que leur expérience en Top 14 n'était pas forcément un atout pour lutter à l'étage inférieur. "On sort de deux saisons d'euphorie et on retombe dans des réalités dures à admettre. On connaît le phénomène, mais on a beau faire de la prévention, il n'y a rien d'autre qu'une bonne claque pour te remettre la tête à l'endroit" , reconnaît le manager sportif.

Retrouver un collectif

Les Montois viennent de tendre une joue, puis l'autre, sans réagir. La faute à une conquête défaillante et à un collectif grippé. Eric Lamarque est forcé de le constater : "Nous sommes en souffrance. Notre conquête est faiblarde, c'est une évidence. Au niveau de la touche, nous n'avons jamais été aussi bas." Même en supériorité numérique lors des douze dernières minutes face Tarbes, les Landais n'ont pas trouvé de solution pour perturber les locaux. Les problèmes montois sont ciblés et ils peuvent être résolus rapidement puisque les qualités individuelles des joueurs ne sont pas remises en causes et ce groupe a déjà démontré son potentiel pendant les matchs amicaux.

En finir avec la DNACG

Pour éviter de tomber dans une sinistrose prématurée, le Stade montois veut s'appuyer sur ses deux prochains matchs de championnat. "Nous avons deux rencontres à la maison pour nous remettre dans le coup" , assure Lamarque. Surtout, le manager sportif et les entraîneurs Marc Dal Maso et Stéphane Prosper espèrent pouvoir s'appuyer sur la totalité de leur effectif. En effet, depuis le début du championnat, ils doivent jongler avec les volontés de la DNACG qui bloque toujours deux licences (Tilloles et Michaux). Pour affronter Tarbes, il n'avait pu récupérer celles de Golette et Fiorini que la veille de la rencontre : "C'est difficile de préparer une équipe quand tu ne sais que le vendredi soir si tu peux utiliser tel ou tel autre joueur." Pour éviter que la situation perdure, le club doit changer de statut (passer de SAOS à SASP) dès cette semaine. Une modification de structure qui va permettre à des partenaires d'entrer dans le capital du Stade montois. A partir de là, le président Philippe Cazaubon espère que son équipe lancera enfin sa saison.

Rugbyrama
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Infos Mont de Marsan (2009-2010) Empty
MessageSujet: Re: Infos Mont de Marsan (2009-2010)   Infos Mont de Marsan (2009-2010) Default12Jeu 17 Sep 2009 - 7:00

LES TRAITS SAILLANTS DE LA NOUVELLE ENTITÉ, STADE MONTOIS RUGBY. L'assemblée générale du secteur professionnel a décidé des changements de statuts. En SASP, le développement économique du club est facilité

Le Stade s'ouvre aux capitaux privés


En France, sur les 30 clubs que compte le rugby professionnel, il n'y a plus qu'Aurillac et le promu Lannemezan à fonctionner encore en SAOS (Société anonyme à objet sportif). Depuis mardi soir, le Stade Montois a rejoint l'ensemble de la concurrence et est passé en SASP (Société anonyme professionnelle et sportive). Exit donc le clan des irréductibles, qui constituait presque un archaïsme à l'heure où l'apport de capitaux extérieurs décide du maintien en vie, ou non, d'un club.

Car les deux statuts ne se différencient pas seulement par leurs initiales, mais aussi par les possibilités commerciales et d'ouverture aux capitaux extérieurs qu'ils offrent. Dans les textes, une SAOS se doit de compter l'Omnisports, et donc la partie associative, pour au moins 30 % dans son capital. Au Stade Montois, cette quote-part se montait même jusque-là à plus de 50 %. Or, si le club centenaire souhaite se développer, il lui faut pouvoir attirer un maximum d'argent privé. Le changement de raison sociale était donc devenu une nécessité, à l'heure où le Stade Montois, faute de garanties bancaires suffisantes et reconnues par la DNACG (organe de contrôle et de gestion de la Ligue de rugby professionnelle), peine encore à faire homologuer deux contrats...

Dans cette optique, le président Philippe Cazaubon avait entrepris depuis de longues semaines des consultations avec l'Omnisports dans le but de trouver une solution pour le changement de statuts, tout en contentant toutes les parties qui composent le club. L'association étant d'accord pour devenir minoritaire dans le capital, en est ressortie l'assemblée générale de mardi, qui a entériné le passage du club en SASP, avec quelques particularités bien montoises.

Devant un parterre d'actionnaires représentant plus de 17 000 voix, alors que le quorum nécessaire se montait à 13 000, l'avocate Valérie Lasheras, du cabinet Legiconseil, a mené le changement et expliqué les modifications. À ses côtés, le président de l'Omnisports Pierre Jullian, le président du secteur pro Philippe Cazaubon et le président du conseil de surveillance Marc Tauzy.

Henri Fouillade au directoire

Une transformation des statuts et de l'organisation adoptée en douceur, puisque votée à la quasi-unanimité. Il faut dire que les deux présidents avaient tout fait pour que le passage de SAOS en SASP heurte le moins possible les sensibilités locales. Ainsi, en lieu et place d'un habituel conseil d'administration, demeureront au Stade Montois un directoire et un conseil de surveillance, comme actuellement, « afin de conserver un droit de regard et de respecter l'histoire de ce club. Cela nous paraissait essentiel », expliquait Pierre Jullian. Le conseil de surveillance a ensuite procédé à la nomination du directoire. Seul changement pour l'instant, mais il est notable : l'entrée au directoire d'Henri Fouillade. Sa société, Storim, a déjà injecté cette année 300 000 euros dans les finances du club. Avec le changement de statut, elle devrait en mettre 400 000 de plus sur la table.

Avec des statuts qui ressemblent à s'y méprendre de ceux d'une Société anonyme de droit commun (SA), la SASP permet de commercer en toute liberté autour de l'image du club (produits dérivés, vente de prestations) et aux investisseurs privés d'entrer au capital.

En revanche, les cessions d'actions - 22 000, pour une valeur d'1 760 000 euros - elles, restent à 80 euros l'unité et sont soumises au vote du conseil de surveillance.

Autre garde-fou : un actionnaire ne peut détenir du capital dans plusieurs SASP de la même discipline sportive. Le principe équivalent s'applique à un éventuel mécène ou prêteur.

Les membres du conseil de surveillance (réduit de 15 à 6) sont élus pour quatre ans par l'assemblée générale des actionnaires. Le conseil élit ensuite les quatre membres du directoire.

Les six membres du conseil de surveillance : Pierre Jullian (président), Arnaud Baptistan, Marie-Claude Herrero, Bruno Mul, Bertrand Tortigue, Nicolas Pédarré.

Les quatre membres du directoire : Charles Biarotte, Henri Fouillade, Philippe Cazaubon (président), Thierry Blandinières (vice-président).


SO
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Infos Mont de Marsan (2009-2010) Empty
MessageSujet: Re: Infos Mont de Marsan (2009-2010)   Infos Mont de Marsan (2009-2010) Default12Ven 25 Sep 2009 - 7:37

STADE MONTOIS RUGBY. Le président souhaite « professionnaliser » les supporters du club. Première étape : la création d'un kop du maillot dès samedi dans les gradins de face



Cazaubon s'attaque au chantier supporters

C'est un geste fort. Après avoir professionnalisé le club à beaucoup de niveaux, il parle d'un passage « aux forceps de l'âge de pierre à l'ère moderne », le président Philippe Cazaubon a décidé de se pencher sérieusement sur la question des supporters. « Il faut que les gens arrêtent de venir s'ennuyer au stade. » S'ennuyer parce que l'ambiance est morne et on ne parle pas là, même si le lien est évident, de la qualité du jeu produit.


C'était déjà le cas la saison dernière. « Quand les femmes de joueurs chantaient l'hymne du club, personne ne leur répondait jamais », se souvient Cazaubon. Un constat qui le chagrine et l'intrigue. « En déplacement, nos supporters chantent, pourquoi ne le font-ils pas à la maison. »

Muscler les gradins de face

Explications avancées : le regard des autres qui inhibe, un public davantage fait de spectateurs que de supporters... Le phénomène s'est accentué cette année avec l'ouverture des gradins de face. Le noyau dur qui mettait l'ambiance avait l'habitude de se positionner en pesage au niveau de la ligne médiane.

Avec la pose des gradins, le groupe a éclaté, beaucoup de ses membres rejoignant les virages. À la direction du club, personne ne regrette ces gradins. « Inévitablement, il y aura un jour une tribune de face à Guy-Boniface. Il faut s'y habituer et se réorganiser autour de ça », estime le président. « Le 16e homme est dans les virages, il doit être en face. » Il s'agit aussi en occupant ces places d'empêcher les supporters adverses de le faire et de « prendre pied sur notre terrain ». « Même assis, on peut faire du bruit et soutenir l'équipe. »

Philippe Cazaubon dit avoir mesuré le phénomène en se rendant sur le site Internet des supporters, allezmontdemarsan.com. « Sur le forum, il y avait beaucoup de messages relayant cette problématique. » Cela a conforté son analyse et poussé à agir. Et à agir vite.

Réveiller la tribune principale

Première action visible dès samedi face à Auch : la création d'un « Kop du maillot » reposant sur une charte, « sur la base d'un engagement des supporters ». Concrètement, à chaque match à domicile, des places seront réservées dans le gradin de face. Les supporters ayant pris un abonnement en virage pourront en bénéficier sans surcoût.

« Il s'agit de créer un noyau dur d'une centaine de personnes qui progressivement en agglomère d'autres », poursuit Philippe Cazaubon.
Les membres de ce kop du maillot recevront une carte marquant leur appartenance. Ils s'engageront à mettre de l'ambiance y compris une heure avant le coup d'envoi du match, à porter les couleurs jaune et noir, bref à ressembler à un vrai kop avec des leaders, « comme on en voit partout, de Toulon à Clermont en passant par Toulouse ou Bayonne ». « Si ça crée une émulation de la tribune principale, ce serait pas mal. Il y a pas mal de gens qui y dorment », ajoute le président.

Outre les places réservées à moindre prix et toujours dans l'idée de « donner une identité forte au club », ce dernier se dit à disposition des gens qui l'aiment.

« Les supporters doivent être force de propositions, je suis à l'écoute mais je suis toujours en attente de la première suggestion », soupire Cazaubon dont les rapports avec le club des supporters existant sont plutôt distendus. « Il faut le réveiller », admet-il sans en rajouter.

Auteur : jean-françois renaut
SO
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Infos Mont de Marsan (2009-2010) Empty
MessageSujet: Re: Infos Mont de Marsan (2009-2010)   Infos Mont de Marsan (2009-2010) Default12Ven 25 Sep 2009 - 7:39

L'infirmerie se remplit


Après Yann Brethous (épaule, son indisponibilité pourrait être de plusieurs mois), le staff montois a eu cette semaine la désagréable surprise de perdre coup sur coup Thibault Duvallet (entorse du genou) et Soané Toevalu (déchirure du quadriceps). Des blessés qui s'ajoutent aux absences de Murphy Taele (mollet), Patrick Blanco (cervicales), Sébastien Ormaechea (cheville), Pieter Grobler (mollet), Johannes Britz (cervicales) et Benjamin Thuriès (tendon d'achille). Du coup les troisième ligne Philip Van Schalkwyck et Dove Koss, l'ouvreur Frédéric Urruty et l'arrière Yohan Durquet pourraient faire partie du groupe.
Revenir en haut Aller en bas
suaviste(47)
Champion du monde
Champion du monde
suaviste(47)

Masculin
Nombre de messages : 27856
Age : 47
localisation : Agen m'aime
Date d'inscription : 17/07/2005

Infos Mont de Marsan (2009-2010) Empty
MessageSujet: Re: Infos Mont de Marsan (2009-2010)   Infos Mont de Marsan (2009-2010) Default12Lun 28 Sep 2009 - 23:31

ils sont vraiment mal les montois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Infos Mont de Marsan (2009-2010) Empty
MessageSujet: Re: Infos Mont de Marsan (2009-2010)   Infos Mont de Marsan (2009-2010) Default12Mer 30 Sep 2009 - 15:16

«On souffre de la descente»

Avec déjà deux défaites à domicile (Grenoble et Auch) en cinq rencontres de Pro D2, le Stade Montois connaît un début de Championnat particulièrement difficile.

Le dernier revers du XV de Mont-de-Marsan face à Auch (6-16) fait désordre pour une équipe qui visait les premières place de la Pro D2. «On souffre encore de la descente, c'est sûr. Mais est-ce que c'est dans les têtes ? Est-ce que c'est physiquement ? Est-ce parce que le jeu est différent en Pro D2 ? Au niveau psychologique, on dirait que celui qui est là pour ne pas perdre a plus de chances que celui qui, comme nous, est là pour gagner», reconnaît le capitaine du "Moun" Jérôme Dhien dans les colonnes de Sud Ouest.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Infos Mont de Marsan (2009-2010) Empty
MessageSujet: Re: Infos Mont de Marsan (2009-2010)   Infos Mont de Marsan (2009-2010) Default12Ven 2 Oct 2009 - 7:54

STADE MONTOIS RUGBY. Le directeur général du club jaune et noir quitte ses fonctions

Le Stade et Bruno Fleury se séparent à l'amiable

Bruno Fleury vit ses derniers jours de directeur général du Stade Montois rugby pro. Hier matin, lui et le club, via son président Philippe Cazaubon, ont officialisé par écrit leur séparation à l'amiable. « Il valait mieux que l'on s'arrête là pour tous les deux », confiait hier en fin d'après-midi le patron du club jaune et noir, sans toutefois souhaiter s'approfondir sur les raisons de cet « accord tacite ».

Bruno Fleury ne quittera pas ses fonctions du jour au lendemain. Il portera le costume de DG jusqu'à la fin du mois d'octobre « le temps de boucler les affaires en cours et de transmettre tous ses dossiers. » Ce départ soudain, mais prévisible, sonne le glas d'une collaboration de près de trois ans.

Bruno Fleury était arrivé dans la maison jaune et noir sur la pointe des pieds. Par la petite porte. En tant que prestataire de services. À l'époque, Philippe Cazaubon demande à ce spécialiste de l'événément sportif, au travers de sa société Yakalouer, d'élaborer un plan d'animation des rencontres autour d'une mascotte. Ainsi naquit Buzoka, petite soeur de Pottoka, la peluche aux couleurs de l'Aviron.

Arrivé à une époque où le club est en quête de chevilles ouvrières, et d'idées novatrices pour se développer, ce dynamique quadra d'origine nantaise va jeter de solides bases de professionnalisation de la structure montoise. Communication, merchandising, sponsoring... S'il est difficile d'estimer son poids direct sur l'augmentation notable du partenariat privé ces dernières années, les faits sont là. Et en juin 2008, Bruno Fleury est promu à la direction générale du club. Quelques jours seulement avant la victoire du Stade Montois sur le Racing Métro en finale d'accession au Top 14. Longtemps dans l'ombre, l'homme se retrouve propulsé sous les feux des projecteurs où le « style Fleury » ne va pas faire que des émules. Et sans nul doute accélérer sa dégringolade, somme toute aussi rapide que fut son ascension dans l'organigramme du staff montois.

Le départ de Bruno Fleury intervient dans un contexte où les résultats sportifs en Pro D2 (13e place) demeurent pour l'heure en ina- déquation avec les ambitions de début de saison. Un retour dans l'antichambre du Top 14 marqué par l'épisode des contrats de joueurs bloqués (dont deux sont toujours en attente de validation). De quoi faire tousser en interne d'autant qu'à quelques jours du coup d'envoi de la saison, Bruno Fleury niait dans nos colonnes avoir eu quelque nouvelle que ce soit du gendarme financier de la LNR et annonçait de façon tonitruante un business plan sur trois ans susceptible de permettre au Stade Montois d'atteindre les 10 millions d'euros de budget et de viser la remontéer en Top 14.

Bruno Fleury a-t-il pêché par manque de tempérance, de diplomatie ou de discernement ? L'intéressé, injoignable hier, n'a pu s'expliquer sur les raisons de son éviction. Mais on peut le penser. De caractère impulsif, parfois trop zélé, le futur ex-directeur général du Stade Montois ne se serait pas fait que des amis dans le mundillo de l'ovalie montoise. Voire en plus haut lieu. En dix mois, Bruno Fleury serait à plusieurs reprises sorti du cadre de ses fonctions. Jusqu'à s'attirer les foudres d'une frange assez conséquente de supporters, mais aussi et surtout le courroux de quelques partenaires historiques.

La direction a donc tranché, jugeant le moment opportun pour arrêter les frais. « Ce départ va sans doute impliquer une réoganisation globale », indiquait hier Philippe Cazaubonn indiquant en filigrane une volonté de repartir sur de nouvelles bases.

Auteur : Richard Marquet
SO
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Infos Mont de Marsan (2009-2010) Empty
MessageSujet: Re: Infos Mont de Marsan (2009-2010)   Infos Mont de Marsan (2009-2010) Default12

Revenir en haut Aller en bas
 
Infos Mont de Marsan (2009-2010)
Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Infos Mont de Marsan (2009-2010)
» Infos Mont de Marsan (2010-2011)
» Infos Mont de Marsan (2013-2014)
» Infos Bayonne (2009-2010)
» [Oscars - L1] 2009/2010 [The End]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum LE SUA VAINCRA :: Archives (2009-2010) :: -Contrats & Transferts ProD2 / Infos clubs-
Sauter vers: