Forum LE SUA VAINCRA


 
Le sua-vaincraAccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexionLe sua-vaincra

Partagez | 
 

 3ème journée de Pro D2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Kawa
Champion du monde
Champion du monde
avatar

Masculin
Nombre de messages : 12823
Age : 63
localisation : Trop tard je suis déjà passé
Date d'inscription : 02/11/2006

MessageSujet: Re: 3ème journée de Pro D2   Mer 9 Sep 2009 - 19:17

Pierre de Paris a écrit:
val a écrit:
languill a écrit:
Bessot, Piraveau, Dal-Maso...
Quel régal ces arbitrages de ProD2 !!

Cool


Ouais, mais finalement, qu'ils arbitrent bien ou mal, ils sont toujours là !

La preuve : Mr Dal Maso (Agen/La Rochelle) ou Mr Bessot (Toulon) ont fait des erreurs énormes la semaine passée, ils arbitrent toujours cette semaine et seront encore là pour la 4ème journée, 5ème, ...

Quand il a quitté notre terrain sous les sifflets, Mr Dal Maso regardait le public et rigolait bien de toutes ses dents. Il se foutait pas mal de nous

je comprends ta colère toi qui y était. moi j'aurais explosé.

Tu connais Val: ce monsieur à dû avoir les oreilles qui lui on sifflées toute la semaine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
scaliger
Champion d'europe
Champion d'europe


Masculin
Nombre de messages : 3659
Age : 29
Date d'inscription : 01/06/2009

MessageSujet: Re: 3ème journée de Pro D2   Mer 9 Sep 2009 - 19:41

Kawa a écrit:
Grenoble: équipe en forme du moment, qui va certainement pendre le large au classement

Surtout avec 4 réceptions en 6 matchs et pas contre des cadors : Lannemezan,Colomiers,Pau , et Aurillac .

Quant à prendre le large , celà dépendra des adversaires . Si ils gagnent à Agen , alors oui , ils prendront la 1ere place pour un moment . Mais prendre 4 points là où La Rochelle n'en a pris qu'un ( Mont-de-Marsan) ça démontre déjà , un beau potentiel .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 3ème journée de Pro D2   Mer 9 Sep 2009 - 20:41

Kawa a écrit:
Pierre de Paris a écrit:
val a écrit:
languill a écrit:
Bessot, Piraveau, Dal-Maso...
Quel régal ces arbitrages de ProD2 !!

Cool


Ouais, mais finalement, qu'ils arbitrent bien ou mal, ils sont toujours là !

La preuve : Mr Dal Maso (Agen/La Rochelle) ou Mr Bessot (Toulon) ont fait des erreurs énormes la semaine passée, ils arbitrent toujours cette semaine et seront encore là pour la 4ème journée, 5ème, ...

Quand il a quitté notre terrain sous les sifflets, Mr Dal Maso regardait le public et rigolait bien de toutes ses dents. Il se foutait pas mal de nous

je comprends ta colère toi qui y était. moi j'aurais explosé.

Tu connais Val: ce monsieur à dû avoir les oreilles qui lui on sifflées toute la semaine


Juste deux ou trois jours mais il s'en fout pas mal
Revenir en haut Aller en bas
Rivière
Champion du monde
Champion du monde
avatar

Masculin
Nombre de messages : 13819
Age : 68
localisation : Aulnay sous bois
Date d'inscription : 03/12/2008

MessageSujet: Re: 3ème journée de Pro D2   Mer 9 Sep 2009 - 22:03

val a écrit:
Kawa a écrit:
Pierre de Paris a écrit:
val a écrit:
languill a écrit:
Bessot, Piraveau, Dal-Maso...
Quel régal ces arbitrages de ProD2 !!

Cool


Ouais, mais finalement, qu'ils arbitrent bien ou mal, ils sont toujours là !

La preuve : Mr Dal Maso (Agen/La Rochelle) ou Mr Bessot (Toulon) ont fait des erreurs énormes la semaine passée, ils arbitrent toujours cette semaine et seront encore là pour la 4ème journée, 5ème, ...

Quand il a quitté notre terrain sous les sifflets, Mr Dal Maso regardait le public et rigolait bien de toutes ses dents. Il se foutait pas mal de nous

je comprends ta colère toi qui y était. moi j'aurais explosé.

Tu connais Val: ce monsieur à dû avoir les oreilles qui lui on sifflées toute la semaine


Juste deux ou trois jours mais il s'en fout pas mal

Je ne pense pas, après réflexion ou remémoration des sanctions; il doit bien admettre qu'il s'est fourvoyé dans ce match. shakng2 Neutral
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 3ème journée de Pro D2   Jeu 10 Sep 2009 - 6:46

Je n'en suis pas sûre du tout.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 3ème journée de Pro D2   Jeu 10 Sep 2009 - 6:57

RUGBY PRO D2 3E JOURNÉE, AVANT PAU - LYON. Le staff a globalement fait confiance aux vainqueurs d'Aurillac

Les hommes en forme


« Ce n'est pas un groupe type. Personne n'est titulaire à la Section Paloise. » Joël Rey tient à anticiper toute remarque sur la composition de son équipe. À chaque rencontre sa vérité. Celle qui se profile face à Lyon, samedi à 18 h 30 au Hameau, devra être celle de la confirmation. Voilà pourquoi le staff palois a choisi de faire confiance aux hommes qui se sont illustrés à Aurillac.

Deux changements sont néanmoins programmés. Le premier résulte d'un choix. Romain Froment, remis de sa déchirure à la cuisse, retrouve sa place en troisième ligne à la place du jeune Grégory Lacabarats, auteur d'une entrée en jeu qualifiée « d'énorme » par son entraîneur. « J'aurais pu garder Greg, mais Romain est bien revenu et il a faim de jeu. » Voilà pourquoi Joël Rey a également décidé de se passer des services de Phil Davies, pourtant désormais pleinement opérationnel mais encore en manque de rythme. Quant à Fabien Magnan et Paul Dearlove, ils continuent de soigner respectivement une aponévrose et une déchirure des adducteurs.

L'autre changement concerne les lignes arrières. Si Adrien Latorre conserve sa place, Sébastien Rouet a dû renoncer pour permettre une meilleure cicatrisation après avoir reçu plusieurs points de suture à Aurillac. Numériquement, il sera remplacé face au LOU, par Dorian Giordano, dont la licence a été débloquée en fin de semaine dernière. Pour leur part, Mathieu Dourthe (cheville) ne devrait pas être de retour avant deux semaines, tandis que Clément Fromont est toujours suspendu.

Le groupe palois : Kouider, Tomuli, Jacquot, Fakalelu, Campergue, Maignien, Botha, Delavallée, Guicherd, Charlon, Torresin, Epito, Froment ; Descons, Darbo, Hough, Drouard, Fumat, Puyo, Nawerecagi, Dumora, Latorre, Giordano.


SO
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 3ème journée de Pro D2   Jeu 10 Sep 2009 - 15:01

RCNM : Retour de Buada

Le staff narbonnais a communiqué la composition de l'équipe qui recevra Bordeaux. Le demi de mêlée Buada fait son retour et Fourie, Vunisa, Salavea, List, Benali, Vuli figurent pour la première fois dans l'équipe de départ.

Le XV de départ :

Fourie - Martial, Grammatico, S. Hegarty, Vunisa - (o) Ruiz, (m) Buada - Salavea, Tawake, Madaule (cap) - Mynhardt, Voves - Benali, Vuli, List

Remplaçants : Algisi, Ramey, Strauss, Beaux, Chevtchenko, Janisson, Griffoul, Cestex ou Cartier
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 3ème journée de Pro D2   Ven 11 Sep 2009 - 6:48

RUGBY PRO D2 (3E JOURNÉE), PAU - LYON. Les joueurs béarnais se sont rasé la tête avant de gagner à Aurillac la semaine dernière. Retour au combat

Ils ne s'arrachent plus les cheveux


En 48 heures, la Section Paloise a retrouvé toutes ses licences, perdu tous ses cheveux, conquis le Cantal et lancé véritablement sa saison. C'était la semaine dernière, c'était le premier grand sourire béarnais depuis... Depuis quand d'ailleurs ?

Après sept mois au sein du peloton de tête, les Palois s'étaient subitement effondrés au printemps dernier, avant d'échouer à une anonyme 8e place. Sportivement, le compte n'y était pas. Financièrement, c'était encore pire. Bilan, un déficit de 200 000 euros, l'obligation de piocher dans les fonds propres du club, la réduction de la masse salariale et du nombre de contrats professionnels (de 33 à 28). Bref, les perspectives n'étaient pas fameuses à l'orée de la saison.

Un recrutement bien pensé

Pourtant, le président Bernard Pontneau et l'ensemble de son staff technique s'accrochaient à un leitmotiv : « ambition ». Ainsi, avec des idées, beaucoup de persuasion et la présentation d'un projet sportif alléchant, le recrutement fut plutôt bien ficelé. Dans la musette de Thierry Cleda, le directeur sportif, un deuxième ligne sud-africain polyvalent (Evan Botha, ex-Aurillac), un troisième ligne anglais passé par Bayonne (Phil Davies), une valeur montante du Stade Français en deuxième ligne (Loïc Charlon), deux première ligne quasi homonymes venus de Bourg-en-Bresse (Emmanuel Maignien et Fabien Magnan), ainsi que deux ailiers des îles du Pacifique, le Tongien Sione Lavaka et le Fidjien Aquila Nawerecagi.

Avant le premier match à Narbonne, seuls quatre d'entre eux sont qualifiés, la licence des autres ayant été bloquée par une DNACG tatillonne. Au Parc des Sports et de l'Amitié, les Palois font pourtant bonne figure, mènent au score pendant plus d'une heure mais encaissent trois essais, dont deux au cours des... deux dernières minutes (28-12, score final). Et voilà la Section perdue dans ses doutes, en bas de classement. Comme pour noircir exagérément le tableau, l'infirmerie se remplit et une suspension frappe l'arrière Clément Fromont. L'effectif étant désormais limité quantitativement, Joël Rey et Conrad Stoltz sont contraints de se tourner vers l'équipe espoir avant d'aller défier Aurillac.

Mais le vent finit par tourner, enfin. À la veille de la rencontre, le gendarme de la Ligue libère les quatre derniers contrats du club, sous réserve que celui-ci reconstitue ses fonds propres d'ici le 31 décembre. Cette fois, le combat se fera à la loyale. « On a ressenti une profonde injustice en perdant à Narbonne. Le groupe était en colère », souligne Philippe Guicherd. Chacun passe sous la tondeuse, ne manquent que les peintures de guerre. Le rideau de fer est mis, l'espoir Grégory Lacabarats fait une entrée remarquée et quatre points tombent dans l'escarcelle.

L'efficacité avant tout

Voilà comment, avant la première de la saison à domicile face à Lyon, un large sourire barre les visages béarnais. Pas de forfanterie ni d'excès de confiance là-dedans, juste le sentiment que tout rentre dans l'ordre.

« Nous devons impérativement confirmer contre le LOU, un concurrent direct pour la qualification, prévient Joël Rey. Dans ce championnat serré, un faux pas est très dur à rattraper. Ce qui va compter, c'est l'efficacité. » Et la Section n'est jamais si efficace que lorsqu'elle récite son jeu estampillé Pro D2 : conquête, jeu au pied, défense. « On ne va pas modifier notre façon de jouer, sous prétexte qu'on est au Hameau. Le jour où j'aurai Rougerie et Nalaga dans mon équipe, peut-être que je changerai, mais là, il faut être pragmatique. Je préviens déjà nos supporters que s'ils viennent voir des relances de l'en-but, ils en seront pour leurs frais. Notre priorité sera le résultat. »

En cherchant à jouer contre nature, les Palois s'étaient fourvoyés au printemps. Depuis la semaine passée, ils ne risquent plus de couper les cheveux en quatre.


SO
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 3ème journée de Pro D2   Ven 11 Sep 2009 - 6:50

AVANT AIX-EN-PROVENCE - LA ROCHELLE. Chez le promu, ce dimanche, les Rochelais devront prouver leur supériorité

Une question de statut


Deux bonus défensifs chez deux mastodontes du championnat, c'est bien. Mais il suffit, maintenant ! De leur prochain match - le troisième déplacement en trois journées de championnat - à Aix-en-Provence, les Rochelais peuvent plus aisément ramener un succès. Et il ne serait pas étonnant qu'ils songent au bonus... offensif, cette fois.

Il faut dire qu'une visite chez le promu laisse entrevoir pas mal d'espoirs. Néanmoins, l'entraîneur adjoint David Darricarrère préfère avancer à pas feutrés : « Les Aixois se sont copieusement renforcés à l'intersaison. Ce sera leur premier match à domicile et en plus, il sera télévisé. On doit donc s'attendre à une grande motivation de leur part ce dimanche. »

« Tout n'est pas noir »

Sans Talès (adducteurs), avec ou sans Boboul (hanche) et a priori sans Grobler (ischio-jambiers, il doit passer des tests aujourd'hui), les Maritimes ont déjà prouvé que leur jeu était en place... si ce n'est que des erreurs grossières ternissent encore leurs copies. « Tout n'est pas noir pour autant, relève Darricarrère. Bien au contraire. Si la différence s'est faite sur ces détails, il faut aussi noter que nous avons été capables de disputer deux matches avec des stratégies différentes, qui ont été bien appliquées. Après, le seul truc est que cela ne sert à rien si on perd à cause de ces petites absences, très courtes, mais survenant à des moments clés... et qui nous coûtent très cher. »

Après avoir arraché un bonus défensif chez les Tarbais, les Provençaux ont ensuite lourdement chuté à Lyon (36-14). Rien n'indique pour autant qu'ils se laisseront dévorer par l'ogre jaune et noir, qui aimerait pourtant manger... pour sentir l'appétit venir avant de rentrer à la maison.


SO
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 3ème journée de Pro D2   Ven 11 Sep 2009 - 6:50

RUGBY PRO D2 (3E JOURNÉE), AUCH - LANNEMEZAN. L'ailier doit se faire opérer d'un kyste et le centre est en Angleterre

Thierry et Paterson forfaits, Duffau intégré


Une semaine après l'ex-Bordelais Mathieu Peluchon, une autre recrue de l'intersaison pourrait faire ses débuts officiels sous le maillot du FCAG. Éloigné des terrains depuis décembre 2008 en raison d'une fracture du péroné, l'ex-ouvreur de Colomiers Damien Duffau a été appelé dans le groupe qui prépare la réception de Lannemezan (1). Il y remplace numériquement l'ailier Nathan Thierry qui doit se faire enlever un kyste.

C'est le seul changement opéré par les entraîneurs auscitains puisque le centre Tom Paterson est encore en Angleterre (raison familiale), Thomas Bastelica et Hugo Rongieras étant toujours en phase de reprise. « Sinon, tout le monde est sur le pont », confirme Julien Sarraute qui a dirigé les entraînements de mardi et mercredi, Grégory Patat étant en stage au CNR de Marcoussis jusqu'à hier soir.

Patrick Bentayou de retour

Bien que vainqueurs des Bigourdans (24-20) dans les ultimes secondes du dernier match amical de préparation à Miélan, les Auscitains savent qu'ils n'auront pas la partie facile face au champion de France de Fédérale 1 en titre. Même si celui-ci n'a pas encore décroché le moindre succès en Pro D2. « On aborde ce match avec beaucoup de méfiance, prévient Julien Sarraute. Cette équipe a un gros passé et véhicule des valeurs proches des nôtres. Même s'ils ont peut-être besoin d'un temps d'adaptation à ce niveau, ils vont venir avec beaucoup d'envie. Mais on va surtout se concentrer sur notre capacité à mettre en place notre jeu, ainsi qu'à mieux gérer nos temps forts et nos temps faibles. »

Une seconde rencontre à domicile qui vaudra aussi par le retour dans le Gers de Patrick Bentayou, l'entraîneur des trois-quarts de Lannemezan qui était l'adjoint de Grégory Patat à l'EAB XV. « C'est quelqu'un que j'apprécie beaucoup, assure Julien Sarraute qui jouait encore sous ses ordres la saison dernière. Lannemezan sera difficile à manoeuvrer avec un gros pack et une bonne conquête, une grosse capacité à occuper le camp adverse et une défense très agressive. » Le décor est planté.

(1) Auch - Lannemezan, demain à 18 h 30 au stade Jacques-Fouroux, arbitrage de Cyril Lafon (Lyonnais).


SO
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 3ème journée de Pro D2   Ven 11 Sep 2009 - 6:51

RUGBY PRO D2 (3E JOURNÉE), TARBES - STADE MONTOIS. Après la gifle iséroise, les Montois n'ont pas l'intention de tendre l'autre joue dans les Hautes-Pyrénées. Mais devront montrer un état d'esprit plus conquérant

L'orgueil comme moteur


Toute la semaine, Marc Dal Maso a fait en sorte que ses joueurs gardent bien à l'esprit le revers concédé, samedi, face au leader grenoblois (9-12). « Il faut que cette défaite nous serve, nous aide à rebondir, à retrouver une équipe digne de ce nom. » Pas tendre le coentraîneur jaune et noir, passablement frustré par la pauvreté du jeu proposé par ses troupes.


« La conquête a été passable, mais on n'a pas été capable d'exploiter le moindre ballon. » Si bien que depuis lundi, les Montois ont tout misé sur le collectif « pour essayer de trouver les solutions à nos difficultés ». Des difficultés que tout un chacun espère passagères. « On avait déjà averti face à La Rochelle (22-21), mais on n'a pas su en tenir compte, du coup on a reçu une vraie claque face à Grenoble ». Et autant dire qu'après la gifle iséroise, le Montois n'a pas l'intention de tendre l'autre joue dans l'antre du TPR, samedi, pour le premier déplacement de la saison. Un affrontement sur le papier équilibré entre deux formations qui cherchent encore la bonne carburation.

État d'esprit

Cette troisième levée de championnat sera l'occasion, pour l'un comme pour l'autre, de rester sur les rails de leurs ambitions. En restant maîtres sur leur pelouse pour les Tarbais désireux de ne pas mourir cette année encore aux portes des demi-finales. En allant conquérir un premier succès hors de leurs bases pour les Landais, invaincus dans les Pyrénées depuis 2005, et qui restent sur cinq matches sans défaites face au TPR. Des statistiques plus qu'anecdotiques pour Marc Dal Maso pour lequel la vérité est ailleurs que dans la volonté de laver l'affront grenoblois. Face aux montagnards tarbais, ce dernier attend bel et bien une réaction, « mais davantage en terme d'état d'esprit que par rapport au résultat du match », insiste-t-il. Ce que veut voir avant tout Dal Maso ? Ce sursaut d'orgueil, « cette rébellion pour inverser la tendance », inexistante lors de la deuxième période face à Grenoble quand les Montois avaient un genou à terre. « On doit absolument retrouver ce refus de perdre au plus vite », sinon la ré-acclimatation à la Pro D2 pourrait prendre beaucoup plus de temps que prévu.


SO
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 3ème journée de Pro D2   Ven 11 Sep 2009 - 6:52

RUGBY PRO D2 (3E JOURNÉE), AVANT PAU - LYON. L'équipe lyonnaise fait partie des trois dernières invaincues. Mais le match au Hameau sera son premier déplacement

Le LOU avance à pas feutrés


«Nous sommes devant au classement. Mais qu'on ne s'y trompe pas, c'est bien Pau qui est en avance par rapport à nous. » Mathieu Lazerges, le coentraîneur du Lyon Olympique Universitaire, fait profil bas avant de mettre les pieds au Hameau. « Les Palois sont en avance parce qu'ils ont gagné à l'extérieur. Mais du coup, samedi, ils devront confirmer à domicile. La pression sera sur eux. »

Assurément, le joli coup réalisé par la Section à Aurillac a impressionné toute la Pro D2. Le LOU, qui compte parmi les trois derniers invaincus du championnat (avec Narbonne et Grenoble, soit le premier et le prochain adversaire des Palois), déclare même « se déplacer à Pau sans la pression du résultat » (dixit Lazerges). Bref, entre le désir de ne pas troubler la sérénité de son équipe et la légère tentative de déstabilisation des joueurs palois, le coach lyonnais avance ses pions à visage couvert.

Cette pression qu'il évoque, il l'a ressentie au cours des deux premières journées, toutes deux disputées au stade Vuillermet. « C'était à la fois une chance pour bien lancer la saison, mais il y avait aussi un risque de se mettre d'entrée dans le pétrin. Heureusement, nous avons bien négocié nos matches. » À la clé, un succès étriqué contre Bordeaux-Bègles (17-13) et un match plus confortable (malgré l'absence de bonus défensif), contre Aix-en-Provence (36-14). Le LOU a fait le job avant deux rencontres hors de ses bases, à Pau puis à Colomiers.

« Globalement, nos deux prestations ont été correctes, en dépit d'un manque de cohésion normal en début de saison. » Un manque pourtant pas si flagrant, compte tenu du fait que le groupe rhodanien a assez peu évolué durant l'été. « Notre plus grand défi a été de ne pas casser l'ossature de l'équipe malgré la baisse du budget, tout en attirant des joueurs capables de nous apporter une plus-value », explique Lazerges.

Baisse de salaires

Ainsi, avec près d'un million d'euros en moins, le LOU est tout de même sorti renforcé du mercato estival. Pour réussir une telle prouesse, il a fallu convaincre les hommes en place d'accepter des efforts financiers. Tout s'est fait discrètement, en bonne intelligence et dans le sens de l'intérêt général. En contrepartie, certains ont vu leur contrat prolongé de plusieurs saisons. Par les temps qui courent, le calcul méritait en effet réflexion.

Tête d'affiche du recrutement, le meilleur buteur de la saison passée sous le maillot d'Oyonnax : l'arrière Pierre-Yves Montagnat. Autre arrivée notable, celle de l'ailier des London Irish, James Bailey. Rien que du talent qui vient s'ajouter à un effectif déjà bien pourvu en la matière. Les dirigeants lyonnais ont d'ailleurs eu le nez creux en densifiant leurs lignes arrières, puisque Rémy Grosso, révélation du club l'an dernier, a été victime d'une rupture des ligaments croisés du genou samedi dernier.

Avec son jeu séduisant, Lyon présente donc toutes les caractéristiques de l'outsider type. « Mais il y a une dizaine d'équipes dans le même cas que nous », tempère Lazerges, qui cite plus volontiers La Rochelle, Agen et Dax comme favoris logiques.

Pau, un sale souvenir

Pour que son équipe puisse accrocher le bon wagon, elle ne devra pas attendre la deuxième partie du championnat. « Depuis deux ans, nous avons du retard à l'allumage en raison de concours de circonstances. Par exemple, on livre un gros match contre Albi à la maison et on se fait contrer trois fois. Cela nous a plombés. Comme notre défaite à Pau (21-16). Nous avons fait l'essentiel du jeu mais nous avons raté trop de coups de pied. C'était frustrant. Heureusement, nous avons pris l'habitude de terminer nos saisons en boulet de canon. » En mai, les Lyonnais n'avaient échoué qu'à un minuscule point des barrages... Gare, le LOU n'est jamais si performant que lorsqu'on le croit hors course !


SO
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 3ème journée de Pro D2   Ven 11 Sep 2009 - 6:53

RUGBY PRO D2 (3E JOURNÉE), DAX - OYONNAX. L'effectif rouge et blanc s'est attaché à oublier la déconvenue de Colomiers et a travaillé pour retrouver des valeurs de combat

« Baisser la cafetière »


Yves Pédrosa est un taiseux. Lui-même le reconnaît, il préfère enchaîner 10 mêlées que répondre aux questions de la presse. Le talon aux cheveux blonds n'est pourtant pas un perdreau de l'année. Mais il faut croire que chez ces gens-là, l'on pousse et l'on souffre sans mot dire.

Au bout d'une rude semaine, le natif de Tarbes résume l'objectif de cette dernière : « On a fait baisser la cafetière. » Une expression teintée de mystère, où l'on devine que les organismes et les esprits ont été mis à rude épreuve. Dimanche dernier déjà, la rencontre à Colomiers (défaite 19-13) à peine terminée, le capitaine Matthieu Lièvremont avait pris ses joueurs à part. Enfermés dans les vestiaires. Seuls. Un besoin de se dire des choses après la déception d'un match raté de bout en bout.

De ces défaites utiles, comme le note le talonneur. « L'année de la remontée en Top 14, on avait également perdu à Colomiers. Il n'y a plus qu'à souhaiter de connaître la même suite. » Un avertissement sans frais donc. Une mise en garde et une piqûre de rappel de ce qu'est le combat de l'antichambre de l'élite. « Le plus vexant, c'est de s'être fait secouer devant. On a été trop tendre devant. ».

Tendresse de la jeunesse

Pas surprenant, avec 5 des 6 joueurs de première ligne alignés à Colomiers affichant moins de 30 ans sur leurs licences. La palme à Christopher Poulain, rentré à la pause : tout juste 22 ans. « Il est jeune et a fait un bon match face à Agen. Mais il doit encore apprendre. Régis (Rameau) était super solide avant sa blessure. Il va revenir. » Avec les absences de Balan et Auzqui, ils seront à nouveau sur le pont dimanche (14 h 30), rejoints par Adam Whalley. La semaine écoulée aura été consacrée aux fondamentaux. « On avait besoin de se rassurer sur notre jeu au sol, la conquête et les nettoyages vu que l'on a perdu trop de ballons dimanche dernier. » Une grosse opposition collective, mardi après-midi, aura aussi permis de mesurer la motivation de l'effectif. Oyonnax et son pack XXL arrivent à point nommé pour le paquet dacquois : « C'est à nous de faire un gros match et d'être ensuite capable d'enchaîner. »


L'équipe sera formée à partir d'un groupe élargi composé de Rameau, Prétorius, Pédrosa, Bonet, Poulain, Whalley, Carpentier, Bert, André, Thompson, Bornman, Lièvremont, Deniau, Adrillon, Vergallo, Morlaës, Petitjean, Lagardère, Nanuku, Narukutabua, Mazières, Martin-Aramburu, Marticorena, Courtade, Diaz et Bortolussi.


SO
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 3ème journée de Pro D2   Ven 11 Sep 2009 - 15:59

La passe de trois ?

Grenoble et Narbonne, leaders du classement, visent la passe de trois en recevant Colomiers et l'Union Bordeaux-Bègles.

En infligeant leur première défaite (9-12) à des Montois directement venus du Top 14, les Grenoblois ont envoyé un message fort. Ils sont là pour jouer les premiers rôles. La réception de Colomiers devrait leur permettre de signer une troisième victoire en autant de journées. En effet, malgré leur victoire sur Dax, les Columérins pointent à la onzième place et comptent déjà une défaite, face à Auch. Même combat pour Narbonne. Les Narbonnais semblent s'être refaits la cerise en mettant fin à une invraisemblable série de dix-huit mois sans la moindre victoire à l'extérieur. Les Bordelais ne sont pas à prendre à la légère et devraient présenter d'autres arguments que ceux de Lannemezan. Mais l'Union cherche encore son rythme comme en témoigne sa courte victoire sur Auch (23-21).


Faux pas interdit pour les Maritimes

Avec deux victoires également à son actif, mais sans bonus, le LOU effectue un bon démarrage. Le déplacement à Pau sera un bon test quant à sa capacité à gagner loin de ses bases. En vue du podium, Auch pourrait faire la bonne affaire de la semaine face à la lanterne rouge Lannemezan. Pour Agen et La Rochelle, un nouveau faux-pas est interdit. Surtout pour les Maritimes qui n'ont pas encore ouvert leur compteur victoire. Mais le déplacement à Aix-en-Provence semble à leur portée, pour peu qu'ils se décident enfin à envoyer du jeu. Les Agenais reçoivent Aurillac, moins performant loin de son antre. Au niveau des relégués, Dax reçoit Oyonnax et Mont-de-Marsan va tenter de se rattraper contre Tarbes.
Revenir en haut Aller en bas
vulcain
Champion du monde
Champion du monde
avatar

Masculin
Nombre de messages : 10000
Age : 51
localisation : Bédarieux
Date d'inscription : 19/06/2005

MessageSujet: Re: 3ème journée de Pro D2   Ven 11 Sep 2009 - 17:16

En cas de défaite de Lyon à Pau et de victoire contre Lannemezan, Auch pourrait se retrouver troisième du classement général avant la réception du SUA...Choc du haut de tableau en perpective à Jacques Fouroux (ex Moulias) si nous battons le Stade Aurillacois dimanche...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 3ème journée de Pro D2   Sam 12 Sep 2009 - 8:15

RUGBY PRO D2 (3E JOURNÉE), PAU - LYON. Le talonneur de la Section se sent comme un poisson dans l'eau dans son nouveau club. Son expérience des grands rendez-vous devrait s'avérer précieuse au cours des trois prochains matches

Maignien à la pêche aux gros


D'accord, la Section Paloise est bien ancrée dans son époque, celle de l'impitoyable rugby pro. Le fric, le business, l'obligation de résultats, l'absence de sentiments, tout ça, elle connaît et s'en accommode comme elle peut. Pourtant, à y regarder de plus près, la Section n'est pas tout à fait comme les autres. À Pau, personne ne frime. On parle montagne, terroir, pêche. On aime la campagne, on y vit même. Emmanuel Maignien ne pouvait pas mieux tomber.

Il a beau s'afficher en 4 par 3 sur le bord des routes pour appâter le supporter, ce nouveau talonneur de 27 ans n'est pas du genre à se mettre en avant. Pour lui, rugby rime avec solidarité, amitié, authenticité. Avec famille aussi. « Ce qui m'a plu en arrivant à Pau, c'est qu'il y a plein de mecs qui viennent de petits villages. Tous ces joueurs du cru, ça fait un peu club de clocher. C'est tout ce que j'aime ! »

La Section est un club rural. « J'avais besoin d'un cadre de vie où je puisse m'aérer l'esprit. Si un club parisien m'avait contacté, je n'y serais pas allé. Ici, on se donne des tuyaux pour la chasse, on se conseille des coins pour la pêche. » Voilà sans doute pourquoi Elvis Laborde-Greche a réussi à y jouer plusieurs années, avant de revenir vers un amateurisme plus en adéquation avec sa personnalité. « Tout le monde m'a parlé de lui. Je ne le connais pas, mais je pense qu'on se ressemble. »

Emmanuel Maignien ne cache pas pour autant qu'il a voulu faire carrière depuis ses premiers pas au RCT Le Teil, dans l'Ardèche. Il aurait eu tort de se priver, avec les qualités qui sont les siennes.

Les années grenobloises

D'ailleurs, son profil a très tôt tapé dans l'oeil des dénicheurs de talents de Rhône-Alpes et d'ailleurs. Malgré la concurrence de Clermont-Ferrand et de Béziers, c'est Grenoble qui emporte le morceau. « J'avais 18 ans et j'ai fait le choix des copains -on était trois à signer au FCG- et de la famille. » Comme par hasard.

Parallèlement, il suit un cursus en sports études au pôle espoirs de Villefranche-sur-Saône. Deux petites années s'écoulent à peine, que Jacques Delmas, alors entraîneur grenoblois, le fait débuter en Top 16 un soir de match face à Perpignan. « C'était les play-off. J'avais Marc Dal Maso en face et, malgré la défaite, ça s'était bien passé pour moi. » La saison suivante, Maignien fait partie de la rotation au poste numéro 2, en compagnie des Martin-Culet, Ghvaberidze et autre Grant Colin Hill. Le club souffre mais se maintient au play-down, grâce à une victoire épique à Agen. « Au SUA, il y avait Califano, Crenca et Hasan en première ligne », se souvient celui qui avait été élu talonneur du mois.

La suite est moins brillante : opération des ligaments croisés puis relégation sportive doublée d'une relégation administrative. « La Fédérale 1, c'est très, très compliqué. On était attendu partout, mais on a réussi à remonter. » S'ensuivent trois saisons en Pro D2, terminée en eau de boudin en raison d'une incompatibilité avec Franck Corrihons. Ainsi débute, sans le savoir, l'histoire de Maignien avec le Béarn. « L'été dernier, je n'avais pas 10 000 contacts, alors j'ai répondu aux sollicitations de Jean Anturville (NDLR : ancien entraîneur des jeunes de la Section) à Bourg-en-Bresse. Il m'a relancé. »

Le club de l'Ain ne restera qu'une saison dans l'antichambre de l'élite. Mais ses avants impressionnent tous les observateurs. Brive, Bourgoin, Grenoble, Dax, Narbonne et Pau (qui signe Maignien et Magnan) vont y faire leurs emplettes.

Toujours en famille

Joël Rey, qui en connaît un rayon en matière de talon, n'est pas près de regretter son choix. Le tandem formé avec Lionel Campergue apparaît extrêmement complémentaire. « Mon point fort, c'est la mêlée fermée. Quant aux lancers, on a dit que j'étais bon, mais moi je trouve que c'est surtout l'alignement palois qui est très performant. » Visiblement, la recrue est sous le charme. « Nos trois quarts sont très jeunes, mais je suis étonné par leurs qualités. Lors de nos deux premiers matchs, ils ont été fantastiques dans l'occupation du terrain. Je ne suis pas inquiet pour l'avenir. Ça viendra tout seul, ils sauront conclure leurs actions. »

Les trois prochaines rencontres pourraient lui donner raison. Lui, en tout cas, ne risque pas de manquer de motivation. « Les Lyonnais ont toujours été arrogants, je n'ai jamais aimé ce club. Ensuite, retourner à Grenoble, ce sera un match particulier pour moi. Ma famille sera dans les tribunes. L'an dernier avec Bourg, on avait été volé, malgré le nul final. Moi j'avais pris un carton... » Suivra Dax, un autre gros morceau idéal pour jauger la Section nouvelle.

Emmanuel Maignien est affûté, ambitieux, heureux. En famille, toujours. Avec son petit Leny, arrivé il y a sept mois, avec son frangin élagueur bûcheron avec lequel il aimerait bosser plus tard, avec la Section, un club taillé pour lui.


SO
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 3ème journée de Pro D2   Sam 12 Sep 2009 - 8:16

RUGBY PRO D2 (3E JOURNÉE), PAYS D'AIX - LA ROCHELLE. Seize heures par semaine, neuf Rochelais prennent le chemin des cours

Sur le terrain des études

Des murs blancs, une touche de jaune, une touche de noir et de vieilles photos de rugby dans l'escalier. Bienvenue au centre de formation du Stade rochelais. On y croise des gens musclés, en tongues et en short. Il flotte comme un parfum de vacances. Mais détrompez-vous. Car la cloche a sonné pour les étudiants de Marcel Deflandre.

Pour première année au Stade, on a sorti trousse et stylos. Ils sont neuf, dont cinq font partie du groupe pro : Maxime Le Bourhis, Camille Canivet, Laurent Simutoga, Thomas Combezou et le doyen de la fac Nicolas Djebaïli. Ici, ils bûchent. Au menu, pas de cours de plaquage ni de théorie sur le jeu de mouvement. Non, ce jeudi matin, on planchera sur le résumé de texte. Assidûment. Car l'obtention du BTS Négociation Relation Client (NRC) est en jeu. Pour y parvenir, le club des neuf dispose de deux ans. Ses adversaires sont les trous de mémoire et autres pertes de moyens.

Peu de temps libre

Céline Pourcin, formatrice au CIPECMA (1) de Châtelaillon, est chargée de coacher la troupe : « Sur le papier, c'est super-simple, mais quand il faut passer à l'écriture, c'est autre chose... » Studieux parmi les studieux, Nicolas Djebaïli l'écoute comme il écouterait son entraîneur Serge Milhas. « Ces cours nous permettront d'intégrer le monde professionnel par une autre voie que celle du rugby, note-t-il. Cela s'ajoute à nos entraînements et aux matches, ce qui ne nous laisse que peu de temps libre. Mais ce n'est qu'une question de rythme. On s'adapte et tout se passe bien. »

Au lieu de bomber le torse, d'enfourner la tête, les oreilles et le reste dans la mêlée, lui et ses jeunes camarades de classe passent donc seize heures par semaine à plisser le front et à se gratter la tête. Et ils savent pourquoi. « Je pense éventuellement à bosser avec un équipementier quand j'arrêterai ma carrière, même si d'autres voies sont possibles », indique Nicolas Djebaïli.

Mieux qu'à Paris

Dans la salle de classe, personne ne botte en touche. Céline Pourcin l'assure : « C'est un public plus attentif que les autres, parce qu'il a l'habitude d'accepter un cadre précis et strict grâce au sport de haut niveau. Ils en veulent aussi parce qu'ils savent pourquoi ils sont là. » C'est le cas de Laurent Simutoga, reconnaissant envers son nouveau club : « À Paris, on ne me proposait de formation adaptée aux entraînements. Il fallait se débrouiller par soi-même, chercher une fac... Ici, tout est pris en charge. »

Le jeune pilier est ravi : « Au quotidien, on pense à autre chose qu'au rugby. C'est bien, car cela nous permet de nous vider la tête puis d'être à fond quand on se remet au rugby. Pour notre avenir aussi c'est important. Il faut se dire que tout peut arriver : une blessure, un pépin quelconque, etc. En plus, avec la crise... » Tout fout l'camp. Et mieux vaut, en effet, tenir ce discours frappé au coin du bon sens.

Performance immédiate

Pendant la pause, tandis que le virtuel Sud-Africain Thomas Combezou inflige un 45-0 au virtuel Néo-Zélandais Laurent Simutoga sur la console de jeux, la formatrice entreprend la conversation avec Nicolas Djebaïli. « Dans le monde du travail, tu as des objectifs, de la même manière que tu en as dans le rugby pro, dit-elle. Si ton directeur te fixe un nombre de voitures à vendre, tu devras l'atteindre. » L'aîné des étudiants acquiesce et tente de convaincre Maxence, jeune joueur espoir de l'ASR : « Je t'assure que tu n'as pas encore l'habitude. Pour l'instant, vous êtes protégés. On n'attend pas encore de vous une performance immédiate. »

Mais voilà qu'a sonné la fin de la mi-temps. Les cours reprennent à l'étage, dans cette salle avec vue sur l'arrière de la tribune démontable, comme pour dissimuler l'herbe de Deflandre le temps du cours. Il s'agit de penser marketing, prospection et techniques de commercialisation. Et cet après-midi, place aux cours d'anglais. Comment traduit-on « We will beat Aix-en-Provence on sunday » ?

(1) Centre Interconsulaire de Perfectionnement et d'Enseignement de la Charente-Maritime.


SO
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 3ème journée de Pro D2   Sam 12 Sep 2009 - 8:17

RUGBY PRO D2 (3E JOURNÉE), NARBONNE - UNION. Le staff va lancer certains joueurs peu utilisés jusqu'ici. Et qui, à l'image de la jeune recrue Camille Lopez, ont envie de prouver

C'est à eux de jouer


Maintenant, c'est à eux de jouer. « Eux », ce sont les Frédéric Montagnat, Julien Mallet, Cédric Guironnet, Hugh Chalmers, Anthony Elliott, Manu Saubusse ou autre Camille Lopez qui, par blessure ou par choix des coaches, n'ont pas - ou peu - été utilisés lors des deux premiers matches. Ce soir, ils croiseront le fer avec le coleader de la Pro D2. Une punition des professeurs Frédéric Garcia et Vincent Etcheto envers les élèves qui ont rendu une copie victorieuse mais raturée la semaine dernière face à Auch (23-21) et dont certains ne sont pas montés dans le car hier ?


Surtout pas. Juste la volonté « d'utiliser toutes nos forces » dans un groupe construit pour être plus homogène et de concerner tout le monde « car tous les gars se sont impliqués à fond durant toute la préparation », dixit Frédéric Garcia. « J'ai été déçu lors du premier match contre Lyon de rester tout le match sur le banc, reconnaît Camille Lopez. Alors maintenant que je vais avoir l'occasion de jouer, j'ai très envie de prouver et de découvrir ce niveau. »

L'Union plutôt que Dax

À 20 ans, ce centre en qui ses entraîneurs voient un avenir à l'ouverture sera l'une des principales attractions du jour : arrivé de Mauléon (Fédérale 1), il est en effet un peu l'« incongruité » du recrutement pour, fait rare dans le rugby moderne, n'être passé ni par un centre de formation, ni par un pôle espoirs. « J'ai été contacté pour en intégrer un alors que j'étais cadet première année, mais je me sentais trop jeune pour partir de chez moi. Et je n'en avais pas vraiment envie. »

Le Soulétain a donc attendu d'être majeur et vacciné pour répondre aux sirènes extérieures, nombreuses après sa première année très remarquée dans l'équipe première de son club de toujours la saison passée. « Bayonne m'avait contacté, mais c'est à Dax que j'ai failli signer, raconte-t-il. Et puis les entraîneurs et dirigeants de l'Union ont fait le forcing et m'ont convaincu. »

Physique et jeu au pied

La raison de la convoitise ? Une technique et une régularité dans les tirs au but qui, à son jeune âge, n'ont pas manqué d'être remarqués dans un monde de vieux briscards. Ce qui lui manque encore ? Le rythme de la compétition à ce niveau, bien sûr, mais surtout le volume physique : pas très grand (1,75 m), il est apparu un peu « rond » au début de l'été par rapport à ses congénères de la division. « La semaine de stage à Saint-Lary a été très, très dure pour moi : à Mauléon, nous ne faisions qu'une préparation physique légère et je n'avais jamais, ou presque, fait de musculation. En deux mois, je n'ai pas perdu de poids mais j'ai diminué en masse graisseuse. Mais je dois encore travailler. »

Car sa première analyse de la Pro D2 est claire : « Techniquement, vous trouvez aussi de bons joueurs en Fédérale 1 et certains en Pro D2 ont des carences. Mais dans l'impact physique, c'est beaucoup plus élevé. »

Affable et surtout pas timide, le bonhomme a impressionné par sa vitesse d'intégration et sa capacité à enchaîner les efforts malgré son retard : il est l'un des seuls, ou presque, à avoir participé à tous les entraînements. Il faudra maintenant concrétiser, dès ce soir, où son jeu au pied pourrait être précieux. « On l'a à nouveau travaillé cette semaine, sur l'utilisation qu'on en fait surtout : il faut qu'on réussisse à l'adapter en fonction de l'adversaire, du moment du match. » Il apprend vite.


SO
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 3ème journée de Pro D2   Sam 12 Sep 2009 - 8:19

RUGBY PRO D2 (3E JOURNÉE), AUCH - LANNEMEZAN. Victime d'une fracture du péroné en décembre dernier, le Gimontois devrait effectuer, ce soir, un retour qu'il vit comme une résurrection

Duffau, seconde vie


Dans la carrière de Damien Duffau, il y aura toujours un avant et un après 20 décembre 2008. Ce jour-là, le Gimontois dispute le dernier match de l'année avec Colomiers sur la pelouse de La Rochelle. Plus que la sévère défaite 32-9, c'est une blessure à cinq minutes de la fin qui va le marquer au fer rouge, à cinq jours de Noël. Un drôle de cadeau.

« J'ai commencé le match à l'arrière et je l'ai terminé à l'ouverture pour les vingt dernières minutes. à la suite d'une mêlée, le 10 rochelais fait une croisée avec son centre qui me cogne fort sur le péroné. Heureusement que j'étais en extension, sinon tout serait parti. Je me suis relevé et j'ai entendu "cloc-cloc". J'ai compris que ça avait lâché. Je suis allé à la clinique de Toulouse et on m'a promis que ça allait vite se consolider. Mais il y a eu des complications. Et le 12 mai dernier, on m'a mis une plaque et cinq vis. »

« Soulagé qu'on m'appelle »

Un coup dur pour ce produit de l'étoile Sportive Gimontoise qui a poursuivi ses classes au Stade Toulousain, d'autant plus que l'expérience columérine tournait déjà au vinaigre. « Il y avait une bonne ambiance, mais je n'ai pas eu la confiance des coaches qui ne m'ont jamais fait débuter à domicile. Je suis arrivé suite au départ de dernière minute de Pochelu à Béziers (ndlr : il a rejoint Lannemezan). Je n'étais donc pas prévu au casting. ça a été difficile. Et avec la blessure, c'est une saison à oublier. » Une saison qui aurait aussi pu être la dernière.

« Je me voyais très mal parti pour 2009-2010. Cela a été un gros soulagement que les coaches auscitains m'appellent. Leur confiance fait plaisir. » Et Damien Duffau a enfin repris le chemin de l'entraînement début août. La fin de huit mois de doutes. « J'ai été blessé, mon contrat n'a pas été renouvelé. Et tout s'est inversé : ma blessure allait mieux, j'ai signé à Auch et j'ai eu un bébé. Je suis plein d'envie désormais. Je n'ai plus aucune appréhension ni douleur. J'ai envie de revenir à mon meilleur niveau et de montrer ce que je vaux. Surtout que j'ai 27 ans, je suis sûrement un peu plus mature désormais. »

« Pas les prendre à la légère »

Damien Duffau a, en effet, acquis de l'expérience lors de ses passages à Montauban et Blagnac. « Ce sont des souvenirs très différents. J'ai connu le meilleur à Montauban avec un super-groupe et des résultats (ndlr : champion de Pro D2 en 2006 et 7e du Top 14 en 2007). À Blagnac, je suis redescendu sur terre. Les résultats ne suivaient pas, l'ambiance était difficile et j'ai connu trois ou quatre entraîneurs en une saison ! » Un club où il formait la charnière avec l'ex-Auscitain Nicolas Duffard, qu'il retrouvera ce soir dans le camp des Bigourdans.

Car en quittant Montauban où il évoluait à l'arrière, Damien Duffau a souhaité retrouver le n°10. « C'est mon poste de formation, même si j'ai le plus souvent joué à l'arrière. Mais je ne pense pas avoir les qualités de vitesse et de finisseur (1,86 m pour 92 kg). J'ai envie d'être leader, de commander, de buter, d'où mon souhait de me repositionner en 10. » Pour la première fois ce soir sur le banc auscitain, il est impatient de retrouver le terrain, quel que soit le poste.

« Si je dois jouer 15 ou 20 minutes, je les ferais à fond. Lannemezan ? Il ne faudra surtout pas les prendre à la légère, on devra être présents dans le combat, on va se faire rentrer dedans. Pour la suite, je suis Gersois, il n'y a pas de raison que ça ne se passe pas bien. Je ne suis pas un pigeon voyageur, j'ai envie de m'inscrire dans la durée. »


SO
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 3ème journée de Pro D2   Sam 12 Sep 2009 - 8:23

RUGBY PRO D2 (3E JOURNÉE), DAX - OYONNAX. Après avoir terrassé l'ogre agenais, les rugbymen dacquois se sont effondrés sur le terrain de Colomiers. Pile et face, noir et blanc, quel visage montreront les rouge et blanc demain ?

Le rachat des « sénateurs »


Les pruneaux auraient-ils des vertus psychotropes et hallucinatoires insoupçonnées ? La question mérite d'être posée, tellement le contraste fut frappant entre les deux premiers matches de cette nouvelle saison. Aux encouragements laissés par l'issue de la première journée, et une rencontre inaugurale remportée face à Agen (victoire 16-13), a succédé la triste copie rendue par les rouge et blanc à Colomiers (défaite 19-13).

La venue des Lot-et-Garonnais n'aura-t-elle finalement été qu'une illusion éphémère ? En écoutant Christophe Milhères, le doute subsiste. « Suite au match de Colomiers, on ne peut même pas parler de point positif. Il n'y a rien à retirer de bon : on a tout simplement été mauvais », résume l'entraîneur des avants de l'USD. La réception d' Oyonnax tombe donc à point nommé. Finaliste malheureuse du dernier exercice, l'équipe de l'Ain devrait servir de révélateur aux Dacquois et dévoiler un peu mieux le véritable visage de cette équipe qui rêve de phases finales.

1Un paquet d'avants qui doit s'affirmer

Comment, d'un match à l'autre, le pack conquérant et sûr de lui du combat contre Agen a-t-il pu se transformer en pack percé en se déplaçant en Haute-Garonne ? Deux mêlées gagnées sur introduction adverse, deux touches volées à l'alignement bleu et blanc et une prestation remarquée. L'inverse du week-end dernier, où Yves Pédrosa et ses compagnons de poussées ont souffert : « Le plus vexant, c'est de s'être fait secouer devant. On a été trop tendre ».

Christophe Milhères relativise. « Dans le rugby, s'il y a un secteur de jeu qui n'est pas une science exacte, c'est bien la mêlée. Ce que l'on réussit un week-end, on n'est pas certain de le reproduire le dimanche suivant. Il se peut que les joueurs aient plus ou moins envie. » Avec une opposition (très) musclée mardi et des entraînements basés sur la conquête et les libérations de balle, les entraîneurs ont fait le pari de l'électrochoc : « On appréhende toujours ce genre d'exercice, au cours duquel il peut y avoir de la casse mais il fallait que les joueurs retrouvent leur agressivité et la joie de jouer. Reste maintenant à voir s'ils auront la même rage pour le match. »

2Un effectif limité et amputé

Si les lignes arrières sont au complet, exception faite d'Antoine Vignau-Tuquet en phase de reprise, les avants enchaînent les matches avec un effectif amputé.

Petru Balan, Mattin Auzqui et Alexandre Ducasse sur le flanc, le choix est simple en première ligne. Ils sont six... pour six places. Et si Adam Whalley en profite pour faire une première apparition au sein du groupe, le problème de la répétition des matches va vite se poser.

Auzqui absent pour un minimum de 4 semaines, il ne reste plus que 2 droitiers (Poulain et Whalley) valides, véritables clés de voûte de la mêlée.

3Un jeu à trouver, une humilité à retrouver


« Vu que nous n'avons pas un paquet monstrueux, à nous de proposer un jeu plus ambitieux. Nous avons de la vitesse derrière, il faut s'en servir ». Christophe Milhères milite pour l'alternance dans ce championnat où un pack surpuissant doublé d'un ouvreur au bon pied a fait école. Pourtant, la marque de fabrique rouge et blanc tarde à s'ancrer sur le pré. Cela ne saurait tarder, même si le Yves Pédrosa tire la sonnette pour rappeler la base : « Avant d'envoyer du jeu, il va falloir gagner des ballons au sol proprement et savoir les conserver. »

Finalement plus importante pour le moral que sur le plan strictement comptable, la défaite à Colomiers a surtout révélé un certain manque d'investissement du groupe. « On a bien démarré, en marquant un essai d'entrée, avant de se laisser endormir par cette équipe de Colomiers, rappelle Milhères. On s'est pris pour des sénateurs. »

Avec des entraîneurs qui plaident pour « intéresser le maximum de joueurs », voilà les élus des coaches prévenus.



SO
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 3ème journée de Pro D2   Sam 12 Sep 2009 - 8:25

RUGBY PRO D2 (3E JOURNÉE), TARBES PR - STADE MONTOIS. Le troisième ligne Julien Tastet analyse les raisons du faux pas contre Grenoble et souhaite inverser la tendance dès ce soir, dans l'antre du TPR

Le chemin de la rédemption passe par Tarbes


Les grises mines observées à la suite de la défaite contre Grenoble (9-12) samedi dernier n'étaient pas feintes. Les Montois ne sont pas du genre à afficher une contrition de façade. En toute franchise, ils ont fauté. En toute lucidité, ils ont décidé de réagir. « On a tous pris un gros coup derrière la tête, concède le troisième ligne jaune et noir Julien Tastet. Il faut réagir ».


Pour ce faire, les hommes de la préfecture ont mis cette semaine à profit pour réfléchir et travailler. « On a essayé de corriger les points faibles observés contre Grenoble. » Et le flanker de pointer, « des passages au sol qui ne nous ont pas avantagés et une adaptation à la nouvelle règle sur les regroupements dont nous n'avons pas su tirer profit ».

Groupe soudé

Pour remettre les choses à l'endroit, les hommes se sont parlés. « On est restés soudés après le match. C'était important. Maintenant, il va falloir se retrouver sur l'agressivité et les valeurs de combat. » Une base essentielle pour espérer redresser la barre des résultats. « Des fondations sur lesquelles on doit s'appuyer pour ensuite revenir petit à petit à un jeu plus ouvert ». Et justement : n'est-ce pas cette volonté d'évoluer « à la montoise » qui a empêché les locaux de trouver la solution samedi dernier ? « Les entraîneurs nous avaient donné toutes les clefs tactiques pour nous en sortir, et notamment nous ont décrit la nécessité de varier le jeu. Mais, de façon assez inexplicable, nous n'avons pas su nous en servir ». À présent, explique Julien Tastet, « on a payé le prix et je pense qu'on a compris ».

Pour le vérifier, il suffira d'observer le comportement les Landais, ce soir, sur le pré de Maurice-Trélut. « C'est une équipe type de Pro D2, avec un pack très solide et un gros buteur. Une configuration parfaite pour nous jauger ».

Un résultat là-bas, même s'il est bien évidemment important, n'est pas essentiel. « La rédemption mettra peut-être plusieurs matches à arriver et nous n'allons pas gagner à Tarbes, mais il faut qu'on montre qu'on a retrouvé l'essence de ce jeu. Et les choses suivront d'elles-mêmes ».



SO
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 3ème journée de Pro D2   Sam 12 Sep 2009 - 8:42

La 3e journée en questions

Grenoble peut-il rester leader ? La Rochelle comme les promus ? Dax et Mont-de-Marsan trop confiants ? Depuis quand le RCNM n'avait pas remporté deux matchs consécutifs ? Retrouvez, en quelques questions, tout ce qu'il faut savoir avant la troisième journée du Pro D2.

Grenoble peut-il rester leader ?

Tout à fait, et il y a plusieurs scénarii possibles. Le moyen le plus simple sera de s'imposer à domicile devant Colomiers samedi. Une formalité ? Pas vraiment. Car les Haut-Garonnais viendront au stade des Alpes avec des intentions et de la confiance. Vainqueurs de Dax (19-13), ils "ont lancé leur saison" le week-end passé et vont passer leur "premier gros test à Grenoble" selon leur entraîneur Rolland Pujo. Le FCG, toujours invaincu, part favori toutefois de cette confrontation. S'il venait à s'incliner, il devra impérativement compter sur une défaite de Narbonne contre Bordeaux ou de Lyon à Pau pour conserver sa première place.

La Rochelle comme les promus ?

Il est un peu tôt pour le faire, mais quelque chose saute aux yeux quand on se penche sur le classement après les deux premières journées du championnat. Assez logiquement, on trouve Aix-en-Provence et Lannemezan, les promus, en position de relégables. Mais juste devant eux, à la 14e place, pointe l'un des favoris : La Rochelle. Etonnant certes, mais tout à fait justifiable. Les Maritimes ont connu un début de championnat très compliqué, contraints d'affronter Mont-de-Marsan et Agen chez eux pour leurs deux premiers matchs. Et s'ils ne comptent aucune victoire, ils s'en sont sortis de manière plutôt honorable en ramenant deux points de bonus défensifs (défaites 21-22 dans les Landes et 22-26 en Lot-et-Garonne). Il est temps toutefois d'ouvrir les compteurs et le Stade rochelais compte sur son déplacement à Aix dimanche pour y parvenir. Une victoire bonifiée serait du meilleur effet.

Dax et Mont-de-Marsan trop confiants ?

Pour avoir arpenté les couloirs du Pro D2 encore très récemment, les deux clubs landais savent combien ce championnat peut être capricieux. Ils semblaient toutefois l'avoir oublié la semaine dernière. Après les laborieuses victoires montoise contre La Rochelle (22-21) et dacquoise contre Agen (16-13), tous deux ont trébuché au moment de confirmer. Et le Stade montois est encore plus impardonnable. Défait à domicile par Grenoble (9-12), le club jaune et noir n'a pas tenu son statut d'ancien pensionnaire du Top 14. Même chose pour l'USD, supplanté par Colomiers (13-19). Point commun à ces rencontres : les deux équipes ont été dominées dans l'occupation et contrées sur les phases de conquête. Excès de confiance ? Peut-être. Mais voilà les deux formations rappelées à l'ordre.

Depuis quand le RCNM n'avait pas remporté deux rencontres d'affilée ?

A Narbonne, il faut remonter à février dernier pour trouver trace de deux victoires consécutives. Pour les 19e et 20e journées de Pro D2 2008-2009, les Audois s'étaient imposés contre Albi le 7 février (10-9) et Colomiers le 21 (37-24). Depuis, ils ont été incapables d'enchaîner deux succès, poursuivant difficilement une saison chaotique qu'ils ont terminée à la 13e place du classement. L'exercice 2009-2010 prend une toute autre tournure puisque les Narbonnais l'ont entamé par deux succès contre Pau (28-12) et à Lannemezan (16-13). Deuxièmes du classement, ils tenteront la passe de trois contre l'Union Bordeaux-Bègles au Parc des Sports et de l'Amitié samedi.

Rugbyrama
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 3ème journée de Pro D2   Sam 12 Sep 2009 - 8:47

3ème Journée


Samedi 12 Septembre

18h30
> Auch / Lannemezan
> Grenoble / Colomiers
> Narbonne / Bordeaux
> Pau / Lyon
> Tarbes / Mt de Marsan


Dimanche 13 Septembre

14h00, Sport +
> Aix-en-Provence / La Rochelle

14h30
> Dax / Oyonnax

15h00
> Agen / Aurillac
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 3ème journée de Pro D2   Sam 12 Sep 2009 - 8:50

La composition du Stade Montois

Voici la composition de l'équipe du Stade Montois retenue pour affronter Tarbes (samedi à 18 h 30 au stade Maurice-Trélut de Tarbes), dans le cadre de la troisième journée de championnat de Pro D2.


Duvallet – Matanavou, Genthieu, Taele, Cler – (o) Lafforgue, (m) Lopez – Maréchal, Tastet, Brethous – Britz, Dhien (cap) – Leleu, Lauga, Etcheverry.

Remplaçants : 16 Blanchard, 17, Fiorini, 18 Tait, 19 Koss, 20 Briscadieu, 21 Senio, 22 Ternisien, 23 Goletto.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 3ème journée de Pro D2   Dim 13 Sep 2009 - 8:39

RUGBY PRO D2 (3E JOURNÉE), NARBONNE - BORDEAUX-BÈGLES. Pris à la gorge d'entrée, les Bordelais concèdent leur seconde défaite

L'Union sombre chez le leader narbonnais


L'Union Bordelaise a été impuissante hier face à un RCNM qui réalise la passe de trois et s'installe seul en tête de la Pro D2. C'est pied au plancher que Narbonne démarre cette rencontre sur sa pelouse du Parc des sports.

Dès la 3e minute, les Orange et Noir trouvent le chemin de l'en-but. La flèche fidjienne Vunisa slalome dans l'arrière-garde bordelaise et donne au troisième ligne centre Tawake, inarrêtable. En confiance, les locaux s'installent dans le camp des Girondins. Et sur une pénaltouche combine petit côté avec encore Tawake qui envoie son talonneur Vuli derrière la ligne (16e). Le break est fait.

Les Girondins surpris

On pense à un cavalier seul des locaux. Pourtant les Girondins réagissent, en mettant plus d'agressivité dans les rucks. Ils sont retournés de l'en-but in extremis après un pilonnage dans l'axe des avants. Mais un arbitrage intempestif empêche tous les mouvements de se développer. À la faveur des pénalités, les buteurs entrent en scène. Ruiz (8e et 27e) répond à Vermis (10 e et 23e).

La seconde mi-temps débute sous les mêmes auspices. Encore Ruiz (55e) et Vermis (44e et 50e), les deux demis d'ouverture meublent le score tandis que les actions ne dépassent pas les deux temps de jeu, pour cause de rucks sanctionnés.

Et après une domination stérile, Bordeaux va se faire surprendre. Bien lancé dans l'intervalle, Vunisa, venu de l'aile opposée, décale Martial pour l'essai du bonus offensif (55e). Toute réaction bordelaise pour réduire l'addition sera vaine.


SO
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 3ème journée de Pro D2   

Revenir en haut Aller en bas
 
3ème journée de Pro D2
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» La 3ème journée de Top 14
» 3ème journée de Pro D2
» 3ème journée de L2
» Top14 - 3ème Journée : Racing Metro / UBB
» Réactions sur la 3ème journée de Pro D2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum LE SUA VAINCRA :: Archives (2009-2010) :: Saison 2009-2010-
Sauter vers: