Forum LE SUA VAINCRA
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Forum LE SUA VAINCRA

Espace Rugby
 
Le sua-vaincraAccueilDernières imagesPortailRechercherS'enregistrerConnexionLe sua-vaincra
-50%
Le deal à ne pas rater :
-50% Baskets Nike Air Huarache Runner
69.99 € 139.99 €
Voir le deal

 

 6ème journée de Top 14

Aller en bas 
+6
Pierre de Paris
jipé
suaviste(47)
Pat de Mérignac
scaliger
babitcho
10 participants
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité




6ème journée de Top 14 - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: 6ème journée de Top 14   6ème journée de Top 14 - Page 4 Default12Sam 12 Sep 2009 - 19:10

Toulouse patauge


Tout petit match du Stade toulousain à domicile face à la lanterne rouge albigeoise. Longtemps menés au score, les hommes de Guy Novès ont assuré le strict minimum en s'imposant 19 à 13. Mais la bronca du public d'Ernest-Wallon au coup de sifflet final en dit long sur leur prestation...

Parfois, les visages et les attitudes en disent plus long qu'un tableau d'affichage. Samedi, Toulouse a gagné, mais ce sont bien les Albigeois qui ont levé les bras au coup de sifflet final, pendant que leurs vainqueurs baissaient la tête sous la bronca de leur public. Ernest-Wallon a dégusté trop de caviar pour se satisfaire d'une telle bouillie, même quand celle-ci se nappe d'un succès. Albi, promis à une fessée, n'a jamais baissé son pantalon face au grand Toulouse. Tête haute, les Tarnais ont tenu la dragée à la même hauteur, au point de nourrir quelques regrets devant la maigreur du butin, à savoir le bonus défensif.

Pendant une mi-temps, le Stade toulousain n'a été que l'ombre de lui-même. Manque de rythme, nombreuses maladresses, aucun enchaînement, des fautes à répétition, amorphes en attaque, fébriles en défense… les Toulousains ont montré leur pire visage durant les quarante premières minutes de jeu. Certes, toutes ces cohérences peuvent s'expliquer par tous les changements et les remaniements opérés par Guy Novès dans le XV de départ avec notamment les titularisations de Jauzion à l'arrière ou de Fritz à l'ouverture. Mais tout de même. Et les Albigeois en profitaient pour créer la surprise et regagner les vestiaires avec quatre points d'avance (10-6).

Elissalde en filou

Les Tarnais ont notamment inscrit le seul essai de la première période (22e), grâce à une magnifique inspiration de Blair Stewart. L'ouvreur albigeois feintait le drop et donnait un subtil coup de pied de l'extérieur. Ahotaeiloa bafouillait à la réception et Borgès en profitait pour marquer en coin. Le même Stewart avait réussi sa première pénalité à la 6e mais les joueurs ont tout de même laissé neuf points au pied avant la pause. Dans le même temps, Jean-Baptiste Elissalde passait deux pénalités mais ses coéquipiers, malgré un temps fort de plusieurs minutes devant l'en-but adverse en fin de période, ne parvenaient pas à franchir la ligne.

Et les hommes de Guy Novès ont dû attendre la seconde mi-temps pour enfin réagir. L'entrée de Frédéric Michalak à l'ouverture a notamment dynamisé le jeu de son équipe. Et le deuxième ligne du SCA, Thomas Vervoort, écopait d'un carton jaune à la 43e minute. Ceci annonçait les souffrances tarnaises. A la 48e minute, Swanepoel se voyait refuser un essai pour avoir posé le genou en dehors des limites du terrain avant d'aplatir, suite à une superbe action des arrières haut-garonnais. Ce n'était que partie remise. Deux minutes plus tard, Elissalde, plein de malice, jouait rapidement une pénalité à la main, feintait la passe, crochetait et allait marquer le premier essai toulousain. Toulouse prenait l'avantage (16-10).

Dès lors, le plus dur était fait pour les Rouge et Noir, qui allaient conserver la même marge de manoeuvre une demi-heure plus tard à la fin de la rencontre (19-13) après un échangé de pénalités. Mais cet essai de filou d'Elissalde est resté sans suite, alors qu'on aurait pu penser qu'il libérerait enfin le jeu toulousain. Si le propre des grandes équipes est de savoir gagner en jouant mal, alors le Stade a confirmé qu'il était une grande équipe. Cette victoire lui permet de s'ancrer confortablement dans le carré de tête, mais il lui faudra évidemment montrer autre chose à l'avenir. Le SCA, lui, avance toujours au ralenti. Mais ce point là, contrairement à d'autres, est porteur d'espoir.

Rugbyrama
Revenir en haut Aller en bas
suaviste(47)
Champion du monde
Champion du monde
suaviste(47)


Masculin
Nombre de messages : 27856
Age : 52
localisation : Agen m'aime
Date d'inscription : 17/07/2005

6ème journée de Top 14 - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: 6ème journée de Top 14   6ème journée de Top 14 - Page 4 Default12Sam 12 Sep 2009 - 19:11

toulouse a mis l'equipe b voir c, donc c'est normal Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




6ème journée de Top 14 - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: 6ème journée de Top 14   6ème journée de Top 14 - Page 4 Default12Sam 12 Sep 2009 - 19:11

Clermont/Racing: 30-22

Clermont s'est imposé (30-22) face au Racing-Metro 92. Brock James a privé les joueurs du Racing du bonus défensif à la dernière minute en réussissant une pénalité.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




6ème journée de Top 14 - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: 6ème journée de Top 14   6ème journée de Top 14 - Page 4 Default12Sam 12 Sep 2009 - 19:12

suaviste(47) a écrit:
toulouse a mis l'equipe b voir c, donc c'est normal Rolling Eyes


Tant pis pour eux Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




6ème journée de Top 14 - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: 6ème journée de Top 14   6ème journée de Top 14 - Page 4 Default12Sam 12 Sep 2009 - 19:14

Paris relève la tête


Le Stade Français a dominé Castres (44-18) dont c'est la première défaite de la saison. Les Parisiens se sont rassurés après une semaine mouvementée.

Les joueurs du Stade Français avaient sûrement décidé qu'ils avaient suffisamment fait visiter leur en-but depuis le début du championnat. Après le huis clos durant la semaine, ils avaient décidé de laisser les portes de la défense également fermées. En effet, pour la première fois de la saison, le Stade Français n'a pas encaissé d'essai. La chose mérite d'être remarquée tant la défense parisienne s'était révélée poreuse lors des cinq premières journées. De là à y voir déjà l'influence du nouveau duo d'entraîneurs (Delmas - Faugeron) placé à la tête de l'équipe, c'est forcément un peu trop tôt. Mais face à Castres, c'est indéniable, Paris a retrouvé son rugby.

Physiquement, les Parisiens ont fait exploser leurs adversaires, et dans le jeu ils ont retrouvé une envie que l'on ne leur connaissait plus. A la clef, pas moins de quatre essais pour le premier pas de la renaissance. De quoi faire pleurer le président Guazzini en tribunes. Avec cette première défaite, Castres ferme les portes du club des invaincus.

Tout avait été mis en oeuvre pour s'assurer cette première victoire bonifiée de la saison du côté parisien. Noel Oelschig, préféré à Lionel Beauxis à l'ouverture, se chargeait de passer presque tout face aux perches (6/7 et 18 points). Les essais étaient le fruit du travail des avants pour le premier (Marconnet). Les autres (Mir. Bergamasco, Haskell et Arias) voyaient le réveil des trois-quarts. Paris est encore loin au classement et le travail ne fait que commencer. Mais assurément, les joueurs ont relevé la tête



L'Equipe
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




6ème journée de Top 14 - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: 6ème journée de Top 14   6ème journée de Top 14 - Page 4 Default12Sam 12 Sep 2009 - 19:14

Montauban force 3

Montauban signe une troisième victoire de rang cette saison face à Brive (23-20). Les Brivistes, trop indisciplinés ont été punis par Rosalen.

Après le Stade Français (40-35) et Toulon (21-18), Montauban a inscrit une nouvelle victime sur l'autel de son regain de forme. Venus chercher un résultat, les Brivistes n'ont pas été assez rigoureux pour s'imposer à Sapiac. Victime du travail de sape constant des avants montalbanais, les Corréziens enchaînaient les fautes et Cédric Rosalen enquillait les coups de pieds. Cinq pénalités et un drop pour 18 des 23 points de son équipe, le bilan du bonhomme était largement positif. En face, Luciano Orquera paraissait très maladroit, malgré ses fulgurances dans le jeu.

Car au niveau du jeu, les Brivistes ne se sont pas échappés. Pour preuve les trois essais inscrits par Orquera et Waqaseduadua qui signe même un doublé. Mais dans ce rude combat, Brive fournissait bien trop de munitions à l'artilleur adverse. Montauban a livré une partie sérieuse et solide alors que Brive s'est montré bien trop indiscipliné, ruinant par là même tous ses efforts. Les Coujoux se consolent avec le bonus défensif.

L'Equipe
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




6ème journée de Top 14 - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: 6ème journée de Top 14   6ème journée de Top 14 - Page 4 Default12Sam 12 Sep 2009 - 19:15

Delmas :«Rien d'extraordinaire»

Jacques Delmas donne ses premières impressions sur sa nouvelle équipe. Laurent Travers, son homologue castrais, analyse également les raison de la victoire parisienne.

Jacques Delmas (entraîneur du Stade Français): «On n'a rien fait d'extraordinaire. On a continué à travailler sur la trame de ce qui avait été fait par nos prédécesseurs (McKenzie et Dominici, remerciés mardi). Aujourd'hui, ça nous a été beaucoup plus favorable. Les joueurs ont osé. Malgré tout, on n'a pas pu tuer le match rapidement parce qu'à chaque fois qu'on a marqué, on leur a redonné des points. Encore cette indiscipline récurrente. Progressons, travaillons, j'ai toujours pensé qu'il y avait du potentiel, j'espère qu'on va en tirer la quintessence.»

Laurent Travers (entraîneur de Castres): «Bien sûr, on s'attendait à une réaction mais en ce qui nous concerne quand on voit la première mi-temps, on fait pas mal d'erreurs mais malgré cela on reste quand même au score à 16-15. Après, il fallait faire une bonne entame de deuxième mi-temps pour pouvoir les mettre sous pression mais ça a été l'inverse. On leur a permis de jouer en avançant et quand ils ont pu être libérés, ils ont vraiment pu lâcher le venin qu'ils avaient en eux. Ils avaient emmagasiné tout au long de la semaine cette agressivité, cette envie et ils ont pu la libérer. Nous, on a joué sur le reculoir, ce qui nous a fait faire des fautes et nous a fait sortir du match en terme de conquête, d'en-avants. Depuis le début, les objectifs sont très clairs: prendre le plus rapidement possible les 44 points pour le maintien. On a un nouveau staff, onze nouveaux joueurs, on sort d'une période délicate (deux matches reportés en raison de la grippe H1N1). Je pense que les médias nous ont vus très haut. Nous aussi, on s'est peut-être laissé endormir mais ça nous remet sur terre.»


L'Equipe
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




6ème journée de Top 14 - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: 6ème journée de Top 14   6ème journée de Top 14 - Page 4 Default12Sam 12 Sep 2009 - 19:15

«Une révolte collective»

Fulgence Ouedraogo et son entraîneur Jean-Philippe Lacoste livrent leur analyse après la victoire de Montpellier sur Toulon.

Fulgence Ouedraogo (capitaine de Montpellier): «On a été mené de la 4e minute à la 79e minute mais au bout du compte on gagne, même si cela n'a peut-être pas été notre plus beau match. On s'est fait endormir par le rythme pour se retrouver dans une position très délicate au score. Mais il y a eu une révolte collective, on est resté bien serré et l'essai de Seb Kuzbik nous a redonné l'espoir. Ce type de victoire nous fait beaucoup de bien à la tête avant le déplacement très difficile qui nous attend à Bayonne».


Jean-Philippe Lacoste (co-entraîneur de Montpellier): «A partir du moment où on ne ramène rien de nos déplacements, il y a une grosse pression pour les matches à domicile. Cette fois-ci, nous avons été menés au score mais les joueurs ont su trouver des ressources physiques, mentales et morales que peut-être l'on ne se connaissait pas. On n'a jamais lâché, le coeur a parlé et si on a été malmené par Toulon, on a su provoquer la réussite pour arracher ce succès in extremis. Face à une équipe comme Toulon, il faut se montrer patient, ensuite il y a des possibilités qui s'ouvrent à vous».

L'Equipe
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




6ème journée de Top 14 - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: 6ème journée de Top 14   6ème journée de Top 14 - Page 4 Default12Sam 12 Sep 2009 - 19:19

Isaac: "Une victoire importante"

S'il n'est pas satisfait du jeu porduit par son équipe, Jack Isaac, l'entraîneur de Biarritz, se satisfait de l'investissement de ses joueurs lors de la victoire dans le debry contre Bayonne, samedi.

"L'important ce soir, c'est la victoire, a confié l'entraineur du BO. Nous n'avons pas produit le jeu que je souhaitais que nous produisions et ça gâche un petit peu la fête. Mais l'investissement et la solidarité dont ont fait preuve les joueurs sont remarquables. Cette victoire est importante."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




6ème journée de Top 14 - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: 6ème journée de Top 14   6ème journée de Top 14 - Page 4 Default12Sam 12 Sep 2009 - 19:20

Biarritz ferme la porte


Biarritz a remporté le derby basque samedi à Anoeta en venant à bout de Bayonne, 12 à 6, lors de la 6e journée. Les Biarrots ont tenu bon en seconde période, alors qu'ils ont été réduits à 14 pendant plus de 30 minutes. L'Aviron, trop fébrile, se console avec le point de bonus défensif.

Biarritz a remporté deux matchs samedi. Avant même le coup d’envoi du match tant attendu, le BOPB avait gagné celui des supporters. Selon les chiffres officiels, 29 000 spectateurs étaient présents à Anoeta pour assister à la rencontre. Ils étaient donc 1000 de plus que lors du choc Bayonne-Paris, organisé à Saint-Sébastien lui aussi quelques semaines plus tôt. Anecdotique semble-t-il, mais forcément notable dans le contexte d’un derby et de la polémique sur les places née en début de semaine (voir notre article).

L'autre rencontre, la "vraie", a également été enlevée par Biarritz au terme d'une partie aussi rugueuse, aussi tendue et aussi engagée que le furent les dix autres derbies joués depuis 2004. Bien qu'il ait joué à 14 pendant plus d'une demi-heure après le carton rouge reçu par Taele, le BOPB a réussi à contenir les attaques adverses grâce à sa défense et à sa bonne occupation du terrain. Le signal est fort. Le club de Serge Blanco a arraché un succès primordial et confirmé le regain de forme entrevu contre le Stade français dimanche dernier.

Mauvaise gestion bayonnaise

L'entame était pourtant ciel et blanche. Comme attendu, c'étaient les Bayonnais qui faisaient le jeu grâce à leurs lignes arrières, très en verve actuellement. Mais, comme attendu aussi, les Biarrots fournissaient un gros travail devant. Du coup, la première mi-temps se résumait à un duel de buteurs et les deux équipes rentraient aux vestiaires sur un score de parité (6-6). Peu révélateur, il faut l'avouer, du spectacle produit, par les Bayonnais notamment. Ils payaient en fait leur indiscipline, qui leur avait déjà coûté un carton jaune (Blake, 31e).

Plus tranchants, les Biarrots se montraient dangereux dès l'entame du deuxième acte et Courrent leur donnait pour la première fois l'avantage à la 46e. Mais leur élan allait vite être coupé par le carton rouge infligé à leur puissant deuxième ligne (cravate sur Elhorga, 47e). Biarritz allait devoir terminer la rencontre à 14. C'était le tournant du match. Alors qu'on pensait le BOPB condamné, il se resserrait et prenait le pas sur des Bayonnais toujours en manque de réalisme. Le ballon récupéré par Vahafolau à la sortie d'une mêlée bayonnaise à 5 mètres de l'en-but biarrot en était l'illustration parfaite (57e). Malgré leur supériorité numérique, les hommes de Richard Dourthe – furibond dans les tribunes - multipliaient les fautes. Seule l'infortune de Courrent (4/9) leur permettait de coller au score. Malgré leurs tentatives approximatives, ils ne parvenaient pas à refaire leur retard et le BOPB s'imposait 12-6.

Certains diront que, ce samedi à Anoeta, ce n'est pas Biarritz qui a gagné mais bien l'Aviron bayonnais qui a perdu. Ce qui est sûr, c'est que ce match ne sera, d'un côté comme de l'autre, pas sans conséquence sur le moral des joueurs. Dominer puis s'imposer quand on a joué à 14 pendant une demi-heure, c'est lourd de sens. Laisser filer un match qui vous tendait les bras aussi.

Rugbyrama
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




6ème journée de Top 14 - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: 6ème journée de Top 14   6ème journée de Top 14 - Page 4 Default12Sam 12 Sep 2009 - 19:22

Montpellier au bout du suspense


Montpellier s'impose à la dernière minute face à Toulon (21-20). Longtemps devant, les Varois n'ont pas su freiner le retour du MHRC.

Le RCT semble aimer les matches à suspense. Malheureusement les fins tendues ne lui réussissent pas. Comme la semaine dernière face à Montauban, les Varois se sont inclinés à la dernière minute. «C'est encore une victoire qui nous échappe à la 80e minute. Il va falloir être fort mentalement pour le digérer. On a mené de 11 points mais on a alors commis quelques erreurs, alors qu'on avait beaucoup travaillé la discipline cette semaine. L'arbitrage vidéo ne nous a pas été très favorable, il paraît que ça s'équilibre sur une saison. Cette défaite nous laisse amers, frustrés et apporte la preuve qu'il faut vraiment tout contrôler pour gagner à l'extérieur» regrette Philippe Saint-André .Cette fois c'est Montpellier qui tire les marrons du feu. Mais sur l'ensemble de la rencontre, le résultat est tout sauf volé dans la mesure où l'indiscipline toulonnaise aurait dû permettre aux Montpelliérains de se détacher bien plus rapidement. Mais Benoît Paillaugue n'était pas dans un bon jour et connaissait un gros déchet face aux perches. Dans ces conditions, les joueurs du RCT parvenaient à s'installer dans la rencontre grâce à des essais de Skeate et Fernandez Lobbe.

Dominateur, Toulon finissait par s'endormir et ne parvenait pas à empêcher le MHRC de revenir petit à petit au score. Kuzbik inscrivait un essai que personne n'avait vu venir et Thiery portait le coup de grâce sur la dernière action du match. Les Toulonnais, médusés, se contentait du bonus défensif après avoir longtemps eu les points de la victoire en poche. Montpellier, l'air de rien, continue son bonhomme de chemin sans montrer le moindre complexe.


L'Equipe
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




6ème journée de Top 14 - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: 6ème journée de Top 14   6ème journée de Top 14 - Page 4 Default12Sam 12 Sep 2009 - 19:29

RUGBY - LE POINT. Clermont a repris la tête du Top 14 grâce à sa victoire contre le Racing-Métro, samedi lors de la 6e journée, aux dépens de Perpignan, battu vendredi à Bourgoin, tandis que le Stade Français, flanqué de son nouveau duo d'entraîneurs, a renoué avec le succès contre Castres.

A la sixième journée, les clubs du Top 14 se bousculent


Le club auvergnat, éphémère leader au terme de la 3e journée, a confirmé sa récente victoire contre Toulouse en contenant le promu francilien (30-22), qui a offert une âpre résistance avant de céder en fin de match. Cette troisième défaite consécutive plonge le Racing en position de premier relégable (13e).

Clermont possède un point d'avance en tête du classement sur le Stade Toulousain, qui s'est imposé sans briller (19-13) contre Albi, lanterne rouge du Top 14. Les Toulousains proposaient une équipe relativement expérimentale, avec Yannick Jauzion à l'arrière et Florian Fritz à l'ouverture.

Perpignan, méconnaissable (6-17) vendredi à Grenoble et victime idéale pour une équipe de Bourgoin en plein renouveau, rétrograde en troisième position devant Toulon, qui a subi une défaite de dernière minute (20-21) à Montpellier sur un essai de l'arrière remplaçant Benjamin Thiéry.

Biarritz se hisse en cinquième position grâce à son succès (12-6) contre Bayonne dans le derby basque, "délocalisé" au stade Anoeta de Saint-Sébastien (Espagne). Le BO s'impose dans une partie sans essai malgré l'exclusion pour plaquage dangereux du 2e ligne samoan Ian Taele sur l'arrière bayonnais Pépito Elhorga.

Le Stade Français a enfin redressé la tête en infligeant à Castres sa première défaite de la saison (44-18). Le club parisien enlève pour la première fois le point de bonus offensif, sorte de cadeau de bienvenue au nouveau duo d'entraîneurs formés par Jacques Delmas et Didier Faugeron, qui ont remplacé Ewen McKenzie et Christophe Dominici, remerciés mardi.

Les Castrais devront réagir dès mardi en match en retard à Montauban. Les Montalbanais, vainqueurs à Paris puis contre Toulon, ont signé une troisième victoire d'affilée (23-20) contre une décevante équipe de Brive et se hissent en septième position à hauteur des Castrais et des Brivistes.


SO
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




6ème journée de Top 14 - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: 6ème journée de Top 14   6ème journée de Top 14 - Page 4 Default12Sam 12 Sep 2009 - 19:33

Les résultats du week-end

Bourgoin / Perpignan: 17-6
Montauban / Brive (b): 23-20
Montpellier / Toulon (b): 21-20
Paris (b) / Castres: 44-18
Toulouse / Albi (b): 19-13
Biarritz / Bayonne (b): 12-6
Clermont / Racing-Métro 92: 30-22
Revenir en haut Aller en bas
babitcho
Champion du monde
Champion du monde
babitcho


Masculin
Nombre de messages : 13158
Age : 56
localisation : BON ENCONTRE
Date d'inscription : 10/06/2007

6ème journée de Top 14 - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: 6ème journée de Top 14   6ème journée de Top 14 - Page 4 Default12Dim 13 Sep 2009 - 2:18

Les 2 derniers de la classe au classement de ce soir, ont failli créer l'exploit a l'exterieur RM 92 à CLERMONT et ALBI a Ernest WALON, bien que TOULOUSE avait fait pas mal tourné.

Toulon laisse encore s'envoler des points qui vont manquer a mon avis pour décrocher la HCUP (6 points en 2 matchs), car a mon avis des clubs comme STADE FRANCAIS vont redresser la barre, et le Bonus OFF du SF contre CASTRES est là pour en témoigner.

Bien leur en a pris aux hommes de GUAZZINI de decrocher le BONUS OFF, car les 4 équipes qui les précédés avant le début de cette journée ont tous gagnés (Bourgoin, Montpellier, Montauban, Biarritz), il a eu du nez MAX pour "le coup de pied au cul"

Vous remarquerez aussi que pour un club en grand danger avant cette journée (13 me au classement), le STADE FRANCAIS a ce soir la meilleure attaque du TOP 14, avec 190 Pts en 6 match (et de loin 153 pour les seconds CLERMONT, 143 pour l'AVIRON, et 128 pour TOULON et le BO, TOULOUSE 122), soit un 36 points de moyenne par match, le problème était bien en défense, si ils soigne cela ils vont trés vite remonter, mais attention, CASTRES durant le match a perdu beaucoup de points, et a apparament pas mal de blesser, et 2 matchs a rattraper !!!

Adishatz
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




6ème journée de Top 14 - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: 6ème journée de Top 14   6ème journée de Top 14 - Page 4 Default12Dim 13 Sep 2009 - 8:38

RUGBY TOP 14 (6E JOURNÉE), BIARRITZ-BAYONNE. Chahutés pendant plus d'une mi-temps par les Bayonnais, les Biarrots, réduits à quatorze, ont su trouver les ressources pour empocher la première manche du derby

Tout l'orgueil de Biarritz

«Un derby, cela se gagne plus souvent sur la maîtrise et les valeurs que sur le jeu », analysait hier dans nos colonnes Imanol Harinordoquy. Visionnaire le troisième ligne du BO, ou simplement expérimenté ? Un peu des deux, sans doute, lorsqu'on analyse les ingrédients qui ont permis à Biarritz d'empocher la première manche d'un derby que l'on a cru pendant presque cinquante minutes devoir basculer en faveur d'une équipe de Bayonne, qui se montra aussi sereine et entreprenante dans la cuvette d'Anoeta que dans la marmite de Jean-Dauger... Jusqu'à ce que le destin du match tende les bras au BO.

On jouait la 47e minute. Le BO ballotté depuis le début de la rencontre, avait pris un court avantage grâce à un troisième but de Valentin Courrent (9-6), mais semblait coincé dans les cordes, groggy, et Pelu Taele, après une tentative de décapitation de Pepito Elhorga, venait d'être renvoyé aux vestiaires par M. Maciello. Il ne restait plus aux Bayonnais qu'à faire fructifier leur supériorité numérique, qu'à bâtir sur les fondations qu'ils avaient posées en première période. Car rarement dans l'histoire récente des confrontations entre les deux voisins basques, a-t-on vu le BO aussi mis en difficulté par le volume de jeu imposé par les Bayonnais que durant cette mi-temps inaugurale. À l'heure des bilans, l'erreur des Ciel et Blanc fut sans doute ne pas parvenir à concrétiser leurs phases de domination. Une telle incapacité à saisir les opportunités (qu'on se rappelle du déplacement à Toulouse) constitue le fil noir du début de saison bayonnais.

Autour d'un Craig Gower incisif qui, à l'ouverture, amène tellement de liant à leur rugby, les hommes de Richard Dourthe ouvrirent plusieurs fois des brèches dans une défense biarrote aux abois. Thibault Lacroix se vit refuser un essai pour un passage à vide de Rodney Blake et Lionel Mazars (13e) qui leur aurait permis de prendre leurs aises et de gâcher la jolie réception organisée par le BO.

« Les cerveaux en marche »

Mais on le sait depuis l'hiver dernier, l'orgueil et le courage sont deux des vertus cardinales de Biarritz. Et dans ce stade d'Anoeta, en habits de fête, mais où la voix des supporters bayonnais a parfois couvert les « Au pa BO », Jérome Thion et ses équipiers ont su faire front et réécrire le scénario d'une rencontre tellement mal engagée, avec la sortie rapide de Iain Balshaw, le manque de réussite de Courrent (4 sur 8 aux tirs au but). À sept contre huit devant, et plus d'une demi-heure au cadran de l'horloge, avec un centre Ayoola Erinle obligé de pousser en mêlée, les Biarrots ont pris progressivement l'ascendant en conquête sur leurs rivaux. Leur défense, qui n'était pas parvenue à troubler l'enthousiasme bayonnais même lorsque ces derniers jouèrent à quatorze contre quinze (carton jaune à Blake, 30e) en fin de première mi-temps, se fit plus agressive et leur permit de récupérer des ballons au sol. « Ce carton rouge nous a complètement réveillés », analyse l'entraîneur Jean-Michel Gonzalez. On s'était mis une mauvaise pression. On était fébriles alors que Bayonne était bien en place. Et soudain, on s'est resserré. On s'est montré plus combatifs, plus conquérants. » « On a enfin mis en marche nos cerveaux », commente son compère Jack Isaac.

Dans cette métamorphose du BO, les cadres de la maison - Traille, Harinordoquy, Thion, August - jouèrent un rôle essentiel mais les deux minots, Paul Couet-Lannes, et Yann Lesgourgues se montrèrent également épatants, ce dernier obtenant la pénalité qui allait offrir six points d'avance aux Biarrots et porter un coup de massue définitif aux ambitions bayonnaises.

Arrivé presque à mi-chemin de la phase aller, voilà Biarritz cinquième, et presque dans les temps du tableau de marche qu'il s'était fixé, à défaut d'avoir trouvé l'équilibre qu'il recherche dans son jeu. Le constat est quasiment l'inverse côté Bayonnais (l'Aviron est 12e). Pour les deux, les chantiers ne manquent pas d'ici le match retour fin janvier.


SO
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




6ème journée de Top 14 - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: 6ème journée de Top 14   6ème journée de Top 14 - Page 4 Default12Dim 13 Sep 2009 - 8:51

Le CO va devoir enchaîner


Rugby, Top 14. Les Castrais relativisent cette première défaite (44 - 18 hier face au Stade Français). Et espèrent rebondir dès mercredi à Montauban.

Adossé au mur, dans les couloirs de Jean-Bouin, près de la porte du vestiaire castrais, Jean-Philippe Swiadeck papote avec Vincent Moscato et Denis Charvet. Le manager du C.O n'a pas le masque des mauvais jours même si les siens viennent d'en prendre une bonne face au Stade Français. Plus que la déception, c'est le fatalisme qui l'habite. Le sentiment d'impuissance est perceptible, le besoin de tourner la page rapidement également;

« On savait que ce serait compliqué devant un Paris qui cherchait une victoire référence. Le problème, c'est que la défaite est lourde et qu'on n'a pas montré grand-chose. Pas d'occasion d'essai, trop de ballons tombés, de la fébrilité en conquête, on n'y était pas. C'est comme ça, ça arrive » lâche Swiadeck.

«on a lâché prise»
Le début de saison castrais avait presque fait oublier les maux des saisons passées. Ce revers à Paris les a fait resurgir bien vite. Jean-Philippe Swiadeck en a conscience. « Cela fait quelques années que l'on a du mal à enchaîner les grosses performances. Pourtant, il va bien falloir s'y habituer. Il n'y a pas de remise en cause, ne paniquons pas. Mais disons que le curseur a chuté d'un cran, en termes de performance. A nous de le faire grimper de nouveau en allant faire un résultat à Montauban. Il faut faire remonter notre moyenne, en remettre un coup, faire cet effort.» Chez Sébastien Tillous-Borde, la frustration fut aussi palpable. Sitôt douché, les cheveux encore trempés, le capitaine du C.O a plaidé coupable sans tomber, non, plus dans un catastrophisme exagéré.

« C'est dommage d'avoir raté cette entame de seconde période. On tenait bien le match. Si on était passé devant, je pense que Paris aurait pu gamberger. Cela n'aurait peut-être pas été le même match. Au lieu de ça, ils ont accéléré et on a lâché prise dès la 50e minute environ. Paris a été plus précis, avait une meilleure conquête et s'est rendu le match facile. »

«on sait ce qu'on vaut»
Pas de quoi remettre le début de TOP 14 en cause : « 3 victoires en 4 matches, y'a pas le feu. Il faut juste que l'on corrige le déchet que l'on a pour aller à Montauban. »

Un rendez-vous qui est déjà dans les esprits. Et forcément dans ceux de Laurent Travers : « On ne va pas commencer à pleurnicher en regardant le calendrier. Si je ne suis pas persuadé que l'on a le matériel pour faire face, je rentre chez moi et j'arrête tout. A Paris, on est passés à côté. Mais on sait où l'on en est. On sait ce qu'on vaut. Ni le classement, ni les louanges ne nous ont grisés.


LD
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




6ème journée de Top 14 - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: 6ème journée de Top 14   6ème journée de Top 14 - Page 4 Default12Dim 13 Sep 2009 - 9:05

Clermont a souffert

Clermont a dû batailler jusqu'au bout pour se défaire d'un valeureux Racing Métro (30-22). Les Franciliens peuvent regretter de ne pas avoir pris le bonus défensif.

Malgré ses joueurs stars, malgré son effectif impressionnant, le Racing Métro est en phase d'apprentissage dans le Top 14. Et face à Clermont, vieux briscard de la compétition présent lors des trois dernières finales, ce manque d'expérience a coûté cher. Car face à ce Clermont là, il y avait peut-être la place pour faire plus. En tout cas, il y avait moyen de ne pas rentrer à vide. Le Racing a joué avec ses armes et a cherché le combat devant. Mais dans ce secteur, les Auvergnats ne sont pas les derniers de la classe et le sort de la rencontre s'en est longtemps retrouvé indécis. Même s'il était évident que Clermont avait de la marge, les Jaunards se sont quand même fait peur à de nombreuses reprises.


James encore décisif
Peut être grisés par leurs deux essais initiaux (Fofana et Domingo) les locaux n'ont pas accéléré suffisamment pour décrocher les Franciliens qui récoltaient les points au pied par Mehrtens et Fortassin, titularisé à l'arrière. Mieux, Julien Saubade se rappelait au bon souvenir de tout le monde et faisait passer le Racing devant au bénéfice d'un pur essai d'ailier. Les Clermontois avaient alors décidé que le jeu avait suffisamment duré et Brock James enchaînait six pénalités comme autant de punitions. Il fallait bien cela puisque l'expulsion de Faure replaçait les Clermontois sous la menace des Racingmen. C'était cependant assez pour assurer la victoire et priver les visiteurs du bonus défensif. Au terme de cette sixième journée, Clermont reprend la tête du classement. B.L.

L'Equipe
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




6ème journée de Top 14 - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: 6ème journée de Top 14   6ème journée de Top 14 - Page 4 Default12Dim 13 Sep 2009 - 9:06

Berbizier : «Une petite équipe»


Pierre Berbizier pour le Racing Métro 92 et Vern Cotter pour Clermont livrent leur analyse de la rencontre remportée par les Clermontois.

Pierre Berbizier (entraîneur du Racing-Métro): «Quand on a la possibilité de gagner un match, et qu'on l'offre à son adversaire, il n'y a pas à pleurer. C'est la logique du haut niveau et c'est normal. On s'aperçoit qu'on est quand même au niveau d'équipes comme Clermont, mais malheureusement, l'indiscipline nous coûte cher. On existe en gagnant des matches et en prenant des points donc nous existerons quand nous gagnerons. Pour le moment, on est une petite équipe».

Vern Cotter (entraîneur de Clermont): «C'était un match difficile, qu'on arrache à la fin. Notre performance est médiocre mais on vient de jouer quatre matches en à peine plus de quinze jours. J'ai senti des organismes très fatigués et il a été difficile de mettre la pression sur le terrain. Et ça devient compliqué quand on joue contre des adversaires d'une telle qualité. Maintenant on est très content de repartir avec quatre points».
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




6ème journée de Top 14 - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: 6ème journée de Top 14   6ème journée de Top 14 - Page 4 Default12Dim 13 Sep 2009 - 9:12

Traille: "L’important était de gagner"


Centre, ouvreur puis arrière durant la partie, Damien Traille a été l’un des principaux artisans de la victoire du BOPB lors du derby basque contre Bayonne (12-6). S’il concède le manque d’ambition des Biarrots dans le jeu, il pointe la solidarité dont a fait preuve le club de Serge Blanco.

Quel est votre sentiment après cette victoire ?

Damien Traille : Je suis très heureux. Ce match a montré la formidable solidarité présente dans cette équipe. Nous avions des difficultés quand nous jouions à 15 contre 15 et nous avons réussi à prendre le dessus quand nous étions en infériorité numérique. Notre détermination a payé. On le voulait ce match ! Certes, nous manquons encore d'ambitions dans le jeu mais ce n'est pas le plus important. Nous avons gagné sans la manière, c'est vrai, mais nous gagnons des places au classement et c'est ce qu'il fallait faire.

Comment expliquez-vous votre domination alors que vous étiez à 14 contre 15 ?

D.T. : Nous nous sommes resserrés. Lors de la première mi-temps, seuls les Bayonnais ont joué et nous nous sommes dit beaucoup de choses durant la pause. Quand nous sommes revenus sur le terrain, nous leur avons mis plus de pression et avons provoqué leurs fautes. Notre occupation au pied a été bonne et ils ont relancé à outrance. C'est bien, de relancer, mais parfois ce n'est pas la solution. Nous avons su en profiter.

On parle beaucoup du carton rouge de Taele à la 51e minute de jeu , mais les blessures (Balshaw, Bolakoro puis Peyrelongue) ont également handicapé le BOPB. Vous avez, notamment, dû passer à l'ouverture en cours de match. Comment avez-vous géré cela ?

D.T. : Ces sorties ont engendré une réorganisation de notre ligne d'arrières et il a fallu s'adapter. La sortie de Iain dès l'entame du match, puis le KO de Julien ont occasionné pas mal de changements. Quand je suis passé à l'ouverture, j'ai essayé de privilégier l'occupation.

Ce match, qui vient après la victoire contre le Stade français, va-t-il vous permettre d'aborder le déplacement à Brive avec confiance ?

D.T. : Notre confiance augmente, c'est vrai, mais il y a encore eu beaucoup de déchet et d'imperfections dans notre jeu. Nous en sommes conscients et il nous reste beaucoup de travail. A nous de rester sur la même dynamique d'ici l'arrivée de la Coupe d'Europe.

Vous insistez sur le peu de jeu produit par le BOPB. Cela gâche-t-il la fête ?

D.T. : Je ne pense pas. Si nous avions perdu en jouant bien, nous aurions été très déçus. L'important, c'est la victoire. La manière n'a pas été terrible, certes, mais l'essentiel est d'avoir assuré les quatre points pour un match à domicile.

Peut-on dire que la saison du BOPB est désormais lancée ?

D.T. : Il faut être prudent. Nous avons déjà dit ça et nous avons connu un début de championnat difficile. Notre saison sera véritablement lancée quand nous aurons obtenu une victoire référence en terme de jeu. Avoir gagné ce derby, c'est très bien, mais ça ne suffit pas. Nous devons nous servir de ce match pour progresser.

Eurosport
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




6ème journée de Top 14 - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: 6ème journée de Top 14   6ème journée de Top 14 - Page 4 Default12Dim 13 Sep 2009 - 9:16

St. Français: Guazzini en larmes, "Domi" dans les vestiaires

L'électrochoc a eu l'effet espéré samedi, à Jean-Bouin, pour un Stade Français, qui a renoué avec la victoire (44-18) et infligé, à l'occasion de cette 6e journée du Top 14, sa première défaite de la saison à Castres.

Au terme de cette semaine sous haute tension, Max Guazzini a fini par craquer et a fini la rencontre en larmes, tandis que Dominici était vu en train de discuter avec ses anciens joueurs dans les vestiaires à l'issue du match. Pour Jacques Delmas et Didier Faugeron, les deux nouveaux "consultants" du club parisien, puisqu'ils n'ont officiellement pas été engagés en tant qu'entraîneurs afin d'être en règle avec les textes de la Ligue nationale (LNR), ce n'est évidemment qu'un début. "Je connais la qualité des joueurs, il suffit d'aller de l'avant et ça ira bien, commentait toutefois le premier au micro de Jour de rugby, tandis que le second ajoutait: "On ne peut pas tout bouleverser en trois jours, ils sont partis sur des acquis, des choses qu'ils maîtrisaient parfaitement. Notre discours a sans doute été un peu différent, on a essayé de remettre le groupe en confiance et de donner quelques petits repères, mais surtout inciter le groupe à tenter plus de choses. Et ce sont eux qui ont tiré le maximum de leurs qualités."


Sport.fr
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




6ème journée de Top 14 - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: 6ème journée de Top 14   6ème journée de Top 14 - Page 4 Default12Dim 13 Sep 2009 - 12:40

La 6e journée en bref


LES CHFFRES CLE

Meilleure attaque : Stade français (190 points)
Meilleure défense : Toulouse (82 points)
Meilleur réalisateur : Noël Oelschig (Stade français, 77 points)
Meilleur buteur : Noël Oelschig (77 points)
Meilleur marqueur : Benjamin Fall (Bayonne, 4 essais)


Paris qui retrouve le sourire face à Castres, Biarritz qui enlève le derby basque à Anoeta devant Bayonne et Toulon qui s'incline une nouvelle fois à la dernière minute, cette fois à Montpellier. Voici tout ce qu'il faut retenir de la 6e journée de Top 14 où les promus n'ont pas démérité.

EN HAUSSE :

Montauban

Et de trois pour Montauban. Le MTGXV avait débuté par deux défaites et un match reporté. Il n'était donc pas au mieux, mais depuis, les Tarn-et-Garonnais n'ont cessé de surprendre. Après leur victoire à Jean-Bouin face au Stade français, puis leur succès arraché à la dernière seconde contre Toulon, ils ont récidivé à Sapiac face à Brive samedi. Malgré une frayeur en fin de rencontre, les hommes de Marc Raynaud ont confirmé leur forme du moment. Mercredi, ils joueront leur match en retard face à Castres. En cas de victoire, Montauban se hisserait à la troisième place du Top 14, à hauteur de Perpignan, derrière Clermont et Toulouse. Qui l'eut cru?

EN BAISSE :

Bayonne

Perdre le derby basque est toujours ennuyeux. Mais le perdre quand on avait toutes les cartes en mains pour le gagner, voilà qui est encore plus frustrant. Frustrant, c'est d'ailleurs le terme exact pour résumer le début de saison de Bayonne. L'Aviron est parti d'Anoeta plein de regrets, persuadé d'avoir manqué le coche face aux Biarrots. Ce fut déjà le cas à Perpignan, à Paris contre le Racing ou à Toulouse. En quatre déplacements, les Basques ont engrangé deux points. Ils auraient pu en prendre trois fois plus en gérant mieux leurs matches. Résultat, ils se retrouvent à une peu flatteuse 12e place, loin de leurs ambitions initiales. Mais cette équipe vaut beaucoup mieux que ça, c'est une évidence.

LE JOUEUR :

Noel Oelschig

L'arrivée de Julien Dupuy, auréolé de son nouveau statut d'international, devait le rejeter dans l'ombre. Sans broncher, Noel Oelschig est resté au Stade français et, au coeur de ce début de saison tourmenté, il est une des rares satisfactions parisiennes. Pour sa première, Jacques Delmas a innové en alignant le demi de mêlée sud-africain au poste d'ouvreur. Peut-être la doublure idéale de Lionel Beauxis, seul véritable 10 de l'effectif. A Toulon, il avait largement contribué au nul arraché à Mayol en ouverture de la saison. Samedi, contre Castres, Oelschig s'est encore montré impeccable dans son rôle de buteur en enquillant 24 points (six pénalités, trois transformations). Avec 75 points, il est aujourd'hui le meilleur réalisateur du Top 14, devant Brock James, Jonny Wilkinson et Cédric Rosalen. Oelschig en tête de liste de ce classement, ça valait une grosse cote il y a un mois...

L'ESSAI :

Benjamin Thiery

On joue la 80e minute de Montpellier-Toulon. Menés 9-20 à la 70e, les Héraultais sont revenus à 16-20. Sur une ultime attaque, Benoit Paillaugue tape un petit coup de pied judicieux qui vient mourir devant la ligne d'en-but adverse. Le Toulonnais Jamie Robinson laisse échapper le ballon, ce qui profite à Benjamin Thiery. L'arbitre de champ demanda alors l'arbitrage vidéo et valide l'essai. C'est la deuxième semaine consécutive que le RCT s'incline à la dernière minute sur un essai vidéo après Montauban. Deux bonus défensifs qui ne consolent pas des deux victoires qui ont filé entre les doigts varois... Le MHRC ne s'en plaindra pas.

LA STAT :

0

Pas de bonus offensif ce week-end pour Toulouse et Clermont qui recevaient pourtant les deux promus, Albi et le Racing-Métro. Les Rouge et Noir ont même laissé le bonus défensif aux Tarnais (19-13) tandis que les Jaunards ont privé les Racingmen de ce même point à la sirène seulement (28-20). Depuis le début de la saison, le Stade et l'ASM n'ont récolté qu'un seul bonus offensif chacun. Soit le championnat s'est considérablement rééquilibré, soit les deux mastodontes sont encore en rodage...

LA DECLA :

Benjamin Boyet (Bourgoin)

"Ca fait plaisir de voir 15.000 personnes ici (NDLR: au stade des Alpes) présentes ravies de notre prestation. On a des exemples à suivre qui sont merveilleux. Quand on voit qu'un gars comme Olivier Milloud capable de résilier son contrat pour sauver le club, on a vraiment des mecs en or. On se doit de se battre pour eux."

Rugbyrama
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




6ème journée de Top 14 - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: 6ème journée de Top 14   6ème journée de Top 14 - Page 4 Default12Dim 13 Sep 2009 - 12:45

Toulouse/Bouilhou : « On s’épuise »


Jean Bouilhou n’a pas vraiment apprécié la performance collective du stade Toulousain face à Albi, samedi. Le capitaine du club haut-garonnais regrette le manque d’efficacité de ses troupes.


Jean Bouilhou, que s’est-il passé face à Albi, samedi ?
On est tombé sur une équipe vaillante sur ses fondamentaux, c'est-à-dire là où nous n’avons pas suffisamment appuyé. On a pris beaucoup de pénalités. On n’a pas réussi à enchainer notre jeu. A vouloir trop jouer on s’épuise et on ne marque pas. C’est un match difficile pour nous parce qu’on voulait marquer des essais. Et pour la quatrième fois de la saison, on n’en n’a pas marqué mis à part un essai de 9. C’est un petit coup au moral. Il faut qu’on fasse mieux dans les semaines à venir.

Êtes-vous inquiet avant d’aborder des gros matchs mais aussi la H Cup ?
On ne peut pense pas forcément à la H Cup mais il y a des gros matchs qui arrivent : Paris, Toulon, Montpellier. Je pense qu’on est en place en défense mais on n’est pas efficace. On marque peu de points et c’est frustrant pour tout le monde. Surtout pour la confiance.

L’affaire Kelleher vous a-t-elle déstabilisés ?
Ce sont des histoires qui peuvent arriver à tout le monde. C’est tombé sur un joueur de rugby qui est connu. Ça aurait pu tomber un journaliste moins connu (rires). C’est une histoire qui arrive après une soirée. En définitive, je pense que ce n’est pas bien grave. J’espère qu’il va bien se rétablir. Qu’on ne l’embêtera pas trop avec ça et qu’on passera à autre chose.


Rugby365
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




6ème journée de Top 14 - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: 6ème journée de Top 14   6ème journée de Top 14 - Page 4 Default12Dim 13 Sep 2009 - 20:36

Toulon accuse le coup


Deux défaites de rang concédées à la dernière minute ont ramené Toulon à la réalité du Top 14. Il ne sera pas aussi simple que cela de s'immiscer parmi les prétendants aux play-offs. A Montpellier, les Varois ont été trop indiciplinés et n'ont pas su tenir une victoire qui leur tendait les bras...

"Il faudrait que les matchs durent 30 secondes de moins. On aurait six points de plus au classement". En deux phrases, Mourad Boudjellal a parfaitement résumé la situation. Comme à Montauban la semaine dernière (21-18), Toulon a tenu la victoire pendant 79 minutes à Montpellier (21-20). Mais, à chaque fois, un essai de dernière minute - validé par la vidéo - empêche aujourd'hui le RCT de caracoler en tête du classement avec 22 points. "J'avais dit avant le début de saison qu'il fallait une défaite qui fait mal pour que l'équipe se construise, enchaîne le président du RCT. La voilà."

Tellement mal que Boudjellal, sans doute encore sous le coup de l'émotion à la fin de la rencontre, ne s'est pas privé de lancer une petite pique à ses joueurs et à son staff. "Il y a une erreur... bon après c'est le staff qui choisit... On est prétentieux et la prétention ça se paie cash. A un moment, on a une pénalité à 45m face aux poteaux (65e minute, le RCT mène encore 20-9, ndlr), on va jouer le bonus offensif. Moi j'hurle pour qu'on la tape et à l'arrivée il manque trois points. On s'est vu trop beau, on n'a pas respecté Montpellier."

PSA: "Le potentiel est là"

Toulon doit encore gagner en expérience, c'est évident. On ne s'improvise pas cador d'une année sur l'autre. Même avec de grands joueurs, même avec de l'envie. Alors qu'ils contrôlaient la rencontre, les Varois ont été une nouvelle fois très sanctionnés. Sans la maladresse du Montpelliérain Paillaugue (2/Cool, ils auraient été menés. "L'arbitrage? Je vais être méchant alors je ne préfère rien dire, lance Philippe Saint-André. Il faut qu'on d'adapte, ce n'est pas normal d'être autant pénalisés. Est-on victimes de la réputation de Toulon? Je ne sais pas. On essaie pourtant de garder notre calme..."

Quoi qu'il en soit, au quart de la phase régulière, le RCT est toujours dans le bon wagon. Reste à savoir comment il va digérer ces deux revers. "C'est dans la douleur que l'on voit si on est bon, assure Boudjellal. On va voir si on a un vrai groupe qui veut se relever. Mais je ne me fais pas trop de souci. Cette équipe est plus forte que l'an passé. Elle est en train de se mettre en place." "Le potentiel est là. On n'est pas résigné, confirme PSA qui ajoute que c'est à lui " de trouver les solutions". " Pour devenir une grande équipe, il faut des matchs comme ça" , lance de son côté Mignoni.

Mais pour devenir une grande équipe, il faut aussi les battre. La venue prochaine du Stade toulousain au Vélodrome de Marseille donnera, dans une ambiance qu'ils affectionnent, la possibilité aux Toulonnais de prouver qu'ils ont véritablement franchi. C'est l'occasion, aussi, de se remémorer une victoire importante. "L'an dernier, on avait presque assuré notre maintien (14-6), se rappelle Sébastien Fauqué. En revanche, ce sera plus dur en raison de notre classement. Les Toulousains vont vouloir frapper fort". Tant que ce n'est pas à la 80e semble déjà dire Mourad Boudjellal...

Rugbyrama
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




6ème journée de Top 14 - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: 6ème journée de Top 14   6ème journée de Top 14 - Page 4 Default12Dim 13 Sep 2009 - 20:40

Toulon : Saint-André a mal

Philippe Saint-André a mal vécu la nouvelle défaite de Toulon à Montpellier dans les derniers instants de la partie.

Philippe Saint-André avait du mal à digérer la fin de match de Toulon lors de la défaite concédée à Montpellier, samedi. « Ça fait très mal. Ça fait deux matchs à l’extérieur qu’on perd à la dernière minute. On avait pourtant travaillé ça cette semaine mais ça n’a pas suffit, a déclaré le manager toulonnais sur le site du club. On a contrôlé le match pendant 70 minutes mais à l’extérieur il faut le contrôler pendant 80 minutes ; on n’a pas su le faire en le remettant dans le match avec un plaquage manqué en un contre un. Il faut qu’on apprenne très vite pour essayer de ramener plus de points que le bonus. Ce n’est pas cher payé pour l’investissement des joueurs. »


Rugby365
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




6ème journée de Top 14 - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: 6ème journée de Top 14   6ème journée de Top 14 - Page 4 Default12Lun 14 Sep 2009 - 6:48

APRÈS LE DERBY. Le BO s'est hissé à la 5e place mais entame une série difficile. Paradoxalement, l'Aviron, à la traîne, semble plus épanoui. Mais jusqu'à quand ?

Biarritz et Bayonne : gare aux apparences


1Biarritz Olympique

La course aux points. Une victoire dans le derby, cela vous décoince les zygomatiques pendant quelques heures si vous êtes supporter, cela vous garantit des tournées gratuites si vous êtes joueur, mais cela ne vous exempte pas de mettre le nez dans les classements si vous êtes président ou entraîneur. En s'imposant à l'arraché sur son voisin bayonnais samedi à Anoeta, le Biarritz Olympique a éclairci son horizon. Du moins momentanément.

Le voilà revenu à la cinquième place, avec un bilan équilibré de trois victoires pour autant de défaites mais avec aussi du retard sur son tableau de marche idéal.

La feuille de route que s'était fixée le BO ne comprenait évidemment pas une défaite inaugurale contre Castres à Aguiléra. « Et ces points égarés, nous n'avons pas réussi à aller les chercher à Bourgoin et Montpellier alors que c'était à notre portée », regrette Julien Peyrelongue.

Le président du BO, Serge Blanco, qui, au sortir du revers subi contre les Castrais avait mis demandé à ses troupes de ramener au moins un succès en déplacement, dédramatise aujourd'hui ce petit déficit comptable.

« On n'est pas en avance, pas vraiment en retard non plus », affirme-t-il. Reste que Biarritz qui avait commencé ce Top 14 par une mise en bouche plutôt suave, se voit proposer un plat de résistance beaucoup plus épicé d'ici la Coupe d'Europe avec à son menu : un déplacement à Brive, les réceptions de Toulon et du champion de France perpignanais, et enfin un voyage à Toulouse.


Un jeu qui demande à s'épanouir. Dans les vestiaires en liesse d'Anoeta, Jack Isaac a promis de ne pas regarder la première mi-temps du derby « ou alors je risque de jeter l'ordinateur. » S'il revoit la seconde, l'entraîneur des lignes arrière biarrotes, va devoir se satisfaire de constats déjà établis.

Redoutable dans le combat, destructrice dans la conquête et notamment en mêlée où le pilier néo-zélandais Campbell Johnstone enchaîne les morceaux de bravoure, l'équipe du BO a donc fait la démonstration contre Bayonne de sa force collective et de sa maturité.

« Ce derby sera fondateur », assure Jean-Michel Gonzalez. Mais les difficultés du BO à changer de registre interpellent et ce n'est pas nouveau. Très souvent pénalisé dans le jeu sol, Biarritz peine à enchaîner les temps de jeu et à construire un rugby plus épanoui. Les promesses entrevues cet été lors des matches amicaux sont restées dans les limbes.

Le danger qui guette le Biarritz Olympique, c'est bien sûr de devenir unidimensionnel et prévisible mais de s'épuiser aussi dans un jeu très coûteux en énergie.

2Aviron Bayonnais


Un classement en trompe-l'oeil. On a peut-être vite oublié samedi soir que l'Aviron Bayonnais jouait à l'extérieur. Du coup, le point de bonus défensif ramené d'Espagne rendait plus douce l'amertume de la défaite. Laquelle ne doit pas conduire à tirer la sonnette d'alarme à la vue du classement. Au soir de la sixième journée, l'Aviron est douzième et ne devance le Racing-Métro, premier relégable, que d'un point.

Toutefois, Bayonne a connu un début de championnat qu'aucune autre formation n'a eu à expérimenter. Six matches, quatre à l'extérieur. Dont deux sur la pelouse de demi-finalistes du dernier exercice. Avec au final, un point rapporté de Toulouse. Bien sûr, les retours de Perpignan et du Racing-Métro ont été accompagnés de regrets tant on a senti que Bayonne méritait mieux. Mais bon... Perdre à Aimé-Giral, face au champion en titre qui n'avait d'autre choix que de s'imposer devant son public... S'incliner à Colombes face à une équipe qui célébrait ses retrouvailles avec l'élite... Pas de quoi jeter l'opprobre sur les Bayonnais.

À domicile, c'est une autre musique que récitent les partenaires de Rémy Martin. Neuf points (cinq contre Bourgoin, quatre contre le Stade Français), sur dix possibles. D'ailleurs, puisque nous sommes encore dans le derby, Bayonne est devant Biarritz au classement britannique. Le BO ayant concédé une défaite à domicile. L'Aviron a devant lui une occasion d'atteindre un classement plus flatteur au cours des deux semaines à venir. Avec tout d'abord la venue de Montpellier (vendredi prochain) et un déplacement une semaine après chez la lanterne rouge albigeoise.


Des intentions, mais... Samedi, Bayonne a commencé par faire ce qu'on en attendait : envoyer du jeu sur les grandes diagonales d'Anoeta. 40 minutes pendant lesquelles l'Aviron offre une sérénité presque insolente. Une confiance symbolisée par une relance de Julien Puricelli depuis ses 22 m. Et puis d'un coup, aux alentours de 47e et du carton rouge de Taele, la machine s'est enrayée. Comme si le lien s'était brisé. Un constat que les acteurs de ce 11e derby ont bien du mal à expliquer tant ils ont semblé, eux-mêmes, surpris, et désolés.

Limiter le jeu bayonnais aux seuls trois-quarts serait un tantinet réducteur. Car l'équipe semble homogène. Alors que manque-t-il à l'Aviron pour devenir une irrésistible machine à gagner ? De l'expérience, c'est une certitude, tous s'accordent à le reconnaître. Ils sont en train de l'acquérir. Celle de Linde, Martin, Elhorga ou encore Gower leur est précieuse. L'Aviron manque aussi parfois de liant entre ses avants et ses arrières, peut-être. Beñat Arrayet doit encore chercher ses marques, il finira par les trouver. On peut compter sur les doigts les matches qu'il a joués à la mêlée, lui l'ouvreur. Et le jour où la machine ne se grippera plus...


SO
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





6ème journée de Top 14 - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: 6ème journée de Top 14   6ème journée de Top 14 - Page 4 Default12

Revenir en haut Aller en bas
 
6ème journée de Top 14
Revenir en haut 
Page 4 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» 6ème journée du Top 14
» Réactions sur la 6ème journée de Top 14
» Top 14. La 6ème journée
» 6ème journée de Pro D2
» 6éme journée de Pro D2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum LE SUA VAINCRA :: Archives (2009-2010) :: -Top 14/Les Fédérales-
Sauter vers: