Forum LE SUA VAINCRA


 
Le sua-vaincraAccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexionLe sua-vaincra

Partagez | 
 

 La 2ème journée de Pro D2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Val ovale
Champion d'europe
Champion d'europe
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3009
Age : 52
Date d'inscription : 09/10/2009

MessageSujet: La 2ème journée de Pro D2   Dim 29 Aoû 2010 - 9:12

Le programme

samedi 04 septembre

15h00 St-Etienne / Oyonnax
18h30 Aix-en-Provence / Narbonne
18h30 Bordeaux / Aurillac
18h30 Carcassonne / Lyon
18h30 Colomiers / Mont-de-Marsan
18h30 Dax / Albi
18h30 Pau / Auch
18h30 Tarbes / Grenoble
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Val ovale
Champion d'europe
Champion d'europe
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3009
Age : 52
Date d'inscription : 09/10/2009

MessageSujet: Re: La 2ème journée de Pro D2   Mar 31 Aoû 2010 - 6:38


Les arbitres de la 2ème journée


SAINT ETIENNE – OYONNAX

Terrain : Hervé Dubes

Touches : David Passicos, Denis Grenouillet

4e et 5e arbitre : Franck Duport, Débastien Diuritch

Délégués : Gérard Destruels

Juges d’en but : Fabrice Hand, Pascal Moreau


AIX EN PROVENCE – NARBONNE

Terrain : Cyril Lafon

Touches : Christophe Mallet, Jean-Christophe Clot

4e et 5e arbitre : Tual Trainini, Nicolas Despoix

Délégués : Pierre Guichard

Juges d’en but : Laurent Millotte, Alain Falaise


PAU – AUCH

Terrain : Arnaud Blondel

Touches : Fréderic Chazal, Laurent Amic

4e et 5e arbitre : Christophe Desbets, Marc Maestri

Délégués : Jean-Paul Grellety, Eric Darriere

Juges d’en but : Alain Gipoulou, Eric Sentucq


TARBES – GRENOBLE

Terrain : Laurent Valin

Touche : Mathieu Noirot, Laurent Breil

4e et 5e arbitre : Stéphane Cauzette, Laurent Foucaud

Délégués : Richard Senssac, Jean Christophe Gastou

Juges d’en but : Dan Greuet, Philippe Gorbenko


CARCASSONNE – LYON

Terrain : Christophe Labaune

Touches : Vincent Blasco, Franck Bernos

4e et 5e arbitre : Jérôme Ripoll, Hervé Delaleux

Délégués : André Maury

Juges d’en but : Alain Monteux, Benoît Escoubet


COLOMIERS – MONT DE MARSAN

Terrain : Jean-Marie Piraveau

Touches : Eric Lavit, Jean-Claude Pairault

4e et 5e arbitre : Patrick Labrune, Maxime Rouquie

Délégués : Christian Prax

Juges d’en but : Alexandre Vallon, Thierry Le Grand


DAX – ALBI

Terrain : Akim Hadj Bachir

Touches : Sébastien Grellety, Michel Couzier

4e et 5e arbitre : Julien Castaignede, Martial Nin

Délégués : André Corbin

Juges d’en but : Bruno Galbaldon, Jean-Paul Benoit


BORDEAUX – AURILLAC

Terrain : Bruno Bessot

Touches : Flavien Hourquet, Thomas Dejean

4e et 5e arbitre : François Godin, Christophe Bats

Délégués : Patrick Ducouret

Juges d’en but : Luigi Gaborit, Lionel Fillol
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gir3347
Champion du monde
Champion du monde
avatar

Masculin
Nombre de messages : 19112
Age : 69
localisation : Girondin mais Bon-Encontrais de coeur
Date d'inscription : 07/10/2006

MessageSujet: Re: La 2ème journée de Pro D2   Mer 1 Sep 2010 - 0:04

Publié le 31/08/2010 09:45 | René Mari - La Dépêche



Pro D2. L'US Carcassonne n'a pas peur de Lyon
RUGBY A XV. Pro D2. Après sa victoire à Auch







L'ouvreur-buteur de l'USC Cédric Rosalen a été tel qu'on l'espérait, tel qu'on l'attendait./Photo DDM,



René Mari. L'USC, c'est fou. L'objectif du club était de déclencher au moins 1 point au compteur. Avant le match, le staff en espérait 2. À la sortie, ce sont 4 points. Inespéré. Les Carcassonnais sont allés l'emporter à Auch 26 à 25 pour l'ouverture du championnat. L'USC a fait boum et marqué les esprits. Mais c'est surtout bon pour le moral. Car ce sont 4 points pris à une équipe en concurrence pour le maintien. Maintenant les Audois veulent rester les pieds sur terre. Il s'agit encore et toujours d'asseoir le club en Pro D2. Et ces 4 points pris à l'extérieur et dès la première journée, sont extrêmement importants. Et surtout, cette semaine, le groupe va pouvoir travailler dans la sérénité.

« Au fond de nous-même, on espérait 4 points. Mais en toute honnêteté, on était très inquiet avant la rencontre. De sorte que la victoire n'en est que plus belle », commente le coach Thomas Clavières. Et pourtant, Auch a paru pouvoir l'emporter. « Effectivement, Auch a eu la majorité des ballons. Nous n'avons eu que deux ballons à jouer. Mais on ne s'est pas affolé et on a conservé notre lucidité ». Une lucidité qu'avaient lâchée les Auscitains qui s'évertueront à jouer quatre à cinq fois des pénaltouches au lieu de tenter les pénalités à moins de trente mètres des poteaux. Il est vrai que les Audois étaient à ce moment de la partie en infériorité numérique suite à trois cartons jaunes successifs. Ce qui a embrouillé les esprits auscitains. C'est à ce moment-là aussi que la défense carcassonnaise a parlé. Et que dire de l'apport de Cédric Rosalen. L'ex-Narbonnais et ex-Montalbanais a offert la victoire à ses coéquipiers. Auteur de 16 des 26 points de son équipe, Rosalen a fait peser sur le match toute son expérience du haut niveau.

Il s'agit maintenant de conserver ce joker gagné dans les Pyrénées. Le travail ne manquera pas cette semaine. La conquête notamment la touche doit être revue tandis que les joueurs doivent se discipliner. Jouer trente minutes à quatorze et l'emporter à l'extérieur, c'est un exploit que les Carcassonnais ne pourront certainement pas renouveler car l'effet de surprise ne marchera plus. Et pas plus tard que samedi à Domec où l'USC recevra Lyon qui fait figure de favori pour la montée directe en Top 14. « On est gonflé à bloc », ajoute Thomas Clavières. « On sait que ce sera encore plus compliqué. Mais Lyon devra s'employer s'il veut gagner à Domec. On va leur faire une grosse réception ». Surtout qu'avec la victoire, le club ne ramène pas de blessés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gir3347
Champion du monde
Champion du monde
avatar

Masculin
Nombre de messages : 19112
Age : 69
localisation : Girondin mais Bon-Encontrais de coeur
Date d'inscription : 07/10/2006

MessageSujet: Re: La 2ème journée de Pro D2   Mer 1 Sep 2010 - 10:54

Publié le 01/09/2010 08:30 | J.-P.L



Pro D2. Philippe Bérot : " Tarbes doit gagner en maîtrise"




Philippe Bérot est aux commandes d'un groupe qui ne demande qu'à mûrir./Photo José Navarro.



Philippe Bérot, c'est un sentiment de frustration qui ressort de ce match à Narbonne ?

De frustration, peut-être. C'est sûr qu'on est déçu car il y avait matière et manière à venir faire un résultat ici. Je crois qu'on a donné la possibilité aux Narbonnais de revenir dans la partie, on a cumulé les fautes techniques assez fréquemment, ce qui leur a permis de revenir dans nos 30 m. Après, il y a le manque de réussite, mais ça fait partie des aléas. Il ne faut pas oublier qu'on prend deux poteaux. Si on ne les prend pas, il est clair que le score est à notre avantage ; donc frustré, oui, mais je dirais qu'on reste dans la lignée des matchs amicaux. Le petit bémol, c'est la discipline. On prend six ou sept fautes en première mi-temps. On prend deux cartons jaunes, c'est beaucoup trop même si, malgré cela, on peut gagner le match. Le jour où on aura compris qu'il faut arrêter d'être indiscipliné, on pourra maîtriser nos matchs.

À quoi est ce dû ? À un trop plein d'envie ?

Il y a eu de la qualité, il y a eu de l'engagement et cela aussi il faut le maîtriser et éviter de rendre trop de ballons à l'adversaire pour qu'il puisse avancer sur les pénaltouches. C'est ce que l'on n'a pas su faire en première mi-temps, ils visitent souvent nos 30 m, ils marquent un essai à la pause. Ils repassent devant et pour les garçons, c'était mentalement compliqué à ce moment-là. Mais on a quand même su réagir malgré ces deux cartons jaunes en deuxième mi-temps. On arrive à préserver le bonus défensif, il ne faut pas oublier que l'on aurait pu tout perdre sur la dernière action, comme on aurait pu gagner. Je crois que je suis déçu pour les joueurs, mais je crois qu'on sait maintenant où on doit faire l'effort si on ne veut pas rééditer ce genre de match. On est proche du point de rupture mais on ne rompt pas. La solidarité et la générosité font le reste. On sent qu'il y a quelque chose dans cette équipe, on ne le validera qu'au travers des matchs. Il faut gagner en maîtrise, on a une équipe jeune. Encore une fois, la note négative, ce sont les blessures.

Justement, si on fait le point ?

On a Mickaël Etcheverria qui est sorti sur traumatisme cervical et j'espère que pour Ludovic Duhen ce ne sera pas important car samedi, on a fini avec deux demi de mêlée aux ailes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Val ovale
Champion d'europe
Champion d'europe
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3009
Age : 52
Date d'inscription : 09/10/2009

MessageSujet: Re: La 2ème journée de Pro D2   Jeu 2 Sep 2010 - 6:21

La Section garde le même groupe

Les vainqueurs d'Oyonnax sont tous reconduits.



Performant face à Oyonnax, Sébastien Descons pourrait avoir sa chance d'entrée de jeu samedi. photo luke laissac


On voit mal les entraîneurs de la Section Paloise laisser de nouveau Julien Dumora pendant 80 minutes sur la touche. On imagine également que la convaincante entrée en jeu de Sébastien Descons contre Oyonnax, leur aura donné quelques idées. Même chose pour Peni Fakalelu. Bref, après-demain face à Auch, le quinze de départ ne ressemblera pas forcément à celui qui a débuté la première journée. Un changement dans la continuité puisque, en revanche, les vingt-trois vainqueurs de dimanche ont été reconduits.

Après tout, pas un n'a démérité, même si les fautes de main ont été nombreuses. Quant aux convalescents, ils ne sont pas encore opérationnels à 100 %. On devrait toutefois assister aux grands débuts du nouveau pilier droit Richard Choirat à Colomiers la semaine prochaine, aux côtés de son grand copain Emmanuel Maignien qui effectuera son retour. Enfin, la quatrième journée et le déplacement à Aurillac pourraient marquer la reprise de Paul Dearlove et Bruno Hiriart. En attendant Evan Botha, sans doute pour la venue de Narbonne au Hameau le 9 octobre.


Une chose est sûre, samedi, un deuxième succès de rang passe par la confirmation des progrès de la Section dans la conquête. Même torpillés en amical à Mourenx il y a un mois (33-3), les Auscitains avaient réussi à faire jeu égal en mêlée. « Il ne faut pas forcément se fier au score de ce match-là », souligne Thierry Cléda. « Il vaut mieux se rappeler que le jeu d'Auch nous a toujours posé problème. L'an dernier, en raison il est vrai d'une grosse défaillance au pied (1/7), nous avions dû nous contenter d'un match nul au Hameau (3-3). »

Pour éviter de faire revenir ces vieux fantômes, la Section devra se montrer tout aussi joueuse que face à Oyonnax, mais plus réaliste. « Sébastien Descons a pris des initiatives et a engrangé de la confiance. C'est encourageant, on en tiendra compte. Dédé Hough a également réussi son match. À certains postes comme en charnière, on a l'embarras du choix et ce n'est pas plus mal », insiste le directeur sportif. Et celui ceux qui gagnent ont toujours raison.

Le groupe palois : Fakalelu, Jacquot, Agnesi, Campergue, Du Toit, Tawera, Andrew, Delavallée, Charlon, Filo, Thuery, Torresin, Solofuti, Descons, Darbo, Dumora, Hough, Fekitoa, Drouard, Fumat, Nawerecagi, Puyo et Fromont.

Sud Ouest
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Val ovale
Champion d'europe
Champion d'europe
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3009
Age : 52
Date d'inscription : 09/10/2009

MessageSujet: Re: La 2ème journée de Pro D2   Jeu 2 Sep 2010 - 10:20

Le SC Albi se méfie de Dax


L'euphorie de la victoire face à Saint-Étienne sur le score de 45 à 19, lors de la première journée de championnat, est passée. Depuis le début de la semaine, les hommes d'Henry Broncan se sont remis au travail afin de préparer au mieux la rencontre de dimanche à Dax.

Une formation landaise toujours difficile à manœuvrer sur ses terres et qui aura à cœur de se racheter une conduite, après son faux pas à Aurillac. « Notre adversaire sera avide de revanche après son échec dans le Cantal. D'autant que le score ne reflète pas la physionomie de la partie (36-13). Dax n'a pas démérité, mais en face, les Aurillacois étaient en pleine réussite. Il faut donc s'attendre à une partie compliquée face aux Dacquois », assure le « sorcier gersois », qui se veut satisfait de la prestation de ses protégés face à la troupe forésienne. « Nous avons alterné jeu au large et devant vers lequel on veut tendre. Mais nous avons pêché dans la discipline et nous travaillons à la vidéo pour tenter de régler ce problème »

Dans les Landes, le coach du SCA devra se passer des services de Thomas Vervoort (déchirure au mollet et out un mois) et de John Stewart (lésion musculaire au mollet et absent une dizaine de jours). Sans oublier Clément Maynadier (éloigné des terrains pour quatre mois pour cause de problèmes aux cervicales), d'Anthony Poujol (fracture à la cheville, mais qui reprend le chemin des entraînements la semaine prochaine) et de Lucas Borgès (entorse à la cheville, mais apte pour le service dès lundi prochain). Une petite incertitude plane également sur la participation de Florent Fourcade, touché au poignet.

Outre ces défections, le Sporting Club Albigeois est toujours dans l'attente du bon vouloir de la DNACG, qui bloque encore trois licences de joueurs, à savoir celles de Cyrille Andreu, Stéphane Guenin et François Tisseau.

La Dépêche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Val ovale
Champion d'europe
Champion d'europe
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3009
Age : 52
Date d'inscription : 09/10/2009

MessageSujet: Re: La 2ème journée de Pro D2   Jeu 2 Sep 2010 - 16:55

Narbonne : Un groupe de 26


Le staff narbonnais a communiqué un groupe de 26 joueurs pour le déplacement samedi à Aix-en-Provence. A noter les retours du troisième ligne Benjamin Beaux, du deuxième ligne Robert Voves et du première ligne Aziz Benali.

Le centre Fabien Grammatico ne sera pas là puisqu'il n'est pas complètement remis de sa blessure (déchirure à une cuisse)

Le groupe narbonnais.- Griffoul, Fourie, Falconetti, Vunisa, Régy, Pottas, Kaufana, Ruiz, Chevtchenko, Buada, Tawake, Strauss, Beaux, Madaule, Salavea, Aurignac, Thomson, Mynhardt, Voves, List, Mc Govern, Castex, Algisi, Vuli, Benali, Ramey
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Val ovale
Champion d'europe
Champion d'europe
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3009
Age : 52
Date d'inscription : 09/10/2009

MessageSujet: Re: La 2ème journée de Pro D2   Jeu 2 Sep 2010 - 16:58

Grenoble : la composition


Après avoir perdu son premier match à domicile contre Mont-de-Marsan (9-12), Grenoble a procédé à quelques modifications dans son XV titulaire pour la rencontre de ce samedi à Tarbres. Kevin Senio revient à la mêlée, Mirko Lo Zupone au poste de talonneur et Olivier Chaplain en troisième ligne.

Le XV titulaire : Gengenbacher ; Daunivucu, Jaouher, Lison, Human ; (o) Stewart, (m) Senio ; Best, Chaplain, Driollet ; Farley, Hulme ; Lakepa, Lo Zupone, Mutapcic.

Remplaçants : David, Bianchin, Marechal, Bernard, Hunt, Teague, Dalla Riva, Cheron.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Val ovale
Champion d'europe
Champion d'europe
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3009
Age : 52
Date d'inscription : 09/10/2009

MessageSujet: Re: La 2ème journée de Pro D2   Jeu 2 Sep 2010 - 20:58

Section paloise: le groupe


Le staff palois a communiqué le groupe de 23 joueurs qui affrontera Auch samedi prochain lors de la deuxième journée de Pro D2. Le capitaine Paul Dearlove, en phase de reprise, est toujours absent tout comme le trois-quart aile Bruno Hiriart et le talonneur Emmanuel Maignien.

Le groupe : Fakalelu, Jacquot, Agnesi, Campergue, Du Toit, Tawera, Andrew, Delavallée, Charlon, Filo, Thuery, Torresin, Solofuti, Descons, Darbo, Dumora, Hough, Fekitoa, Drouard, Fumat, Nawerecagi, Puyo et Fromont.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Val ovale
Champion d'europe
Champion d'europe
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3009
Age : 52
Date d'inscription : 09/10/2009

MessageSujet: Re: La 2ème journée de Pro D2   Ven 3 Sep 2010 - 7:09

Une mêlée en construction


Le pack girondin a été souvent pénalisé et en difficulté sur les phases statiques face à Colomiers. Et Aurillac en a fait l'une de ses forces….



La mêlée a coûté 9 points face à Colomiers. photo fabien cottereau



C'est l'une des beautés du rugby que, du haut des tribunes, il est parfois difficile de saisir. Qui a mis le premier un genou à terre ? Qui a poussé irrégulièrement, qui a cédé à la loyale ? « En matière de mêlée, il y a beaucoup de choses qui se passent à l'intérieur et que les gens ne voient pas et ne comprennent pas. Même les arbitres », glisse Franck Labbé, le pilier gauche de l'Union.

Restent les bilans : face à Colomiers (15-20), vendredi dernier, la mêlée girondine, pénalisée, a ainsi coûté 9 points. 14 même si l'on considère que les deux mêlées successives désaxées sont pour beaucoup lors de l'essai encaissé. Un gros handicap, et rarement sont ressortis des ballons propres rapidement. « Il y avait face à face deux première ligne qui trichaient. Et à partir d'un moment, l'arbitre a choisi son camp », déplore Franck Labbé, au gros vécu à ce niveau et désigné « patron » de la mêlée girondine par Marc Delpoux.

Balance inversée

Quelques minutes après le match, le manager s'est d'ailleurs interrogé sur le fait qu'après avoir obtenu trois pénalités en sa faveur sur les quatre premières introductions, la balance se soit définitivement inversée. « On avait remarqué qu'ils poussaient vers le haut lors des matches amicaux et, pour les contrer, on souhaitait au contraire les amener vers le bas, explique Laurent Armand, l'entraîneur des avants. Cela a marché au début, puis, à partir du moment où il y a eu une mêlée tournée en fin de première mi-temps, nous avons été régulièrement sanctionnés ».

Le moral a alors clairement changé de pack : en la matière, les Girondins ne sont pas en confiance. Ils ont rarement été à leur avantage lors des matches de préparation, cherchent encore leurs repères et ont eu le malheur de perdre sur blessure un gaucher aguerri à la Pro D2 (Julien Turini). « Colomiers a le même pack depuis deux ans, alors que, nous, nous avons débuté avec un nouveau talonneur, un nouveau pilier, un nouveau deuxième ligne… C'est logique qu'ils soient plus en avance, glisse Laurent Armand. Mais nous avons aussi progressé depuis le match contre Mont-de-Marsan (NDLR : 2 août, en amical) et ça va venir à force de travail ».

« Les Australiens disent que pour maîtriser un geste, il faut le répéter 10 000 fois. Alors pour maîtriser la mêlée, qui rassemble huit joueurs…. Il faudrait 3 000 poussées pour être au point, aime ainsi souligner Serge Milhas, l'entraîneur de La Rochelle, spécialiste et passionné de la phase statique. Il faut du temps ce que certains ont tendance à oublier ».

Adaptation

Les longues séances effectuées par l'Union chaque mardi après-midi depuis cinq semaines face au joug ou en opposition vont dans ce sens mais n'ont évidemment pas encore suffi pour roder toutes les compositions possibles du pack. Sans compter qu'Ole Avei doit encore découvrir les us et coutumes des première lignes à la française, Dan Leo ou Justin Purll l'importance qui y est donnée dans l'Hexagone. « La mêlée, c'est de la communication, de la répétition afin de trouver la cohésion, que tout le monde pousse ensemble, pointe le talonneur Boris Bethery. À ça, nous devons aussi nous habituer aux nouveaux temps, plus lents, des commandements ». Le problème est que, dans le petit monde de la Pro D2, ce petit genre de retard à l'allumage se sait vite : chez les arbitres, comme chez les adversaires. Colomiers peut témoigner, Aurillac aussi : les Cantaliens, repartis avec la même ossature que la saison passée, ont mis en souffrance leurs homologues dacquois la semaine dernière (36-12). Des Landais - ce n'est pas un hasard - qui ont largement remanié leur pack. De quoi procurer quelques inquiétudes avant l'affrontement de demain à André-Moga. Reste un atout : « On a une fierté, dit Boris Bethery. Et quand on a été vexé… »

Le match : Union - Aurillac, demain à 18 h 30, au stade André-Moga à Bègles. Le groupe de l'Union ne sera dévoilé qu'aujourd'hui.


Sud Ouest
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Val ovale
Champion d'europe
Champion d'europe
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3009
Age : 52
Date d'inscription : 09/10/2009

MessageSujet: Re: La 2ème journée de Pro D2   Ven 3 Sep 2010 - 7:11

Les Montois veulent enchaîner


Vainqueurs à Grenoble en ouverture, les hommes de Dal Maso et Prosper se déplacent à Colomiers pour confirmer.



À l'image de Soanne Toevalu, les Stadistes se sont arrachés en défense à Grenoble. photo pqr


Tout va bien pour le Stade Montois. Merci pour eux. Après une saison de galères, les protégés de Philippe Cazaubon ont réalisé le gros coup de la première journée. Une victoire acquise au forceps chez le favori grenoblois (9-12), qui lance parfaitement l'année jaune et noire.

Parfaitement ? « C'est vrai que c'était important de bien démarrer la saison et ce premier cycle de cinq matches, explique l'entraîneur des trois-quarts, Stéphane Prosper. Au regard de la saison passée, où on a eu du mal à rentrer dans la compétition, bien démarrer était un des objectifs. Cela valide le travail qu'ont fourni les joueurs pendant les huit semaines de préparation. Ça donne de la confiance. Mais cela ne suffit pas, on a un match à Colomiers, et il faut continuer sur cette lancée. »

Fautes bêtes

Continuer à travailler. L'expression revient en boucle. C'est que l'ancien ouvreur n'a pas vraiment apprécié certains accrocs haut-garonnais : « On a fait des fautes bêtes, que les joueurs se doivent d'éviter, notamment dans la zone du plaqueur-plaqué. On l'a pourtant travaillé tout cet été. On a même fait intervenir un arbitre de haut-niveau pour nous aiguiller, s'exaspère le coach. C'est dommage de voir des joueurs qui font ce genre de fautes. Derrière, ça se retourne contre nous en permettant à l'adversaire d'avoir la maîtrise du jeu. La discipline, c'est ce qui nous a mis en danger à Grenoble. Ce sur quoi on a péché. »

Prudence donc. D'autant que la discipline est un point fort columérin. « Colomiers a une grosse mêlée, un pack conquérant qui se nourrit des fautes de l'adversaire. Il va falloir être propres de manière à ne pas leur donner de points. Colomiers a fait ce qu'il fallait à Bordeaux. Sur des phases de jeu très simples. Ils les ont mis à la faute, et l'ont très bien fait. » Inutile d'en demander confirmation aux Bordelais et leur recrutement jugé « haut de gamme », battus sèchement chez eux (15-20).

État d'esprit exemplaire

Si la discipline a été pointée du doigt, les deux beaux-frères ne galvaudent aucunement la prestation de leurs joueurs. Et outre la victoire, de nombreux motifs de satisfaction sont venus rassurer le vestiaire landais. Le premier d'entre eux étant l'état d'esprit. « Lorsqu'on est arrivé (avec Marc Dal Maso), le groupe avait déjà en lui cette solidarité. Le noyau dur du groupe avait cet état d'esprit, forgé dans la difficulté. Nous, derrière, on surfe seulement sur la vague. »

Un dévouement qui a permis aux Montois de plier mais de ne pas rompre lorsqu'ils ont été réduits à 14 en Isère, à dix minutes du terme. « C'était un point sur lequel nous les attendions : nous voulions démarrer la saison en augmentant notre niveau de combat. » Notamment en défense, la marque de fabrique montoise de ce début de saison, avec la conquête. « Ce sont des bases du rugby. On va continuer à travailler dessus tout au long de la saison ».

Tous les voyants, ou presque, semblent être au vert à Mont-de-Marsan. Même l'infirmerie sourit à pleines dents. Ça tombe bien, car l'appétit vient en mangeant.


Sud Ouest
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Val ovale
Champion d'europe
Champion d'europe
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3009
Age : 52
Date d'inscription : 09/10/2009

MessageSujet: Re: La 2ème journée de Pro D2   Ven 3 Sep 2010 - 7:13

Soigner le mal de tête

Après le revers initial contre Carcassonne, le staff auscitain s'est d'abord attaché cette semaine à redonner confiance à un groupe qui doute.



Les coaches ont retrouvé des joueurs frustrés. Photo Michel amat


Une gifle, une claque, un coup sur la carafe ou derrière la tête, appelez ça comme vous voulez, le résultat est le même. En s'inclinant à domicile face au promu Carcassonnais en ouverture de la saison, les Auscitains se sont donné un sacré mal de crâne. « On a passé des sales nuits cette semaine, confirme Grégory Patat. Perdre contre un promu, ça fait mal. »

L'entraîneur du FCAG a donc retrouvé des joueurs dans le doute lundi à l'entraînement. La priorité ? Soigner les têtes, puisqu'aucun nouveau bobo physique n'est recensé. « Il y avait pas mal de questions chez les joueurs à la reprise. C'est normal. L'ambiance de travail était studieuse mais on sent de la retenue et du doute. On est donc allé au plus simple cette semaine, pour rassurer les joueurs, les mettre en réussite. »

Évacuer la défaite


En guise d'aspirine, Grégory Patat a aussi pu compter sur l'analyse vidéo, qui a confirmé ce que tout un stade avait vu en direct samedi : une équipe du FCAG qui se prend tout seul les pieds dans le tapis, contre un adversaire largement à sa portée.

« On perce sept ou huit fois leur rideau, on doit rester un quart d'heure de jeu effectif dans leurs cinq mètres, si on arrive à se créer autant d'occasion lors des prochains matches, ça ira ! Carcassonne a joué le coup parfaitement, et la physionomie du match est catastrophique pour nous, puisqu'ils marquent sur tous leurs temps forts. Avec en plus l'arbitrage qui ne joue pas en notre faveur. Mais on a perdu, c'est comme ça, maintenant, il faut évacuer cette défaite. »

Un vœu autant qu'une obligation, à l'heure d'aborder le premier déplacement de la saison, face à l'un des favoris de cette Pro D 2.

La Section Paloise a certes connu un petit retard à l'allumage samedi (une victoire sur le fil 20-19 à domicile contre Oyonnax), mais elle sort d'une campagne de matches amicaux où elle avait laissé apparaître un potentiel effrayant, notamment chez les trois-quarts. Le FCAG est d'ailleurs bien placé pour le savoir puisque le premier match de préparation des Auscitains s'était soldé par une déroute face à Pau (3-33, le 7 août à Mourenx).

On a donc connu lieu plus accueillant que le Stade du Hameau pour se refaire une santé. Surtout que le staff ne pourra pas compter sur le retour des blessés : Valdès, Bosque et Thierry restent notamment indisponibles. Leur retour est espéré pour le déplacement à Mont-de-Marsan dans huit jours.

Seule nouveauté dans le groupe annoncé hier, la rentrée du seconde ligne Anthony Etchegaray, touché à l'épaule lors du dernier match amical contre Albi, et qui pourrait faire ses débuts officiels sous ses nouvelles couleurs.

En espérant que cela soit suffisant pour se remettre la tête à l'endroit.

Sud OUest
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Val ovale
Champion d'europe
Champion d'europe
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3009
Age : 52
Date d'inscription : 09/10/2009

MessageSujet: Re: La 2ème journée de Pro D2   Ven 3 Sep 2010 - 7:19

« Le jeu de la Section est très rapide »


Fabien Magnan, l'ancien pilier palois, aimerait rapporter « un ou deux points du Hameau ».


« Sud Ouest ». La saison n'a pas très bien commencé pour le FCA, avec cette défaite à domicile contre Carcassonne, 25-26... (NDLR : Magnan n'a pas participé à la rencontre)

Fabien Magnan. Oui, on s'est mis tout seul dans la m… Nous n'étions pas bien dans les rucks et nous avons commis beaucoup trop de fautes. Or, en face, il y avait un grand buteur (NDLR : Rosalen) qui a fait du 100 %. C'est dommage parce qu'on l'a quand même dominé ce match. Quelque part, je crois que l'équipe a manqué d'envie. Par rapport à notre dernier match amical qui nous avait vus battre Colomiers, c'était le jour et la nuit. C'est peut-être dû à la pression, je ne sais pas.

À propos de match amical, les Palois vous ont battus 33-3 à Mourenx il y a un mois. Psychologiquement, cela peut-il avoir une influence sur le comportement de votre équipe ?
Non, c'était notre premier match de préparation et on avait beaucoup fait tourner. On sera mieux préparé cette fois, la Section aussi d'ailleurs. En fait, les compteurs seront remis à zéro.

Qu'avez-vous pensé de la Section sur ce match ?
J'avais trouvé que son jeu était déjà bien en place, avec beaucoup de cohésion. Les nouveaux m'ont semblé déjà très bien intégrés. Et surtout, j'ai trouvé que ça allait très vite. Le jeu des trois quarts était vraiment rapide. Plus que jamais, je pense que la Section a les armes pour viser la montée.

Coup sur coup, vous vous déplacez à Pau puis à Mont-de-Marsan. Ce n'est pas un cadeau…
Le calendrier est comme ça, on se rend chez deux prétendants aux phases finales. À nous d'essayer de gratter des points. Un ou deux, ce serait déjà bien !

L'an dernier, Auch avait justement obtenu le nul (3-3) au Hameau…
Oui, j'avais joué ce match. Les Auscitains nous avaient posé beaucoup de problèmes. Ils étaient toujours à la limite du hors-jeu. Mais ils avaient joué ensemble et pas individuellement. Il faudrait refaire pareil cette année.

Le courage, ça suffit pour se maintenir en Pro D2 ?
On sait qu'on vise le maintien, par rapport à notre petit budget. Le FCAG fait avec ses moyens. Mais je pense que, même si nous allons passer la saison en bas de tableau, nous valons mieux que les promus de la saison dernière par exemple.

Avez-vous eu des Palois au téléphone cette semaine ?
Oui, j'ai eu Manu Maignien. On s'appelle régulièrement. J'ai laissé beaucoup de copains à Pau. Je connais bien Richard Choirat aussi, qui est un super-joueur. En tout cas, je suis très content de retrouver le Hameau !


Sud Ouest
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Val ovale
Champion d'europe
Champion d'europe
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3009
Age : 52
Date d'inscription : 09/10/2009

MessageSujet: Re: La 2ème journée de Pro D2   Ven 3 Sep 2010 - 7:20

Dax-Albi : dimanche à 15 heures


À l'occasion de cette deuxième journée de Pro D2, l'US Dax jouera le premier match de sa saison sur son terrain de Maurice-Boyau. Initialement prévue samedi à 18 h 30, cette rencontre face à Albi - leader de la division et relégué de Top 14 - se disputera finalement dimanche à 15 heures et sera arbitrée par M. Akim Hadj Bachir (Comité Auvergne).

Après leur défaite (36-13) à Aurillac lors de l'ouverture du championnat, l'effectif de l'US Dax n'aura pas le droit à l'erreur face à une équipe albigeoise qui a montré, outre un gros paquet d'avant, qu'elle était également capable d'envoyer du jeu derrière. Le point de bonus offensif empoché face à Saint-Étienne est là pour en témoigner. Afin de se préparer à ce combat qui s'annonce difficile, l'USD a redoublé d'ardeur lors des différentes séances d'entraînement organisées tout au long de cette semaine. Deux grosses journées se sont ainsi déroulées mardi et mercredi, sous la chaleur. Les avants, pris en défaut samedi dernier, auront en outre droit à une plage de travail supplémentaire ce matin avant d'être rejoints par leurs partenaires des lignes arrières pour une dernière séance.


La mise en place se déroulera quant à elle samedi matin. Si ce n'est Saula Radidi, victime d'une élongation, aucun autre blessé n'est à déplorer. Le Fidjien et ancien Albigeois rejoint à l'infirmerie Mattin Auzqui, Yves Pédrosa, Christopher Poulain, Mickaël Bert, Matthieu Lièvremont et Naisa Narukutabua.


Sud Ouest
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Val ovale
Champion d'europe
Champion d'europe
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3009
Age : 52
Date d'inscription : 09/10/2009

MessageSujet: Re: La 2ème journée de Pro D2   Ven 3 Sep 2010 - 11:31

Les Grenoblois sont vexés


Chaque match a son histoire, dit-on. Dès lors, il ne suffit pas de dire qu'en fonction de ce qui s'est passé la dernière fois, le prochain connaîtra un profil forcément inverse, que son contenu en sera, à l'évidence, modifié. Non, on ne peut pas le dire, on ne peut pas prévoir comment cela va se passer.

Même si… même s'il est des éléments qui peuvent faire l'objet d'une attention particulière pour les uns, comme pour les autres.

Cités régulièrement depuis ce début de saison parmi les trois ou quatre équipes susceptibles de jouer la montée, les Grenoblois, dès l'ouverture et à la surprise générale, ont chuté dans leur antre de Lesdiguières, face au Stade montois.

Un échec qui fait un peu tache et dont les raisons ont été identifiées par Fabrice Landreau et son équipe : en gros, elles seraient au nombre de deux. « On a manqué de maîtrise à des moments clés de la rencontre, mais aussi on a failli en conquête (mêlée et touche). »

Une surprise ? Concernant le manque de maîtrise, peut-être pas, on voit mal à cette époque de la saison qui que ce soit dominer son sujet. Quant à la conquête, c'est un peu plus surprenant, vu que Landreau en connaît un rayon et que le recrutement des Alpins a fait la part belle à ce secteur.

On pourrait ajouter à cela l'indigence des buteurs « rouge et bleu » qui ont eu beau se relayer auprès du tee, sans que rien n'y change.

Tour à tour, Stewart, Dalla-Riva et Teague (tiens, deux anciens Tarbais) ont manqué la bagatelle de cinq pénalités et un drop !

Sitôt Mont-de-Marsan évacué, les regards grenoblois se sont tournés vers Tarbes.

Quatre changements devant

Les entraînements de cette semaine ont été, paraît-il, fournis, un peu dans tous les sens du terme. Parait-il aussi que les Isérois sont vexés, très vexés de s'être vautrés de la sorte face à leur public. Ils ont fait du déplacement tarbais le lieu qui doit correspondre avec leur révolte. Ils sont tellement meurtris qu'ils l'ont crié sur tous les toits.

Pour tout dire, les Isérois auraient pu choisir ailleurs. En effet, depuis que les Alpins sont redescendus en Pro D2, ils ne sont pas parvenus à s'imposer une fois au pied du pic du Midi ! « On le sait, rappelle Landreau. On sait aussi que Tarbes est une équipe difficile à manœuvrer, qu'elle est solide. On sait qu'on va passer un gros test… » Sous-entendu, on n'a de toute façon pas le choix. Mais pour éviter que le doute ne s'installe, la rédemption doit passer par les Pyrénées.

De manière générale, le TPR ne réussit pas franchement au FCG.

Pas une de ses victoires face à l'« ours » tarbais ne porte la marque de la facilité.

À deux reprises, même, les Bigourdans ont failli s'imposer au stade Lesdiguières. La première fois, les hommes de Philippe Bérot (alors associé à Tine Martinez et Frédéric Bodin) avaient été injustement privés de la victoire en raison d'une intervention intempestive et non fondée de l'arbitre de touche.

Quant à la seconde, l'an dernier, après avoir mené quasi tout le match, les Tarbais ont perdu le fil en toute fin de rencontre.

Tout ça pour dire que le challenge qui s'impose aux Grenoblois s'annonce redoutable.

L'équipe qui va se présenter à Maurice-Trélut a connu quelques retouches par rapport à celle qui a succombé face à la roublardise landaise.

Ainsi, quatre roulements sont effectués au sein du pack (Mutapcic, Lozupone, Hulme et Chaplain démarreront la rencontre), tandis que derrière, Johan Dalla-Riva, placé sur le banc, laisse sa place à John Daunivucu.

Deux joueurs que le public tarbais connaît parfaitement.


TPR :

Avants : Magrakvelidze, Hurou, Dupuy, Anglade, Toetu, Garcia, Spencer, Stewart, Domolaïlaï, Lasserre, Bonnecarrère, W. Loftus, Bernad, Ricaud, André.

Trois-quarts : Lacrampe, Labarthe, Fortassin, Laharrague, Lanne-Petit, Worthington, Caujolle, Terblanche, Bourgeois, Etcheverria.


GRENOBLE :

L'équipe : 15. Gengenbacher ; 14. Daunivucu, 13. Jahouer, 12. Lison, 11. Human ; 10 (o) Stewart, 9 (m) Senio ; 7. Best, 8. Chaplain, 6. Driollet ; 5. Farley, 4. Hulme ; 3. Lakepa, 2. Lozupone, 1. Mutapcic

Remplaçants : 16. David, 17. Bianchin, 18. Marechal, 19. Bernard, 20. Hunt, 21. Teague, 22. Dalla-Riva.


LaDépêche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Val ovale
Champion d'europe
Champion d'europe
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3009
Age : 52
Date d'inscription : 09/10/2009

MessageSujet: Re: La 2ème journée de Pro D2   Ven 3 Sep 2010 - 14:01

Colomiers-Mont-de-Marsan: on prend les mêmes

Sébastien Lapeyrère Pour recevoir Mont-de-Marsan, demain soir (18 h 30), au stade Michel-Bendichou, Nicolas Hallinger et Ludovic Chambriard, les entraîneurs columérins, ont retenu les vingt-cinq joueurs déjà convoqués pour l'ouverture, victorieuse (20-15), vendredi dernier à Bègles.

Les Montois ont, eux aussi, réussi leurs débuts en allant s'imposer à Grenoble (12-9).

L'affiche de demain ne manque donc pas de sel entre des Haut-Garonnais désireux de ne pas gâcher le joker ramené de Gironde et des Landais ne cachant pas leur ambition, tournée vers le haut du tableau.

Voici la liste des vingt-cinq joueurs retenus pour la réception de Mont-de-Marsan :

Avants : Rességuier, Bortolucci, Roux, Bergos, Rallier, Spachuk, Rayssac, Cholley, Caisso, Mémain, Berneau, Bortolaso, Tourtoulou, Lledos.

Arrières : Culinat, Inigo, Lafforgue, Hernandez, Bakaniceva, Gauthier, Lassalle, Saout, Belzunce, Martin, Couzier.

Colomiers ne peut évidemment pas compter sur ses blessés de longue date, Goneva, Hans et Zanon. D'autres, à l'image de Fadel, soignent de petits bobos. Et les coaches ont choisi de maintenir au repos des joueurs comme Achahbar, Balangué, Catala, Dumitru ou Foucras.

Quant au joker médical Régis Bianco, il doit rejoindre ses nouveaux coéquipiers lundi prochain.


La Dépêche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Val ovale
Champion d'europe
Champion d'europe
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3009
Age : 52
Date d'inscription : 09/10/2009

MessageSujet: Re: La 2ème journée de Pro D2   Ven 3 Sep 2010 - 14:08

Un Chaudron bouillant pour la deuxième journée de PRO D2


Si la deuxième journée de PRO D2 recèle son lot d’affiches, les regards (et les caméras de télévision) seront braqués sur le stade Geoffroy-Guichard, où Saint-Etienne reçoit Oyonnax pour son premier match à domicile en PRO D2. Dans le même cas que les Verts, Carcassonne accueille le LOU pour confirmer sa victoire de la première journée. Colomiers et Mont-de-Marsan en découdront pour (peut-être ?) une place de leader, alors que Tarbes et Grenoble s’affronteront pour ne pas commencer la saison avec deux défaites en deux matchs…

SAINT ETIENNE-OYONNAX : Les Verts cherchent la potion magique

Pour le premier match de leur histoire en PRO D2, Saint-Etienne voit les choses en grand. Leur visiteur du jour, Oyonnax, devra en effet en découdre avec le CASE sur la pelouse du Stade Geoffroy-Guichard. Entre 7.000 et 10.000 personnes sont attendues dans le Chaudron, espérant une réaction de leurs protégés après leur défaite inaugurale à Albi (45-19). Mais le problème, c’est que les joueurs de Christophe Urios ont aussi connu la défaite lors de la première journée, sur la pelouse de Pau (20-19). L’USO, prétendant aux phases finales, voudra se racheter face aux promus stéphanois.

AIX EN PROVENCE-NARBONNE : Aix veut lancer sa saison

Duel au soleil du côté d’Aix-en-Provence ! Le PARC, sans être malmené, s’est incliné à Lyon (22-9) lors de l’ouverture de la saison, et voudra profiter de son premier match à domicile pour engranger ses premiers points. Narbonne a eu plus de mal pour disposer des Tarbais (34-29), et voudra se rassurer sur son jeu et sa défense sur le pré aixois.

BORDEAUX BEGLES-AURILLAC : Les Girondins doivent réagir

L’Union a déçu la semaine dernière en s’inclinant sur sa pelouse face à Colomiers (15-20). Le président Marti avait évoqué une « terrible désillusion » et voudra certainement une réaction d’orgueil de la part de ses joueurs. Le hic, c’est qu’Aurillac arrive en Gironde le couteau entre les dents, mis en confiance par une victoire nette et sans bavure face à Dax (36-13). La bonne volonté girondine ne sera donc qu’un minimum syndical pour espérer battre les Cantalous…

CARCASSONNE-LYON : Le LOU entre dans la Cité

Pour une première à domicile, l’USC pouvait difficilement tomber sur adversaire plus prestigieux (ou compliqué à jouer, c’est selon). Lyon, vu par la grande majorité des observateurs comme le grand favori de cette PRO D2, viendra confirmer dans l’Aude ses bonnes dispositions entrevues la semaine dernière face à Aix (22-9). Mais les hommes de Christian Labit ne sont pas des promus à prendre à la légère : leur victoire arrachée à Auch (25-26) la semaine passée leur a donné du crédit… et de l’assurance. Choc à venir !

COLOMIERS-MONT DE MARSAN : Pour une place de premier de la classe ?

Le vainqueur de cette confrontation pourrait bien désigner le nouveau leader de la PRO D2. Columérins et Montois se sont tous deux imposés à l’extérieur en ouverture du championnat, respectivement à Bordeaux (15-20) et à Grenoble (9-12). Les défenses des deux équipes se sont révélées bien en place à cette occasion, n’encaissant aucun essai. Le scénario sera-t-il identique au Stade Bendichou ?

DAX-ALBI : Les Landais doivent se ressaisir

Match de haute volée au Stade Maurice Boyau ! Les Albigeois ont parfaitement négocié leur première journée en disposant de Saint-Etienne (45-19), inscrivant six essais au passage. Ils sont la seule équipe à avoir inscrit le bonus offensif lors du premier acte, et arrivent dans les Landes les poches pleines de points. De son côté, l’USD a perdu assez largement à Aurillac (36-13) et doit hausser son niveau de jeu pour lutter contre les relégués du TOP 14 Orange.

PAU–AUCH : Le physique va primer

Deuxième match de suite à domicile pour la Section avec la réception d’Auch. La première ne fut pas de tout repos, avec une victoire acquise dans la souffrance face à Oyonnax (20-19). L’objectif est donc clair : faire le plein à domicile. Mais Auch a des choses à se faire pardonner, après leur défaite à la maison face au promu carcassonnais (25-26). Le match promet d’être physique !

TARBES-GRENOBLE : Changer de braquet

Le match montagnard de cette journée aura lieu à Tarbes, où le TPR accueille le FC Grenoble. Tarbes n’était pas loin de réussir la belle performance de la première journée, ne s’inclinant que de 5 points à Narbonne (34-29). Pendant ce temps-là, Grenoble, invaincu la saison dernière dans son antre du stade Lesdiguières, s’est incliné d’entrée de 3 points face au Stade Montois (9-12). Pour les joueurs de Fabrice Landreau, candidats à la montée, il s’agira de réagir au plus vite, sous peine de voir les autres prétendants aux phases finales s’échapper en tête du peloton… ce qui, en montagne, ferait désordre.


LNR
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Val ovale
Champion d'europe
Champion d'europe
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3009
Age : 52
Date d'inscription : 09/10/2009

MessageSujet: Re: La 2ème journée de Pro D2   Ven 3 Sep 2010 - 15:37

Dax : le groupe de 23


Peu de changements dans le groupe dacquois qui affrontera Albi ce dimanche. Une seule évolution par rapport à la semaine dernière, le centre Ludovic Courtade remplace l'ancien Albigeois Saula Radidi, victime d'une élongation à la cuisse. Dax a perdu son premier match de la saison à Aurillac (36-13).

Le groupe de 23 joueurs : Bourret, Diaz, Nanuku, Bolavucu, Turini, Courtade, Lagardère, Apanui, Davies, Lopez, Deniau, Deen, Beal, Adrillon, Tewhata, André, Dry, Bonet, Ducasse, Smith, Hugues, Rameau, Synaeghel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Val ovale
Champion d'europe
Champion d'europe
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3009
Age : 52
Date d'inscription : 09/10/2009

MessageSujet: Re: La 2ème journée de Pro D2   Ven 3 Sep 2010 - 17:24

Albi : un groupe de 24

Henry Broncan a communiqué un groupe de 24 joueurs qui fera le déplacement à Dax dimanche prochain. En plus des trois licences bloquées, deux hommes manquent à l’appel : le deuxième ligne Thomas Vervoort, claqué au mollet, et l’arrière John Stewart, touché à un muscle jambier.

Le groupe : Correia, Lafoy, Saby, Ponneau, Gady, Serre, Corréa, Van der Westhuizen, Guffroy, Clément, Fourcade, Balluc-Rittener, Misse, Marut, Pages, Carabignac, Sola, Vainqueur, Bowker, Hecker, Denêtre, Pallis, Guitoune, Manca.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gir3347
Champion du monde
Champion du monde
avatar

Masculin
Nombre de messages : 19112
Age : 69
localisation : Girondin mais Bon-Encontrais de coeur
Date d'inscription : 07/10/2006

MessageSujet: Re: La 2ème journée de Pro D2   Ven 3 Sep 2010 - 17:25

Val ovale a écrit:
Albi : un groupe de 24

Henry Broncan a communiqué un groupe de 24 joueurs qui fera le déplacement à Dax dimanche prochain. En plus des trois licences bloquées, deux hommes manquent à l’appel : le deuxième ligne Thomas Vervoort, claqué au mollet, et l’arrière John Stewart, touché à un muscle jambier.

Le groupe : Correia, Lafoy, Saby, Ponneau, Gady, Serre, Corréa, Van der Westhuizen, Guffroy, Clément, Fourcade, Balluc-Rittener, Misse, Marut, Pages, Carabignac, Sola, Vainqueur, Bowker, Hecker, Denêtre, Pallis, Guitoune, Manca.

un "plein" d'anciens agenais Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Val ovale
Champion d'europe
Champion d'europe
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3009
Age : 52
Date d'inscription : 09/10/2009

MessageSujet: Re: La 2ème journée de Pro D2   Ven 3 Sep 2010 - 18:16

Pau : Le XV de départ


Le staff palois, s'il avait reconduit l'intégralité du groupe vainqueur contre Oyonnax, a procédé à quelques changements dans son XV de départ pour recevoir Auch samedi. L'ouvreur Dumora, le centre Fekitoa et le flanker Torresin ont ainsi été titularisés.

Le XV de départ palois.- Fromont ; Puyo (cap), Fumat, Fekitoa, Nawerecagi ; (o) Dumora, (m) Descons ; Filo, Solofuti, Torresin ; Delavallée, Charlon ; Tawera, Campergue, Jacquot.

Remplaçants : Agnesi, du Toit, Andrew, Thuery, Darbo, Hough, Drouard, Fakalelu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gir3347
Champion du monde
Champion du monde
avatar

Masculin
Nombre de messages : 19112
Age : 69
localisation : Girondin mais Bon-Encontrais de coeur
Date d'inscription : 07/10/2006

MessageSujet: Re: La 2ème journée de Pro D2   Ven 3 Sep 2010 - 19:43

Le 03/09/2010 à 18:35 | Mis à jour le 03/09/2010 à 18:42 Rugby - Pro D2 - 2e j. - L'Equipe -



Le Chaudron tourne ovale


Pour son premier match à domicile, samedi (15 heures), Saint-Etienne accueille Oyonnax à Geoffroy-Guichard avant la mise aux normes du stade de l'Etivallière.

Saint-Etienne reçoit Oyonnax à Geoffroy-Guichard)

Quatre mois après la demi-finale du Top 14 entre Clermont et le RC Toulon, Geoffroy-Guichard va revivre à l'heure ovale. Le Chaudron accueille Saint-Etienne avant la mise aux normes du petit stade de l'Etivallière. Les Stéphanois auront la lourde tâche de contenir Oyonnax, qui a débuté sa saison par une défaite (19-20) à Pau. Sensation de la première journée avec sa victoire (26-25) à Auch, Carcassonne s'apprête également à vivre un baptême du feu animé à domicile contre les Lyonnais, favoris pour la montée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Val ovale
Champion d'europe
Champion d'europe
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3009
Age : 52
Date d'inscription : 09/10/2009

MessageSujet: Re: La 2ème journée de Pro D2   Sam 4 Sep 2010 - 8:48

Opération rébellion

Les Girondins ont pris un gros coup sur la tête contre Colomiers. Mais sont vite repartis de l'avant, fidèles à leurs convictions.

Cette semaine, il n'y a pas eu d'éclats de voix majeurs dans le vestiaire girondin. Pas d'intervention présidentielle, pas de mots exagérés. Le revers en ouverture à domicile face à Colomiers (15-20) a assommé des joueurs revenus de week-end « abattus » dixit l'entraîneur des avants Laurent Armand. Cette défaite tant redoutée a ébranlé l'esprit conquérant que souhaite insuffler Laurent Marti à ses troupes et au club, a remis chacun en question et coûté une mise au point devant images lors des retrouvailles. Mais des regards aux discours, l'Union en est ressortie aussi soudée. Et « très énervée », glissait hier le troisième ligne Charlie Ternisien.

Lundi, lors de la séance vidéo, le staff a d'abord appuyé durant une demi-heure là où ça fait mal. Ce jeu au pied à améliorer, ces ballons lâchés, mais surtout ces « erreurs de Fédérale 8 », pour reprendre les mots de son manager Marc Delpoux. « On a voulu leur faire comprendre que si on donnait à l'adversaire un 20-0 sans qu'ils aient besoin de faire une passe, ça serait évidemment compliqué de gagner les matches ». Les trente minutes suivantes ont servi à positiver. « Montrer les très bonnes choses qu'ils avaient été capables de faire, car il y a en eues. Bien sûr, quand on se procure un 8 contre 2 ou un 4 contre 1, il faut marquer. Mais on s'est créé ces occasions et, bientôt, ces essais, on les marquera ».

L'agacement de Delpoux

L'ex-Narbonnais est agacé. Du résultat, « la seule chose de réellement catastrophique que j'ai vue vendredi », que ses joueurs se soient faits ainsi hara-kiri. Mais aussi que leur envie ou leur implication aient pu être mises en doute ; que Dan Léo, recruté « pour être un point de fixation », soit attendu comme un dynamiteur-perceur ; qu'un voile puisse être jeté aussi tôt sur la capacité de sa formation à réussir en Pro D2.

« On ne serait pas adapté à ce championnat. Cela veut dire quoi ? Qu'il faut être présent dans le combat ? On l'a été puisque nous avons eu 80 rucks pour nous contre 40 pour eux. Qu'il faut être fort sur les bases ? Évidemment, mais nous avons eu, à juste titre, les pénalités pour nous en première période avant que, à juste titre aussi, ça tourne ensuite. Je le répète : ce groupe est plus fort que celui de l'an dernier, plus travailleur, et humainement, il est de la même qualité. Lors de cette première journée, beaucoup d'équipes ont mal joué et gagné. Nous, on a mal joué et perdu. On a eu du déchet parce qu'on veut produire du jeu, mais Pau a battu Oyonnax (20-19) en commettant 28 en-avants et est encensé pour la même chose. Je suis convaincu que c'est la bonne voie, mais on n'a jamais dit, au contraire, que tout serait parfait en un match. On va progresser et la confiance viendra ».

Défenseur de ses troupes, Marc Delpoux a aussi repris mardi matin lors de la première séance collective ses habits de pourfendeur pointilleux et mobilisateur. Volubile et exigeant comme à son habitude, encourageant les uns et les autres, et, plus inhabituel, arbitre de circonstance. « Si on doit s'adapter à la Pro D2, effectivement, c'est à comment se sortir du piège des équipes qui ralentissent le jeu et à l'arbitrage ».

Persister dans le jeu

Ses hommes, eux, avouent volontiers avoir pris « un coup sur la tête ». « Ce n'est pas un mal pour un bien : on se devait de lancer notre saison contre Colomiers, on doit gagner à domicile et, on traînera cette défaite toute la saison », pointe Henri-Pierre Vermis. Mais pas question de tout remettre en cause. « On doit persister dans notre volonté de jouer. Ce n'est pas comme si on avait perdu parce qu'on l'avait fait n'importe comment : on s'est rendu compte que la circulation de joueurs avait été plutôt pas mal. En revanche, en perdant tous ces ballons, au sol, aux impacts, on est tombé dans leur jeu et on a pollué le nôtre. La base pour arriver où l'on veut est de conserver la balle. Je ne sais pas si c'est un manque de concentration, de la fébrilité, mais ça, c'est inadmissible ».

L'esprit de rébellion, en tout cas, souffle. « Je pense que tout le monde à conscience que l'on n'a pas le droit de perdre une deuxième fois à la maison, reprend le centre. Cela arrive tôt dans la saison, mais il est clair que l'on a beaucoup de pression, que l'on est déjà au pied du mur ». Avec Aurillac (« Colomiers, mais en plus fort partout» dixit Laurent Marti) puis les déplacements à Oyonnax, Grenoble et la réception de Lyon, il est très haut. Mais, c'est souvent dans le dur, aussi, que sont nées les belles histoires.

Sud Ouest
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Val ovale
Champion d'europe
Champion d'europe
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3009
Age : 52
Date d'inscription : 09/10/2009

MessageSujet: Re: La 2ème journée de Pro D2   Sam 4 Sep 2010 - 8:50

L'Union manque de temps


Battus par Colomiers, en construction, les Girondins ont la pression.



L'Union de Mailiei doit déjà se retrousser les manches. PHOTO F.C.


Ce matin, avant de recevoir Aurillac, l'Union Bordeaux-Bègles se fait des cheveux blancs. Un paradoxe pour une formation redevenue redoutée l'an dernier dans son antre (deux défaites à domicile, face à Agen et La Rochelle) et qui a attaqué cette saison renforcée. Mais, au fond, tout sauf une surprise.

Dès la sortie du calendrier, le manageur Marc Delpoux avait flairé le piège dans deux premières réceptions (Colomiers et Aurillac) d'équipes dont l'ossature, contrairement à la sienne, avait été peu modifiée. Les vidéos des grosses prestations estivales des Cantaliens ont renforcé les craintes, le comportement en amical des Girondins a confirmé que le chantier (14 arrivées - 15 départs) est en cours. « Je l'ai dit et je le répète, l'Union n'est pas prête, affirme l'ex-Narbonnais. Nous avons des joueurs qui arrivent d'horizon divers, il ne faut pas croire que tout va arriver de suite. Le problème c'est que le temps, on ne l'a plus. »


Colomiers est en effet passé par là (15-20). Des lignes arrière au gros potentiel vitesse mais laissant en route quelques surnombres, une litanie de ballons lâchés aux impacts, et surtout de grossières erreurs sont venues voiler les points positifs, faire avorter les velléités offensives et (déjà) compliquer la saison. « C'est une désillusion prévisible. On savait qu'il nous faudrait un peu de temps d'autant que l'on veut mettre en place un jeu ambitieux, pointe Laurent Marti. Mais ce qui est rageant c'est qu'en revoyant les images, il est flagrant que Colomiers a été propre mais n'a rien proposé, n'a jamais été dangereux. On s'est battu tout seul. »

Prêts à se battre

Le président, comme le patron sportif, apporte également son écot au débat sur un arbitrage qui, vendredi dernier, a haché le jeu aux détriments de l'équipe qui voulait en produire. « Cette défaite est de notre seule responsabilité. Mais quand je vois des actions où on remonte le ballon sur 50 mètres et qu'on est pénalisé pour un plongeon de dix centimètres, je m'interroge. On veut un jeu plus attrayant en Pro D2, mais si on favorise les équipes qui le ralentissent… »

Reparti en mars dernier pour deux ans après la crise qui a secoué le club, l'entrepreneur toulousain ne veut pas dramatiser : « Il reste 29 matches et La Rochelle est monté en perdant trois fois à domicile. » Mais ne se cache pas non plus. « Évidemment, ce n'est pas bon. Car Colomiers ne fait pas partie des ténors présumés. Ça met un coup au moral des joueurs et nous, nous sommes dans une période où l'on recherche encore des partenaires. »

300 000 € environ manquent pour boucler le budget prévisionnel, le 7e de Pro D2 (5,4 M€), et s'il est toujours aussi ambitieux, Laurent Marti ne fanfaronne pas. « Je l'ai dit aux joueurs : une 5e place nous rendrait heureux. Mais l'objectif officiel est de faire mieux que l'an passé (9e). C'est sûr, on est déjà dans la difficulté et s'il nous arrive un nouveau malheur contre Aurillac, on sera dans la galère. On verrait alors qui est prêt à ramer avec nous pour remonter le courant. C'est dans ces situations que l'on voit le caractère des hommes. »

Mais il y a un autre paradoxe : pour peu qu'un succès contre Aurillac vienne remettre de la confiance dans la machine et ce serait peut-être aux « ogres » Oyonnax, Grenoble et Lyon, les trois prochains adversaires, de s'inquiéter à leur tour.


Sud Ouest
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Val ovale
Champion d'europe
Champion d'europe
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3009
Age : 52
Date d'inscription : 09/10/2009

MessageSujet: Re: La 2ème journée de Pro D2   Sam 4 Sep 2010 - 8:51

Un déclic ou une claque ?

Après sa défaite surprise à domicile contre Carcassonne, le FCAG essaiera de se rassurer cet après-midi face à l'impressionnante armada paloise.



Damien Duffau prend place dans le XV de départ aux dépens de Brethous. Photo Thierry Suire

Comment gagner un match que tout le monde vous voit perdre, après en avoir perdu un que vous auriez dû remporter ? C'est l'équation que vont devoir résoudre les joueurs du FCAG cet après-midi à Pau (18 h 30). C'est peu dire que les Auscitains ne partiront pas favoris à l'heure de prendre la Section d'assaut, sur le terrain d'un demi-finaliste de la saison dernière qui fait encore partie des plus sérieux outsiders pour la montée.

« Pau, c'est un déplacement délicat, euphémise Grégory Patat, face à une équipe qui a mis des cartons à tout le monde en amical, avec de la qualité dans toutes les lignes, des jeunes qui jouent ensemble depuis les Reichel et qui sont capables de proposer un gros volume de jeu. Si on les laisse faire, on va prendre une grosse fessée. »


Le message de l'entraîneur auscitain est clair. Il est temps de passer à autre chose, d'évacuer cette défaite inaugurale à domicile contre Carcassonne (25-26), et ce calendrier (déplacements à Pau et Mont-de-Marsan, avant la réception d'Aix-en-Provence, un concurrent direct pour le maintien) qui a des allures d'épée de Damoclès au-dessus de la tête du FCAG.

Retour aux fondamentaux

Alors toute la semaine, le staff auscitain s'est attaché à redonner confiance à un groupe qui semble déjà gagné par le doute. « J'ai trouvé les joueurs très fragiles samedi dernier, pas assez costauds mentalement pour avoir ce brin de réussite qui fait la différence. »

Et comme souvent, quand le patient est malade, le remède est tout trouvé : un retour aux fondamentaux (mêlée, touche, combat, phases statiques). « Contre Carcassonne, on avait tellement la maîtrise du match qu'on s'est un peu perdus. Le rugby est un sport de combat, on a été trop tendres, j'attends une réaction au niveau de l'agressivité, sinon on va prendre une valise et on aura encore mal à la tête », prévient Grégory Patat, qui a donc administré une piqûre de rappel à ses troupes cette semaine.

« On va voir si on est une équipe ou une somme d'individualités. Il faut qu'on se concentre sur nous, qu'on reprenne les bases. Auch, c'est pas jouer à la baballe, Auch c'est marquer les adversaires et des points quand ils se présentent. Après, si on peut inscrire des essais, on le fera. »

Deux nouveaux dans le XV

Il faut donc s'attendre à voir le FCAG enfiler le bleu de chauffe tout à l'heure, et qui plus que le résultat, cherchera à se rassurer et à travailler en vue du véritable objectif de ces prochaines semaines : la réception d'Aix-en-Provence. « On y va avec nos armes. Mais si l'occasion de gagner se présente, il faudra le faire. » On parierait que le coach auscitain signerait tout de suite pour un scénario identique à celui de la saison dernière : un match dans des conditions difficiles, conclu par un 3-3 à l'ancienne.

En attendant, il a procédé à des ajustements dans son XV de départ. En seconde ligne, Lacroix suppléera Loubet, et derrière, le jeune Brethous sort au profit de Duffau, Bérot glissant à l'aile et Acebes au centre. Une équipe un peu musclée donc, pour une première mission commando, déjà, sur la longue route du maintien.


Sud Ouest
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La 2ème journée de Pro D2   

Revenir en haut Aller en bas
 
La 2ème journée de Pro D2
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» La 2ème journée de Top 14
» La 2ème journée de Pro D2
» 2ème journée du Top 14 2011/2012
» Challenge Cup - 2ème journée : London Welsh / UBB
» Réactions sur la 2ème journée de Top14 2011/12

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum LE SUA VAINCRA :: Archives (2010-2011) :: -Prod D2/Les Fédérales-
Sauter vers: