Forum LE SUA VAINCRA


 
Le sua-vaincraAccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexionLe sua-vaincra

Partagez | 
 

 Article la dépêche du LG avant finale...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
agenais4747
Champion du monde
Champion du monde
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5061
Age : 43
Date d'inscription : 15/01/2012

MessageSujet: Article la dépêche du LG avant finale...   Ven 22 Mai - 9:06


Agen. Voyage autour de «Montde»

Mis à jour le 21/05/2015 à 07:38

«Bonjour ! Voilà, j'arrive d'Agen et je…» Un grognement animal coupe net la courte introduction. Le bruit vient d'une espèce de mastodonte à barbe rousse. À peine une minute que je suis arrivé à la plaine des jeux de Mont-de-Marsan et je comprends que cette idée d'aller rendre visite à nos «voisins» montois est, au mieux, une grossière erreur, au pire, une tentative d'allégement de la masse salariale masquée en sortie kamikaze. Encore plus problématique quand la seule stratégie de repli reste la fuite et qu'on est loin, très loin d'avoir la pointe de vitesse d'un Taylor Paris.

Les jambes de feu du «petit» Taylor
«Eh ! Comment il s'appelle votre petit avec les jambes de feu ?» Quand on parle du loup. Le mastodonte fait un clin d'œil amical. Je ne disparaîtrais donc pas au fond du Midou. Première bonne nouvelle. La dizaine de supporters montois venue assister à un entraînement light de leurs joueurs se montrent même plutôt sympathiques. Deuxième bonne nouvelle. Sympathiques et chambreurs. Ça fait partie de l'esprit. D'ailleurs, il ne suffit que de deux mots — «Alors, dimanche ?» — pour les lancer pendant cinq bonnes minutes. «Honnêtement, on est serein», avoue Michel et son béret marqué du logo du Stade montois vissé sur la tête. «C'est vous les favoris, vous avez plus d'argent, un meilleur effectif que «Montde». C'est vous qui avez la pression». à côté, Thierry ne se prive pas de rebondir : «On a gagné trois finales en sept ans, on a l'habitude. À Limoges contre le Racing, à Bordeaux contre Pau, personne ne parlait de nous, et pourtant on l'a fait à chaque fois !». Michel conclut l'échange : «Mais vous, les Agenais, vous savez les gagner les finales ?» Ouch ! Placage cathédrale en règle. La secousse se ressent de Biarritz à La Rochelle. Les cervicales et le moral endoloris, je reprends la route d'Agen. Par les petites départementales. Pour le plaisir et le côté champêtre — et surtout parce qu'on me l'a sournoisement demandé — de ce voyage en terres landaises. Et quitte à vadrouiller, et un peu las de croiser plus de chevreuils que de bipèdes, autant s'arrêter dans ces villages situés plus ou moins entre Agen et Mont-de-Marsan. Cette massive «terre du milieu» où, peut-être, les quelques âmes qui y vivent sont tiraillées entre les deux villes finalistes.

«Les Montois nous doivent des sous !»
«Des Agenais ? Ici ? Oui, il y en a, j'en connais», reconnaît Éric, à Saint-Justin. «Mais ceux qui aiment le rugby sont principalement montois. Donc les Agenais ne devraient pas trop se montrer jusqu'à lundi», lâche le trentenaire en riant. Alors, continuons. Pourquoi pas Gabarret ? Toutes les boutiques sont fermées — ce qui ne facilite pas spécialement ma tâche — sauf l'indétrônable bar central du village, où François, le patron, enchaîne les allers-retours entre le comptoir et la borne de paiement des paris hippiques où trois habitants se succèdent au fil des courses. «Ici, on supporte d'abord notre club, le GAS (Gabarran Athlétique Sport, N.D.L.R.) », précise le commerçant, en pointant le maillot bleu et rouge qui trône derrière le bar. Le sens des priorités, quoi. «Mais cette année, le club a perdu en demi-finale du comité, donc on va suivre la finale de Pro D2. Honnêtement, c'est kif-kif entre supporters d'Agen et de Mont-de-Marsan. On va regarder le match sur la télé du café mais ça devrait bien se passer.» Et le patron, vers où son cœur balance : «Le SUA ! Ah ? «Les Montois nous doivent des sous ! Ils n'ont pas payé la prime de formation du petit Briscadieux (Clément de son prénom, demi de mêlée du Stade montois, N.D.L.R.)» Bon… C'est une motivation comme une autre. Le temps passe. Les kilomètres aussi. Les supporters sont bien cachés à Boussès et Houeillès, commune chère à l'Ageno-Montais Pierrot Lacroix. Et l'essentiel est là : dans les Landes, les «jaune et noir» sont prêts. Et ils le seront aussi en tribunes. Reste, maintenant la vérité du terrain. Histoire de leur montrer que les finales, Agen sait les gagner.

Sur les 6500 places obtenues par le SUA, il ne restait hier soir que 200 tickets de disponibles. Ils seront en vente à la billetterie d'Armandie ce matin à partir de 10 heures. Il faudra ensuite se rendre sur le site Internet du Stade Toulousain pour avoir les précieux sésames.

SUPPORTERS du bout du monde
Des supporters dans le monde entier
«Je suis d'Agen, par le quinze d'Agen (…) comme un Indien pouvait être renard, serpent ou bison. C'est mon totem, moi et mon appartenance, mon groupe et moi ensemble, notre religion, notre histoire et nos dieux…» La citation du philosophe Michel Serres colle à la peau des supporters du SUA. Ils sont éparpillés un peu partout dans le monde où ils sont souvent les ambassadeurs du club. Ils se débrouillent toujours pour suivre le match ou, au pire, pour avoir le résultat. Ce Sporting, ils l'aiment. Et ceux que nous avons contactés ont tenu à le faire savoir et à faire passer un message de soutien aux joueurs.

Nous aurons aussi une pensée pour Max Carabignac qui, actuellement en Nouvelle-Zélande, nous confiait hier : «Le cœur y est ! Je serais réveillé pour voir le match, j'espère qu'il n'y aura pas de prolongations que je puisse dormir un minimum».

Brigitte Falga à Madrid
Brigitte Falga est à Madrid depuis 1977. Elle a l'habitude de suivre les matchs du SUA sur Internet. Privé d'Internet depuis 3 semaines en raison d'une grève, elle a suivi la demi-finale à l'aide de son portable. Au coup de sifflet final, elle n'oublie jamais de débriefer avec son père : Lulu Falga. Elle écrit : «Je suis une vieille supportrice du SUA et ça depuis les années 70.J'ai fréquenté très souvent le stade Armandie, la dernière fois que j'y suis allée, c'était le samedi 10 janvier avec mon père. Le soir, nous avons dîné avec les supporters et j'ai retrouvé Jean-Pierre Saubusse que je connaissais depuis son époque de junior au SUA, c'est dire si ça remonte à longtemps. Depuis que je suis à Madrid (1977), j'ai toujours suivi le SUA dans la compétition dans les bons et les mauvais moments en Top 14 (quand cela n'existait pas) et en Prod 2. Tous les dimanches, j'écoute sur internet 47FM pour suivre le SUA.Dimanche dernier, j'ai vibré en suivant le match sur mon téléphone portable (seul moyen que j'avais pour connaître les résultats). Alors pour dimanche, comptez sur moi, je serai toujours fidèle au poste. Depuis Madrid je vous dis : Allez Agen !

PS : Ici quand « el Atletico de Madrid » gagne, on va à Neptuno (la fontaine) ; si Agen gagne, j'irai remercier le dieu de la mer. »

Philippe Saint-Etienne en Guadeloupe
Vous avez peut-être croisé Philippe Saint-Etienne sur le bord d'un terrain de rugby. Joueur puis entraîneur pendant 20 ans à Pont-du-Casse, il a ensuite été à Agen avec les cadets et les juniors. Depuis 4 ans en Guadeloupe où le virus du rugby l'a rattrapé. Il s'occupe d'une équipe senior mais aussi de l'école de rugby et des jeunes à côté de Pointe-à-Pitre. Il suit «bien entendu» le Sporting. Le dernier week-end a été très riche pour lui puisqu'il a gagné un tournoi avec le Good Luck du Gosier, Pont-du-Casse a gagné en 1/16e et Agen est passé. Il regarde aussi le résultat des jeunes d'Alain Garcia. «C'est un très bon copain que j'ai entraîné et qui m'a succédé à Agen ; dommage pour lui et les Crabos». Et d'ajouter : «Tiens, j'ai aussi entraîné et joué avec Thierry Salles. Le monde du rugby est petit et quels que soient les kilomètres, je reste en contact avec tous les jeunes que j'ai eu la chance de côtoyer, qu'ils jouent en série ou en Top 14. Voilà, mon message est peut-être un peu long mais j'ai toujours autant de plaisir à parler et à soutenir le SUA.»

Jean-Christophe Garbino en Afrique du Sud
Jean-Christophe Garbino (le fils d'Alain) réside à Cape Town en Afrique du Sud. Il écrit : «Quand on est agenais et qu'on a plus de 40 ans, on rêve toujours des années glorieuses du SUA en espérant les retrouver un jour. Revenir en top 14 cette année serait un véritable exploit. J'ai été très touché par les mots de Marc Giraud à la fin de la demi-finale. Cette équipe a des mecs… incroyables. Ils se sont donné le droit de rêver tout seuls ! J'espère que le public agenais se réveillera enfin pour la finale, cette équipe, ces mecs, ce club le méritent vraiment. Bonne chance pour la finale Messieurs, et parce que «cela semble toujours impossible, jusqu'à ce qu'on le fasse» (N. Mandela) ; faites-le !». l

Philippe Perez au Mali
L'Agenais Philippe Perez est depuis le 11 décembre au Mali pour former les formateurs de la police malienne dans le cadre d'une opération civile de l'Union européenne baptisée EUCAP Sahel Mali. Il écrit : «On n'emporte pas sa patrie à la semelle de ses souliers disait Danton… qui ne connaissait rien au rugby. La terre agenaise colle à la peau des enfants d'Armandie où qu'ils se trouvent sur le vaste globe. Alors quand, dans la chaleur torride de Bamako, le petit écran ouvre son rideau sur Aimé-Giral, sur les drapeaux «sang et or» et les quelques supporters lot-et-garonnais, que le XV «bleu et blanc» pénètre dans l'arène catalane, on ne pense même plus à cette stupide défaite du dimanche précédent, contre les mêmes, on en revient à la glorieuse incertitude de l'ovale, on rêve qu'à nouveau les troubadours chantent l'épopée héroïque des «bleu et blanc». Et lorsque Taylor Paris traverse de bout en bout l'écran de Mali TV, qu'Agen peut célébrer un nouvel exploit digne de ses glorieux anciens, alors l'expat que je suis ressent une énorme fierté teintée de nostalgie, une bouffée d'appartenance incroyablement forte à mes racines «bleu et blanc». La petite larme d'émotion n'est pas loin. Et pour la finale, je m'en remets quand même à Danton, il nous faudra «de l'audace, encore de l'audace, toujours de l'audace». Allez Ageeeeeen !!!

Sarah Fillet à Berlin
Elle tenait à faire une photo où l'on voit la tour d'Alexanderplatz, un des symboles de Berlin, avec ce slogan : «Le SUA, où que l'on soit, toujours avec toi» mais elle a un problème de transport. Elle a donc opté pour un autre symbole : la bière ! Sarah Fillet, 23 ans, est née à Agen où elle a grandi. Déjà partie un an à Londres après le lycée, elle est revenue dans la cité de Jasmin pour faire ses études tout en travaillant au nouveau cinéma. Il y a quatre mois, elle s'est installée à Berlin où elle est en train de monter sa petite entreprise. «Je suis le SUA, moins depuis que je suis ici mais je vais essayer de trouver un café où ils retransmettent la finale. Petit clin d'œil à ma région qui me manque parfois ! Encore plus dans ces moments comme dimanche».


Bertrand Chomeil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coucougne
Champion du monde
Champion du monde
avatar

Masculin
Nombre de messages : 23496
Age : 66
localisation : Narbonne encore le beau pays cathare
Date d'inscription : 11/07/2005

MessageSujet: Re: Article la dépêche du LG avant finale...   Ven 22 Mai - 9:12

drunken , Bertrand ! très joli papier qui rend nostalgique et confiant
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jipé
Champion du monde
Champion du monde
avatar

Masculin
Nombre de messages : 8106
Age : 61
localisation : Orléans
Date d'inscription : 14/04/2006

MessageSujet: Re: Article la dépêche du LG avant finale...   Ven 22 Mai - 9:39

Super tour du monde. sacré fidélité !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
l'agenais de laval
Champion d'europe
Champion d'europe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4886
Age : 62
localisation : LAVAL
Date d'inscription : 07/02/2008

MessageSujet: Re: Article la dépêche du LG avant finale...   Ven 22 Mai - 9:40

Un sympathique clin d’œil pour les expats! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ambeoka.fr
passetaballe
Champion du monde
Champion du monde
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9105
Age : 46
localisation : Ailleurs
Date d'inscription : 06/03/2012

MessageSujet: Re: Article la dépêche du LG avant finale...   Ven 22 Mai - 10:03

tres bel article ! tres chaleureux, et qui n oublie pas ses enfants expatriés !
thumright
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
agenais4747
Champion du monde
Champion du monde
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5061
Age : 43
Date d'inscription : 15/01/2012

MessageSujet: Re: Article la dépêche du LG avant finale...   Ven 22 Mai - 10:17

Et petit clin d'œil à Gabarret, au fin fond des Landes, coincé entre le Gers à 10 km et le LG à 30 km....j'y ai habité 10 ans, mon père avait un poste dans la fonction publique à la MDR....j'y ai fais mes premières armes à l'école du rugby du GAS, j'avais 12 ans....mon père y jouais encore en vétéran...
Tous les we nous allions à B-E, car mes grands parents étaient là-bas.....samedi rugby et dimanche famille...
cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Médoc
Champion d'europe
Champion d'europe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4375
Age : 48
Date d'inscription : 24/02/2008

MessageSujet: Re: Article la dépêche du LG avant finale...   Ven 22 Mai - 11:28

Philippe Perez au Mali a écrit:
L'Agenais Philippe Perez est depuis le 11 décembre au Mali pour former les formateurs de la police malienne dans le cadre d'une opération civile de l'Union européenne baptisée EUCAP Sahel Mali. Il écrit : «On n'emporte pas sa patrie à la semelle de ses souliers disait Danton… qui ne connaissait rien au rugby. La terre agenaise colle à la peau des enfants d'Armandie où qu'ils se trouvent sur le vaste globe. Alors quand, dans la chaleur torride de Bamako, le petit écran ouvre son rideau sur Aimé-Giral, sur les drapeaux «sang et or» et les quelques supporters lot-et-garonnais, que le XV «bleu et blanc» pénètre dans l'arène catalane, on ne pense même plus à cette stupide défaite du dimanche précédent, contre les mêmes, on en revient à la glorieuse incertitude de l'ovale, on rêve qu'à nouveau les troubadours chantent l'épopée héroïque des «bleu et blanc». Et lorsque Taylor Paris traverse de bout en bout l'écran de Mali TV, qu'Agen peut célébrer un nouvel exploit digne de ses glorieux anciens, alors l'expat que je suis ressent une énorme fierté teintée de nostalgie, une bouffée d'appartenance incroyablement forte à mes racines «bleu et blanc». La petite larme d'émotion n'est pas loin. Et pour la finale, je m'en remets quand même à Danton, il nous faudra «de l'audace, encore de l'audace, toujours de l'audace». Allez Ageeeeeen !!!

Très très bon, on le ressent tous Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Article la dépêche du LG avant finale...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Article la dépêche du LG avant finale...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Article la dépêche du LG avant finale...
» Vitres surteintées à l' avant ?
» Pour les coachs : exemples de discours d'avant match
» CRM Que verifier avant achat sur un crm...
» 2 questions avant un achat

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum LE SUA VAINCRA :: **Forum de rugby du Sua** :: -Messages aux joueurs/interviews/articles-
Sauter vers: