Forum LE SUA VAINCRA


 
Le sua-vaincraAccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexionLe sua-vaincra

Partagez | 
 

 Infos diverses

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Infos diverses   Lun 18 Aoû 2008 - 14:55

MONT-DE-MARSAN ET DAX, LES PETITS POUCETS

A l'aube de la saison 2008-2009, Mont-de-Marsan et Dax semblent déjà promis à l'enfer, et à une relégation annoncée. Les deux petits poucets du Top 14, avec des moyens limités, vont tenter de résister, avec courage, et la certitude que le salut passera par le jeu. Les deux clubs des Landes auront pourtant du mal à s'en sortir.

Mont de Marsan peut-il le faire ?

Les enjeux :

Il y a quelques mois, personne n'aurait parié sur la présence du Stade Montois dans l'élite cette saison. Plus petit budget de Pro D2, les Landais ont pourtant largement mérité leur place dans le Top 14, grâce à une fin de saison canon et des phases finales impressionnantes, où ils ont terrassé les nouveaux riches du Racing après une finale dantesque. Revoilà donc le mythique club montois dans le gotha du rugby français, cinq ans après, avec la mission, impossible pour beaucoup, de se maintenir. Avec le plus petit budget du Top 14 (moins de 6 millions d'euros), les hommes de Marc Dal Maso et Stéphane Propser vont tenter d'exister, en appliquant les mêmes méthodes que la saison passée. Pour sortir du piège de la deuxième division, les Montois se sont appuyés sur un groupe solide et complémentaire, avec un état d'esprit exemplaire. «L'esprit ne changera pas. Notre statut de petit village gaulois qui énerve les riches nous convient bien», affirme le président Philippe Cazaubon. Voilà tout l'enjeu, et les Montois comptent bien déjouer quelques pronostics, notamment dans leur antre du stade Guy Boniface. Mais avec deux déplacements à Montauban et à Paris pour commencer, il faudra déjà réussir le départ.

Les joueurs à suivre :

L'effectif du Stade Montois a peu bougé, et le club s'appuiera encore sur ses leaders de jeu pour surprendre. Cazeaux, Arrayet, Duthil, Tastet, Dhien, Travini, Dehez seront encore les gardiens du temple, avec la lourde tâche de défier les cadors du Top 14. Dal Maso et Prosper ont aussi réussi à recruter de manière intelligente au vu des moyens du club. Ils ont ainsi musclé le pack en y ajoutant aussi de l'expérience avec Maréchal, Blanco ou Berek. Il faudra aussi suivre deux vieilles gloires de l'hémisphère sud, le pilier Ben Coutts et le cube samoan Trevor Leota. Derrière, les arrivées de Taele, Senio et Le Roux offrent des solutions intéressantes.


Dax, le miraculé

Les enjeux :

Sportivement, Dax avait perdu sa place en Top 14 la saison dernière. L'USD est pourtant encore là cette année, avec la même ambition, le maintien. Les Dacquois, sauvés par la retrogradation administrative d'Albi, savent qu'ils n'auront pas de second joker, mais sont conscients aussi que la mission s'annonce compliquée. L'année dernière, plombés par le départ de Marc Lièvremont en début de saison, ils n'avaient remporté que six rencontres, un bilan évidemment trop faible. Avec l'arrivée de Thomas Lièvremont aux manettes, ils espèrent entamer un nouveau cycle, forts de leur expérience de l'an passé. Avec deux matches contre Paris et Toulouse pour commencer, il faudra être prêt d'entrée.

Les joueurs à suivre :

Pour pérenniser sa présence dans l'élite, l'US Dacquoise s'est donné les moyens de rivaliser avec les meilleurs, avec un recrutement intéressant, en quantité et en qualité. Quelques pointures du Top 14 ont ainsi posé leurs valises dans les Landes, comme Laurent Marticorena, Mickaël Bert, Maxime Petitjean, David Bortolussi, ou les Argentins Federico Martin Arramburu et Lucas Borges. De quoi donner une consistance supplémentaire à l'effectif, et espérer rivaliser avec les grosses écuries.

L'Equipe


Dernière édition par val le Mar 19 Aoû 2008 - 17:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Infos diverses   Mar 19 Aoû 2008 - 9:33

Lagisquet avec Provale

L'équipe Provale des joueurs sans club, qui affronte Auch ce samedi (A Lombez à 18h30), sera entraîné par Patrice Lagisquet et Jean-Louis Luneau. Les entraîneurs feront connaissance avec leurs joueurs le vendredi 22 pour un entraînement à Samatan à 18 heures.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Infos diverses   Mar 19 Aoû 2008 - 17:03

BRIVE ET BAYONNE, LES AMBITIEUX

Après une saison moyenne, Brive et Bayonne se sont activés sur le marché des transferts pour se mêler à la lutte pour l'Europe. Avec des effectifs prometteurs, les deux clubs veulent franchir un palier et s'installer parmi les valeurs sûres du rugby national.

Brive change tout

Les enjeux :

Après une saison pénible, où le maintien n'a été assuré qu'à trois journées de la fin, le CAB repart sur de nouvelles bases pour en finir avec l'anonymat. Depuis l'embellie à la fin des années 1990, le club a en effet du mal à s'installer dans le haut du tableau, malgré des ambitions affichées et des moyens conséquents grâce au mécène Daniel Derichebourg. Pour enfin retrouver le haut du tableau, le club a fait de gros efforts sur le marché des transferts, et ne peut plus se permettre de de végéter en queue de peloton. Ugo Mola et Christophe Laussucq ont pris les reines de l'équipe, sous la surveillance du trio Patrick Sébastien-François Duboisset-Laurent Seigne. Ce nouveau staff doit tirer le meilleur d'un effectif clinquant, et les Coujoux n'ont plus le droit de se contenter du maintien.

Les joueurs à suivre :

Parmi la dizaine de joueurs recrutés à l'intersaison, le CAB s'est offert les services de trois joueurs de classe mondiale. Les observateurs suivront particulièrement les performances de l'international anglais Andy Goode, qui a quitté Leicester pour mener le jeu corrézien. Le Gallois Alix Popham et l'excellent Sud-Africain Gerhard Vosloo, chipé à Castres, promettent une troisième ligne dévastatrice et redoutable. Le deuxième ligne du XV de France Arnaud Méla est aussi à suivre sous ses nouvelles couleurs. D'autres internationaux, comme l'Argentin Agulla, l'Uruguayen Henn ou l'Australien McKay seront aussi brivistes cette saison, et devraient enflammer le Stadium.


Bayonne tombe le basque

Les enjeux :

Neuvièmes l'an passé, les Bayonnais s'impatientent de décrocher enfin une qualification européenne, qui leur permettrait de faire un peu d'ombre à l'éternel voisin biarrot, grand rival pour la suprématie régionale. Inconstants durant le précédent exercice, ils devront d'abord progresser sur la régularité, et réussir enfin à s'imposer hors de leurs bases (seulement deux victoires à l'extérieur l'an dernier). Avec la montée en puissance dans l'entourage du club d'Alain Afflelou et de son argent, le club affiche désormais de grosses ambitions. Richard Dourthe, l'emblématique capitaine, a rangé les crampons pour apporter toute sa rage de vaincre depuis le banc, en tant que manager, avec un nouveau duo d'entraîneur, Thierry Mentières et Jean-Philippe Coyola.

Les joueurs à suivre :

La principale attraction de l'Aviron en terme de recrue, c'est sans conteste le troisième ligne international Rémy Martin, venu dans le pays Basque s'offrir un nouveau défi après avoir tout connu au Stade Français. Mais Bayonne a réalisé d'autres gros coups, comme la signature du pilier australien Rodney Blake, 127 kilos, ou du néo international tricolore Thibault Lacroix. Ces arrivées complètent un effectif déjà intéressant (Edmonds, Peyras, Deen, Linde, Elhorga ou Gower sont toujours là), et permettent au club de rêver.

L'Equipe
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Infos diverses   Mer 20 Aoû 2008 - 12:27

BOURGOIN ET CASTRES, LES EMBUSQUÉS

Souvent placés, jamais gagnants, le CSBJ et le CO attaquent la saison 2008-2009 avec l'ambition d'accrocher au moins l'Europe, voire de s'incruster parmi les demi-finalistes. La jeune garde berjalienne pourrait bien suprendre, alors que le CO espère enfin confirmer les attentes.

Bourgoin peut surprendre

Les enjeux :

Eric Catinot le dit lui-même, il faudra compter avec le CSBJ cette saison. Les Isérois, qui ont échoué dans la qualification européenne l'an dernier, repartent au combat avec de grosses ambitions, et la certitude qu'ils peuvent faire de grandes choses. Après un exercice mouvementé, marqué par des tensions dans le staff entre Raschi et Catinot, le club a retrouvé calme et sérénité, et repart sur des bases solides. La plus grande réussite du club à l'intersaison, c'est d'avoir réussi à conserver sa jeune génération, emmenée par Parra et David, mais aussi les tauliers comme les frères Forest, Coux ou Boyet. Avec une effectif quasiment inchangé, l'objectif sera d'abord de retrouver l'invincibilité à Pierre Rajon, où le CSBJ a perdu quatre fois l'an passé. Ensuite, débarrassé de la prenante et exigeante coupe d'Europe, Bourgoin pourrait bien se placer dans la course au dernier carré.

Les joueurs à suivre :

Le CSBJ a peu recruté, et s'est d'abord attelé à conserver ses meilleurs joueurs. Morgan Parra et Yann David, les deux révélations de la saison dernière, sont toujours là et vont devoir confirmer leur formidable talent. D'autres jeunes, comme Denos, Nicolas ou Dumoulin pourraient bien à leur tour exploser cette saison, et permettre au CSBJ de retrouver le goût des phases finales. Avec les anciens comme Coux, Boyet, Janin, Forest, Milloud, l'équilibre semble intéressant, et justifie les ambitions retrouvées du président Martinet.


Castres rêve d'une demie

Les enjeux :

Castres va-t-il enfin confirmer son statut ? Tous les ans, avec son recrutement tapageur, le CO se présente comme un candidat au titre. Et tous les ans, ou presque, son irrégularité le prive du dernier carré, voire même de la Coupe d'Europe. Le retour d'Alain Gaillard aux manettes en cours de saison dernière a apporté un peu de stabilité, qui a permis aux Tarnais de s'offrir un retour sur la scène européenne grâce à une deuxième partie de saison convaincante. Le club veut poursuivre sur sa lancée et se mêler à la lutte pour le titre, ce que son effectif et les ambitions de Pierre Fabre devraient lui permettre de faire depuis plusieurs saisons. Pour le CO, il est temps de passer à la vitesse supérieure.

Les joueurs à suivre :

Le CO a réalisé l'un des gros coups du marché estival avec la signature du All Black Chris Masoe, dont la puissance devrait faire des ravages sur les pelouses du Top 14. Les autres recrues, comme Sanchou, Malonga, Sika ou Staibano ne manquent pas non plus de talent, et Gaillard attaque une nouvelle fois la saison avec un effectif pléthorique, emmené par la capitaine du XV de France, Lionel Nallet. Sur le papier l'équipe a fière allure. Mais c'était déjà le cas les saisons précédentes...

L'Equipe
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Infos diverses   Mer 20 Aoû 2008 - 16:41

Le programme du jour

Deux matchs amicaux sont au programme ce mercredi 20 août. Bourgoin reçoit Lyon à 18h30 et Toulon affronte à domicile les Saracens à 19h30.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Infos diverses   Jeu 21 Aoû 2008 - 9:50

MONTAUBAN ET MONTPELLIER, LES RÉVÉLATIONS

Révélations de la saison dernière, Montauban et Montpellier s'attaquent à leur challenge le plus difficile : confirmer. Pour conserver un statut dans le Top 14, les deux jeunes clubs doivent faire au moins aussi bien, sauf que cette fois-ci ils seront attendus.


Le défi de Montauban


Les enjeux :

Au terme d'une magnifique saison, terminée à une probante septième place, le MTG XV a décroché une qualification européenne historique, qui est venue confirmer la nouvelle place prise par le club dans l'élite. Depuis son retour en première division, en 2006, le club n'a cessé de progresser, à son rythme, en s'appuyant sur des bases saines et la stabilité (le staff, composé des deux Laurent, Travers et Labit, est toujours le même, ndlr). Cette saison, il s'attaque donc à un défi magistral, puisqu'en plus de l'attente née des résultats précédents, il faudra aussi gérer un calendrier démentiel, avec des matches de Coupe d'Europe qui s'annoncent redoutables (Clermont, Sale et le champion d'Europe, le Munster, figurent aussi dans la poule 1, ndlr). Porté par son formidable public de Sapiac, le club veut faire au moins aussi bien que l'an dernier, mais sait que le plus dur est à venir.

Les joueurs à suivre :

Pour continuer à grandir, le MTG a compris qu'il fallait étoffer son effectif, surtout avec les exigences européennes. Les Tarn et Garonnais ont donc recruté, en nombre, et de manière spectaculaire. Delasau, Paku, Julien Laharrague, Rosalen ou Shvelidze ont intégré le club, et ont permis de doubler chaque poste. Car la jeune génération, emmenée par Diarra, Caballero, Rolland ou Fortassin est toujours là. Et les Montalbanais auront encore de sérieux arguments à faire valoir sur tous les terrains de France et d'Europe. A condition de digérer ce nouveau statut.


Montpellier veut continuer à grandir

Les enjeux :

Sans faire de bruit, Montpellier est en train de s'installer parmi les valeurs sûres du rugby hexagonal. Le MHRC entame sa sixième saison parmi l'élite et sort de son exercice le plus réussi, conclu avec une prometteuse huitième place, après avoir longtemps lutté pour l'Europe. Galvanisé par une jeune génération épatante et par un stade flambant neuf, le club grandit de manière linéaire et intelligente. Cette saison il sera attendu sur tous les terrains de France, et ne peut plus jouer sur l'effet de surprise. L'enjeu sera donc de résister à cette nouvelle pression, tout en maintenant cette fraîcheur et cette envie qui ont hissé l'équipe à ce niveau. Et l'objectif est clair, il faut cette année se qualifier pour la H-Cup.

Les joueurs à suivre :

Justin Marshall. La simple évocation de ce nom fait rêver, mais c'est bien une réalité. Le demi de mêlée le plus capé du rugby néo-zélandais (81 sélections chez les Blacks) évoluera cette saison au stade Du Manoir, preuve une nouvelle fois de la dimension prise le club, capable désormais d'attirer des stars mondiales. Mirande, Brana, Van Niekerk ou Bottini sont aussi venus compléter l'effectif, mais on attendra surtout la confirmation des talents des nouveaux tauliers du XV de France, le trio Ouedraogo, Picamoles, Trinh Duc. En sachant que d'autres jeunes poussent, comme Tomas, Boussuge, Dall'Igna, Alcalde...

L'Equipe
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Infos diverses   Ven 22 Aoû 2008 - 11:34

Premières indications

Toutes les équipes de Top 14 ont joué l'ensemble des matchs amicaux qu’elles avaient au programme. L'occasion, à quelques jours de la reprise du championnat, de faire un rapide point sur l'état de forme de chacune d'entre elles.

En grande forme :

Montauban : Après deux succès acquis face à Dax puis Bourgoin, Montauban est allé arracher le match nul sur la pelouse de Brive. Assurément, le club tarn-et-garonnais est sur sa lancée de sa bonne saison dernière.

Toulouse : Malgré une période de préparation plutôt courte, le champion de France est déjà en forme. Après avoir battu une modeste équipe de Colomiers, il est parti s'imposer face à Toulon en terres varoises. Un premier signe fort.

Stade Français : Le club parisien avait choisi de ne faire qu'un seul match amical cette année. Mais une rencontre qui s'annonçait délicate sur le terrain de Perpignan. Pari réussi pour le Stade Français qui a gagné 29 à 16 et marqué les esprits.

Bayonne : Les Bayonnais avaient deux matchs difficiles face à deux grosses écuries anglaises : les Saracens et Gloucester. Au final, deux victoires et le club, qui affiche de belles ambitions cette saison, s'est rassuré.

Biarritz : Le BO avait besoin d'effectuer de bonnes sorties d'avant-saison au terme de deux années décevantes. Après avoir facilement écarté Pau, le club basque s'est permis le luxe de s'offrir les Anglais de Leicester. Une belle performance.

Clermont : Les Clermontois sont partis se préparer aux Etats-Unis. L'occasion de battre aisément l'équipe nationale américaine. De retour en France, ils ont ensuite disposé de Northampton. Finalistes deux années de suite, ils veulent conquérir le Brennus... Et sont déjà dans le bain.

En forme :

Montpellier : Après avoir perdu face à Mont-de-Marsan leur premier match amical, les Montpelliérains se sont rassurés en battant Sale (42-21 tout de même !) puis Viadana. Un retard à l'allumage mais maintenant, ils paraissent lancés.

Castres : Une défaite de justesse contre Glasgow puis les Castrais sont allés s'imposer sur la pelouse d'Aimé Giral face à Perpignan. Avant de disposer facilement de Calvisano. Castres est un sérieux outsider cette saison et l'a déjà prouvé.

Mont-de-Marsan : La belle surprise de ces rencontres de préparation puisque le promu, que beaucoup voient faire l'ascenseur, est invaincu. Une victoire sur un Montpellier amoindri puis une autre face à aux modestes Italiens de Padoue et les voilà prêts à en découdre en championnat.

En rodage :

Perpignan : Les Catalans sont incontestablement la déception de ces matchs amicaux. Pourtant, tout avait bien commencé avec un nul face à Sale. Mais ensuite, ils se sont inclinés à deux reprises à domicile : face à Castres puis au Stade Français. Du coup, Perpignan n'aborde pas le championnat dans les meilleures conditions.

Bourgoin : Départ difficile pour les Berjalliens. Après un nul décevant face à Grenoble (3-3) et une défaite contre Montauban, ils sont péniblement venus à bout de l'équipe de Bourg-en-Bresse. Une chose est sûre, Bourgoin n'est pas encore au point.

Dax : Quatre matchs, quatre défaites ! C'est le triste bilan des Dacquois durant cette période de préparation. Si celles contre les Wasps ou Montpellier ne sont pas vraiment inquiétantes, en revanche, celles face à l'Union Bordeaux-Bègles ou Tarbes le sont beaucoup plus. Du côté de Dax, il va falloir rapidement se ressaisir.

Toulon : Difficile de juger dans quel état de forme se trouve réellement le promu toulonnais. En effet, après avoir atomisé la modeste équipe de Carqueiranne-Hyères, le club varois a chuté à domicile face à Toulouse puis contre les Saracens, deux grosses cylindrées. Nous en saurons certainement davantage mardi prochain.

Brive : Les Corréziens sont certes invaincus mais personne ne peut dire qu'ils se soient vraiment rassurés. Ils ont ainsi battu de peu l'Union Bordeaux-Bègles après avoir été menés la quasi-totalité du match. Et ont dû concéder le nul sur leur pelouse face à Montauban. L'équipe, avec l'arrivée de nombreux nouveaux, est encore en rodage.

Rugbyrama
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Infos diverses   Ven 22 Aoû 2008 - 11:35

Le programme du jour

Voici le programme des matchs amicaux prévus ce vendredi 22 août :

Oyonnax/Grenoble (Grenoble, 19h), Aurillac/Réserve de Clermont (Aurillac), Marmande-Casteljalloux/Bordeaux-Bègles (Biscarosse, 18h30), Pau/Tarbes (Maubourguet, 18h), Bourgt-en-Bresse/Dijon (Viriat, 17h).
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Infos diverses   Ven 22 Aoû 2008 - 11:42

PERPIGNAN ET TOULON, LES OUTSIDERS

Demi-finaliste l'an passé, renforcée par un certain Dan Carter, l'USAP se place en candidat sérieux pour le titre. Toulon, le promu, c'est l'attraction numéro une de la saison, avec un recrutement de classe mondiale et une excitation palpable, qui peut permettre au RCT de faire un gros coup dès son retour dans l'élite.


Perpignan veut y croire


Les enjeux :

Après un début de saison dernière hésitant, l'USAP de Jacques Brunel est montée en puissance jusqu'à gagner sa place pour le dernier carré. Encore trop tendre pour rivaliser face à Clermont (21-7), les Catalans ont néanmoins confirmé leur statut de place forte du rugby français. Ils veulent maintenant franchir un palier, et gravir enfin cette dernière marche qui les sépare d'un titre attendu depuis 53 ans. Pour cela le club a misé pour une fois sur la stabilité, et repartira au combat avec quasiment le même groupe. Il lui faudra toutefois se montrer plus efficace offensivement, et notamment dépasser les sept petits points de bonus empochés l'an passé. En s'appuyant toujours sur un pack conquérant et puissant, Perpignan aurait alors toutes les armes pour atteindre ses objectifs.

Les joueurs à suivre :

Dan Carter, c'est évidemment l'attraction numéro une de la saison 2008-2009. Le meilleur joueur du monde posera ses valises en terre catalane en décembre, et apportera toute sa science du jeu et son efficacité au pied pour le sprint final. L'USAP a réalisé le gros coup sur le marché des transferts, et espère surtout qu'il sera payant. Farid Sid et Maxime Mermoz, les deux autres renforts, devraient aider à donner un peu plus de consistance à l'attaque des Sang et Or. Avec le retour des blessés de longue date de la saison passée (Naulu, Le Corvec, Olibeau, Meyer, Burger), l'effectif dispose de tous les atouts pour briller.


Toulon, la grosse cote


Les enjeux :

Toulon, un outsider ? Risqué pour certains, évident pour d'autres, le club varois ne laisse de toute façon jamais indifférent. De retour dans l'élite après deux ans au purgatoire, le RCT ne veut surtout pas revivre le cauchemar de sa précédente montée (une dernière place avec trois petites victoires, ndlr), mais a priori il y a peu de risques que cela se reproduise. Le contexte n'est plus du tout le même depuis l'arrivée aux commandes de Mourad Boudjellal, et l'ambition débordante du fantasque président déborde sur toute une ville, qui vit pour le rugby. Les Varois rêvent de faire le coup du Stade Français en 1998, champion dès sa première saison en Top 14. Le club a sans aucun doute les moyens de le faire, et la qualité de son effectif fait rêver quelques pointures du rugby européen. L'enjeu sera surtout d'assembler toutes les pièces de ce puzzle compliqué, et c'est encore Tana Umaga qui sera chagré de trouver la bonne formule. La clé du succès dépend de lui, de sa capacité à créer un état d'esprit et une solidarité dans cette constellation de stars qui ne se connaît pas. Avec le fabuleux public de Mayol, il y aura tout pour faire trembler le rugby français. Mais la pression est immense, et les dirigeants toulonnais jurent qu'ils veulent d'abord viser le maintien. Mais il est clair qu'il rêvent secrètement de frapper fort d'entrée.

Les joueurs à suivre :

Il y en a tellement... Le RCT a recruté une vingtaine de joueurs, dont de nombreux internationaux et quelques superstars du rugby mondial. Le club pourra par exemple compter sur une troisième ligne exceptionnelle, avec le Néo-Zélandais Jerry Colins et le Sud-Africain Joe Van Niekerk, deux références à leur poste. Il faudra aussi surveiller l'attraction Sonny Bill Williams, une star du XIII arrachée à la Nouvelle-Zélande. Le deuxième ligne Jocelino Suta, la révélation de la saison passée en Pro D2, a aussi posé ses valises sur la Rade. Ces hommes viennent renforcer un effectif pléthorique et très prometteur. Avec la réception de Clermont pour la première journée, tous ces hommes auront déjà une belle occasion de lancer un message fort.

L'Equipe
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Infos diverses   Ven 22 Aoû 2008 - 17:01

Le Stade Toulousain champion… des budgets


Le champion de France 2007-2008 sera le premier budget de la prochaine saison du Top 14. Toulon et son recrutement XXL se positionne à la 4e place.


Voici la liste officielle des budgets des clubs engagés pour la saison 2008-2009 du Top 14.

A noter que Toulouse est 1er avec un budget officiel certes inférieur à celui du Stade Français (17 millions contre 18) mais cette masse financière ne comprend pas le budget réservé à la Coupe d’Europe.


1 – Toulouse : 17 millions d’euros
2- Stade Français : 18 millions d’euros
3- Clermont : 17 millions d’euros
4-Toulon : 14 millions d’euros
5- Biarritz : 13,5 millions d’euros
6- Brive : 13 millions d’euros
7- Perpignan : 12 millions d’euros
8- Montpellier : 11,5 millions d’euros
9- Bayonne : 11,5 millions d’euros
10- Castres : 11 millions d’euros
11- Bourgoin : 9,8 millions d’euros
12- Montauban : 9,5 millions d’euros
13- Dax : 7,5 millions d’euros
14- Mont-de-Marsan : 5,4 millions d’euros

RMC
Revenir en haut Aller en bas
s5mar
Champion du monde
Champion du monde
avatar

Masculin
Nombre de messages : 7714
Age : 61
localisation : Aix en Provence (13)
Date d'inscription : 10/11/2007

MessageSujet: Re: Infos diverses   Ven 22 Aoû 2008 - 17:44

toulon 4 ieme budget !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jakes du bo
Champion de france
Champion de france
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2038
Age : 68
localisation : Biarritz
Date d'inscription : 29/08/2005

MessageSujet: Re: Infos diverses   Ven 22 Aoû 2008 - 17:54

Les 3 premiers budgets jouent la HCUP
Comment RMC peut-il savoir que Toulouse consacrera plus d'argent que les autres à la coupe d'europe pour les classer 1er ?
Curieuse façon de présenter ce classement ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sua40
joue en fédérale 1
joue en fédérale 1


Masculin
Nombre de messages : 359
Age : 45
Date d'inscription : 08/06/2007

MessageSujet: Re: Infos diverses   Ven 22 Aoû 2008 - 17:55

hormis toulon ce sera à peu près le même classement à la fin de la saison régulière(perpignanou biarritz trusteront la 4ème place)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jakes du bo
Champion de france
Champion de france
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2038
Age : 68
localisation : Biarritz
Date d'inscription : 29/08/2005

MessageSujet: Re: Infos diverses   Ven 22 Aoû 2008 - 18:04

ça veut dire quoi "hormis Toulon" ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Infos diverses   Ven 22 Aoû 2008 - 18:09

val a écrit:
Le programme du jour

Voici le programme des matchs amicaux prévus ce vendredi 22 août :

Oyonnax/Grenoble (Grenoble, 19h), Aurillac/Réserve de Clermont (Aurillac), Marmande-Casteljalloux/Bordeaux-Bègles (Biscarosse, 18h30), Pau/Tarbes (Maubourguet, 18h), Bourgt-en-Bresse/Dijon (Viriat, 17h).



Le groupe bordelais

Le staff de l'Union Bordeaux-Bègles a communiqué le groupe retenu pour le match contre Marmande/Casteljalloux (Fédérale 1) qui se jouera samedi :

Le groupe bordelais.- Avants : Garneau, Imbert, Dospital, Napias, Mallet, Salis, Dumont, Jaulhac, Beyris, Yachvilli, Ternisien, Chalmers.

Arrières : Machenaud, Rousssarie, Pitie, Lagarde, Audoux, Tamanisau, Platek, Lauret, Ancelin, Fitte, Gaultier, Plantey.
Revenir en haut Aller en bas
Jakes du bo
Champion de france
Champion de france
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2038
Age : 68
localisation : Biarritz
Date d'inscription : 29/08/2005

MessageSujet: Re: Infos diverses   Ven 22 Aoû 2008 - 18:47

Jimmy n'y est pas ? encore blessé ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Infos diverses   Sam 23 Aoû 2008 - 13:05

Grenoble bat Oyonnax

Grenoble a vaincu Oyonnax sur le fil hier soir à Lesdiguières, 26 à 24. Les Isérois l'ont notamment emporté grâce à une pénalité de 52 m de leur ouvreur, De Beer, en fin de match.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Infos diverses   Sam 23 Aoû 2008 - 14:28

LE STADE FRANÇAIS ET BIARRITZ, LES REVANCHARDS

Après une saison décevante, les deux meilleures équipes des années 2000 veulent retrouver les sommets. Pour cela, le Stade Français comme Biarritz ont décidé de changer les hommes, mais espèrent ne pas perdre trop de temps pour effectuer la transition.


Le Stade Français tourne la page

Les enjeux :

Battu sèchement par Toulouse en demi-finale (31-13), le Stade Français a connu une saison 2007-2008 ratée, plombée par trop de passages à vide, un échec en Coupe d'Europe et la fin d'un cycle glorieux. Las, Fabien Galthié a rendu son tablier, et les retraites de Pieter de Villiers et Christophe Dominici sonnent un peu plus le glas de la génération dorée qui a permis à cette équipe de retrouver les sommets. Il faut donc désormais reconstruire, et c'est le champion du monde australien Ewen McKenzie qui est chargé du chantier, aidé par le précieux Fabrice Landreau et Dominici, qui a sauté le pas aussi vite qu'il perçait les défenses. Toute la question est donc de savoir coment va s'opérer la transition, sachant que dans un tel club, le temps n'est pas un argument. Il va donc falloir retrouver rapidement les recettes qui ont permis au club de glaner cinq titres en dix ans.

Les joueurs à suivre :

Les départs de Dominici, De Villiers mais aussi Skrela et Fillol vont laisser un énorme vide, qu'il sera difficile de combler. Le retour de David Auradou devrait être capital dans le vestaire, et le club s'est joliment renforcé devant (Tchale-Watchou, Vigouroux, Corriea mais surtout Leguizamon). La grande inconnue réside dans le treiziste australien Mark Gasnier, désiré par McKenzie mais totalement anonyme en France. Il est censé apporter puissance et densité physique au centre. Le nouveau demi de mêlée sud-africain, Noel Oelschig, est lui aussi à suivre.


Biarritz veut oublier


Les enjeux :

Le BO sort d'une saison cauchemardesque, qui l'a vu échouer dans la course aux demi-finales, quelques mois après une piteuse élimination en Coupe d'Europe. L'emblématique entraîneur Patrice Lagisquet a fait les frais de ce désastre, et le club se retrouve maintenant devant un immense défi pour repartir vers l'avant. Jack Isaac épaule désormais Jacques Delmas, mais paradoxalement, les deux hommes vont devoir relancer le club avec les mêmes hommes qui se trouvaient sans solution l'an passé. C'est donc le discours qui doit changer, et ce groupe doit retrouver l'envie et la solidarité qui lui ont tant manqué. Les Basques ne peuvent pas se permettre de rater une deuxième saison, ils le savent, et la crise ne tardera pas à revenir en cas de mauvais départ.

Les joueurs à suivre :

Le BO a donc peu recruté et compte sur les mêmes hommes pour repartir au combat. Les quatre nouveaux sont tout de même des renforts de poids. Le polyvalent Valentin Courrent devrait offrir des solutions, notamment à l'ouverture, et les internationaux Fabien Barcella et Magnus Lund devraient dynamiser le pack. Mais on suivra aussi et surtout les réactions d'orgueil des Thion, Yachvili, Harinordoquy ou Traille, décevants l'an dernier.

L'Equipe
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Infos diverses   Sam 23 Aoû 2008 - 14:42

Vendetta avant Montpellier-Toulouse

David Vendetta, le célèbre DJ français, donnera un concert une heure avant le match Montpellier-Toulouse sur la pelouse du Stade Du Manoir à l'occasion de la 1e journée du Top 14 mardi.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Infos diverses   Dim 24 Aoû 2008 - 15:53

Top 14: c'est aussi la rentrée !


Les deux premières journées mardi et samedi. ça démarre en trombe!


Ca va les gars ?… Bien reposés, bien ressourcés, bien préparés ? Alors on y va gaiement et surtout gaillardement ! Première journée mardi, deuxième samedi… ça va toujours ?… C'est cela le professionnalisme parbleu ! Le professionnalisme c'est aussi la course à la staaaar. Dame, il faut bien attirer le chaland plus que jamais conditionné. L'hémisphère sud ne possédant plus les moyens de satisfaire l'appétit de ses vedettes, celles-ci se ruent vers les beaux cieux du nord après avoir adoré ceux, bridés, du Japon. Voilà donc les All Blacks Carter (Perpignan), Collins (Toulon), Marshall (Montpellier) et Masoe (Castres) qui débarquent derrière Kelleher (Toulouse) le pionnier lequel avait lui-même suivi Meeuws, Hoeft et… Gary Whetton les éclaireurs. Voici aussi le Sud-africain Van Niekerk (Toulon) après Cronje, Willemse (Biarritz) et Joubert (Clermont), l'Australien Blake (Bayonne), l'effrayant Samoan Leota (Mont-de-Marsan)… Voici encore de prestigieux Britanniques : Popham et Goode rejoignent Cohen et Thompson à Brive, Ollie Smith arrive à Montpellier et Scott Murray reste à Montauban. Des vedettes treizistes ont été débauchées à grands frais : l'Australien Gasnier (Stade Français) et le Néo-Zélandais Williams (Toulon)… Revoilà même Michalak !

Le professionnalisme, c'est aussi l'inflation exponentielle des budgets : même pas 6 millions d'euro de moyenne en 2002-2003, 8 en 2005-2006, 11 l'an dernier, quasiment 13 cette saison avec quatre clubs seulement (Bourgoin, Montauban, Dax, Mont-de-Marsan) sous les 10 millions ! Toujours plus d'étrangers, de matches et de sous… Jusqu'à quand ?

1/ STADE TOULOUSAIN.

L'éternel champion qui voulait le rester

Le premier mot qui vient à l'esprit? Inaltérable... Et puis les autres déboulent: inusable, immuable, perpétuel, éternel... Bref, vous avez saisi l'idée. Le Stade Toulousain, ses 17 titres nationaux et ses 3 coupes européennes semblent au-delà des humeurs comme des rumeurs. Il y a le fond et la forme. On recherche l'excellence et on la trouve souvent. Il suffit de se repasser la dernière finale face à Clermont pour comprendre. Lorsque l'intensité, le rythme et la maîtrise se combinent avec l'ambition, il ne reste que des miettes à l'opposition.

Alors, jouée la saison? Brennus encastré dans les murs d'Ernest- Wallon? Trop simple évidemment. Si la qualification ne doit pas occasionner plus de deux-trois petites migraines dans la saison (Le calendrier, le calendrier...), une demi-finale ou une finale, ça peut vous claquer dans les doigts comme qui rigole!

Guy Novès (reprenez à son sujet les cinq qualificatifs initialement égrénés...) le sait bien. Alors, rusé plus que prudent, il répète à l'envi: «Notre objectif? Avoir les meilleurs résultats possibles dans chacune des compétition que nous disputons, le reste n'est que supputation de journaliste»... Sage, coach, sauf que pour le Stade le meilleur résultat possible ce ne peut être que la victoire finale. Rançon de la qualité... Alors, cette année encore, même si personne n'osera le clamer, même si on se satisfera de moins, on va envisager le meilleur, c'est à dire un doublé Europe-France. Comme en 96!

Plus que jamais, le recrutement a été ciblé. Michalak... et Lecouls reviennent, Skrela arrive... Pas mal, même si le premier n'offre pas toutes les garanties (Blessures à répétition). Et puis, surtout, Kelleher est là. Meilleur joueur du Top 14 la saison dernière, il a boosté son équipe, conférant à l'entre-jeu toulousain une densité décisive.

Les +

-Une qualité d'ensemble et un savoir faire haut de gamme à tous les niveaux de la structure

-Stabilité de l'effectif

Les craintes

-Beaucoup d'internationaux

-Les blessures

2/CLERMONT, STADE FRANçAIS, PERPIGNAN.

Des outsiders revanchards

À Clermont, on ne s'y fait pas… Neuf défaites en finale, ça ne tanne pas le cuir, d'estafilades en estafilades, ça le flétrirait plutôt… Mais quand faut y aller, n'est-ce pas ?… D'autant que le merveilleux public auvergnat sera là, encore et toujours, pour soutenir ses soldats lesquels ont tout de même pris du galon la saison dernière. Volume de jeu, dimension physique, régularité, les « jaunards » ont séduit ces derniers mois sous la poigne féroce de Vern Cotter. On peut donc s'attendre à retrouver une équipe tout aussi redoutable qu'avant les vacances avec peut-être un petit supplément d'âme…

L'âme, ce n'est pas ce qui manque aux Catalans. Le président Goze a soufflé le « meilleur ouvreur du monde », Dan Carter, à Mourad Boudjellal mais du coup, il a fallu se contenter, à côté, d'un recrutement modeste (Retour de Sid, arrivée de Mermoz). « Nos meilleures recrues ce sont les blessés qui reviennent (Le Corvec, Perez, Meyer, Olibeau, Tonita) ! » assène-t-il histoire de se persuader. Il spécule aussi sur la qualité du vivier local et sur la stabilité… L'équipe s'est insensiblement transformée la saison dernière après l'arrivée de Jacques Brunel. Moins de profusion, de latéralité, plus de rigueur tactique, de jeu dans l'axe. Reste à acquérir ce sang-froid et cette lucidité qui font toujours défaut dans les grandes occasions.

Le Stade Français aimerait les retrouver, les grandes occasions, sur le plan européen notamment. Galthié parti, Martin, Skrela, Fillol, Du Plooy aussi, Dominici passé dans l'encadrement, Mc Kenzie aux commandes, une page est tournée. Il y a forcément du rodage dans l'air… Quelle place pour Dominici et Landreau ? Plus proches des joueurs, comment vont-ils se positionner par rapport à Mc Kenzie ? La greffe australienne prendra-t-elle ? Réponses dans les semaines à venir.

Clermont

Les +

-Un gros potentiel pas encore totalement exploité

-Densité de l'effectif

-Une dynamique positive

Les craintes

-Un jeu unidimentionnel et exigeant physiquement

-La malédiction du titre

Stade Français

Les +

-Des moyens et une ambition affirmés

-Désir de revanche

La crainte

-L'inconnu de la nouvelle donne autour du staff

Perpignan

Les +

-Des progrès sur les bases du jeu d'où une meilleure fiabilité

-La présence de Dan Carter à l'ouverture

Les craintes

-Un recrutement faible, en quantité

-Difficultés à appréhender les matches décisifs

3/TOULON

L'inconnu ambitieux

L'ambition nécessite de l'argent mais l'argent ne satisfait pas forcément l'ambition... Toulon revit au rugby, c'est sympa, ça fait rugir Mayol et flamber les gazettes mais le rugby reste encore une histoire de collectif et d'humilité.

17 départs, 17 arrivées, effectif hétérogène, incertitudes sur le rendement voire l'implication des stars, questionnements sur la charnière et le cinq de devant, les inconnues sont nombreuses.

Entre flip et manip, le président Boudjellal annonce qu'il va jouer le maintien... Peut-être sera-ce le cas en effet et sera-t-il content d'ici quelques temps de pouvoir «compter» sur Dax et Mont-de-Marsan... Mais une «flambée» n'est pas non plus à exclure totalement...

Les plus

-Des individualités de prestige

-La ferveur d'une région qui retrouve sa fierté rugbystique

Les craintes

-Quel collectif ?

-Rendement des vedettes?

6/ BAYONNE, BRIVE, BOURGOIN

Vive l'Europe!

Pour des Bayonnais qui rêvent toujours de supplanter un jour le voisin biarrot et qui ont tout repeint du sol au plafond (Nouvel encadrement : Dourthe-Mentières-Coyola), pour des Brivistes très ambitieux, lancés dans une spectaculaire opération « retour vers le futur » et pour des Berjalliens décidés à stopper l'ascenseur qui les entraîne inexorablement vers le sous-sol (3e en 2005, 6e en 2006 et 2007, 10e en 2008), l'enjeu majeur sera de composter un billet pour la Coupe d'Europe 2009-2010.

Bayonne

Les +

- Ambition à la hausse et recrutement adapté

-Faculté à se transcender sur la pelouse de Jean-Dauger

Les craintes

-Irrégularité dans le rendement

-Difficulté à s'exporter

Brive

Le +

-Un effectif densifié en qualité et quantité

Les craintes

-Beaucoup d'étrangers...

-Le début de saison

Bourgoin

Les +

-Collectif rôdé, esprit «terroir», redoutable à domicile

-Des jeunes de qualité

Les craintes

-Spirale négative depuis trois saisons

-Effectif un peu «juste»

4/BIARRITZ.

De l'orgueil!

L'abcès aurait été vidé sur la Côte Basque. Lagisquet a pris du recul, Blanco s'est rapproché... Maintenant, il s'agit de retrouver l'ingrédient indispensable: l'orgueil lequel s'est inexorablement évaporé au fil d'une certaine lassitude depuis deux ans (6ème... Pas de phases finales, comme en 2004). Il faudra aussi retrouver un Yachvili (photo à droite) compétitif et des formes de jeu inovantes. Bref tout cela ressemble à un nouveau cycle et il y a du pain sur la planche.

L'objectif? Europe et demi-finales bien sûr... Le recrutement est de qualité (Barcella, Johnstone, Courrent, Lund) mais un peu «juste». Il ne faudra pas qu'il y ait trop d e casse.

Les +

-Un nouvel élan

-Des joueurs expérimentés et décisifs

Les craintes

-Recrutement minimaliste (4 arrivées)

-La morosité qui a rongé le groupe ces dernières saisons

5/CASTRES, MONTAUBAN, MONTPELLIER.

Il faut confirmer.


C'est une Lapalissade, le plus difficile est de confirmer.

Pour Castres, reGaillardi, il s'agit de prendre appui sur la fin de saison dernière qui a permis au CO de terminer à une flatteuse cinquième place et d'accrocher l'Europe. Au cours des années, le club privilégié (Un mécène : Pierre Fabre) est insensiblement rentré dans le rang (10ème budget prévisionnel cette saison). Il lui faut désormais trouver dans la stabilité, le travail de fond et la solidarité d'autres arguments.

Pour Montauban, superbe dans sa progression, il s'agit de franchir un pallier supplémentaire, sachant que la participation à la Coupe d'Europe va apporter un surcroît considérable de stress et une dépense d'énergie qui pourrait s'avérer pénalisante sur la durée d'une saison test. Mais on sait ce club enraciné dans des valeurs essentielles, adroitement coaché.

Pour Montpellier, qui fait partie des nouveaux ambitieux (Brive, Bayonne), il s'agit non seulement de ne pas lâcher le manche mais aussi d'accélérer la cadence. Le travail accompli depuis trois ans est de qualité, il faut maintenant changer de braquet et le saut de chaîne est toujours possible. Objectif : une place en Coupe d'Europe.

Montauban

Le +

-Un «esprit sain» dans «un corps sain»

La crainte

-Engagement sur deux fronts (Top 14-Europe)

Castres

Les +

-Effectif de qualité

-Dynamique favorable

-La botte de Teulet

Les craintes

-Une certaine fragilité mentale

-Capacité à jouer sur les deux tableaux (Top 14-Heineken Cup)

Montpellier

-Progression constante

-Travail de fond

La crainte

-Capacité à enchaîner les bons résultats

7/ MONT-DE-MARSAN, DAX

Comment s'en sortir?

L'un (Dax) est miraculé (Albi retrogradé administrativement lui a cédé la place), l'autre (Mont-de-Marsan) s'est hissé jusque là à la force de poignets qui n'ont pas la dimension requise désormais...

Voilà les deux plus petits budgets de la compagnie (7,5M; 5,4M) et les deux condamnés si l'on analyse tous les paramètres objectifs... Il en reste un, de paramètre, qui n'est ni mesurable, ni quantifiable, ni objectif: l'âme (Souvenons-nous Albi il y a deux ans)... Alors, voilà, les Landais vont s'en remettre à cette abstraction vitale et... croiser les doigts.

Dax

Les +

-Recrutement judicieux

-Mental

Les craintes

-Puissance de feu limitée

-Encadrement (Th. Lièvremont-Mazas) néophyte

Mont-de-Marsan

Le +

-Collectif très au point

Les craintes

-Cylindrée insuffisante

-Début de calendrier accablant.


Les nouvelles règles

-Suppression de la règle obligeant à maintenir la tête et les épaules au-dessus des hanches dans les mauls.

-Les joueurs sont autorisés à empêcher la progression d'un maul en l'effondrant doivent attrapper l'adversaire au dessus de la ceinture.

-Interdiction de « rentrer » avec le ballon ou de passer le ballon dans ses 22 mètres pour dégager directement en touche.

-Plus de lancer pas droit lors de remise en jeu rapide à la touche.

-Pas de limitation du nombre de joueurs participant à la touche.

-Autorisation de soulever un joueur dans l'alignement.

-Obligation de la ligne de défense de se tenir à 5m derrière mêlée.

-Les poteaux de coin ne sont plus considérés comme faisant partie de la touche de but, sauf si le touché à terre est effectué contre ledit poteau.

2 journées en une semaine!

Mardi

Montpellier-Stade Toulousain à 19h00 (Canal+Sport)

Biarritz-Bourgoin à 19h00

Castres-Bayonne à 19h00

Dax-Stade Français à 19h00

Montauban-mont de Marsan à 19h00

Perpignan-Brive à 19h00

Toulon-Clermont à 21h00 (Canal+)

Samedi

Stade Toulousain-Dax à 14h30

Clermont-Montpellier à 14h30

Stade Français-Mont de Marsan à 14h30

Bayonne-Montauban à 14h30

Toulon-Brive à 14h30

Biarritz-Castres à 16h45 (Canal+)

Bourgoin-Perpignan à 20h30


La Dépêche
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Infos diverses   Mar 26 Aoû 2008 - 9:04

La 1ere journée en questions

L'Usap va-t-elle se rassurer ? Y aura-t-il des surprises ? Quelques questions pour cerner tous les enjeux de la première journée de Top 14 mardi.

Les favoris seront-ils au rendez-vous ?

Toulouse et Clermont, les deux finalistes de l'an passé et grands favoris de l'exercice 2008-2009, se déplacent respectivement à Montpellier et à Toulon. Ce sont les deux équipes qui ont repris l'entraînement le plus tard (fin juillet) mais elles semblent prêtes au vu de leurs résultats lors des matchs amicaux. Toulouse a vaincu Colomiers et Toulon tandis que Clermont s'est imposé face aux Etats-Unis et à Northampton. Il est donc tout à fait envisageable qu'elles empochent leur première victoire à l'extérieur dès la première journée de championnat.

L'Usap va-t-elle se rassurer ?

Zéro victoires en trois matchs dont deux à domicile, ce n'est pas rassurant au moment d'entamer le championnat. Les Perpignanais avaient pourtant bien commencé en allant chercher un nul à Sale (24-24) mais ils ont ensuite été tenus en échec à Aimé-Giral par Castres (6-10) et Paris (16-29). Partis pour un stage de quatre jours à Matemale afin de "travailler les repères collectifs", ils ont tenté de se remobiliser avant la venue de Brive mardi. Y sont-ils parvenus ?

La première journée réservera-t-elle des surprises ?

L'an dernier, Bayonne était allé gagner à Brive et Albi avait décroché le nul à Biarritz, en 2006 le promu montalbanais avait corrigé Narbonne 41-20… Les premières journées réservent souvent une ou plusieurs surprises. Toulon et son effectif pléthorique vont-ils surprendre les Clermontois ? Brive et ses nouvelles recrues vont-ils profiter de la forme moyenne affichée par Perpignan pendant les matchs amicaux ? Mont-de-Marsan va-t-il faire trembler Montauban ? Réponses mardi soir.

Les équipes qui ont grandement renouvelé leur effectif seront-elles prêts ?

Toulon ou Brive ont été les deux clubs les plus actifs sur le marché des transferts. Preuve qu'ils entament ce Top 14 plein d'ambitions. Au point de se présenter comme deux sérieux outsiders dans la course à l'Europe. Mais l'arrivée de nombreux joueurs, dont beaucoup d'étrangers, demande toujours une période d'adaptation, comme le prouvent les résultats des matchs amicaux. Les Varois ont chuté deux fois à domicile (certes contre Toulouse et les Saracens). Et les Corréziens sont péniblement venus à bout de l'Union Bordeaux-Bègles avant de concéder le nul contre Montauban sur leur pelouse. Il faudra donc peut-être un certain temps pour que ces deux équipes montrent leur meilleur visage.

Les équipes doivent-elles déjà gérer ?

Deux matchs en moins d'une semaine pour entamer le championnat. D'emblée, les entraîneurs vont se voir obliger de jongler avec leur effectif. Et d'économiser certains joueurs. En effet, après avoir subi une préparation physique éprouvante, ces derniers vont rapidement ressentir le besoin de souffler s'ils sont trop sollicités d'entrée. D'autant qu'une nouvelle saison longue et épuisante les attend. Avantage bien sûr aux clubs qui ont la capacité d'aligner plusieurs compositions d'équipes compétitives comme Toulouse, Paris ou Clermont. Et dès les deux premières journées, ceux-ci ne devraient pas se priver pour faire tourner leur effectif.

Rugbyrama
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Infos diverses   Mar 26 Aoû 2008 - 9:06

Embouteillages en vue

Entre les clubs habitullement ambitieux et ceux qui se sont donnés les moyens d'atteindre un objectif élevé, cette saison, douze équipes visent les six premières places. Du coup, des bouchons sont à prévoir dans la course à l'Europe. Et certains devraient rester à quai.

Les traditionnels retours de vacances passés, le rugby reprend ses droits dès mardi. Et les fameux bouchons du mois d'août devraient laisser place à des embouteillages plus inattendus. En effet, en cette intersaison, les équipes ayant décidé de prendre l'autoroute de l'Europe sont légions en Top 14. Derrière Toulouse et Clermont, légitimes favoris du prochain exercice, la course aux demi-finales, et surtout à une place qualificative pour la H Cup, risque d'être effrénée. Pour Christophe Laussucq, entraîneur de Brive, sur la grille de départ, "il y aura douze clubs qui ont l'ambition d'être européens". Le calcul est simple : ils sont six de trop. Pour certains, le passage au péage a été particulièrement salé cet été. Signe que les prétendants aux places d'honneur se sont multipliés.

Dax et Mont-de-Marsan, au vu de leurs modestes moyens, espèrent avant tout ne pas rester à quai. Et envisagent donc rien de plus que le maintien. Mais devant eux, tout le monde affiche des objectifs élevés. A commencer par l'ambitieux promu toulonnais qui, avec le troisième ligne All Black Jerry Collins ou l'ex-star treiziste Sonny Bill Williams au volant, veut accrocher le bon wagon. Tout comme Brive d'ailleurs. Après plusieurs saisons à naviguer dans les profondeurs du Top 14, le président Derichebourg a donné à son staff les moyens de réussir. Le but sera d'abord de ne pas renouveler le retard à l'allumage de l'an passée. Avec les arrivées de Vosloo, Goode ou Mela dans l'écurie corrézienne, le club rêve d'intégrer la tête de la course dès les premiers tours de piste. Christophe Laussuq est clair : "L'objectif a été fixé par nos employeurs : à savoir se qualifier pour la prochaine Coupe d'Europe en finissant dans les six ou sept premiers".

Pression sur les staffs

Bayonne se montre également ambitieux. Ce que Louis Massabeau, troisième ligne de l'Aviron, nous confirmait du bout des lèvres : "Nous aimerions accrocher une place en Heineken Cup". 9e l'an dernier, le club souhaite indéniablement franchir un palier, comme le prouvent les recrutements de Rémy Martin ou de l'international australien, Rodney Blake. De son côté, après une année durant laquelle la mécanique s'est quelque peu enrayée, Bourgoin rêve de redorer son blason. Et d'atteindre une position plus glorieuse, comme le reconnaît Florian Denos, de retour de blessure : " L'objectif sera de retrouver la Coupe d'Europe".

Enfin, Montauban et Montpellier veulent poursuivre leur montée en puissance. Et encore progresser. Du coup, ils ne peuvent se permettre de faire moins bien que la saison dernière. Respectivement 7e et 8e du précédent championnat, tous deux ont conservé la majorité de leur effectif. Et se sont même permis le luxe de se renforcer avec les arrivées symboliques de Julien Laharrague au sein de l'équipe tarn-et-garonnaise ou de Justin Marshall dans l'Hérault. Didier Nourault, l'entraîneur montpelliérain, l'affirme : "Notre ambition est de faire mieux que la saison dernière. Notre objectif est de construire une équipe compétitive pour la H Cup. Nous travaillons pour devenir capables de relever le défi que représente cette Coupe d'Europe".

Sans oublier les clubs, sur le papier mieux armés, qui échoueront dans la lutte aux demi-finales. Des Perpignan, Paris, Biarritz ou Castres, certains devront obligatoirement se contenter des miettes. Et donc se consoler avec une qualification européenne. Un minimum pour des formations de ce standing. Mais elles ne sont plus seules à se montrer ambitieuses ! Problème : avec un tel trafic, certains vont rester au bord de la route. Et donc passer à côté des objectifs affichés. Quelques entraîneurs auraient-ils du souci à se faire?

Rugbyrama
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Infos diverses   Mar 26 Aoû 2008 - 9:15

TROIS COUPS, DOUZE RÈGLES, UN CALENDRIER ET DES STARS

On attend beaucoup de ce Top 14 2008-2009 qui démarre mardi soir. Beaucoup de règles ont été retoquées et devraient embellir jeu et spectacle. Le calendrier a été repensé pour éviter la casse et servir les Bleus. Des stars arrivent (Collins, Carter) ou reviennent (Michalak). Le champion, Toulouse, commence à Montpellier, son dauphin Clermont à Toulon, observé avec curiosité.


Tout pour le spectacle

De quoi reprendre des couleurs. Même si le champion, Toulouse, et le finaliste, Clermont, avaient produit le plus souvent un jeu offensif et séduisant, le Top 14 avait souffert de certaines scléroses. Les défenses avaient pris le pas sur les attaques, les entraîneurs s'étaient clairement moqué du règlement (mêlées simulées) et avaient semblé jouer petit bras même si leurs effectifs souffraient physiquement. On se réjouissait très souvent d'un point de bonus défensif. Bref, le calcul avait pris pas sur l'improvisation et les grandes envolées.

Tout paraît cette fois réuni pour un championnat attrayant avec un calendrier plus malin, des règles nouvelles favorisant le spectacle et des joueurs ménagés. Sera-ce suffisant pour faire évoluer si vite les mentalités ? En tout cas, les dirigeants de clubs font crépiter leurs chéquiers pour aimanter les stars mondiales. Et les légendaires All Blacks, à l'image de Dan Carter (à Perpignan pour une pige de six mois à partir de décembre), pourtant viscéralement attachés à leur terre natale, émigrent désormais à tour de bras vers l'hexagone.


Derrière Toulouse et Clermont, la chasse est ouverte

Même si personne ne peut prédire ce que sera cette saison 2008-2009, quelques grands traits de l'intersaison peuvent permettre de dessiner les contours des dix prochains mois. Le champion et son dauphin ont toujours la carrure appropriée pour soulever le Brennus. Toulouse a enrôlé Skrela, récupérera Michalak, et possède déjà une troupe d'artistes qui éblouit sous tous les chapiteaux. Clermont est aussi armé que l'an dernier, l'esprit entièrement tourné vers un titre qui le fuit depuis une éternité qui s'allonge, s'allonge...

Derrière les deux loups, on cherche à grappiller un maximum de miettes et prendre les deux autres sésames pour les demies. Le Stade Français, s'il digère son changements d'entraîneur, n'a aucune raison de ne pas retrouver sa force passée. Les Parisiens attaquent à Dax, l'un des clubs qui devront se battre pour le maintien. Biarritz, en phase de transition, cherche à retrouver du plaisir après deux années de vaches maigres. Le BO reçoit Bourgoin qui ne peut raisonnablement viser que l'Europe. Perpignan se doit d'éviter ses sempiternelles périodes de crise. L'USAP accueille Brive, dont les ambitions sont haut placées après une saison terne. Castres, s'il élève son niveau d'un petit cran, peut titiller les places fortes. Avec Chris Masoe, le CO envisage les demies. Premier test à Pierre-Rajon face à un Aviron Bayonnais qui en a assez de ramer. Toulon revient de Pro D2 armé de son incroyable armada (Umaga, Collins, Williams, Van Niekerk...) et reçoit (21h00) d'emblée l'ASM pour le choc de ce prologue. Montauban, l'outsider proclamé, accueille l'autre promu, Mont-de-Marsan, déjà dans l'oeil de la DNCG et voué, sauf surprise, aux difficultés.


Un calendrier intelligent

L'an dernier, la compétition avait débuté dans une atmosphère d'après Coupe du monde, avec des organismes fatigués et un calendrier bien trop resserré, se chevauchant de surcroît avec beaucoup de matches internationaux. Ce Top 14 s'annonce bien plus aéré (un mois et demi de plus), moins propice sans doute aux blessures, nombreuses en 2007-2008 dans les grosses écuries notamment. Et l'équipe de France, privée des demi-finalistes en juin pour sa tournée en Australie, en récoltera les fruits (quatre journées seulement en doublon) pour jouir cette fois de la présence de ses vedettes lors de sa Tournée d'été.


Des règles nouvelles pour un rugby nouveau

L'IRB avait vu depuis quelque temps le jeu se déliter, et ennuyer parfois. Et le plus gros paquet de changements de l'histoire du rugby a été testé puis majoritairement mis en place lors de la saison dernière en Super 14 et dans le Tri-Nations. Le Nord a adopté douze des treize nouvelles régles (à l'exception du coup-franc). L'avis général des intéressés (entraîneurs et joueurs) est déjà positif. Les arbitres sont encore plus responsabilisés par la voix de leurs assistants. La touche a été fondamentalement remaniée, les mêlées vont engendrer plus d'occasions et les techniques de ralentissement chronique (picks and go interminables à la limite de l'antijeu surtout en fin de match) sont abolies de fait par l'écroulement possible du maul. Le mouvement latéral devrait y gagner. Enfin, les mêlées simulées sont en voie de disparition : s'il n'y a plus de piliers de métier on peut toujours recourir à la simulation... mais en jouant à 14 !

L'Equipe
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Infos diverses   Mar 26 Aoû 2008 - 9:28

C’est la rentrée !


Le Top 14 reprend ses droits après un peu moins de deux mois d’interruption. La nouvelle saison débute mardi avec notamment Toulon-Clermont, Montpellier-Toulouse, Biarritz-Bourgoin et Dax-Stade Français.

Perpignan - Brive
Demi-finaliste la saison passée, Perpignan débute à domicile par la réception d’une équipe briviste ambitieuse. Alors que les Catalans ont misé sur la stabilité cet été, en attendant l’arrivée de Dan Carter au mois de décembre, les Brivistes ont, eux, choisi de remanier en profondeur leur effectif. Les Perpignanais, incapables de remporter le moindre match amical ces dernières semaines, passeront un bon test à Aimé-Giral. Surtout, ils tenteront de bien lancer leur saison, contrairement à l’année passée où leur départ fut plus que poussif.

Castres - Bayonne
Cinquième au terme de la saison dernière, Castres entend bien réaliser une saison aussi pleine et surtout plus régulière. L’an passé, il avait fallu attendre de nombreuses semaines et l’arrivée d’Alain Gillard pour que les Tarnais lancent enfin la machine. Cette fois, Lionel Nallet et ses partenaires entendent bien démarrer par un succès contre des Bayonnais emmenés notamment par l’ancien troisième ligne parisien Rémy Martin. Désormais entraîné par Jean-Philippe Coyola et Thierry Mentières, le club basque nourrit beaucoup d’ambitions pour cette nouvelle saison.

Dax - Stade Français
L’an passé, le Stade Français s’était imposé par deux fois contre les Landais. Mais que ce soit à Jean-Bouin ou à Maurice-Boyau, les Parisiens avaient énormément souffert, notamment en mêlée. Les Stadistes, conduits par leur nouvel entraîneur australien Ewen McEnzie, feront de nouveau figures de favoris. Les Landais, maintenus grâce à la relégation administrative d’Albi, n’ont pas vraiment convaincu lors des matchs de préparation. Souvent plus à l’aise contre les grosses écuries, l’USD espère déjouer les pronostics et signer l’une des premières surprises de la saison.

Montpellier - Toulouse
Les spectateurs du stade Yves-du-Manoir sont gâtés. Pour le premier match de la saison, ils assisteront à une belle affiche entre deux des équipes les plus joueuses du championnat. Avec sa jeune garde d’internationaux (Ouedraogo, Picamoles, Tomas et Trinh-Duc), l’équipe de Didier Nourault espère faire tomber d’entrée le champion de France en titre. Les Toulousains, qui devront encore attendre avant de voir revenir Frédéric Michalak et Benoit Lecouls, avaient chuté de peu (17-15) en mai dernier.

Montauban - Mont-de-Marsan
Epatant septième la saison passée, Montauban entame ce nouveau championnat par la réception du promu montois. Les hommes de Laurent Labit et Laurent Travers, privés notamment d’Arganèse, Caballero et Soldan, devraient a priori s’imposer. Mais attention à la réaction d’orgueil du Petit poucet qui, avant même le début de ce Top 14, a été désigné comme le maillon faible.

Biarritz - Bourgoin
Après une saison catastrophique, Biarritz doit impérativement relever la tête malgré les départs des emblématiques Patrice Lagisquet et Serge Betsen. Le BO, en quête de trophées, veut retrouver son standing. Et ce, dès mardi face à Bourgoin malgré le forfait d’Imanol Harinordoquy. De leur côté, les Berjalliens tenteront de ramener le maximum de points de ce déplacement à Aguiléra.

Toulon - Clermont
C’est le choc de cette première journée. Disputée dans un stade Mayol comble, la confrontation entre Toulon et Clermont promet beaucoup. Les Varois, omniprésents sur le marché des transferts grâce au président Mourad Boudjellal, attendaient ce retour dans l’élite depuis 2006. C’est face au vice-champion de France que Jerry Collins et consorts lanceront leur saison. Les Auvergnats, tombés en finale pour la neuvième fois de leur histoire en juin dernier, pourraient souffrir.

Rugby365
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Infos diverses   Mar 26 Aoû 2008 - 9:31

Cinq stars à suivre


Les Néo-Zélandais Jerry Collins, Chris Masoe, Sonny Bill Williams et Dan Carter mais aussi l’Australien Mark Gasnier devraient être les grandes stars de la saison à venir du championnat de France.

Jerry Collins (Toulon)
Contacté par plusieurs clubs européens, dont l’Aviron Bayonnais, le Néo-Zélandais Jerry Collins s’est finalement engagé pour trois ans en faveur de Toulon. Le troisième ligne aux 48 sélections, dont trois comme capitaine, est ce que l’on appelle une pointure dans le milieu. Tant avec les Wellington Hurricanes où il a évolué sept ans qu’en équipe nationale, le joueur de 27 ans a régulièrement fait parler sa puissance et ses plaquages dévastateurs. Contrairement à certains de ses compatriotes venus en Europe pour quelques mois, Collins est bien décidé à s’installer sur la durée. Le cousin de Tana Umaga a décidé de mettre les Blacks de côté pour tenter une nouvelle aventure. Aussi bien culturelle que financière. A n’en pas douter, il sera l’une des stars de la saison à venir, le symbole d’un RCT en plein renouveau.


Dan Carter (Perpignan)
On l’attendait du côté de Toulon. Mais Dan Carter a finalement jeté son dévolu sur Perpignan. Le demi d’ouverture vedette des All Blacks, annoncé du côté de la Rade, a donc bel et bien cédé aux sirènes hexagonales, préférant cependant l’USAP au promu afin de goûter aux joies de la H Cup. Sacré meilleur joueur du monde en 2005, le numéro dix néo-zélandais (52 sélections, 800 points sous le maillot à la fougère argentée, 69 matchs de Super 14) arrivera en décembre en France, une fois terminée la tournée européenne des Blacks. S’il ne restera que six mois dans l'Hexagone, son passage est particulièrement attendu. C’est la véritable attraction de la saison à venir. « Si je joue en Europe, c'est pour me confronter à ce qui se fait de mieux, s’est justifié Carter qui devrait toucher 700 000 euros pour sa pige de luxe. Je suis enthousiasmé par le défi que proposent le Top 14 et la Coupe d'Europe. »


Mark Gasnier (Stade Français)
Il a un nom français, une fiancée française et jouera la saison prochaine dans le championnat… de France. Sollicité par plusieurs clubs, dont Bayonne et Biarritz mais aussi les Dragons Catalans (Superligue anglaise de rugby à XIII), le capitaine et centre de Saint-George Illawarra (Australie, rugby à XIII) a décidé de rejoindre le Stade Français et son compatriote australien Ewen McEnzie. Le nouvel entraîneur du club parisien tenait absolument à recruter ce joueur de 28 ans qui fera donc ses grands débuts à XV du côté de la Porte de Saint-Cloud. Avec à la clé un juteux contrat de deux ans. Auteur de 77 essais en 143 matchs sous ses anciennes couleurs, il est le renfort le plus notable des Stadistes. « J'ai de lui une haute opinion, c’est un grand joueur », dit à son sujet McEnzie. Des promesses à confirmer sur le terrain.


Chris Masoe (Castres)
Polyvalent troisième ligne, Chris Masoe (29 ans, 1,88m et 106kg) a signé un contrat de deux ans en faveur du Castres Olympique et arrivera dans le Tarn le 1er novembre. Un joli coup réalisé par le président Pierre-Yves Revol, ravi de ce renfort de poids : « Je pense que son arrivée nous donnera un potentiel très intéressant en troisième ligne. Nous savons aussi que nous disposons d'un joueur leader, d'une grande régularité et qui s'acclimatera vite à notre environnement. » Masoe (20 sélections) a été un membre essentiel de l’équipe de Graham Henry jusqu’à l’élimination par la France en quarts de finale de la Coupe du monde 2007. Auteur de trois essais en vingt matchs, il n’a plus été rappelé depuis cet échec retentissant. Ancien international à sept, l’ex-Hurricane remplacera dans le Tarn le Sud-Africain Gerhard Vosloo, parti à Brive. Son arrivée au sein de l’effectif sera un atout supplémentaire en vue du championnat et de la Coupe d’Europe.


Sonny Bill Williams (Toulon)
Un Néo-Zélandais de plus sur la Rade. Encore inconnu du grand public européen, Sonny Bill Williams a rejoint le RCT cet été. Prodige de la NRL (National Rugby League), le solide joueur des Canterbury Bulldogs (1,91 m, 108kg) a décidé de tenter un nouveau pari. Attiré par le rugby à XV mais aussi un alléchant contrat, « SBW » tourne une page. Avec un look à la mode et surtout un talent fou, le Néo-Toulonnais a tout pour être une star du championnat de France à seulement 23 ans. Son départ a fait beaucoup de bruit de l’autre côté de la planète, son club n’entendant pas voir son plus beau talent s'en aller. Un accord a finalement été trouvé une dizaine de jours avant l’ouverture de la saison. « C'est un joueur hors norme, alliant le physique de Jonah Lomu et la vitesse de Bryan Habana, dit de lui Boudjellal, le président varois. Aux dires de Tana (Umaga), Williams a le potentiel pour devenir le meilleur joueur du monde. » Tout simplement.


Rugby365
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Infos diverses   

Revenir en haut Aller en bas
 
Infos diverses
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Recherche infos diverses sur Vstrom
» infos diverses sur les grands joueurs
» Infos diverses
» Infos diverses
» coloris XB12 + infos diverses

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum LE SUA VAINCRA :: Archives (2008-2009) :: -Contrats & Transferts du top 14 / Infos clubs-
Sauter vers: