Forum LE SUA VAINCRA
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Forum LE SUA VAINCRA

Espace Rugby
 
Le sua-vaincraAccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexionLe sua-vaincra
Le Deal du moment : -32%
ODR 100€ sur le Pack HP PC Portable – RAM ...
Voir le deal
570.29 €
-80%
Le deal à ne pas rater :
BOSCH Machine à dosettes TASSIMO à 9,99 (via bon d’achat)
9.99 € 49.99 €
Voir le deal

 

 Réactions sur Agen / Oyonnax (15-18) (Demi-finale)

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



Réactions sur Agen / Oyonnax (15-18) (Demi-finale) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Réactions sur Agen / Oyonnax (15-18) (Demi-finale)   Réactions sur Agen / Oyonnax (15-18) (Demi-finale) - Page 6 Default12Lun 25 Mai 2009 - 0:58

Bouillot : "J'avais de l'appréhension"

L'ouvreur remplaçant d'Oyonnax Sébastien Bouillot a réussi la pénalité de la victoire de son équipe contre Agen en demi-finale de Pro D2. Un coup de pied pour lequel il avait une certaine pression.

"Nous nous sommes appuyés sur une bonne défense et nous avons réussi à faire déjouer Agen. Sur la dernière pénalité, Pierre-Yves Montagnat se blesse et je décide de prendre le but. Cela me sourit, c'était super pour l'équipe. J'avais un peu d'appréhension car je savais que si ça passait, nous mettions Agen sous pression à trois minutes de la fin. Nous sommes trois buteurs et mon rôle était de mettre cette pénalité", nous a-t-il déclaré après le match.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Réactions sur Agen / Oyonnax (15-18) (Demi-finale) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Réactions sur Agen / Oyonnax (15-18) (Demi-finale)   Réactions sur Agen / Oyonnax (15-18) (Demi-finale) - Page 6 Default12Lun 25 Mai 2009 - 0:58

Tingaud : "Pas un échec"

Même s'il regrette la mauvaise performance de son équipe en demi-finale du Pro D2 contre Oyonnax, Alain Tingaud, le président agenais, relativise cette défaite (18-15).

"Ce n'est pas un échec, ni un gâchis car nous avions déjà atteint l'objectif que nous avions fixé en début de saison. Après cette défaite, je ressens plus de frustration qu'autre chose car nous avons sorti un non-match. Nous sommes passés à côté collectivement", nous a-t-il expliqué à la fin de la rencontre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Réactions sur Agen / Oyonnax (15-18) (Demi-finale) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Réactions sur Agen / Oyonnax (15-18) (Demi-finale)   Réactions sur Agen / Oyonnax (15-18) (Demi-finale) - Page 6 Default12Lun 25 Mai 2009 - 1:00

Oyonnax s'impose à Agen 18 à 15

Agen trop fébrile, s'est mis inutilement la pression et n'a pas su surmonter l'évènement. 6 pénalités de Montagnat contre 5 de Miquel ont suffit pour envoyer Oyonnax en finale contre Albi dimanche prochain.

La saison est terminée, Agen reste en Pro D2, cependant ne blâmons pas cette équipe qui nous a fait rêver tout au long de la saison en finissant meilleure attaque avec 85 essais et Yohan Huget meilleur marqueur d'essais avec 14 réalisations, (score qu'il partage avec Sireli Bobo du Racing Métro parti en vacances depuis 15 jours!).

Des regrets , des déceptions, des désillusions avec la bagatelle de 3 essais non concrétisés ne doivent pas ternir l'avenir du groupe reconduit pour la saison prochaine qui augurera d'une meilleure destinée; Albi ou Oyonnax ou encore Dax et Mont de Marsan viendront contester la place de dauphin de Pro D2 de la saison 2008-2009.

Rendez-vous au 22 Août 2009, pour le début de la saison 2009-2010.

Bonnes vacances bien méritées à tous les joueurs et staff.

Le site officiel
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Réactions sur Agen / Oyonnax (15-18) (Demi-finale) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Réactions sur Agen / Oyonnax (15-18) (Demi-finale)   Réactions sur Agen / Oyonnax (15-18) (Demi-finale) - Page 6 Default12Lun 25 Mai 2009 - 1:01

L'exploit d'Oyonnax

Oyonnax a créé la sensation en venant à bout d'une pâle équipe d'Agen à Armandie (18-15). L'USO, qui a franchement mérité sa victoire, ira défier Albi dimanche prochain pour aller chercher une montée historique.

Agen déjoue

Lorsque la meilleure attaque du Championnat (799 points, 85 essais), reçoit la meilleure défense (438 points encaissés), le choc fait forcément des étincelles, et les supporters du SUA l'avaient bien senti. Le stade d'Armandie, plein comme un oeuf, était venu fêter la qualification de son équipe en finale d'accession, mais il a vite déchanté, la faute à une redoutable équipe d'Oyonnax, qui a prouvé qu'elle méritait largement sa place dans le top 18 du rugby français. En s'appuyant sur son impeccable défense et sur une conquête très efficace, l'USO a nettement dominé le premier acte, laissant à Montagnat, le meilleur artilleur de Pro D2, le soin d'enquiller les points. Fébriles, maladroits, indisciplinés, les Agenais ne trouvaient pas de solution, et le fait de jouer face au vent n'expliquait pas tout.

L'USO l'a bien mérité

Secoué, le SUA a essayé de réagir après le repos, en squattant le camp adverse et en se procurant de nombreuses occasions d'essais, toutes gâchées par de mauvais choix. Les hommes du duo Lanta-Deylaud donnaient alors l'impression de pouvoir forcer la décision, surtout après l'égalisation de Miquel, mais ils n'ont jamais réussi à passer la ligne, la faute à un nombre incalculable de fautes de mains, de pertes de balles. Du coup, l'USO s'est refait la cerise, et la Pro D2 s'offrait encore une demi-finale haletante, qui allait se jouer dans le money time, comme la veille à Albi. Mais quelque chose ne tournait pas rond à Agen, alors que les Bugistes étaient eux fidèles au rendez-vous, sans complexe.

Montagnat, qui avait eu deux fois l'occasion de redonner l'avantage aux siens, a laissé à Bouillot le soin de passer la pénalité de la gagne à trois minutes de la sirène, et offrait une victoire méritée à cette incroyable équipe, une nouvelle fois étonnante. Jamais une demi-finale de Pro D2 n'avait souri à l'équipe visiteuse. Mais Agen a manqué beaucoup trop d'occasions pour passer. Le club a sans doute aussi été un peu suffisant, un peu facile, et est tombé sur une remarquable équipe d'Oyonnax, qui a montré que la solidarité est la base de tout. L'USO, qui a mené de bout en bout, n'a pas volé son exploit, et Albi devra s'en méfier dimanche prochain à Montpellier.


L'Equipe
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Réactions sur Agen / Oyonnax (15-18) (Demi-finale) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Réactions sur Agen / Oyonnax (15-18) (Demi-finale)   Réactions sur Agen / Oyonnax (15-18) (Demi-finale) - Page 6 Default12Lun 25 Mai 2009 - 1:03

Urios fier de ses joueurs

Christophe Urios peut être fier de ses joueurs.(L'Equipe)Après l'exploit d'Oyonnax à Agen, Christophe Urios a tenu à saluer l'état d'esprit exemplaire de ses joueurs, tout en taclant la suffisance des Agenais. Les réactions.

Oyonnax poursuit son rêve

Oyonnax en finale d'accession au Top 14, ils étaient sans doute peu à y croire. Mais les joueurs de l'USO ont cru en leurs chances, et ils n'ont jamais rien lâché et ont largement mérité leur qualification. Leur entraîneur Christophe Urios pouvait donc saluer son groupe après l'exploit, et espère surtout que la belle aventure n'est pas terminée : «Les Agenais se voyaient déjà en finale mais c'était sans compter sur Oyonnax. Nous avons fait preuve de beaucoup de solidarité, d'envie et de réalisme pour réussir cet authentique exploit. C'est la première fois qu'un demi-finaliste s'impose sur le terrain de son adversaire. Les garçons ont parfaitement respecté les consignes notamment dans les rucks et le jeu au sol, c'est là où on gagne le match. Je me demande où on va bien s'arrêter.»

Lanta croit en son groupe

Côté Agenais, la déception est évidemment immense, après une superbe saison qui en avait fait les favoris pour accompagner le Racing-Métro dans l'élite. Mais Christian Lanta, l'entraîneur du SUA, refuse de tomber dans la sinistrose, et en reconnaissant la domination d'Oyonnax, espère que son groupe saura tirer les leçons de cet échec: «C'est une grosse déception mais ce n'est pas la fin du monde. On a été étouffés par Oyonnax qui a bien joué le coup mais aussi par la pression et l'enjeu de cette demi-finale à domicile. Le groupe est jeune, il a beaucoup appris aujourd'hui. On a trois énormes occasions d'essai mais on n'a pas su les convertir. En temps normal, on aurait marqué au moins un essai. La meilleure défense du championnat a pris le pas sur la meilleure attaque».


L'Equipe
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Réactions sur Agen / Oyonnax (15-18) (Demi-finale) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Réactions sur Agen / Oyonnax (15-18) (Demi-finale)   Réactions sur Agen / Oyonnax (15-18) (Demi-finale) - Page 6 Default12Lun 25 Mai 2009 - 1:04

Lanta préfère positiver


Christian Lanta, l’entraîneur d’une équipe d’Agen battue dimanche à domicile en demi-finale d’accession au Top 14 par Oyonnax, préfère retenir la bonne saison de ses joueurs et l’expérience accumulée en vue de la saison prochaine.

Christian Lanta (entraîneur d’Agen) : « On finit quand même première attaque de Pro D2. On a retrouvé un public et fait plein de bonnes choses cette année. Il faut surtout se raccrocher à ça en sachant qu’il faudra rééditer cette saison en maîtrisant les phases finales. Cette équipe aura un an de plus et, je l’espère, saura aborder ces rencontres avec la sérénité et la confiance qu’il faut. »
Revenir en haut Aller en bas
superman(agen)
**************
**************
superman(agen)

Masculin
Nombre de messages : 9515
localisation : Agen
Date d'inscription : 28/05/2005

Réactions sur Agen / Oyonnax (15-18) (Demi-finale) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Réactions sur Agen / Oyonnax (15-18) (Demi-finale)   Réactions sur Agen / Oyonnax (15-18) (Demi-finale) - Page 6 Default12Lun 25 Mai 2009 - 1:17

La déception est de mise ce soir, mais tout compte fait, c'est peut être un mal pour un bien...
Notre équipe est jeune et n'a que quelques mois de vécu ensemble, la prochaine saison devrait permettre de cimenter l'ensemble et nous apporter ce qui nous manque ce soir, une fin de saison radieuse.

Faisons confiance au staff, qui a la chance de ne pas reconstruire tous les ans, mais juste de continuer la progression de ce groupe construit en Juin dernier.

Merci aux joueurs, entraineurs,dirigeants et supporters pour cette belle saison malgré tout et vive le SUA Réactions sur Agen / Oyonnax (15-18) (Demi-finale) - Page 6 Drapsua4

_________________
Réactions sur Agen / Oyonnax (15-18) (Demi-finale) - Page 6 491233    Réactions sur Agen / Oyonnax (15-18) (Demi-finale) - Page 6 2680510 Réactions sur Agen / Oyonnax (15-18) (Demi-finale) - Page 6 491233
Réactions sur Agen / Oyonnax (15-18) (Demi-finale) - Page 6 Slide_10Réactions sur Agen / Oyonnax (15-18) (Demi-finale) - Page 6 Indien10
Les anglais ont inventé le rugby, mais son avenir est à Agen drunken
Revenir en haut Aller en bas
http://sualg15.forumactif.com/index.forum
scoubi
Champion de france
Champion de france
scoubi

Masculin
Nombre de messages : 1334
Age : 43
localisation : Pau
Date d'inscription : 24/06/2005

Réactions sur Agen / Oyonnax (15-18) (Demi-finale) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Réactions sur Agen / Oyonnax (15-18) (Demi-finale)   Réactions sur Agen / Oyonnax (15-18) (Demi-finale) - Page 6 Default12Lun 25 Mai 2009 - 9:05

Personnellement je ne pense pas que ce soit un mal pour ou bien ou qu'il vaille mieux perdre en demi qu'en finale. Le mieux c'est de gagné un point c'est tout. Et il vaut mieux ferrailler tout les we pour éviter la descente en top14 que de s'en voir pour accrocher une demi en ProD2. Même dans le bas du tableau en TOp14 les sponsors suivent plus et les joueurs signent plus facilement.
Rester une saison de plus en ProD2 pour se reconstruire ce n'est jamais très bon. On voit ce que ça a donné à Beziers qui jouait les premiers role il y a peu de tps... Ce qui m'inquiète le plus c'est cette incapacité de nos joueurs et surtout notre paquet d'avant de se faire violence. M...e on était à la maison ! chez nous à Armandie... Broncan a du être bien triste de voir ça. Finir meilleure attaque c'est une belle jambe si on est même pas capable de pas reculer en mélée à la maison devant des milliers de supporteurs pour une fois chaud comme la braise. Je passerai sur les boulettes de nos 3/4 et je ne jetterai pas la pierre à Miquel. Il a fait ce qu'il a pu car des qu'il passait un ballon dans notre ligne de 3/4 ils faisaient cagade sur cagade alors il a quand même tenue la barraque comme il le pouvait. Mais p...n de bor...l des avant aussi moues c'est une honte... J'espère que le recrutement va nous apporter quelques surprise devant car sinon on a pas fini de ferraillé dans l'antre de la ProD2.
Revenir en haut Aller en bas
vulcain
Champion du monde
Champion du monde
vulcain

Masculin
Nombre de messages : 10000
Age : 54
localisation : Bédarieux
Date d'inscription : 19/06/2005

Réactions sur Agen / Oyonnax (15-18) (Demi-finale) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Réactions sur Agen / Oyonnax (15-18) (Demi-finale)   Réactions sur Agen / Oyonnax (15-18) (Demi-finale) - Page 6 Default12Lun 25 Mai 2009 - 9:58

Globalement (aspect macro) perdre en demi-finale de ProD2 reste un résultat convenable et satisfaisant par rapport aux objectifs de début de saison mais dans le détail (aspect micro) perdre une demi-finale à la maison est désolant et ennuyeux...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Réactions sur Agen / Oyonnax (15-18) (Demi-finale) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Réactions sur Agen / Oyonnax (15-18) (Demi-finale)   Réactions sur Agen / Oyonnax (15-18) (Demi-finale) - Page 6 Default12Lun 25 Mai 2009 - 10:11

AGEN - OYONNAX. L'enjeu a fait déjouer le SUA, favori pour la montée mais bien trop fébrile mentalement. « Un énorme gâchis », selon Dubroca

Agen est en Pro D2

Réactions sur Agen / Oyonnax (15-18) (Demi-finale) - Page 6 A37
Pendant que les joueurs de l'US Oyonnax font la fête, Cyriac Ponnau tente de consoler l'inconsolable Fabrice Culine, qui a fait de tristes adieux à Armandie hier. (photos jean-louis borderie)


Les morts de faim ont battu les morts de trouille. Oyonnax est en finale. La résurrection du SUA attendra. C'est moins crue l que pour les Rochelais la veille, mais perdre contre Oyonnax, que deux Agenais sur trois ne savent même pas situer sur la carte de France, c'est dur. Surtout avec cette ville en bleu et blanc, cette pelouse couverte de confettis, ces sourires retrouvés et cette fierté d'avoir la meilleure attaque du championnat, restée pour la première fois muette à domicile. « C'est un énorme gâchis », résume Daniel Dubroca.

Le coupable du fiasco agenais fut vite identifié, aidé par l'en-avant de Dupuy au bout de 30 secondes : la pression. « Sous la pression, les hommes se recroquevillent, c'est toujours comme ça », philosophe le coach Christian Lanta, trouvant là une excuse à ses protégés « pas à leur meilleur niveau ». Dupuy qui oublie Vaka à 10 mètres de la ligne ou encore Fonua qui snobe Badenhorst à 5 mètres, « ce sont des erreurs qu'on ne faisait pas durant la saison », regrettait Lanta. Des excès d'individualisme qui ne ressemblent pas à cette équipe si attachante, promise à la remontée. Le voilà le problème. « On a tout fait pour ne pas enfiler le costume du favori, mais notre non-match est la preuve que dans nos inconscients, on le portait », poursuit le moustachu. « Mais c'est le mérite d'Oyonnax, avec son jeu simple et efficace, de nous avoir étouffés ».

Des chandelles bien montées par Montagnat, une première ligne qui ne bouge pas en mêlée, une meilleure défense du championnat à son niveau, des relances superbes du sprinter Tian et une férocité toute Pro D2 dans les rucks mettent « Oyo » devant (6-0, 17e) et immiscent cette terrible petite phrase dans les têtes agenaises : « Et si Oyonnax nous gâchait la fête. »

« Au fond du seau »

A la pause (6-12), ça sentait déjà mauvais, mais l'espoir de voir les flèches Caucaunibuca, Vaka ou Huget franchir enfin la ligne rouge et noir demeurait. « En leur mettant une énorme pression devant, on les a privés de munitions », se félicitait Urios. « Et plus le match avançait, plus le SUA doutait. » Pas Miquel, qui, contrairement à Montagnat (deux échecs d'affilée), réalisait un sans-faute en deuxième période.

Avec une mêlée moyenne, Agen s'en serait peut-être sorti, mais les entrées de Guinazu et Peikrishvili n'ont pas fait de bien au huit de devant. Le Géorgien ne restera d'ailleurs que 16 minutes sur la pelouse. L'absence du pilier gauche Laurent Cabarry a pesé lourd. « Je ne crois pas à l'homme providentiel, ce n'est pas mon genre, réagit Lanta. Ecoutez, c'est comme ça. Bien sûr, je suis triste, au fond du seau même. Il faudra se relever, recommencer la saison prochaine, et mieux aborder les phases finales. » L'avenir dira si, ce 24 mai 2009, l'US Oyonnax a traumatisé le SU Agen. Au fait, Oyonnax, c'est dans l'Ain. Et peut-être bientôt en Top 14.


Sud Ouest
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Réactions sur Agen / Oyonnax (15-18) (Demi-finale) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Réactions sur Agen / Oyonnax (15-18) (Demi-finale)   Réactions sur Agen / Oyonnax (15-18) (Demi-finale) - Page 6 Default12Lun 25 Mai 2009 - 10:13

US Oyonnax, et la blague continue

L'US Oyonnax est entrée dans l'histoire de la Pro D2 hier. Jamais depuis 2005-2006, une demi-finale n'avait sacré une équipe visiteuse. « Franchement, même si je voulais gagner, dans la semaine, je me disais qu'on allait perdre de peu à Agen et qu'au final, c'est le SUA qui allait monter. J'aurais même été content car le SUA a une belle équipe ».

Silvère Tian, l'arrière body-buildé de l'USO, ne chambre pas. Il est dans le couloir menant au vestiaire, et là, devant les journalistes lui demandant quand Oyonnax en aura fini avec sa jolie blague, il réalise. Il est à 80 minutes de l'élite. « Le monde du rugby ne croit pas en nous. Personne, même pas les médias, et ça, ça nous a touchés dans notre orgueil ». Mais encore ? « Agen se voyait déjà en finale. On savait qu'en tenant bon durant les vingt premières minutes de la rencontre, on pouvait espérer les battre », continue l'excellent Ivoirien. « D'ailleurs, très vite, j'ai vu que les Agenais n'étaient pas comme d'habitude, comme durant la saison. Ils doutaient. Ça se voyait sur leurs visages. » Ce qui ne changeait pas, c'est le jeu des trois-quarts agenais, audacieux pour ne pas dire pire. Tian et ses copains se sont régalés en défense. « Huget par exemple, on le connaît. Il a tenté de relancer alors qu'il avait trois mecs sur le dos. Ils sont un peu fou-fou parfois, ces Agenais, et on a fait exprès de leur mettre des ballons juste où il faut pour les tenter et les contrer derrière. »

Et le filet rouge et noir s'est refermé sur le supposé gros poisson agenais, qui ne verra même pas jouer son bourreau en finale. « Un favori ? Je m'en fiche complètement », s'est lâché Lanta, qui ne la regardera pas. « Si on monte et qu'on redescend aussitôt, ce n'est pas grave, au moins, on aura connu ça », conclut le flanker gersois Jérôme Baradat, qui n'a pas fini de rigoler.


Sud Ouest
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Réactions sur Agen / Oyonnax (15-18) (Demi-finale) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Réactions sur Agen / Oyonnax (15-18) (Demi-finale)   Réactions sur Agen / Oyonnax (15-18) (Demi-finale) - Page 6 Default12Lun 25 Mai 2009 - 10:14

RUGBY. Déception lors de la deuxième demi-finale d'accession en Top 14 de rugby

Oyonnax crée la sensation en gagnant à Agen


Oyonnax, 5e de la saison régulière de Pro D2, a créé la sensation en allant s'imposer sur le terrain d'Agen 18 à 15 (mi-temps: 12-6), dimanche, lors de la deuxième demi-finale d'accession en Top 14 de rugby.

Le club de l'Ain, venu à Armandie en position d'outsider, retrouvera en finale d'accession dimanche prochain Albi, vainqueur samedi contre La Rochelle au nombre de pénalités réussies (15-15).

Face à des Agenais offensivement réputés, les hommes de Christophe Urios ont livré une partie presque parfaite en défense, gérant avec intelligence les temps forts locaux et ne s'offrant qu'à la botte du buteur Jérôme Miquel (5 pénalités).

Réaliste, Oyonnax, qui n'a jamais été mené lors de cette demi-finale, a construit sa victoire sur la botte de Pierre-Yves Montagnat, le meilleur réalisateur de Pro D2 auteur lui aussi de cinq pénalités, et surtout grâce à une mêlée infligeant une véritable leçon à son adversaire.

Les trois-quarts lot-et-garonnais, Caucaunibuca, Huguet et Vaka, très attendus lors de ce match couperet, n'ont jamais pu se mettre en valeur. Le dernier nommé a même provoqué la défaite de son équipe après un plaquage à retardement à la 77e minute offrant à Sébastien Bouillot la pénalité d'une victoire logique.


Sud Ouest
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Réactions sur Agen / Oyonnax (15-18) (Demi-finale) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Réactions sur Agen / Oyonnax (15-18) (Demi-finale)   Réactions sur Agen / Oyonnax (15-18) (Demi-finale) - Page 6 Default12Lun 25 Mai 2009 - 10:18

LES VAINQUEURS SURPRISES DU SUA. Venus à 350, les supporteurs d'Oyonnax sont repartis avec le scalp d'Armandie

Ils ont conquis Agen

LES VAINQUEURS SURPRISES DU SUA. Venus à 350, les supporteurs d'Oyonnax sont repartis avec le scalp d'Armandie


Réactions sur Agen / Oyonnax (15-18) (Demi-finale) - Page 6 A38
Bras dessus, bras dessous d'avant-match avec les supporteurs rouge et noir. (PHOTO JEAN-Louis BORderie)



René, le patron du Bar du rugby, au sud d'Oyonnax remonte les gradins que les supporters agenais ont abandonnés de dépit. Dans le creux de sa casquette portée en offrande, il y a un petit carré de pelouse fraîchement découpé. Le scalp d'Armandie, chippé au nez et à la barbe des stadiers. « Je l'ai pris contre la balustrade, ça ne gêne personne », s'excuse René. « C'est une tradition, chaque fois qu'on gagne un grand match à l'extérieur... » Le gazon d'ici rejoindra le mausolée des champs de bataille que le patron entretient dans un coin du bistrot. Armandie, 24 mai 2009, dira la plaque en cuivre. Peut-être même qu'il l'arrosera au champagne.

« Un peu de tourisme »

Oyonnax avait beau avoir renvoyé 200 places samedi, faute de combattants prêts à enquiller huit heures de route depuis la vallée de l'Ain, les quelque 350 supporteurs présents ont donné de la voix. Seul un bus et un mini-bus avaient été affrétés. Les autres sont venus en voiture, certains ont profité du pont de l'Ascension. « Le Périgord, le Lot, on a fait un peu de tourisme », ose Jean-Pierre. Sauf hier.

« Depuis ce matin, les gens nous demandaient où c'est Oyonnax », savoure Thierry, 47 ans, jadis pilier de l'équipe. Gérard arrive, t-shirt noir et rouge, la voix qui flanche. « C'est un peu dur pour Agen, là, sincèrement. » C'est lui qui le dit.


Sud Ouest
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Réactions sur Agen / Oyonnax (15-18) (Demi-finale) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Réactions sur Agen / Oyonnax (15-18) (Demi-finale)   Réactions sur Agen / Oyonnax (15-18) (Demi-finale) - Page 6 Default12Lun 25 Mai 2009 - 12:15

Le David oyonnaxien a eu raison du goliath agenais


Au terme d'un match très disputé, le réalisme de l'USO a eu raison des inspirations agenaises. Trop de fautes sont venues contrarier le favori de ces phases finales qui laisse les oyonnaxiens disputer leur première finale de PRO D2.


Les dernières demi-finales du SUA remontaient à 2002, et un succès face au Stade Toulousain pour jouer la finale de première division… Sept ans plus tard, et malgré une relégation en PRO D2 en 2007, Agen vibre à nouveau au rythme des phases finales du championnat de France… et même si ce sont celles de deuxième division, Armandie est plein à craqué. Les chants des supporters, ont fait vibrer l’enceinte… des vibrations ressenties partout dans le Lot et Garonne ! Et pourtant dans cette liesse précédant la rencontre, les encouragements des rares supporters oyonnaxiens se font entendre dès le coup d’envoi.

Le round d’observation du début de rencontre est rapidement balayé par la première incursion agenaise dans le camp de l’USO avec une première charge de Jalil Narjissi mis au sol, puis par la première percée de Caucaunibuca dès la 3ème minute. L’USO, qui a réalisé sa meilleure saison depuis son accession en PRO D2 en atteignant ses premières phase finales n’est pas venue en victime expiatoire… et à la 6ème minute, l’arrière Tian récupère un bon ballon et sert son ailier Montagnat qui poursuit au pied un ballon qui meurt en touche à 2 mètres de l’en-but du SUA.

Le rythme ne faiblit pas… les ballons fusent et sont tous joués… ça part de tous les côtés… contre d’Authier pour Oyonnax… relance d’Edmond Samuel pour Agen… contre de Tian pour l’USO… relance de Caucaunibuca pour le SUA… Petit à petit, le calme s’impose comme la folie du début de rencontre. Entre les pénalités sifflées par Monsieur Rosich et l’occupation du terrain au pied par les deux équipes, le rythme est un peu retombé. Et ce sont les joueurs du Haut Bugey qui profitent au mieux de ce retour à la normal.

Après une mêlée à leur avantage à 30 mètres des perches lot et garonnaises, ils obtiennent une pénalité que leur buteur Montagnat convertit. A la 15ème minute, Oyonnax ouvre le score à Armandie et mène 3-0. Avant d’enfoncer le clou la minute suivante suite à un plaquage à retardement agenais sur Guilloux, qui sortira sur l’action blessé à l’épaule, qui offre une nouvelle pénalité aux Rouges et Noirs à 40 mètres des poteaux adverses. Le maître artilleur oyonnaxien ne se fait pas prier et donne 6 longueurs d’avance aux siens.

Piqués au vif, les agenais semblent galvanisés par ce coup de froid ! Une pénalité manquée par Miquel ne freine en aucun cas les velléités des locaux qui retrouvent leurs inspirations du début de rencontre et croient faire le plus dur après une monumentale percée de Fonua, avortée au pied des poteaux oyonnaxiens mais bien relayée et terminée dans l’en-but. Mais Monsieur Rosich refuse l’essai et offre une mêlée, puis une pénalité aux agenais. Miquel transforme et le SUA respire en revenant à 3 points…

Armandie retrouve de la voix en voyant ses protégés revenir dans le match mais c’est une nouvelle déception qui les frappe, avec sur le coup d’envoi, une formation oyonnaxienne qui part à l’abordage de l’en-but agenais… si la campagne de pilonnage ne se termine par un essai, c’est une nouvelle pénalité qui s’offre aux visiteurs, et que Montagnat convertit pour redonner 6 points d’avance à l’USO (9-3). Durant les 10 dernières minutes de la première période, les deux formations vont se rendre coup pour coup. Malgré de nombreuses intentions, mais commettant trop de fautes, Agenais et Oyonnax rentrent aux vestiaires avec une nouvelle pénalité de chaque côté, et un score de 12-6 pour Oyonnax.

L’attitude des supporters agenais contraste avec celle de leurs homologues oyonnaxiens durant la mi-temps. De l’inquiétude parait sur les visages grimés de Bleu et blanc quand c’est un large sourire qui inonde celui des rouges et noirs… mais c’est une clameur des venant des deux camps qui accueille le retour des joueurs sur le terrain. Et d’entrée, comme en début de match, c’est Agen qui réalise la meilleure entame, mais qui commet encore et encore des fautes. Vérité criante lorsque sur une touche à trente mètres de la terre promise, le SUA gagne le ballon et envoie le demi de mêlée Dupuy dans l’intervalle… à cinq mètre de la ligne au lieu de servir son centre Caucaunibuca, il joue le coup seul et se fait plaquer. Agen bénéficie d’une pénalité derrière que Miquel passe, mais n’inscrit que 3 points, alors que 7 pouvaient légitimement être espérés.

Revenus à 12-9, les Agenais ne faiblissent pas et obtiennent une mêlée à cinq mètres après que le numéro huit oyonnaxiens ait rentré et aplatit le ballon dans son en-but. L’USO plit sous les coups de butoirs d’Agenais qui entrent en terre promise pour le premier essai du match… mais font un nouvel en-avant… Les occasions manquées ne devront pas être regrettés en fin de match… et même si Miquel parvient à remettre les deux formations à égalité à la 53ème minute d’un maître coup de pied de 50 mètres, il reste une saveur d’inachevé et une certaine inquiétude gagne les supporters agenais…

Avec raison, car à la 68ème minute, l’arrière de l’USO Tian file le long de la touche et délivre un coup de pied à suivre dans l’en but adverse que son compère Charrier est tout près d’aplatir… c’est un en-avant, mais c’est un avertissement cinglant pour les locaux. Un avertissement confirmé sur la mêlée qui suit, où les Agenais qui bénéficient de l’introduction sont sanctionnés… doublement car en plus de la pénalité accordée à l’USO, c’est rois points de plus concédés à leurs adversaires avec la nouvelle conversion de Montagnat qui redonne l’avantage aux siens 15-12.

A partir de ce moment là, le match devient haché entre des Oyonnaxiens qui veulent gérer leur avance tout en essayant de jouer des coups, et des agenais, crispés, et toujours aussi fébriles. Mais la fébrilité gagne également le buteur oyonnaxien, pourtant impeccable jusque là, et qui manque deux pénalités dans ses cordes coup sur coup. Un coup de pouce pour des locaux qui saisissent leur chance par Miquel qui réussit un nouveau coup de pied du milieu du terrain pour ramener les deux formations à la même hauteur, 15-15.

Mais encore une fois, feu de paille côté agenais qui reprennent la pression adverse après avoir fait l’effort pour revenir. Montagnat file le long de ligne de touche vers l’en-but adverse, et délivre un coup de pied à suivre… stoppé irrégulièrement sans ballon par Vaka, qui hérite d’un jaune sur l’action, il permet à l’USO d’avoir une nouvelle chance de reprendre les devants. C’est Bouillot qui prend le coup en charge et qui le passe pour redonner l’avantage aux visiteurs 18-15. A trois minutes de la fin. Un dernier coup de semonce fatal aux Agenais qui ne reviendront.

Après avoir manqué les phases finales d’un souffle l’an passé, ils se présentaient en grand favoris de l’édition 2009, qui plus est à domicile. C’est une énorme désillusion pour Agen qui s’incline dans son antre, et laisse Oyonnax, qui ne s’était jamais incliné à Armandie, filer en finale pour leurs premières phases finales. Véritable révélation de la saison, l’USO a confirmé de superbe manière son parcours dans le Lot et Garonne, et va se préparer à franchir un nouveau pallié, dès la semaine prochaine en finale d’accession au RUGBY TOP 14 Orange, face à Albi, au Stade du Manoir de Montpellier.



LNR
Revenir en haut Aller en bas
babitcho
Champion du monde
Champion du monde
babitcho

Masculin
Nombre de messages : 13156
Age : 52
localisation : BON ENCONTRE
Date d'inscription : 10/06/2007

Réactions sur Agen / Oyonnax (15-18) (Demi-finale) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Réactions sur Agen / Oyonnax (15-18) (Demi-finale)   Réactions sur Agen / Oyonnax (15-18) (Demi-finale) - Page 6 Default12Lun 25 Mai 2009 - 12:45

superman(agen) a écrit:
La déception est de mise ce soir, mais tout compte fait, c'est peut être un mal pour un bien...
Notre équipe est jeune et n'a que quelques mois de vécu ensemble, la prochaine saison devrait permettre de cimenter l'ensemble et nous apporter ce qui nous manque ce soir, une fin de saison radieuse.

Faisons confiance au staff, qui a la chance de ne pas reconstruire tous les ans, mais juste de continuer la progression de ce groupe construit en Juin dernier.

Merci aux joueurs, entraineurs,dirigeants et supporters pour cette belle saison malgré tout et vive le SUA Réactions sur Agen / Oyonnax (15-18) (Demi-finale) - Page 6 Drapsua4

Sauf que tu oubli que la saison prochaine nous seront parmi les favorits.

Et toute la saison les discours "Officiel" de LANTA, ne servais qu'as mettre le leader ship sur les autres, sa a fonctionner 30 match, au 31 ème c'est la sorti de route.

Mais il est clair que même avec le match d'hier, et un soupçon de collectif sa passait, comme contre LYON.

Là l'enjeu, a fait le reste et comme le dis si bien le journaliste du SUD OUEST, les mort de faim ont gagné les morts de trouille.

Tout le match est resumé dans cette phrase.

Et pour moi ce n'est pas un mal pour un bien, ce match vas laisser des traces beaucoup de traces, du surtout a notre jeune effectif.

Adishatz
Revenir en haut Aller en bas
Malcom X
Champion d'europe
Champion d'europe
Malcom X

Masculin
Nombre de messages : 3890
Date d'inscription : 21/11/2005

Réactions sur Agen / Oyonnax (15-18) (Demi-finale) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Réactions sur Agen / Oyonnax (15-18) (Demi-finale)   Réactions sur Agen / Oyonnax (15-18) (Demi-finale) - Page 6 Default12Lun 25 Mai 2009 - 12:52

Oui, certainement ce match va laisser des traces, il fallait voir Jean Monribot dans le couloir des vestiaires pour se persuader que rester une saison de plus en ProD2 "n'amuse" pas les joueurs.
Quelqu'un qui les côtoie au quotidien disait... "on va vite voir si ce groupe a des ressources."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Réactions sur Agen / Oyonnax (15-18) (Demi-finale) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Réactions sur Agen / Oyonnax (15-18) (Demi-finale)   Réactions sur Agen / Oyonnax (15-18) (Demi-finale) - Page 6 Default12Lun 25 Mai 2009 - 13:20

C'est bien ce qui me fait craindre l'échappée de quelques joueurs au moment de leur fin de contrat la (les) prochaine(s) saison(s) si on n'y arrive pas.

La lassitude pourrait bien s'installer.
Revenir en haut Aller en bas
babitcho
Champion du monde
Champion du monde
babitcho

Masculin
Nombre de messages : 13156
Age : 52
localisation : BON ENCONTRE
Date d'inscription : 10/06/2007

Réactions sur Agen / Oyonnax (15-18) (Demi-finale) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Réactions sur Agen / Oyonnax (15-18) (Demi-finale)   Réactions sur Agen / Oyonnax (15-18) (Demi-finale) - Page 6 Default12Lun 25 Mai 2009 - 13:21

Malcom X a écrit:
Oui, certainement ce match va laisser des traces, il fallait voir Jean Monribot dans le couloir des vestiaires pour se persuader que rester une saison de plus en ProD2 "n'amuse" pas les joueurs.
Quelqu'un qui les côtoie au quotidien disait... "on va vite voir si ce groupe a des ressources."

Donc c'est bien ce que je disait hier soir, il ne faut pas voir que la defaite sur ce match, il faut voir bien + loin encore.

Une chose est certaine, si on fait la même entame de championnat la saison prochaine il faudra a nouveau je l'espere repasser par la case "phases finales", avec encore beaucoup d'incertitudes (periodes des renouvellement de contrat, mutaion etc .....)

Certains n'attendrons pas les 2 ou 3 ans voulu par tous pour creer un groupe competitif pour la remontée et le TOP 14.

Je sais que je vais pas me faire a nouveau des copains, mais si on monte on monte pas la saison prochaine, on est encore là pour de longues année, esperons ne pas finir comme certain.

De toute façon, il n'y a plu de questions a ce poser, il faut attaquer le porchain championnat pour finir 1er et là on aura plu ces mauvaises surprises.

Malgrés tout les beau discours dans la presse, le TOP 14 etait bien dans la tete des joueurs, et de nous supporters aussi.

J'espere seulement que certains joueurs ne pensent pas au soir de cette 1/2, que seul CULINE a fait le bon choix !!

adishatz
Revenir en haut Aller en bas
babitcho
Champion du monde
Champion du monde
babitcho

Masculin
Nombre de messages : 13156
Age : 52
localisation : BON ENCONTRE
Date d'inscription : 10/06/2007

Réactions sur Agen / Oyonnax (15-18) (Demi-finale) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Réactions sur Agen / Oyonnax (15-18) (Demi-finale)   Réactions sur Agen / Oyonnax (15-18) (Demi-finale) - Page 6 Default12Lun 25 Mai 2009 - 13:28

val a écrit:
C'est bien ce qui me fait craindre l'échappée de quelques joueurs au moment de leur fin de contrat la (les) prochaine(s) saison(s) si on n'y arrive pas.

La lassitude pourrait bien s'installer.

VAL, pour eviter cela, que je crains aussi, il n'y a pas 50 solutions, il faut remonter la saison prochaine.
le souci c'est que maintenant les clubs qui descendent jouent les 1er role a l'etage en dessous, car a mon avis AUCH sans ses problèmes financiers qui ont plombé leur saison auraient étaient surement de sacré candidats.
Adishatz
Revenir en haut Aller en bas
Malcom X
Champion d'europe
Champion d'europe
Malcom X

Masculin
Nombre de messages : 3890
Date d'inscription : 21/11/2005

Réactions sur Agen / Oyonnax (15-18) (Demi-finale) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Réactions sur Agen / Oyonnax (15-18) (Demi-finale)   Réactions sur Agen / Oyonnax (15-18) (Demi-finale) - Page 6 Default12Lun 25 Mai 2009 - 13:31

Un petit bémol quand même... la plupart des joueurs cadres qui ont resigné cette saison l'on fait pour deux ans. Mais il est vrai que les deux dossiers prioritaires seront Cabarry et Monribot car eux seront en fin de contrat la saison prochaine.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Réactions sur Agen / Oyonnax (15-18) (Demi-finale) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Réactions sur Agen / Oyonnax (15-18) (Demi-finale)   Réactions sur Agen / Oyonnax (15-18) (Demi-finale) - Page 6 Default12Lun 25 Mai 2009 - 13:33

Oui, et deux joueurs tellement importants !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Réactions sur Agen / Oyonnax (15-18) (Demi-finale) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Réactions sur Agen / Oyonnax (15-18) (Demi-finale)   Réactions sur Agen / Oyonnax (15-18) (Demi-finale) - Page 6 Default12Lun 25 Mai 2009 - 13:39

A Oyonnax, dans la plastic valley, ça plane pour eux


L'Union Sportive Oyonnaxienne (USO) s'est qualifiée pour la finale d'accession au RUGBY TOP 14 Orange aux dépends d'Agen battu 12-15 sur son terrain. L'USO affonte Albi en finale, dimanche à Montpellier, fort d'un mental à toute épreuve. Car dans le sport, la tête aussi doit être musclée.


"Mens sana in corpore sano". Cette citation du poète latin satirique Juvenal néé en 65 après le début de notre ère s'applique parfaitement à l'US Oyonnax qui démontre qu'en sport pour dominer son adversaire il faut le faire des épaules...et de la tête! Si les Anglo-saxons ont parfaitement compris combien la psychologie influait sur ses performanes mais aussi sur celles de l'adversaire, la France possède encore une pudeur latine qui lui interdit de déshabiller l'esprit autant que le corps. A Oyonnax, fief de la "Plastic valley", donc des entreprises de plasturgie, les dirigeants du club de rugby ont accepté de casser ce moule de la tradition et ont osé. Quoi? Pas la révolution mais juste l'association entre un entraîneur au bagage technique important, Christophe Urios, et un chercheur de la performance sportive, Olivier Nier, par ailleurs aussi entraîneur de rugby. Un drôle d'attelage qui a permis aux joueurs de se qualifier pour la finale d'accession en RUGBY TOP 14 Orange, dimanche face à Albi.

Quelques mois avant la Coupe du Monde de football de 1998 et le sacre des Bleus d'Aimé Jacquet, dans un entretien à "l'Humanité", Jacques Crevoisier désormais consultant foot à Canal Plus, livrait cette certitude: "Nous serons champions du monde!". Alors dans l'encadrement de l'équipe de France aux côtés de l'ex-entraîneur des Girondins de Bordeaux, il présentait cette spécificité de posséder un diplôme d'entraîneur de haut-niveau et de psychologue du sport. Au STAPS de Reims, lieu de la longue interview donnée alors au jeune journaliste, il confiait ses certitudes au moment où l'équipe de France était conspuée et décriée. "Mon travail avec Aimé Jacquet a été de mettre les joueurs dans la confiance en eux la plus maximale. Nous nous sommes fixés l'objectif de battre les équipes qui se présentent à nous les unes après les autres tout en gardant en tête que le match le plus important n'est pas le premier, le match d'ouverture mais le dernier, la finale", expliquait-til alors. Neuf ans plus tard, juste avant la Coupe du Monde de rugby en France, le manager de l'équipe de France Jo Maso lançait avant le premier match: "Le match contre l'Argentine est capital".

Une erreur. Premièrement parce que mathématiquement il ne l'était pas; deuxièmement parce que cela voulait dire qu'en cas de défaite c'était une catastrophe et que cela aurait des conséquences gravissimes. Ce fut le cas. Le rugby, sport à fort potentiel machiste n'a pas encore compris qu'un "esprit sain dans un corps sain" nécessitait parfois plus qu'un coup de gueule dans les vestiaires. A Oyonnax, Olivier Nier, universitaire très au fait en préparation mentale a mis en place un système reposant sur des "valeurs" destinées à donner des objectifs précis et acceptés de tous les joueurs (lire interview du 5 février 2009). Les réticences des débuts ont vite laissé place à l'intérêt et aujourd'hui cette notion de management participatf est une des explications du résultat à Agen où Oyonnax a mis en pratique la valeur Ambition, définie par «Tout mettre en œuvre pour être victorieux chez l’adversaire», comme l'expliquait alors Olivier Nier.

Côté Agenais, l'ancien entraîneur auscitain Henry Broncan, qui officie désormais au SUA, préparait lui aussi ses joueurs en s'appuyant sur des valeurs bien précises et les racines gersoises lorsqu'il officiait à Auch. A l'égal de Nier insistant sur la défense du territoire que l'on représente; faisant alors penser à cette légende voulant que les maréchaux soviétiques aient ordonné aux soldats et civils de Stalingrad de ne pas reculer sous peine d'être fusillés par leurs propres balles. "Même avec des joueurs étrangers dans l'équipe, on peut insister sur la notion de territoire, de ville, de région expliquait Olivier Nier. Un joueur étranger aura à coeur de défendre et le maillot sous lequel il joue, et le pays qu'il représente loin de chez lui. Il y a là matière pour en dégager motivation et implication, tout en relativisant au maximum car ce n'est que du sport. Le plus important c'est les enfants, la famille et soi-même".

Au sein de la "Plastic valley", alors que la crise financière met des entreprises de plasturgie en difficulté, l'épopée oyonaxienne rend l'espoir à une région. "panem et circenses" disait aussi Juvenal. "Du pain et des jeux"...


LNR
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Réactions sur Agen / Oyonnax (15-18) (Demi-finale) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Réactions sur Agen / Oyonnax (15-18) (Demi-finale)   Réactions sur Agen / Oyonnax (15-18) (Demi-finale) - Page 6 Default12Lun 25 Mai 2009 - 13:44

Demi-Finales : Agen piégé



Silvere Tian n'était pas embêté hier soir, mais bon… Il avait quand même prévu de partir, ce matin, en vacances au pays (la Côte d'Ivoire) avec toute sa petite famille. L'arrière d'« Oyo » va devoir modifier ses plans. Il a une finale à jouer dimanche prochain. Oyonnax a créé la surprise, hier en Armandie, mais n'a pas volé sa victoire. L'USO de Christophe Urios, fidèle à sa réputation, a réalisé un méticuleux travail dans l'ombre des rucks, intelligemment contrarié les lancements de jeu adverses et, surtout, fait preuve d'un engagement supérieur. Et tout ça avec une discipline exemplaire.

Sa défense, la meilleure du championnat, a clairement pris le pas sur l'attaque agenaise. Cette dernière, la plus offensive de D2, a été tout simplement été méconnaissable. Agen n'a pas inscrit un seul essai de la partie, ce qui ne lui était pas arrivé depuis le 1er février et… la défaite à Oyonnax (3-19). Les Lot-et-Garonnais ont pourtant eu trois occasions franches : un essai refusé (24e, après une des trois charges de Fonua) parce qu'un Oyonnaxien avait offert son corps à la science, un autre, gâché, après la valise (42e) de Dupuy et un dernier (47e), envolé, lorsque ce maudit ballon s'est, dans l'en-but, échappé des mains de Monribot. Ca fait beaucoup, trop même par rapport à Oyonnax qui n'a laissé qu'une seule balle de match dans la nature (un essai non validé par la vidéo après une inspiration de Tian).

Au-delà de l'inhabituelle stérilité offensive, c'est bien la mêlée agenaise qui n'a pas été à la hauteur de l'événement.

Crenca pas content de la mêlée

Jean-Jacques Crenca, pressenti comme le futur entraîneur des avants Sporting, ne mâche d'ailleurs pas ses mots, jugeant la prestation « catastrophique ».

« Jeannot » reproche notamment aux gros de n'avoir pas respecté les consignes en n'attaquant pas les mêlées plus près. Une mêlée en bois, une cavalerie paralysée (la pression ?), Agen n'avait pas fourni une aussi mauvaise prestation depuis son échec à domicile contre Bordeaux-Bègles le 4 octobre dernier.

Ce soir-là, certains avaient agité le spectre de la Fédérale 1. Ils n'imaginaient pas alors vivre une fin de saison aussi exaltante et disputer une demi-finale à la maison. Dans l'histoire de la D2, aucune équipe n'ayant jamais perdu une demie sur son herbe, il était logique, surtout au regard de la qualité du jeu fourni ces derniers mois, que le SUA soit le grand favori et Oyonnax l'outsider. Le rêve agenais est brisé ; celui d'Oyonnax est en train de naître. « Contre Albi, confie Urios, on ne sera pas les favoris mais ça me va très bien. Si on a le même état d'esprit, pourquoi ne pas créer une nouvelle fois la surprise. En tout cas, je pense que les Albigeois, un peu à la façon des Agenais, doivent être contents de nous prendre : on va faire en sorte de leur rendre hommage ». Tian, lui, partira en vacances lundi prochain.



La Dépêche
Revenir en haut Aller en bas
Médoc
Champion du monde
Champion du monde
Médoc

Masculin
Nombre de messages : 5470
Age : 51
Date d'inscription : 24/02/2008

Réactions sur Agen / Oyonnax (15-18) (Demi-finale) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Réactions sur Agen / Oyonnax (15-18) (Demi-finale)   Réactions sur Agen / Oyonnax (15-18) (Demi-finale) - Page 6 Default12Lun 25 Mai 2009 - 13:45

Citation :
babitcho:Je sais que je vais pas me faire a nouveau des copains, mais si on monte on monte pas la saison prochaine, on est encore là pour de longues année, esperons ne pas finir comme certain.

Et allez ça continu Wink (t'es pas le seul) un vol de corbeaux! Tu as d'autres solutions toi que la politique actuelle du club? Tu les crois si bête pour ne pas ce souciez du maintient du projet de jeu et de la fidélisation d'un groupe? Ou tu ne fais que te lire dans ce forum?

Citation :
babitcho Malcom X:ce match va laisser des traces

Heureusement qu'il va en rester des traces pour les joueurs, c'est leur marges de progression, d'expérience et de motivations pour la saison prochaine... Ils n'ont cas s'en prendre qu'à eux même personne ne leur a volé la monté en Top 14. Pour réparé leur déconvenue c'est la saison à venir et de prouvé et non pas tomber le **_** dans la graisse... Là ou j'ai d'avantage peur des traces c'est dans la sphère dirigeante il va falloir du sang froid et pas commencer à ce dissiper...


Dernière édition par Médoc le Lun 25 Mai 2009 - 15:34, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Réactions sur Agen / Oyonnax (15-18) (Demi-finale) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Réactions sur Agen / Oyonnax (15-18) (Demi-finale)   Réactions sur Agen / Oyonnax (15-18) (Demi-finale) - Page 6 Default12Lun 25 Mai 2009 - 13:49

"dans la sphère dirigeante"

Je pense aux sponsors et partenaires.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Réactions sur Agen / Oyonnax (15-18) (Demi-finale) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Réactions sur Agen / Oyonnax (15-18) (Demi-finale)   Réactions sur Agen / Oyonnax (15-18) (Demi-finale) - Page 6 Default12

Revenir en haut Aller en bas
 
Réactions sur Agen / Oyonnax (15-18) (Demi-finale)
Revenir en haut 
Page 6 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum LE SUA VAINCRA :: Archives (2008-2009) :: Saison 2008-2009-
Sauter vers: