Forum LE SUA VAINCRA
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Forum LE SUA VAINCRA

Espace Rugby
 
Le sua-vaincraAccueilDernières imagesPortailRechercherS'enregistrerConnexionLe sua-vaincra

 

 Top 14. La 6ème journée

Aller en bas 
+2
suaviste(48)
gir3347
6 participants
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité




Top 14. La 6ème journée - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Top 14. La 6ème journée   Top 14. La 6ème journée - Page 2 Default12Jeu 25 Sep 2008 - 18:36

La 6e journée en questions


Biarritz réussit-il à Clermont? A quand remonte la dernière victoire de l'Usap à Toulouse? Le Stade français est-il parti sur les mêmes bases que lors de la saison 2006-2007? Voici cinq questions pour éclairer la 5e journée de Top 14 du week-end.

A quand remonte la dernière victoire de Perpignan à Toulouse?

Elle commence à dater ! C'était lors de la saison 1981-1982, soit il y a plus de 27 ans. Les Catalans avaient signé un court succès (9-0). Depuis, ils se sont toujours inclinés à Toulouse. L'exploit est-il pour cette année? Oui, si on prend en compte le fait que les Perpignanais sont invaincus à l'extérieur depuis le mois de mai et comptent déjà deux succès hors de leurs bases cette saison (Bourgoin et Montpellier, pas franchement le plus simple). Non, au vu du réveil toulousain la semaine dernière à Montauban que les Rouge et Noir voudront confirmer. De plus, la dernière défaite des champions de France à la maison date du mois d'avril. C'était face à Clermont (11-23).

Le Stade Français 2008-2009 est-il meilleur que le 2006-2007?

Avant de se rendre à Grenoble pour affronter Bourgoin, le Stade français caracole seul en tête avec cinq victoires en autant de rencontres. En 2006-2007, c'était déjà le cas et les Parisiens avaient conservé les commandes d'un bout à l'autre de la phase régulière. Seront-ils capables d'en faire autant cette année? Difficile à dire mais après cinq journées, le bilan des Stadistes est moins "flatteur" qu'il y a deux saisons. L'attaque est plus timorée (140 points dont 12 essais contre 204 points dont 22 essais) et l'avance un peu moins conséquente (6 unités sur son dauphin contre 7). A sa décharge, le Stade français s'est déjà déplacé trois fois, notamment à Perpignan et Toulon, contre deux (Narbonne et Castres) il y a deux ans à la même époque.

Montauban a-t-il déjà perdu deux fois de suite à Sapiac?

Pas depuis son retour dans l'élite, ce qui peut rassurer les supporters montalbanais alors que Castres se pointe dans la cuvette. Pour sa première année en Top 14, le club du Tarn-et Garonne avait chuté cinq fois à domicile mais jamais deux fois de suite. Lors d'une série de six matchs sans victoire (octobre à novembre 2006), il s'en était tiré avec un nul devant Castres et une défaite devant Bayonne. L'an dernier, il n'y a que Toulouse (déjà) qui avait ramené un succès de Sapiac. Le CO est donc prévenu, la performance toulousaine la semaine dernière (10-41) était exceptionnellement rare. Et les Montalbanais doivent une revanche à leur public. Ils sont très motivés.

Biarritz réussit-il à Clermont?

Pas spécialement. Si la dernière victoire des Biarrots sur les Clermontois remonte à août 2006 (29-24, 1re journée), sur les quatre dernières saisons, le bilan est équilibré (4 victoires de chaque côté). Les rencontres entre Basques et Clermontois sont d'ailleurs toujours accrochées: 12-9 et 16-11 l'an dernier, les deux pour l'ASM. 25-17 et 29-24 en 2006-2007 avec un succès pour chacun à domicile. Et deux victoires pour le BO en 2005-2006 (16-6 et 9-0). Le score moyen entre les deux formations depuis 40 ans est de 19-17 en faveur des Jaunards. Au vu du début de saison poussif des vice-champions de France et de la bonne forme des Biarrots, la rencontre à Marcel-Michelin ne sera certainement pas à sens unique.

Dax a-t-il déjà signé des triplés?

Oui évidemment, mais le dernier commence à prendre la poussière. Si Dax s'impose à Brive ce week-end, c'est à un véritable petit évènement que les spectateurs assisteront. En effet, si l'on excepte ses différents passages en Pro D2, et notamment sept victoires consécutives au printemps 2007, les Landais n'ont plus gagné trois fois de suite depuis... le championnat de France 2000-2001. L'élite du rugby français (Division 1) comptait alors 21 formations réparties en deux poules, dont 11 dans celle de l'USD qui avait signé un triplé entre la 7e et la 9e journée. En battant Grenoble (19-16), Aurillac (22-33) et Colomiers (21-17). Finalement sixièmes, les Dacquois avaient manqué les quarts de finale pour un petit point.

Rugbyrama
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Top 14. La 6ème journée - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Top 14. La 6ème journée   Top 14. La 6ème journée - Page 2 Default12Jeu 25 Sep 2008 - 18:37

TOP 14: Focus sur Bourgoin-Paris

En favori et en leader après cinq victoires en autant de rencontres, le Stade Français se déplace en Isère pour y affronter Bourgoin face à qui il reste sur cinq matchs sans défaites. En Isère mais pas à Bourgoin, car c'est à Grenoble que les deux formations s'affrontent. Inquiétude pour le CSBJ, car chaque délocalisation des ciel et Grenat se sont soldés par une défaite...


Alors que Bourgoin peine à trouver ses marques en TOP 14 cette année, la venue du leader parisien, invaincu et de plus en plus impressionnant, constitue une magnifique occasion de se reprendre ou de sombrer… Les statistiques ne parlent pas en faveur des Isérois, car si en 24 affrontements, le bilan est à peu près équilibré (9 victoires pour le CSBJ, 3 nuls et 12 succès parisiens), les berjalliens restent sur cinq matchs consécutifs sans succès face aux hommes de la Capitale, ne parvenant à arracher qu’un nul 19-19 sur leurs terres, en 2007 pour meilleur résultat.

Autre facteur à prendre en compte, celui du terrain. Comme beaucoup de clubs, le CSBJ souhaite accueillir les cadors dans un grand stade, afin d’y assurer le spectacle et d’attirer encore plus de monde… et pour la venue de Paris, les dirigeants ont pensé au Stade des Alpes, l’antre des voisins footeux de Grenoble. Bonne idée, mais au regard du passé, l’inquiétude peut être de mise. En effet, après les délocalisations à Saint-Etienne, Lyon ou Genève, le CSBJ ne compte aucun succès « à domicile » mais loin de Rajon.

Cela pourrait n’avoir aucune incidence sur la rencontre de ce week-end, mais au regard du début de saisons des deux protagonistes, il faut en tenir compte. Après cinq journées, Bourgoin ne compte qu’une seule victoire, et même si toutes ont été bonifiées, tout de même quatre défaites. De son côté, le Stade Français effectue un déplacement serein, fort de cinq succès en autant de sortie, et surtout une montée en puissance certaine.

Les locaux compteront sur l’expérience de Benjamin Boyet pour mener le jeu et la fougue de Yann David pour transpercer le rideau défensif parisien pour s’assurer un premier succès à proximité de Rajon, mais surtout une deuxième victoire cette année, histoire de retrouver des couleurs. Paris aura l’appui de sa star Hernandez qui devrait encore faire des étincelles, pour permettre à ses brillants partenaires d’engranger un sixième succès consécutif.

http://www.lnr.fr/Menus.asp?CR=16373&CSR=16373&Cle=108047

LNR
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Top 14. La 6ème journée - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Top 14. La 6ème journée   Top 14. La 6ème journée - Page 2 Default12Jeu 25 Sep 2008 - 18:40

Il y a de quoi faire



La 6e journée du Top 14 offre des affiches à tous les étages. Clermont reçoit Biarritz, Toulouse accueille Perpignan alors que Toulon, samedi en clôture, se déplace à Bayonne.


Toulouse – Perpignan
Le choc de cette 6e journée a lieu à Ernest-Wallon entre deux prétendants au Brennus, qui ont engrangé des points précieux hors de leurs bases la semaine passée. Le Stade Toulousain a livré un feu d’artifice à Sapiac alors que le pack usapiste a fait une démonstration de force à Montpellier. Depuis, et malgré les consignes de Jacques Brunel, Perpignan a un peu perdu le fil directeur du championnat en raison de l’arrivée de Daniel Carter en début de semaine. La star néo-zélandaise a quitté la Catalogne jeudi et le feu médiatique s’est adouci pour laisser place à l’entraînement. Pour décupler leur motivation, les Sang et Or se rappelleront qu’ils avaient été étrillés la saison dernière à Ernest-Wallon (41-15). L’enceinte toulousaine sera encore pleine comme un œuf puisque la rencontre se jouera à guichets fermés. En deux matches à domicile, les Rouge et Noir ont d’ailleurs enregistré de belles affluences de 24 722 spectateurs (Biarritz au Stadium) et 15 665 (Dax). Côté effectif, Kelleher, touché à la cuisse droite, a eu droit à quelques jours de repos mérités après son titre honorifique de meilleur joueur du championnat mais sera bien présent. Skrela et Donguy sont également opérationnels. Mermoz, actuellement étincelant, retrouvera quant à lui ses anciens coéquipiers.

Clermont – Biarritz
La prolongation du contrat de Vern Cotter est un problème de moins pour Clermont . Il en reste un autre à évacuer, celui du terrain. Les Jaunards affichent deux visages distincts depuis le début de la saison en étant inexistant hors de leurs bases. Les matches à Marcel-Michelin ne sont donc pas à négliger. La séance d’entraînement de jeudi, à huis clos, va dans ce sens, de même que la composition d’équipe, largement remodelée la semaine dernière à Castres, pour préparer le choc face à Biarritz . Le BO revient sur le devant de la scène en affichant des qualités d’homogénéité inconnues la saison dernière. L’envie, l’agressivité et le manque de lucidité sont encore à gommer selon Jacques Delmas mais le groupe peut ramener quelque chose de positif d’Auvergne. Les robustes Couzinet et Lund, magnifique remplaçant de Serge Betsen, sont prêts au combat mais l’alerte vient du frêle Ngwenya, incertain.

Bayonne – Toulon
Bayonne sera-t-il remis du camouflet reçu à Aimé-Giral ? L’Aviron envoie beaucoup de jeu depuis l’ouverture de la saison et cela ne paye pas toujours. Ses envies de jeu au large, qui se font rares depuis l’instauration des nouvelles règles, lui a même couté d’encaisser 18 point en autant de minutes face à l’USAP mais la leçon devrait être retenue contre Toulon. Le RCT , qui a encore alimenté la case des rumeurs cette semaine (départ de Tana Umaga et Sonny Bill Williams ?), a retrouvé des couleurs face à Bourgoin grâce à Joe Van Niekerk mais balbutie toujours autant son jeu. Des pertes de ballon insensées et un jeu défectible au pied devraient même conduire Umaga (rentré de Nouvelle-Zélande suite au décès de son beau père) à titulariser le prometteur Damien Vidal à l’ouverture. Le seul progrès visible vient de la conquête mais les Ciel et Blanc ont également procédé à des ajustements crédibles depuis la saison dernière. Autre aspect à ne pas négliger du côté toulonnais, la météo. La pluie devrait tomber sur le Pays Basque samedi et pourrait avantager les Varois, qui ont du mal à poser leur jeu.

Montauban – Castres
Montauban vivait un rêve éveillé depuis la première qualification de son histoire en H Cup décrochée en fin de saison dernière. Le Géant Vert est en plein cauchemar depuis une bonne semaine. La claque reçue à Sapiac face au Stade Toulousain (la plus large depuis la montée du club en Top 14) et les aveux de crise financière ont plombé le moral des troupes. Sur le pré, le MTG XV a donné l’impression d’impuissance face au mur dressé par le champion en titre. Seuls Yoan Audrin et Shannon Paku, à l’arrière, sont sortis du lot. «Il faut savoir qu'il ne nous manque qu'un point par rapport à notre tableau de route de la saison dernière. On doit évacuer, nos immenses regrets. Il faudra que l'on récite ce que l'on sait faire face à Castres», annonce Yannick Caballero sur La Dépêche du Midi. La réception d’un autre club en crise, bien plus relative, sent le piège par excellence. Les hommes d’Alain Gaillard ont rétabli de l’ordre en battant Clermont à Pierre-Antoine mais celui-ci a aussitôt fait savoir que l’euphorie était au niveau zéro. Le CO peut toutefois compter sur le retour de Lionel Nallet. Le capitaine du XV de France a repris l’entraînement mercredi, le genou droit bandé, et devrait revenir à Sapiac si tout va bien.

Brive – Dax
Comme depuis 2005, le début de saison est difficile pour le CAB . Lanterne rouge de la poule unique et seule équipe à ne pas avoir encore engrangé la moindre victoire, Brive est dans une position délicate. L’avenir devrait logiquement s’éclaircir car le calendrier était corsé jusqu’à maintenant, avec quatre déplacements en cinq sorties. Un départ qui a d’ailleurs obéi à la volonté même des dirigeants cabistes, le Stade Amédée-Domenech étant en travaux… Le chantier sera toujours d’actualité pour la réception de Dax , puis celle de Mont-de-Marsan. Pour Péjoine, la venue des Dacquois «est un bon test. Nous avons déjà de la pression et des matches couperet. A nous de relever la tête». Sur Rugbyrama, Laurent Seigne a même déjà annoncé la couleur : «Les 15 jours à venir vont être 15 jours commando». Les Dacquois, qui restent sur deux victoires à Castres puis contre Biarritz, ne constituent pourtant pas des cibles faciles. Petitjean fera d’ailleurs son retour en Corrèze pour affronter ses anciens partenaires.

Mont-de-Marsan – Montpellier
Montpellier a connu un petit coup d’arrêt au Du Manoir devant Perpignan (3-5) et doit grappiller les points perdus en route. Rien de tel qu’un déplacement chez le promu montois pour se relancer ? La tâche ne semble pas si facile. Mont-de-Marsan affiche de réelles intentions de jeu depuis deux ans en proposant un jeu de mouvement et de relances. Le problème, c’est que cette volonté est amoindrie par les nouvelles règles mais aussi par la rotation d’effectif, délicate à gérer pour un club aux ressources limitées. S’imposer dans les Landes reste néanmoins délicat. Senio, Genthieu et Dhien, touchés ces derniers jours, sont opérationnels. Du côté du MHRC, Picamoles (tendon d’Achille) est remplacé par Bost alors que Brana, Mirande et Goze font leur retour.

Sport24
Revenir en haut Aller en bas
gir3347
Champion du monde
Champion du monde
gir3347


Masculin
Nombre de messages : 19112
Age : 75
localisation : Girondin mais Bon-Encontrais de coeur
Date d'inscription : 07/10/2006

Top 14. La 6ème journée - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Top 14. La 6ème journée   Top 14. La 6ème journée - Page 2 Default12Jeu 25 Sep 2008 - 20:33

Biarritz : Yachvili touché au genou droit, forfait à Clermont

Le demi de mêlée international de Biarritz (Top 14) Dimitri Yachvili, touché au genou droit à Dax vendredi, souffre d’une entorse “bénigne” qui l’empêchera de jouer à Clermont-Biarritz samedi.

Le BO n’a pour l’instant pas déterminé la durée d’indisponibilité de Yachvili, qui avait pu finir le match contre Dax mais s’était ressenti du genou après coup. Un nouveau point sur son état sera fait la semaine prochaine, a indiqué le club basque.

Une éventuelle indisponibilité prolongée pourrait empêcher le joueur de postuler aux test-matches de novembre contre l’Argentine, les Iles Pacifique et l’Australie.
Culture rugby - 25/09/08
Revenir en haut Aller en bas
gir3347
Champion du monde
Champion du monde
gir3347


Masculin
Nombre de messages : 19112
Age : 75
localisation : Girondin mais Bon-Encontrais de coeur
Date d'inscription : 07/10/2006

Top 14. La 6ème journée - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Top 14. La 6ème journée   Top 14. La 6ème journée - Page 2 Default12Jeu 25 Sep 2008 - 21:05

Top 14 - 25/09/2008 - 18:26 - rugbyrama -

Dax : Vignau-Tuquet ménagé
L'ouvreur dacquois Antoine Vignau-Tuquet, touché à une oreille contre Biarritz le week-end dernier, a été ménagé pour le déplacement à Brive samedi. Du coup, Maxime Petitjean retrouvera sa place de titulaire face à ses anciens coéquipiers.

Nicolas Morlaes, Pierre Caillet, Laurent Diaz et Bruno Hiriart font leur retour dans le groupe.
Revenir en haut Aller en bas
gir3347
Champion du monde
Champion du monde
gir3347


Masculin
Nombre de messages : 19112
Age : 75
localisation : Girondin mais Bon-Encontrais de coeur
Date d'inscription : 07/10/2006

Top 14. La 6ème journée - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Top 14. La 6ème journée   Top 14. La 6ème journée - Page 2 Default12Jeu 25 Sep 2008 - 21:06

Top 14 - 25/09/2008 - 18:54 - Rugbyrama -

Mt-Marsan : Tait out 2 semaines
Le deuxième ligne de Mont-de-Marsan Luke Tait, blessé au cartilage d'un genou, sera absent pendant deux semaines au moins. Il est donc forfait pour la réception de Montpellier samedi.

En revanche, le Stade montois enregistre les retours des centres Alban Genthieu et Dimitri Senio, ainsi que du capitaine Jérôme Dhien.
Revenir en haut Aller en bas
suaviste(48)
Champion d'europe
Champion d'europe
suaviste(48)


Masculin
Nombre de messages : 3245
Age : 61
localisation : Ispagnac
Date d'inscription : 12/03/2007

Top 14. La 6ème journée - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Top 14. La 6ème journée   Top 14. La 6ème journée - Page 2 Default12Jeu 25 Sep 2008 - 22:37

Très grosse pression sur Brive ce week-end.
Revenir en haut Aller en bas
gir3347
Champion du monde
Champion du monde
gir3347


Masculin
Nombre de messages : 19112
Age : 75
localisation : Girondin mais Bon-Encontrais de coeur
Date d'inscription : 07/10/2006

Top 14. La 6ème journée - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Top 14. La 6ème journée   Top 14. La 6ème journée - Page 2 Default12Ven 26 Sep 2008 - 8:27

Publié le 25/09/2008 à 10:32 | Rceuilli par J. P. Oyarsabal - La Dépêche du Midi-

Top 14. Montauban-Castres : le derby vu par les entraîneurs

Samedi, Castres se rend à Montauban. Les deux coaches se connaissent très bien et s'apprécient beaucoup.

Ils furent champions de France ensemble (1993); l'un comme général (Gaillard) l'autre comme artilleur (Labit). C'était sous le maillot du CO, c'était en 1993, époque désormais préhistorique puisqu'il paraît que l'histoire du rugby commence en 1995. Pendant 12 saisons, de Castres à Gaillac, Gaillard a été l'entraîneur de Labit. Ca créé des liens forcément. Le Castrais et le Revélois vont se croiser samedi à Sapiac. Ils sont à la tête de deux équipes meurtries (10e et 12e du top 14). Montauban doit se remettre de l'ouragan toulousain (10-41) et Castres confirmer rugbystiquement un orgueil vaillamment exhumé face à Clermont (12-6). Le moment n'est pas aux cadeaux mais toujours au respect.

Laurent Labit

La Première rencontre avec Alain Gaillard ?

« On est s'est retrouvé au CO en même temps. J'arrivais de Revel, j'étais junior Reichel et lui venait de l'Aviron castrais et entraînait les… juniors Reichel. Il a été mon premier entraîneur, à Castres, et mon dernier, à Gaillac »

Avez-vous adopté des méthodes « Gaillardesques » depuis que vous êtes coach ?

« Oui, dans l'humilité et l'assiduité au travail. Simplement, je n'ai pas le même caractère que lui… Je suis plus intériorisé et je préfère dire les choses individuellement au joueur que m'adresser collectivement à eux comme lui aime le faire »».

Etes-vous en train, avec Laurent Travers, d'actionner les mêmes leviers psychologiques qu'Alain Gaillard la semaine dernière au CO ?

« C'est sûr qu'on a boosté un petit peu les troupes. Il faut qu'on réagisse… Je sais aussi très bien comment Alain va préparer ses joueurs, ce qu'il va leur dire. »

En tant que joueur redoutiez-vous ces semaines de « remontées de bretelles »… avec Alain Gaillard ?

« Ce n'était pas évident en effet. Parfois j'avais les boules je disais : il me fait ch… ! Mais c'est ce qui nous a fait avancer à l'époque et avec le recul, je m'aperçois que ces méthodes étaient les bonnes »

Sinon, le choc de dimanche a-t-il été digéré ?

« On fait une bonne semaine aux entraînements… Mais il s'agit des apparences. comment sont les gars à l'intérieur, difficile à dire. Réponse sur le terrain samedi »


Alain Gaillard

Derrière le Labit junior, aviez-vous deviné le Labit entraîneur ?

« Pas tout de suite… C'est Jacques Cabrol qui l'avait soustrait au SC Graulhet… C'était un joueur qui puait le rugby. Il manquait un peu de vitesse longue mais il avait un super timing. Il était adroit comme un singe et possédait un jeu au pied énorme. Il avait un excellent feeling… C'est lorsque je l'ai retrouvé à Gaillac en Fédérale 1 au cours de sa dernière saison de joueur et qu'il prenait parfois la direction des trois-quarts que j'ai senti son attrait pour l'entraînement, que j'ai vu qu'il se passionnait pour ça. C'est quelqu'un que j'adore »

Pensez-vous qu'il utilise cette semaine les mêmes recettes que vous lors de la précédente ?

« On est différent mais c'est sûr que les Montalbanais vivent à leur tour des jours particuliers et nous nous attendons à une réaction de leur part… »

Alors, le CO dans le rôle du Clermont de samedi et Montauban dans celui du CO?

« Le CO dans le rôle de Clermont, non, nous ne sommes pas Clermont… Par contre Montauban dans celui du CO samedi dernier, j'en suis certain»
Revenir en haut Aller en bas
gir3347
Champion du monde
Champion du monde
gir3347


Masculin
Nombre de messages : 19112
Age : 75
localisation : Girondin mais Bon-Encontrais de coeur
Date d'inscription : 07/10/2006

Top 14. La 6ème journée - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Top 14. La 6ème journée   Top 14. La 6ème journée - Page 2 Default12Ven 26 Sep 2008 - 10:06

26/09/2008 08:00 - L'Equipe -

Rugby - Top 14 - Brive - Méla : «On va gagner»

Bon dernier du classement après cinq journées, le CAB réalise un début de saison cauchemardesque. Seule équipe sans victoire, elle sait que la situation est grave et que la réaction est urgente. Après un calendrier compliqué, les Corréziens vont jouer deux fois à domicile, contre Dax puis Mont-de-Marsan. Pour Arnaud Méla, l'unes des nombreuses recrues du club, ces deux matches contre les clubs landais sont l'occasion pour Brive de lancer enfin sa saison et de se montrer digne de son effectif. Le deuxième ligne international y croit, et espère que la suite de la saison lui permettra de connaître les vertiges du haut de tableau.

«Après cinq journées, Brive sans la moindre victoire (3 défaites, 2 nuls) est dernier du Top 14. La venue de Dax est-elle déjà un tournant de la saison ?
Ce ne sera pas un tournant, mais le lancement de la saison. Nous avons eu un début assez difficile avec un calendrier pas spécialement favorable (Perpignan, Toulon, Biarritz, Paris notamment). On commence notre championnat maintenant. On a eu besoin de ces premiers matchs pour se mettre en route car l'intersaison a été courte et nous avons beaucoup de nouveaux joueurs. Cela fait deux week-ends d'affilée qu'il nous manque le dernier quart d'heure. On va gagner ces deux matchs à domicile (Dax puis Mont-de-Marsan la prochaine journée, NDLR), je l'espère avec la manière. On pourra alors travailler plus sereinement avec le staff.

Comment l'équipe vit-elle ce contexte de démarrage difficile ?
Le groupe vit plutôt bien cette situation. La seule chose importante, c'est de respecter les Dacquois car c'est une belle équipe. Ils ont gagné à Castres (19-11), alors que nous n'avons fait que match nul contre le CO à Brive (16-16). Dans la logique, ils sont meilleurs que nous. Il faudra mettre tout ce qu'il faut pour gagner cette rencontre. On a besoin d'un match-référence. Ce week-end, ce sera le déclic.

Imaginiez-vous vivre ce genre de situation en quittant Albi qui, lui-même jouait régulièrement le maintien ?
Quand j'ai vu le calendrier, je savais que cela ne serait pas facile, et puis je n'ai pas pensé une seconde que ce serait facile avec autant de nouveaux joueurs. Mais je pensais qu'on avait l'équipe pour aller chercher des points de bonus à l'extérieur. Je m'y attendais un peu. Je n'ai jamais connu autre chose que des matchs couperets. Cela ne me dépayse pas (rires). Mais je suis venu ici pour connaître autre chose, donc j'espère qu'on va voir un peu plus haut dans ce championnat.» (Avec AFP)
Revenir en haut Aller en bas
gir3347
Champion du monde
Champion du monde
gir3347


Masculin
Nombre de messages : 19112
Age : 75
localisation : Girondin mais Bon-Encontrais de coeur
Date d'inscription : 07/10/2006

Top 14. La 6ème journée - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Top 14. La 6ème journée   Top 14. La 6ème journée - Page 2 Default12Ven 26 Sep 2008 - 10:08

Top 14 - 26/09/2008 - 09:43 - rugbyrama -

Toulouse: Pelous en 8?

Selon La Dépêche du Midi, Fabien Pelous devrait évoluer en numéro huit ce samedi face à l'Usap pour permettre à Sowerby de souffler.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Top 14. La 6ème journée - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Top 14. La 6ème journée   Top 14. La 6ème journée - Page 2 Default12Ven 26 Sep 2008 - 10:14

"Le mécène, c'est moi »

« Sud Ouest ». À la veille de Bayonne-Toulon, comment jaugez-vous le rapport de force ?

Mourad Boudjellal. Ce sont deux clubs ambitieux, mais les ambitions de Bayonne sont aujourd'hui plus justifiées que les nôtres. Ils sont en avance sur nous. Pour le moment, on n'est pas invité à la même table qu'eux.

3 Vous avez pourtant remporté le match Bayonne-Toulon de l'intersaison, en recrutant Jerry Collins, non ?

On a surtout perdu le match contre Perpignan pour Dan Carter ! Sur Collins, on n'était pas vraiment en lutte avec Bayonne. Ils se sont repliés sur Rémy Martin, et je crois qu'ils sont plutôt contents. Nous avons eu un joueur avec seulement la crête blonde, eux, ils en ont eu un tout blond.

3 Vous aviez annoncé viser le maintien et vous êtes 7e après cinq journées. L'objectif a-t-il évolué ?

Tout le monde prédestinait Mont-de-Marsan et Dax à la descente. Or ces deux équipes ont montré qu'elles sont bien là. Le maintien, il faudra donc aller le chercher. Notre classement d'aujourd'hui n'est pas significatif, parce que nous avons joué quatre matches sur cinq à la maison. Notre place, c'est plutôt 11e que 7e.

3 Vous passiez en commission de discipline mercredi pour votre propre comportement au bord du terrain. Qu'en avez-vous pensé ?

On a parlé pendant une heure des usages de la profession. La commission a sa position, que je respecte, et j'ai la mienne. Vous savez, l'histoire ne retient pas ceux qui appliquent la loi, mais ceux qui l'interprètent. Il y a des lois que le temps a rendues caduques et qui existent encore. Je crois qu'il faut vivre avec son temps.

3 Qu'entendez-vous par là ?

On ne veut pas que je sois sur le banc pendant les rencontres. On n'a pas le droit de me dire comment je dois vivre émotionnellement un match. Je suis acteur toute la semaine et on voudrait que je devienne spectateur le week-end.

3 Tenez-vous à ne pas être un président comme les autres ?

Je ne peux pas être comme les autres. Moi, je n'ai pas de mécène : le mécène, c'est moi. Quand on est locataire et que la plomberie saute, on appelle le propriétaire. Quand on est propriétaire, on appelle le plombier et on lui demande un devis ! Nous ne sommes pas tous dans la même position.

3 Vous n'êtes pas le seul mécène du rugby. Qu'est-ce qui, selon vous, vous différencie ?

Certains ont mis de l'argent dans le rugby et ils en ont gagné beaucoup à côté en décrochant des marchés publics... Tout le monde le sait, et on n'a pas le droit de le dire. Sans emprunter une expression à un homme politique que je n'aime pas, j'ai l'impression de dire tout haut ce que d'autres pensent tout bas. Moi, j'ai mis beaucoup d'argent dans mon club et je ne demande rien, juste de vivre ma passion. Même si je me fais chambrer par les spectateurs adverses partout où je vais.

3 Pensez-vous que votre personnalité « passe » bien dans le milieu ?

Non.

3 Lundi, lors de la Nuit du Rugby, vous avez voulu faire de l'humour en prétendant avoir vendu le bouclier de Pro D2 sur e-bay, site internet de vente aux enchères. La salle a peu apprécié...

Personne n'a réagi non plus quand j'ai dit que porteur d'eau n'était pas un sot métier. Si Blanco avait dit ces choses-là, tout le monde aurait rigolé... Mais je pense qu'une bonne partie des gens dans la salle ne savaient même pas ce qu'est e-bay.

3 En associant bouclier et profit, vous touchez à un symbole. C'est une provocation ?

Je ne glorifie pas les choses, c'est tout. Quand on commence à adorer un bout de bois, on peut finir par adorer des statues. Or je suis un athée intégriste. Je veux m'amuser en attendant de mourir, je ne suis pas dans une logique d'immortalité. Le Bouclier, on s'en fout : dans mille ans, on sera mort depuis longtemps.

3 Pourquoi faisiez-vous partie des rares présidents absents du séminaire de la LNR à Biarritz ?

Je ne peux pas aller sur deux jours de mon temps à Biarritz. C'est une très jolie ville, mais elle n'est pas conçue pour être centrale ou facile d'accès...

3 Êtes-vous marginalisé dans le milieu du rugby ?

J'ai de bons rapports avec beaucoup de présidents et on vient souvent me dire, en tête à tête : « C'est bien, ce que vous faites ». Mais dans l'ensemble, oui, on me fait payer ma médiatisation. Mon parcours a intéressé la presse sociétale. Et certains se disent que, quand on parle de moi, on ne parle pas d'eux. Ceux-là seraient prêts à s'appeler Mustapha ou Mokhtar pour donner des interviewes. Et encore, imaginez ce qui se serait passé si j'avais repris le RCT en 1995, quand le FN était à la mairie de Toulon !

3 Allez-vous suivre l'élection du futur président de la LNR en novembre ?

Je n'y participerai pas de façon active, mais j'ai deux voix et je les utiliserai. Je pense qu'on regrettera tous Serge Blanco. Il a été un élément fédérateur entre le passé et l'avenir. Avec lui, la question de la succession ne se posait pas. Sans lui, l'élection suivante risque de commencer... le soir-même de l'élection.

3 Vous citez souvent Max Guazzini comme exemple. Que pensez-vous de ce qu'il a fait au Stade Français ?

J'ai beaucoup de respect pour ce qu'il a amené au rugby et ce qu'il a fait évoluer. Je sais comment il l'a fait : à une époque où il y avait un peu moins d'argent, il en a apporté un peu plus. La seule chose que je ne partage pas, c'est qu'il impose d'une certaine façon sa culture à ses joueurs. Si je devenais intégriste, je n'imposerais pas aux miens de porter un maillot aux couleurs d'Al Qaida.

3 Mais vous avez importé votre culture en mettant sur le maillot du RCT, lors de la 1re journée, le dessin d'un troll, vedette de votre maison d'édition...

On me l'a fait retirer ! Pourtant, ça ne déplaisait pas à la télévision et c'est un personnage très populaire auprès des kids. Mais tout le monde ne sait pas forcément ce que ça signifie, « les kids ».

3 Quel est votre sentiment par rapport à la profusion de clubs dans le Sud-Ouest ?

Je n'ai rien contre le Sud-Ouest. Tout ce que je lui reproche, c'est de me faire prendre des kilos à chaque fois que j'y vais ! Ce qui est fascinant, c'est que les panneaux d'autoroute, ce sont des matches de Top 14. Tout est si proche que, la première fois que j'y suis allé, je me suis dit que c'était le « Top 14 kilomètres ».


Sud Ouest
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Top 14. La 6ème journée - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Top 14. La 6ème journée   Top 14. La 6ème journée - Page 2 Default12Ven 26 Sep 2008 - 10:18

On n'aime ou on n'aime pas MB mais il ne laisse pas indifférent.

En tout cas, il est tout à fait conscient de l'opinion des autres à son sujet.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Top 14. La 6ème journée - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Top 14. La 6ème journée   Top 14. La 6ème journée - Page 2 Default12Ven 26 Sep 2008 - 14:08

LE STADE FRANÇAIS PEUT S'ENVOLER

En déplacement à Bourgoin, vendredi, le Stade Français a l'occasion de s'envoler en tête du classement. Parmi ses poursuivants, Toulouse et Perpignan, s'affrontent samedi dans une rencontre aux allures de phases finales. Tout comme le choc entre Clermont et Biarritz, deux équipes qui ont besoin de se rassurer. Toulon et surtout son entraîneur Tana Umaga jouent gros à Bayonne.


Paris veut engranger

Seule équipe invaincue du Top 14, le Stade Français réalise un début de saison parfait, et caracole en tête du classement avec cinq points d'avance sur Perpignan, deuxième. Les Parisiens entendent bien confirmer cette belle série et creuser l'écart, mais le déplacement à Bourgoin, enfin à Grenoble, a tout d'un piège. Certes le début de saison du CSBJ est très moyen (une seule victoire, et une piteuse onzième place). Certes le Stade Français s'était imposé facilement à Pierre-Rajon l'an dernier (31-16). Mais les hommes d'Ewen McKenzie redoutent sérieusement ce voyage en Isère, et savent que la réaction d'orgueil des Grenats pourrait être cinglante. La délocalisation du match dans l'écrin du stade des Alpes confère une dimension supplémentaire au choc, et devrait logiquement galvaniser les hommes de Catinot*. «Il est évident que nous avons les moyens de les perturber», jure le capitaine Julien Frier. Bourgoin n'a de toute façon plus le choix, et un nouvel échec plongerait le club dans la crise, une fois de plus, après une saison dernière déjà pénible.


Clermont et Brive, même combat

Pour les Jaunards comme pour les Coujoux, le constat est clair: la saison est mal partie, très mal partie même pour les Corréziens, et il faut absolument réagir. Clermont, incapable de gagner à l'extérieur, joue gros à Michelin contre Biarritz, un autre prétendant au titre. L'annonce de la prolongation de contrat de Vern Cotter cette semaine est un signe très positif pour le groupe, et cette bonne nouvelle devrait permettre à l'équipe de se lâcher, enfin, pour oublier une bonne fois pour toute la saison dernière, et retrouver le jeu qui en fait une des références en France. A Brive la situation nettement plus inquiétante, et la dernière place est déjà venue calmer sérieusement les ambitions affichées en début de saison. La venue de Dax ressemble à une match à quitte ou double: un nouveau revers au Stadium, et le club pourrait imploser, avec sans doute des remaniements au niveau du staff.

Montauban joue également contre Castres une de ses dernières cartes avant la crise. Balayé à Sapiac par Toulouse, le MTG n'a pas le droit à une nouvelle erreur à la maison, et il est temps de montrer que le club a franchi un palier la saison dernière. Car pour être un taulier dans l'élite, il faut aussi être capable de digérer les périodes plus difficiles et de rebondir. Mont-de-Marsan accueille Montpellier avec l'espoir de quitter la zone rouge et de prouver, encore et toujours, que sa place en Top 14 est largement méritée.


Toulouse veut confirmer

La démonstration à Montauban (41-10) a montré que le Stade Toulousain avait retrouvé une bonne partie des forces qui lui ont permis de reconquérir le titre en juin dernier. Un pack conquérant, une solide défense et surtout une attaque retrouvée, les Rouge et noir ont fortement impressionné à Sapiac, et font à nouveau peur. Il leur faut toutefois confirmer, et quoi de mieux que la venue de Perpignan pour tester cette confiance. Ce choc entre deux demi-finalistes du dernier exercice est toujours alléchant. Boosté par le passage de Dan Carter, rassuré par la victoire à Montpellier, l'USAP se présente à Ernest-Wallon sans pression, avec la ferme intention de faire un coup, 26 ans après sa dernière victoire dans la Ville Rose. Il faudra le faire dans un stade à guichets fermés, ce qui serait un authentique exploit.


Toulon en danger

Rien n'est jamais simple à Toulon, et malgré un début de saison honorable sur le plan comptable (une septième place au classement), la tension est palpable. La semaine a été largement perturbée en coulisses par des rumeurs de départ de Tana Umaga, et de réflexion de Mourad Boudjellal pour remplacer l'ancienne star des Blacks. Le promu n'a de toute façon pas fini de faire parler de lui, en témoigne aussi cette information venue d'Australie qui prétend que Sonny Bill Williams aurait le mal du pays, et souhaiterait déjà mettre fin à l'aventure toulonnaise. Encore du raffût, et une agitation pas franchement propice au travail dans le calme et la sérénité. Les joueurs, eux, tentent de se concentrer sur le terrain, et sur le dangereux voyage à Bayonne, une des révélations de la saison. En sachant que le défi est immense. L'Aviron est en train de confirmer son nouveau statut, et sa troisième place le conforte dans ses grosses ambitions pour cette saison. Invaincus à Jean-Dauger, les protégés de Richard Dourthe ont une belle occasion de s'installer dans le haut de tableau, et ils ne veulent pas la laisser passer.

* Bourgoin a été défait à chaque fois lors de ses expériences hors de Pierre-Rajon, respectivement à Lyon, Saint-Etienne et même à Genève, en Coupe d'Europe face au Munster.

L'Equipe
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Top 14. La 6ème journée - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Top 14. La 6ème journée   Top 14. La 6ème journée - Page 2 Default12Ven 26 Sep 2008 - 14:15

Bourgoin/Paris en chiffres


Bourgoin a mis les petits plats dans les grands en recevant Paris au Stade des Alpes ce vendredi. Quelques chiffres pour cerner les enjeux d'un match qui sent le souffre compte tenu de la dernière rencontre entre les deux équipes...

1.- Soit le nombre de points récoltés par le CSBJ a chacune de ses quatre défaites cette saison. Les Berjalliens, qui ne comptent qu'une victoire, totalisent tout de même huit points au classement grâce au bonus défensifs ramené à chacun de leur revers. Un réalisme qui pourrait s'avérer payant au final.

3.- Soit le nombre de semaines de repos que devra observer Juan Manuel Leguizamon. Le troisième ligne argentin, victime d'une cravate spectaculaire du Briviste Hufanga le week-end dernier, sera ménagé près d'un mois bien que les examens médicaux n'aient rien révélé de grave.

4.- Soit le nombre de matchs délocalisés par le CSBJ. Les Berjalliens ont déjà joué à Genève (une fois), à Saint-Etienne (deux fois) et à Grenoble (une fois). Ils l'ont emporté une fois seulement, à Lesdiguières… contre le Stade français (29-16) !

12.- Soit le nombre d'essais inscrits par les Parisiens en cinq journées de championnat. Cela représente un cinquième du total des essais marqués par tous les clubs sur les cinq premières journées (62).

23.- Soit le nombre de pénalités concédées par les Parisiens au cours de leur dernier match, à domicile contre Brive. Comme beaucoup d'équipe, leur volonté de jouer a été mise à mal par la nouvelle interprétation de la règle. Vont-ils produire moins de jeu du coup ce week-end ?

61.- Soit le nombre de points d'écart entre les attaques parisienne et berjallienne. Le leader francilien a inscrit 140 points en cinq journées, contre 79 pour les Isérois. Cela représente une moyenne de 12 points par match de moins pour le CSBJ.

70.- Soit le nombre de jours de suspension récoltés par Jean-Philippe Genevois après le dernier match entre les deux équipes, à Bourgoin le 3 mai dernier (16-31). Le talonneur berjallien été sanctionné par la LNR pour un coup de tête sur Szarzewski… qui rejouait moins d'un mois après. Le départ d'une grosse polémique entre les deux clubs, qui pourrait encore se faire sentir vendredi. D'autant que Genevois, initialement suspendu jusqu'en octobre, sera requalifié dès ce week-end.

20 000.- Soit le nombre de places disponibles au Stade des Alpes, à Grenoble. Le CSBJ a décidé d'y délocaliser sa rencontre face au Stade français ce vendredi pour accueillir tous les supporters qui souhaitent assister à la rencontre. C'est vrai qu'on est loin des 9000 places de Pierre-Rajon.

Rugbyrama
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Top 14. La 6ème journée - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Top 14. La 6ème journée   Top 14. La 6ème journée - Page 2 Default12Ven 26 Sep 2008 - 14:16

MTGXV : Le groupe pour Castres

Laurent Labit et Laurent Travers retrouvent quatre joueurs qui étaient absents il y a huit jours face à Toulouse : Sa, Delboulbès, Boutaty et Jonnet.

Le groupe montalbanais : Shvelidze, Sa, Delboulbès, Floréa, Traversa, Mach, Ghezal, Rolland, Murray, Caballero, Battut, Diarra, Boutaty, Culinat, Mitu, Lespinas, Fortassin, Audrin, Avramovic, Paku, Delasau, Jonnet et Laharrague.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Top 14. La 6ème journée - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Top 14. La 6ème journée   Top 14. La 6ème journée - Page 2 Default12Ven 26 Sep 2008 - 14:16

BO: Courrent en neuf

Biarritz vient de communiquer l'équipe qui affrontera Clermont samedi à Marcel-Michelin. Comme prévu, Valentin Courrent sera en neuf.

Le XV de Biarritz : Thiery ; Bidabé, Cabannes, Masi, Gobelet ; (o) Peyrelongue, (m) Courrent ; Cronje, Harinorodquy, Lund ; Couzinet, Thion (cap.) ; Moala, Raffault, Barcella.

Remplaçants : August, Hughes, Daminani, Roidot, Tranier, Bolakoro, Coetzee.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Top 14. La 6ème journée - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Top 14. La 6ème journée   Top 14. La 6ème journée - Page 2 Default12Ven 26 Sep 2008 - 14:26

SF : Le XV pour Bourgoin


L'encadrement du Stade Français a communiqué le XV de départ pour affronter Bourgoin ce vendredi soir à Grenoble. Roncero, Blin, Vigouroux et Gasnier seront titulaires.


Le XV du Stade Français : Beauxis - Arias, Bousses, Liebenberg, Gasnier - (o) Hernandez, (m) Albouy - Taylor, Rabadan (cap.), Parisse - Vigouroux, Marchois - Attoub, Blin, Roncero

Remplaçants : Sempéré, Correia, Tchale-Watchou, Charlon, Mir. Bergamasco, Bastareaud, Saubade, Montanella
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Top 14. La 6ème journée - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Top 14. La 6ème journée   Top 14. La 6ème journée - Page 2 Default12Ven 26 Sep 2008 - 14:28

« Beaucoup d’euphorie »

Auteur d’un excellent début de saison, l’USAP vit une folle semaine avec la présentation de Dan Carter et le déplacement à Toulouse. Pas de quoi déconcentrer Nicolas Durand, déjà tourné vers l’objectif des demi-finales.

Nicolas Durand, comment abordez ce choc face à Toulouse ?
On essaie de l’aborder comme une bonne équipe qui se déplace chez le champion et qui a envie de faire un petit miracle. On y va sans prétention mais en espérant faire un bon match.

En tant que deuxième du championnat, estimez-vous être en position de force ?
Non pas du tout. Je pense qu’on est en position d’outsider comme d’habitude, comme toutes les équipes qui se déplacent Toulouse. C’est une grande équipe qui est difficile à battre à domicile. Ce sera un véritable challenge pour nous. Il sera réussi si on arrive déjà à ramener un point de bonus. On connaît toute la difficulté de battre cette équipe toulousaine. C’est toujours un gros déplacement. C’est un match de demi-finalistes, avec Toulouse qui a l’avantage de recevoir.

Êtes-vous surpris de l’excellent début de saison de l’USAP ?
On a fait un bon match à domicile contre Bayonne. Il y a deux succès à l’extérieur qui se sont joués à pas grand-chose. Bourgoin et Montpellier, ça a été très difficile. Il y a un peu de réussite mais d’un autre côté, il y a un travail de longue haleine avec un groupe qui se connaît.

Avez-vous pensé à vos débuts ratés de la saison dernière ?
Je pense qu’on a pris conscience du mauvais départ de l’année dernière et de la chevauchée qu’on a faite pour remonter dans les quatre premiers. On avait tous envie de faire un bon départ pour ne pas cravacher comme des fous après cette quatrième place. On essaie maintenant de se déplacer et de recevoir comme une grande équipe. Ce qui a été fait depuis le début de la saison.

« On attend Carter »

Votre seule défaite a été concédée sur le terrain du Stade Français, un favori. Que vous avait-il manqué ?
On n’avait pas joué de grosse équipe encore. On a joué le Stade Français contre qui on a pris une petite claque (11-26 à Aimé-Giral). Ça a été un non-match de notre part. On est averti et on sait que face à ces grosses équipes, on ne peut pas être à 90 %.

Avez-vous aussi le désir d’effacer le sévère revers de la saison passée à Toulouse (41-15) ?
Ça fait quatre saisons qu’on va à Toulouse et que ça se joue à très peu. On avait perdu de trois points il y a trois ans et de sept points il y a deux ans. L’année dernière, on n’a vraiment pas pris le match comme il le fallait. On savait au bout de vingt minutes que ça ne serait pas le jour de l’USAP. On ne veut pas rééditer la même performance que l’année dernière. Toulouse est dangereux mais on va s’accrocher.

Comment avez-vous vécu la ferveur née du passage de Dan Carter à Perpignan en début de semaine ?
Il y a eu cet événement de Dan Carter pendant trois, quatre jours. Il y a eu beaucoup d’euphorie à Perpignan chez les supporters. Ça nous a laissé tranquille du côté de l’équipe. Ça nous a permis de travailler. Maintenant, on est concentré sur le match de Toulouse. L’épisode Dan Carter est clos et on l’attend en décembre. Il a fait un tour de vestiaire pour se présenter mais on ne l’a pas rencontré plus que ça.

Qu’avez-vous pensé de cette excitation ambiante ?
C’est très bien. On voit tous les médias qui ont parlé de Dan Carter à Perpignan. Ça fait un éclairage positif pour le club. Je crois qu’il a été très content de son accueil au club et de la ferveur des supporters.

« On visera plus haut à la fin »

A titre personnel, éprouvez-vous une certaine hâte d’évoluer à ses côtés ?
Oui, bien sûr. Moi comme tous mes partenaires, on a envie qu’il intègre le groupe et qu’il nous amène toute son expérience, tout le feeling qu’il a avec le rugby. On attend de lui qu’il essaie de nous amener encore plus haut. Le public a vraiment hâte de le voir sur le terrain comme tout le monde en France. On en a parlé brièvement. On l’attend, on est très heureux de l’accueillir. On espère qu’il va faire des bons matchs et qu’il va se plaire à Perpignan.

Cette arrivée est-elle le signe d’un nouveau cap pour l’USAP ?
On a l’ambition tous les ans d’aller toujours plus haut. Avec un joueur de classe mondiale, j’espère que l’équipe se rapprochera des sommets. Il nous aidera sûrement à franchir une étape cette année.

Quelles sont les ambitions de Perpignan cette saison ?
Ça fait cinq ans que nous jouons des demi-finales assez régulièrement et des quarts de finale de Coupe d’Europe. C’est une équipe qui mûrit chaque année. C’est très difficile les demi-finales. Comme l’effectif se renforce et que les joueurs se connaissent de plus en plus, on a l’ambition d’aller plus haut chaque année. Pour l’instant, on fait un bon départ. Si on fait la même phase retour que l’année dernière, on sera dans le carré de tête. Et on visera plus haut à la fin.


Rugby365
Revenir en haut Aller en bas
gir3347
Champion du monde
Champion du monde
gir3347


Masculin
Nombre de messages : 19112
Age : 75
localisation : Girondin mais Bon-Encontrais de coeur
Date d'inscription : 07/10/2006

Top 14. La 6ème journée - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Top 14. La 6ème journée   Top 14. La 6ème journée - Page 2 Default12Ven 26 Sep 2008 - 17:24

Top 14 - 26/09/2008 - 17:19 - Rugbyrama -

Bayonne avec Elhorga

Le staff bayonnais a dévoilé le groupe retenu pour le match contre Toulon demain soir. A noter, la première apparition de l'arrière international Pépito Elhorga, remis d'une tendinite rotulienne, et le retour du 3e ligne Jacques Deen.

Le groupe bayonnais.- Avants : Iguiniz, Fiorini, Blake, Avril, Heguy, Roumieu, Springgay, Linde, Tewhata, Massabeau, Deen, Martin Bernad, Baget. Arrières : Howard, Garica, Edmonds, Maillard, Lacroix, Inigo, Gower, Peyras, Elhorga, Gerber.


Enfin Pepito revient sur le terrain...


Dernière édition par gir3347 le Ven 26 Sep 2008 - 17:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Top 14. La 6ème journée - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Top 14. La 6ème journée   Top 14. La 6ème journée - Page 2 Default12Ven 26 Sep 2008 - 17:25

Brive : Seigne optimiste


A la veille de la réception de Dax, le manager briviste Laurent Seigne s’est dit optimiste. « Il y a eu une prise de conscience, dit-il. Ils savent ce qui les attend. Je ressens une envie générale, de la détermination. »


« Nous avons vécu une semaine tout à fait particulière, reconnaît Laurent Seigne. Ce matin (ndlr : vendredi), j’ai pu voir que les joueurs s’étaient bien appropriés les choses. Ils ont fait un entraînement de qualité et cela a été le cas toute la semaine. Il y a eu une prise de conscience. Ils savent ce qui les attend. Je ressens une envie générale, de la détermination. Le groupe commence à se connaitre et demain, il faut que la saison démarre. (…) Je crois que beaucoup de choses ont changé dans le tête d’Andy Goode. C’est vraiment dommage qu’à la première anicroche, les gens lui soient tombés dessus. Il faut lui laisser du temps. Et concernant Maxime Petitjean, c’est aussi regrettable qu’il ait été déstabilisé la saison dernière. Personne ne s’est rappelé de ce qu’il avait pu faire pour l’équipe. Mais il faut se concentrer sur ce que l’équipe va faire et ensuite regarder le jeu adverse ».

Rugby365
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Top 14. La 6ème journée - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Top 14. La 6ème journée   Top 14. La 6ème journée - Page 2 Default12Ven 26 Sep 2008 - 17:26

Mignoni : « Biarritz défend très bien »


Pierre Mignoni, demi de mêlée international de Clermont, accueille ce week-end le Biarritz Olympique.


Pierre Mignoni : « Biarritz défend très bien sur la largeur. L’année dernière, nous avions eu du mal à nous adapter. C’est une équipe qui a énormément évolué sur le plan physique. A mon avis, ils se sont un peu plus structurés sur leur jeu. C’est un peu plus varié. Avec les nouvelles règles, Biarritz a des armes très efficaces au niveau du jeu au pied. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Top 14. La 6ème journée - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Top 14. La 6ème journée   Top 14. La 6ème journée - Page 2 Default12Ven 26 Sep 2008 - 17:27

Des ambitions à confirmer


Auteur d’une très bonne prestation la semaine passée à Montauban, Toulouse veut garder le rythme lors de la réception de Perpignan samedi. Un choc alléchant entre deux prétendants au Brennus.



TOULOUSE

Le groupe
Elu lundi meilleur joueur de la saison dernière, le demi de mêlée néo-zélandais Byron Kelleher a été ménagé durant toute la semaine. Sorti à la 61eme minute à Montauban la semaine passée, l’ancien All Black devrait cependant être opérationnel. Egalement blessés à Sapiac, l'ailier Yves Donguy (trois points de suture à l'arcade) et l'ouvreur David Skrela (douleur dorsale) sont rétablis. Dans un groupe proche de celui aligné dans le Tarn-et-Garonne, Fabien Pelous pourrait être aligné en numéro 8, permettant ainsi à Sowerby de souffler.

Les absents
Blessés : Clerc, Elissalde, Lamboley, Ledevedec, Maka
Suspendu : Aucun

Enjeux et forme du moment
Revigoré par une nette et brillante victoire à Montauban (10-41), Toulouse a l’occasion de confirmer son regain de forme en recevant Perpignan dans un stade Ernest-Wallon qui affichera complet pour l'occasion. Le champion de France, qui pointe désormais à la quatrième place du classement, a déjà décroché neuf points sur dix à domicile grâce à ses succès contre Dax et Biarritz. L’an passé, les hommes de Guy Novès avaient balayé les Catalans (41-15) malgré la grosse blessure de Clément Poitrenaud. Personne n’a pourtant oublié les difficultés rencontrées les années précédentes face à ce même adversaire.

La phrase de... Guy Novès
« Toutes les équipes viennent à Toulouse avec des chances de l’emporter. C’est tout à fait normal. Ils sont deuxièmes au classement. C’est le dernier demi-finaliste (ndlr : en Top 14) et quarts de finaliste en Coupe d’Europe. On est dans la dimension supérieure. Ils sont devant nous au classement donc ils nous sont surement supérieurs en ce moment. Il faudra être super concentré pour les accrocher. » (Rugby365)



PERPIGNAN

Le groupe
Jacques Delmas et ses adjoints seront privés de nombreux joueurs ce week-end. Les deux ouvreurs, Steve Meyer (blessure acromio-claviculaire) et Nicolas Laharrague (contracture à la cuisse), sont forfait. Gavin Hume portera donc le numéro 10. Les deux centres David Marty (entorse cheville) et Maxime Mermoz (contracture cuisse) sont très incertains. Le pilier Nicolas Mas est laissé au repos alors que deuxième ligne Nathan Hines est suspendu. En revanche, Rimas Alvarez-Kairelis est de retour tout comme Bozzi, Planté, Vaki et Cusiter.

Les absents
Blessés : N.Laharrague, Meyer, Sid
Suspendu : Hines

Enjeux et forme du moment
Avec quatre victoires en cinq matchs, Perpignan a signé un début de saison convaincant. Deuxièmes avant ce week-end à cinq longueurs du Stade Français, la seule équipe à avoir dominé l’USAP, les joueurs de Jacques Brunel ont vécu une semaine agitée avec la présentation de l’ouvreur néo-zélandais Dan Carter qui n’arrivera pourtant qu’au mois de décembre du côté d’Aimé-Giral. L’heure est désormais à ce déplacement périlleux dans la Ville Rose. Vainqueurs à Montpellier la semaine passée après avoir imposé leur loi à Bourgoin fin août, les Perpignanais ont trouvé leur rythme de croisière à l’extérieur. Ils visent donc un bon résultat sur les terres du champion de France à deux semaines de l'ouverture de la H Cup.

La phrase de... Nicolas Durand
« Ça fait quatre saisons qu’on va à Toulouse et que ça se joue à très peu. On avait perdu de trois points il y a trois ans et de sept points il y a deux ans. L’année dernière, on n’a vraiment pas pris le match comme il le fallait. On savait au bout de vingt minutes que ça ne serait pas le jour de l’USAP. On ne veut pas rééditer la même performance que l’année dernière. Toulouse est dangereux mais on va s’accrocher. » (Rugby365)


Rugby365
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Top 14. La 6ème journée - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Top 14. La 6ème journée   Top 14. La 6ème journée - Page 2 Default12Ven 26 Sep 2008 - 17:29

Redresser la barre


Un peu moins à son avantage ces deux dernières semaines, Bayonne veut se relancer contre Toulon samedi. Invaincu à Jean-Dauger, l’Aviron tentera de rester dans le trio de tête en dominant un RCT qui a vécu une semaine agitée.



BAYONNE

Le groupe
L'ailier fidjien Filimone Bolavucu, qui ressent une pointe à un mollet, a déclaré forfait. Vincent Inigo sera chargé de le remplacer. L'Australien Craig Gower, remis d'un traumatisme à la crête iliaque, retrouve sa place au centre après l'intérim de Sam Gerber. Il sera associé à Thibault Lacroix. Pepito Elhorga sera également de la partie. En troisième ligne, Marc Baget remplace Julien Puricelli (contracture cuisse gauche), et Louis Massabeau connaîtra sa première titularisation de la saison à la place de Dwayne Haare.

Les absents
Blessés : Bolavucu, Puricelli
Suspendu : Aucun

Enjeux et forme du moment
Neuvième la saison passée, l’Aviron a réussi un début de saison tonitruant avec trois victoires en autant de rencontres dont certaines prestigieuses (face à Clermont et Montauban). La suite a cependant été un peu plus difficile avec un large revers à Perpignan (38-10) et une victoire décrochée dans la douleur la semaine passée face à Mont-de-Marsan (19-15). Un léger moins bien, physique notamment, que les Basques entendent bien effacer ce week-end avec la réception de Toulon. Troisième, l’Aviron veut impérativement s’imposer pour rester aux contacts des leaders.

La phrase de... Richard Dourthe
« Il va falloir faire le même match que le week-end dernier mais cette fois-ci avec de la réussite. On doit absolument gagner pour rester sur une bonne dynamique. » (Rugby365)



TOULON

Le groupe
Nouvelle charnière pour le RCT. Le demi de mêlée Henjak suppléera Jordaan, suspendu vingt jours pour avoir donné un coup de poing lors d'une bagarre générale face au Stade Français. A l'ouverture, Vidal fêtera sa première titularisation. C’est également le cas du jeune ailier Sinzelle. Moins de réussite pour le deuxième ligne italien Dellape. Victime d'un traumatisme thoracique pariétal lors du match face à Bourgoin, il sera absent trois semaines. Le pilier Banquet (douleurs à la cuisse) et le troisième ligne Koyamaibole (douleurs au bras) ont été laissés au repos, alors que le pilier Filitoga (élongation), l'ailier Jagr (entorse de la cheville) et l'arrière Grimaud (entorse du genou) sont proches de la reprise.

Les absents
Blessés : Dellape, Filitoga, Grimaud, Jagr, Liebenberg, Williams
Suspendu : Jordaan

Enjeux et forme du moment
Après trois matchs sans la moindre victoire (Ndlr : match nul contre Brive avant des défaites face à Mont-de-Marsan et au Stade Français), Toulon s'est rassuré la semaine passée en venant à bout de Bourgoin (15-9). Un succès qui a certes permis au RCT de remonter à la septième place du classement mais pas de mettre fin aux rumeurs en coulisses. En début de semaine, les médias australiens annonçaient ainsi la possible arrivée de John Connolly sur la Rade. Une hypothèse formellement démentie par le président Mourad Boudjellal mais qui prouve, une fois encore, que Toulon n’est pas un club comme les autres. Après avoir disputé quatre de ses cinq premiers matchs à Mayol, Toulon tentera de briller à l’extérieur. D’abord à Bayonne puis à Perpignan. Deux places fortes du rugby français.

La phrase de... Jean-Jacques Crenca
« On n'arrive toujours pas à jouer ensemble. J'ai l'impression que chacun veut faire la différence individuellement alors que c'est sur le collectif qu'on peut y arriver. Chaque fois qu'on a joué ensemble contre Bourgoin et qu'on a gardé le ballon ça a marché. On manque de fond de jeu, de fondamentaux Contre les gros cela ne passera pas. » (Var Matin)


Rugby365
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Top 14. La 6ème journée - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Top 14. La 6ème journée   Top 14. La 6ème journée - Page 2 Default12Ven 26 Sep 2008 - 17:31

Bourgoin, sous pression, reçoit le Stade Français


Bourgoin, onzième du Top 14 avec déjà quatre défaites au compteur, s'exporte à Grenoble pour recevoir le Stade Français, leader toujours invaincu hors de ses bases, vendredi en ouverture de la sixième journée.


Les délocalisations n'ont jamais vraiment réussi au club isérois, défait à quatre reprises lors de ses expériences hors de Pierre-Rajon, respectivement à Lyon, Saint-Etienne et même à Genève, en Coupe d'Europe face au Munster. Aussi cette première dans l'enceinte grenobloise flambant neuve met-elle un surcroît de pression aux Berjalliens, d'ores et déjà contraints de serrer les rangs après un nouveau revers (9-15) à Toulon. "On doit faire abstraction d'un contexte différent dans un stade que l'on ne connaît pas. La victoire est à ce prix", résume le centre Yann David.

"On va essayer d'aborder cette rencontre comme un match de championnat ordinaire, même si nous sommes bien conscients que le résultat aura une réelle importance pour nous au classement, détaille le capitaine, Julien Frier, de retour dans le groupe. Face à cette formation parisienne, toujours invaincue, il ne faut pas rentrer dans un schéma de jeu réducteur car nous aurons beaucoup de mal à rivaliser. Il faut envoyer du jeu et se concentrer sur la rigueur et la discipline."

D'autant que le Stade Français a remporté ses trois premières rencontres à l'extérieur, clé de sa première place jusqu'ici indiscutée. Autre facteur de réussite, l'effectif est relativement épargné par les blessures en ce début de saison et s'est encore enrichi d'une recrue de choix, l'ailier australien Mark Gasnier, transfuge du rugby à XIII et probable titulaire vendredi soir. "On a beaucoup de joueurs qui sont compétitifs, il faut tous les voir avant d'enchaîner la Coupe d'Europe, a relevé l'entraîneur-adjoint en charge des lignes arrières, Christophe Dominici. On a très peu de blessés actuellement et on essaie de trouver un équilibre, une synergie." Le Stade Français récupère en outre son pilier Rodrigo Roncero, qui a purgé sa suspension de dix jours à la suite de exclusion à Toulon.


Myfreesport
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Top 14. La 6ème journée - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Top 14. La 6ème journée   Top 14. La 6ème journée - Page 2 Default12Ven 26 Sep 2008 - 17:33

Castres avec Sanchou

Souffrant d'une cheville coincée, le centre ou demi de mêlée Thomas Sanchou a finalement été déclaré apte pour affronter Montauban à l'issue de la mise en place. A noter que Steve Malonga fera enfin ses débuts sous le maillot tarnais.

Le XV castrais : Lagardère ; Bourret, Mazars, Sika, Bourret ; (o) McIntyre, (m) Sanchou ; Malonga, Faure, Tekori ; Nallet, Gaston ; Lensing, Terrain, Ducalcon.

Remplaçants : Hoeft, Giorgadze, Nell, Tomiki, Boscus, Bonnefond, Milford, Saayman.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Top 14. La 6ème journée - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Top 14. La 6ème journée   Top 14. La 6ème journée - Page 2 Default12

Revenir en haut Aller en bas
 
Top 14. La 6ème journée
Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» 6ème journée du Top 14
» La 6ème journée de Top 14
» Réactions sur la 6ème journée de Top 14
» 6ème journée de Top 14
» 6éme journée de Pro D2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum LE SUA VAINCRA :: Archives (2009-2010) :: -Top 14/Les Fédérales-
Sauter vers: