Forum LE SUA VAINCRA
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Forum LE SUA VAINCRA

Espace Rugby
 
Le sua-vaincraAccueilDernières imagesPortailRechercherS'enregistrerConnexionLe sua-vaincra
Le Deal du moment : -50%
BODUM Bistro Set : Théière filtre 1 L + ...
Voir le deal
19.99 €

 

 Parlons de France / Pays de Galles

Aller en bas 
+18
pjm64
ripsua
languill
juju
coucougne
oui-oui
Rivière
agenais du 84
Xavier
CISCO83
solen
Pierre de Paris
s5mar
brice
suaviste(47)
Malcom X
Pat de Mérignac
dédé
22 participants
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
vulcain
Champion du monde
Champion du monde
vulcain


Masculin
Nombre de messages : 10001
Age : 58
localisation : Bédarieux
Date d'inscription : 19/06/2005

Parlons de France / Pays de Galles - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Parlons de France / Pays de Galles   Parlons de France / Pays de Galles - Page 3 Default12Mar 24 Fév 2009 - 11:09

Je pense que le non sélection d'Elissalde est un cadeau de Liévremont à Novès qui pourra utiliser son joueur pour la réception de Montauban...

Comme quoi de toujours pleurer, ça peut servir des fois... Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Parlons de France / Pays de Galles - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Parlons de France / Pays de Galles   Parlons de France / Pays de Galles - Page 3 Default12Mar 24 Fév 2009 - 11:42

FRANCE - GALLES

Les Bleus n'ont que cinq jours pour préparer leur rendez-vous face aux champions d'Europe. Un double défi, physique et technique

Mission impossible ?


Il était presque 13 h 30 hier, quand Thierry Dusautoir s'est présenté d'un pas traînant dans l'amphithéâtre de Marcoussis où l'attendait une petite dizaine de journalistes. « Excusez-moi, je suis fatigué, j'ai l'impression de sortir de mon lit », a lâché d'une petite voix le troisième ligne des Bleus.

Dimanche après-midi, avant de sauter dans l'avion de 20 h 50 pour Orly, Dusautoir a plaqué du Clermontois à tour de bras. Il lui sera demandé de recommencer vendredi soir face aux Gallois. « J'ai mal partout, je suis vidé, j'espère que j'aurai récupéré dès mercredi mais la coupe est pleine et cela va être difficile d'être à 100 %. »

Le flanker toulousain n'est pas une exception. Ils seront neuf à se présenter sur la pelouse du Stade de France en ne comptant que cinq jours de récupération. Tandis que les joueurs gallois bénéficiaient d'un week-end de repos, 19 des 23 Bleus ont été mobilisés par le Top 14. Le rugby français, égaré par ses divergences d'intérêt, possède l'art de ne pas identifier clairement ses priorités et de compliquer la tâche de Marc Lièvremont.

Récupération privilégiée

Si tout va bien, l'entraîneur des Bleus pourra effectuer sa première séance d'entraînement collectif aujourd'hui en fin d'après-midi. Une deuxième est programmée demain matin. Et puis, plus rien jusqu'à la mise en place jeudi sur la pelouse de Saint-Denis. « Nous avons choisi de privilégier la récupération au détriment d'une séance supplémentaire de travail technique », explique Jean Philippe Hager, le médecin des Bleus. Il y aurait pourtant tant à faire.

Le jeudi précédant France - Écosse, Lièvremont a commencé avec David Ellis, le spécialiste de la défense, à disséquer le jeu des champions d'Europe. Ce qu'il en a vu, comme ce qu'il a retenu de la médiocre performance de ses protégés contre les Écossais, ne l'a pas rassuré. « J'ai même été horrifié par certains de nos placements très en profondeur en attaque, assure-t-il. Si on commet les mêmes erreurs, ça sera suicidaire. »

Car « les Gallois, poursuit-il, maîtrisent très bien leur rugby en attaque comme en défense. Ils sont très proches des nations du Sud. Stephen Jones à l'ouverture gère bien l'alternance et possède toute la gamme du jeu au pied. Ils ont un arrière, Lee Byrne, assez exceptionnel, un huit -Andy Powell-, qui avance et un neuf -Mike Phillips- qui est un neuvième avant (1,93 m, 103 kg) et qui règle leurs problèmes au ras des regroupements. »

Le casse-tête de la défense

Au-delà de la qualité de ses individualités, cela constitue désormais la marque de fabrique du XV de Galles, c'est la férocité de la défense mise en place par l'ancien treiziste Shaun Edwards, l'adjoint de Warren Gatland.

D'abord utilisée par les Wasps, cette « blitz defense », parfois irrégulière, avec sa montée collective très rapide visant à couper les solutions extérieures, a été dupliquée par d'autres clubs anglais ou gallois et par les Springboks au niveau international. En revanche, à l'exception du Stade Français de Fabien Galthié en 2007, les clubs français l'ignorent et les Bleus ont souvent éprouvé des difficultés à s'adapter à sa spécificité. « Il y a des solutions, en se servant des passages à vide, en sollicitant des joueurs puissants qui peuvent casser le premier plaquage avec des courses rentrantes, avec du jeu au pied aussi mais en deux entraînements c'est une gageure », estime Patrice Lagisquet, notre consultant, qui avait été confronté au casse-tête avec Biarritz face aux Wasps.

« En fait, il faut les jouer comme ils jouent l'adversaire », résume Lièvremont. Mais de la théorie à la pratique, les Bleus n'auront que trente minutes de répétition pour trouver leurs marques cet après-midi face à l'équipe de France des moins de 20 ans. Et le sport de haut niveau offre rarement les dénouements heureux des épisodes de « Mission impossible ».

Beauxis forfait, les Bleus sans artificier
La tâche de l'équipe de France s'est un peu plus compliquée hier après-midi avec les forfaits de Lionel Beauxis et Maxime Mermoz.

Beauxis qui espérait pouvoir reprendre la course, souffre d'une contusion à l'articulation sacro iliaque droite (bassin), après un choc reçu vendredi contre Toulon. Mermoz (Perpignan) traîne, lui, une petite déchirure au quadriceps. Ces deux coups durs profitent à François Trinh-Duc, l'ouvreur de Montpellier (22 ans, 7 sélections) qui n'a plus été appelé depuis la tournée en Australie en juin et avait été sermonné par le staff des Bleus pour sa baisse de forme cet automne avec son club.

Bastareaud, 20 ans, avait été convoqué pour la tournée estivale en Nouvelle-Zélande en juin 2007 mais avait dû renoncer en raison d'une blessure à un genou.

Pourquoi avoir choisi Trinh-Duc qui faute d'alternative devrait être titularisé en dix, plutôt que David Skrela, auteur d'un match satisfaisant avec Toulouse contre Clermont dimanche ? Lièvremont lèvera le mystère demain mais la certitude, c'est que les Bleus devront affronter les Gallois sans buteur confirmé, comme face à l'Angleterre l'an passé.

Il leur faudra se débrouiller Trinh-Duc, qui affiche moins de 50 % de réussite dans un exercice qu'il a longtemps délaissé, ou alors avec le jeune Morgan Parra, s'il est titularisé à la mêlée. Les options Benoît Baby ou Yannick Jauzion semblent tout aussi aléatoires. L'équipe de France avait-elle besoin de ce handicap supplémentaire ?

Auteur : arnaud david
Sud Ouest
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Parlons de France / Pays de Galles - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Parlons de France / Pays de Galles   Parlons de France / Pays de Galles - Page 3 Default12Mar 24 Fév 2009 - 11:58

Bleus : Deux nouveaux renforts



Le demi d'ouverture montpelliérain, François Trinh-Duc et le centre parisien, Mathieu Bastareaud ont été appelés en renfort pour pallier les forfaits de Lionel Beauxis et Maxime Mermoz.


Marc Lièvremont a appelé François Trinh-Duc et Mathieu Bastareaud en renfort lundi pour pallier les forfaits de Lionel Beauxis et Maxime Mermoz. L'ouvreur montpelliérain, qui compte sept sélections, n'a plus été convoqué depuis le mois de juillet 2008. De son côté le centre parisien pourrait faire ses grands débuts en équipe de France.

Rugby365
Revenir en haut Aller en bas
ripsua
Champion du monde
Champion du monde
ripsua


Masculin
Nombre de messages : 12868
Age : 48
localisation : 47220
Date d'inscription : 30/01/2007

Parlons de France / Pays de Galles - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Parlons de France / Pays de Galles   Parlons de France / Pays de Galles - Page 3 Default12Mar 24 Fév 2009 - 12:42

languill a écrit:
Je trouve Skrela très limité.
Et en plus il m'agace avec ses "voilà" à tout bout de phrase... Skela l'ingénieur... les journalistes se régalent mais qu'est-ce qu'on s'em-**°_°** nous à regarder et écouter !!

Je vois pas ce que feraient Elissalde ou Dupuy en remplacement de Beauxis.

On a une vraie pénurie de 10 en France. Mais c'est pas nouveau...

Le cas Ellisalde est vraiment très intéressant.

Pas titulaire à Toulouse et limite ridicule quand il jouait il y a encore 1 mois, il est plébiscité par tous pour être titulaire et pourquoi pas capitaine de l'EDF... formidable non ?

Cool

Il me semblait qu un DUPUY qui joue les premiers roles en angleterre avec Leicester serait plus a sa place en equipe de france qu un parrat qui joue la relegation avec bourgoin.

Le choix de bastareaud me semble legitime il a une nouvelle fois etait impressionnant contre toulon.

Parlons de France / Pays de Galles - Page 3 Drapsua4 Parlons de France / Pays de Galles - Page 3 Echag Parlons de France / Pays de Galles - Page 3 Drapsua4
Revenir en haut Aller en bas
dédé
Champion de france
Champion de france



Nombre de messages : 1817
Date d'inscription : 21/07/2006

Parlons de France / Pays de Galles - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Parlons de France / Pays de Galles   Parlons de France / Pays de Galles - Page 3 Default12Mar 24 Fév 2009 - 14:38

languill a écrit:
Je trouve Skrela très limité.
Et en plus il m'agace avec ses "voilà" à tout bout de phrase... Skela l'ingénieur... les journalistes se régalent mais qu'est-ce qu'on s'em-**°_°** nous à regarder et écouter !!

Je vois pas ce que feraient Elissalde ou Dupuy en remplacement de Beauxis.


Cool

Skréla me semble le meilleur. Je l'aime bien moi.

Mais ne pas le rappeller me semble logique dans la mesure où il a déjà deux grosses mauvaises performances à son actif en EDF, c'est le PdG l'an dernier et l'Australie.
Trinh-Duc n'a lui pas brillé mais pas trop démérité non plus.

Par contre l'absence d'un buteur est un vrai gros problème. Je pense bien qu'on va battre les gallois mais faut pas abuser non plus, on ne va pas les battre 30-22 en leur mettant 6 essais non-transformés...

On va les mettre baba les gallois avec Baby-Bastareaud...
Revenir en haut Aller en bas
dédé
Champion de france
Champion de france



Nombre de messages : 1817
Date d'inscription : 21/07/2006

Parlons de France / Pays de Galles - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Parlons de France / Pays de Galles   Parlons de France / Pays de Galles - Page 3 Default12Mar 24 Fév 2009 - 14:54

A moins que Baby ne joue 10. Et soit le buteur.

Bon on sera un peu lourdingues au milieu du terrain avec Jauzion et Bastaraud mais bon...

Mais je dois dire que Trinh-Duc-Baby-Bastaraud, cela peut le faire.

Allez, on va les battre ces gallois...
Revenir en haut Aller en bas
Pierre de Paris
Champion du monde
Champion du monde
Pierre de Paris


Masculin
Nombre de messages : 9686
Age : 72
localisation : Banlieue Sud 800m de Paris!
Date d'inscription : 20/12/2006

Parlons de France / Pays de Galles - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Parlons de France / Pays de Galles   Parlons de France / Pays de Galles - Page 3 Default12Mar 24 Fév 2009 - 16:56

Jouer sans buteur est quand même incroyable!
Baby ?, Heymans? C'est léger quand même.
Revenir en haut Aller en bas
Pat de Mérignac
Champion du monde
Champion du monde



Nombre de messages : 20984
Date d'inscription : 03/07/2005

Parlons de France / Pays de Galles - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Parlons de France / Pays de Galles   Parlons de France / Pays de Galles - Page 3 Default12Mar 24 Fév 2009 - 17:33

ripsua a écrit:
languill a écrit:

Cool


Le choix de bastareaud me semble legitime il a une nouvelle fois etait impressionnant contre toulon.

Parlons de France / Pays de Galles - Page 3 Drapsua4 Parlons de France / Pays de Galles - Page 3 Echag Parlons de France / Pays de Galles - Page 3 Drapsua4

Shanklin-Bastaréaud...çà risque de faire des étincelles !!!
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Champion d'europe
Champion d'europe



Masculin
Nombre de messages : 3319
Age : 73
localisation : dans la colline au dessus de Cahors ( coté Pont Valentré )
Date d'inscription : 02/01/2008

Parlons de France / Pays de Galles - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Parlons de France / Pays de Galles   Parlons de France / Pays de Galles - Page 3 Default12Mer 25 Fév 2009 - 0:27

dédé a écrit:
Ah je sais, c'est ta plomberie qui te déprime...

Ca doit être ça , ça manque de Gaz dans les tuyaux
Revenir en haut Aller en bas
suaviste(47)
Champion du monde
Champion du monde
suaviste(47)


Masculin
Nombre de messages : 27856
Age : 52
localisation : Agen m'aime
Date d'inscription : 17/07/2005

Parlons de France / Pays de Galles - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Parlons de France / Pays de Galles   Parlons de France / Pays de Galles - Page 3 Default12Mer 25 Fév 2009 - 0:30

Pat de Mérignac a écrit:
ripsua a écrit:
languill a écrit:

Cool


Le choix de bastareaud me semble legitime il a une nouvelle fois etait impressionnant contre toulon.

Parlons de France / Pays de Galles - Page 3 Drapsua4 Parlons de France / Pays de Galles - Page 3 Echag Parlons de France / Pays de Galles - Page 3 Drapsua4

Shanklin-Bastaréaud...çà risque de faire des étincelles !!!

ripsua est toujour a coté de la plaque Rolling Eyes bastareaud est pas plus ligitime que traille, marty, eux on l'experience Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Champion d'europe
Champion d'europe



Masculin
Nombre de messages : 3319
Age : 73
localisation : dans la colline au dessus de Cahors ( coté Pont Valentré )
Date d'inscription : 02/01/2008

Parlons de France / Pays de Galles - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Parlons de France / Pays de Galles   Parlons de France / Pays de Galles - Page 3 Default12Mer 25 Fév 2009 - 0:40

Xavier a écrit:
Sauf Chabal en deuxième ligne , attention , je dis simplement qu' il n' est pas à sa place à ce poste .


l .
Trés bon article sur La Dépèche du Midi à propos de Chabal :
En résumé :
Il est d' avantage devenu une image médiatique qu' un joueur de Rugby ,
Son Agent ''?'' ou la marque de Parfum qui exploitent son image d' homme des cavernes lui imposent de garder sa Barbe et sa Tignasse , s' en foutent qu' il joue 2ème ou 3ème ligne , qu' il soit bon ou mauvais ou même qu' il ne rentre pas sur le terrain .
L' important c' est qu' on le voit et qu' on en en parle !

Et Lièvremont dans tout ça ?????
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Champion d'europe
Champion d'europe



Masculin
Nombre de messages : 3319
Age : 73
localisation : dans la colline au dessus de Cahors ( coté Pont Valentré )
Date d'inscription : 02/01/2008

Parlons de France / Pays de Galles - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Parlons de France / Pays de Galles   Parlons de France / Pays de Galles - Page 3 Default12Mer 25 Fév 2009 - 1:04

Xavier a écrit:
Xavier a écrit:
Sauf Chabal en deuxième ligne , attention , je dis simplement qu' il n' est pas à sa place à ce poste .


l .
Trés bon article sur La Dépèche du Midi à propos de Chabal :
En résumé :
Il est d' avantage devenu une image médiatique qu' un joueur de Rugby ,
Son Agent ''?'' ou la marque de Parfum qui exploitent son image d' homme des cavernes lui imposent de garder sa Barbe et sa Tignasse , s' en foutent qu' il joue 2ème ou 3ème ligne , qu' il soit bon ou mauvais ou même qu' il ne rentre pas sur le terrain .
L' important c' est qu' on le voit et qu' on en en parle !

Et Lièvremont dans tout ça ?????

Rectif : je cite : C' est Carine Rossigneux qui est l' agent de Chabal et qui est à l' origine de tous les contrats signés avec la marque de parfum Caron , Seat , la mutuelle Smartis , les vins XXl, et la marque de vètement Ruckfield qui est l' unique partenaire qui exige noir sur blanc qu' il conserve tignasse er barbe
Mais je maintiens : Et Liévremont dans tout ça
Revenir en haut Aller en bas
Pat de Mérignac
Champion du monde
Champion du monde



Nombre de messages : 20984
Date d'inscription : 03/07/2005

Parlons de France / Pays de Galles - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Parlons de France / Pays de Galles   Parlons de France / Pays de Galles - Page 3 Default12Mer 25 Fév 2009 - 9:26

Beauxis blessé, aucun des toulousains pressentis pour le remplacer (Skréla, Elissalde) n'est retenu... l'EDF jouera donc sans buteur véritable !!! shakng2
Concernant Lecouls, soit le staff médical fédéral est incompétent, soit celui du Stade joue avec la santé du joueur...en attendant, l'EDF jouera sans son meilleur (?) pilier droit ! re shakng2
Ca en dit long sur l'emprise de Novès sur le staff tricolore et explique pourquoi, en dépit d'un palmarès inégalé, la fédé n'en a jamais voulu comme sélectionneur national ! Neutral
Revenir en haut Aller en bas
ripsua
Champion du monde
Champion du monde
ripsua


Masculin
Nombre de messages : 12868
Age : 48
localisation : 47220
Date d'inscription : 30/01/2007

Parlons de France / Pays de Galles - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Parlons de France / Pays de Galles   Parlons de France / Pays de Galles - Page 3 Default12Mer 25 Fév 2009 - 9:43

Pat de Mérignac a écrit:
Beauxis blessé, aucun des toulousains pressentis pour le remplacer (Skréla, Elissalde) n'est retenu... l'EDF jouera donc sans buteur véritable !!! shakng2
Concernant Lecouls, soit le staff médical fédéral est incompétent, soit celui du Stade joue avec la santé du joueur...en attendant, l'EDF jouera sans son meilleur (?) pilier droit ! re shakng2
Ca en dit long sur l'emprise de Novès sur le staff tricolore et explique pourquoi, en dépit d'un palmarès inégalé, la fédé n'en a jamais voulu comme sélectionneur national ! Neutral

Noves c est le top des manager il y en a pas un qui lui arrive a la cheville en france palmares oblige.

Maintenant je me demandes comme l on dit "les specialistes" sur canal si on est pas en train de regresser avec ce staff.
Avec l ancie staff nous etions dans le professionnalisme a outrance ou un match se jouait presque plus sur le terrain, mais plus avec les statistiques, la on se demande si ce n est pas l encadrement d une equipe amateur meme si le jeu d attaque proposer est plaisant.

Pour ce qui est du staff mediacal du stade toulousain c est peut etre le meilleur d europe je penses qu on peu leur faire confiance Wink
Quand au staff de l equipe de france on peu avoir des doutes exemple la sceance d entrainement de beauxis apres son choc en club.

Parlons de France / Pays de Galles - Page 3 Drapsua4 Parlons de France / Pays de Galles - Page 3 Echag Parlons de France / Pays de Galles - Page 3 Drapsua4
Revenir en haut Aller en bas
dédé
Champion de france
Champion de france



Nombre de messages : 1817
Date d'inscription : 21/07/2006

Parlons de France / Pays de Galles - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Parlons de France / Pays de Galles   Parlons de France / Pays de Galles - Page 3 Default12Jeu 26 Fév 2009 - 14:14

Pat de Mérignac a écrit:
en dépit d'un palmarès inégalé, la fédé n'en a jamais voulu comme sélectionneur national ! Neutral

Moi non plus je n'en veux pas. Monsieur plainte, mimique et média, qu'il reste à Toulouse.

Le staff actuel me va assez bien. Sportivement et humainement. Ce qui n'est pas le cas de Novès. Palmarès ou pas... Il a des qualités, mais faut pas exagérer non plus...
Revenir en haut Aller en bas
dédé
Champion de france
Champion de france



Nombre de messages : 1817
Date d'inscription : 21/07/2006

Parlons de France / Pays de Galles - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Parlons de France / Pays de Galles   Parlons de France / Pays de Galles - Page 3 Default12Jeu 26 Fév 2009 - 14:42

Bon maintenant qu'on connait les équipes, on va pouvoir spéculer un peu...


Marconnet-Barcella/Jones-Jenkins

Quatre piliers excessivement mobiles et actifs dans le jeu. Les français semblent plus puissants et dans le jeu et en mêlée mais jusqu'ici ils n'ont jamais été assez fûtés pour bien exploiter cette supériorité potentielle. Et les gallois jouent ensemble depuis très longtemps...

Swarzceski-Rees. Beau duel. Un très puissant contre un très adroit. Sur la forme du tournoi, avantage sans conteste à Rees.

Nallet-Chabal/Gough-Jones
Un duel clé. Les gallois sont impressionnants par leur abattage, leur puissance, leur habilité, leur rudesse. De véritables maitres des rucks... Nallet devra (et peut) être à la hauteur. Chabal a l'occasion de prouver.

Ouedraogo-Dussautoir/Jones-Williams
Cela semble peu évident pour les français qui ont une plume et un manchot, mais après tout je crois très fort en la plume balle en main et le manchot est régulier en défense...

Harinordoqui/Powell. La brutalité contre la souplesse...Un rahan contre un dandy...

Phillips-Parra. Là aussi, ce ne sont pas du tout les mêmes profils. Un costaud qu'il est difficile de perturber physiquement tellement il en impose mais qui en a plus dans les muscles que dans la tête contre un petit fûté.

Jones-Baby. Le néophyte contre l'ancien. Opposition de style. Un remake du Castaignède-Jenkins de 1998? Laughing

Shanklin-Roberts/Bastareaud-Jauzion. Quatre experts de l'explosion des défenses et de la découpe des attaquants. Cela va faire mal...

Heymans-Malzieu/Halfpenny-Williams. Avantage aux petits ou aux grands?

Byrne-Medard. Cela ne m'inspire aucun commentaire... Faut aimer les joueurs pour en parler un peu...

Voilà. Au final, j'y crois dur comme fer. Ils vont voir rouge les gallois...
Bon j'espère que les bleus y seront parce qu'avec la propagande que je leur fais, s'ils se loupent...
Revenir en haut Aller en bas
dédé
Champion de france
Champion de france



Nombre de messages : 1817
Date d'inscription : 21/07/2006

Parlons de France / Pays de Galles - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Parlons de France / Pays de Galles   Parlons de France / Pays de Galles - Page 3 Default12Jeu 26 Fév 2009 - 15:04

Pour finir, je dirais avantage au pack gallois et à la puissance générale d'une équipe bien organisée, mais les français ont du panache et de vraies qualités balle en main...

A noter que les gallois ont mis leurs plus fines gâchettes au vestiaire. Peel, Hook et Henson sont sur le banc. Priorité au défi physique... Si on le relève, on a de quoi les déborder au large...
Revenir en haut Aller en bas
tugudu
Champion du monde
Champion du monde
tugudu


Masculin
Nombre de messages : 8963
Age : 19
Date d'inscription : 24/06/2005

Parlons de France / Pays de Galles - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Parlons de France / Pays de Galles   Parlons de France / Pays de Galles - Page 3 Default12Jeu 26 Fév 2009 - 16:18

ripsua a écrit:
Pat de Mérignac a écrit:
Beauxis blessé, aucun des toulousains pressentis pour le remplacer (Skréla, Elissalde) n'est retenu... l'EDF jouera donc sans buteur véritable !!! shakng2
Concernant Lecouls, soit le staff médical fédéral est incompétent, soit celui du Stade joue avec la santé du joueur...en attendant, l'EDF jouera sans son meilleur (?) pilier droit ! re shakng2
Ca en dit long sur l'emprise de Novès sur le staff tricolore et explique pourquoi, en dépit d'un palmarès inégalé, la fédé n'en a jamais voulu comme sélectionneur national ! Neutral

Noves c est le top des manager il y en a pas un qui lui arrive a la cheville en france palmares oblige.

Maintenant je me demandes comme l on dit "les specialistes" sur canal si on est pas en train de regresser avec ce staff.
Avec l ancie staff nous etions dans le professionnalisme a outrance ou un match se jouait presque plus sur le terrain, mais plus avec les statistiques, la on se demande si ce n est pas l encadrement d une equipe amateur meme si le jeu d attaque proposer est plaisant.

Pour ce qui est du staff mediacal du stade toulousain c est peut etre le meilleur d europe je penses qu on peu leur faire confiance Wink
Quand au staff de l equipe de france on peu avoir des doutes exemple la sceance d entrainement de beauxis apres son choc en club.

Parlons de France / Pays de Galles - Page 3 Drapsua4 Parlons de France / Pays de Galles - Page 3 Echag Parlons de France / Pays de Galles - Page 3 Drapsua4


C'est clair que quand on voit Heymans, on ne peut qu'être impressionnés
Revenir en haut Aller en bas
Pierre de Paris
Champion du monde
Champion du monde
Pierre de Paris


Masculin
Nombre de messages : 9686
Age : 72
localisation : Banlieue Sud 800m de Paris!
Date d'inscription : 20/12/2006

Parlons de France / Pays de Galles - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Parlons de France / Pays de Galles   Parlons de France / Pays de Galles - Page 3 Default12Jeu 26 Fév 2009 - 16:47

dédé a écrit:
Pour finir, je dirais avantage au pack gallois et à la puissance générale d'une équipe bien organisée, mais les français ont du panache et de vraies qualités balle en main...

A noter que les gallois ont mis leurs plus fines gâchettes au vestiaire. Peel, Hook et Henson sont sur le banc. Priorité au défi physique... Si on le relève, on a de quoi les déborder au large...


Oh la la je voudrais bien. mais il y a S.Williams, Halfpenny, ce sont des mini-formats qui vont nous faire très très mal. Parlons de France / Pays de Galles - Page 3 00000001
Et puis les Hook, Henson doivent être prévus dans le coaching. Non sincèrement je crains pour les Bleus. Parlons de France / Pays de Galles - Page 3 00000001
De plus, il va y avaoir la fatigue physique, il y a eu du Top 14 jusqu'à dimanche dernier, alors que les Gallois se sont... reposés.
Revenir en haut Aller en bas
dédé
Champion de france
Champion de france



Nombre de messages : 1817
Date d'inscription : 21/07/2006

Parlons de France / Pays de Galles - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Parlons de France / Pays de Galles   Parlons de France / Pays de Galles - Page 3 Default12Jeu 26 Fév 2009 - 16:58

tugudu a écrit:

C'est clair que quand on voit Heymans, on ne peut qu'être impressionnés

Ouais enfin au SUA aussi en 2004 il y a des joueurs qui ont doublé de volume. Mais avec moins de réussite...
Revenir en haut Aller en bas
dédé
Champion de france
Champion de france



Nombre de messages : 1817
Date d'inscription : 21/07/2006

Parlons de France / Pays de Galles - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Parlons de France / Pays de Galles   Parlons de France / Pays de Galles - Page 3 Default12Jeu 26 Fév 2009 - 17:04

Pierre de Paris a écrit:
dédé a écrit:
Pour finir, je dirais avantage au pack gallois et à la puissance générale d'une équipe bien organisée, mais les français ont du panache et de vraies qualités balle en main...

A noter que les gallois ont mis leurs plus fines gâchettes au vestiaire. Peel, Hook et Henson sont sur le banc. Priorité au défi physique... Si on le relève, on a de quoi les déborder au large...


Oh la la je voudrais bien. mais il y a S.Williams, Halfpenny, ce sont des mini-formats qui vont nous faire très très mal. Parlons de France / Pays de Galles - Page 3 00000001
Et puis les Hook, Henson doivent être prévus dans le coaching. Non sincèrement je crains pour les Bleus. Parlons de France / Pays de Galles - Page 3 00000001
De plus, il va y avaoir la fatigue physique, il y a eu du Top 14 jusqu'à dimanche dernier, alors que les Gallois se sont... reposés.

Mais non mais non, que d'inquiétudes...
On verra bien, mais il n'y a que de quoi se réjouir dans l'atttente de ce choc. On s'en fout qui gagne, cela va être bien. Et je crois beaucoup en Baby en 10.
Revenir en haut Aller en bas
brice
Champion d'europe
Champion d'europe
brice


Masculin
Nombre de messages : 3181
Age : 39
localisation : PESSAC
Date d'inscription : 03/07/2005

Parlons de France / Pays de Galles - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Parlons de France / Pays de Galles   Parlons de France / Pays de Galles - Page 3 Default12Jeu 26 Fév 2009 - 17:52

tugudu a écrit:


C'est clair que quand on voit Heymans, on ne peut qu'être impressionnés

Heymans c'est pendant sa blessure aux ligaments a agen qu'il a changé pas a toulouse...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Parlons de France / Pays de Galles - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Parlons de France / Pays de Galles   Parlons de France / Pays de Galles - Page 3 Default12Ven 27 Fév 2009 - 14:25

VI Nations. France-Galles ce soir : le match de la peur


Ce soir, le rugby français fêtera au moins une victoire, celle du XV de Lucien Mias qui avait obtenu en 1959, pour la première fois et grâce à son succès sur Galles, la première place du Tournoi sans partage. L'équipe de Ryan Jones pourrait bien gâcher l'a.nniversaire. En effet, le rouge est mis sur ce France-Galles qui est, pour les Bleus, le match de la peur. Qualité des adversaires, carences de nos représentants et errements des sélectionneurs : tout concourt à la catastrophe car il ne fait pas de doute que si les visiteurs parviennent à imposer leur irrésistible rugby, la note sera salée.


GALLES SUR UNE AUTRE PLANèTE

Malgré la célébration d'un glorieux cinquantenaire, nous voici plutôt revenus, avec un grand plaisir forcément, presque quarante années en arrière quand le Pays de Galles et son prince Gareth régnaient sur l'Europe avec le plus beau rugby de l'époque. Après les Golden Years, le Pays de Galles a connu, comme l'on dit ces jours-ci au salon de l'Agriculture, la période des vaches maigres. Les Français s'en foutent éperdument mais la rue de Liège eût été incendiée et nos sélectionneurs pendus si le XV de France avait subi autant d'humiliations. Pour s'en tenir au seul Tournoi des VI Nations - mais les années 90 n'étaient pas brillantes non plus - les Gallois, à côté de leur grand chelem de 2005, ont avalé la cuillère de bois en 2003, obtenu une seule victoire en 2007, 2006 et 2002, deux en 2004 et 2001.

Sur la lancée de leur triomphe total de l'an dernier, ils viennent ajouter à Saint-Denis, où ils ont déjà gagné en 1999, 2001 et 2005, un neuvième succès consécutif à leur série, perspective autrement réjouissante que d'aligner une neuvième charnière. Les Gallois ont mis le feu aux poudres sur leurs deux premiers matches, ils évoluent incontestablement sur une autre planète.


ENTRE INDIGENCE ET OPULENCE

Huitième de la classe internationale, la France devance tout de même… l'Ecosse, les Fidji et l'Italie. Et dans ce pays où rien ne se fait comme ailleurs, il a suffi d'une victoire (sinistre) sur l'Ecosse pour ruiner le crédit et la sympathie ramenés d'une défaite en Irlande.

Heureusement, les vérités d'un match ne se reportent pas exactement sur le suivant. L'indigence de l'autre jour ne tournera pas soudainement à l'opulence mais un quinze révolté, survolté, ne pouvant qu'élever son niveau du fait de l'adversaire, est en mesure de dérégler la plus belle des mécaniques. Plus bleue que jamais, la peur du ridicule peut le rendre fort à l'endroit où il est trop faible, dans le cinq de devant. Le XV de Nallet, qui n'a rien pour plaire, n'a pas moins de chances que n'en avait celui d'Ibanez de terrasser les Blacks en quart de finale du Mondial. Depuis cette date, l'équipe de France n'a renversé aucune montagne, juste quelques monticules. Si ce n'est pas ce soir, gare à l'avalanche.


--------------------------------------------------------------------------------


Hôtel maudit .

En raison de la programmation du match le vendredi soir, le XV de France a dû changer ses habitudes. Pour des commodités de circulation, il ne réside pas à la gare Saint-Lazare mais près de l'aéroport de Roissy. Or, cet hôtel a toujours porté la poisse, à l'équipe de France comme au Stade Toulousain. Yannick Jauzion a bien tenté de persuader Jo Maso de choisir une autre résidence mais il était trop tard… La superstition est (presque) aussi difficile à vaincre que les Gallois.

Les moins de 20 ans avec l'Ariégeois Watremez .

L'équipe des moins de 20 ans qui rencontrera son homologue galloise, samedi à Haguenau (14 heures), a été renforcée par le pilier biarrot Watremez, originaire de Foix et passé par le Stade Toulousain. Composition : Namy (Brive) ; Fall (Bayonne), Doumayrou (Montpellier), Tranier (Biarritz), Camara (Stade Français) ; (o) Lombard (Chalon), (m) Cazenave (Perpignan) ; Guyot (Stade Français), Goujon (Clermont), Lapandry (Clermont, cap.) ; De Marco (Montpellier), Boukerou (Stade Toulousain) ; Slimani (Stade Français), Colliat (Lyon), Watremez (Biarritz). Remplaçants : Raffault (Biarritz), Lebréquier (Biarritz), Hézard (Clermont), Guillot (Bourgoin), Radosavljevic (Clermont), Bernard (Bayonne), Griffoul (Narbonne).


--------------------------------------------------------------------------------

Autant de fièvre le vendredi soir l'an prochain

Sans être véritablement inquiétée par cette première du vendredi soir, la FFR avait redoublé d'attention au sujet de ce France-Galles mais elle a été vite rassurée. La Fédération galloise désirait une rallonge de billets mais la rue de Liège n'a pu lui donner satisfaction car il ne lui en restait plus. Le Stade de France est complet, une telle affiche donnant autant de fièvre le vendredi que le samedi.

De Saint-Denis au Salon de l'Agriculture

Une première étude indique cependant que la clientèle est différente : la vente dans les comités territoriaux a été plus modérée mais cette relative tiédeur a été compensée par les ventes en ligne, dopées par cette programmation.

En province, c'est-à-dire en France, les avis sont partagés : ils sont nombreux à ne pouvoir disposer du dernier jour de travail de la semaine mais d'autres sont partisans de cette formule alors qu'ils se refusent à effectuer un voyage-éclair quand le match est le dimanche. En outre, ils peuvent faire coïncider idéalement, cette fois, le match et le salon de l'Agriculture. Malgré tout, le succès de cette innovation ne sera pas prononcé avant demain car il se mesure exclusivement, comme d'habitude, en points d'audience TV. Ce sont les chaînes qui, pour payer cher le Tournoi, dictent sa loi en matière de calendrier.

De la vente sauvage aux nocturnes

L'Agenais Jacques Laurans était président du comité des VI Nations quand celui a adopté l'an dernier, sous la contrainte économique, le match du vendredi soir. Il rappelle l'historique de cette évolution : « Jusqu'à la mutualisation des droits en 1997, chaque fédération vendait ses deux matches à qui elle voulait, avec les doublons, bousculade et concurrence déloyale que cela entraînait. Ensuite, c'est le comité des VI Nations qui a vendu les 15 matches, en s'engageant à ce qu'ils soient diffusés en direct et sans doublons. Nous avons eu dans un premier temps les «Super Saturdays», soit trois matches entre 13 et 19 heures ; ensuite, ce fut la révolution du match dominical, presque imposé par l'arrivée de l'Italie ; enfin, comme les Français ont l'habitude des nocturnes, a été instaurée celle du samedi, et maintenant celle du vendredi, sur l'exemple donné par la Ligue ». Pour ce soir, le diffuseur souhaitait même avancer le coup d'envoi à 20 h 45 puisque la publicité a été supprimée sur les chaînes publiques mais l'organisateur s'y est refusé, tous les protocoles ayant été bouclés. Ce sera pour la prochaine fois, sans doute l'an prochain à Cardiff, car la WRU est tout à fait disposée à accueillir à son tour le prochain Galles-France le vendredi soir.

Les autres nations n'y tiennent pas, faisant état de problèmes particuliers, par exemple les riverains de Twickenham pour la RFU.


--------------------------------------------------------------------------------

oui ou non

Dix questions à Lionel Nallet

Ce XV de France joue-t-il sa survie contre le Pays de Galles?
Non.
Pensez-vous que, même à Paris, ce match sera plus dur que celui de Dublin?
Oui.
Selon vous, la deuxième ligne galloise est-elle au niveau de la deuxième ligne irlandaise?
Heu.....non.
Le match Galles-Angleterre vous-a-t-il impressionné?
Le peu que j'en ai vu, oui.
Admettez-vous que France-Ecosse a été de piètre qualité?
Oui, très mauvaise.
La vidéo vous a-t-elle fait mal à la tête?
Elle a surtout laissé des regrets.
Le capitaine a-t-il une part de responsabilité?
Oui, forcément.
Parce qu'il n'a pas su secouer le cocotier?
Oui, secouer la défense écossaise surtout.
Connaissez-vous un bon buteur au Castres Olympique?
Oui, évidemment...
Pensez-vous sincèrement que le XV de France peut gagner ce Tournoi?
Ou......ais.


La Dépêche
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Parlons de France / Pays de Galles - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Parlons de France / Pays de Galles   Parlons de France / Pays de Galles - Page 3 Default12Ven 27 Fév 2009 - 14:29

XV de France - Galles. Parra-Baby : une charnière inédite !


Tournoi des VI Nations. Lièvremont avait déjà utilisé huit charnières en un an.



Ils ont osé. La charnière Parra-Baby, sur laquelle nous avions misé dans notre édition d'hier, succède donc à Tillous-Borde-Beauxis, qui n'aura duré que deux matches. C'est la neuvième charnière utilisée par Lièvremont en un an (13 matches) et quelque chose nous dit que ce ne sera pas la dernière de ce Tournoi…

L'épreuve par neuf est carrément effrayante, sauf peut-être pour les sélectionneurs. Si Morgan Parra a déjà les épaules larges, elles auront cependant à supporter le fardeau des tirs au but, sujet traité par ailleurs. Léger, en revanche, aura été le sommeil de Benoît Baby qui doit redouter ce qui l'attend et qui, si l'affaire tourne mal, sera plus à plaindre qu'à blâmer.

DEUX FOIS 10

Au poste le plus complexe du rugby, où il ne suffit pas « d'attaquer la ligne » (dernière expression à la mode), les spécialistes les plus chevronnés ont vécu des cauchemars. Deuxième ouvreur tricolore depuis l'automne, Baby n'est pas un chef d'attaque car il a trop rarement porté le n°10, à Toulouse comme à Clermont. Deux fois seulement, Vern Cotter le lui a confié cette saison, le 30 août contre Montpellier et le 20 septembre à Castres.

Depuis la fin de l'été, Baby est arrière ou centre. Très audacieusement, Lièvremont et ses adjoints en ont fait le patron du XV de France. A peine avait-il annoncé le dernier remplaçant que le coach tricolore a été assailli de questions sur ce coup de poker ; bien qu'il ait manifestement préparé sa riposte, Lièvremont a fini par céder à l'agacement.

MARCONNET, L'AUTRE CLé

Toute la France du rugby aura donc l'œil sur Baby qui a volé hier, il s'en serait bien passé, la vedette à Chabal et relégué au second plan la promotion de Bastareaud, qui rime davantage avec taureau qu'avec Maso.

Nous voulons bien croire le nouvel ouvreur quand il affirme que ses partenaires de l'attaque lui font confiance ; ils n'ont d'ailleurs pas le choix mais ceux qui peuvent le sortir du guêpier sont, comme toujours, les avants. Or, le retour de Marconnet s'effectue dans l'indifférence générale alors qu'il est peut-être la clé du match et que l'intéressé a un gros doute à dissiper, deux ans après sa 71e sélection.

Chabal aussi. Au contraire de Poitrenaud qui ne s'y était pas assis depuis cinq ans, Millo Chluski a l'habitude du banc mais la titularisation de l'idole barbue sera toujours plus discutable que celle d'un Albacete ou d'un Pelous…


--------------------------------------------------------------------------------

Parra ne bute jamais à Bourgoin !

Dans le rugby du XXIe siècle comme dans celui de jadis, une équipe continue de se bâtir autour d'un pilier droit et d'un buteur. Les pieds de nez à ces sacro-saints principes se retournent en général contre les inventeurs et il est trop évident que, sans buteur, les sélectionneurs du XV de France s'embarquent dans une drôle de galère contre le Pays de Galles demain soir. Morgan Parra aussi. Le jeune (20 ans depuis novembre) Berjallien, pour sa deuxième titularisation derrière la mêlée tricolore - il a été remplaçant les cinq autres fois - se trouve investi de l'écrasante responsabilité des tirs au but, soumis à l'insoutenable pression qu'elle suppose. Malgré son talent et son penchant déclaré pour cet exercice, il est le premier à regretter de ne pas le pratiquer en club.

UNE PéNALITé ET UNE TRANSFORMATION…

Car Morgan Parra ne bute jamais à Bourgoin !

-Benjamin Boyet est l'exécuteur des hautes œuvres au CSBJ, auteur de 132 pts (dont 32 pénalités et 8 transformations) sur les 282 totalisés par le club cette saison. Il est le 4e réalisateur du Top 14.

-Sébastien Laloo suit avec 69 pts, soit 21 pénalités et 3 transformations.

-Morgan Parra a joué 13 matches de Top 14, dont trois comme remplaçant et un comme n° 10. Il a passé une pénalité contre Perpignan (2e journée) parce que Boyet venait de quitter le terrain et une transformation à Dax (9e journée) parce que Boyet venait de marquer l'essai. Demain soir, dans un match-couperet, il va devoir rivaliser avec le métronome Stephen Jones et il aura peut-être le sort du match au bout du soulier. Quand on sait le nombre d'heures passées par les spécialistes à faire leurs gammes, plus que jamais dans le rugby pro, quand on sait que même les meilleurs connaissent des jours sans (remember Skrela contre l'Australie), la mission confiée à Parra est du genre impossible, sauf si le staff tricolore compte sur un miracle. Dans ce secteur, ils sont tellement rares…

Jean-Louis Laffitte


--------------------------------------------------------------------------------

Y avait-il une autre solution ?

Marc Lièvremont a reconnu hier matin qu'il avait été prisonnier de la reconduction du groupe, ce qui sous-entend que la désignation de Baby comme ouvreur est antérieure au forfait de Beauxis.

Rien n'interdisait cependant, pour s'extraire d'un piège qui peut être mortel, de replacer Baby au côté de Jauzion, comme à l'automne, et d'appeler un ouvreur-buteur, nécessité faisant loi.

-Skrela, le titulaire de novembre, représentait la solution la plus logique, de préférence à ses coéquipiers polyvalents Elissalde et Michalak.

-Boyet, le grand réalisateur de… Bourgoin, qui avait participé à la tournée d'été 2008, constituait l'autre option sérieuse.

-Les autres ouvreurs-buteurs figurant parmi les meilleurs réalisateurs du Top 14 mais pas sur les tablettes de la sélection: Fortassin (Montauban), Teulet (Castres), Vignau-Tuquet (Dax), Laloo (Bourgoin). Courrent (Biarritz) et Arrayet (Mont-de-Marsan) sont indisponibles.


--------------------------------------------------------------------------------

Baby et Trinh-Duc non plus

Le second buteur du XV de France est forcément Baby, qui ne tape qu'occasionnellement, et de loin, à Clermont où règne un certain Brock James. Il en va de même pour Heymans. Le troisième homme est le remplaçant Trinh-Duc, qui l'est aussi à Montpellier. Voire même le quatrième car, après McHugh (55 pts) et Todeschini (53), Sarraméa affiche le même total que Trinh-Duc (27 pts, dont deux essais pour l'un et l'autre). Précisément, Trinh-Duc a inscrit ces deux essais (transformés par Sarraméa) à Montauban où il a raté trois pénalités. Trinh-Duc n'a été le buteur de Montpellier qu'à deux reprises, contre Clermont et Dax (15e et 16e journées).


--------------------------------------------------------------------------------

L'EQUIPE:

Médard (Stade Toulousain) - Malzieu (Clermont), Bastareaud (Stade Français), Jauzion (Stade Toulousain), Heymans (Stade Toulousain) - (o) Baby (Clermont), (m) Parra (Bourgoin) - Ouedraogo (Montpellier), Harinordoquy (Biarritz), Dusautoir (Stade Toulousain) - Chabal (Sale/ENG), Nallet (Castres, cap) - Marconnet (Stade Français), Szarzewski (Stade Français), Barcella (Biarritz).


--------------------------------------------------------------------------------

Angleterre 2008 déjà : Traille, puis…Parra

Marc Lièvremont et ses adjoints n'ignorent rien de l'énorme risque qu'ils ont pris en se privant d'un buteur de métier. Ils ne peuvent non plus avoir oublié la mésaventure du France-Angleterre d'il y a un an (presque jour pour jour) contre l'Angleterre.

C'était, comme demain soir, le troisième match du Tournoi. Damien Traille, qui n'avait jamais tapé que de loin en club comme en équipe de France, avait été désigné buteur car Skrela était sur le banc, Trinh-Duc et Parra formant la paire de demis. Traille avait fait deux « trous » en première mi-temps et… Parra avait pris le relais de l'infortuné biarrot pour réussir sa seule tentative de pénalité (49e), laquelle avait ramené le score à 13-10. Le Berjallien avait ensuite laissé sa place à Yachvili qui avait aussi passé, à sept minutes de la fin, une pénalité qui entretenait l'espoir (19-13). L'essai de clôture de Wiiglesworth avait creusé l'écart (24-13) mais les deux échecs de Traille avaient pesé lourd dans la balance.


La Dépêche
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Parlons de France / Pays de Galles - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Parlons de France / Pays de Galles   Parlons de France / Pays de Galles - Page 3 Default12Ven 27 Fév 2009 - 14:34

L'IMPOSSIBLE DÉFI

Le XV de France s'attaque à un défi a priori impossible contre le pays de Galles au Stade de France. Avec une semaine de préparation tronquée et une équipe remaniée et expérimentale, il doit battre la meilleure équipe d'Europe depuis un an et demi, très en avance dans la mise en place de son projet de jeu. L'opération commando est lancée.

Est-ce bien raisonnable ?

Franchement, c'est à en perdre son latin. L'encadrement du XV de France a peut-être une foi inébranlable en son groupe, il a peut-être une confiance absolue dans sa capacité à appliquer son schéma de jeu et à redevenir une nation forte du rugby mondial, il faut quand même un brin d'inconscience pour aligner face aux Gallois une équipe sans buteur et presque sans charnière. En effet, seuls Benoît Baby et Morgan Parra n'ont jamais joué ensemble, mais en plus le premier n'est pas ouvreur, et le second pas buteur. Ce sont pourtant eux qui auront les clés du camion, et les frêles épaules du Berjallien devront ainsi supporter une sacrée responsabilité, à 20 ans et pour son deuxième match seulement en tant que titulaire avec les Bleus.

Marc Lièvremont a eu beau répéter inlassablement que ce choix était cohérent, qu'il avait confiance et que les joueurs avaient les qualités nécessaires, c'est une peur rouge qui nous envahit invariablement à l'évocation de la venue de l'épouvantail du Tournoi. Surtout que cette charnière inédite (la neuvième en treize rencontres du staff !) n'est pas le seul souci qui a plombé la semaine à Marcoussis. On passera les querelles médicales autour du cas Lecouls. Ou les forfaits tardifs de Beauxis et Mermoz. Car lorsqu'on ne dispose que de cinq jours et deux entraînements pour préparer le choc de la compétition, on n'a pas le temps de s'apesantir sur son sort. Rien ne sera donc épargné à ces Bleus, coincés une nouvelle fois par un calendrier aberrant qui leur place une journée de Top 14 sur trois jours avant un match le vendredi soir. Ridicule, énervant aussi, pathétique surtout. Le problème c'est que malgré tout ça, il faudra quand même bien se coltiner quinze poireaux survitaminés qui ont déjà écoeuré un paquet d'adversaires depuis quinze mois. Le staff sait très bien qu'il joue très gros, que ces choix sont de plus en plus contestés, et la tension palpable toute la semaine à Marcoussis confirme que les Bleus ne sont pas rassurés. La purge contre l'Ecosse est encore dans les esprits, et la menace rouge est bien présente.


L'utopie de la réaction

Alors on pare au plus pressé, on ne parle plus vraiment de jeu, et on essaie d'y croire en se disant que les Bleus sont spécialistes de ces victoires de l'impossible, qu'ils adorent renverser des montagnes et se révolter quand on les croit au fond du seau. Le problème, c'est que la théorie de la réaction n'a jamais permis d'être champion du monde. Demandez aux Anglais, aux Australiens ou aux Sud-Africains, parfaits vendeurs d'un rugby défensif et pragmatique. Et puisque c'est bien 2011 l'objectif majeur, il faudra un jour se poser les bonnes questions. Il ne s'agit pas forcément de se demander si le rugby de mouvement peut gagner, après tout, les Gallois ou les Blacks le démontrent en ce moment. Il s'agit surtout d'avancer dans le projet, en tout cas dans sa mise en place. Et on craint qu'un match aussi bancal que celui de vendredi ne fasse pas franchement avancer le schmilblick. A moins qu'un exploit ne serve enfin de match-référence à ce groupe finalement attachant, qui fait ce qu'il peut avec les moyens du bord, et qui se bat pour prouver qu'il a raison. Pour cela, il faudra trouver des ressources insoupçonnées.

L'équilibre des forces semble en effet largement en faveur du pays de Galles. En pleine confiance, frais physiquement et bien établis dans leur jeu, les hommes de Warren Gatland écrasent tout sur leur passage. Leur rugby offensif, parfait compromis entre ordre et désordre, est sans conteste un modèle à suivre, en attendant d'avoir leur vécu et leur expérience. Pour l'instant, ils font surtout peur, même si leur domination est peut-être un peu exagérée. Comme le disait Chabal dans la semaine « les Gallois, ce ne sont pas les Blacks non plus. Certes ils dominent, mais c'est parce qu'ils sont en avance dans la mise en place de leur jeu. Quand les autres équipes auront progressé dans la construction de leur projet, alors ce sera plus compliqué pour eux je pense.» C'est sans doute vrai. En attendant ils sont nettement devant, et c'est bien un exploit qu'il faudra réaliser. En espérant que le miracle se produise entre Baby et Parra, en espérant que la puissance de Bastareaud permette d'occuper le centre du terrain, que le ballon sortira suffisamment vite pour éviter les montées défensives ultra rapides galloises, que le triangle Médard-Malzieu-Heymans saura bonifier les quelques ouvertures. Et il ne reste qu'à y ajouter la glorieuse incertitude du sport.


L'Equipe
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Parlons de France / Pays de Galles - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Parlons de France / Pays de Galles   Parlons de France / Pays de Galles - Page 3 Default12

Revenir en haut Aller en bas
 
Parlons de France / Pays de Galles
Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Parlons de France / Pays de Galles
» Réactions sur Pays de Galles / Angleterre
» Pays-de-Galles 12-34 Afrique-du-Sud
» France-Pays de Galles
» Pays de Galles-Ecosse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum LE SUA VAINCRA :: Archives (2008-2009) :: -Rugby international-
Sauter vers: