Forum LE SUA VAINCRA
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Forum LE SUA VAINCRA

Espace Rugby
 
Le sua-vaincraAccueilDernières imagesPortailRechercherS'enregistrerConnexionLe sua-vaincra
Le Deal du moment : -22%
Acer Nitro QG241YM3BMIIPX – Ecran PC Gaming ...
Voir le deal
139.99 €

 

 Parlons de France / Pays de Galles

Aller en bas 
+18
pjm64
ripsua
languill
juju
coucougne
oui-oui
Rivière
agenais du 84
Xavier
CISCO83
solen
Pierre de Paris
s5mar
brice
suaviste(47)
Malcom X
Pat de Mérignac
dédé
22 participants
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
dédé
Champion de france
Champion de france



Nombre de messages : 1817
Date d'inscription : 21/07/2006

Parlons de France / Pays de Galles - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Parlons de France / Pays de Galles   Parlons de France / Pays de Galles - Page 4 Default12Ven 27 Fév 2009 - 14:36

val a écrit:

Ce XV de France joue-t-il sa survie contre le Pays de Galles?
Non.
Pensez-vous que, même à Paris, ce match sera plus dur que celui de Dublin?
Oui.
Selon vous, la deuxième ligne galloise est-elle au niveau de la deuxième ligne irlandaise?
Heu.....non.

Le match Galles-Angleterre vous-a-t-il impressionné?
Le peu que j'en ai vu, oui.
Admettez-vous que France-Ecosse a été de piètre qualité?
Oui, très mauvaise.
La vidéo vous a-t-elle fait mal à la tête?
Elle a surtout laissé des regrets.
Le capitaine a-t-il une part de responsabilité?
Oui, forcément.
Parce qu'il n'a pas su secouer le cocotier?
Oui, secouer la défense écossaise surtout.
Connaissez-vous un bon buteur au Castres Olympique?
Oui, évidemment...
Pensez-vous sincèrement que le XV de France peut gagner ce Tournoi?
Ou......ais.


La Dépêche

Il a bien raison, la deuxième ligne galloise est bien supérieure à la deuxième ligne irlandaise.
Je ne comprendrais jamais le crédit qu'on accorde à O'Connell. Il sait bien embrouiller joueurs et arbitres. Pour le reste... Lui est surestimé et du coup les Wallace, Ferris, Heaslip, Horan et Flannery sont sous-estimés...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Parlons de France / Pays de Galles - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Parlons de France / Pays de Galles   Parlons de France / Pays de Galles - Page 4 Default12Ven 27 Fév 2009 - 14:39

Pierre de Paris a écrit:
savez vous qui arbitre France - Galles?

Merci




VI Nations: Un arbitre au carton facile pour les Bleus

Méfiance pour les joueurs du XV de France, qui devront se tenir à carreau ce vendredi, sur la pelouse du Stade de France, où la rencontre face aux Gallois, comptant pour la 3e journée du Tournoi des VI Nations, sera arbitrée par le Sud-Africain, Mark Lawrence.

Désigné pour diriger son deuxième match dans le Tournoi après Angleterre-Italie lors de la 1ere journée, Lawrence, qui officie au niveau international depuis 2000, avait confirmé ce jour-là à Twickenham sa réputation d'arbitre qui n'hésite pas à sanctionner avec 22 pénalités sifflées à son actif et deux cartons jaunes pour les Anglais Geraghty et Haskell. Même propension au carton lors de la finale du dernier Super 14, avec un carton jaune à la clé, et de la Currie Cup 2007 (trois cartons jaunes), mais à chacune de ces rencontres, c'est l'équipe la plus sanctionnée qui l'a emporté.

Sport.fr
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Parlons de France / Pays de Galles - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Parlons de France / Pays de Galles   Parlons de France / Pays de Galles - Page 4 Default12Ven 27 Fév 2009 - 14:42

Bastareaud: "Je me sens prêt"


Appelé de dernière minute dans le groupe, Mathieu Bastareaud sera titulaire vendredi soir contre le pays de Galles. Sans stress apparent. Pour sa grande première sous le maillot bleu, le trois-quarts centre du Stade français aura pour mission de jouer comme il sait le faire: en avançant.

En deux jours, vous êtes passé du statut d'appelé de dernière minute dans le groupe à celui de titulaire...

Mathieu BASTAREAUD: Oui, tout est allé très vite. En quelques jours, j'ai réalisé deux de mes rêves. Vendredi j'ai joué contre mon idole, Tana Umaga, un grand honneur. Et aujourd'hui, je me retrouve en équipe de France. C'est un rêve que se réalise. Je suis très heureux, très fier d'être ici. Maintenant je vais essayer de représenter mon pays au mieux.

L'équipe de France, était-ce un objectif pour vous cette année?

M.B. : Non, je n'y pensais pas trop pour cette année. Je suis encore un jeune joueur, en phase d'apprentissage. Puis avec le Stade français, entre la Coupe d'Europe et le Top 14, je n'ai pas eu trop le temps de penser aux Bleus, au Tournoi. C'était dans un petit coin de ma tête, mais je ne me prenais pas du tout la tête avec ça. Mais maintenant que j'y suis, c'est clair que j'ai envie d'y rester.

Comment se passe votre intégration?

M.B. : Je connais pas mal de monde. Ca m'aide d'avoir Dimitri et Sylvain ici. Sylvain, il a 72 sélections, c'est un peu un grand frère. Puis il y a aussi Benjamin Kayser, que j'ai connu à Paris avant qu'il parte en Angleterre, ou Romain Millo-Chluski. On vient de Massy tous les deux. Je ne suis pas dans l'inconnu. Mais forcément, lundi, quand je suis arrivé, ça m'a fait tout drôle. J'étais un peu stressé en arrivant. Il faut prendre le train en marche. Mais tout le monde m'a mis en confiance et ça se passe très bien. Maintenant, le rêve, c'est fini. Je suis dans la réalité. Je me sens prêt.

La réalité, c'est notamment le manque de temps que vous allez avoir pour travailler aux côtés de Yannick Jauzion...

M.B. : C'est sûr qu'on ne va pas beaucoup s'entraîner ensemble. On essaie de compenser par la communication. C'est capital. On échange beaucoup, sur ses courses, sur les miennes. On parle de petits détails. François Trinh-Duc m'a aidé en calquant ses courses sur celles de Yannick à l'entrainement puisque Yannick était au repos. Après, de toute façon, ça reste un match de rugby, il n'y a pas 50 façons de le jouer.

Préférez-vous jouer 2ème ou 1er centre ?

M.B. : Peu importe. Ici, je joue où on me met. Je suis même prêt à jouer pilier si on me le demande! Cette saison, j'ai plutôt joué deuxième centre et j'ai forcément plus de repères à ce poste, mais il n'y aura aucun problème si je joue premier centre.

Savez-vous ce que le staff attend de vous?

M.B. : D'apporter ce que je sais faire. On me demande de faire avancer l'équipe, de prendre le milieu du terrain, de jouer les duels et de donner de la vitesse. En gros, les sélectionneurs veulent que je joue mon jeu, comme je le fais avec mon club.

De faire du Bastareaud en somme?

M.B.: Voilà, exactement ! Je vais essayer d'amener mon envie.

Physiquement, vous vous sentez apte à tenir 80 minutes?

M.B. : Je ne sais pas. Je me suis préparé pour cela en tout cas. Je sais que le rythme international est encore supérieur à ce qu'il peut être en Coupe d'Europe. Je ne veux avoir aucun regret. Même si je ne dois jouer qu'une mi-temps, je veux la jouer à fond et tout donner.

Avez-vous imaginé ce que vous allez ressentir en entrant sur la pelouse du Stade de France vendredi soir?

M.B. : Je vais penser à gagner le match, c'est tout ! Non, je n'en sais rien. Peut-être que je vais me mettre à pleurer pendant la marseillaise. Mais je vais essayer de ne pas tomber trop dans l'émotif. C'est le meilleur moyen de rater son match. Mais je ne suis pas du genre à stresser a priori.


Rugbyrama
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Parlons de France / Pays de Galles - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Parlons de France / Pays de Galles   Parlons de France / Pays de Galles - Page 4 Default12Ven 27 Fév 2009 - 14:44

Parra : "J'aime les responsabilités"


Un an après sa première titularisation dans le Tournoi, Morgan Parra se voit à nouveau confier les clés du jeu tricolore ce soir, face au pays de Galles. Un sacré défi, d'autant qu'il devra endosser le rôle de buteur. Mais le Berjallien n'a peur de rien.

Morgan, un an après votre première titularisation face à l'Angleterre, vous voilà à nouveau dans le XV de départ. Avez-vous trouvé le temps long?

Morgan PARRA : Un peu, oui. J'attendais cette deuxième chance depuis longtemps, c'est vrai. Un an, ça fait long. Surtout que j'avais le sentiment de ne pas avoir démérité contre les Anglais. A moi de saisir cette nouvelle opportunité et de ne pas décevoir.

Etiez-vous déçu de ne pas débuter lors des deux premiers matchs du Tournoi?

M.P. : Oui, bien sûr. Nous sommes des compétiteurs. L'objectif, c'est de commencer le match sur le terrain, pas sur le banc. Après, on se dit que c'est déjà bien d'être là, dans le groupe des 23. Alors on ne reste pas à faire la gueule dans son coin. On met de la bonne humeur, et puis on bosse pour gagner sa place. Je sais que Titi (NDLR: Sébastien Tillous-Borde) est dans le même état d'esprit cette semaine.

Vous rentrez dans un contexte difficile, face à un adversaire redoutable et dans une équipe qui se cherche...

M.P. : C'est vrai que les Gallois sont très forts. C'est la meilleure équipe du moment. Mais on peut les battre. C'est un grand plaisir de les jouer. Nous avons une équipe en construction, qui a besoin de grandir. Ce type de rencontre doit nous y aider. Si on gagne ce match, on nous verra différemment. On n'a rien à perdre puisque tout le monde considère qu'on a déjà perdu.

La tâche s'annonce quand même très difficile pour cette équipe de France, non?

M.P. : Apparemment, personne ne nous attend. C'est peut-être là qu'on va sortir le plus gros match de notre Tournoi. Nous avons les clés. Les acteurs, c'est nous. Nous ne devons pas subir l'événement, mais le créer. Nous pouvons agir. Evidemment, nous ressentons la pression. Tout le monde veut des résultats. Il faut se servir de cette pression pour avancer.

Votre association avec Benoît Baby fait débat. Il n'est pas un vrai 10 et vous n'avez aucun automatisme ensemble. Que répondez-vous?

M.P. : Que je n'aurais pas eu plus de temps pour travailler si j'avais dû jouer avec Lionel Beauxis. Il ne faut pas faire une montagne de notre association. Je me concentre surtout sur moi, car je pars du principe que si je suis bien, Benoît sera à l'aise lui aussi dans le jeu. Toute la semaine, ça s'est bien passé l'entraînement. Les repères sont venus assez facilement. Si la communication est bonne pendant le match, tout ira bien.

Avez-vous mis des codes en place pour communiquer plus facilement?

M.P. : Oui, mais une fois sur le terrain, les codes... Il y a le bruit, on est un peu dans le rouge avec les efforts fournis. Tout va très vite. On essaie d'en mettre en place mais on verra une fois dans le match.

L'autre question vous concernant, Morgan, tient dans votre capacité à assumer le rôle de buteur. N'est-ce pas un fardeau?

M.P. : J'ai toujours aimé buter. Dans les catégories de jeunes, en Crabos, c'est moi qui tapais. Puis une fois en équipe première, à Bourgoin, je suis tombé sur un très grand buteur en la personne de Benjamin Boyet. Alors je ne suis que le second au CSBJ. Mais je m'entraîne tous les jours dans mon club pour être prêt le week-end, au cas où. Bien sûr, ce ne sera pas la même pression en match international qu'à l'entraînement. Mais ça ne me pose pas de problème. Je ne me mets pas de pression par rapport au rôle de buteur.

Vous aviez tapé en cours de match l'an dernier face à l'Angleterre. Cela peut-il vous aider vendredi?

M.P. : Mentalement, ça peut me rassurer au moment de taper la première pénalité, de savoir que j'en avais réussi une l'année dernière. C'est toujours un plus.

Avez-vous travaillé spécifiquement avec Gonzalo Quesada cette semaine?

M.P. : Oui, mais pas tellement sur la technique. On a surtout bossé tout ce qui vient avant le coup de pied lui-même, au niveau de l'approche mentale, de la concentration.

Buteur, meneur... A titre personnel, vous avez un sacré défi à relever vendredi soir...

M.P. : Oui, c'est certain. Mais ça me va très bien. Je suis bien dans mes baskets. J'aime les responsabilités. Elles ne me font pas peur. Ce n'est pas parce que j'ai 20 ans que j'ai un rôle différent. Je manque d'expérience mais je sais comment commander un paquet d'avants. J'ai déjà vécu un gros match contre l'Angleterre l'an dernier, mais la pression sera encore plus forte cette fois. Je veux prouver que même à 20 ans, même avec une nouvelle charnière et contre un gros adversaire, j'ai ma place dans cette équipe de France.

Rugbyrama
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Parlons de France / Pays de Galles - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Parlons de France / Pays de Galles   Parlons de France / Pays de Galles - Page 4 Default12Ven 27 Fév 2009 - 14:51

Lièvremont sur les nerfs


La pression n'en finit plus de grimper à Marcoussis, où le XV de France prépare son choc face au Pays de Galles vendredi, au Stade de France, dans une tension de plus en plus palpable. Et le staff tricolore n'y échappe pas, à l'image d'un Marc Lièvremont qui n'a pas hésité à passer ses nerfs à distance sur Guy Novès, coupable selon lui de ne pas pousser dans le sens du rugby français.

Déjà, dès le matin, sa justification de la titularisation surprise de Benoît Baby au poste d'ouvreur, là où tous les observateurs attendaient comme une évidence le retour de François Trinh-Duc pour affronter Galles, avait donné le ton: "Si on gagne, on sera des génies, si on perd, on passera pour des cons et des incompétents, qu'est-ce que vous voulez que je vous dise ?" Agacé, Marc Lièvremont avait poursuivi face à ceux lui réclamant encore des explications à l'absence du Toulousain David Skrela: "Vous me faites rire. Vous connaissez le contexte. Beauxis a déclaré forfait lundi. Alors je fais quoi, je tire au sort, on joue aux dés ? Maintenant, vous me parlez de David Skrela. Il y a trois mois, il nous coûtait soi-disant le match face à l'Australie. Ne me dites pas que c'est l'homme providentiel quand on sait qu'il a disputé seulement deux matchs en trois mois..." A bon entendeur...

A l'aube de cette quatrième levée dans le Tournoi, évidemment celle qui s'annonce comme étant sans doute la plus risquée pour les Bleus au regard de l'adversité galloise, la tension atteint des sommets à Marcoussis. Et ce ne sont paradoxalement pas les joueurs les plus concernés, mais bien un staff et plus particulièrement un sélectionneur plus que jamais sur la sellette, qui semblent subir de plein fouet cette pression. Outre-Manche, le Times n'hésite ainsi plus tirer à boulets rouges sur le technicien tricolore: "L'idée que Marc Lièvremont pourrait être en train de perdre les pédales a pris du poids après l'annonce de l'équipe de France qui va affronter le pays de Galles au Stade de France". Lièvremont le sait, le sent, l'étau se resserre autour de lui à mesure qu'approche un match que l'on prédit comme celui de tous les dangers dans un contexte de préparation impossible ou presque. Pour ses choix de plus en plus discutés et discutables, le boss tricolore n'ignore rien de la précarité grandissante de sa situation...

Lièvremont: "Il y a certaines critiques ou polémiques qui sont malvenues..."

Mercredi, l'ancien international, qui s'était depuis sa nomination tenu à un discours plutôt lisse et consensuel, a enfin livré le fond de sa pensée après la nouvelle diatribe dans la presse de Guy Novès le week-end dernier à l'encontre du médecin du XV de France et au sujet du cas Benoît Lecouls, non retenu par un staff de l'équipe de France qui l'a jugé inapte à l'issue du match en Irlande et finalement titulaire dimanche lors du choc de la journée de Top 14 entre Toulouse et Clermont: "Quand le club champion de France, premier du championnat et seul qualifié (en Coupe d'Europe) se permet de remettre en question l'intégrité de mon staff... J'avoue que je n'ai pas besoin de ça. En tout cas, ça ne grandit pas le rugby français". A quelques heures d'un rendez-vous crucial pour la sélection nationale, le rugby française se déchire...

Des attaques que Lièvremont avait jusqu'à présent encaisser sans broncher ou presque, mais qui dans ce contexte d'un match à préparer en moins de cinq jours top chrono, sont visiblement de trop: "Dans ce contexte un peu difficile, il y a certaines critiques ou polémiques qui sont malvenues. Depuis un an, il me semble qu'on essaie de travailler en harmonie en respectant tout le monde." Et c'est peu dire que l'attitude de Novès commence à lui déplaire singulièrement, même si on est en droit de s'interroger en effet sur ce décalage entre les diagnostics en sélection et en club, là où le staff tricolore entend depuis sa prise de fonctions agir en totale concertation avec les clubs, présentés dans un monde idéal comme des interlocuteurs privilégiés.
Lors de l'annonce du groupe des 23 il y a une semaine, on avait pu prendre pour de la légèreté les propos d'un Lièvremont avouant au sujet de Lionel Beauxis qu'il n'avait pas pu rentrer en contact avec le médecin du Stade Français pour se mettre au courant de l'état de santé de l'ouvreur parisien, qui finalement avait pu tenir sa place face à Toulon, avant de se blesser.

Mais à en croire le sélectionneur, Toulouse et son manager feraient bien figure d'exceptions, certes plus grands pourvoyeurs d'internationaux, mais dans le même temps toujours prompts à rendre la vie de l'équipe de France, et surtout de ses entraîneurs, la plus impossible. "Quand j'ai Eric Catinot (entraîneur de Bourgoin, ndlr), qui se bagarre pour le maintien, et qu'on échange sur Morgan Parra, les échanges sont cordiaux et respectueux. Quand j'ai Fabrice Landreau (Stade Français) sur Sylvain Marconnet ou Christophe Dominici sur Lionel Beauxis, on échange aussi de la même manière. Quand j'ai Vern Cotter (Clermont), qui me dit: « Je vais bosser avec le petit Domingo à droite de la mêlée contre le Stade Toulousain pour vous aider », ce sont vraiment des choses qui font chaud au coeur". Par les temps qui courent, le sélectionneur en a bien besoin...


Canal+
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Parlons de France / Pays de Galles - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Parlons de France / Pays de Galles   Parlons de France / Pays de Galles - Page 4 Default12Ven 27 Fév 2009 - 17:00

Alerte rouge ?


Rarement les Gallois ont été à ce point favoris en débarquant à Paris. Au point que certains estiment que la mission du XV de France relève de l'impossible, ce soir. N'en fait-on pas un peu trop? Côté français, si le XV du Poireau inspire le respect, voire la crainte, on est loin de partir battus.

Dire qu'il y a quelques années, Clive Woodward, Sir Clive Woodward en personne, avait plaidé pour la dislocation du Tournoi des 6 Nations. L'argument du patron de l'Angleterre sacrée championne du monde en 2003? Le fossé qui se creusait alors entre le XV de la Rose et la France d'une part, et le reste de l'élite européenne de l'autre. Italiens, Ecossais, Irlandais et Gallois étaient accusés de tirer Anglais et Français vers le bas. Aujourd'hui, la supplique "woodwardienne" parait bien en décalage avec la réalité du moment. Depuis deux saisons, les Bleus pataugent et la Rose patine. Le pays de Galles, lui, est (re)devenu la référence, en termes de jeu comme de résultats. Auteur du Grand Chelem l'an dernier, le XV du Poireau reste sur huit victoires consécutives dans le Tournoi, dont il est l'indiscutable favori.

Au point que le XV de France est dans ses petits souliers à l'heure d'accueillir les Diables Rouges à Saint-Denis. Jamais, au cours de ces 30 dernières années, les Bleus n'avaient été à ce point en position d'outsiders avant un match à domicile contre les Gallois. L'assurance galloise, conjuguée aux incertitudes tricolores, expliquent cet état de fait. Marc Lièvremont ne s'en offusque pas. "Ça se justifie un peu à travers leurs performances, estime le sélectionneur. Ils ont une continuité dans leur jeu assez impressionnante depuis un an. Et sur la forme du moment, ils restent sur deux victoires assez probantes, alors que nos deux prestations ont été plus inégales."

Barcella: "Pas de complexe à faire"

Comme leur coach, les joueurs français admettent leur statut de "petit", à l'image du dernier arrivé à Marcoussis, Mathieu Bastareaud. "Le jeu gallois va très vite, note le centre parisien. Ils mettent de l'intensité dans toutes les zones du terrain. Ce qu'ils font n'est pas très compliqué en soi, mais ils le font bien et c'est toujours efficace. Puis le retour de Shane Williams va leur donner une confiance supplémentaire." "C'est normal de les craindre, ajoute le capitaine Lionel Nallet. Quand on voit ce qu'ils proposent en ce moment, il n'y a pas mieux en Europe. Leurs résultats parlent pour eux, leur jeu aussi. Ce n'est pas encore notre cas."

Mais n'en fait-on pas un peu trop avec ces Gallois? Certes, ils sont forts. D'accord, ils seront favoris vendredi soir. Mais depuis quelques jours, on a le sentiment que défier les Rouges au Stade de France est une mission plus compliquée que d'aller jouer les Blacks à l'Eden Park. La presse britannique annonce d'ailleurs une victoire certaine des Rouges au Stade de France. Dans le camp français, si la crainte est réelle, certains trouvent qu'il ne faut pas non plus exagérer. Clément Poitrenaud est le premier à être monté au créneau dans ce registre cette semaine. "Franchement, lance l'arrière toulousain, on les respecte, on les redoute même, mais je ne vois pas pourquoi on serait terrorisé." "Ils ont des défauts, comme tout le monde et il y a des solutions à trouver ", renchérit Nallet. Un avis partagé par le pilier Fabien Barcella: "je ne crois pas qu'il y ait de raison de faire des complexes. En France, on tombe vite dans les extrêmes. On gagne deux matches et on prend tout le monde de haut. On en perd un et on est minables."

Il y a du bon sens dans les propos du Biarrot. Il y a aussi une réalité. Tout, absolument tout, tend vers une victoire galloise: expérience, talent, confiance, collectif, le XV rouge est actuellement supérieur sur tous ces plans à son homologue bleu. Même les circonstances lui sont favorables, avec cette journée de Top 14 si mal venue le week-end dernier, pendant que les Gallois se reposaient et regardaient nos internationaux s'étriper. Et si, finalement, ce côté "mission impossible" s'avérait être le meilleur argument français? Warren Gatland, le sélectionneur gallois, s'est d'ailleurs échiné toute la semaine à mettre ses troupes en garde.

Mais cet improbable atout n'enchante pas Marc Lièvremont. "Franchement, je préfèrerais qu'on soit favoris chez nous. Je sais bien que la France a souvent réussi de grands exploits quand personne ne l'attendait. On me parle du quart de finale contre les Blacks. Mais dans ce rugby moderne, si on est cartésien, on doit se rendre compte que ce genre d'exploit ne pourra pas se reproduire éternellement ". Lièvremont a raison. La logique donne le pays de Galles vainqueur. Finalement, c'est peut-être autant le contexte, si défavorable, et les faiblesses françaises, plus encore que les qualités galloises, si grandes soient-elles, qui incitent à faire de la montagne rouge un obstacle infranchissable.

Eurosport
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Parlons de France / Pays de Galles - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Parlons de France / Pays de Galles   Parlons de France / Pays de Galles - Page 4 Default12Ven 27 Fév 2009 - 17:02

Rugby - Gare aux Gallois


Invaincus cette saison, le Pays de Galles demeure prudent à l'heure d'affronter les Bleus au Stade de France pour le troisième match du tournoi des Six Nations. Les tenants du titre redoutent des Tricolores capables du meilleur comme du pire.

http://video.rugbyrama.fr/rugby/6-nations/2009/video_vid98465.shtml
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Parlons de France / Pays de Galles - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Parlons de France / Pays de Galles   Parlons de France / Pays de Galles - Page 4 Default12Ven 27 Fév 2009 - 17:15

6 Nations : 3ème journée

21:00 France - Pays de Galles
Revenir en haut Aller en bas
DA VINCI CODE
Champion d'europe
Champion d'europe
DA VINCI CODE


Féminin
Nombre de messages : 3285
Age : 59
localisation : prés d'Agen
Date d'inscription : 27/08/2005

Parlons de France / Pays de Galles - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Parlons de France / Pays de Galles   Parlons de France / Pays de Galles - Page 4 Default12Ven 27 Fév 2009 - 17:16

Bon, on va essayer d'y croire quand même

Parlons de France / Pays de Galles - Page 4 307966 Parlons de France / Pays de Galles - Page 4 307966
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Parlons de France / Pays de Galles - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Parlons de France / Pays de Galles   Parlons de France / Pays de Galles - Page 4 Default12Ven 27 Fév 2009 - 17:19

DA VINCI CODE a écrit:
Bon, on va essayer d'y croire quand même

Parlons de France / Pays de Galles - Page 4 307966 Parlons de France / Pays de Galles - Page 4 307966


Oui comme tu dis Wink ou ce sera un exploit Parlons de France / Pays de Galles - Page 4 307966
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Parlons de France / Pays de Galles - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Parlons de France / Pays de Galles   Parlons de France / Pays de Galles - Page 4 Default12Ven 27 Fév 2009 - 17:39

Nallet: «L'équipe est bien»

A quelques heures du match contre le pays de Galles, Lionel Nallet affiche sa confiance en ses troupes. Après une semaine de boulot difficile mais constructive, il pense que les Bleus ont tiré les leçons des deux premiers matches, et espère que l'équipe sera capable d'imposer son jeu. Face des Gallois impressionnants mais pas imbattables, il ne cache pas son impatience de partir au combat, prêt au défi.

«Lionel Nallet, vous avez préparé ce choc contre le pays de Galles dans un contexte très compliqué. Les Bleus peuvent-ils y croire ?
Le cas n'est pas du tout désespéré. De toute façon on s'attendait à un match difficile, même avec tous les éléments en notre possession. A nous de nous resserrer, de nous souder pour faire face aux problèmes que l'on rencontre. Il faudra réagir contre les Gallois. Je ne sais pas si l'adversité transcende, on verra sur le terrain. En tout cas il y a une grosse volonté de montrer un autre visage.

Dans quel état d'esprit se trouvent les joueurs avant d'affronter le tenant du titre, à nouveau favori pour la victoire finale ?
L'équipe a l'air d'être bien. Les entraînements ont été très positifs, avec beaucoup d'envie. L'envie d'avancer, de prendre la ligne d'avantage, contrairement au match contre l'Ecosse. Je crois que c'est de bon augure pour le match. Certes, c'est un peu difficile parce que certains joueurs ont joué dimanche dernier, mais il faut qu'on essaie de compenser le manque de physique avec les têtes.

Vous avez eu peu de temps pour vous entraîner, mais on vous a vu beaucoup vous parler entre joueurs. C'était important pour mettre les choses à plat ?
Déjà on avait besoin de se parler parce que notre dernier match n'était pas très joli, pas concluant. Il fallait revoir tout un tas de choses. La communication est toujours primordiale dans ce genre de semaine difficile. Et puis face à ce contexte, face à tout ce qui se dit, le groupe a choisi de se resserrer, se renfermer un peu sur lui-même, et je pense que c'est une bonne chose.

Que pensez-vous de cette équipe galloise ?
C'est une équipe qu'on craint. Quand on voit ce qu'elle propose, on ne peut pas nier que c'est un gros adversaire. Mais on est prévenu, on sait à quoi s'attendre. Sur le rugby européen, les résultats prouvent qu'ils sont au-dessus. Mais ils ont des points faibles, on les a vus. Il faudra les contrer et les faire déjouer. Il y a toujours des solutions, et bien sûr qu'elle est battable, comme les autres. C'est une équipe sûre de son jeu, mais ça donne envie de les battre, de stopper leur élan.

Comment comptez-vous les battre ?

Il faut beaucoup attaquer la ligne, aller les défier. Contre l'Ecosse, on a joué en reculant, et on s'est fait prendre dans notre camp. Il faut savoir avancer avec, mais aussi sans le ballon, pour aller gêner l'adversaire. Le pays de Galles a l'habitude de jouer en avançant, il fa falloir être agressif en défense, dans les rucks. Parce que s'ils doivent jouer en reculant, il auront du mal. Il faut se servir des deux premiers matches pour progresser, pour ne pas répéter les mêmes erreurs.

Benoît Baby prend place à l'ouverture, avec Parra à la mêlée. Que vous inspire une charnière aussi jeune et inédite ?
Pour moi c'est clair. J'ai dit à Benoît et à Morgan qu'ils étaient les patrons du jeu. Quelles que soient leurs décisions, je serai derrière eux et je cautionnerai. Benoît peut être intéressant en 10. Il a des appuis, il a de la vitesse, il est très dynamique. Et je sais que si les Gallois laissent ne serait-ce qu'un petit trou, il pourra s'y engouffrer pour nous faire avancer. Il a une bonne qualité de passes, c'est un bon défenseur. Il a beaucoup de qualités, maintenant il faut qu'il soit à l'aise, et ça c'est aux entraîneurs, à moi de le faire. On le mettra dans les meilleures dispositions pour qu'il joue libéré, qu'il ne se pose pas de questions. Toute l'équipe est derrière lui.

Avec seulement quatre jours de travail, la semaine a encore été tronquée. N'êtes-vous pas lassé de cette situation ?
A chaque Tournoi c'est la même chose, un jour il faudrait quand même qu'il se passe quelque chose. C'est difficile, parce qu'on passe quelques jours ensemble à Marcoussis, puis on retourne dans nos clubs, où les échéances sont également importantes, puis on revient ici pour une semaine. On n'arrête pas de naviguer, et j'espère que ça évoluera un jour.»


Propos recueillis par Aymeric MARCHAL
L'Equipe
Revenir en haut Aller en bas
Pat de Mérignac
Champion du monde
Champion du monde



Nombre de messages : 20984
Date d'inscription : 03/07/2005

Parlons de France / Pays de Galles - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Parlons de France / Pays de Galles   Parlons de France / Pays de Galles - Page 4 Default12Ven 27 Fév 2009 - 17:58

...Ne reste plus aux joueurs français qu'à sauver le soldat Lièvremont car sinon, c'est le peloton d'exécution ! pale
Revenir en haut Aller en bas
Pierre de Paris
Champion du monde
Champion du monde
Pierre de Paris


Masculin
Nombre de messages : 9686
Age : 72
localisation : Banlieue Sud 800m de Paris!
Date d'inscription : 20/12/2006

Parlons de France / Pays de Galles - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Parlons de France / Pays de Galles   Parlons de France / Pays de Galles - Page 4 Default12Ven 27 Fév 2009 - 18:35

Pat de Mérignac a écrit:
...Ne reste plus aux joueurs français qu'à sauver le soldat Lièvremont car sinon, c'est le peloton d'exécution ! pale

ils vont avoir du mal....
Revenir en haut Aller en bas
Mimosa
Champion de france
Champion de france



Masculin
Nombre de messages : 1844
Age : 44
localisation : Layrac
Date d'inscription : 26/11/2008

Parlons de France / Pays de Galles - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Parlons de France / Pays de Galles   Parlons de France / Pays de Galles - Page 4 Default12Ven 27 Fév 2009 - 19:33

France - Pays de Galles : un classique en chiffres


L'an passé, le Xv de France s'est incliné au Pays de Galles (29-12). Les Gallois s'offraient, ainsi, le Grand Chelem, dans le Tournoi 2008. L'heure de la revanche a sonné. L'occasion de revenir, en chiffres, sur les 86 affrontements photoentre les équipes du Poireau et du Coq.

Après une défaite face à l'Irlande à Croke Park (Dublin) et une victoire face à l'Ecosse au Stade de France, les Bleus reçoivent le Xv gallois. L'adversaire du week-end a battu les Ecossais à Edimbourg (13-26), avant de refaire sensation face aux Anglais au Millenium Stadium (victoire 23 à 15). Les Diables rouges semblent bien partis pour remporter, à nouveau, le tournoi. L'équipe ayant gagné avec la manière ses deux premiers matches face à l’Écosse et à l’Angleterre. Le match constituera donc un vrai test pour les Français. L'occasion de revenir en chiffres sur ce grand classique du rugby européen.

86 - Les deux équipes se sont affrontées 86 fois. Le bilan français est de 39 victoires, 2 nuls et 44 défaites.

1 - Le premier affrontement entre les deux nations a eu lieu le 2 mars 1908, au National Stadium de Cardiff (36-4, pour les locaux).

8 - La première victoire française sur le Pays de Galles, dans le Tournoi des Cinq nations, a eu lieu le 9 avril 1928, au stade Yves-du-Manoir de Colombes. Les Français l'ont emporté sur le score de 8 à 3.

11 - La première défaite du Pays de Galles, à domicile, face à la France, a eu lieu en 1948, au stade Saint-Helen’s de Swansea (3 à 11, pour les Bleus).

51 - La plus large victoire française sur l'équipe du Poireau a eu lien le 4 avril 1998. Le XV tricolore a écrasé les Gallois perdus à Wembley sur le score de 51 à 0.

10 - Le Pays de Galles a remporté 10 Grands Chelems (1908, 1909, 1911, 1950, 1952, 1971, 1976, 1978, 2005 et 2008) et 19 Triples Couronnes (victoire sur les trois autres nations des Iles Britanniques): 1893, 1900, 1902, 1905, 1908, 1909, 1911, 1950, 1952, 1965, 1969, 1971, 1976, 1977, 1978, 1979, 1988, 2005, 2008).

45 - Record sur le point d'être battu. Le troisième ligne Martyn Williams ravira à Gareth Edwards le record du nombre d'apparitions sous le maillot du XV du Poireau en Tournoi, vendredi soir face à la France. Edwards a participé à 45 reprises à cette compétition entre 1967 et 1978 alors qu'elle ne réunissait que cinq sélections.

112 - Deux jours après avoir été appelé en renfort à Marcoussis, Mathieu Bastareaud, le trois-quart centre du Stade Français, a été choisi par le staff du XV de France pour débuter la rencontre demain soir au Stade de France (21 heures). Bastareaud (20 ans, 1,83m et 112 kilos) est le cousin du footballeur William Gallas...
Revenir en haut Aller en bas
Mimosa
Champion de france
Champion de france



Masculin
Nombre de messages : 1844
Age : 44
localisation : Layrac
Date d'inscription : 26/11/2008

Parlons de France / Pays de Galles - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Parlons de France / Pays de Galles   Parlons de France / Pays de Galles - Page 4 Default12Ven 27 Fév 2009 - 21:58

mi temps 13-13
Belle equipe de France qui se donne a fond tres présente dans le combat
Un essai refusé a Harinardoqui Parlons de France / Pays de Galles - Page 4 Cassmur dur dur puis essai des galois magnifique sur l action suivante ... 39 min essai de Dusautoir en force
Un essai partout 100% pour Parra au pied
Baby blessé est sorti remplacé par Trin-Duc
Tout reste a faire mais c est largement possible
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Parlons de France / Pays de Galles - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Parlons de France / Pays de Galles   Parlons de France / Pays de Galles - Page 4 Default12

Revenir en haut Aller en bas
 
Parlons de France / Pays de Galles
Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
 Sujets similaires
-
» Parlons de France / Pays de Galles
» Réactions sur Pays de Galles / Angleterre
» Pays-de-Galles 12-34 Afrique-du-Sud
» France-Pays de Galles
» Pays de Galles-Ecosse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum LE SUA VAINCRA :: Archives (2008-2009) :: -Rugby international-
Sauter vers: