Forum LE SUA VAINCRA


 
Le sua-vaincraAccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexionLe sua-vaincra

Partagez | 
 

 Infos Bayonne (2009-2010)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Infos Bayonne (2009-2010)   Mar 11 Aoû 2009 - 16:19

RUGBY TOP 14. La belle saison dernière ouvre aux Ciel et Blanc des perspectives intéressantes. Il leur faudra cependant s'accommoder d'une entame délicate avec six déplacements en neuf journées



Bayonne dévoré d'ambition



--------------------------------------------------------------------------------
Ce week-end, Bayonne redevenue pimpante et brillante après cinq jours et cinq nuits de fêtes, n'a d'yeux que pour ses toros et sa première « feria », au sens littéral du terme. Dès demain, et pour neuf mois, la ville se re-passionnera pour son club, l'Aviron. Bienvenue à Bayonne, terre de passion où la raison du rugby dépasse souvent l'entendement. Ici, il y a l'Aviron. Et, au grand désespoir de certains, le reste. L'Aviron qui déchaîne la ferveur, du stade Jean-Dauger, et ses 13 500 spectateurs de moyenne prêts à accueillir une troisième tribune couverte en novembre, jusqu'au conseil municipal où entre la majorité et l'opposition, « l'intérêt commun », encadre les débats autour des subventions - conséquentes - et aides avantageuses.

À travers l'Aviron, c'est tout Bayonne qui rayonne. Au nord de l'Adour, invité début décembre au Stade de France (pour y affronter le Stade Français), il rêve toujours d'organiser une affiche à Bordeaux. Au sud aussi désormais : sitôt le calendrier dévoilé, Francis Salagoïty a pris le parti de délocaliser la réception du Stade Français, dans dix jours, à Anoeta, le stade de Saint-Sébastien (32 000 places), qui résonne encore des derniers exploits européens du BO. Et qui accueillera, trois semaines plus tard, la manche aller derby basque. L'Aviron y disputera un septième match à l'extérieur. Et alors ? La première délocalisation d'une rencontre du Top 14 à l'étranger sera bien bayonnaise.

« Mieux que sixième »

L'Aviron avance en faisant parler de lui, c'est son fil conducteur. Sa saison dernière, où il a constamment siégé parmi les quatre premiers jusqu'à six journées de la fin, l'a révélé sur un terrain qui n'était ni lyrique (le Vino Griego), ni burlesque (Pottoka), ni sportivo-commercial (encore cette saison les contacts entretenus avec Matt Giteau, Jean de Villiers ou Juan Martin Hernandez ont entretenu le feuilleton bayonnais). Mine de rien, le club appuyé par Alain Afflelou, dont l'apport oscille entre 1,5 et 2 millions d'euros, dispose maintenant d'une jolie équipe. Qui sans une erreur d'appréciation était même invitée à disputer la Coupe d'Europe (1).

Tant pis. Ou tant mieux, si comme le répètent Richard Dourthe, Jean-Philippe Coyola et Thierry Mentières, « l'Aviron veut faire mieux qu'une place de sixième ex æquo », il lui faut se focaliser sur le championnat. Comme au moins dix autres équipes, un fauteuil de barragiste est à portée des Ciel et Blanc qui ont misé sur la stabilité d'un effectif renforcé par le deuxième ligne All Black Ross Filipo, le centre Lionel Mazars, le demi de mêlée Beñat Arrayet ou le pilier Renaud Boyoud.

Une entame dangereuse

Encore faudra-t-il ne pas laisser trop de plumes et de points lors d'une entame de saison de tous les dangers. Dès samedi l'Aviron s'invite chez le champion de France, puis affronte les deux demi-finalistes et le Racing. L'aménagement de Jean-Dauger et la construction d'une nouvelle tribune de 6 000 places ont un prix : celui d'un calendrier aménagé et d'un premier quart de Top 14 disputé à l'extérieur. En 2006, pour les mêmes raisons (agrandissement du stade), six défaites avaient soldé les sept premiers matches. Un acquis dont s'est depuis servi une équipe qui va glaner sa force et son caractère dans la difficulté. Le danger est là. Mais si l'obstacle est contourné, il conviendra de compter sur les Bayonnais. Et tout Bayonne pourra de nouveau s'embraser.

Demain : Toulouse

(1) Face à Toulouse (9-12), lors de l'avant-dernière journée, dans les dernières secondes l'Aviron bénéficie d'une pénalité sous les poteaux. Une pénalité que les joueurs ne tenteront pas après avoir suivi l'avis du banc des entraîneurs. Au final Bayonne termine la saison à égalité de points avec Brive (66) qui disputera la Coupe d'Europe grâce à un meilleur goal-average.

L'ouverture passe par l'Australien Craig Gower
Doit-on évoquer une révélation ou une confirmation ? Repositionné lors des quatre derniers matches de la saison du centre de l'attaque vers l'ouverture, l'Australien Craig Gower (31 ans, 1,75m, 90 kg, 3 sélections sous le maillot italien) a définitivement validé tous les espoirs placés dans son jeu si attrayant.

C'était d'abord sous le soleil d'avril, face à Bourgoin (61-10), un feu d'artifice d'offensives. Avec à chaque saignée dans l'attaque iséroise, Gower dans l'habit du détonateur. Puis en juin, de retour sur ses terres, pour ses premiers tests matches sous le maillot italien qu'une ascendance maternelle l'autorise à porter.

Nick Malett, le sélectionneur, lui confie les clés du jeu transalpin. Malgré trois défaites, le résultat est à la hauteur de son importance dans le jeu. « J'aime beaucoup toucher le ballon, ce poste de distributeur me correspond davantage », explique Gower. Malett va jusqu'à reconnaître « avoir vu à Melbourne (12-34) un des meilleurs ouvreurs de la planète ».

À Bayonne, on savoure la réussite d'un pari finalement moins risqué qu'il n'y parait. Parce que Gower, star du rugby à XIII avant de s'exiler sur la Côte basque, « est un joueur d'instinct, détaille Richard Dourthe, il sent les coups en attaquant la ligne de front ».

Mis à part à Perpignan samedi (1), Gower tiendra bien l'ouverture des Ciel et Blanc cette saison, avec à ses côtés l'espoir français Pierre Bernard et de Manny Edmonds. Ne lui reste plus qu'à devenir un buteur de qualité et il aura fini d'enfiler le costume du parfait ouvreur que recherchent les décideurs bayonnais depuis si longtemps (lire ci-dessus). À la reprise, Dourthe lui a dispensé des leçons particulières. Depuis son retour, à la fin de chaque entraînement, Craig Gower tape et retape des dizaines de ballon. Avec la réussite qui a tellement fait défaut, la saison dernière, aux artilleurs bayonnais. Pour, au final, peser très lourd lors du décompte. « On ne s'improvise pas buteur, temporise-t-il, il y a tellement d'éléments qui influent sur un tir. Mais je bosse, ça me plaît ». Tout vient à point à qui sait attendre. À 31 ans passés, Gower n'a pas fini de surprendre.

(1) Comme les autres internationaux, Craig Gower ne peut pas prendre part à la première journée du Top 14.


SO
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Infos Bayonne (2009-2010)   Mar 11 Aoû 2009 - 16:33

Présentation: Bayonne


Suite de notre tour d'horizon des 14 clubs de l'élite à quelques jours de la reprise du championnat. Gros plan mardi sur l'Aviron Bayonnais. Auteur d'une belle saison mais frustré d'avoir échoué aux portes de l'Europe, le club basque veut franchir un nouveau cap cette saison. Il en a les moyens.

AVIRON BAYONNAIS

Fondé en 1904
Stade: Jean-Dauger
Président: Francis Salagoïty
Manager: Richard Dourthe
Classement 2009: 7e
Titres: 3

TOUR D'HORIZON

La saison passée fut longtemps celle de toutes les satisfactions pour l'Aviron, avant de se terminer sur une énorme frustration. A la différence particulière, Bayonne a dû se contenter de la 7e place, laissant la 6e, synonyme de qualification européenne, à Brive. Une vraie déception, car jusqu'à deux journées de la fin du Top 14, les Basques n'avaient pas quitté les places européennes. Auteur d'une énorme première moitié de championnat (2e après 11 journées), Bayonne n'a pu tenir ce rythme face à Biarritz ou Brive, partis sur des bases moins élevées mais tellement plus frais en fin de saison. Néanmoins, 2009 restera l'année qui a vu l'Aviron changer de catégorie. Lors des quatre précédents exercices, les Ciel et Blanc n'avaient jamais joué le haut du tableau de la sorte, n'assurant leur maintien qu'à l'ultime journée. Le club s'est structuré, renforcé, et a franchi un palier avec Richard Dourthe au poste de manager et l'arrivée d'un leader comme Rémy Martin. Cette année, le groupe parait encore mieux armé. Bayonne est dans le sens de la marche. Il reste maintenant à s'ancrer durablement dans la première moitié du classement avant de passer un nouveau cap pour se rapprocher des quatre ou cinq meilleurs clubs français. Ce sera le défi de l'Aviron dans les années à venir. Pour aller plus haut, il lui faudra aussi se montrer plus compétitif face aux ténors, contrairement à la saison passée.

L'OBJECTIF

Il est double. D'abord confirmer la montée en puissance opérée la saison dernière. Ensuite, essayer de faire un tout petit peu mieux, pour ne pas partir en vacances avec un goût d'inachevé, comme au printemps dernier. Il suffirait aux Bayonnais de franchir une marche dans la hiérarchie pour les rendre heureux. Ils veulent clairement terminer parmi les six premiers, afin de disputer les phases finales et de se qualifier pour la Coupe d'Europe. Pour y parvenir, l'Aviron a tenté de cibler ses lacunes, et de les combler. Première observation du staff, l'effectif n'était pas assez dense. Le XV type, très compétitif, n'a pas assez tourné et s'est épuisé au coeur de l'hiver. Sans toucher aux forces vives de son groupe, Bayonne l'a étoffé en recrutant à des postes clés des joueurs de qualité. Deux piliers de renom, Perugini et Boyoud, le demi de Mont-de-Marsan Benât Arrayet, le centre castrais Lionel Mazars, le talonneur samoan d'Agen, Ace Tiatia, et enfin le deuxième ligne All Black Ross Filipo. De quoi présenter un pack plus dense et de faire souffler quelques cadres au fil des semaines. L'Aviron avait par ailleurs impérativement besoin d'un buteur. Trop de points ont été laissés en route l'an dernier. Pour y remédier, Richard Dourthe, expert en la matière, compte sur Arrayet, véritable métronome en la matière. Avec un effectif plus dense et une efficacité supérieure, Bayonne tient peut-être les deux maillons manquants de sa chaine...

LA STAR: Rémy Martin

Ce fut un des transferts de l'intersaison 2007/2008. Manifestement, Bayonne ne s'était pas trompé en débauchant Rémy Martin au Stade français. Estimant ne plus bénéficier du temps de jeu et de la reconnaissance qu'il méritait dans la capitale, le troisième ligne aile international a été séduit par le projet basque. Promu d'emblée capitaine, Martin s'est affirmé comme un vrai leader, un chef de meute idéal. Auteur à titre personnel d'une excellente saison, il n'a jamais failli dans son rôle de moteur. Epanoui au Pays Basque comme s'il avait toujours vécu ici, Martin s'est sans doute installé là pour un bon moment. Ni lui ni son club n'aurait l'idée de s'en plaindre.

LE JOUEUR A SUIVRE: Benat Arrayet

106 points en 11 matches. Benat Arrayet avait réussi un début de saison tonitruant avec Mont-de-Marsan l'an dernier. Puis ce fut le brutal coup d'arrêt. Une sévère blessure à l'épaule a obligé le demi d'ouverture landais à mettre un terme à sa saison prématurément. Mais Arrayet au le temps de taper dans l'oeil de certains. Résultat, le voici prêt à rebondir du côté de Bayonne. L'Aviron espère tenir en lui le buteur fiable qui lui a fait défaut par moments en 2008-2009. Il lui faudra néanmoins retrouver tous ses moyens physiques... et s'adapter à ses nouvelles fonctions puisque Bayonne a dans l'idée d'utiliser cet ouvreur de formation au poste de demi de mêlée. Un défi qui ne l'effraie pas. "Jouer demi de mêlée c'est un poste qui me plaît, nous a-t-il confié cet été. Je n'ai pas d'à priori à occuper cette place, je n'y vais pas en reculant. J'ai passé sept mois sans jouer, il faut que je me remette au niveau, que je travaille les bases avant de penser au reste. Ma priorité c'est de me fondre dans le groupe, et d'être à la hauteur des autres."

LE DEPART QUI FAIT MAL: Andrew Springgay

A vrai dire, sur le papier, aucun départ ne constitue une perte spécialement lourde au plan sportif. Parmi tous les joueurs qui ont quitté l'Aviron cet été, aucun n'était un titulaire indiscutable la saison dernière. Citons tout de même Andrew Springgay, qui fut un pion important de l'équipe en deuxième ligne depuis son arrivée en provenance de Narbonne, en 2007. Mais autant le géant anglais avait beaucoup joué la première année (21 matchs dont 15 titularisations) au point, d'être sélectionneur avec l'Angleterre A, autant il était barré la saison dernière par la doublette Linde-Tewhata, n'étant titularisé qu'à deux reprises en Top 14. Il a rejoint le SU Agen à l'intersaison.

MOUVEMENTS

Arrivées: Filipo (Crusaders) - Boyoud (Dax) - Mazars (Castres) - Tiatia (Agen) - Arrayet (Mont-de-Marsan) - Perugini (Toulouse)

Départs: Bergez (arrêt) - Garbajosa (arrêt) - Springgay (Agen) - Larrechea (?) - Howard (Aix) - Massabeau - Fiorini, Etchegarray et Tilloles (Mont-de-Marsan) - Maillard - Cortese - Acebes (Auch) - Geldenhuys

Eurosport
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Infos Bayonne (2009-2010)   Mer 12 Aoû 2009 - 6:39

Rugby : Larrechea à Saint-Sébastien

L'ancien buteur bayonnais est la recrue majeure du club de première division espagnole
Revenir en haut Aller en bas
manolo
Joue en top 14
Joue en top 14
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1068
Age : 36
localisation : Fourques sur Garonne
Date d'inscription : 02/09/2008

MessageSujet: Re: Infos Bayonne (2009-2010)   Sam 15 Aoû 2009 - 12:21

Top 14
15/08/2009 - 10:30
Bayonne : un groupe de 25
Le staff de Bayonne a convoqué un groupe de 25 joueurs pour léplacement ce samedi (16h25) à Perpignan pour le compte de la première journée de championnat. A noter que les Basques devraient évoluer dans une tunique noire.

Les avants : Avril, Blake, Boyoud, Da Ros, Iguiniz, Lafond, Roumieu, Tiatia, Filipo, Linde, Lafitte, Tewhata, Baget, Bernad, Deen

Les arrières : Garcia, Edmonds, Gerber, Inigo, Lacroix, Mazars, Fall, Lagain, Elhorga, Peyras
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dam.manuel@hotmail.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Infos Bayonne (2009-2010)   Sam 15 Aoû 2009 - 13:19

Merci Manolo. Dommage que les compos d'équipe ne soient pas postées dans le topic du match correspondant Wink (1ère journée, 2e, 3e...).

En l'occurrence, elle l'était déjà mais il vaut mieux deux fois plutôt que pas du tout.
Revenir en haut Aller en bas
manolo
Joue en top 14
Joue en top 14
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1068
Age : 36
localisation : Fourques sur Garonne
Date d'inscription : 02/09/2008

MessageSujet: Re: Infos Bayonne (2009-2010)   Sam 15 Aoû 2009 - 18:19

val a écrit:
Merci Manolo. Dommage que les compos d'équipe ne soient pas postées dans le topic du match correspondant Wink (1ère journée, 2e, 3e...).

En l'occurrence, elle l'était déjà mais il vaut mieux deux fois plutôt que pas du tout.

merci a toi val je n'avais pas vu drunken
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dam.manuel@hotmail.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Infos Bayonne (2009-2010)   Mar 25 Aoû 2009 - 15:49

Bayonne : Un cas suspect de grippe


Alors que trois cas de grippe A ont été détectés au Stade Français, un cas serait aussi suspect à Bayonne comme l'a reconnu Jean-Claude Perrin, le président de la commission médicale de la LNR.

« Il y a un cas suspect à Bayonne, a expliqué Jean-Claude Perrin. On a mis des choses en place avec le médecin de l’Aviron. Le joueur bayonnais a dû avoir ce matin des prélèvements naso-pharyngiens (qui vont être analysés). Et tous les autres joueurs, qui ont bien évidemment été informés de cela, restent sous surveillance. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Infos Bayonne (2009-2010)   Mar 25 Aoû 2009 - 18:05

val a écrit:
Bayonne : Un cas suspect de grippe


Alors que trois cas de grippe A ont été détectés au Stade Français, un cas serait aussi suspect à Bayonne comme l'a reconnu Jean-Claude Perrin, le président de la commission médicale de la LNR.

« Il y a un cas suspect à Bayonne, a expliqué Jean-Claude Perrin. On a mis des choses en place avec le médecin de l’Aviron. Le joueur bayonnais a dû avoir ce matin des prélèvements naso-pharyngiens (qui vont être analysés). Et tous les autres joueurs, qui ont bien évidemment été informés de cela, restent sous surveillance. »


Bayonne: Un cas de grippe A


Bayonne a annoncé qu'un de ses joueurs avait contracté la grippe A. Cette annonce fait suite à celle du Stade français hier, faisant état de trois cas dans son effectif.

Voici le communiqué délivré par l'Aviron bayonnais :

"Nous avons hier soir (lundi), été informé par Max Guazzini, Président du Stade Français Paris, que certains de ses joueurs figurant sur la feuille de match de la rencontre de vendredi soir à Anoeta étaient atteint de la Grippe A, vraisemblablement H1N1. En ce qui concerne l'Aviron Bayonnais, un de ces joueurs, dont nous ne communiquerons pas l'identité pour des raisons de secret médical, présente un syndrome grippal depuis 24h, actuellement traité et surveillé. Le staff médical du club, a décidé de mettre en place un traitement préventif pour l'ensemble de l'effectif, du staff sportif, et de son environnement direct."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Infos Bayonne (2009-2010)   Jeu 27 Aoû 2009 - 20:57

Bayonne : Démenti pour Tuqiri

Le Président de l’Aviron Bayonnais, Francis Salagoïty, a annoncé jeudi ne pas être au courant d’une éventuelle rencontre entre les dirigeants du club et l'ailier australien Lote Tuqiri.

Francis Salagoïty, le président de l’Aviron Bayonnais, a déclaré qu’« aucune rencontre n’est programmée » avec le joueur australien Lote Tuqiri, dans le cadre d’un éventuel transfert. L'ailier international avait lui annoncé à la télévision qu’il se rendait en France « pour quelques jours afin de parler avec quelques clubs ». La piste bayonnaise semblait la plus chaude mais le Stade Français aurait également manifesté son intérêt.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Infos Bayonne (2009-2010)   Sam 29 Aoû 2009 - 19:25

Bayonne : Martin et Gower malades

Rémy Martin et Greg Gower sont les deux Bayonnais souffrant de la grippe A.

On en sait un peu plus sur l’état de santé des Bayonnais. Selon Canal +, les deux joueurs ayant attrapé la grippe A sont Rémy Martin et Greg Gower suite à la rencontre face au Stade Français la semaine dernière.


Rugby365
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Infos Bayonne (2009-2010)   Lun 31 Aoû 2009 - 12:11

Bayonne : Patience pour Tuqiri


Les dirigeants bayonnais ont rencontré l'ailier international australien Lote Tuqiri vendredi. On devrait en savoir plus dans la semaine.

Lote Tuqiri va-t-il poser ses valises à Bayonne ? Les dirigeants bayonnais ont rencontré l'ailier international australien vendredi. On devrait en savoir plus dans la semaine. « On verra, a répondu le président de Bayonne Francis Salagoity à Sud Ouest dimanche. Nous avons échangé, on ne saura rien avant une semaine ».


Rugby365
Revenir en haut Aller en bas
tugudu
Champion du monde
Champion du monde
avatar

Masculin
Nombre de messages : 8874
Age : 12
Date d'inscription : 24/06/2005

MessageSujet: Re: Infos Bayonne (2009-2010)   Lun 31 Aoû 2009 - 14:52

Quelle affaire avec Tuqiri.

Moi il ne m'a jamais convaincu ce joueur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Infos Bayonne (2009-2010)   Mar 1 Sep 2009 - 11:46

Tuqiri bientôt fixé

«Je donnerai une réponse dans une semaine». Pour connaître la prochaine destination de Lote Tuqiri, il va donc falloir patienter huit jours. C'est en tout cas ce que rapporte L'Equipe ce mardi. L'ancien ailier des Wallabies (29 ans, 1,91 m, 103 kilos, 75 sélections) vient de passer quelques jours sur la côte basque à Biarritz puis à Bayonne. Et la piste de l'Aviron Bayonnais est envisageable.

L'intéressé aurait en effet rencontré les dirigeants de l'Aviron, qui cherchent toujours à enrôler un joueur de standing international. Avec le soutien du sponsor, Alain Afflelou, Tuqiri pourrait porter les couleurs de Bayonne et se voir offrir un salaire beaucoup plus attractif que ce qu'on lui propose dans la Ligue treiziste australienne. Tuqiri a pourtant déclaré il y a quelques semaines qu'il pourrait rester en Australie et revenir dans le rugby à XIII, notamment avec les Roosters de Sydney. Seul problème son salaire, 150.000 euros par saison, serait jugé trop conséquent. Egalement, David Gallop, le patron de la Ligue treiziste australienne, aimerait connaître le motif de son licenciement par la Fédération Australienne en juillet dernier. Tuqiri a en effet été brutalement remercié par l'ARU sans que celle-ci en révèle les raisons. Bref, un exil vers le Top 14 pourrait être une solution pour l'Australien, qui a d'ailleurs prévu de rencontrer cette semaine le coach du Stade Français, Ewen McKenzie.


L'Equipe
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Infos Bayonne (2009-2010)   Jeu 3 Sep 2009 - 11:21

Bayonne : Tuqiri dément

Alors qu'il était à Bayonne cette semaine, l'ancien ailier des Wallabies Lote Tuqiri dément être venu finaliser un contrat avec l'Aviron.

Sur sa page Twitter mercredi, le joueur a ainsi écrit : "J'ai entendu dire que la presse parlait d'une signature immente en France. J'en suis loin ! Je suis seulement en vacances et je n'ai rencontré personne."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Infos Bayonne (2009-2010)   Mar 8 Sep 2009 - 13:12

Tuqiri en France avant le XIII ?


Selon The Herald, Lote Tuqiri pourrait bien enchaîner rugby à XV et à XIII cette saison. D'après le journal australien, Tuqiri devrait s'engager avec Bayonne, où il s'est rendu la semaine dernière, avant de rejoindre une équipe de NRL à la fin du Top 14.

L'ailier a déjà rencontré les dirigeants des Sydney Roosters et des West Tigers.


Rugbyrama
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Infos Bayonne (2009-2010)   Sam 12 Sep 2009 - 19:18

Déchirure pour Elhorga

L'arrière bayonnais Pepito Elhorga s'est blessé lors du derby perdu par l'Aviron face au Biarritz Olympique. Il souffre d'une déchirure au quadricpes.

Paradoxalement, c'est sur une cravate du deuxième ligne biarriot Taele qu'Elhorga s'est blessé à la cuisse, en se relâchant musculairement sur cette agression, qui a valu un carton rouge à Taele.
Revenir en haut Aller en bas
Pat de Mérignac
Champion du monde
Champion du monde


Nombre de messages : 15026
Date d'inscription : 03/07/2005

MessageSujet: Re: Infos Bayonne (2009-2010)   Dim 13 Sep 2009 - 10:45

Les bayonnais ont touché leurs limites du moment...celles déjà de l'an dernier dans la concrétisation et la gestion du jeu dans un match qui s'offrait à eux ! Confused
Le jeu du BO est, comment dire, très "minimaliste" ? What the fuck ?!?
Conquêtes, occupation, défense,aucune initiative en 1ère main, zéro prise de risque...une sorte de "Catenaccio" de la pire espèce qui ne satisfait que ses supporters mais assomme l'amateur de rugby ! Neutral
Sinon, le Topo est rigolo et la parillada de "l'Amigo" d'Hossegor savoureuse ! Wink
Aujourd'hui, récup à la plage du Ferret...ça soulagera Phil de Boé de mes bruyants "encouragements" à l'arbitre d'Agen-Aurillac ! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Infos Bayonne (2009-2010)   Lun 14 Sep 2009 - 13:58

Bayonne : Accord verbal de Tuqiri

Selon Midi Olympique, Lote Tuqiri (30 ans, 56 sélections) devrait s'engager officiellement avec l'Aviron bayonnais d'ici les prochains jours. L'ailier international australien a donné son accord verbal aux dirigeants du club basque sur un contrat de deux ans.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Infos Bayonne (2009-2010)   Lun 14 Sep 2009 - 17:44

Bayonne: Tuqiri trop cher

L'Aviron Bayonnais a mis "un terme aux négociations" avec l'ailier international australien Lote Tuqiri, avec lequel le club était en contacts, en raison "des dernières exigences financières" du joueur.

Alors qu'un accord entre l'Aviron bayonnais et Lote Tuqiri semblait imminent, le club français a décidé de mettre un terme aux négociations en raisons des prétentions salariales de l'international australien.




C'est une vraie histoire de fou What the fuck ?!?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Infos Bayonne (2009-2010)   Mar 15 Sep 2009 - 19:16

Bayonne : Elhorga absent 2 semaines


Pepito Elhorga sera éloigné des terrains pendant deux semaines en raison d’un décollement de l’aponévrose à une cuisse. L’ailier bayonnais s’est blessé face à Biarritz, samedi, suite à une violente cravate du troisième ligne Pelu Lan Taele.

Coup d’arrêt pour Pepito Elhorga. L’ailier bayonnais, auteur de trois essais depuis le début de saison, sera absent des terrains pendant au minimum deux semaines en raison d’un décollement de l’aponévrose à une jambe. « Suite à la cravate on a passé des examens sur la cuisse. Ça va au niveau des cervicales. C’est plutôt la cuisse qui a le plus « chargé » sur le choc, nous a confiés l’international français. J’ai fait une extension au niveau de la jambe. Je me suis fait un décollement de l’aponévrose. Je suis arrêté pendant deux semaines. Je passerai une échographie de contrôle et je pourrai reprendre dans quinze jours. »


Rugby365
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Infos Bayonne (2009-2010)   Mer 16 Sep 2009 - 6:42

« Je me régale vraiment »

Après deux premières saisons difficiles à Bayonne, Pepito Elhroga réalise un départ tonitruant avec l’Aviron avec trois essais. L’ailier international, qui sera absent pendant deux semaines, attend que le collectif prenne de la maturité pour atteindre la plénitude.

Pepito Elhorga, comment allez-vous après la cravate reçue, samedi lors du derby basque ?
Ça va mieux. Suite à la cravate on a passé des examens sur la cuisse. Ça va au niveau des cervicales. C’est plutôt la cuisse qui a le plus « chargé » sur le choc. J’ai fait une extension au niveau de la jambe. Je me suis fait un décollement de l’aponévrose. Je suis arrêté pendant deux semaines. Je passerai une échographie de contrôle et je pourrai reprendre dans quinze jours.

Est-ce un coup d’arrêt pour vous ?
Je n’avais pas eu de pépins jusqu’à présent. C’est dommage vu la saison qui s’annonçait. On prend du plaisir sur le terrain. C’est toujours frustrant d’être arrêté.

Retrouvez-vous vos sensations ?
Oui. Ça fait deux ans que je n’avais pas eu de bonnes sensations sur le terrain. Là, je me régalais vraiment. On était assez performant sur le terrain. C’est un petit coup d’arrêt. Rien de méchant. Ça va être deux semaines d’arrêt voire trois et après, je vais repartir. Ce n’est pas un problème. Je vais couper et je vais revenir plus fort.

Votre blessure et l’expulsion du Biarrot Taele ont également été un coup d’arrêt pour Bayonne, samedi à Biarritz. Que s’est-il passé ?
Après le carton rouge, on a peut être voulu marquer trop vite. On s’est précipité. On a fait cette petite erreur. Disons qu’on a vu une grande équipe de Biarritz qui s’est regroupée à quatorze, a joué un rugby simple et efficace. Ils nous ont bien occupés avec Damien Traille et Valentin Courrent qui ont placé le ballon assez loin. Ils ont attendu qu’on remonte les ballons et nous ont contrés sur ce secteur là. C’est dommage qu’on n’ait pas su être plus patient. Il n’y avait pas le feu. On aurait dû jouer plus calmement et sereinement. Ça nous servira de leçons.

« Ne craindre aucune équipe »

Eprouvez-vous des regrets ?
On était armé pour l’emporter. En première mi-temps, on s’est créé deux occasions franches de marquer. On a d’ailleurs marqué un essai qui n’a pas été accordé. Ça aurait pu être un autre match. On échoue à 12-6. On a des regrets parce qu’on a essayé de produire beaucoup de jeu. Peut être un peu trop parfois. Il faut que ça nous serve de leçons.

Comment expliquez la métamorphose du jeu bayonnais en attaque ?
En début de saison, on s’était dit qu’on allait fonctionner comme ça. L’Aviron s’est ensuite donné les moyens de récupérer quelques joueurs qui collent à ce style de jeu. On essaye de mettre ce jeu en place. Plus ça va, plus on se retrouve sur le terrain, on se fait plaisir, on marque des essais. Tous les efforts commencent à payer. Il nous manque encore cette faculté à s’adapter à notre adversaire et à ne pas craquer. A jouer comme une grande équipe… On veut bien faire mais on a encore du boulot.

Qu’est ce qui manque à Bayonne pour franchir ce palier ?
Déjà, il ne faut avoir peur de personne et ne craindre aucune équipe. On a le potentiel pour embêter tout le monde. Notre jeu peut déstabiliser pas mal d’équipes. A chaque sortie, on a réussi à franchir et à mettre les équipes à mal. Ce qui nous coûte cher en ce moment, c’est le nombre de pénalités qu’on prend. On veut bien faire mais on se met à la faute. Il nous reste une maturité à acquérir sur des matchs très difficiles. Il faut plus penser à gérer le jeu et à jouer juste.

Vous n’êtes pourtant pas loin d’y arriver…
Tout à fait. On sent qu’il manque ce petit truc. Il vaut mieux se dire ça… Il y a des erreurs à éviter pour les futurs matchs. L’année dernière, notre saison s’est jouée à un point donc il ne faut pas trop en laisser en route.

« Montrer le même visage que j’avais à Agen »

Pensez-vous encore à la fin de saison de dernière où vous aviez laissé échapper une qualification en H Cup à la dernière journée ?
Non. Franchement, c’est du passé. On est sur une nouvelle dynamique, un nouveau projet. Tout ça, c’est derrière. Maintenant, il faut regarder devant. Ce sont les matchs à venir qui nous intéressent.

Sentez-vous un renouveau personnel cette saison ?
Oui. Depuis mon départ d’Agen il y a deux ans je ne suis pas à 100%. Maintenant, ça y est, j’ai vraiment récupérer de tous ces pépins physiques. On a bossé dur durant l’intersaison. Ça va bientôt faire trois ans que je suis à l’Aviron et j’ai envie de passer à autre chose en espérant que tous ces problèmes physiques resteront derrière. Je veux montrer le même visage que j’avais à Agen quand j’étais en pleine bourre.

Pensez-vous encore à l’équipe de France (dernière titularisation le 28 juin 2008 en Australie ?
Tant que je n’aurais pas raccroché les crampons, une petite part de ma tête y pensera. Tout va passer par l’Aviron. Je donne tout avec mon club. Ensuite, si jamais il y a une sélection, je serais le plus heureux. On verra par la suite.

Sport365
Revenir en haut Aller en bas
ripsua
Champion du monde
Champion du monde
avatar

Masculin
Nombre de messages : 12095
Age : 42
localisation : 47220
Date d'inscription : 30/01/2007

MessageSujet: Re: Infos Bayonne (2009-2010)   Mer 16 Sep 2009 - 8:12

Je suis content pour PEPITO car comme j'ai toujours dit chez nous il etait le sénateur assurer d'etre titulaire il n'avait plus rien a prouver chez nous, il a tres bien fait d'aller ce relancer ailleur

Maintenant sur un point de vue sportif l'Aviron est a la limite de l'implosion sportive de gros moyens pour recruter et au pour l'instant douze ou treizieme amon avis DOURTHE peut s'inquieter pour sa place.....

Comme quoi le management a la bechu fait de coup de gueule n'est plus forcement celui d'actualitée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Infos Bayonne (2009-2010)   Mer 16 Sep 2009 - 12:33

Bayonne : Elhorga pense aux Bleus

Auteur de trois essais depuis le début de la saison, Pepito Elhorga a toujours l’espoir de retrouver un jour l’équipe de France. L’international (18 sélections) sait qu’un éventuel retour passera par de bonnes prestations avec son club, Bayonne.

Depuis le début de saison, Pepito Elhorga revit avec l’Aviron Bayonnais. L’ailier international, qui a vécu deux années difficiles, ne cache pas qu’il conserve l’équipe de France dans un coin de sa tête. Elhorga n'a plus été séléctionné depuis le 28 juin 2008 lors de la tournée en Australie. « Tant que je n’aurais pas raccroché les crampons, une petite part de ma tête y pensera, nous a confiés l’ailier bayonnais. Tout va passer par l’Aviron. Je donne tout avec mon club. Ensuite, si jamais il y a une sélection, je serais le plus heureux. On verra par la suite. »
Revenir en haut Aller en bas
scaliger
Champion d'europe
Champion d'europe


Masculin
Nombre de messages : 3659
Age : 29
Date d'inscription : 01/06/2009

MessageSujet: Re: Infos Bayonne (2009-2010)   Mer 16 Sep 2009 - 13:42

ripsua a écrit:
Je suis content pour PEPITO car comme j'ai toujours dit chez nous il etait le sénateur assurer d'etre titulaire il n'avait plus rien a prouver chez nous, il a tres bien fait d'aller ce relancer ailleur

Maintenant sur un point de vue sportif l'Aviron est a la limite de l'implosion sportive de gros moyens pour recruter et au pour l'instant douze ou treizieme amon avis DOURTHE peut s'inquieter pour sa place.....

Comme quoi le management a la bechu fait de coup de gueule n'est plus forcement celui d'actualitée

Il n'a pas choisi de quitter Agen . Mais aprés avoir fait le constat que le budget prévu pour 2007/2008 ne tiendrait pas , A.Tingaud a décidé avec Broncan de diminuer la masse salariale . Pépito , qui avait le plus gros salaire a fait les frais de cette "restucturation" , et il avait le choix entre Montauban et Bayonne pour se relancer . A noter qu'il n'a pas été licencié , et que si il n'avait pas trouvé un club qui lui offre un salaire équivalent il pouvait choisir de rester ( peut-être pas 5 ans comme le prévoyait la reconduction de son contrat ).

Figure amblématique du SUA , je crois qu'une majorité de supporter à regretté son départ . D'un autre côté on s'est rendu compte que si le président du SUA n'avait pas "tranché dans le vif" on pouvait se retrouver dans la situation de Auch ,Mont-de-Marsan ou Bourgoin .

Personnellement je suis les perf's de Elhorga à Bayonne , et son retour en forme me réjouis !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
manolo
Joue en top 14
Joue en top 14
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1068
Age : 36
localisation : Fourques sur Garonne
Date d'inscription : 02/09/2008

MessageSujet: Re: Infos Bayonne (2009-2010)   Mer 16 Sep 2009 - 19:34

Top 14
16/09/2009 - 18:41
Bayonne avec Boyoud
L'Aviron Bayonnais enregistre le retour de son pilier Renaud Boyoud pour la réception de Montpellier. Les ailiers Filimone Bolavucu et Clément Lagain réintègrent le groupe, tout comme l'ouvreur Manny Edmonds.

En revanche, Pepito Elhorga, blessé à une cuisse samedi contre le BO et remplacé peu après la mi-temps par Vincent Inigo, sera indisponible entre deux et trois semaines. Le deuxième ligne néo-zélandais Ross Filipo, touché à la nuque et déjà forfait contre Biarritz, est quant à lui incertain. Sa participation au match sera décidée lors de la mise en place jeudi matin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dam.manuel@hotmail.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Infos Bayonne (2009-2010)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Infos Bayonne (2009-2010)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» Infos Bayonne (2009-2010)
» Infos Agen (2009-2010)
» Infos Lyon (2009-2010)
» Infos Castres (2009-2010)
» Infos Montpellier (2009-2010)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum LE SUA VAINCRA :: Archives (2009-2010) :: -Contrats & Transferts du top 14 / Infos clubs-
Sauter vers: