Forum LE SUA VAINCRA
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Forum LE SUA VAINCRA

Espace Rugby
 
Le sua-vaincraAccueilDernières imagesPortailRechercherS'enregistrerConnexionLe sua-vaincra
Le deal à ne pas rater :
PC portable Gamer 15,6” ERAZER DEPUTY P60 (144Hz – i7-12650H – ...
999.99 €
Voir le deal

 

 Top 14 : Phases finales

Aller en bas 
+12
babitcho
Agen47
Kawa
suaviste(47)
dédé
coucougne
Pierre de Paris
languill
Pat de Mérignac
juju
tugudu
gir3347
16 participants
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
gir3347
Champion du monde
Champion du monde
gir3347


Masculin
Nombre de messages : 19112
Age : 76
localisation : Girondin mais Bon-Encontrais de coeur
Date d'inscription : 07/10/2006

Top 14 : Phases finales Empty
MessageSujet: Top 14 : Phases finales   Top 14 : Phases finales Default12Jeu 14 Mai 2009 - 20:13

14/05 19h36 - Rugby, Top 14 - Sports24


Perpignan et Toulouse localisés


Perpignan et Toulouse disputeront respectivement leur demi-finale de Top 14 à Lyon et Bordeaux.

Perpignan et Toulouse, assurés des 1ère et 2e places du Top 14, savent d’ores et déjà où ils disputeront leur demi-finale. L’USAP jouera au Stade de Gerland de Lyon le samedi 30 mai, tandis que les Haut-Garonnais évolueront au Stade Chaban-Delmas de Bordeaux la veille. Clermont ou le Stade Français seront leur futur adversaire.
Revenir en haut Aller en bas
gir3347
Champion du monde
Champion du monde
gir3347


Masculin
Nombre de messages : 19112
Age : 76
localisation : Girondin mais Bon-Encontrais de coeur
Date d'inscription : 07/10/2006

Top 14 : Phases finales Empty
MessageSujet: Re: Top 14 : Phases finales   Top 14 : Phases finales Default12Jeu 14 Mai 2009 - 20:37

Top 14 - 14/05/2009 - 19:19 - Eurosport

1/2 finale: Perpignan à Lyon

Le Comité Directeur de la Ligue Nationale de Rugby (LNR) a décidé que Perpignan évoluera au Stade Gerland de Lyon le samedi 30 mai (16h30) à l'occasion de sa demi-finale du Top 14. L'Usap affrontera soit Clermont soit le Stade français.
Revenir en haut Aller en bas
gir3347
Champion du monde
Champion du monde
gir3347


Masculin
Nombre de messages : 19112
Age : 76
localisation : Girondin mais Bon-Encontrais de coeur
Date d'inscription : 07/10/2006

Top 14 : Phases finales Empty
MessageSujet: Re: Top 14 : Phases finales   Top 14 : Phases finales Default12Jeu 14 Mai 2009 - 20:38

Top 14 - 14/05/2009 - 19:14 - Eurosport

1/2 finale: Toulouse à Bordeaux


Le Comité Directeur de la Ligue Nationale de Rugby (LNR) a décidé que le Stade toulousain évoluera au Stade Chaban-Delmas de Bordeaux le vendredi 29 mai (20h45) à l'occasion de sa demi-finale du Top 14. Il affrontera soit Clermont soit le Stade français.
Revenir en haut Aller en bas
gir3347
Champion du monde
Champion du monde
gir3347


Masculin
Nombre de messages : 19112
Age : 76
localisation : Girondin mais Bon-Encontrais de coeur
Date d'inscription : 07/10/2006

Top 14 : Phases finales Empty
MessageSujet: Re: Top 14 : Phases finales   Top 14 : Phases finales Default12Sam 16 Mai 2009 - 23:28

TOP 14 : LE PROGRAMME DES DEMIES


Rédaction Rugby365.fr samedi 16 mai 2009 - 20h11


La dernière journée de Top 14 a dévoilé les affiches des demi-finales qui opposeraont Toulouse à Clermont, le vendredi 29 mai au stade Chaban-Delmas de Bordeaux, et Perpignan au Stade Français, le samedi 30 mai au stade Gerland Lyon.

TOP 14 - DEMI-FINALES

Vendredi 29 mai 2009
20h45 : Toulouse - Clermont, à Bordeaux

Samedi 30 mai 2009
16h30 : Perpignan - Stade Français, à Lyon
Revenir en haut Aller en bas
tugudu
Champion du monde
Champion du monde
tugudu


Masculin
Nombre de messages : 8963
Age : 18
Date d'inscription : 24/06/2005

Top 14 : Phases finales Empty
MessageSujet: Re: Top 14 : Phases finales   Top 14 : Phases finales Default12Dim 17 Mai 2009 - 10:04

C'était super passionnant ce top 14: on connaissait les 5 premiers et les 2 derniers avant qu'il ne démarre...

Les matchs servent juste à amuser la galerie...

Au fait c'est fini ou pas?
Revenir en haut Aller en bas
juju
Champion du monde
Champion du monde
juju


Masculin
Nombre de messages : 6827
Age : 76
localisation : monflanquin un joli coin de france
Date d'inscription : 03/10/2007

Top 14 : Phases finales Empty
MessageSujet: Re: Top 14 : Phases finales   Top 14 : Phases finales Default12Dim 17 Mai 2009 - 10:31

Ne m'en parle pas!!!! J'en suis à me demander si cela vaut le coup de monter en top14, la pro D2 est bien plus intéressante. Top 14 : Phases finales 00000001 Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Top 14 : Phases finales Empty
MessageSujet: Re: Top 14 : Phases finales   Top 14 : Phases finales Default12Lun 18 Mai 2009 - 11:36

RUGBY TOP 14, BILAN. Avant des demi-finales qui s'annoncent indécises et spectaculaires, retour sur une saison marquée par la domination des quatre clubs qui étaient déjà les demi-finalistes de la saison passée

Les meilleurs pour la fin


Vers une finale inédite ?

Avec Toulouse - Clermont et Perpignan - Stade Français, les demi-finales du Top 14 vont offrir des affiches classiques de l'ère professionnelle puisque ces deux confrontations ont constitué le dénouement du championnat à cinq reprises depuis 1996.

Cette édition 2009 proposera-t-elle le 6 juin une conclusion déjà vue comme Toulouse - Stade Français (en 2003) ou Clermont - Stade Français (2007), ou bien offrira-t-elle un épisode inédit dans l'ère moderne, comme Toulouse - Perpignan (1) ou Clermont-Perpignan ? Au vu de la forme affichée ces dernières semaines par ce quatuor, il est bien difficile de se prononcer.

Sur le papier, le choc Toulouse-Clermont parait le plus explosif. Après avoir peiné à digérer leur élimination en quarts de finale de Coupe d'Europe, les champions de France se sont rassurés sur la qualité de leur conquête et de leur défense à Bayonne avant de retrouver du liant et de l'efficacité en attaque, en inscrivant dix essais à Mont-de-Marsan.

Mais la montée en puissance des Clermontois est tout aussi impressionnante (11 essais contre Dax). Nalaga dans son rôle de finisseur et James dans celui de réalisateur, sont rayonnants. Et l'on ne jurerait pas que Kelleher et la première ligne toulousaine parviendront à prendre l'ascendant sur Mignoni et le pack auvergnat comme ils y étaient parvenus l'an passé.

Perpignan sans complexe

À défaut d'étaler la même maîtrise dans l'expression de son rugby, Perpignan, décomplexé, a démontré durant toute la phase retour une cohésion et une opiniâtreté exemplaires qui lui ont permis de terminer à la première place. Son succès samedi à Castres « dans la douleur » - dixit Jacques Brunel - fut le résumé de ses qualités, de son réalisme mais aussi de ses faiblesses chroniques dans la conquête.

Un problème qui pourrait s'avérer rédhibitoire contre une formation comme le Stade Français si les Parisiens retrouvaient leurs forces traditionnelles. Mais ils sont aujourd'hui loin du compte et leurs errements samedi à Bayonne témoignent d'un malaise latent entre l'entraîneur australien Ewen Mckenzie et une partie du staff et de l'effectif, auprès desquels il a perdu légitimité.

Les regrets basques

À l'heure d'établir le bilan de ce Top 14, les voisins basques peuvent logiquement nourrir des regrets. Si Biarritz est parvenu à décrocher un sésame pour la Coupe d'Europe, son parcours retour (3e avec 46 points), a prouvé que ce BO en tenue de combat, avec son jeu généreux mais restrictif, avait l'étoffe d'un demi-finaliste. « Maintenant il va falloir maintenir cette dynamique, souligne Jean-Michel Gonzalez, catalyseur des énergies biarrotes, mais passer aussi à autre chose un niveau du jeu. »

Du côté bayonnais, il est probable que la frustration d'avoir laissé échapper un ticket pour la « H Cup » risque d'enfler si Bourgoin libère la sixième place en perdant la finale du Challenge européen. Francis Salagoïty, le président de l'Aviron, s'est efforcé d'adopter une communication positive en déclarant que son club n'était pas forcément prêt pour un tel rendez-vous. En voyant son visage dépité, samedi, on a compris qu'en ratant l'Europe, Bayonne était passé à côté d'une opportunité de grandir un peu plus vite, de vivre des moments exceptionnels, et de s'étoffer dans un environnement qui va devenir encore plus concurrentiel avec l'arrivée du Racing Métro.


Le terminus des prétentieux Parmi les flops collectifs de la saison, on retiendra deux parcours un peu plus chaotiques que les autres. Le plus spectaculaire fut celui de Toulon, obligé d'attendre l'avant-dernière journée et son déplacement à Dax pour assurer son maintien. Mourad Boudjellal, le bruyant président du RCT, a battu sa coulpe publiquement, et l'annonce de l'arrivée de Philippe Saint-André comme directeur sportif, l'investissement du troisième ligne sud africain Joe van Niekerk dans son rôle de capitaine, les derniers feux de Tana Umaga, décisif à des instants importants, ont permis aux Varois d'éviter au naufrage.

L'autre déception est venue de Montpellier. Le club héraultais qui avait claironné un peu trop vite, un peu trop fort ses ambitions avant l'hiver, s'est offert une crise avec le départ de son éphémère président Philippe Deffins. La « république des joueurs » a obtenu les têtes de Didier Nourault et Alain Hyardet, les entraîneurs historiques, et si Montpellier n'a pas sombré, il achève son parcours à une anonyme dixième place.

Le classement des budgets

Le rugby est devenu un sport pro comme les autres. En attendant les effets de la future limitation d la masse salariale, le classement du Top 14 est très proche de celui des budgets, à de rares exceptions comme celle de Perpignan, en tête malgré des moyens relativement limités (6e budget). Toulon (4e) et Castres (9e) ne figurent pas à leur rang financier. Mais il n'y a pas eu de surprise : Dax et Mont-de-Marsan, les deux plus petits budgets, sont relégués.

(1) Toulouse et Perpignan se sont affrontés 3 fois en finale en 1921,1924 et 1926


Sud Ouest
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Top 14 : Phases finales Empty
MessageSujet: Re: Top 14 : Phases finales   Top 14 : Phases finales Default12Lun 18 Mai 2009 - 18:06

Le journal des demies



Stage, blessures, indiscrétions et petites phrases choc... Chaque jour, le journal des demi-finales vous révèle tout ce qu'il faut savoir des quatre prétendants au Bouclier de Brennus. Voici le premier numéro qui détaille le programme de Clermont, Paris, Perpignan et Toulouse d'ici aux demies.

LUNDI 18 MAI

. Perpignan

La rencontre à Castres n'a pas fait de casse. Forfait, l'ouvreur Nicolas Laharrague doit passer des examens complémentaires pour connaitre l'étendue de sa contracture du psoas. Le 3e ligne Henry Tuilagi était seulement grippé. Aujourd'hui, 30 joueurs sont partis en stage à Matemale, dans les Pyrénées-Orientales (1500m d'altitude), traditionnel lieu de mise au vert des Catalans. "C'est l'endroit idéal, tant au niveau du confort des installations que de la bouffée d'oxygène qu'il représente, explique dans l'Indépendant Franck Azéma. Là-bas, tout le monde est à nos petits soins, c'est à la fois chaleureux et intime, les gens sont très respectueux de notre tranquillité. Ils nous laissent travailler dans notre bulle, c'est parfait." Les Usapistes rentreront jeudi et bénéficieront de trois jours de repos.

. Stade français

Après avoir consulté un spécialiste à Buenos Aires, Augustin Pichot rentre aujourd'hui à Paris. Le demi de mêlée argentin ne prendra une décision quant à sa participation aux demi-finales que dans le courant de la semaine. Le match à Bayonne n'a pas fait de dégât. De retour de blessure, le pilier Pedro Ledesma n'a pas ressenti de douleurs. Mark Gasnier et Pascal Papé retrouvent du rythme. Lionel Beauxis et Simon Taylor sortiront de l'infirmerie mardi. "Le programme définitif va être établi en début de semaine, avoue le manager du club Alain Elias. Les joueurs seront de repos lundi. Ils s'entraîneront mardi à Paris avant, certainement, de partir en stage." Le lieu de cette mise au vert n'est pas encore arrêté.

. Stade toulousain

Seul Romain Millo Chlusky est préservé en ce début de semaine en raison d'une béquille mais sa participation à la demi-finale n'est pas remise en cause. Guy Novès peut compter sur l'ensemble de l'effectif toulousain mis à part Finau Maka (inflammation adducteurs). Sa participation face à Clermont est compromise. Les Toulousains ne changeront pas leurs habitudes et aborderont cette première semaine de préparation de façon ordinaire avec récupération et travail en ateliers à Ernest-Wallon. En revanche, dès dimanche, ils partiront en stage à Capbreton (Landes) pour toute la semaine et rejoindront Bordeaux dans la foulée. C'est exactement le même programme qui avait été mis en place l'année dernière.

. Clermont

Quelques bobos minimes face à Dax. Un coup de chaud pour Loïc Jacquet et un banal saignement à l'arcade pour Gonzalo Canale. Vern Cotter pourra donc compter sur un groupe au complet pour la demi-finale face au Stade toulousain. Le seul forfait déjà entériné est celui du Sud-Africain Marius Joubert (pubalgie). A noter que Benoit Baby est toujours en délicatesse avec son genou. De repos lundi, l'ensemble de l'effectif aura droit à une semaine allégée, étalée sur trois jours, de mardi à jeudi. Les joueurs seront au repos vendredi, samedi et dimanche prochains. Ils quitteront Clermont le mercredi 27 mai pour rejoindre Bordeaux en bus.

Rugbyrama
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Top 14 : Phases finales Empty
MessageSujet: Re: Top 14 : Phases finales   Top 14 : Phases finales Default12Lun 18 Mai 2009 - 18:08

Finale RUGBY TOP 14 Orange: une pelouse toute neuve


La pelouse du Stade de France, fortement abîmée sera changée intégralement en vue de la finale du RUGBY TOP Orange. "le Stade de France vient d'accueillir Kassav, va recevoir Johnny Hallyday mais les finalistes du RUGBY TOP 14 Orange auront droit à un gazon refait à neuf", a indiqué le directeur du Stade de France en marge de la conférence de presse annoncant la finale HCup en 2010 à Saint-Denis.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Top 14 : Phases finales Empty
MessageSujet: Re: Top 14 : Phases finales   Top 14 : Phases finales Default12Mer 20 Mai 2009 - 21:14

Le journal des demies



Stage, blessures, indiscrétions et petites phrases choc... Chaque jour, le journal des demi-finales vous révèle tout ce qu'il faut savoir des quatre prétendants au Bouclier de Brennus. Voici le deuxième numéro qui détaille le programme de Clermont, Paris, Perpignan et Toulouse d'ici aux demies.

Clermont

Ce mercredi matin, c'était entraînement séparé à Clermont: avants d'un côté, trois-quarts de l'autre. L'après-midi a été consacrée à la musculation. Les joueurs ont changé leurs ballons habituels par les ballons qui seront utilisés pendant les phases finales. Julien Malzieu, qui souffre d'une déchirure de l'aponévrose plantaire du pied gauche, n'a pas recouru. Il effectuera un test jeudi mais s'avoue "inquiet" quant à sa participation. Sélectionné avec les Bleus, Aurélien Rougerie a assuré être "heureux" mais aussi avoir "le temps d'y penser. Je reste concentré sur Toulouse". Concernant les billets pour les abonnés, les guichets ont réouvert ce mercredi matin et le resteront jusqu'à écoulement. S'il reste des places, une vente pour le grand public sera organisée vendredi.

Stade toulousain

La semaine "ordinaire" se poursuit avec récupération et travail en ateliers à Ernest-Wallon. Fidèle à son franc-parler, Jean-Baptiste Elissalde a évoqué pour nous la demi-finale face à Clermont. "J'ai conscience que je peux être le 23e ou 24e homme. De toute façon, si on me demande d'apporter l'eau ou de cirer les pompes, je le ferai volontiers. Après la saison que je viens de vivre, je n'aspire pas à grand chose de plus. Que ce soit David Skrela ou moi à l'ouverture, nous l'annoncerons le plus tard possible. Cela reste une petite énigme." A noter que selon le site du club, les 7000 places allouées au Stade Toulousain pour la demi-finale ont déjà trouvé preneurs. Il n'y a donc plus de places disponibles à la vente.

Stade français

Les Parisiens ont rallié Dieppe mardi soir pour un stage de trois jours. Un stage qu'ils ont d'ailleurs dû financer eux-mêmes (300 euros par joueurs). "Il est souvent arrivé que les joueurs participent à la vie du club, explique Christophe Dominici. Le Stade Français est un club différent". A l'instar de Toulouse et Perpignan, le club de la capitale a choisi un lieu où il a ses habitudes. "A Paris, on ne dispose pas d'un lieu pour se réunir, avouait David Auradou. A Dieppe ou ailleurs peut importe, l'importance c'est de partager des moments de vie". Même son de cloche chez Mirco Bergamasco. "On avait juste envie de rester entre nous, de se regarder dans les yeux, de faire la fête pourquoi pas, histoire de trouver le bon état d'esprit."

Perpignan

L'actualité de la journée ne concerne pas les joueurs, partis se préparer dans les hauteurs de Matemale. Alors que les places pour la demi-finale à Lyon viennent d'être mises en vente ce mercredi, l'Indépendant révèle la grogne des groupes de supporters catalans. La cause? Deux des trois trains Corails affrétés par des clubs de supporters ont été remplacés par des rames TGV. Du coup, le prix de l'aller retour passe du simple au double. "Pour le moment, on est en stand-by", reconnaît Jean-Marc Hostallier, de la penya Els amics de Pézilla. "Nous avons plus de 200 personnes inscrites chez nous pour un train Corail. On ne sait pas vraiment quoi faire. En attendant la décision définitive de la SNCF, on ne réserve plus rien."

Rugbyrama
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Top 14 : Phases finales Empty
MessageSujet: Re: Top 14 : Phases finales   Top 14 : Phases finales Default12Jeu 21 Mai 2009 - 20:38

Le journal des demies



Stage, blessures, indiscrétions et petites phrases choc... Chaque jour, le journal des demi-finales vous révèle tout ce qu'il faut savoir des quatre prétendants au Bouclier de Brennus. Voici le quatrième numéro qui détaille le programme de Clermont, Paris, Perpignan et Toulouse d'ici aux demies.

Perpignan.-

Le groupe catalan a passé son dernier jour de stage à Matemale avant de profiter d'un week-end de repos. Comme l'explique l'entraîneur Jacques Brunel sur le site de l'Usap, le club voulait se préparer dans la sérénité : "C'était important de pouvoir tous se retrouver ici au calme et de pouvoir travailler dans le détail sur notre jeu et celui de l'adversaire. Cela permet aussi de changer de contexte et aux joueurs de pouvoir un peu se dégager de la pression qui va monter petit à petit. On s'entraîne deux fois par jour mais ce sont des entraînements plus courts car nous sommes maintenant dans les réglages." Les Perpignanais se retrouveront à Aimé-Giral lundi pour entamer la dernière ligne droite de leur préparation. Tous les entraînements de la semaine prochaine se dérouleront à huis clos.

Stade toulousain.-

Les champions de France ont terminé ce jeudi leur première phase de travail dans la préparation de la demi-finale contre Perpignan. Après des exercices de récupération, de la vidéo et de la technique programmés lundi, mardi et mercredi, ils ont effectué leur dernière séance à huis clos ce matin et ont ensuite pris congé. Ils se reposeront trois jours avant de partir en stage à Capbreton dimanche. Un groupe de trente joueurs partira, à 14h30, pour quelques jours de préparation loin de la pression, dans les Landes desquelles ils rejoindront directement Bordeaux pour la demie.

Clermont.-

Le staff clermontois a révélé ce jeudi un groupe de 28 joueurs retenus pour la demi-finale. L'ailier Julien Malzieu, qui souffre d'une déchirure de l'aponévrose plantaire du pied gauche, et l'ouvreur Brent Russell, victime d'une entorse de la cheville gauche, en font partie bien qu'ils soient encore incertains. "C'est du 50-50 pour les deux", a indiqué à l'AFP l'entraîneur Vern Cotter. Le groupe sera lui aussi ce repos ce week-end et reprendra l'entraînement lundi à Marcel-Michelin. Grâce à un réassort de 150 billets fourni par la LNR, il reste 500 places à 16 euro à disposition des supporters. La vente de ces places sera ouverte à tous (abonnés et non abonnés) vendredi 22 mai à partir de 8 heures en billetterie sud du stade Marcel-Michelin, avec un achat maximum de 5 places par personne.

Stade français.-

Le club de la capitale prépare sa demie à l'inverse des trois autres qualifiés. Alors que Toulouse, Clermont et Perpignan laisseront leurs joueurs au repos ce week-end, le Stade français les fera travailler. Après un début de semaine axé sur la récupération – un seul entraînement a été programmé mardi après-midi -, les Parisiens sont partis en stage à Dieppe ce jeudi après-midi (et non pas mardi comme nous l'avions écrit). Trois jours de vie en commune financés en partie par les joueurs eux-mêmes, à hauteur de 300 euros par participant. Suite à l'entraînement, un dîner aura lieu au casino de Dieppe ce soir. On n'a toujours de nouvelle concernant les participations du demi de mêlée Agustin Pichot, parti soigner une rupture partielle d'un adducteur en Argentine, et du troisième ligne Simon Taylor, dont la guérison d'une déchirure à une cuisse.

Rugbyrama
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Top 14 : Phases finales Empty
MessageSujet: Re: Top 14 : Phases finales   Top 14 : Phases finales Default12Jeu 21 Mai 2009 - 20:42

Galères de supporters

Pas facile d'assister à la demi-finale de son équipe favorite lorsqu'il faut se rendre sur un terrain neutre. Si Bordeaux sera quasiment un quartier toulousain, tous les supporters Rouge et Noir ne pourront asssiter à la rencontre contre Clermont. Les 7000 places mises à disposition par la LNR ont trouvé preneurs en deux jours en laissant beaucoup de prétendants sur le carreau. «Malheureusement, nous sommes habitués, c'est tous les ans pareil. J'espère qu'un jour ça changera. Il y a presque 12 000 abonnés à Toulouse et on nous octroie simplement 7000 places, faites le calcul vous-même. La billeterie était prise d'assaut, c'était de la folie. Ce qui m'énerve le plus là dedans, c'est que ça encourage le trafic et le marché noir. C'est le vrai rugby qui fout le camp», se désole Jean-Marc Arnaud du club de supporters toulousain le Huit.
Du côté de Perpignan, le succès est également plein. Mais le match contre le Stade Français se déroulant à Lyon, la logistique est plus importante. Ainsi, trois trains Corails avaient été retenus pour le voyage. Las, ils ont été remplacés par trois rames TGV, avec l'augmentation de tarif qui va avec... A Paris, le site du Stade Français annonce qu'il reste encore des places disponibles. Comme quoi, tout le monde n'est pas logé à la même enseigne


L'Equipe
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Top 14 : Phases finales Empty
MessageSujet: Re: Top 14 : Phases finales   Top 14 : Phases finales Default12Jeu 21 Mai 2009 - 20:55

Rougerie : "Les compteurs à zéro"


Clermont se prépare avec sérénité à sa demie contre Toulouse. Les Auvergnats, qui font figure d’équipe en forme avant ces phases finales, ne s’enflamment pas, à l’image du capitaine Aurélien Rougerie, tout juste rappelé en équipe de France.

Comment gérez-vous ce temps de latence entre la fin de la phase régulière et la demi-finale ?

Aurélien ROUGERIE : C'est un peu long effectivement. Tout le monde nous parle de notre demie remportée contre Toulouse il y a deux ans mais nous rappelons bien que le contexte était différent, notamment parce qu'il n'y avait pas ces quinze jours à attendre. Là, les compteurs sont remis à zéro. Nous restons certes sur deux grosses victoires en fin de championnat mais elles ont été acquises face aux deux derniers du championnat alors nous relativisons.

Quel est l'état d'esprit du groupe actuellement ?

A.R. : Nous sommes impatients et très enthousiastes. Ce temps de latence se gère doucement, nous prenons notre mal en patience comme on dit. Nous en profitons aussi pour faire les derniers réglages, travailler plus en profondeur la conquête, la mêlée, la touche, les lancements, les soutiens… Tout ce qui fait un bon match de rugby finalement.

Votre rôle de capitaine est-il plus difficile en ce moment pour gérer le groupe ?

A.R. : Non. Les joueurs sont sereins, le collectif est en place. Je n'ai pas plus de "travail" que d'habitude en tant que capitaine.

Lors du dernier match à Toulouse ou même en finale l'an dernier, la conquête toulousaine avait été dominatrice. Sentez-vous une inquiétude des avants par rapport à ce secteur qui sera l'une des clés majeures de la rencontre ?

A.R. : Pas forcément. Nous savons que les Toulousains possèdent la meilleure conquête de France, voire d'Europe, mais nous travaillons beaucoup ce secteur à l'occasion de ces deux semaines de préparation. Et puis quand même, nous avons des individualités qui nous apportent beaucoup maintenant sur ces phases de jeu.

Y a-t-il une sorte de complexe de votre équipe par rapport à la conquête toulousaine ?

A.R. : Le mot complexe est un peu fort. Physiquement et individuellement, dans l'engagement, la mobilité ou le jeu, nos deux équipes se valent. La différence se fera sur le collectif et la cohésion. Nous le savons. A nous de répondre présents.

Concernant les lignes arrières, pensez-vous être plus en place que les Toulousains, qui ont connu une certaine stérilité offensive après l'élimination en H Cup ?

A.R. : Pas du tout ! Il ne faut pas oublier que les lignes arrières de Toulouse sont quasiment les lignes arrières de l'équipe de France. Je ne m'en fais pas pour eux à ce sujet. Ils ont l'expérience de ces rendez-vous et seront prêts.

Clermont semble toutefois avoir atteint son meilleur niveau au bon moment alors que Toulouse a récemment eu un coup de fatigue...

A.R. : Le bon timing, il faudra surtout l'avoir vendredi. Si nous marquons plein d'essais à Bordeaux, tant mieux !

Quel est votre sentiment concernant votre rappel en équipe de France, que vous aviez quittée le 9 mars 2008 ?

A.R. : Je suis très content de revenir bien évidemment mais j'aurai le temps d'y penser. Pour l'instant, je suis complètement concentré sur cette demi-finale à venir. Je savourerai ma sélection avec les Bleus plus tard.

En plus de votre habituel positionnement à l'aile, vous avez aussi joué à l'arrière ou au centre cette année. Comment avez-vous vécu cette expérience ?

A.R. : C'était un nouveau challenge pour moi. Je l'ai pris comme un défi, l'occasion d'ajouter une corde à mon arc. Il a fallu que je m'adapte mais ça n'a pas été si difficile. Je me suis remis en question et j'ai bien travaillé.

Rugbyrama
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Top 14 : Phases finales Empty
MessageSujet: Re: Top 14 : Phases finales   Top 14 : Phases finales Default12Sam 23 Mai 2009 - 14:19

Prêts à devenir grands


Malgré plusieurs coups du sort et le fait que l'Usap a toujours du mal à apparaître comme un favori, le club catalan n'a rien lâché tout au long de la saison et veut prouver qu'il a changé de dimension cette année.

Premier de la phase régulière, Perpignan pourrait apparaître comme un miraculé. En effet, en accumulant les blessures à des postes clé, principalement dans le secteur de la charnière, le staff catalan a dû parfois s'adonner aux joies du bricolage. Après Laharrague, Cusiter, Meyer ou Hume, c'est le métronome All Black Daniel Carter qui est resté sur le carreau. Autant d'obstacles que les hommes de Jacques Brunel ont surmonté avec succès. "C'est un beau symbole. Nous avons eu beaucoup de blessés, cela a été parfois très dur mais nous avons toujours bien réagi", se réjouit Guilhem Guirado. Si bien qu'après avoir assuré leur qualification pour les demies, les Perpignanais se sont accrochés à leur fauteuil de leader, ravi à Toulouse à quatre journées de la fin. Une place qu'ils ont su conserver jusqu'au bout. Un premier signe.

Et l'ultime match de la première phase reflète parfaitement la saison usapiste. Menés, bousculés sur la pelouse de Castres, les Catalans accusaient dix point de retard à 25 minutes du terme de la rencontre avant de renverser la vapeur et de l'emporter (32-26). "C'est à l'image de ce que nous réalisons depuis le début. Nous n'avons rien lâché. Nous n'étions pas bien embarqués et pourtant, nous sommes revenus", explique le talonneur perpignanais, fraîchement appelé avec les Bleus pour la tournée de juin. Une sélection qu'il doit d'ailleurs en partie à son club : "C'est plus simple quand on joue dans une équipe qui tourne". Mais avant d'enfiler la tunique tricolore, il garde les yeux rivés sur le Top 14 qu'il espère se voir terminer "le plus tard possible". Et il prévient que, quoi qu'il arrive, lui et ses coéquipiers ne lâcheront rien. Toutes les péripéties qui ont marqué leur représentation d'ensemble ne les ont pas empêchés de rester sur le devant de la scène. Et les ont même soudés : "Le groupe est solidaire et concentré".

Guirado : "Ne pas nous laisser endormir"

Malgré ses bons résultats, Perpignan n'est toujours pas considéré comme un favori pour le titre. Rares sont ceux qui les imaginent soulever le Bouclier comme le prouve le sondage Rugbyrama.fr "Qui sera champion de France ?"La réponse est éloquente : Sur plus de 30 000 votants, seulement 18% parient sur l'équipe catalane quand Clermont et Toulouse naviguent entre 35 et 40 %. "A nous d'être prêts à devenir champions", prévient Guilhem Guirado, trouvant certainement dans ce manque de reconnaissance une source de motivation supplémentaire. Et si celle-ci reste encore insuffisante, le public "sang et or" sera là pour rappeler à ses troupes que le Brennus n'a plus fait le voyage en Catalogne depuis 54 interminables années. "Nous savons que nous avons tout un peuple et toute une région derrière nous", note Guirado avant d'ajouter : "Avant de penser à ramener le Bouclier, il y a une demi-finale à gagner. Nous nous préparons d'abord pour cet événement et nous verrons après pour le reste".

Si les Catalans n'ont pas les faveurs des pronostics pour le titre, tout le monde est tout de même tenté de les envoyer en finale. En affrontant le Stade français en demie, ils semblent en effet avoir un tirage favorable tellement la formation de la capitale piétine et ne cesse de décevoir ces dernières semaines. "Beaucoup critiquent les Parisiens en ce moment mais nous savons que dans une phase finale, cela reste du 50/50. Nous ne voulons pas nous laisser endormir. Certes, ils sont dans une passe compliquée mais en demie, ils seront tous mobilisés et ça va être difficile", prévient Guirado. Difficile, tout comme le fait d'aller décrocher la timbale au Stade de France... Mais cette saison, rien ne semble insurmontable pour Perpignan !

Rugbyrama
Revenir en haut Aller en bas
Pat de Mérignac
Champion du monde
Champion du monde



Nombre de messages : 20951
Date d'inscription : 03/07/2005

Top 14 : Phases finales Empty
MessageSujet: Re: Top 14 : Phases finales   Top 14 : Phases finales Default12Sam 23 Mai 2009 - 14:56

Présentation des demies par le Midol avec les portraits de Mas, Hernandez, James et Jauzion !
Je vous le donne en mille, le seul auquel le "Jaune" ne trouve aucun défaut, c'est....?
...Jauzion évidemment ! Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Top 14 : Phases finales Empty
MessageSujet: Re: Top 14 : Phases finales   Top 14 : Phases finales Default12Lun 25 Mai 2009 - 10:08

Top 14 - Phases finales. Les arbitres : Matheu à Paris, Berdos à Bordeaux



Après l'habituelle consultation des instances de la FFR et de la LNR, le président de la CCA René Hourquet a procédé à ce qui sera certainement sa dernière désignation puisqu'il passe la main au Provençal Didier Méné à la fin de la saison.

Initialement favori mais au coude à coude avec le Toulousain Romain Poite, le Béarnais d'Armagnac-Bigorre Jean-Pierre Matheu, 41 ans, a obtenu la consécration dont rêvent tous les referees et dont son père Jean, lui-même arbitre de première division, tirera une immense fierté: la grande finale.

La virulente contestation des Bayonnais l'autre jour contre Toulouse n'a pas porté préjudice à J.-P. Matheu.

Palois de naissance mais résidant à Pujaudran (32), il a appris la grande nouvelle à son retour de Suède où il officiait pour un tournoi féminin qualificatif à la Coupe du Monde.

Romain Poite, indisponible pour les demi-finales car désigné pour diriger le même jour Barbarians-Angleterre, partira après la finale en Australie pour arbitrer le test des Wallabies contre l'Italie; deux rendez-vous déterminants pour l'avenir du Pyrénéen dont l'heure dyonisienne ne tardera pas à sonner, comme celle des Garces , Gauzère et Berdos.

Ce dernier aurait certainement postulé à la finale 2009 s'il n'avait à diriger ce jour-là Argentine-Angleterre. Il hérite cependant de la grande affiche de vendredi à Bordeaux.


--------------------------------------------------------------------------------

Les désignations
-Finale du Top 14: Jean-Pierre Matheu (Armagnac-Bigorre) le 6 juin au Stade de France (21 heures).

-Demi-finales: Christophe Berdos (Ile-de-France) pour Stade Toulousain-Clermont (vendredi, 20h45 à Bordeaux); Jérôme Garces (Béarn) pour Perpignan-Stade Français (samedi, 16h30 à Lyon).

-Pro D2: Franck Maciello (Côte d'Azur) pour la finale d'accession Albi-Oyonnax (dimanche, 15 heures à Montpellier).


La Dépêche
Revenir en haut Aller en bas
languill
Champion de france
Champion de france
languill


Masculin
Nombre de messages : 2701
Age : 56
localisation : Mengui fi rek
Date d'inscription : 17/10/2005

Top 14 : Phases finales Empty
MessageSujet: Re: Top 14 : Phases finales   Top 14 : Phases finales Default12Lun 25 Mai 2009 - 10:11

Laughing

Matheu et Maciello pour arbitrer les finales...

Ça fait presque Gag non ?

Cool
Revenir en haut Aller en bas
tugudu
Champion du monde
Champion du monde
tugudu


Masculin
Nombre de messages : 8963
Age : 18
Date d'inscription : 24/06/2005

Top 14 : Phases finales Empty
MessageSujet: Re: Top 14 : Phases finales   Top 14 : Phases finales Default12Lun 25 Mai 2009 - 10:58

Tiens ils ont repêché Berdos pour Toulouse ???

Matheu et Maciello, ben quoi ? on a bien eu Rosich nous.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Top 14 : Phases finales Empty
MessageSujet: Re: Top 14 : Phases finales   Top 14 : Phases finales Default12Lun 25 Mai 2009 - 15:02

Clermont : Russell forfait

Victime d'une entorse de la cheville gauche et longtemps incertain, l'arrière ou ailier sud-africain de Clermont Brent Russell, qui avait dépanné à l'ouverture ces dernières semaines, est forfait pour la demi-finale contre Toulouse, vendredi soir à Bordeaux.

La participation de l'ailier Julien Malzieu, victime d'une aponévrose plantaire du pied gauche, est toujours incertaine. Une décision sera prise à son sujet pendant la semaine.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Top 14 : Phases finales Empty
MessageSujet: Re: Top 14 : Phases finales   Top 14 : Phases finales Default12Lun 25 Mai 2009 - 20:18

Le journal des demies



Stage, blessures, indiscrétions et petites phrases choc... Chaque jour, le journal des demi-finales vous révèle tout ce qu'il faut savoir des quatre prétendants au Bouclier de Brennus. Voici le sixième numéro qui détaille le programme de Clermont, Paris, Perpignan et Toulouse d'ici aux demies.

Perpignan.-

Après un stage de quatre jours à Matemale la semaine dernière, les Catalans ont retrouvé ce lundi matin le stade Aimé-Giral de Perpignan pour entamer la préparation concrète de la demi-finale contre Paris (samedi, 16h30, à Lyon). Les avants sont partis passer la matinée à Sainte-Marie-La-Mer (le fief du spécialiste de la mêlée Didier Sanchez) où ils ont effectué une séance spécifique. Pendant ce temps, les arrières ont travaillé leurs lancements de jeu sur le terrain d'Aimé-Giral. Tout le groupe s'est ensuite réuni cet après-midi pour effectuer une séance collective. Mardi matin, les Perpignanais s'entraîneront en ateliers alors que l'après-midi sera une nouvelle fois consacré au travail collectif. Trente joueurs postulent à une place dans le groupe retenu pour la demie. Celui-ci sera dévoilé lors d'une conférence de presse prévue en fin d'après-midi. Les Catalans seront ensuite au repos mercredi. A noter qu'ils partiront pour Lyon vendredi matin. Une ultime mise en place est prévue sur la pelouse du stade Gerland l'après-midi. Le troisième ligne du club Damien Chouly a eu l'agréable surprise d'apprendre ce lundi sa sélection en équipe de France pour la tournée de juin en Australie et en Nouvelle-Zélande. Il remplace Imanol Harinordoquy, blessé à l'épaule.

Clermont.-

"Sincèrement, j'ai du mal à définir une équipe derrière. Je regarde les vidéos, pèse les points forts de chacun d'entre eux par rapport au jeu toulousain. Et mon avis change constamment", confiait le coentraîneur Josef Schmidt à Midi Olympique. Les forfaits sur blessure pourraient lui simplifier la tâche. En effet, l'ailier ou arrière sud-africain Brent Russel, qui s'est révélé à l'ouverture en l'absence de Brock James, ne participera pas à la demie contre Toulouse (vendredi, à 20h45, à Bordeaux). Vern Cotter a indiqué qu'il n'était pas suffisamment rétabli d'une entorse de la cheville gauche. La décision concernant la participation de l'ailier Julien Malzieu, victime d'une aponévrose plantaire du pied gauche. Malzieu, devait être communiquée ce lundi mais a été reportée. Il est pour l'heure inclus dans le groupe clermontois et la décision interviendra dans la semaine. Ce lundi matin, une séance d'entraînement réservée au travail physique et à la musculation a été organisée. Les joueurs ont ensuite procédé à une mise en place collective qui s'est déroulée à huis-clos. Une conférence de presse suivait entre midi et 13h, et des entretiens individuels avec les journalistes étaient prévus. Les Clermontois seront au repos ce mardi et ils s'entraîneront toute la semaine à huis-clos. Le départ pour Bordeaux est prévu mercredi.

Toulouse.-

Le Stade toulousain est parti en stage ce dimanche à Capbreton. Un stage pour lequel le staff haut-garonnais a retenu un premier groupe de 30 joueurs en vue de la demi-finale contre Clermont. Le troisième ligne Finau Maka, touché aux adducteurs, n'est pas du voyage, tout comme Julien Ledevedec. Quant à l'ailier Bertus Swanepoel, il ne fait tout simplement pas partie du groupe. Après avoir axé la semaine passée sur le physique et la vidéo, les champions de France vont essentiellement travailler la technique du côté de Capbreton. Et se préparer dans le secret le plus total. "On va resserrer le groupe et on va aussi passer de bon moments ensemble. Même si c'est la dernière semaine, on va tâcher de la rendre la meilleure possible, la plus efficace possible pour pouvoir mettre tous nos atouts en valeur. Une demi-finale de finale demande un maximum de sérieux pour basculer dans le succès. Le stage a aussi pour mission de chasser la routine", explique Guy Novès. "Pour cette demi-finale, il va falloir élever notre niveau de plusieurs crans. On a senti la pression monter ces derniers matchs et je crois qu'au stage de Capbreton, on va faire du bon travail", renchérit Maxime Médard.

Stade français.-

Les Parisiens sont rentrés de leur stage à Dieppe, en Normandie. Un périple que les joueurs de la capitale avaient en partie financé (ils ont même pris leur voitures personnelles). L'objectif était de resserrer les liens et de remobiliser les troupes avant la demie contre Perpignan et en ce sens, l'entraîneur des avants Fabrice Landreau est pleinement satisfait : "On a senti les joueurs consciencieux, impliqués et unis", a-t-il déclaré à Midi Olympique. Ce lundi, la matinée était consacré à une séance de musculation. L'ensemble du groupe s'est ensuite entraîné normalement cet après-midi, à huis-clos. Tous les entrainements de la semaine se dérouleront d'ailleurs à huis-clos. Seul un point presse sera organisé ce mardi à partir de 17h30 au stade Jean-Bouin. Le demi de mêlée Augustin Pichot est également revenu d'Argentine. Il y soignait sa blessure aux adducteurs. Cependant, sa participation éventuelle contre l'Usap est toujours incertaine et selon toute vraisemblance, il s'achemine même vers un forfait.

Rugbyrama
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Top 14 : Phases finales Empty
MessageSujet: Re: Top 14 : Phases finales   Top 14 : Phases finales Default12Mar 26 Mai 2009 - 8:59

Demi-finales. Stade toulousain - Clermont : une semaine décisive



Parce que Toulouse et Clermont sont les deux équipes qui pratiquent généralement le plus beau rugby, la demie du meilleur cru sera forcément à Bordeaux vendredi soir, même si celui de Perpignan est premier classé cette année.

Depuis que cette demi-finale rutilante est affichée, les passionnés de l'Auvergne et des Pyrénées s'échinent à en percer le secret. A quoi bon? Les deux clubs et les deux grands patrons se connaissent si bien, ils ont passé tellement d'heures à mettre au point leur mécanique en fonction des forces et relatives faiblesses de l'autre que les barrières peuvent fort bien rester fermées.

Surabondance
Il serait quand même surprenant que le talent des meilleurs attaquants - à quelques exceptions près - du territoire ne parvienne pas à les forcer ou à les sauter. La Croisette se sera vidée mais le stade Chaban-Delmas attend vendredi un autre festival... de cannes. Le rugby commence toujours devant mais il finit souvent derrière, grâce à ceux que les cannes ou pattes - et l'on ne parle pas ici de celles de JPR Médard- rendent plus intelligents que les autres sur le pré.

Dans ce domaine, Toulouse et Clermont comptent, pour rester dans le langage populaire, d'énormes clients qu'il est parfaitement inutile de présenter.

Mais les deux prétendants au Stade de France sont l'un comme l'autre embarrassés, pour la constitution de leur ligne arrière, par un cas épineux, sans parler du choix de l'ouvreur stadiste sur lequel nous reviendrons. Novès et son staff ont beau clamer qu'abondance de biens ne nuit pas, ils ne trouveront pas de la place pour tous ceux qui ont mérité un numéro inférieur à 16. Leur tâche était beaucoup plus commode l'an dernier mais en pleurant Poitrenaud et Clerc, tandis que Fritz était convalescent.

Rougerie... a cheval
Le Stade a été champion en 2008 avec Kunavore et Donguy qui n'appartenaient pas, au départ, à l'équipe-type, s'il en existe une.

A son tour, Donguy, qui avait parfaitement rempli la mission impossible face à Nalaga en finale, a connu la malchance des blessures qui le place aujourd'hui en retrait vis-à-vis de ses fameux collègues. Kunavore, en revanche, n'est pas loin d'être le plus performant des attaquants sur les dernières semaines. Il serait donc inconvenant de considérer comme un trouble-fête celui qui ne cesse de la célébrer. Comme le Fidjien est aussi précieux au centre qu'à l'aile, il fait de l'ombre à Fritz autant qu'à Heymans et Clerc.

Et la migraine, mal pourtant très clermontois, deviendrait insupportable si Médard était ajouté au lot des ailiers.

Clermont aussi a connu la surabondance et c'est pourquoi Cotter, qui avait été obligé d'écarter Malzieu du groupe de la finale 2008, a fait de Rougerie un centre tout aussi redouté que le grand cheval ailé. Nalaga est indiscutable mais le hic est maintenant la déchirure de l'aponévrose plantaire que s'est donnée Malzieu à Perpignan.

L'ailier tricolore est dans le doute: s'il court, il est loin de voler car il est gêné à l'accélération. Si Malzieu ne retrouve pas... ses cannes, Rougerie reprendra sa place de prédilection, laissant le centre à Baï ou Baby.

Clermont attend, le Stade aussi qui compte peut-être s'ajuster sur la ligne de son adversaire...


--------------------------------------------------------------------------------

Capbreton : séminaire à 30 Les désignations
Trente Toulousains sont en stage, en séminaire selon le manager Guy Novès, jusqu'à mercredi à Capbreton. Maka, Swanepoel et Ledevedec n'appartiennent pas à ce groupe qui sera réduit à 25 joueurs quand il gagnera sa retraite bordelaise. Les cinq joueurs qui n'en feront pas partie résideront dans un autre hôtel où ils travailleront avec un préparateur physique et un kiné, afin de pouvoir pallier tout incident.

L'ultime mise en place aura lieu jeudi, au stade Chaban-Delmas.

-Avants (16): Human, Poux, Perugini, Lecouls, Montes, Servat, Vernet-Basualdo, Lacombe, Albacete, Millo Chluski, Pelous,

Dusautoir, Lamboley, Bouilhou, Nyanga, Sowerby.

-Arrières (14) : Kelleher, Michalak, Elissalde, Skrela, Jauzion, Kunavore, Fritz, Clerc, Heymans, Poitrenaud, Médard, Ahotaeiloa, Donguy, Du Toit.


La Dépêche
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Top 14 : Phases finales Empty
MessageSujet: Re: Top 14 : Phases finales   Top 14 : Phases finales Default12Mar 26 Mai 2009 - 14:56

Sans Pichot ni Glas

A l'issue de la première séance d'entraînement de la semaine, lundi, Ewen McKenzie a annoncé un groupe de 26 joueurs retenus pour la demi-finale contre Perpignan samedi.


Comme prévu, Agustin Pichot n'en fait pas partie, le demi de mêlée souffrant toujours des adducteurs. Mais le staff parisien a décidé de se passer d'un autre vieux grognard de l'équipe, Stéphane Glas, qui rangera les crampons à la fin de la saison. D'autres joueurs savent déjà qu'ils suivront le match depuis les tribunes, comme Julien Arias, Dave Vainqueur, Julien Saubade, Pierre Correia ou Franck Montanella. Le groupe a ainsi été réduit à 26 joueurs.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Top 14 : Phases finales Empty
MessageSujet: Re: Top 14 : Phases finales   Top 14 : Phases finales Default12Mar 26 Mai 2009 - 16:00

Clermont et Paris favoris

Alain Penaud voit une finale entre le Stade Français et Clermont.(L'Equipe)Avant les demi-finales du Top 14, notre consultant Alain Penaud dresse son analyse de deux chocs passionnants, Toulouse-Clermont et Perpignan-Stade Français. Mais contrairement au pronostic général, il estime que Clermont et le Stade Français ont de belles cartes à jouer.

Toulouse - Clermont : l'ASM plus fiable

«Je ne crois pas que cette rencontre va se résumer à un duel de packs, comme on le dit souvent, même s'il est clair que ce sera comme d'habitude un secteur clé. Mais je crois que la clé sera dans l'utilisation des ballons. C'est là que va se jouer le match, avec deux équipes au profil différent. D'un côté il y a Toulouse, où les individualités peuvent élever le niveau de jeu. Mais si l'équipe toulousaine a montré qu'elle savait gérer ce genre de rencontres, c'est surtout parce son adversaire n'arrivait pas à prendre le jeu à son compte, de peur de se faire contrer. Je crois que Clermont a dépassé cette peur aujourd'hui, et son jeu me semble plus structuré, donc moins risqué. Pour moi, à Clermont, le collectif fait plus avancer les individualités, alors qu'à Toulouse j'ai l'impression que ce sont plus les individus qui font avancer le collectif. Donc si Clermont rentre plus rapidement dans la partie que Toulouse, et surtout si Clermont parvient à mettre la pression sur Toulouse en concrétisant sa domination, il a une grosse carte à jouer. On l'a vu contre Cardiff, quand Toulouse est gêné par une organisation défensive, quand Toulouse est sous pression, c'est compliqué. Je sens l'ASM plus fiable aujourd'hui, et je lui donne un petit avantage. Et elle a les arguments pour battre Toulouse, c'est une équipe capable de tenir le ballon, et qui a des joueurs pour poser de grosses difficultés en Toulouse dans ses temps forts, comme Nalaga, Rougerie, voire James au pied.»

Perpignan - Stade Français : compliqué pour l'USAP

«Tout le monde voit Perpignan gagner facilement, et je pense que c'est la grande chance du Stade Français. Aujourd'hui Paris a tout pour préparer sereinement ce match : il n'est pas favori, ce qui est le plus grand danger, il dispose d'un gros pack, et le retour de certains cadres va faire du bien. Au complet, cette équipe a de solides arguments. Le Stade Français est moins dans le combat, dans l'agressivité que l'USAP, mais par exemple quand vous alignez Leguizamon, Parisse et Rabadan en troisième ligne, il y a de quoi faire mal à l'adversaire. Je pense que ce sera très compliqué pour Perpignan, et honnêtement, même si c'est peut-être un choix de coeur, je pense que Paris va s'imposer. Personne ne l'attend, mais cette équipe a tout pour surprendre, et les retours de joueurs clés comme Marconnet, Papé ou Hernandez ont fait du bien. Je ne pense pas que les Parisiens vont inventer grand chose sur ce match, il vont se concentrer sur un jeu restrictif, avec une occupation du terrain, un recentrage sur les basiques pour mettre une efficacité maximale. La grande problématique face à Perpignan, c'est de rivaliser physiquement, parce que l'USAP est l'équipe la plus dense du championnat. Les Catalans font une très belle saison, mais depuis quelques années, c'est surtout une équipe de combat, qui fait mal à ses adversaires. Mais est-ce que cela suffit pour aller au bout ? Selon moi non, et une équipe comme le Stade Français, libérée et concentrée sur les fondamentaux, a les arguments pour faire basculer une rencontre comme celle-là.»

L'Equipe
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Top 14 : Phases finales Empty
MessageSujet: Re: Top 14 : Phases finales   Top 14 : Phases finales Default12Mar 26 Mai 2009 - 16:01

Oui mais ce ne sont pas toujours les favoris qui gagnent Top 14 : Phases finales Siffler2
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Top 14 : Phases finales Empty
MessageSujet: Re: Top 14 : Phases finales   Top 14 : Phases finales Default12Mar 26 Mai 2009 - 17:45

Lettre ouverte à la LNR

Lettre ouverte au Président de la LNR Monsieur Pierre-Yves REVOL

Cher Président,

Avec le joli mois de Mai arrive la fin du TOP 14 et se profile à l’horizon les demi-finales.

L’aboutissement d’une saison, moments inestimables, instants magiques et tant attendus par les supporters des clubs élus, et pourtant …..

Beaucoup d’entre nous ne pourrons participer à cette fête, assister à la consécration de leur équipe par manque de places, la faute à qui ?? À une politique qui privilégie la spéculation et le marché noir en mettant en vente sur internet, 3 mois avant, ces places qui deviennent la proie des spéculateurs, laissant aux clubs finalistes un quota en deça de leurs besoins À ce jour rien n’est fait pour lutter contre de telles pratiques.

Ce ne sont pas eux qui remplissent les stades tout au long de l’année, qui soutiennent leur équipe, qui participent à la promotion de ce sport que nous aimons tant.

Si nous sommes conscients que l’aspect commercial d’un sport professionnel est inéluctable et que le souci de la ligue est de vendre un maximum de places l’intérêt des vrais supporters ne doit pas être galvaudé.

Aussi, M. le Président, je me permets de vous suggérer une alternative qui pourrait peut-être nous mettre en partie à l’abri de telles mésaventures.

Pourquoi ne pas, dès la mise en vente des places sur internet, réserver une priorité d’accès d’une ou deux journées aux clubs, associations, penyes de supporters, qui leur permettraient d’acheter un quota de places selon leurs besoins éventuels quitte à s’engager à revendre auprès d’autres supporters au prix coûtant les places non utilisées. (ceci est très faisable techniquement avec un code d’accès)

Monsieur le Président, ne négligez pas ce qui fait la vie et la force de ce sport, tous ces amoureux, passionnés du ballon ovale et comptons sur vous pour ne pas les priver de ces immenses fêtes que sont les phases finales.

Respectueuses salutations.

JC GIL Président de la penya Els de P@ris amb l’USAP



Jacques Fou
Planète rugby
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Top 14 : Phases finales Empty
MessageSujet: Re: Top 14 : Phases finales   Top 14 : Phases finales Default12

Revenir en haut Aller en bas
 
Top 14 : Phases finales
Revenir en haut 
Page 1 sur 8Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
 Sujets similaires
-
» Phases finales.
» Phases finales.
» Pro D2 : Phases finales
» Les phases finales de Hcup
» Les phases finales du Challenge

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum LE SUA VAINCRA :: Archives (2009-2010) :: -Top 14/Les Fédérales-
Sauter vers: